Issuu on Google+

-

INFO PLONGEE FEUILLE

DE L I A I S O N

ANDRES

Daniel

DE

LA

157,

COMMISSION

avenue

J.

PLONGE€

Perrot

38100

SOUTERRAINE

GRENOBLE

EDITORI AL L'organisation administrative mise en place p a r Jean-Claude FRACHON est excellente. J e vais donc bien me g a r d e r de l a changer. Vous recevrez toujours d a t e s de parution dans le n016).

chaque trimestre " I n f o - - P l o n g é e M (voir les

Un stage d e plongée s e r a organisé en a o a t . Les c o m i s s i o n s sont des services que rend la Fédération a s e s Fédkrés. J e suis donc votre disposition pour répondre h vos questions, vos su-:gest ions. , ., Cette année. j e porterai principalement mon action sur lt'arganisation administrative et technique des s e c o u r s e t sur l a rédaction d ' u n SpBlunca spgcial plongée. 1'

Enfin, je tout l e monde entreprises.

est

pense que pour 1978, l e pire que l'on puisse souhaiter d'obtenir de beaux résultats dans les explorations

Administrtatif

:

D. ANDRES


INFO-PLONGEE NO17 Janvier 1978 p . 2

SPECIAL SPELUNCA suivant: -The - c a n e v a 3 en e- -s-t -le 1- articles gdndraux e t historiques 2- articles techniaues

3- articles d'explorations ou inventaires p a r regions karstiques.

Il vos plumes. Merci.

manque

des articles pour l e troisiéme paragraphe. Alors a

AFFRANCHISSEMENT ET PUBLICITE Vous avez dQ vous apercevoir que l'enveloppe contenant votre Info-rilonuée Btait affranchi Dar une machine. Une wublicité accomaaanait votre . feuille i e liaison. Un a c c o k d e n t r e l a ~ommissionPlongée Souterraine et la soci6td S . E . D . R . E . a B t B fait pour que cette derniére assure le routage de nos circulaires (en accord avec l e bureau F.F.S.). d

PHOTO-C INEMA La plongée souterraine h l'honneur en 1977. -Le film relatant l'exploration de la Rinauelle par J.Hasenmayer a obtenu l e grand prix du ler féstival international du f i l m spel&ologique h la Chapelle en Vercors. -Robert LAVOIGNAT (Sociéte Dijonaise d e Plongee Souterraine) a o b t e n u l a m4daille d'or au 38me festival de film e t p h o t o sous-marine d'Antibes, grdce a une serie de photos prises dans l e s siphon du Lot et de la Cote d'Or.

INVENTAIRE DES SPELEO--PLONGEURS Un auestionnaire est Daru dans le Spelunca Spécial. Vous le trouverez une nouvel16 fois avec cet INFO-PLONGEE. J e vous demande de bien y répondre et de le faire connaltre autour de v o u s . Une & t u d e parattra dans le Spélunca Spécial Plongée. Une liste des plongeurs spéldos s e r a adressée t o u t e les personnes ayant répondu au questionnaire. ATTENTION: veuillez indiquer la nom e t l'adresse de chaque plongeur a p p a r t e n a n t a u club. FIL D'ARIANE La Commission

Equipement F.S.S.(12 Bd des Brotteaux 690C6 - LYON) vend du f i l nylon 2mm blanc par bobines de 100m ou 500m a u prix d e 0,14 F

CONGRES DE THONON c o n-s r é s national 1978 s e tiendra $ Thonon (Haute Savoie). La Cormission Plongée tlendra un stand ou s e r o n t exposées photographies et topographies. Les p e r s o n n e s intéressées p a r l'exploration & o n t -priées de prendre contact avec Daniel ANDRES. Une réunion de la Commission Plongée aura l i e u pendant le zongrés.

Le

STAGE PLONGEE

RAPPEL: Stage d'initiation et de perfectionnement T . i ~ I : I Ciihreret. - - - - (Lat .-- - 1.

la plongée souterraine.

