Page 1

A+ARCHITECTURE

CULTURE | 2019


LE GROUPE

Fondé il y a une trentaine d’années, le groupe A+ est structuré autour de 3 expertises : - Architecture, urbanisme et design - Maîtrise d’œuvre d’exécution, pilotage de chantier et économie de la construction - Ingénierie du bâtiment et démarche environnementale Aujourd’hui porté par 9 associés, il rassemble architectes, urbanistes, ingénieurs, économistes, maîtres d’œuvre d’exécution et OPC, et professionnels de disciplines connexes intervenant sur des projets d’envergure au service de maîtres d’ouvrage publics comme privés. Fort de son ancrage méditerranéen, A+ poursuit son développement, afin d’intégrer de nouvelles compétences et investir de nouveaux territoires. Implantée à Montpellier, Toulouse et Paris, une équipe de plus de 90 collaborateurs déploie énergies et savoir-faire au service de projets innovants et durables, en phase avec les attentes des maîtrises d’ouvrage.

2


3


Pa l ai s des congrès , S a l l e d e s p ec tac l e et Ca sino C A P

D ’AG D E ,

F R A N C E

2015 -2 019 Le Palais des Congrès et le Casino, telles deux nacres de béton blanc, symbolisent et signalent le réaménagement d’un nouveau quartier à l’entrée du Cap d’Agde. Ces deux équipements emblématiques deviennent la vitrine de la station. Le Palais des Congrès, relié au Casino par un jeu de passerelles circulaires, offre une formidable et inédite place piétonne en trois dimensions. Une vaste rambla piétonne les relie en pente douce au port, centre de la ville balnéaire. Le hall du palais se développe sur trois niveaux, tous trois connectés à un des enroulements de la passerelle. Une organisation spatiale très ludique qui permet d’accéder aisément, à pied comme à vélo, à tous les services de l’équipement : hall d’accueil, salle d’exposition et salle de spectacle de 1200 places dont le bleu turquoise, seule couleur de cet ensemble blanc, évoque l’onde méditerranéenne. Une vaste place doucement gradinée occupe la toiture de l’ensemble. Perchée au-dessus et sur un bord, une salle panoramique, dont la forme évoque un Solen, offre une vue exceptionnelle sur le tout paysage Agathois, du Mont Saint Loup au port. En étroite collaboration avec A+Architecture, Hervé di Rosa, artiste de renommée internationale, a joué de manière malicieuse sur le thème des fonds marins pour concevoir la résille métallique blanche de 2900 m2 qui enveloppe les deux bâtiments de ce belvédère entre terre, mer et ciel. projet reconversion de l’entrée de ville et création d’un ensemble architectural : établissement de jeux, grande salle de conférence/spectacles de 1200 places, salles de réunion, espace réceptif, espace d’exposition/salon, espaces d’accueil, bureaux et espaces techniques, aménagement extérieur comprenant le parvis extérieur, les stationnements et aires de service, ainsi qu’un mail. lieu Cap d’Agde, Hérault (FR) maître d’ouvrage Ville d’Agde équipe A+Architecture (mandataire), Agence d’architecture Philippe Escamez (associé), Crea Factory, Terrell, L’Echo, Prima Groupe, Gaxieu, Ginger CEBTP, Celsius Environnement, Arteba, Agence TER paysagistes, PMC Creation, Cabinet Vincent Hedont mission Base loi MOP surface terrain 12,3 ha - Palais des congrès 5800 m2 SDP - Casino 2430 m2 SDP montant des travaux 33,1 M€ HT (bâtiment, VRD, aménagement) statut Lauréat concours décembre 2015 - Livré avril 2019 + Démarche BDM Occitanie Niveau Bronze

