Issuu on Google+

l"l

rll^ -:!P-


votre nouveau

la vie change avec


II

\

JI!-JI

NAI.E AGRICOI.E

'1

I

La Banque Nationale Agricole invite tous les Agriculleurs el Pêcheurs, ayant des impayés au 31 Décembre 2011, à régulariser leurs situations et bénéficier

d'avantages considérables, dont notammenl

:

. Consolidation des crédits sur une période de 1o ans au maximum . Abandon partiel ou total des intérêls de retard. . Abandon d'une tranche des inlérêts conventionnels

. Application de taux d'intérêt avantageux Les demandes de consolidation des crédils doivent être déposées aux guichets des agences de la ganque Nationale Agricole avant le 3l Décembre 2013 Circulaire commuoe des Minislères des Finances et de I Agriculture el de 19 Pêche, Lol de Flnances complémentaire 2012, Clrculaire de la Banque Centrale de TunÉle

7^c f,-'-

Plus de

LA BANCIUE NATIONAIE AGRICO|E 50 ons ou service de l'Agriculture et de lo Pêche


votre nouveau coup de coeur

Nejma est la nouvelle offre mobile prépayée qui vous convient le mieux et vous récompense au fur et à mesure de votre consommation' avec un bonus très généreux allant iusqu'à de bonus internet chaque mois.

et

Votre

bonus

est valable vers tous les opérateurs,

fixes et mobiles en Tunisie et en

la vie change avec


votre bonus atteint 25 heures chaque mois ,

heures

avec la nouvelle offre mobile prépayée Nejma, profitez d'un bonus très généreux allant jusqu'à 25 heures d'appels valable vers tous les opérateurs, fixes et mobiles en Tunisie et en France'

la vie change avec


votre bonus atteint 3Go d'internet mobile chaque mois

avec la nouvelle offre mobile prépayée Nejma, profitez d'un bonus très généreux allant jusqu'à 3Go d'internet mobile chaque mois.

la vie change avec


t

How we help clients break new ground the world over'

Globality Now

may take some Your ideè sold itseli. But ôpplying it across your operations public sector and planninq. We have put solutions to worl for corporate qet private clients in Tunis|a fot 34 years. So we don'ljust know how to them to the next level things off the gtound:we can show you how to take lurther or across160 countries around theworld you are never ln Tunisiâ

tradlnq FX away kom using electronic banking, skeamlioing tlnânces derlvâtives or accessing global markets than Citl overlaying

Find out more at citigroupcom.

D

Corporùte and Investment Bankinq CitrTunrs Branch: +2167t 113 3O0

Citisfar Branch:

o20rl

Crlé'ouP

h.

an rbhÈ

r*ivd

+216 74

l0l

7OO


Business & PRO I

Pack Business Control

réussite assurée !

Profiiez d'un Dack m6nsuêl complot répondent aur besolns d€ votrê acliviié av€c : un fortalt un fortalt Intehot moblle ala 2 Go. du Bonu! chaqua mol! st un 8môrtphona grulult hoisi3sez pârmi plusleurs Dscks allant d€ 30or à 150or. Plus d'inlos au 1144.

d'lppalt,


pas cessé dc financer léconomie tunisiennc: Etal, cntrcpriscs ou

POUr aCCOmPAgner notre entÉe dâns

nageant lcs bonnes règlcs, chaque fois que cela est nécessâire, pour nous permcttrc dbpérer dans un cnvironncment adéquat : aménagcr la courbc dcs tâux, réagir plus

le 2lème siècle.

effi

particuliers. Cepcndânl, il lâut "

réi nventcr

'

notrc msn rèrc dc fairc

Nous sommes des sociétés de service et nous devons agir en consé-

qucncc, cn mcllanl lc cllcnl ct ses bcsoins cncore plus au cceurde nos préoccupations, Pou r cela, la forma.

tion de nos équipcs, I intégration des nouvelles tcchnologics, une rpproche différente dc nos ânalyses ct dc nosprises de risques (privilégier la compréhension des flux aux gâranties ...) sont dcs challenges que nous dcvons relever,

cxrgences.

Marntcnant, parlcr de fusion est peut être prémâturé; nouspouvons au$si réfléchir à d autres formules plus adéquâtcs plus innovanlcs.

cacement/rapidement en cas d impayés,...

