Page 1

FEDERATION FRANCAISE DE SPELEOLOG I E COMMISSION "PLONGEE" 43, rue du Theatre 39800 P O L 3 G N Y

-

Tel.

Février 1975

5.71 -

Chers Collkgues,

En avril 1974, j'ai diffusé une premiére circulaire d'information, qui devait - du moins je l'esperais - Gtre rapidement suivie d'autres, p l u s denses et plus volurnineusea, rédig6es a partir de documents issus des plonseurs eux mgmea. Or le faible nombre d'informations reçues de vous m ' a fait r e t a r d e r jusqu'h aujourd'hui c e t t e reprise de c o n t a c t . Je souhaite q u ' h l'avenir vous n'hésitiez plus kt me f a i r e parvenir toute nouvelle que vous jugerez d i g n e d'intérêt : resultats de plongée. r é f é r e n c e s bibliographiques, fiches documentaires sur l e mat4riel ou les techniques, e t c . . .

Cette circulaire d'information, pour modeste qu'elle soit dans sa présentation, offre au moins l'intéret d'être ouverte à tous, et peut devenir, si vous le d6sîrez, un moyen de diffuslon rapide d e s nouvelles. p a r l'adoption d'une psriodicité bimestrielle, par exemple, si j e reçois suffisamment de "copie".

Je reste persuadé que ç h n ' e s t que p a r u n e information mutuelle (illustrée p a r c e t t e c i r c u laire) que nous pourrons, individuellement, am&liorer nos techniques et notre securit6. Mais j e me r e f u s e B imposer une doctrine : j e ne veux jouer qu'un r61e d'animateur et de coordinateur. Rien ne s e fera au sein de l a commission s a n s l a p a r t i cipation de tous, et en f o n c t i o n des besoins exprimes par c h a c u n .

Bien cordialement, et bonne plongees,

J ,C . FRACHON


Coininiasion.

PLONGEE

INFORMATION NO2

F.F.S.

............................

-

fGvrier 1975

--------------A---------------

CORRESPONDANTS REGIONAUX "PLONGEE"

:

dLLXI-__---_______I__----------------

Ils r e p r g s e n t e n t la Commissi~na u niveau de l a region. I l s s o n t mandatds p o u r y coordonner les activités touchant la plongée souterraine, dans le cadre "politique" définipar l e Directeur de l a Conmissian. Région A (Ile da France)

:

GIRARD Michel 96, r u e Raymond J o s s e r a n d 75014 P A R 1 S

Région B (Bourgogne-F.C.)

:

AUCANT Yves 144 F, r. de Belfort 25000

B E

S A

M

C O

N

RORATO Robert 3 2 , chemin de la Tirbaude 21000 SAINT-APOLLINAIRE RBgion C

:

RBgion D (Provence-C-d'A.) :

PROTTO Henri 11, r u e P . Brunier 69300 C A L U I R E

VERNETTE Jean-Louis 4, rue Melchiûn 13006 M A R S E I L L E

Région E (Languedoc-Rouss.) : GILLES Jean-Louis 9 , rue du Carre du Roi 34000 M O N T P E L L I E R Région F (Midi-Pyrénées)

:

MAURETTE F. 16, place St-Georges 31000 T O U L O U S E

Region G (Aquitaine)

:

DORDOGNIN Raymond 4, r u e du Jasmin

L e s Romains - TRELISSAC 24000 P E R 1 G E U X

Région H (Ouest)

:

BARROWES GARATIN Claude Q 5 - n019 - Champ des Manoeuvres 16800 S O Y A U X

Région J (Normandie)

:

h désigner

Region K (Nard-Ardenne)

:

P a s de plongeurs ?

Région L (Alsace Lorraine): VIAUD S . Bat Calnette 54270

RBgion M (Auvergne-Limous):

-

Avenue Kléber

E S S E Y - L E S - N A N C Y

BUGEL Gerard 12, r u e Andr6 Delon 19100 B R 1 V E


Commission.