Date: 5 a u 12 août C o Q t : 500 F, gonflage des bouteilles compris. Renseignements et inscriptions auprès de Daniel ANDRES.


INFO-PLQNGEE N 4 1 7 Janvier 1978 p.3

1- REUNION

de

Nainville

Les

Roches

et

pourparles F.F.5.-

Sécurité Civile. Ce s t a g e a permis de poser l a ddfinition du conseiller technique et dlBlaborer un p r o t o c o l e d ' a c c o r d e n t r e FFS e t l a S&curit& Civile. Pour nous plongeurs, c'est e n c o r e l e p o i n t mort dans l'organisation nationale des secours: c'est nous de nous structurer régionalement pour que le j o u r oh nous aurons le feu vert nous soyons déjà organisés.

2- CONSTRUCTION d ' u n brancard-siphon sur l a région Rhbne-Alpes Grdce h l'alde financihre de la commission des Secours FFS (1 500 FI, d e la region FFS Rhdne-Alpes ( 8 0 0 F.) et du c e n t r e départemental d'incendie de 1'Isére qui p a r t i c i p e financiérement et logistiquement, nous avons pu mettre au p o i n t un prototype de brancard. Il existe encore quelques défauts qui avec le temps, s e r o n t r é s o r b é s , Actuellement nous travaillons s u r l a mise au p o i n t d'un inflateur p o u r blessé comateux. I l n e nous reste plus h faire que des essais s u r le terrain. De plus, au printemps, sera réalisé un sac néoprène étanche q u l permettra de transporter un blessé en siphon.

3- EXERCICE

Taï

( 2 0 novembre 1977) % Saint

DE

BRAMCARDAGE dans les siphons d e la grotte de Nazaire en Royans. ( D r b m e )

La v e i l l e , d e s cours de secourisme o n t été donnés la caserne s a p e u r s pompiers de Grenoble. De cet exercice i l ressort que le s e c o u r s en siphon e s t u n e affaire de plongeurs chevronnes ayant l'habitude de plonger ensemble. Nous avons pu tirer des conclusions s u r l'organisation d.e surface, l'équipement d u siphon e t la t e c h n i q u e de progression. I l y a encore beaucoup faire et % apprendre e t c'est la raison pour laquelle d'autres exercices seront programmés en 1978. des

I

AFFRANCHISSEMENT ET PUBLICITE (suite)

. . . en e f f e t , vue la modicit6 d u budget, i l m'a paru bon de t r ' ~ u v e run moyen de financement. Je cherche maintenant un financement d u papier et j'attends des propositions.

Dans

INFORMATION

n 0 5 , septembre 1975, p . 4 . la r4surgence d u e s t en f a i t en France, Marchamp dans

Porthuis e s t située en Suisse. E l l e l'Ain ( c f . Spélunca n u l , 1976, p . 2 8


INFO-PLOMGEE NO17 Janvier 1978 p . 4

ACTIVIES DU S . C . DIJON

Gouffre de la Combe aux Pr&tres(21 -Francheville) Plongée du siphon aval de l a vire (M.BARBIER, nov.77) sur 1 Z O r n . Arr&t sur laminoir. Jonction e n t r e l a 2Bme et 3bme riviére du réseau "ben" grace au franchissement de 6 petits siphons. Longueur totale 155m dont 110m de slphon (dec.77, M. BARBIER. P.LAUREAU). DBveloppernent topo.; 8245111 dont 1110m de galeries noyées de nombreux tronçons.

Grotte de Neuvon I21-Plornbiéres). 3 séances "post-siphon" (sept.oct.77) nous o n t permis d'explorer e t de topographier 1100m de nouvelles galeries. Arrêt 3860m de l'entree sur obstruction stalagmitique. Développement topo: 6300m Participants: P.DEGOUVE - P.LAUREAU - R.LAVQIGNAT (S.D.P.S.)B.LEBIHAN.

