Issuu on Google+

1


Delphine Fietz

NĂŠe le 30 Mars 1988


positive réfléchie spontanée esprit d’équipe enthousiaste esprit d’initiative dynamique consciencieuse curieuse autonome créative


[

FORMATION

]

2O13 ................ Formation Anglais & TOEIC® 925/990 Dont un stage de 6 semaines à Edimbourg G.r.e.t.a, Saint-Dié des Vosges, France

2O12 ......................... Diplôme d’Etat d’Architecte Domaine d’études ‘Architecture, Ville et Territoire’

Directeur d‘études Cristiana Mazzoni Projet de Fin d’Etudes, «Tempel(h)of Freiheit» Berlin Le Tempelhof comme un nouveau centre d’agriculture urbaine

& Domaine d’études Architecture et Patrimoine

Mémoire sur les Bains Municipaux de Strasbourg, bâtis en 1904 E.n.s.a.S - Ecole Nationale d’Architecture de Strasbourg

2OO9 .................................. Licence d’Architecture & Erasmus en Allemagne

E.n.s.a.Strasbourg & Technische Universität, Dresden

2OO6 .................................. Bac série Scientifique Physique & Chimie avec option Arts Plastiques Saint-Dié des Vosges, France


[

COMPÉTENCES

]

/// Bureautique Word & Excel & Powerpoint & Openoffice /// CAO 2D Autocad & Archicad & Vectorworks /// CAO 3D Sketchup & Maxwell render /// Design Photoshop & Illustrator & Indesign

/// Langues Français (langue maternelle) Anglais (fluent) Allemand (gut) /// Permis Véhicule personnel

FR

£

ß


EXPÉRIENCES & PROJETS


ARCHITECTURE, VILLE & TERRITOIRE TEMPEL(H)OF FREIHEIT, PARC ETHNO-AGRICOLE

EUROPÄISCHE KULTURHAUPTSTADT VERGESSENE STÄDTE OSTMITTELEUROPAS

EURODISTRICT

STRASBOURG-ORTENAU 2025

A R C H I T E C T U R E E T PAT R I M O I N E MÉMOIRE DE MAÎTRISE

LES BAINS MUNICIPAUX DE STRASBOURG

BOTANIQUE À BINNINGEN DE LA FERME À L’INSTITUT

DUO DE COURS

UN HOTEL À LA PETITE FRANCE

MAÎTRISE D’ŒUVRE & CONCEPTION KEHL - EFFIZIENZHAUS MAISON MITOYENNE /154 M²

BARR - RÉNOVATION MAISON DE VILLE / 112 M²

IVRY-SUR-SEINE - RÉNOVATION PAVILLON / 135M²

LYON - AMÉNAGEMENT DUPLEX / 90M²

DO IT YOURSELF RÉ-AMÉNAGEMENT SHABBY CHIC MARY’S LIVING AND GIVING FOR SAVE THE CHILDREN

CARTON PLEIN CAP LOCAL ∆ VOUS ÊTES ICI, VOUS N’ÊTES PLUS ICI ∆ LE RAD’EAU

FOLK Y’OURS ELF DEUX POCHETTES D’ALBUM

MISSION BIODIVERSITÉ PETIT GUIDE PRATIQUE


ARCHITECTURE, VILLE & TERRITOIRE

PROJET DE FIN D’ÉTUDES T E M P E L ( H ) O F F R E I H E I T, PA R C E T H N O - A G R I C O L E

Suivi et encadré par Cristiana Mazzoni ◊ 2012

∆ Créer une nouvelle centralité ∆ Dans le contexte de ‘shrinking city’, planifier un scénario de développement urbain pour Berlin, le quartier du Tempelhof et le site. ∆ Ce scénario est basé sur l’accentuation des spécificités de cette ville archipel et sur les dynamiques instillées par une population engagée. Articulation de la macro à la micro échelle ◊ Instiguer un changement radical dans la logistique urbaine nourricière de la ville à partir du Tempelhof ◊ La crise / la décroissance est une opportunité de créer de nouveaux modes de vie et de développer une ville résiliente.

