Book SPORT | 2024

Page 1

A+ARCHITECTURE SPORT | 2024

LE GROUPE

A + A RCHI T E CT U R E

Fondé il y a une trentaine d’années, le Groupe A+ est structuré autour de 3 expertises :

- Architecture, urbanisme et design

- Direction de chantier et économie de la construction

- Ingénierie du bâtiment et démarche environnementale

Aujourd’hui porté par 8 associés, il rassemble architectes, urbanistes, ingénieurs, économistes, maîtres d’œuvre d’exécution et OPC, et professionnels de disciplines connexes intervenant sur des projets d’envergure au service de maîtres d’ouvrage publics comme privés.

Implantée à Montpellier, Nîmes, Toulouse et Paris, une équipe de plus de 100 collaborateurs déploie énergies et savoir-faire au service de projets innovants et durables, en phase avec les attentes des maîtrises d’ouvrage.

Halle des sports Mas de Vignoles

NÎMES, FRANCE

2021-2024

A travers ce projet, nous nous sommes posés la question suivante : quelle est l’architecture de l’équipement sportif du XXIe siècle ? Nous avons mis notre savoirfaire et notre passion pour porter une réponse exemplaire, manifeste et ambitieuse, qui repose sur quatre piliers principaux :

- cet équipement public est un investissement collectif majeur,

- son architecture est poétique, sensorielle, enchantée,

- un fonctionnement irréprochable,

- sa construction doit répondre aux enjeux environnementaux de notre époque. Projet emblématique, durable et parfaitement intégré au site, la future halle des sports Mas de Vignoles accueillera sous une même bannière l’ensemble des exigences spatiales liées à chaque sport. Nous avons souhaité réaliser un projet clair, au fonctionnement simple, aux accès évidents. Notre ambition pour ce nouvel équipement public : qu’il soit un lieu de vie, de convivialité et d’intégration. L’écriture est organique et douce, elle structure l’espace public. Le dessin est inventif, il s’inspire de la riche histoire du textile à Nîmes. L’harmonisation des volumes et l’utilisation de la courbe en façade à l’image d’un drapé en tissu n’est pas fortuite. Audelà des lignes directrices et des formes rectilignes du plan masse, la courbe oriente et invite naturellement les usagers à pénétrer dans le bâtiment. Ça et là, les plis du drapé laissent apparaître une végétation qui apporte légèreté et forme une protection.

L’architecture est résolument contemporaine, les volumes travaillés pour fuir l’expression fonctionnelle du bâtiment au profit de l’acte symbolique, une signature forte pour un complexe sportif reconnu. Cette modernité valorise tant la ville que les sportifs, elle donne à voir et donne envie. Le projet repose également sur une prise en compte sérieuse de l’environnement du bâtiment. L’implantation et l’organisation du complexe sont issues d’une réflexion urbaine conjuguée à démarche bioclimatique. Tous les espaces intérieurs sont marqués par l’omniprésence du bois. En charpente treillis, en charpente à poutres pleines croisées, en faux-plafond, en parement mural acoustique, en menuiserie intérieur. Le bois réchauffe les ambiances intérieures et affiche l’engagement bas carbone de la construction en un symbole visuel fort. La stratégie énergétique se joue quant à elle en souterrain, avec l’installation géothermique sous le bâtiment, sur le toit avec l’installation photovoltaïque, dans les locaux techniques, discrètement intégrée aux façades avec ces ouvrants qui autorisent la sur-ventilation nocturne ou encore dans l’intelligente juxtaposition des matériaux ayant une forte inertie thermique au niveau du sol.