Riviere d e Roche (21 -Quemigny s u r s e i n e ) Franchissement du siphon terminal (2m ) h 1550 m de l'entrée. Derriére : exploration de 1200m de galeries entrecoupées de 3 nouvelles voQtes-mouillantes (2m - 2m - 10m 1 . Arret sur nouveau siphon h 2550m de l'entrée (P.DEGOUVE-P.LAUREAU sept77). Développement. topo 32ODm. Denivellation +9 En 1965 des Parisiens avaient franchi la VM1. IL est possible q u ' i l s aient e t 4 plus loin (pas de trace dans les galeries, et aucune publication h notre connaissance). F o s s e Dionne(89 -Tonnerre)

En a o Q t 77 la S.D.P.S. avait reconnu l a r6surgence j u s q u l % -37rn. En septembre 77 le S.C.D. explore -37 une galerie ascendante jusqu'h la cote -9. (topo effectueel. Participants: M.BARBIER

-

S.DERAIN

-

P.LANTO1S

-

B.LEBIHAN

-

R-LORATO.

ACTIVITES DU S.C.SAN CLAUDIEN Grotte de Grusse (St clauds) Information: François JACQUIER,2O rue du Jura 39170 S t Lupicin Le P l novembre 7 7 , l e SCSC a plongé dans l e siphon aval de l a Grusse, AprAs 100m de galerie noyde, la jonction est Btablie avec la Grotte de la Grusse B. La topo de la grotte est entibrement f a î t e , sauf l a galerie noyée (700m environ). Plongeur F. JACQUIER.

ACTIVITES DU S . C . SEFDTAZIEN Informations: P a t r i c e

MERCOURT, rue

Jean Mace 51250 SERMAIZE

les Bains

Gouffre-srotte de l a Beva ( 5 2 - Tois Fontaines) Franchissement du siphon aval. L=10m Jonction avec le réseau actif exond6. L=3km sur son cours principal. I l dkpassera certainement les 5km avec les nombreux affluents qui le recoupent. Explo du deuxihme siphon aval en cours.Prof. 10m Longueur explorée 50m.


INFO-PLONGEE NO17 Janvier 1978 p.5 Coloration

positive

au

rupt

du

Puits

et

au

trou Bleu

Sommelone ( 5 5 ) . d a n s le

De nombreuses d e n t s , molaires et ossements o n t été trouvés collecteur. Exemples: quelques cervides, bovîd4s, e t c .

Fontaine Bouillante ( 55 Andernay) Désobstruction et exploration d ' u n boyau noy6. Arrgt s u r poche d'air 20 rnetres de l'entrée. Ce boyau est trés étroit. 11 continue a p r h l a poche d ' a i r par un laminoir dans un joint de strate. explorations en cours: Trou Bleu a Sommelone ( 5 5 ) . Jean Phildo -Trois Fontaines (511) - Une r8surgence Cheminon 151) - Ruisseau des Pont Cheminon ( 5 1 ) . Beva-Trois Fontaines. Fontalne bouillonnante à Andernay ( 5 5 ) .