4

A + A R C H I T E C T U R E

E Q U I P E M E N


T

C U LT U R E L

M U LT I F O N C T I O N N E L

5


Sud de France Arena MONTPELLIER-PÉROLS, FRANCE 2 008 -201 0 Cette salle de spectacle contemporaine, modulable et confortable, à l’acoustique irréprochable, d’une surface totale de 12 500 m2, intègre aussi une vraie halle d’exposition développant 6 000 m2. Ce projet « taillé à la serpe » qui répond aux exigences économiques et de calendrier très serré présente une certaine violence de forme compensée par l’usage de vêtures travaillées dans le détail. En dénominateur commun de ces différents lieux, un parvis et un hall d’accueil aux dimensions exceptionnelles mettent en valeur l’ambiance tant lumineuse que sonore. La façade d’accès est la vitrine de ce lieu d’exception, parfaitement identifiable depuis l’accès du Parc des Expositions et depuis la voie rapide qui relie Montpellier à la Méditerranée. Le projet permet d’offrir une halle d’exposition d’une surface de 12 500 m2 d’un seul tenant sur une longueur totale de 148 m et une largeur d’environ 100 m. Cette performance est obtenue par la mise en place de gradins amovibles et déplaçables d’une part et également par l’installation de murs mobiles pour former la séparation, en configuration spectacle, entre le hall et la salle. La toiture, entièrement photovoltaïque, accueille 3 124 modules en silicium amorphe sur la partie plane et 280 panneaux cristallins sur la partie en pente, garantissant 600 MWc et la qualité de la cinquième façade très visible depuis l’aéroport mitoyen. projet Construction de la 1ère salle multifonction de France pour événements sportifs et culturels nationaux et internationaux de 14000 places + concert + congrès + VIP box + vestiaires lieu Montpellier-Pérols, Hérault (FR) surface 29 378 m2 SHON maître d’ouvrage Montpellier Events équipe A+Architecture, Verdier, C&G, BE Louis Choulet, Studio DAP, Scène, Celsius Environnement, Arteba, Sege, Soues, Sedes, ATE, Infrasud, Urbane, Innseo, DMSE, L’Echo mission Base loi MOP + SYNTH + SSI + OPC montant 55 021 000 € HT statut Lauréat concours 2008 - Livré 2010 + Analyse environnementale et mise en œuvre, de la phase études à la mise en exploitation (choix des matériaux, mise en place d’une centrale photovoltaïque en toiture, performances énergétiques : chauffage, climatisation, etc.)

A + A R C H I T E C T U R E 6

A R


E N A

M U LT I F O N C T I O N 7


Théâtre Jean-Claude Carrière M O N T P E L L I E R ,

F R A N C E

2012-2 013 Le domaine d’O est un lieu d’exception qui associe histoire et modernité, nature et culture. Telle une extension naturelle de son site, le théâtre Jean-Claude Carrière, en costume d’Arlequin, arpente la pinède verdoyante et alpague les promeneurs pour les inviter au spectacle. Il s’est nourri des détails l’entourant pour aller au-delà et offrir un projet volontairement gai et chaleureux, ludique, lumineux et fonctionnel. Une coque de bois clair habille l’ensemble du parallépipède, 100% en structure bois. Par sa capacité de préfabrication et son impact environnemental réduit, le choix du bois s’est naturellement imposé. Cet assemblage de bardeaux de bois en losanges est si léger qu’il paraît éphémère. Comme si la structure allait être démontée après la pièce et se fondre dans son environnement tapissé d’aiguilles de pin. La maille protège les grandes verrières du hall d’entrée des rayons du soleil et laisse entrevoir une couleur rouge, vive et vibrante, qui fait écho aux teintes ocres du Domaine d’O et aux velours rouges calfeutrant la salle. Dans les espaces intérieurs, le motif du losange est répété comme un mantra. A la tombée de la nuit, des plaques de plexiglas colorées s’illuminent, ponctuant l’édifice de notes multicolores, comme une guirlande lumineuse et joyeuse. Par-delà les seuils atteints, nous avons livré un théâtre BBC, où l’utilisation majoritaire de bois labellisé PEFC confère un bilan carbone exemplaire et une intégration au plus près du site. projet Conception d’un théâtre de 600 places assises et 1200 debout, d’un restaurant et du parvis public dans un domaine historique départemental d’art et de culture maître d’ouvrage Conseil Général de l’Hérault lieu Montpellier, Hérault (FR) équipe A+Architecture, Spie-Sud Ouest, Structures Bois couverture, Calder Ingénierie, Betem Ingénierie, Scene, Alma Consulting, Darver, Frustié, Altia, Arteba, Celsius Environnement mission Base Loi MOP + EXE/SYNTH + OPC + GDD + DIME + SI surface 2620 m2 SHON montant 8 183 598 € HT statut Lauréat concours juin 2012- Livré juin 2013 + Lauréat Prix National de la Construction Bois 2014 + Lauréat Architizer A+Awards 2014 Mention Spéciale + Lauréat International Space Design Ideas Top Award 2013 + Démarche environnementale globale labellisable BBC et HQE