6


7


8


9


∆ A l’échelle urbaine, mon projet consiste à affirmer le caractère polycentrique et hétérogène de la ville, d’une part, en valorisant des centralités vertes et leur mise en réseau et d’autre part, en intensifiant les centralités urbaines au profit de la compacité de la ville. ∆ A l’échelle des quartiers, je tisse une toile entre les vagues, vides et verts. Je fais émerger des liaisons entre ces espaces pour rendre une cohérence au territoire et donner à lire une ville inintelligible au premier abord. ∆ A l’encontre des projets de concours qui proposent la création de nouveaux quartiers ou de parcs paysagers : un remplissage ou un lieu de nature recréée ; je conserve le vide comme espace de mémoire et comme un jardin en mouvement. Je fixe ce vide, je qualifie ses limites selon l’influence de chacun des quartiers en contact : j’établis des seuils.

10


11


12


∆ Le Tempelhof devient le point de départ d’une diffusion verte, son rayonnement est lisible dans la ville par la mise en place de périmètres d’influence et de séquences d’approche. J’opère un retournement des quartiers environnants sur le Tempelhof qui devient une centralité intégrée.

∆ Je créé un centre d’agriculture urbaine, un lieu d’échange où l’on produit pour nourrir la ville et disséminer végétaux et connaissances. Un service municipal d’agriculture pour promouvoir les initiatives de la population berlinoise et permettre une alternative à la gentrification en enracinant les populations existantes.

13


14


15


16


17


ARCHITECTURE & URBANISME

T

A

L

L

I

N

N

Europäische Kulturhauptstadt DI E M ITT E LI E G T OST W ÄRTS ! VERGESSENE STÄDTE OSTMITTELEUROPAS

TU Dresden ◊ Fakultät Architektur ◊ Institut für Städtebau ◊ Prof. H. Schellenberg & Dorit Neuschäfer Hauptseminar 2009

∆ Analyse urbaine ∆ Observation in situ ∆ Étude des spécificités de Tallinn ∆ Rédaction d’un essaie (50p. ◊ Allemand) ∆ Exposition (Poster) ◊ Ein Stadt offen für Neues ◊ Ein Stadt in der Entwicklung ◊ Zwischen Modernität und

Ex-Sowjetunion.

18


19


ARCHITECTURE & URBANISME

EURODISTRICT STRASBOURG-ORTENAU 2025 AT E L I E R T R A N S F R O N TA L I E R

Conception d’un Masterplan ◊ 2010

∆ Réorganiser le port autonome ∆ Recoudre Strasbourg à Kehl par la Rainbow Avenue ∆ Stopper l’étalement urbain au profit de la compacité de la ville ∆ Concevoir une entrée de ville : habiter et végétaliser la zone d’activité Planification durable ◊ Densifier la zone d’activité ◊ Créer la mixité ◊ Organiser les densités selon les pôles ◊ Intégrer l’habitat par superposition ◊ Aménager les espaces publics ◊ Donner la priorité aux modes de transports ‘doux’ et aux piétons.

20




21


ARCHITECTURE & PATRIMOINE

LES BAINS MUNICIPAUX MÉMOIRE

DE

MAÎTRISE

A N A LY S E M O N O G R A P H I Q U E

Suivi et encadré par Anne-Marie Châtelet ◊ 2010/11

Les Bains Municipaux de Strasbourg, un Volksbad comme les autres ? ∆ Prélude à un programme spécifique de Bains : l’Europe à l’aube du 20ème siècle ∆ Les Bains municipaux de Strasbourg, un édifice représentatif de la période ∆ Le développement des établissements de bains en Europe, l’hygiénisme ∆ Synthèse sur le contexte présent et sur les possibilités futures pour les Bains de la Victoire ∆ Définition de la Spécificité des Bains de Strasbourg après étude comparative ◊ Disposition architecturale ◊ Implantation ◊ Programme ◊ Destination ∆ A qui sont destinés ces Bains ? Un programme allemand ou français ?

22


Rue principale Axe de composition Parcelle Contour bâtiment Hall d’entrée Circulation Bains Irlando-russo-romains Hall de natation Salles de bain Machinerie

23


ARCHITECTURE ET PATRIMOINE

BOTANIQUE À BINNINGEN D E L A F E R M E À L’ I N S T I T U T

SUISSE, BÂLE-CAMPAGNE, ST-MARGARTHEN

Réhabilitation, transformation, extension ◊ 2010/11

∆ Intégration du projet dans le site ∆ Mettre en valeur le patrimoine protégé ∆ Souligner le paysage ∆ Programme permaculturel

24

Une école horticole : un lieu pour apprendre à cultiver et à utiliser les plantes en tout genre ◊ Réhabilitation de l’ancienne étable ◊ Extension serres et ateliers.