REGION RHONE - ALPES Aven Reme jadou

Plongée :Y.BILLAUD, J . L . THEVENIN L'aven de Remejadou s'ouvre sur un puits de 27m, l'arrivee s e f a i t sur un cbne d'éboulis s 8 p a r a n t le siphon aval du siphon amont. Ces deux siphons o n t Bté r e c o n n u s p a r R.LACROUX e t par le G.R.P.S. Le siphon amont, long d'une centaine de mbtres été franchi p a r B-LEGER en 1976, pour retomber sur un second siphon. Nous avons plong6 le siphon aval le 24/9/77. A u fond de l a v a s q u e p h -3m. s'ouvre un départ de puits. A -9m sur un r e s s a u t , on d$bouche dans une gigantesque diaclase noyée aux parois recouvertes de c o n c r é t i ~ n s . A p r è s deux ressauts successifs, % -15 e t -30m, on atteint le fond à -45. La galerie continue en pente douce vers l'aval. Au bout d ' u n cinquantaine de m é t r e s , on r e n c o n t r e une rupture de pente assez nette h -48. où nous n o u s sommes arretés au bout du f i l du dévidoir. 3 1 e s t tt n o t e r que le cane d'éboulis est tr&s instable, et l e moindre coup de palme provoque des chutes de pierres assez dangeureuses. p a r c o n t r e l ' e a u e s t trhs claire tant que l'on évite de toucher les parois. la coulée stalagmitique s'effritant facilement et le courant a y a n t tendance h entrainer les particules devant le plongeur. Ce courant n'était pas très genant pour le palmage. Nous avons remarqué aux paliers, l a pr8sence d e nombreux Niphargus. L a température de l'eau é t a i t d'environ 10". La diaclase est Bquipéa d'un fil de 3mm non métré jusqu'au point d'arret -48 où i l est attach4 sur un becquet. Nous avons utilisé pour cette plongée un mono 10 litres/200 bars c o u p l é b un b i b e r o n de 4 litres avec deux detendeurs et manométre. L'éclairage & t a i t constitué d ' u n phare cristal pour l ' u n et d ' u n casque a iode 10 W pour l'autre avec torches d e secours. Nous continuons l'exploration. Source du Guiers V i f en Chartreuse Plongeur Frédéric POGGIA, l e Masset, COUBLEVIE 38500 VOIRON 1 km-600 de prerniere ont été réalisés dont 720 m de siphon S 1 : 2 0 5 m f r a n c h i s p a r daniel Andres et moi-meme. S 2 : 6 0 m franchis p a r pierre LICHERON et Jean-Louis FANTOLI S 3 : 110 m plong6s sur 50m par P.LICHERON e t J.L.FANTOLI,le reste p a r F.POGGIA S 4 : 4 0 m --1 S 5 : 95 m f plongeur F.POGGIA (galerie remontee s u r 250 m ) S 6 : 210 m --1 (derriére 450 m de galeries explorées ; a r r e t sur cascade de 10 m surplombante) . c o u r t s siphons sur trémie.

Vers V i f , prés de Grenoble, aprés "ddsob" des l'entrée. de passés en apnée me p e r m i r e n t de faire 150 rn d e premier@. Arret


IMFO-PLONGEE NO17 Janvier 1978 p . 6

ACTIVITES DES PLONGEURS SPELEOLOGUES DE PARIS Groupe du SpBléo Club Uni Paris Sud Information: F.LE GUEN, R4sidence Le Village A 3 WISSOUS 91320 Source d e Glane(24 St Jory Lasbroux)

Le siphon d'entrée avait dBjh 6 t é reconnu sur 4 0 m k t r e s en 7 6 R.DORDOGNIN. Une plongée l e 12/09/77 (F. LE GUEN) nous permet de f r a n c h i r un siphon labyrinthique (L=95m P=-3) debouchant d a n s une g a l e r i e (6m x 4m ) reconnue s u r 30m. Quelques d é p a r t s explorés dans l e siphon meme. mais obstrubs p a r la glaise et le sable. Le 14/09/77, une nouvelle plongée (H.LEFEBVRE et F.LE GUEN) nous permet de topographier 160m de riviére. Arret s u r Siphon. Explo en cours. par

Grand Soucy ( 2 4 St Vincent s u r l'Isle 1 Puits de 20m x 8m, profondeur 4m a v e c niveau d'eau. Regard s u r cours noyé profond dont on connalt l a résurgence qui s e j e t t e dans l'Isle 2OOm de l h et un autre regard situé 6m du premier. Ces puits ont été s o n d é s 7 5 voire 100m ! Le 13/09/77 a p r b s une descente quasi verticale de 45m (F. e t E. LE GUEN ) , nous atterrissons sur un r e s s a u t de glaise. Ce gouffre 4troit s u r les 10 premiers mètres devient tr&s v a s t e et continue en profondeur. De l a , 1 5 m de nage en p l e i n e eau nous a m é n e n t sur une paroi où un porche e s t rep6ré et reconnu sur 15m, j u s q u ' h -45. Plusieurs departs s o n t entrevus au c o u r s de l e remontée. Visibilité quasi nulle. Travaux en cours.