PLONGEE

F.F.S.

INFORMATION N a 2 - février 1975 ---hh-hd-kd*------------------

UNION INTERNATIONALE DE SPELEO IU.1.S.)

:

Une Commission "Plonqée Souterraîne" de 1'U.I.S. a ét6 cr&e lors d u VI" Congres International d'Olomouc (1973) Le Président é l u c e t t e occasion e s t : Frantisek PISKULA Nam. S N P 19 61400 8 R N Q (Tchécoslovaquie) I I a Bté decid6 de c r h r des Groupes de Travail sp4cialiaés, auxquels i l e s t possible h chacun de collaborer (les volontaires sont priés de contacter J . C . FRACHON - 43, rue d u Théatre - 39800 POLIGNY). Les themes retenus sont les suivants :

Equipement et techniques Sécurité et sauvetage Entralnement et "écolage" Topographie Photo - Cinema Scientifique Protection et conservation des sites Statistiques des accidents

SECOURS EN SIPHON

-----------------

:

En avril 1974, Michel SEGUIN (Angouléme) avait accepté de diffuser les listes d'appel ladresses de plongeurs) p o u r les secours en siphon, Or l'intéréssé semble plus soucieux de sa propre publicité que d ' u n travail authentiquement fédéral : non seulement la diffusion promise n ' a pas B t 8 effectuée, mais de plus les listes qui lui avaient Bt& confiBes n'ont pas 6té restituees à la Commission. En l'occurence J.C. FRACHON a pris l'initiative de f a i r e parven i r aux Correspondants Rkgionaux "Plangee", ainsi qu'aux Délégués Régionaux FFS ( p o u r diffusion aux CDS) les adresses de plongeurs en sa possession. I I e s t important de preciser : - que ces listes s o n t sans doute tres incûmpl8tes. - Qu'elles mentionnent vraisemblablement des plongeurs peu entrafnés, ou non volontaires pour intervenir en s a u v e t a g e .

Il a p p a r t i e n d r a aux Correspondants Régionaux, en liaison avec les Conseillers Techniques Ddparternentaux "SpélBo-Secours", de corriger éventuellement ces listes, de les compléter, et de les tenir A jour.

Notre intention, en reprenant cette idée des listes d'adresses d e j h proposée p a r R.LACROUX, ne semble p a s avoir 4t4 comprise de tout le monde. Nous avons en particulier reçu une lettre de J.Ch. GUYQNNEAU (Gr.de rech.Spél8o "Avancées" d'Angoulême). qualifiant notre initiative "d'intéressante pour les non-initiés et plongeurs occasionnels . . . " . . . voire de "dénuée de s e n s " : . . .


Commission.

PLONGEE

F.F.S.

............................

SECOURS EN SIPHON (suite)

P3

:

PrBcisons pour les esprits chagrins que ces listes ne règlent évidemment p a s l a question de l a sécurit6 pendant les plong4es. C'est nous xxxxx pr@ter beaucoup d'incompétence que d ' imaginer que nous envisageons la construction d'un plan d'alerte administratif, à utiliser e n cas d'incident en siphon,.. La sécurité au sein du siphon repose sur notre propre matériel, éventuellement sur celui du coéquipier . . . et s u r l'art de s ' e n servir : S i nous croyons cependant à l'utilit6 des listes d'adresses, c'est q u ' e l l e s p e r m e t t e n t de gagner un temps précieux dans le cadre de sauvetages PQST SIPHON, ou de recherches de noyés en siphon. Quelques cas types : - Crue de rivière souterraine bloquant les spéléologues "traditionnels" derriere une zone noy6e ( e x , : Grotte de Chauveroche, Doubs - sept.1968) - Sauvetage de plongeur en difficulte dans une galerie post-siphon (ex.: Villanua, Espagne - avril 1972), L e s accid e n t s post-siphon deviendr~nt sana d o u t e de p l u s e n p l u s £ r é quent, devant l'importance croissante des explorations de c e type (Verneau, Doubs : *2 km explorés derriére un siphon de 200 m). - Recherches de plongeurs noy6s en siphon : cas hélas fréq u e n t (ex.: Grotte des Planches, Jura - sept.1973). Que chacun soit bien conscient qu'un plan de secours, quel

qu'il soit, n'est qu'un pis-aller : l'essentiel de notre effort d o i t porter s u r l a recherche de la sécurité, l'idBa1 &tant que l e p l a n de secours demeure inutilis8.

