Page 1

Archi21_cover

21/09/12

11:39

Page 2


ARCHI21 est un projet soutenu par l’Union européenne qui vise à développer l’usage des environnements virtuels 3D et du Web 2.0 auprès des étudiants et à promouvoir les potentialités de ces environnements dans les domaines de l’architecture et du design. En adoptant une approche EMILE (Enseignement d’une matière par l’intégration d’une langue étrangère), ARCHI21 cherche également à faciliter l’apprentissage des langues tout en accompagnant la construction des compétences disciplinaires en architecture et design. Le projet réunit six institutions partenaires : - Coordination : École nationale supérieure d’architecture de Paris Malaquais (ENSA-PM, France) ; - Centre international d’études pédagogiques (CIEP, France) ; - The Open University (OP, Royaume-Uni) ; - Univerza v Ljubljani – Fakulteta za Arhitekturo (UL-FA, Slovénie) ; - Aalbord Universitet (AAU, Danemark) ; - The University of Southampton (SO, Royaume-Uni).


Un document produit par le Centre international d’études pédagogiques (CIEP) Sandrine Courchinoux – Manuela Ferreira Pinto – Manon Hübscher

Centre international d’études pédagogiques Département langue française 1, rue Léon-Journault – 92318 Sèvres cedex – France Téléphone : 33 (0) 45 07 60 00 Site internet : www.ciep.fr


Introduction Les universités inscrivent désormais de plus en plus leurs activités dans le cadre de partenariats qui favorisent leur ouverture à l’Europe et à l’international. Afin de faire vivre et de développer les initiatives en ce sens, l’enseignement des langues est l’objet d’une attention toute 1

particulière. Le projet ARCHI 21 , porté par l’Ecole nationale supérieure d’architecture de ParisMalaquais (ENSAPM), a pour finalité d’intégrer l’approche EMILE (Enseignement d’une matière par l’intégration d’une langue étrangère) dans le dispositif pédagogique des établissements d’enseignement supérieur en architecture et design qui y participent : The Open University, Royaume-Uni (département de Design, Development, Environment and Materials) ; Univerza v Ljubljani,

Slovénie

(faculté

d’architecture) ;

Aalbord

Universitet,

Danemark

(département

d’Architecture, Design and Media Technology) ; The University of Southampton, Royaume-Uni (département de Modern Languages).

Pour répondre à des enjeux de formation et accompagner les équipes pédagogiques dans la mise en œuvre, sur le terrain, de cette démarche qui privilégie une approche pédagogique à double orientation, dans laquelle une langue vivante étrangère est utilisée pour l’enseignement et l’apprentissage à la fois de l’architecture et de cette langue vivante étrangère, l’ENSAPM a fait appel à l’expertise reconnue du Centre international d’études pédagogiques (CIEP). Associé au projet ARCHI 21 en tant que partenaire, le CIEP a ainsi été chargé de concevoir des outils servant de points de repères simples et partagés dans la mise en place d’un projet EMILE en contexte universitaire, dans le domaine de l’architecture et du design.

Les deux référentiels de compétences présentés dans les pages qui suivent se donnent pour objectif d’expliciter d’une part la mission de l’enseignant d’architecture comme discipline universitaire non linguistique, d’autre part celle de l’enseignant de langue vivante étrangère exerçant dans un établissement supérieur en architecture et design. Ancrés dans la logique professionnelle des acteurs auxquels ils s’adressent, ces outils décrivent les situations de travail constitutives du métier d’enseignant, en y associant méthodiquement les compétences cibles attendues, transversales (sur fond coloré) et spécifiques (dans un encadré en pointillés) - c’est-à-dire les ressources à mobiliser pour faire face aux différentes tâches qui s’y rapportent, plus particulièrement en contexte EMILE.