8

A + A R C H I T E C T U R E

E T A


A B L I S S E M E N T

C U LT U R E L

9


M u s é e de l a Romani té N Î M E S ,

F R A N C E

2012-2 018 Le Musée de la Romanité sera une référence internationale. Nous avons relevé le défi de concevoir un évènement architectural digne de ce lieu extraordinaire et capable d’établir un dialogue parfait avec les arènes et la ville. Pour cela nous avons conçu un volume diaphane en lévitation sur le site, percé par une large rue intérieure. Une autre ambition de notre projet est de proposer un équipement attractif tant par ses innovations techniques et esthétiques, que par son fonctionnement. Nous avons recherché aussi à obtenir une grande cohérence entre le projet du bâtiment, la muséographie qui l’habite et le jardin archéologique qui le prolonge. Situé à l’entrée de la ville ancienne, il dévoile sous son porte-à-faux les arènes. Il annonce et il ouvre le spectacle. Le parti architectural du musée lévitant sur le site est obtenu par l’articulation savante de l’enveloppe et de ses porteurs en retrait. La grande boîte en verre translucide blanc et argent, se pose en porte-à-faux sur les grands espaces vides et transparents du rez-de-chaussée. projet Conception du Musée de la Romanité : urbanisation de l’îlot Grill + création du musée dédiée à la culture romaine avec centre de documentation, auditorium, bureaux, restaurant, café, boutique + jardin archéologique + muséographie lieu Nîmes, Gard (FR) surface 9 200 m2 SHON (Musée) - 3 320 m2 (jardin) maître d’ouvrage Ville de Nîmes équipe Agence Elizabeth de Portzamparc (architecte mandataire), A+Architecture (architecte associé), A.C. Perrot, Meristème, Studio K, Louis Choulet, André Verdier, Arteba, L’Echo, Celsius Environnement, Locomotion mission Base loi MOP + EXE + SYNTH + OPC montant 38 000 000 € HT statut Lauréat concours 2012 - Livré 2018 + QEB et démarche HQE

A + A R C H I T E C T U R E 10

E Q


U I P E M E N T S

C U LT U R E L S 11


Cité du Corps Humain M O N T P E L L I E R ,

F R A N C E

2013 Le concept du bâtiment est lié à son intégration dans le site : c’est un trait d’union entre ville et parc. Cette fusion entre le bâtiment et son environnement engendre des conditions optimales pour la Cité du Corps Humain : les façades du bâtiment sont traitées comme un ruban continu annihilant toute façade « arrière » ou façade de seconde importance. La cinquième façade constituée par le toit - tantôt toiture plantée tantôt terrasse - est aussi un élément primordial de ce dialogue entre végétal et urbanité. Le dernier virage de l’ondulation se plie vers le niveau bas de la topographie, créant une rampe vers le sous-sol et accueillant ainsi l’accès logistique du stationnement et des espaces techniques. La toiture est conçue comme un jardin ergonomique – un paysage dynamique composé de surfaces végétales et minérales qui permettent aux visiteurs du parc d’explorer et d’utiliser leur corps de diverses manières : de la contemplation à la performance – de la détente à l’effort – de l’apaisement à la prouesse. Le tout à l’ombre de grands parasols permettant à la Cité du Corps humain de devenir une destination de loisirs en plein-air à Montpellier. projet Réalisation d’un musée dédié aux connaissances et interrogations sur le corps humain lieu Montpellier, Hérault (FR) surface 6 000 m2 SHON maître d’ouvrage Ville de Montpellier équipe BIG, A+Architecture, Base, L’Echo, Celsius Environnement, Egis Bâtiment Méditerranée, Lightec, Cabinet Vincent Hedont mission Base loi MOP + SYNTH + SSI + DEM + MOB montant 18 000 000 € HT statut Lauréat concours novembre 2013 - Projet suspendu par la Ville en 2014 + HQE

A + A R C H I T E C T U R 12


E

M U S E E S 13


S a l l e p ol y val ente Ge o r g e s B ras s ens S È T E ,

F R A N C E

2019-2 02 1 Le site choisi pour l’installation de cette nouvelle salle polyvalente est un lieu stratégique, au cœur de la ville de Sète. Nous proposons de matérialiser la douceur de vivre caractéristique du centre-ville dans une architecture et un aménagement urbain généreux et optimistes. L’intégration du bâti et de la place au cœur de la ville est une composante majeure du projet. À travers la réalisation d’une grande fresque sur la toiture, son intégration vue d’en haut a également été pensée. Si nous avons œuvré pour insérer parfaitement le volume bâti à son environnement proche, nous n’avons pas pour autant délaissé la nature de cet équipement : la joie de la rencontre. Une salle polyvalente est un équipement qui doit être paré à toute appropriation festive, que ce soit pour l’organisation d’événements municipaux, de spectacles de fin d’années par les différents clubs sportifs et associations culturelles, ou d’événement conviviaux de type journée gaming, loterie, lecture ou musique. C’est toujours la joie d’être ensemble et de partager une passion commune qui sera la raison de se retrouver dans cette salle. Nous avons donc dessiné une architecture festive et vibrante. La couleur, les jeux de lumière et les plis de la matière sont les trois éléments qui composent cette architecture. Avec ce projet, nous proposons une conception exemplaire, limitant l’empreinte carbone de la construction à travers une charpente bois, un isolant bio-sourcé et une économie de matière. Mais nous avons surtout cherché à concevoir un bâtiment durable où chaque matériau est utilisé à l’endroit où il est le plus performant. projet Construction d’une salle polyvalente et aménagement de la Place Jules Moch maître d’ouvrage Ville de Sète lieu Sète, Hérault (FR) équipe A+Architecture, IB2M, L’Echo, Celsius Environnement, Acoustic Technologies MIDI SARL mission base loi MOP surface 1 140 m2 SDP montant 1 849 500 € HT statut Concours 2019 - Livraison prévue 2021 + Objectif énergie Carbone E+C-