LA COMMISSION PLONGEE F . F . S . RECHERCHE

...

--1-1---------____h--h+-------------4-----

. . . volontaires pour p r e n d r e en charge les mini-groupes de travail suivants : 1.- Matériel et techniques : 1.1 : étude du matériel existant. Rédaction de "fiches techn." 1.2 : Recherche et fabrication de petit matériel (dévidoirs. . . 1 1.3 : Elaboration d'une doctrine. h partir des methodes de plongée c o u r a m a n t utilisees. Enseignement et stages. 1.4 : Explorations inter-clubs. Camps de plong6e. 2.- Secours : 2.1 : p l a n d'alerte 2.2 : M a t é r i e l e t t e c h n i q u e s spécialis4es 2.3 : Aspects médicaux 3.-

Etudes scientifisues : 3.1 : Fichier des siphons 3.2 3.3

Bibliographie L e x i q u e de l a plongee souterraine

Etudes scientifiques diverses Divers : 4.1 : Assurances - Service juridique 4 . 2 : Relations publiques 4 . 3 : Photo - Cinéma 3.4

4.-

: : :


Commission.

PLONGEE

INFORMATION N"2 - février 1975

F.F.S.

------A---------------------

-----------------------A------

ACTlViTES

D E S CLUBÇ

SOCIETE SPELEOLOGIQUE DE BOURGOGNE

.................................. 4 , r u e Maurice Chaume - 21 DIJON

- Saison 1974

]

-

La S . S . B . a limité, c e t t e a n n é e , s e s plongees d'exploration l a Grotte du Bel Affreux (Antheuil, Côte-d'Or) cornptet e n u d e l'importance du nouveau reseau découvert par deaobstruction en f4vrier 1974. Toutefois le 24 novembre 2974, la Grotte de l a Douix IDarcey. CBte-d'Or), une plong6e ayant p o u r but de terminer un relev4 topographique dans l a riviére principale permit de découvrir un reseau annexe, aprés le troisiéme siphon. 11 ne put cependant pas être topographie, de fortes pluies tombees dans les dernieres 24 heures fajsant craindre une montée des eaux, le niveau étant dBja supérieur de 1 rn 20 par rapport l'étiage. GROTTE DU BEL AFFREUX (21 - Antheuil)

:

Réseau ~ r i n c i p a l : 3 mars 1974 (plongeur : R.LAVOIGNATI : franchissement du siphon du point 4 (Galerie des Gours) long de 5 m et profond de 2 m 5 0 . Découverte de 95 rn de galerie libre. Le siphon s e d8samorce h 1 ' et iage . 21 avril 1974 (plongeur : R.LAVOIGNAT) : franchissement du siphon n 0 2 (longueur 30 m, profondeur 7 ml. Découverte de 140 rn de galerie libre. 8 septembre 1974 (plongeurs : CONSTANTIN, LOMBARD e t LAVOIGNAT) : franchissement des siphons 2 et 3 (longueur 4 et 30 rn, profondeur 3 m). Decouverte de 125 rn de galerie libre.

* * *

RBseau annexe n 0 2 : 2 1 juillet 1974 (plongeur : R.LAVOfGNAT) : progression de 2 0 m dans l e siphon 1, arr&t p a r manque de f i l d'ariane. 2 9 juillet 1974 (plongeurs CONSTANTIN e t LAVOIGNAT) : f r a n chissement des siphons 1. 2, et 3 (longueur 35 rn, 8 rn, 35 m profondeur 3 h 5 m). Découverte de 230 m de galerie libre.