A la fin de la compétition, quand la nuit tombe, la halle Mas de Vignoles célèbre la victoire du sport. Dans la nuit, son drapé s’illumine comme une constellation. Voile de tissu lumineux, lanterne volante, vaisseau magique aux voiles scintillantes gonflées dans la nuit, cette architecture est une fête qui dure. Un lieu d’espoir et de victoire.

projet Construction d’un complexe sportif au Mas de Vignoles accueillant 11 disciplines au sein de 5 salles (escrime, combat, omnisport, gymnastique artistique, gymnastique rythmique et sportive - escalade), avec une salle de réception/exposition, un vaste hall d’entrée, des locaux mutualisés (médical, ETAPS, buanderie, salle de réunion) et une terrasse d’honneur

maître d’ouvrage Ville de Nîmes lieu Nîmes, Gard (FR)

équipe A+Architecture, Epsilon GE, IB2M, Celsius Environnement, Acoustic Technologies Midi, L’Echo, Arteba mission Base Loi MOP + OPC + CSSI + Etudes géotechniques + DEM + SOE + hydraulique

surface Complexe sportif : 8 225 m2 SDP - 7 477 m2 SU / Espaces extérieurs : 2 226 m2 montant 12 000 000 € HT statut Lauréat concours 2021 - Livraison prévue 2024

+ Démarche environnementale globale : conception bioclimatique, économies d’énergie, énergies renouvelables et durables, économies d’eau, choix raisonné des matériaux de construction, gestion acoustique, gestion chantier, entretien, performance et pérennité des performances énergétiques + E3C1 - Bepos + Murs à ossature bois et charpente tri-dimensionnelle bois + Panneaux photovoltaïques

A+ARCHITECTURE + ÉQUIPEMENT
ÉQUIPEMENT SPORTIF

Halle Louis Marty

SÈTE, FRANCE

2024-2025

En cette année de J.O., la nouvelle Halle des sports Louis Marty devient le bâtiment qui souligne la mue de la plaine sportive Du Barrou à Sète. Une architecture simple et iconique qui fait écho aux écailles des muges peuplant l’étang de Thau. Le dessin des façades, dynamique, rythmé, est à l’image des rencontres sportives, tandis que les ouvertures-hublots font appel au langage maritime, évoquant l’histoire et l’ancrage méditerranéen de la ville. Des camaïeux de bleus et oranges mettent à l’honneur les couleurs de la Ville, affirmant l’identité de cet équipement 100 % sétois, conçu pour accueillir des événements ouverts à tous les habitants, ainsi que des compétitions de volley de niveau européen avec l’équipe Arago. Délicatement posée sur un socle en béton matricé, une enveloppe métallique s’enroule autour du bâtiment. A l’intérieur, la lumière naturelle circule dans tous les espaces, apportant confort de jeu, économie d’énergie et vues sur l’extérieur.

Avec des tribunes abritant 1600 places assises, cette nouvelle halle permettra d’accueillir des rencontres sportives mais aussi des représentations culturelles, spectacles et concerts.

Lieu de vie festif et joyeux, avec un public toujours plus proche des sportifs et de l’action, dans une ambiance chaudron, une terrasse d’honneur et un espace partenaires permettront de poursuivre les moments conviviaux lors de chaque événement

projet Restructuration et extension de la Halle Louis Marty dédiée au volley-ball, avec l’équipe de l’Arago de Sète, et aux événements culturels de la Ville, spectacles, concerts : augmentation de la capacité en tribune (1600 places assises), des dimensions de l’espace de compétition, création de locaux annexes, d’une terrasse d’honneur et espace dédié aux partenaires. maître d’ouvrage Ville de Sète lieu Sète, Hérault (FR)

équipe A+Architecture, L’Echo, Arteba, Acoustic Technologies Midi, Betem Ingénierie

mission Base Loi MOP + SSI + OPC + TDS surface 3600 m2 SDP montant 5 890 000 € HT statut Lauréat concours 2024 - Livraison prévue 2025

A+ARCHITECTURE +
SPORT & CULTURE

Stade Armand-Cesari

FURIANI, FRANCE

2022-2025

Nous proposons un équipement polyvalent, capable d’accueillir divers événements et d’amplifier la chaleur des encouragements des supporters. Un chaudron magique où l’infrastructure existante se transforme en arena nouvelle, adaptée aux normes contemporaines de captation vidéo, de sécurité et d’identification commerciale.