>

>

enTunisie

Qu€ll€É lolutions llâbler

nestructurôtion du s€deur ban@ire Que pensez-rous de h

(éation

d'un pôle ban.rlre publlc (fusioô de la 5TB, de la 8NA et de la 8H) ?

l-e pôle public intègrc aussi d autres noms : la BTS, la BFPME.

laCDDou ccrtaincsbanquesà capitaux mixtcs. Il est importân|.. pour un pays émcrgcnt comme laTunisie. dhvoir un pôle public fort et emcace. Pour cela, la restructu ration des bsnques publiqucs cst indispensablc I rl faut

Pour âllcr À | excellence, nous avons aussi bcsoin que nos clients et nos régulatcurs jouent aussi lcjeu. Les premicrs, en nousdonnant des informations 6ables, en acceptanl de payer le juste prix des prcstâtions ,,, mâis aussi en étanL exigeants et en fâisant jouer l concurrencc en

aus!ii veillcr

cas de besoin. Les seconds, en amé-

les mémes normes et les mômes

les allégcr du poids dù passé, les rcnforcer, leur trouvcr des synergies afin de leurpermettredcse mesurer à armes égales avcc leurs collègucs

du secteur privé. à

Il faudra alors

ce qu'ellcs respectent

?

Les solutions sont multiplcs. Il faut tout dbbord travailler sur lc

domainede la formation, suivr€ les évoluLions technologiqucs (c,banking, e-commercc,,,), renforcer les fonds propres pour avoir des acteurs solides,capablcs dâvoirunedimension régiona le voi rc i nternationalc.

Il faut également travailler par marché (marché dcs jeunes, des sénrors,...), mieux définir les pro. duits, être plus disponibles et plus proches de nos clients. On doit réinventer le modèle afin de redyDamiser le système bâncaire < Plopo3 recuellll6psr IEren Zltre

I condIrônn.n..r, Dt.trtbu on

.l ErFon

rb.

Frutb.r.

t|.r

ai+q..:i-- iJ,t-.

.-- Jttl !,1-4.-lr-U tûl|ltn s.nlrd.! codor.rr

rur t{o.ma. EuroDa.nn.a Ru! d. r'Or . 203ô Soukrâ - Iunrsrà :(+216)71 941911 Far (+216)71 941 r4a I M adag a sca. 3OOO Stax t(+216171497 179 . Fat l+216)74 4gr 211

Usln€ Z

: caplain stndbad lunts@h6rabvtâ in

Spec'àl

6nancerorr

r

pou,la

www teconol1lreremàghrebincom


Immédiatement disponible chez Le Moteur

Nouvelle Classe C 180 CGI 156 cv

Lloilc ccntlale sur la

calandrt:,

Clinratisour (ikjctl on i{ltl(r, ,\(;ll,l'lY CON] ROl., lirux tlc jour àr LLI), st{rr(! l)arc-sol(:il, insctts (lé(x)littiti inition la(luc noirc, Bluet(x)th, \olant multif

fon(:tions {i(,ntt)rt...

Le f/rEn GâI-q\ \,rwi','n,itr /ltl'r'(,,i,'l2r,lilûri\ l(il;l.2rrt'to2

wwmer.ed".

o"-. d

u'u

ut'. I

'tu""tut"''t


a

I

olJl) a. I

toutes tes cuttures c=;

www.tvSmonde.com


I

I

CoNNAtssaNcE , PRoFEssloNNALlsME ET CULTUFE Du RESULTAT Leader sur son marché et dlsposant du meilleur track record de la place Un actionnariat de renom composé des trois premières banques tunisiennes et

de commerce respectifs.

Desservicesdebanqued'investissementàUnebasedec|iente|eprivéeetpub|ique.

>Mè

>Co

>

> > > >

acquisitions Conseil en cession de participatlons ou d'activités Conseil en privatisation et travaux connexes auprès d'institutionnels Conseil stratégique

> > > > >

et recapitalisations Evaluation, rating et élaboration de plan d'affaires Montage de proiets et recherche de fonds Montage de financements structurês Pre - IPO et IPO

Private equity

> > >

Investissements en entreprises non cotêes Gestion oour compte d'actifs Montange de LBO' MBO, ..

Europe et en Une équipe de cadres tunisiens ayant dèjà .acqurs' :9t"."1! .t]financière et du de I'ingénierie À;;rùi;'ù ùorà, un" expérience d-ans les métiersde personnes et de structures oàai mat ing. Un réseau national et international ressources Partenaires.