14

A + A R C H I T E C T U R E

É


Q U I P E M E N T

C U LT U R E L

15


Ce n tr e c ul turel AG D E ,

F R A N C E

2 013 -2 02 0 La Maison des Savoirs habritait le collège et le lycée historique d’Agde. Suite à une rénovation en 2000 qui a transformé cet ensemble de bâtiments en médiathèque et centre de formation, nous intervenons aujourd’hui pour une nouvelle rénovation et transformation du lieu en médiathèque, salle de création artistique et théâtre de 220 places. Nous avons conçu un projet qui se glisse dans les traces historiques de ce bâtiment emblématique de la ville. Notre intervention vient consolider les bâtiments existants et augmenter le confort thermique et acoustique des différents espaces de la médiathèque. Pour autant, nous avons dessiné un projet qui fait honneur à la volonté politique de qualifier le patrimoine bâti du centre historique vieillissant. Nous avons choisi de placer la salle de spectacle sous un nouveau toit de manière à préserver l’intégrité des structures. Ce nouveau bijou de la commune agathoise se dessine comme un rubis serti dans le bâtiment historique qui coiffe fièrement cet équipement ressourcé. projet Réorganisation des espaces du Centre culturel en médiathèque, salle de création artistique et théâtre de 220 places maître d’ouvrage Ville d’Agde lieu Agde, Hérault (FR) équipe A+Architecture, BASE, Celsius Environnement, l’Echo, Arteba, CREA Factory, Rouch Acoustique mission Base loi MOP + OPC surface 3 050 m2 SDP montant 4,275 M €HT statut Lauréat concours 2013 - Livraison prévue 2020

1-PARTI PRIS ARCHITECTURAL

DEMOLITION LOURDE POUR THÉÂTRE

DEMOLITION LÉGÈRE POUR MÉDIATHÈQUE

1. EXISTANT

2. DÉMOLITIONS

MAISON DES SAVOIR, AGDE, 18/11/14

B. DEMOLITIONS

3. TRANSITION

MAISON DES SAVOIR, AGDE, 18/11/14

A . E X I S TA N T MAISON DES SAVOIR, AGDE, 18/11/14

16

MAISO

A + A R C H I T E C T U R E

E T A


SALLE DU THÉÂTRE CIRCULATIONS DU THÉÂTRE

EXTENSION DE LA MÉDIATHÈQUE CAFÉTARIA DE LA MÉDIATHÈQUE

4. CONSTRUCTIONS

5. INSTALLATIONS

C. TRANSITION

D. CONSTRUCTIONS

ON DES SAVOIR, AGDE, 18/11/14

A B L I S S E M E N T

6. PROJET

F. P R O J E T

MAISON DES SAVOIR, AGDE, 18/11/14

E . I N S TA L L AT I O N S

MAISON DES SAVOIR, AGDE, 18/11/14

C U LT U R E L 17


Centre c u l tu r el Pao fai PAP E E T E ,

TA H I TI

201 7 Créer un nouveau lieu de culture, fleuron de la Polynésie Française, a été un sujet stimulant et captivant. Comment transmettre l’identité multiculturelle de la Polynésie ? Comment réconcilier les polynésiens avec la ville en leur offrant un lieu de rassemblement à leur image, entre architecture et nature ? Comment créer un bâtiment à la fois fonctionnel, politique et onirique ? Nous avons donc imaginé un lieu identifiable, un projet tout en courbes et fluidité, envahi par une végétation protectrice. Un lieu à l’architecture atypique devenant un repère, un espace de rencontre et de partage, où chaque interstice est propice à l’interaction. Le bâtiment ouvre ses racines à la ville, il s’élève et forme un jardin suspendu au-dessus de l’agora à plus de 9 mètres du sol. Dans ce jardin émergent des îles, les MOTU, ayant chacun leur fonction : accueil, centre d’art contemporain, auditorium, médiathèque/ludothèque, ateliers socioculturels, administration. Nous avons voulu créer un bâtiment paysage aux multiples identités, toutes interconnectées. projet Construction d’une médiathèque et d’un centre d’art contemporain maître d’ouvrage Ministère de la Promotion des Langues, de la Culture, de la Communication et de l’Environnement lieu Papeete, TAHITI équipe A+Architecture mandataire, Bertrand PORTIER Architecte, Polynésie Ingénierie, Vaihupe, SARL HYL-HANNETEL & YVER, L’ECHO, Atelier de Dessin mission Base Loi MOP surface Surface utile : 3 790 m2 / Surface plancher : 4 530 m2 montant 19 370 000 € HT statut Concours 2017