Ce chaudron, c’est trois anneaux continus qui viennent unifier l’ensemble des couvertures et des façades. Trois anneaux protecteurs, transparents parfois, qui abritent les tribunes des intempéries :

- Le premier anneau est au centre de l’arène. Il relie l’ensemble des extrémités des couvertures au-dessus des tribunes. C’est un anneau qui repose sur des ailes métalliques dont l’impact visuel est assumé et homogénéisé. Il est également le support du nouvel éclairage sportif et assure la perception intérieure du chaudron.

- Le second anneau est la couverture principale dont nous prolongeons la géométrie existante sur les nouvelles tribunes couvertes.

- Le troisième anneau est à l’extérieur. Il relie l’ensemble des tribunes en créant une continuité de façade clairement identifiable, de près comme de loin. La géométrie de cet anneau suit la hauteur des couvertures, dans une géométrie fluide et dynamique. En plus de protéger du vent, il confère la valeur d’objet architectural au stade qui se démarque de son contexte par une identité forte, inoubliable.

Ce travail sur les enveloppes est accompagné par une refonte des espaces intérieurs avec amélioration des vestiaires, des loges, des cuisines, … et la mise en place d’un musée au cœur de ce stade nouveau à défaut d’être neuf.

A travers cette refonte globale de l’identité visuelle, le stade Armand Cesari entre dans une nouvelle ère, celle d’un stade doté d’une capacité d’accueil renforcée, permettant des usages diversifiés et avec une signature architecturale forte, démarquant le stade de Furiani par un symbole important et clairement identifiable par tous.

projet Modernisation et rénovation du stade (capacité de 16 500 places) visant à apporter une unité architecturale : création de couvertures pour les tribunes Est et Ouest, extension des couvertures des Tribunes Nord et Sud, restructuration et augmentation de la capacité de la tribune Est, rénovation de l’éclairage du stade, création de nouveaux espaces (musée, brasserie avec vue panoramique sur l’espace de jeu, cuisine centrale, salons VIP), modernisation des tribunes et salle de presse, rénovation des vestiaires, réaménagement des abords du stade, réorganisation et optimisation des différents accès, implantation d’une fan-zone sur le parking Est. maître d’ouvrage Cumunità d’Agglumerazione di Bastia lieu Furiani, Haute-Corse (FR) équipe A+Architecture (mandataire), D+ Architecture (architecte associé), Ingetec, Cedi RT 2012, INTI Ingénierie, Lasa, L’Echo, BVP Ingénierie mission maîtrise d’oeuvre complète + OPC + SSI + EEI + TDS surface 1526 m2 (espaces créés) / 12 000 m2 (aménagements extérieurs) montant 12 000 000 € TTC statut Lauréat concours 2022 - Livraison prévue 2025 + Charpente bois lamellé collé + MOB, matériaux biosourcés et recyclés pour la création des nouveaux espaces + Équipements basse consommation et à haut rendement (éclairage, centrales de traitement d’air double-flux…) + Chantier en site occupé

A+ARCHITECTURE
A+ARCHITECTURE + SPORT

GGL Stadium (Complexe Yves du Manoir)

MONTPELLIER, FRANCE 2003-2007

L’un des principes clés de notre projet est son ouverture à la ville. Dans l’Antiquité, les arènes constituaient des objets urbains magnifiques. Ce stade renoue avec cette tradition en devenant le moteur d’une nouvelle urbanité. Nous avons ainsi fait le choix d’un projet respectueux de l’échelle urbaine existante et à venir en tissant des liens étroits avec les quartiers riverains. Un immeuble de 22 mètres de hauteur s’allonge sur les 170 mètres de sa longueur, façade cinétique à percevoir depuis son véhicule comme véritable élément structurant du quartier, façade aux percements élancés qui amène le regard vers le pôle du club house et de la brasserie à l’abri de l’immense auvent qui vient largement recouvrir le parvis. De même, la structure bidimensionnelle qui nous autorise des grandes portées et de la modularité permet de cacher l’ensemble des éléments techniques au sein d’un plénum qui couvrira l’ensemble de la partie production du bâtiment. Ainsi la façade principale, donnant sur l’avenue, offre aux visiteurs un aspect résolument économique, mêlant le bambou sur un panorama de verdure, suggérant ainsi une volumétrie générale réduite. La toiture de la tribune du stade annexe, constituée d’une installation photovoltaïque, assure une parfaite intégration architecturale en offrant une puissance de 24 KWc.