TroLt er d?*

toltrb$2,. ' dee't vroov engag4t'1e'fÎ

a

,tl r

Banque d'Affalres de Tunisle ro. , r.a'or z'

1o bl3, Ruo Mâhmoud El Àô I

'ii

Mttri- Muruollevillè

i*àiiii+isor r*

l(x)2 TÙnlÉ runisle

: (+216) 71 3e1 573


Bonques

>

cfl rénéc âux dépôts, unc surcnchèrc sur lî rémunérîtion des dépôrs,...

l'ûr conséquent, les banques dcvronncnt nroins attentilcs à lâ qLralilé des crédits dislflbués er aux risqùes pris. ouvrant la r.oie à d€s c\cès de cré(lits sur lcs dépôts et à dc lorts écrrts €ntre k's emplois et lrs ressour(cs, lesqu'jls écarrs seront couverts pâr le rccours au rinan(ementdr la (BCT). Crqui nest prrs sarn. L€s banques tunisrennes

l innovâ tion, la tech nologie. les com pétences .

soit lâ plus réduilc possiblc. I;tltat pcut gardcr une banque à la Lmite,

li)lltc ré1àrnrc doit làirc émcrgcr

cl même s il ne gârde quirne scule. il doit ld dot€r dc nrovens dc gcs-

de s internatn)nïtis€r. dÙ nroiDs à l éch('lle régionÂle et qui ont aussi lesc pacités frn a ncières dc supporter l croissan(o dc Ié(rnromie et le dér'doppemrnt des enlrepris€s Cc quin est pas lecas actu0llemenr.

 lô question de sovotr co[|menl on eD e$l arrivé là, son diagnostic ne louffre dbucune ambTguilé ll hut toutd:rbord dirâ-r il.qu'ilv ait nn)ins d€ bânques ; il 1âut consohder I existant ii travcrs l mise en plâco(lcpôlcs bùncâircs importanrs, àl i'DagcdeI expdrience n).trocaine oi' on â pu mrttre en plac€ dcs banqucs solides capabl€s (le toucr la cârtc dc l'intcrnâLionalisâhon. ll Iârû donc pcnscr à des regrou pcnrcnts pour créer des chrmpions nali()narlx, à l éch€lle mâghrébine, du n)oins, €t qui ont sumsamment d€ ressourccs pour invcslir dans

lur pcrmettcnt dc

Au nilcau public. il faut quc la taillc du scctcur b.rncairc public

doivcnt toujonrs relel'€r k. défi du

final dcs banqrrcs solidcs. inn()vanlcs. pcrlormântcs. capables

Etatdoit âvoirl€s instruments qui mcttrccn exergLtc sâ politiquc, sâns contrâindre des banques à le faire, au détriment de leur sdnté financière. Une banquo en mauvarse sant€ est une menacc non sculcmcnt pour elle-méme mais aLrssr pour l{] sect€ur tt)ut entier ct pourl'économie. Dâns le càdre duDc rétormc drl secteur il fâut dussr dévclopper grâ l-

tion conform€s

à ccux dcs

banqucs

Ilobj€ctif d'une banque publ'quc. c'cst essrnli€llemenl de perntcttrc le finan(cmcnt dc ccrtains pr(icts dc dé\'oloppement qui ne sont pas rcnlables à court tcrme. Un objcclifque IIll t peut atteindre cn tui

ducllement, selon une roadmap bicn étudiée,des modes dc gou\ernance conformesaLtx stândards et normcs

l.a restructuration du sec teu r bâncaire est d autant phrs cruciâle que le sect€ur consrituc la base de toute l'économie. Sâns un sectenr ba ncair€ sol id€, capablc dc û na ncer l économie, il ny aura pas d inves-

consacr nl (Les li)nds destinés à tnùncer lc développcmenten géné, ral, ou le développenrent région al cn

pdrticulicr. Des fonds dont il pcul sous tra'lerla gestion àdcsbânqLres. Dans ccttc oplrquc. avorr plu si€urs l) nqucs publiqu€s nuura aucun sorrs. fhisbire €r l€s cxpé, ricnces internationdles ont montré que le fait dàvoirplusreurs bânques publiques osl même(onrreproducriI Les banqncs ne

doi\?nt pas êtrt un instrument auserviccdespolitrqucs économiques C'cst handicâpânt, étant doDné quelles opèrent dans nn scclcurfortemenl concurrcnricl

tiss€ment Lc marché tunisienétant rcstrcint, au-delà du Iinâncemcnt local,le secteur bancairc doit per, met tre aux entr€prises dc s'int€rnaLionaliser C'estuneaberr.rtionqu iI n y ûit pas, du moins dans les pays voisins, des banques tunisiennes Pour accompagner les entr€prises tu n isien nes qu i veulent s implanter ailleurs < lmen chsrb