18


19


Pavillon de la Culture et du Patrimoine SAIN T- G ILLE S,

FR A NCE

2 0 1 2-2 0 1 7 Une paume de velours dans un gant d’acier. Les Halles de Saint-Gilles inaugurées en 1912 appartiennent à la même typologie architecturale que les Halles Baltard parisiennes, ou encore que les Halles Castellane montpelliéraines. Ces bâtiments, publics par définition, sont des lieux historiques de rencontre et de vie citadine. Avec l’évolution des modes de vie modernes, mobilité automobile et grande distribution, ces lieux ont souvent perdu l’activité marchande qui les habitait, mais sans perdre de leur qualité architecturale. Les Halles de Saint-Gilles en sont un parfait exemple : inutilisées mais encore en très bon état. L’enjeu du projet est donc de ramener de l’activité publique au cœur de ce bâtiment qui a encore toutes ses qualités à offrir. De plus, sa position stratégique dans le centre historique, fait de ce projet une aubaine pour tous les Saint-Gillois. projet Restructuration des anciennes Halles pour la création du Pavillon de la Culture et du Patrimoine comprenant : hall d’accueil, salle polyvalente pouvant se transformer en salle de spectacle de 284 places assises, bureaux, loges, et sanitaires maître d’ouvrage Ville de Saint-Gilles lieu Saint-Gilles, Gard (FR) équipe A+Architecture, Verdier, L’Echo, Celsius Environnement, CREA Factory, Epsilon GE, Studio DAP, Arteba, Veritas, EGSA mission Base loi MOP + OPC surface 505 m2 SDP (avant travaux : 440 m2) montant 1 946 000 € HT statut Lauréat concours 2012 - Livré 2017

ABBATIALE

RUINES DE L'ANCIEN COEUR

existant Niveau fini

14,35

NORD

NGF

9

existant Niveau fini

14,10 NGF

8

JARDIN DU CLOÎTRE

existant Niveau fini

14,05

4

5

6

7

NGF

HALLE

existant Niveau fini

14,00 NGF

existant Niveau fini

14,20 NGF

existant Niveau fini

14,20

existant Niveau fini

NGF

13,90 NGF

existant Niveau fini

14,05 NGF

existant Niveau fini

14,00

PLACE E. ZOLA

NGF

existant Niveau fini

14,00 NGF

2

RUE

20

OR

VICT

RUE

OR

VICT

O HUG

1

O HUG

A + A R C H I T E C T U R E

E TA


A B L I S S E M E N T

C U LT U R E L

21


E s p ace événem ents Ge o r g e s Frêc he M E N D E ,

F R A N C E

2011-2 015 La place du Foirail est un pôle essentiel dans la ville de Mende. Située à proximité du cœur de ville, elle constitue également l’articulation entre la ville et la coulée verte de la Montagne de Saint Privat dominant Mende. Nous profitons du projet pour parfaire cette liaison entre le cœur de ville et la nature si proche. Le bâtiment proposé n’est pas une barrière entre la place et la nature environnante, tout au contraire, il en est la passerelle, la porte d’accès privilégiée. Le rez-de-chaussée, avec une surface de 750 m2 sans poteaux et 5 mètres de hauteur sous plafond, permet d’accueillir expositions, stands, concerts, foires et salons. Le 1er étage offre quant à lui une surface de 750 m² entièrement modulable en plusieurs salles, au moyen de cloisons phoniques mobiles, propice à l’organisation de séminaires, journées de formation ou événements familiaux. À ces espaces s’ajoutent 1500 m² qui viennent compléter l’offre événementielle avec un grand hall d’accueil, un espace bar-cafétéria, des vestiaires, des loges et des espaces de stockage. Parquet au sol, cloisons mobiles acoustiques de qualité, mobilier adapté et toit-terrasse aménagé en jardin sont les points forts de ce bâtiment entièrement adapté à l’offre événementielle et accessible à tous. projet Espace événementiel pour les foires, expositions, spectacles, et congrès + réaménagement de la place du Foirail et du parc attenant maître d’ouvrage Mairie de Mende lieu Mende, Lozère (FR) équipe Bonnet & Teissier, A+Architecture, Polyproject Environnement, IB2M, Celsius Environnement, C+ Ingénierie Acoustique, l’Echo mission Base loi MOP + EXE + OPC + SSI surface 3 620 m2 SHON montant 9 000 000 € HT statut Lauréat concours 2011 - Livré 2015 + HQE. Cibles QEB prioritaires : 2-Choix intégré des procédés et des produits de construction ; 4-Gestion de l’énergie ; 9-Confort acoustique + Niveau énergétique BBC-Effinergie