projet Réalisation d’un ensemble sportif comprenant un stade de 12 000 places, un stade avec tribune de 500 places, terrains d’entraînement, un centre d’hébergement, un club-house, un parking végétalisé de 1 000 places et un parking en enceinte de 250 places maître d’ouvrage Communauté d’Agglomération de Montpellier lieu Montpellier, Hérault (FR) équipe A+Architecture, Arteba, L’Echo, Urbane, SEGE, Infrasud, Soues, Verdier, Ate, C&G, Inseo, DMSE mission Base loi MOP + SYNTH + SSI + OPC + VIDEO surface 16 000 m2 SHON surface totale du site 13 ha montant 36 932 265 € HT statut Lauréat concours 2003 - Livré 2007

日本の国立競技場

Tokyo 2020 National Stadium

TOKYO, JAPON

2012

Soulever la terre, puiser dans son histoire, créer une nouvelle topographie pour donner naissance à un ouvrage pour le rassemblement et où homme, architecture et nature coexistent. C’est aussi un dialogue entre Histoire, lieu, identité et modernité. Il s’agit de conjuger kofun historiques et naturels – chers à la culture japonaise – et équipement international, pour un projet inscrit au cœur même de Tokyo.

projet Conception du nouveau stade national pour les Jeux Olympiques de 2020 maître d’ouvrage Japan Sport Council lieu Tokyo (JAP)

équipe Dorell Ghotmeh, A+Architecture, Bollinger + Grohmann GmbH, Nagata Acoustics Inc, Agence Franck Boutté surface 290 000 m2 SHON

mission Base loi MOP + EXE/SYNTH + OPC + GDD + DIME + SI montant 923 325 869 € HT

statut Projet finaliste 2ème place 2012 + HQE

+ Finaliste du Architizer A+ Awards 2014 - catégorie développement durable et innovation + Prix du public

A+ARCHITECTURE + ÉQUIPEMENT
ÉQUIPEMENT SPORTIF

Vélodrome

Maspes-Vigorelli

2013

Le Vélodrome Vigorelli s’ ouvre à nouveau à la ville et aux citoyens. Ce fut pour nous le point de départ de notre projet ; nous avons voulu que ce stade, qui par nature, a une structure fermée et introvertie, soit dynamique et capable de catalyser la vie urbaine de tous les jours. La reprise du Vigorelli ne doit pas conduire à un bon équipement sportif utilisé uniquement lors d’événements sportifs ou des jeux, mais doit être relié avec le quartier et la ville de manière continue et dynamique. Le Maspes-Vigorelli doit devenir un lieu habituel, et pas seulement pour les Milanais. Nous avons complètement ouvert le champ entre intérieur et extérieur, notamment en démolissant les murs en briques entre les piliers porteurs en béton et libérant ainsi tout l’espace sous les gradins. Une fois cette continuité totale entre l’intérieur et l’extérieur, nous avons décidé d’inclure un tunnel vitré sous gradins en continu, composé de portes coulissantes, à travers lesquelles on peut voir le terrain et le profil des belles terrasses en béton. Dans cette galerie, nous avons placé des espaces d’ exposition, des bars, un restaurant, un atelier pour réparation de bicyclettes, deux gymnases, une école maternelle, une infirmerie, et les points d’accès principaux placés sur les deux courbes . Dans quatre pôles différents ont été placés les vestiaires pour les athlètes, les blocs de salles de bains et toutes les salles d’équipements et de stockage. Tous ces espaces sont conçus pour être flexibles et capables d’être configurés différemment en fonction d’événements divers : rencontres sportives, concerts ou événements de la vie quotidienne.

projet Requalification du vélodrome Vigorelli, accueil associations sportives et culturelles + espaces publics commerciaux maître d’ouvrage Commune de Milan lieu Milan, Lombardie (IT) équipe A+Architecture, DGT mission ESQ surface 6 311 m2 SHON montant 5 760 000 € HT statut Finaliste 2ème place concours 2013