25


Restaurant

Entrée Institut & Bibliothèque

Serre principale

Magasin & Atelier bricolage

Séminaire & Atelier jardinage

Serre horticole

Laboratoire

Étable d’hivers

26


27


ARCHITECTURE ET PATRIMOINE

DUO DE COURS UN HÔTEL À LA PETITE FRANCE PROJETER / ÉDIFIER

Concevoir un hotel tourisme et loisirs à Strasbourg 2010/11

∆ Respect des règles strictes d’urbanisme (plan de sauvegarde, unesco, etc) ∆ Dessin de la structure comme point de départ au projet ∆ Respecter les normes pour un bâtiment public Définition de la volumétrie par la circulation piétonne ainsi que les caractéristiques architecturales locales ◊ Intériorisation du bâtiment pour éviter les vis-à-vis ◊ Articulation du projet autour de deux cours ◊ La cour d’accueil à la matérialité minérale en parallèle avec le restaurant ◊ La cour jardin, détente ◊ Création d’une place au Sud.

28


29


30


31


ARCHITECTURE ET PATRIMOINE

SUIVEZ

LE

FIL

M A N U FA C T U R E D E S TA B A C S PROJETER DANS L’EXISTANT

Réhabiliter la Manufacture des Tabacs de Strasbourg 2010/11

∆ S’adapter à la situation urbaine ∆ Réaliser un programme mixte ∆ Optimiser l’utilisation de l’édifice Installation d’ une école de cirque + cité de l’architecture, caue, ordre des architectes, bureaux ◊ Exploiter au mieux les possibilités spatiales qu’offre la Manufacture : hauteur de plafond, trame structurelle ◊ Usages de la cour modulables : place de marché, braderie, disposition d’un chapiteau, concert en pleinair.

32


33


MAÎTRISE D’ŒUVRE & CONCEPTION

EFFIZIENZHAUS KEHL, RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE EN COURS DE RÉALISATION

Carole & Virgile Jarrige ◊ Maison mitoyenne 154 m² 2013/14

∆ Relevé de l’édifice ∆ Dessin des plans, coupes et façades ∆ Travail avec un conseiller énergétique pour obtenir une maison aux normes KFW ∆ Choix des entreprises ∆ Calcul du budget ∆ Suivi des travaux Dégagement des anciennes cuves à fuel ◊ Changement de la chaudière ◊ Changement des fenêtres et de la porte d’entrée ◊ Isolation des façades, toiture puis cave ◊ Pose de panneaux solaires. 5430

7700

34

Grundstücksplan

5430


35


36


37

APRÈS AVANT


MAÎTRISE D’ŒUVRE & CONCEPTION

INVESTIR LE LIEU BARR, RÉNOVATION

CONSEILS ET AIDE TECHNIQUES

Adeline Choserot & Edgar Fietz ◊ Maison 112 m² 2013

∆ Proposition d’aménagement ∆ Conseils techniques pour la rénovation ∆ Réalisation des travaux Appropriation du lieu de vie ◊ Mise en valeur du caractère traditionnel ◊ Réalisation des travaux à moindre coût.

38


MAÎTRISE D’ŒUVRE & CONCEPTION

TRANSFORMER IVRY-SUR-SEINE, RÉNOVATION PROPOSITION D’AMÉNAGEMENT

Ro s e & J u l ie n T h o u ve n e l ◊ Pa vi l l on 135 m² 2013

∆ Relevé de l’édifice ∆ Dessin des plans, coupes et façades ∆ Propositions d’aménagements ∆ Constitution d’un dossier de références pour aider aux choix des couleurs & matériaux Permettre aux acquéreurs d’imaginer les possibilités d’aménagements de cette maison avec 1, 2 et/ou 3 studios à mettre en location.

39


MAÎTRISE D’ŒUVRE & CONCEPTION

INVESTIR LE LIEU LY O N , A M É N A G E M E N T RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT

Mélanie & Benoit Massel ◊ Duplex 30 m² 2012

∆ Adapter le duplex à l’arrivée d’un bébé dans la famille. ∆ Proposer différentes solutions en fonction des envies des propriétaires

40


DO IT YOURSELF

THE TIMBER TOWER RÉALISATION DE LA MAQUETTE BALSA & CARTON GRIS

Lignatec ◊ KLH France ◊ www.klh.at ◊ 2010

∆ Réalisation de la maquette de la Timber Tower conçue par Waugh Thistleton. ∆ Mettre en valeur l’ossature bois KLH de la tour londonienne.