22


23


Cen t r e d ’e x ce l l e n ce n u m ér i que CO R N I LLO N ,

F R A N CE

2 0 1 3 -2 0 1 7 Les vignes ponctuent le début du parcours, elles continuent à pousser, et avec la végétation spécifiquement choisie pour la région, elles abriteront du soleil en participant à un univers à la fois hors du temps et exactement dans son milieu. Hors du temps car ce projet propose à ceux qui le visitent ou pratiquent un cadre d’exception capable d’inspirer et de favoriser selon les besoins de chacun ou le divertissement ou la réflexion. Exactement dans son milieu, parce que cet équipement s’inscrit dans un paysage particulier et riche qui est source d’inspiration pour l’aménagement architectural et paysager. Une longue allée plantée, formée de bosquets et végétation variée et de différentes hauteurs, invite à évoluer vers le bâtiment en découvrant ses richesse et diversités. Au milieu des arbres, éclot un volume pur et s’esquissent des lignes douces qui reprennent les courbes du terrain et dessinent un projet à l’échelle définitivement humaine. Du détail à la volumétrie générale, notre volonté est de faire de cet équipement culturel une extension naturelle du tissu semi-urbain qu’il convient de révéler et éveiller. projet Création d’un équipement à vocation culturelle, économique et sociale, comprenant des bureaux pour start-up + salle de théâtre/amphithéâtre + aménagement paysager du site lieu Cornillon, Gard (FR) surface 1 293 m2 maître d’ouvrage Communauté de Communes du Gard Rhodanien équipe A+Architecture, Calder Ingénierie, Lasa, Art Scénique, L’Echo, Prévention Consultants, Celsius Environnement, Arteba mission Base loi MOP + EXE partielle + DPGF TCE + SYNTH montant 4 124 000 € HT statut Lauréat concours 2013 - Suspendu par la maîtrise d’ouvrage en 2017

24


25


Co n s e r v atoi re i nter communal d e Sè te S È T E ,

F R A N C E

2015 D’abord un lieu exceptionnel, rare, abîmé certes, mais avec son potentiel intact : le canal de la Peyrade, l’entrée de Sète, les bateaux sur le pas de la porte, les oiseaux au-dessus des toits. Et puis aussi un programme, un conservatoire de musique pour démontrer que la culture doit vivre et survivre. Une signature de la nouvelle entrée de Sète. Le défi est de concilier préservation des chais et architecture contemporaine, efficace et pertinente. Ce lieu de culture doit être parfaitement fonctionnel pour accueillir dans les meilleures conditions, publics de tout âge et mélomanes avertis. Nous avons souhaité offrir un lieu de convivialité à l’image d’une ville, d’une agglomération festive qui a su garder sa merveilleuse personnalité. projet Maîtrise d’œuvre pour la réalisation d’un conservatoire intercommunal, avec réhabilitation et extension de l’existant maître d’ouvrage THAU AGGLO lieu Sète, Hérault (FR) équipe Agence ECDP, A+Architecture, Betom Ingénierie, Celsius Environnement, l’Echo, Arteba, Avel Acoustique mission Base Loi MOP surface 6237 m2 / surface du site d’accueil 5630 m2 montant 11 720 000 € HT statut Concours 2015