1

Le projet ARCHI21 est mené dans le cadre du programme Transversal – Activité clé n°2 « Langues » du programme européen d’Éducation et de formation tout au long de la vie (EFTLV) : http://eacea.ec.europa.eu/llp/ka2/languages_en.php

5


En clarifiant les savoirs, savoir-faire et attitudes attendus de la part des enseignants d’architecture et de langue vivante étrangère, il s’agit de permettre aux établissements européens d’enseignement supérieur en architecture et design de mieux accompagner la pratique professionnelle de leurs personnels et, plus largement, d’adapter leur gestion des ressources humaines en matière de formation et de recrutement. En effet, ces instruments pourront être utilisés aussi bien pour l’évaluation et l’auto-évaluation des enseignants, pour identifier des besoins professionnels et définir des objectifs de formation intégrant ces besoins, que pour développer le travail collégial et les synergies ou encore pour accompagner la validation des acquis de l’expérience. Ils faciliteront par ailleurs un recrutement ciblé en aidant les institutions à déterminer des profils de postes en communiquant mieux leurs spécificités. En s’appuyant sur des critères de qualité énoncés dans un cadre accepté par l’institution et par les enseignants eux-mêmes, il s’agit finalement de soutenir et de renforcer la qualité des programmes et des enseignements proposés aux étudiants.

6


Référentiel de compétences de l’enseignant d’architecture comme discipline universitaire non linguistique Indications de lecture : sur fond coloré, les compétences communes au professeur de langue et à celui d’architecture en langue étrangère ; entourées de pointillés, les compétences spécifiques de l’enseignant d’architecture comme discipline universitaire dispensée en langue vivante étrangère.

1. S’inscrire dans un projet d’établissement

Connaître les orientations pédagogiques de l’institution (programmes, projets, organisation des enseignements, attentes en matière d’enseignement EMILE)

Connaître les enjeux et les principes de l’éducation plurilingue et de l’EMILE

Cerner le lien établissement-monde professionnel de l’architecture

Identifier les partenaires de l’établissement

Identifier les fonctions des différents interlocuteurs

Agir en contexte international et multiculturel

Gérer un projet

Promouvoir et valoriser un projet

Spécifier son identité professionnelle et la communiquer à des non spécialistes de son domaine d’expertise (culture disciplinaire et professionnelle)

Se situer dans une équipe par rapport aux spécificités des autres enseignants (identifier des complémentarités professionnelles)

Établir des collaborations et des réseaux

Partager un langage et des outils conceptuels communs

7

Connaître les enjeux et principes de l’enseignement de l’EMILE pour l’enseignement de l’architecture

Servir de médiateur linguistique et culturel

Spécifier la méthodologie et la culture disciplinaires en architecture aux collègues de langue vivante étrangère

Se situer par rapport à la spécificité professionnelle de l’enseignant de langue vivante étrangère

Connaître le Cadre européen commun de compétences pour les langues


2. Concevoir un module

Analyser les besoins

Analyser les besoins pour les disciplines de l’architecture

Identifier les tâches disciplinaires et professionnelles visées

Identifier les compétences nécessaires pour réaliser ces tâches

Identifier la part langagière et culturelle des discours disciplinaires et professionnels de l’architecture

Penser le contenu en adoptant des perspectives culturelles variées

Intégrer la culture disciplinaire et professionnelle

Planifier et structurer un module

Co-construire une progression avec des collègues non-spécialistes de son domaine d’expertise

Construire une progression des contenus disciplinaires en intégrant la part langagière des discours disciplinaires et professionnels de l’architecture

Organiser des situations d’apprentissage et de réemploi authentiques

Sélectionner les documents pertinents pour les compétences visées

Sélectionner des documents disciplinaires et professionnels authentiques

Elaborer des supports de cours

Didactiser des documents disciplinaires et professionnels

8


3. Piloter et animer

Expliciter un contrat pédagogique et les règles de la vie de la classe

Enseigner dans la langue cible

Conduire et gérer sa classe de façon à développer une dynamique interculturelle et plurilingue

Etablir une relation entre la langue cible et la culture de ceux qui parlent cette langue

Solliciter et gérer les interactions enseignant/apprenants et apprenants/apprenants