41


DO IT YOURSELF

E D I N B U R G H RÉ-AMÉNAGEMENT SHABBY CHIC STOCKBRIDGE, 34A RAEBURN PLACE

Mary’s living and giving for Save the Children 2013

∆ Bénévole dans le Charity shop ∆ Recherche d’idées pour optimiser la surface de vente à moindre coût ∆ Communication du projet ∆ Customisation de meubles Responsable caisse ◊ Fabrication de poster pour rendre le projet visible à l’ensemble des volontaires ◊ Appel à la participation ◊ Organisation d’une collecte ◊ Recherche et achat des meubles, outils et produits.

42


43


DO IT YOURSELF

CARTON PLEIN LABORATOIRE D’ARCHITECTURE COLLE CTIF DE JEUNES ARCHITECTES

http://cargocollective.com/cartonplein 2012 Fondation

CARTON PLEIN est une association strasbourgeoise issue d’un groupe d’amis, jeunes architectes ou étudiants. Elle est un premier pas dans la prise de responsabilité, l’apprentissage de l’organisation et de la collaboration. L’atelier est né de l’envie de se réunir pour rechercher, explorer, imaginer, expérimenter, créer, fabriquer et concevoir ses premières réalisations architecturales. Carton Plein cherche à interpeller et à faire de l’architecture un outil d’événements sociaux. Le collectif tente de concilier deux objectifs : manipuler et donner envie de découvrir, concevoir des projets et susciter l’intérêt.

44


45


DO IT YOURSELF

CARTON PLEIN C

A

P

-

L

O

C

A

L

RÉ-AMÉNAGEMENT D’UN LOCAL SCOUT

Transformation du local des Scouts, Illkirch (67) 2013

∆ Instaurer un échange constructif constant entre les deux acteurs du projet ∆ Déterminer les besoins et concevoir un projet adapté aux activités des scouts ∆ Réunir les matériaux & outils à moindre coût ∆ Organiser, suivre et achever le chantier avec l’équipe Proposer de larges rangements ◊ Établir une hiérarchie entre ce qui est utilisé hebdomadairement, mensuellement ou rarement ◊ Créer un espace caravane pour se réunir et un espace travail ◊ Ils pourront se dissocier ou fusionner par l’intermédiaire d’une table géante qui va s’épaissir et s’étoffer.

46


47


DO IT YOURSELF

CARTON PLEIN VOUS ÊTES ICI, VOUS N’ÊTES PLUS ICI

ARCHITECTURE SANS FRONTIÈRES

Festival des Jour nées de l’Architecture 2012, 28 septembre > 26 octobre

∆ Production de dépliants explicatifs ∆ Fabrication de pochoirs en fonction des plans d’archives [ Ø 1m ] ∆ Street Art performance Ce projet est une signalétique utilisant le plan comme médium ◊ Disséminée dans la ville, peinte sur les sols publics, elle vise à montrer l’évolution urbaine ◊ Traversant les frontières temporelles et géographiques, les passants doivent, comme dans le jeu des 7 erreurs, comprendre pourquoi nous sommes à la fois ici, et pas ici.

48


49


DO IT YOURSELF

CARTON PLEIN LE RAD’EAU,

MOBILIER URBAIN

Opération Archimède ◊ 23 Juin 2012

∆ Création d’un nouvel équipement urbain ∆ Mise en valeur du patrimoine aquatique remarquable de Strasbourg ∆ Création d’un prototype Le Rad’eau est écologique, ludique et pratique ◊ Il permet d’y plugger son propre vélo pour naviguer ◊ Il offre un moyen de passer du temps ensemble, en famille ou entres amis ◊ Utilisation du prototype lors de l’Opération Archimède : une course aquatique entre le pont Churchill et le pont d’Ankara à Strasbourg.

50


51


DO IT YOURSELF

SCULTPURE IN SITU FA N A N O , I TA L I E WORKSHOP

Semaine d’Art ◊ 2009

∆ Projection : Concevoir en amont un projet de mise en valeur de l’une des sculptures du musée à ciel ouvert de Fanano. ∆ Réalisation : concrétisation en fonction des matériaux et des conditions météo

52


53


DO IT YOURSELF

FOLK Y’OURS ELF DEUX POCHETTES D’ALBUM I L L U S T R AT I O N

ET

MISE

EN

PA G E

Groupe de musique Folk & Traditionnelle 2010 & 2013

Création d’illustration ◊ Mise en page des volets ◊ Respect des normes d’impression. FYE001