A + A R C H I T E C T U R E 26


E Q U I P E M E N T

C U LT U R E L 27


Ci n é m a J ean - C l a ud e Carri ère B É DA R I E U X ,

F R A N C E

201 7-2 019 L’implantation du bâtiment se calque sur les demandes du programme. Situé sur l’accès principal du site de La Tuilerie, il vient en marquer l’entrée. Son orientation offre de multiples façades, toutes traitées avec le même soin. Il vient renforcer les éléments paysagers du site en magnifiant l’allée de cyprès qui devient parvis. Fonctionnel, sobre et élégant, les valeurs ajoutées de ce nouvel équipement sont davantage sa fonctionnalité sans faille et son dialogue avec le paysage. Le bâtiment est aisément repérable et accessible par les piétons venant du centre-ville comme par les automobiles se rendant au parking. Nous proposons un assemblage de volumétries simples, dictées par les contraintes dimensionnelles des salles (dimensions et hauteur des écrans, nombre de sièges, recul règlementaire, sécurité incendie…). Ainsi, le projet n’est pas perçu tel un monolithe mais se conjugue plutôt autour du hall généreusement vitré. Chaque salle disposée génère un vide interstitiel : le grand hall est central, traversant et transparent et assure impeccablement la fluidité des circulations, la fluidité des vues. L’entrée du cinéma est claire et distincte. Le projet et le site se révèlent l’un l’autre par un langage épuré, intégrant le paysage immédiat et distant au projet. projet Construction d’un cinéma multiplexe sur le site de la Tuilerie : 3 salles de cinéma + 1 salle « conférence » adaptée pour être transformée en une 4e salle si besoin. Dans le hall traversant, 1 coin billetterie/confiserie + 1 espace d’attente/ Ciné café maître d’ouvrage Commune de Bédarieux lieu Bédarieux, Hérault (FR) équipe A+Architecture, PER Ingénierie, Celsius Environnement, L’Echo, CREA Factory, ATech Midi, Les éclaireurs, Epsilon GE, Arteba mission Base Loi MOP surface 1 465 m2 SDP montant 2 450 655 € HT statut Concours 2017 - Livré 2019 + Maquette numérique

Salle 03

Salle 02

Salle 04

Salle 01

Salle polyvalente

28

A + A R C H I T E C T


U R E

C I N E M A

29


Dom ai n e d e B ay s s an B É Z I E R S ,

F R A N C E

201 7 Le Domaine de Bayssan est conçu comme un espace multiple, capable d’accueillir une fanfare improvisée ou un spectacle plus complet. C’est un parvis de rencontres et de mélanges, de découvertes et d’émerveillement. Si les ambiances sont multiples, l’architecture se veut festive. Les courbes rappelent les cirques et chapiteaux, les plis propres aux rideaux de scènes et aux motifs si attachés à cet esprit. Fabriqué comme un origami géant qui s’enroule autour de la salle de spectacle et de l’amphithéâtre de plein air, cette robe habille les grands volumes du programme pour leur offrir un aspect de chapiteau contemporain. projet Construction d’une salle de spectacle et d’un amphithéâtre de plein air. Salle de spectacle de 400 places + 1000 places debout et ses annexes : loges, sanitaires publics, restaurant, hall. Amphithéâtre disposant de 1000 places + loges + espaces de stockage. maître d’ouvrage Conseil Départemental de l’Hérault lieu Béziers, Hérault (FR) équipe A+Architecture, Agence APS, TERRELL, Celsius Environnement, EPSILON GE, Crea Factory, HC Acoustique, L’Echo, Arteba mission ESQ surface 1 709 m2 montant 11 660 000 € HT statut Concours 2017 + Niveau Effinergie +

A + A R C H I T E C T U R 30


E

É Q U I P E M E N T

C U LT U R E L 31


Chapiteau Cavalia A M É R I Q U E

D U

N O R D

2010 « Fusionnement raffiné de l’art et de la technologie de fine pointe, Cavalia innove sur tous les plans.  » Plongeant le spectateur dans un univers où règne l’imagination créatrice, Cavalia intègre les arts équestres, la danse, les acrobaties fulgurantes, la musique originale live, les projections d’images géantes et les décors virtuels. Pour leur nouveau spectacle, Cavalia souhaitait un chapiteau innovant et exceptionnel. Nous proposons ici une structure primaire extérieure qui, par delà son originalité, permet une grande facilité de montage. Les dimensions hors normes (100 x 50 mètres) et le design original de la toile créent un chapiteau aussi stupéfiant que le spectacle qu’il abrite.

projet Conception d’un chapiteau montable et démontable pour spectacles équestres d’une capacité de 3 000 spectateurs maître d’ouvrage Compagnie Cavalia lieu Amérique du Nord surface 6 810 m2 SU équipe A+Architecture, Abaca, VSO, Lightweight, Structures engineers mission ESQ montant 3 200 000 € HT statut Concours 2010

A + A R C H I T E C T U R E 32

E


E Q U I P E M E N T

C U LT U R E L 33


R e s tr u c turati on d es A rènes Ro l an d P or tal i er PA R E N T I S - E N - B O R N ,