* *

GRQ'ITE DE LA DOUIX (21

-

Darcey)

:

----------*-------

*

2 4 novembre 1974 (plongeurs CONSTANTIN e t LAVOIGNAT) : a p r é s franchissement des siphons 1, 2, e t 3 d e la cavite, decouverte d ' u n r 4 s e a u annexe de direction 320-40 grades (sens du courant) d'une longueur de 8 0 m env. debouchant a u ras de l'eau dans la rivière principale.

E t a i e n t jointes a c e C . R . non reproduites i c i .

deux topographies a u 1/2 0 0 0


Commission. PLONGEE F.F.S. ----------------------------

INFORMATION N'2

-

fbvrier 1975

..............................

Liste "en vrac" de quelques publications récentes concernant la plongee spéléologlque. I l e s t souhaitable que cette rubrique devienne syst6rnatique et plus complete : £aire parvenir tires-à-part ou références de vas articles auDirecteur d e l a Commission.

AUCANT Y.- 1974 - "La source du Planey (Hte-Saone)" - Speléo L , bu11 CRS Alsace-Lorraine, n'3,

p.97-99 ( 1 fig., 1 p h o t . )

DE BLOCK G . - 1974 -"Aperçu d e la plong4e spéléo en Belgique" Subterra, bull.d'inf.Eq.Sp4l.de Bruxelles, n 0 5 9 , p.26-29 (historique, maté et techniques, résultats, accidents)

- 1974 -"La Commission plongée de 1'U.I.S."id., n 0 6 0 , p.17-20 ( 1 phot.). FRACHON 3.C.- 1974 - "La Commission Plongee Souterraine d e l a FFSHSpBleo-Dordogne, bull.S.C.P6rigueux, nW50-53, p.87-88 C . - 1974 - "Expédition 1973. Plongees souterraines" - 44 p., 8 f i g . , 1 p h o t .

FREY J . L . , FRANCZIA KIS G . , et TOULOUMDJIAM

( C . R . d e plongées en Yougoslavie et dans l e J u r a français)

G.R.P.S.IGroupe Rhodanien de plongées souterraines) 11'3-1974 ( 2 4 P . , 4 fig.)

:

bulletin

(C.R. de plongées d a n s 3 grottes - D r U m e e t Ardhche. Un article sur la topographie en siphon). LEFER B.- 1973 - "Où en e s t . l a plongée souterraine en France ?"B u l l , d ' i n f . E q . S p é l . d e Bruxelles, n 0 5 7 , p.32-44.

(historique, e t liste de 24 siphons supérieurs

200 m).

- 1974 -"Un nouveau pas dans la connaissance du réseau de P a d i r a c : le franchissement du siphon de la Fontaine St-Georges, h Montvalent" - Grottes et Gouffres, bul1.S.C. Paris, n051.

PLOZER 1.- 1974'- "L1am&nagement des réseaux noyés de la grotte Molnai Janos (Hongrie)" - Subterra, Bull.d'inf.Eq.Spél.de Bruxelles, n o 5 9 , p.22-25 ( 1 plan)

LE TROV (bull.SSS Lausanne)

: n 0 6 , juin 1974. Contient notamment Gr.Lérnanique de Plongée Sout.: "Grotte St-Martin" (p.2-8) e t "Emergence de l a Chaudanne" ( p . 2 1 - 2 6 1

1974 - R6flexions s u r l a plongée, h propos d e l'émission ***... 1 - Spklunca, bull.FFS,na2 p.38-39

VERNETTE J . L . -

:

IP02  

FEDERATION FRANCAISE DE SPELEOLOG I E sur l e mat4riel ou les techniques, e t c . . . 39800 P O L 3 G N Y Je souhaite q u ' h l'avenir vous...