Design graphique - marieanne.bacquet@gmail.com et Archinuages@gmail.com

Contacts Folk Y’ours Elf, 16 rue de la basse des Juifs, 88100 Saint-Dié Tél. port. : 06.72.88.89.06 (Edgar) - 06.18.54.69.90 (Virgile) folkyourselfgroupe@yahoo.fr - http://f-y-e.discutforum.com/forum.htm

54

Design graphique - marieanne.bacquet@gmail.com et Archinuages@gmail.com

Contacts Folk Y’ours Elf, 16 rue de la basse des Juifs, 88100 Saint-Dié Tél. port. : 06.72.88.89.06 (Edgar) - 06.18.54.69.90 (Virgile) folkyourselfgroupe@yahoo.fr - http://f-y-e.discutforum.com/forum.htm

FYE001


55


DO IT YOURSELF

MISSION BIODIVERSITÉ PETIT

GUIDE

I L L U S T R AT I O N

Pays

de

la

ET

P R AT I Q U E

MISE

Déodation,

EN

2013

PA G E

&

2014

Mise en page ◊ Respect de le charte graphique du pays de la déodatie ◊ Illustration & conception graphique du guide. Les bons gestes :

La chrysope

itén s r e divrs côté jardi o i B s acteu ce

que i t a pr vous

ez e uid iversité ch g t d i Pet viter la bio

in pour

d Pays

e

éo la D

dati

Que fait-elle ? Très active et utile lors de sa phase larvaire, elle dévore les colonies de pucerons, jusqu’à 500 individus au cours de son cycle. Les acariens, aleurodes, larves de cochenilles font également partie de son menu.

e

1

56

Qui est-elle ? Caractéristique par sa couleur vive, ce petit insecte vert de 10 mm est doté d’une paire d’ailes transparentes et imposantes. Il est discret mais on peut réussir à l'observer dans les arbres fruitiers, les rosiers ou les légumes. Les œufs des chrysopes sont de petits haricots blancs suspendus par un filament fixé au feuillage. Ses larves sont longues et jaunâtres, aux mandibules crochues et possèdent un corps strié et poilu.

12 12

• Reconnaître les l Inutile de traiter se on y voit une larve d en pleine action. L’ présente au jardin octobre.

• Un nid pour l’hiv La chrysope hibern adulte et ne peut pour se protéger d offrir un abri vous présence au printem longtemps. Dans un bois criblée de peti 1,5cm de diamètre m y de la paille ou du p nal en lanières fro hôtel à insectes p. 5

Initiative loc

Pour lutter contre économique, le m des Incroyables tibles a pour am transformer l’espa urbain en jardins gratuits. Tout le mon participer en seman fruits et légumes. R mouvement interna


larves es plantes si de chrysope L’espèce est de mars à

ver ne au stade s’enterrer du froid. Lui garantit sa mps et pour ne boite en its trous de maxi, placez papier jouroissées. Voir 50

cale

e la crise mouvement comesmbition de ace public potagers nde peut y nt, plantant Rejoignez le ational.

Le fourmi Qui est-elle ? Caractéristique par ses 2 antennes coudées, la fourmi que l’on observe le plus fait partie de la classe « ouvrière » dans la complexe hiérarchie que représente l’espèce. Elle travaille pour sa reine et contribue à l’élevage des futures ouvrières en leur apportant la nourriture. Que fait elle ? La fourmi « ouvrière » va travailler toute sa vie pour le bon fonctionnement de sa colonie. Graines, insectes, végétaux, la fourmi nettoie les sols de nombreux déchets naturels. Anecdote : Les fourmis sont présentes quasiment partout sur la planète, seuls le Groenland et l’Antarctique en sont vierges.

Les bons gestes : • Oust ! Le marc de café est très efficace pour éloigner ces petites visiteuses. Les rondelles de citron macérées dans de l’eau sont aussi efficaces dans les feuillages. La décoction d’absinthe est détestée des fourmis. • On bannit Lancer de l’eau javellisée ébouillantée sur la fourmilière : la destruction n’est pas la solution pour la colonie.

Initiative locale L’Association 'Mets et Mots Sauvages' basée à La Croix aux Mines, valorise les plantes spontanées de notre contrée dans d’incroyables et incontournables recettes. L’association propose également des ateliers culinaires et des commandes personnalisées pour vos réceptions. www.la-cuisine-sauvage.com 13 13

57


5, rue du Général Cherin 88100 Saint-Dié, France +33 (0)6 89 37 45 08 delphine.fietz@gmail.com

58


Portfolio