Servir de médiateur linguistique et culturel

Susciter la motivation de l’apprenant

Anticiper les difficultés linguistiques et culturelles potentielles

Favoriser l’autonomie de l’apprenant

Permettre l’acquisition de connaissances et de compétences

Planifier l’alternance des langues en cours d’architecture (prévoir quand et comment utiliser la langue cible, y compris le métalangage éventuellement nécessaire en classe)

Favoriser la co-construction des connaissances et compétences

Optimiser le travail de groupe

Varier les supports de cours

Utiliser les différents médias de diffusion

Articuler langue et objectifs disciplinaires pour l’architecture

Proposer des activités en cohérence avec les compétences et les objectifs des apprenants

Proposer des activités claires vis-à-vis des objectifs, formuler des consignes

Animer les activités, co-animer avec des non-spécialistes de son domaine d’expertise

Se situer par rapport à la spécificité professionnelle de l’enseignant de langue vivante étrangère

Piloter, co-piloter un projet interdisciplinaire (architecture/langue)

Expliciter les stratégies d’apprentissage adéquates et aider les apprenants à les développer

Spécifier la méthodologie et la culture disciplinaires en architecture

Gérer l’imprévu

9


4. Évaluer

Intégrer l’évaluation dans le processus d’enseignement/apprentissage

Maîtriser les fonctions, techniques et outils d’évaluation

Définir les objectifs spécifiques et les contenus de l’évaluation

Définir les objectifs spécifiques de l’évaluation pour la discipline

Définir des critères objectifs d’évaluation

Définir des critères d’évaluation pour la discipline

Sélectionner des outils d’évaluation fiables et appropriés aux objectifs de l’apprentissage

Concevoir / co-élaborer et utiliser des outils d’évaluation

Concevoir et proposer des activités d’évaluation et de co-évaluation explicitement liées aux objectifs de la formation

Adopter une démarche formative

Développer les compétences des apprenants en auto-évaluation

Proposer des activités d’évaluation favorisant la résolution de tâches complexes (mises en situations professionnelles)

Expliciter les stratégies d’apprentissage spécifiques aux disciplines de l’architecture et aider les apprenants à les développer

Interpréter les résultats de l’évaluation

Connaître et utiliser le CECRL

Etablir un diagnostic en vue d’une remédiation

Distinguer les erreurs relevant du langagier et du disciplinaire

Mettre en œuvre des solutions de remédiation

Proposer des remédiations disciplinaires et méthodologiques

10


Référentiel de compétences de l’enseignant de langue vivante étrangère dans un établissement d’enseignement supérieur en architecture Indications de lecture : sur fond coloré, les compétences communes au professeur de langue et à celui d’architecture en langue étrangère ; entourées de pointillés, les compétences spécifiques de l’enseignant de langue vivante étrangère exerçant dans un établissement d’enseignement supérieur en architecture.

1. S’inscrire dans un projet d’établissement

Connaître les orientations pédagogiques de l’institution (programmes, projets, organisation des enseignements, attentes en matière d’enseignement EMILE)

Connaître les enjeux et les principes de l’éducation plurilingue et de l’EMILE

Cerner le lien établissement-monde professionnel de l’architecture

Identifier les partenaires de l’établissement

Identifier les fonctions des différents interlocuteurs

Agir en contexte international et multiculturel

Gérer un projet

Promouvoir et valoriser un projet

Spécifier son identité professionnelle et la communiquer à des non spécialistes de son domaine d’expertise (culture disciplinaire et professionnelle)

Se situer dans une équipe par rapport aux spécificités des autres enseignants (identifier des complémentarités professionnelles)

Établir des collaborations et des réseaux

Partager un langage et des outils conceptuels communs

Connaître les enjeux et principes de l’éducation plurilingue et de l’enseignement de l’EMILE

Servir de médiateur linguistique et culturel

Spécifier la culture et la méthodologie de l’enseignement/apprentissage des langues vivantes étrangères

Se situer par rapport à la spécificité professionnelle de l’enseignant d’architecture

Être sensibilisé aux spécificités de la culture et de la méthodologie disciplinaires et professionnelles de l’architecture