Spâcta,lUeo podaao.tl

&

h*ëto fnr

ws rlsena(ws

:

d,e etco? zS 762

515 - gG

67T o7E

9, .ue Mohamêd Hédi Khéfâcha, Stâr 30()() - Tél / Far : 74 212 6Eg - Connexion wifi


I LATIN Carte PLA]INUM

I

UlBnet

PACK PLATINE . Un univers de prestige et un traitement personnâlisé . Des dépôts rémunérés à pa.tir d un certain seuil . Une carte trancaire <PLATINUM, avec des prestations d'assistance et d'assurance en Tunisle et à l'Etranger et des plaff,nds confortables . Gestion de vos comptes bancaires à dlstance . trEs tadÊ préÉrentlels et des g.atuités sur dlveTses opé.atjons bàncaires

_ UIB 'iJr+! rt

rAJl

rr;!.1


reux.

Des lendemains

.*

'-r

t

tr

I Y

crcirc enfrn

*


Avec t'offre Etudiants uBCl, vous bénéfciez du Pæk VITAVI (Compte, carte bancairc, accès UBCINET) à un tarif réduit et d'un CrédiEtudês pour Fnancer vos études supérieures Drivées en Tunisie.

IJBCI

otou".

!4rÙ!...$u#r!!'{jt'

t"t

" "," " I

La banque d'un monde qui chanSe


1.

Tunis 1,

nre 8160 -

6É oiympqo€

1003 Tunrt

Iêl

I

Fèx

Tt 7V 322 t

7A 2J9

/

772 209

Avt

t

-lfin.l'Lfti

3d éhqt (}Éamô 4m0 50(6!ê Tél (LO : 73 244 Éé6

fàx 7l

244 655

Av

Tatb [4hii ]fln

3èmê

étigê

xnti{

2(10 Gaha

Td r76 223 414 / 76274771 Fai( 76 225 406

8d

& Eftironneftîl I

RÉ d.

klrll . 3003

Ial

11167120

|

74 462 440

tux /4 461 902

Sfax


GAT ASSURANCES invente le 1"'CONTRAT

MULTIRISQUE HABITATION

clé en main

oplez pour ta protection +++ de votre habitation

I

bénéticiez de la formule ta ptus complète sur le marché

représentants

!

www.gat.com.tn

I

ON


-Ëi

rl t:

I

v'

IBEROSTAR Royal El Mansour & Thalasso

*'***

MÀHDIA

Un luxe

ëduslvement

IBEROSTAR

réÉêIvé aux stars Àrx nâIs cor

HOTELS & RESORTS

Route .te la Cornlche, B,P 217 5150 Mahdla, TUNISIE

iberGtarcom - rofaurlansour@tbercotarln

z6

73

681100

{à/atr'i'.

d'ôtt'c unc

tttt'


Ra{utirw

ûfn

,A

rite

I i

, ',/

Ptus qu'une banque, ? un partenai jour' Altiiari bank tance Consciente des cha[Lenges que retève votre entreprrse chaque qur englobe un ensemb(e de produits et < Sotulions Entreprise ', une offre packagée de services nécessaires pour votre actlvité à des condltlons avântageuses

Pour ptus de rens€ignements, visitez nos centres d aftarres et nos agences pour découvrrr notre gamme de produrts destinés eux entrePrises lFinancement Ptacement. Gestion de ltux, Commerce exlérreur, SoLut'ons de e-banking J' Nos chargés d'affaires et nos conseilters mettent à votre digposition leur erpertlse pour ,,rne p.ise en charge elficdce de vos operalions et pour vous êccompagner dans vos prolets de dévetopPement-

-r11l.li'll

Âttijari bank vous àllez <hàngê. d'avis sut

ra

bànque,


Rfull oË,kf,

'A I

â'

2013.ôr.,- | ô-ioUl ilJar-ll ëiiJtrlri otll1lJt ortg- g,. i+tôgJl6r.lr t'rt'l' ; jgiJl i-êÉ