F R A N C E

2018 La revitalisation d’un équipement public est un grand défi. Il doit pouvoir accueillir le plus grand nombre : aficionados, jeunes mariés et leurs invités, sportifs, écoliers, musiciens et amateurs de concerts. Sans détour, le projet affirme une vision claire du service public et de l’investissement public : construire et faire vivre des lieux accessibles à tous, où chacun pourra s’épanouir et tisser un lien social chaleureux. Concevoir un bâtiment dans les Landes, c’est s’inscrire dans une culture et une tradition constructive liée au bois. Avec un taux de boisement de 67%, le département est aujourd’hui le plus boisé de France. Ces forêts fournissent notamment des matériaux de construction (planches, tasseaux, lames, ossatures). Nous proposons d’affirmer cette identité par la mise en œuvre d’une charpente bois sur les arènes. Le dôme, constitué de 52 arcs en bois enchâssés dans un fourreau métallique ajouré, est donc majoritairement en bois, tout comme la structure et le parement de la nouvelle salle de réunion polyvalente perchée au-dessus du patio des caballos. Par sa géométrie tendue, ce grand dôme s’inscrit en douceur dans l’environnement existant, constitué essentiellement de constructions à deux étages au maximum. Les enjeux d’insertion urbaine passent également par la conjugaison d’un style espagnol traditionnel avec une structure de couverture résolument contemporaine, inscrite dans son époque. Les enjeux d’usages, forts d’un investissement public audacieux, passent par la rénovation ciblée et attentive des structures existantes, mais aussi par la polyvalence de la rénovation. Les enjeux architecturaux se concentrent dans l’exemplarité des ouvrages tant sur un plan symbolique, qu’écologique et technologique. projet Restructuration des Arènes Roland Portalier : couverture + agrandissement de la billeterie et du palco + conception de l’équipement pour une configuration taurine, spectacle, concert + salle polyvalente + zone technique + patio des caballos. Capacité des gradins : 2501 sièges. maître d’ouvrage Ville de Parentis-en-Born lieu Parentis-en-Born, Landes (FR) équipe A+Architecture, Calder Ingénierie, Abaca - lightweight Structures Engineers, Celsius Environnement, Arteba mission ESQ surface 3 693 m2 (SU) + couverture 3 000 m2 montant 3 647 000 € HT statut Concours 2018

34

A + A R C H I T E C T U R E

E


Configuration Concert

Q U I P E M E N T

C U LT U R E L

35


Nouvelles Arènes de Lunel LU N E L ,

F R A N C E

2015 Continuité de la vie locale, ce projet s’inscrit dans une géométrie elliptique dont les courbes, laissant apparaître un rouge profond significatif, préservent la fluidité d’échange aux alentours. Réalisé avec de légers déhanchés, le programme, distribué en anneaux, se loge naturellement dans un équipement public unifié et conçu tel un agrandissement des arènes San Juan. Une nouvelle toiture, survolant les gradins, garantie le maintient de l’ombre, de la fraîcheur, De plus, une peau étanche au-dessus de sa sous-face préserve le spectateur de la pluie. Sa couverture est inclinée, imprimée et légère comme un vélum romain. Une extension des gradins instaure une aisance au niveau de la circulation dans les arènes. Ces derniers sont équipés de sièges individuels en polymère fortement inclinés. Le projet propose deux déambulatoires logés sous les tribunes et alimentés par un réseau d’escaliers, à faible inclinaison, et de rampe douce. Cette realisation conserve l’identité des Arènes de Lunel, lieu essentiel pour le rassemblement des manades camarguaises qui prend toute sa dimension lors des fêtes votives de la période estivale. projet Restructuration des Arènes Saint Juan maître d’ouvrage Ville de Lunel lieu Lunel, Languedoc-Roussillon (FR) équipe A+ Architecture, Terrell, L’Echo, Celsius Environnement, Epsilon Ge, Crea Factory, Gamba Acoustique mission ESQ, APS, APD, PRO, ACT, VISA, DET, AOR, Signalétique et mobilier, Coordination SPS surface 6486 m2 montant 6 500 000 € HT Statut Concours 2015

36

A + A R C H I T E C T U R E

E


EXTENSION ajout d’une toiture

EXTENSION nouvelles tribunes ajout de 1568 places

EXTENSION programme et déambulatoires

ARENES EXISTANTES gradins

Q U I P E M E N T

C U LT U R E L

37


Palais des Congrès & Casino • Le Cap d’Agde, France • 2015-2019


© A+ARCHITECTURE Impression automne 2019 Crédits photographiques Camille Gharbi Benoît Wehrlé Marie-Caroline Lucat Mario Sinistaj Perspectives / Schémas A+Architecture


220, rue du Capitaine Pierre Pontal 34000 Montpellier T : +33 4 99 74 27 42 4, rue Georges Courteline 31100 Toulouse T : +33 5 62 27 00 70 59, rue Lepic 75018 Paris T : + 33 1 42 54 61 12 aplus@aplus-architecture.com www.aplus-architecture.com

Profile for A+ARCHITECTURE

  Book CULTURE | 2019  

  Book CULTURE | 2019  

Advertisement