11


2. Concevoir un module

Analyser les besoins

Analyser les besoins langagiers pour le cours d’architecture

Identifier les tâches disciplinaires et professionnelles visées

Identifier les situations de communication

Identifier les compétences nécessaires pour réaliser ces tâches

Identifier les documents disciplinaires et les documents professionnels

Penser le contenu en adoptant des perspectives culturelles variées

Mener une analyse des discours de l’architecture

Intégrer la culture disciplinaire et professionnelle

Planifier et structurer un module

Co-construire une progression avec des collègues non-spécialistes de son domaine d’expertise

Construire une progression des contenus langagiers en appui sur des documents disciplinaires en architecture

Connaître et utiliser le CECRL

Organiser des situations d’apprentissage et de réemploi authentiques

 Sélectionner les documents pertinents pour les compétences visées

Mettre en cohérence des discours disciplinaires et professionnels situés et des contenus langagiers

Elaborer des supports de cours

Didactiser des documents disciplinaires et professionnels en architecture

12


3. Piloter et animer

Expliciter un contrat pédagogique et les règles de la vie de la classe

Conduire et gérer sa classe de façon à développer une dynamique interculturelle et plurilingue

Solliciter et gérer les interactions enseignant/apprenants et apprenants/apprenants

Susciter la motivation de l’apprenant

Favoriser l’autonomie de l’apprenant

Permettre l’acquisition de connaissances et de compétences

Favoriser la co-construction des connaissances et compétences

Optimiser le travail de groupe

Varier les supports de cours

Utiliser les différents médias de diffusion

Proposer des activités en cohérence avec les compétences et les objectifs des apprenants

Proposer des activités claires vis-à-vis des objectifs, formuler des consignes

Animer les activités, co-animer avec des non-spécialistes de son domaine d’expertise

Piloter, co-piloter un projet interdisciplinaire (architecture/langue)

Expliciter les stratégies d’apprentissage adéquates et aider les apprenants à les développer

Gérer l’imprévu

13

Enseigner dans la langue cible

Etablir une relation entre la langue cible et la culture de ceux qui parlent cette langue

Servir de médiateur linguistique et culturel

Anticiper les difficultés linguistiques et culturelles potentielles pour l’acquisition de connaissances et compétences en architecture, y remédier

Proposer des activités et tâches transférables dans les disciplines de l’architecture ou la profession de l’architecte

Proposer des tâches réalistes, permettant d’associer les documents, interlocuteurs et médias caractéristiques de l’architecture

Se situer par rapport à la spécificité professionnelle de l’enseignant d’architecture

Spécifier la méthodologie et la culture disciplinaires en langue vivante étrangère


4. Évaluer

Intégrer l’évaluation dans le processus d’enseignement/apprentissage

Maîtriser les fonctions, techniques et outils d’évaluation

Définir les objectifs spécifiques et les contenus de l’évaluation

Définir les objectifs spécifiques de l’évaluation pour la part linguistique

Définir des critères objectifs d’évaluation

Définir des critères d’évaluation pour la part linguistique

Sélectionner des outils d’évaluation fiables et appropriés aux objectifs de l’apprentissage

Concevoir / co-élaborer et utiliser des outils d’évaluation

Concevoir et proposer des activités d’évaluation et de co-évaluation explicitement liées aux objectifs de la formation

Adopter une démarche formative

Développer les compétences des apprenants en auto-évaluation

Proposer des activités d’évaluation favorisant la résolution de tâches complexes (mises en situations professionnelles)

Expliciter les stratégies d’apprentissage spécifiques aux langues et aider les apprenants à les développer

Interpréter les résultats de l’évaluation

Connaître et utiliser le CECRL

Etablir un diagnostic en vue d’une remédiation

Distinguer les erreurs relevant du langagier et du disciplinaire

Mettre en œuvre des solutions de remédiation

Proposer des remédiations langagières et discursives

14


Archi21_cover

21/09/12

11:39

Page 1

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues. Ce document est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transposé.

Référentiels de compétences -l 'enseignant EMILE  

Les deux référentiels de compétences présentés dans les pages qui suivent se donnent pour objectif d'expliciter d'une part la mission de l'e...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you