A+ARCHITECTURE + REQUALIFICATION
REQUALIFICATION URBAINE ET ÉQUIPEMENT SPORTIF

Reconversion

Stade Aguilera

BIARRITZ, FRANCE

2018

Le projet comprend un nouveau Stade Aguilera, un nouveau centre d’entrainement pour le BO, un stade junior équipé d’une tribune extérieure, un tennis club avec un court central équipé de 2 gradins latéraux, un parcours santé inscrit dans l’aménagement urbain, un skate-park, un bâtiment neuf pour l’Union Sportive de Biarritz, des bureaux pour les associations sportives, des lieux de soins, une grande halle remplie de rencontres, un hot spot créateur d’événements et un trinquet pour continuer de faire vivre les sports traditionnels.

Pour améliorer l’accessibilité et la fréquentation du Parc, l’offre de stationnement a été repensée. Côté bâti, l’architecture, inscrite dans son époque, est résolument tournée vers le végétal. En socle, les RDC sont conçus comme des lieux d’activité, avec des commerces sur les artères les plus passantes, des locaux d’activité qui privilégieront l’accueil de professionnels de la santé et des lieux de loisirs pour l’installation des associations et de tiers lieux indissociables de l’idée de friche sportive.

Pour le Stade Aguilera, nous avons imaginé un équipement contemporain, à l’image du Parc : un lieu d’opportunités, tout en potentialité. Une transformation qui efface les frontières entre lieux de sport et lieux de spectacle, avec notamment la construction d’une toute nouvelle tribune Serge Blanco, autant adaptée aux jours de match qu’aux soirs de concert. En face, la tribune Kampf est complétée par deux tribunes latérales qui se prolongent derrière les poteaux.

projet aménagement urbain sur la plaine Aguiléra (11 ha), construction d’un centre d’entrainement de 1800 m2 pour le Stade BO, rénovation et extension du Stade Aguiléra à 13 000 places (nouvelles tribunes), construction d’un parking de 800 places, de 500 logements environ, d’un hôtel de 100 chambres, de 2 900 m2 de commerces et 2 400 m2 d’espaces d’activité.

maître d’ouvrage Stade Biarritz Olympique lieu Biarritz, Pyrénées-Atlantiques (FR)

équipe A+Architecture, Bouygues Immobilier, Linkcity, Populous, Advise Consulting, TF1 Events mission Base loi MOP + conception surface 51 000 m2 SDP / 11 ha surface extérieure montant 46 M€ pour le stade Aguiléra / 50 M€ pour les espaces sportifs d’accompagnement statut Concours 2018

A+ARCHITECTURE +
ÉQUIPEMENT MIXTE

Sud de France Arena

MONTPELLIER-PÉROLS, FRANCE

2008-2010

Cette salle de spectacle contemporaine, modulable et confortable, à l’acoustique irréprochable, d’une surface totale de 12 500 m2, intègre aussi une vraie halle d’exposition développant 6 000 m2. Ce projet « taillé à la serpe » qui répond aux exigences économiques et de calendrier très serré présente une certaine violence de forme compensée par l’usage de vêtures travaillées dans le détail. En dénominateur commun de ces différents lieux, un parvis et un hall d’accueil aux dimensions exceptionnelles mettent en valeur l’ambiance tant lumineuse que sonore. La façade d’accès est la vitrine de ce lieu d’exception, parfaitement identifiable depuis l’accès du Parc des Expositions et depuis la voie rapide qui relie Montpellier à la Méditerranée. Le projet permet d’offrir une halle d’exposition d’une surface de 12 500 m2 d’un seul tenant sur une longueur totale de 148 m et une largeur d’environ 100 m. Cette performance est obtenue par la mise en place de gradins amovibles et déplaçables d’une part et également par l’installation de murs mobiles pour former la séparation, en configuration spectacle, entre le hall et la salle. La toiture, entièrement photovoltaïque, accueille 3 124 modules en silicium amorphe sur la partie plane et 280 panneaux cristallins sur la partie en pente, garantissant 600 MWc et la qualité de la cinquième façade très visible depuis l’aéroport mitoyen.