FEDERATION FRANCAISE DE SPELEOLOGfE

:

Commission Plongée

ENQUETE SUR LA PLONGEE SOUTERRAINE EN FRANCE ==1Prll=mlPCIIF5====================C=======

Questionnaire

:

A retourner Grenoble. pour le Per mars.

J.C. FRACHON Daniel

ANDRES, 157 avenue

Jean

Perrot

38100

1 - C L U B :

1.1 - Nom du club . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1.2

-

Certains membres de votre club : " pratiquent-ils actuellement l a plongée souterraine? depuis quelle année ?

OUI

NON

.............................................

" nombre de plongeurs en activitb au cours de l'année écoul4e(77) . . . .

1.3 - certains membres de votre c l u b ont-ils pratiqud anciennement l a plongee souterraine ? O

O

..........

OUI

NON

p e n d a n t combien d'année ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

nombre de ces anciens plongeurs

..................................

raisons de l'arret ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1-4 - Principale région où votre club effectue ou a effectue s e s plongees souterraines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1.5 Joindre en annexe l a liste nominative de c e s plongeurs, anciens ou actuels en préclsant : adresse, nombre d'années de pratique, brevets FFESSM.,

II. - S I P H O N S : 2.1 - Nombre approximatif d e s siphons plonqés par le club 2.2 2.3

-

.................

Nombre approximatif des siphons franchis p a r l e club . . . . . . . . . . . . . . . . Siphon le plus lonq plonse par v o t r e club

Commune

:

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Département . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Longueur de ce siphon

. . . . . . . . . . . . . . . Profondeur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2 . 4 - Siphon le plus pyofond plongé par votre club

:

Cavité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Commune . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Département . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Profondeur de ce siphon . . . . . . . . . . . . . Longueur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


2.5

-

Siphon

club.

Cavité

le

plus éloigné de l'entrée de l a cavité e t plonqé par v o t r e

..............................

Commune . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Département . . . . . . . . . . . . . . . . . . . D i s t a n c e par rapport

l'entrée de l a cavité

........................

Profondeur p a r rapport h l'entrée de la cavit6 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-6

-

Réseau l e p l u s important exploré par votre club au-delà d ' u n siphon

Cavite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Commune . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Département . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Situation du siphon p a r r a p p o r t h l'entrée de l a cavité (distance e t profondeur) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dimensions du siphon (Longueur, Dénivel.) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Dimensions du réseau exploré au-delh

:

Developpement

................

Dénivellation . . . . . . . . . . . . . . . . 2.7

-

Remarsues e t susgestions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

III. - M A T E R I E L

I N D I V I D U E L

Type de matériel l e plus couramment utilisé par vos plongeurs

3.1 - VBternents (isotherme "humide", volume constant ou compensé Type utilisé

....) ....

........................................................

3.2 - Bloc respiratoire (narghil6,circuit ferm6,circuit ouvert,mono.bi,tri) Type utilisé

........................................................

Contenance totale . . . . . . . . . . . . . . . Nombre de sortie detendeurs . . . . . . . Agencement particulier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3.3

-

D e t e n d e u r s (un ou deux g t a g e s , mano de contrble, . . . )

Type utilisé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Modification ou protection p a r t i c u 1 , i è r e . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.....................................................................

3.4

-

Eclairaqe (Phares,torches,type d'alimentation . . . Type utilisé

........................................................

Fixation Ifronta1,avants-bras, . . . . ) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

............................................ .....................................................................

3 . 5 - Remarques e t suggestions


MBthodes les plus couramment utilisées par vos plongeurs.

- un seul plongeur dans l e siphon . . . . . . OUI NON - plusieurs plongeurs dans le siphon . . . . OUI NON COMBIEN ? - un ou plusieurs plongeurs équipés. en sécurit6. à l'entrée du

siphon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

4.2

-

OUI

NOM

OUI

NON

OUI

OUI

NON NON

OUI

NON

....