3Âi.'i . nml ûu+r[t

clataill p-r-c !.<

"

d.tu..iuô,

r:r:l-:j irluJ* ,ras2oltrr al llatr\Èn lr'r/Jlqr.' Ê! .2{113

ù_ttl

Jaa

çl!15

,19.1ro

.'l Lo hf 9 iûJoE

t

O

'a,lu

îMl

o-.,,kk


Activité à I' international Soutenir vos activités, partout dans le monde

Gagnq|s f Êv€tit an6dnblc


L+r.!i<

ùl-j.+{îJ

Â'SURAI.'<E' liAG}IREBIA

tl

Nous vous apportons une réponse sur mesure à tous vos besoins en

assurance

I

m

I

1:

'l^|-'.8^'. Y1"J,:1"1â

i

P;'"

*j,"i:i

i"'-,'9%':i;


w\4t! zitoundlàlafrrl (o

ùLôlsi

ciiiJjJl6o

ulg

f

Numéro Bleu-r

[82108080

|

10m'|]'mvm'nàp.did,onnolrle

O

râcer)æk cotr"zitounâtakâr ur con' tn

J,-st-âi o:Çt,rill

ZITOUNATAKAFUL


www.zitoùnatakâf ùl com

1;.;t I I OIJ iuJJl uÀJqJt-o tljl-c ...Ô9:i trl g-urf-"-j fo.-?.j

.foS!lçrll

g rir.rç

Ù+b ulo

..,g!.pi l.r rrrtllç';.jr Ur59J k\ -'' iLl-olt-j

I

...fo.5Le4 Lrl foq-!lUo q fo.5jq Le-j,fa5JJ Ujr5.j ...fo5rôii,fsr.5l s o r o ôLj

t2.:9! q I- içJl ;o.S!-:'i I ,..gï41 ciclo

'"')5lg g

ii

Ii

r tlJ43 lbLâ ulc

l\ ll'L,'6j cijg4jJl6'4

\ta g;9 91ilo tT o pr5g !r

i

U3:tp 6-:Lo ç,1ô6, cÙqj+iJlurô .t,-t-otiU ô r,l r 1 ll LLirQl g:Loq

ùoii urj

9.r

çl!

ci-ôl ô rir S

uJn t5j ù.1oii q5 1Û..J 9i

j-r ôô J-hJ st I

', '

t"

...'

lil\ llJ-olsj djgjljJl 6o

JLsL6i qjstlr-jJl

Num éro Bleu

421 08080 râcebook .om/ntoùnatakàtùl com

io o tl I"Jol5, :lp'Ul u.l-c

"f qjo!-u.!laJtojl:clgo 'r.-rls

[l

l

tÛs.,+iJ

...r

rn

a\orrrt ô i i g:t l o ZTTOUNATAKAFUL ]outùbe .om/zitounaTatatul

t


I

STAR A55UR^NCES

(:rUn^E

li.llr gf.ot

v

\

ôorl'uJl

,l: .A-o\L;dl;lr go

!.4 r{! s4lqÉraà

'

.grlâit

Si-t

6yh

6k

1çr.i.olo


www.atb.tn

a

I

rt Pr!. dlnlorh.lions.n àe.nc..1.ur wwr.tb

ctrEEI6]dE7\ Des professionnels à l'écoute

uJ?é;:,tt-&l 1.

:l;l;


des opportunités de la Bourse, sans souci de gestion

SICAV CROISSANCE

IJJ

É. lJl

f

= U'

ËËËËiËËgËËHF=ËiËEË*

uJ


r

ËËâË ô F=iF

-T1

iËEË fr 3ËÊ !

IgF 3Ê Eu ÊE

3

EË F É+ ;3 = gË= ?EU i+m gâ cl

o

;t

rl == t; É* êt E-

C

=,4

ç: 5 $

a


B+ (bien)

Un succès qui Pèse lourd

!

(

SOLIDITE CONFIRMEE è

.l

5rèqe )oclol Société Tunisiènne dè Réossutuncé.' Tunis Rè A@nee du JoPë^ N' | 2 MÔnt Ptdisir '

29 tà , et

BP

;â, ,' tz E-mdil :

tisnês^GrcuPées) t 73

,/ 71 eO6

06

BP

2138 ebidion 06

E-moil : luniræ-bu€bi@lunisre ci

Iêl|1225122all A87 ' lz25l Z2 Fox : l25l22 all 9ô1

www.tunisre.com.tn

4l1

l


CHROME UNITED

<,

:

THE NEW FRAGRANCE


\\\ \\\ t\\il1

STB;

BANK

JTF STB:

B^NK

À chacun

sa carte

a

ST B

:

BANK

V'54

l

STB tn

I


L'economiste 12 13