Issuu on Google+

DOSSIER DE PRESSE

booking | ValĂŠrie Quesnel 514.649.4502 valquesnel@hotmail.com band | arelking@hotmail.com www.arelking.com


À l’image de son époque, est un amalgame de genres et d’influences variées, offrant une musique alternative aux accents rock et électro. La rumeur dit que l’expérience d’un concert d’Arelking équivaut à la sensation de marcher sur la lune, ou encore celle de trouver un 5$ par surprise dans ses poches en faisant sa lessive! Duo à la composition, quatuor sur scène, ArelKing offre une musique d’images, chaque pièce ayant sa scène, chaque album, son film. En 2009 ArelKing a présenté les mini-albums autoproduits Machine et Stereo. Le groupe entrera en studio en décembre prochain pour enregistrer leur premier album officiel. Des extraits de ce long jeu sont disponibles sur un récent EP, disponible au www.arelking.com.

A V

Stereo

2009

Machine

2009

EP

2012

Deep in stars

2012

Forehead cracking

2012

dossier de presse | ArelKing contact | Raphaël Thibodeau 514.951.9413 arelking@hotmail.com | www.arelking.com

BIO


- Nicolas Roy, 29 août 2012, Scène 1425

“Vers 21h, les musiciens d’ArelKing interrompent leurs conversations avec les membres du public et sautent sur scène. Assez rapidement, on se laisse glisser dans l’univers tantôt rythmé, tantôt plus mélancolique dans lequel le quatuor nous transporte. Leurs compositions rock, à saveur électro, reposent sur des mélodies diversifiées et originales, que leur savoirfaire musical rend très bien. On apprécie d’ailleurs beaucoup l’honnêteté des musiciens, qui sont présents sur scène sans prétention, sans contrefaçon et avec une énergie qui est belle à voir. On devine la complicité qui les lie entre eux à travers l’esprit franc de camaraderie et d’allégresse qui règne non seulement sur scène, mais également parmi les spectateurs. Les membres d’ArelKing ont réellement l’air d’avoir du plaisir sur scène, et c’est beau à voir. Leur fraîcheur et leur originalité font du bien à entendre dans le milieu des groupes alternatifs émergents, à la musique parfois alambiquée et peu accessible. ArelKing propose un type de musique alternative qu’il est très agréable d’écouter. En prime, tous leurs morceaux sont disponibles gratuitement sur le net. À écouter donc, et à voir dans une salle près de chez vous!” - Éloïse Choquette , 11 sept 2012, Pieuvre.ca

“Une belle découverte du Festivoix 2010” - Joanie Duquette, “C’est le fun de bonne heure”, NRJ Mauricie “Stereo et Machine annoncent un grand potentiel” - Miriane Bouthillier , “Les alter ego”, CISM “En spectacle, ArelKing est un mur de son!” - Kevin Landry, “D’un Canada à l’autre”, CHOQ.FM

dossier de presse | ArelKing contact | Raphaël Thibodeau 514.951.9413 arelking@hotmail.com | www.arelking.com

PRESSE

“ArelKing. Né, nous dit-on, sous la bienveillance des flammes vacillantes d’un feu de camp postsecondaire pour séduire en désespoir de cause les plus belles filles de l’après-bal, le quatuor surdoué, composé, nous diton encore, d’un chanteur schizophrène (pas pour de vrai), d’un manitou approximatif, d’un geek professionnel et d’un xylophoniste en puissance, donne dans une fusion de genres aussi accessible que la phrase en cours est longue. Je risque de passer un sale quart d’heure si j’établis un lien trop étroit avec les génies de l’Oxfordshire (aucun groupe n’aime être réduit à Radioh…). Heureusement ou malheureusement pour elle, la voix de Francis Duruisseau, sans faire dans la contrefaçon grossière, rappelle le timbre mélancolique du chanteur Yorke. Enfin. On doit le prendre comme un compliment. C’est sans doute l’aboutissement musical inévitable de « prog kids » qui découvrent, la mâchoire décochée, l’alterno-brit de la fin des années 90. Je suis des leurs.”


Surely, there must be more than this. Wrong directions. A painful experiences. Expectations, nothing more. You’ll get what you deserve, You’ll get what you deserve, in time. Surely, there must be more than this. In a city light. Moving fast all night In a city life. That stops me from doing what I really wanna do...

It doesn’t matter how you’re DEEP IN STARS It doesn’t bother anyone to applause but At least won’t you please trop turning round It doesn’t matter if it rains on you, the delicate and the rough ones too (buddy) Won’t you please stop smoking your life up! And I tried to understand, the sins of your mind. I tried so hard that I gave up I roll a big big run.

dossier de presse | ArelKing contact | Raphaël Thibodeau 514.951.9413 arelking@hotmail.com | www.arelking.com

PAROLES EP

Wasted hours. Big talking. Action is missing. A lack of motivation. EXPECTATIONS, NOTHING MORE. Droping down real fast. You’ll get what you deserve, in time.


We tought it was finished We tought she was gone at last We tought she was gone No she’s returning, to strike back again She didn’t say, her last words She redundant and remaining constant One day you’re friends And the other your enemies She’s beside you everyday’s and you rely on her For her Her approval on everything Still you wait for her approval on everithing On everything...

Such, such a waste All of this, all of this is bad taste Seems to me, with a bit of irony there’s some PLASTIC SMILES and fake personalities But if you celebrate, something that you hate Walk, over my dead body Dance, on my docility Seems to me, with a bit of irony there’s some plastic smiles and fake personalities And if you celebrate, something that you hate

dossier de presse | ArelKing contact | Raphaël Thibodeau 514.951.9413 arelking@hotmail.com | www.arelking.com

PAROLES EP

RECURING DREAM Once again she made it She tored us apart She, she ruined our life


ArelKing - press kit 2012