Liaison plonqeur-surface - F i l d'ariane fait d'une simple cordelle - Fil d'ariane permettant une liaison

-

visuelle ou sonore avec l a s u r f a c e . . . . Fil d'ariane manoeuvré depuis l a surface F i l d'ariane manoeuvré par l e plongeur A u t r e s techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

4 . 3 - Liaison entre plongeurs (radio, code visuel

Technique utilisée

........

. . .)

..................................................

4 . 4 - Transport de mat6risl en siphon

- dans un simple sac (kit-bag, . . . ) OUI NON - dans un container rigide (ballast ? ) OU3 NON - brelé s u r le scaphandre . . . . . . . . . . . . . . . OUI NON - autres techniques . . . . . . . . . . . . . . . . , . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . , , , . 4 . 5 - Pratiquez-vous la topographie e n siphon ?

OUI

NON

-

relevé B vue OUI NON cheminement compas p l u s métrage OUI NON triangulation OUI NON - autres techniques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.6

-

Pratiquez-vous

:

La photographie en siphon OUI Le cinéma e n siphon OUI La télévision en siphon OUI

NON NON NON

....) . . . . . . . . . . . . . . . . .....................................................................

B u t de c e s prises de vue (reportages, sécurité Pouvez-vous prgter (ou louer

)

ces documents ?

OUI

NON

4.7

-

Remarques e t suqgestions

5.1

-

Des membres de votre club ont-ils déjh B t 6 victimes d'incidents grave en siphon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . OUI NON Nature de c e s i n c i d e n t s (défaillance matérielle, physiologique . . . 1

: .......................................... .....................................................................


5.2 - Des membres de votre club ont-ils d d j h été victimes d'accidents mortels e n siphon ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . OUI

NON

Lieu et date . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Causes probables . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5.3

-

D e s membres de votre club ont-ils d6jB participd un sauvetase e n siphon ? . . . . . . . . . . . . . - recherches de plongeurs disparus . . . . . . . . . . . . . . . - Recherches de spéléologues bloqués par

OUI

NON

OUI

NON

crue d'une rivibre douterraine . . . . . . . . . . . . . . . . . OUI NON t r a n s p o r t d ' u n blessé en siphon . . . . . . . . . . . . . . . . O U I NOM - t r a n s p o r t d ' u n cadavre en siphon . . . . . . . . . . . . . . . OUI NON - autres circonstances . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

-

...................................................................

........................................ .....................................................................

5 . 4 - Remarques e l suqsestions

6 . 1 . Tenez-vous h jour un fichier de vos plongees

.....

OUI

NON

6 . 2 - Effectuez-vous des relevés c a r a c t e r e scientifique OUI NON Dans quels domaines ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6.3

-

Avez-vous publié des documents relatifs la plongée souterraine ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . O U I NON R4fërences de ces publications . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

6.4

-

Remarques et suggestions

7.1

-

Dans quel but pratiquez-vous l a plonqée souterraine ? t moyen de poursuivre l'exploration de réseau connus, ou de découvrir d e nouveaux réseaux - methode d'etude des karst n o y h - goût de l a plongee e t " p l a i s i r " d u siphon - attrait sportif, goQt du reccord . . . 1

: .......................................... .....................................................................

7 . 2 - Voeux et susqestions c o n c e r n a n t l e r61e e t l e fonctionnement de l a

commission nationale Plong4e (colloques, m a n o e u v r e s techniques, e x e r cices de sauvetage en siphon, fichier national des conduits m y e s , S p é l u n c a Spécial Plongée, information permanente technique, sçientifique et administrative, . . .

7 , 3 - Pour contribuer a u recensement des plongeurs spél6ologues français, indiquez en annexe les noms e t adresses des clubs ou individuels de votre rkgion, qui pratiquent (ou ont pratiqué) l a plongée en siphon. Merci.


IP17