Page 49

Ils avaient parcouru les océans, minuscules amibes flottant au gré des courants. Ils avaient rampé, lézards glissants sur le sable humide, proies trop faciles de monstres gigantesques aux carapaces d'écorce. Ils avaient caché au coeur des arbres leur immense faiblesse et avaient fouillé, assis sur la branche, les poils pouilleux de leurs semblables. Debouts, ils virent que le jour sortait de terre et explorèrent la vie derrière l'horizon. Eux, cueilleurs et chasseurs. Dents d'herbivore, griffe de poule et pelage ridicule. Vitesse de croisière : 3 km/h. Femelle habituellement monopare à l'accouchement particulièrement délicat du fait d'une hypertrophie crânienne propre à l'espèce. Évoluent en petits groupes. Volontiers hostiles à leurs congénères lorsque ceux-ci ne font pas partie de leur meute. Tous, enclins au même destin : festins de charognards, nids puants de milliard de larves, cendres et poussière. Puis, la pluie, le vent, le ruissellement… et ce retour, océanique à la terre nourricière. Chance de survie de l'espèce : infinitésimale.

Peu à peu effacés dans l'oubli du silence, nous aurions pu ne jamais avoir été. PreScriptum Thanatos

Book Aql  

Travaux d'Anne Queyras-Louail. Mise à jour mai 2011

Book Aql  

Travaux d'Anne Queyras-Louail. Mise à jour mai 2011

Advertisement