projet Construction de la 1ère salle multifonction de France pour événements sportifs et culturels nationaux et internationaux de 14000 places + concert + congrès + VIP box + vestiaires

lieu Montpellier-Pérols, Hérault (FR) surface 29 378 m2 SHON

maître d’ouvrage Montpellier Events

équipe A+Architecture, Verdier, C&G, BE Louis Choulet, Studio DAP, Scène, Celsius Environnement, Arteba, Sege, Soues, Sedes, ATE, Infrasud, Urbane, Innseo, DMSE, L’Echo mission Base loi MOP + SYNTH + SSI + OPC montant 55 021 000 € HT statut Lauréat concours 2008 - Livré 2010

+ Analyse environnementale et mise en œuvre, de la phase études à la mise en exploitation (choix des matériaux, mise en place d’une centrale photovoltaïque en toiture, performances énergétiques : chauffage, climatisation, etc.)

A+ARCHITECTURE + ARENA
ARENA MULTIFONCTION

Salle multimodale Narbonne Arena

NARBONNE, FRANCE 2017

Narbonne a choisi d’implanter en un lieu stratégique fort une salle multimodale permettant de garantir le meilleur usage sportif, culturel et évènementiel. L’enjeu de cette salle est bien de réussir la polyvalence en associant parfaiement les éléments suivants lors de la conception :

- Une identité architecturale forte

- Un fonctionnement irréprochable quelle que soit la configuration (sport, spectacle, congrès, …)

- Un confort (acoustique, visibilité, ambiance, sièges…) en adéquation avec son époque.

Loin de tout mimétisme, il s’agit de définir un mode de vie identitaire, de penser les nouveaux équipements et leurs quartiers comme une extension logique avec la ville historique. Nous partons donc de l’idée qu’il faut trouver des fils conducteurs inscrits dans un patrimoine urbain, dans une approche résolument actuelle et moderne. Nous avons donc cherché à synchroniser le site avec les rythmes de la ville, de calquer les axes au-delà des frontières naturelles du site.

Le projet est guidé par une approche globale, prenant en compte le site, notamment son environnement et ses contraintes hydrauliques, ses orientations, l’ensoleillement, le vent, son histoire et ses abords.

Nous avons donc conçu ce projet en pensant à respecter l’esprit global de renouvellement urbain défini par la ville tout en s’orientant vers une conception d’une architecture contemporaine, simple et sans ostentation, mais valorisante, permettant à chacun de s’approprier le lieu.

projet Conception-réalisation d’une salle multifonction : sports, spectacles, concerts, conventions, événements économiques foires, expositions, salons… Cette salle sera composée d’une grande salle principale (1500/2000 places assises à 5000 places en assis/debout) + annexes fonctionnelles et logistiques (accueil du public, professionnels, sportifs, artistes, gestionnaires + espaces réceptifs + locaux de stockages et techniques…), et d’une salle secondaire avec plateau omnisports et gradins fixes.

maître d’ouvrage Ville de Narbonne lieu Narbonne, Aude (FR)

équipe Bouygues Bâtiment (entreprise générale mandataire), A+Architecture (architecte mandataire), Agence Rayssac, EDIS Bâtiments Sud-Ouest, GAMBA, Sud Rehal Ingénierie, Crea Factory, Celsius Environnement mission ESQ

surface 8 600 m2 SU

montant 22 000 000 € HT statut Concours 2017

A+ARCHITECTURE +
+ CULTURE & SPORT

Arena 92

NANTERRE, FRANCE

2010

Nous nous sommes particulièrement attachés à offrir une image forte, parfaitement repérable, signature d’un tel projet :

- nous proposons un bâtiment caméléon à l’image lisse et douce le jour, homogène qui le soir venu offre une image festive de cratère en ébullition. - un projet dont la cinquième façade est traitée avec le même soin que les autres. Tout aussi visible dans le contexte de la Défense que les parois verticales, la toiture est dessinée dans la continuité de la peau. Les plis se retournent et prolongent le dessin des façades. Notre projet s’attache avant tout à offrir un lieu d’émotion pure, de liberté, de lutte et de souffrance aussi, d’espoirs et de victoire. Pour que la magie opère, notre réflexion porte sur les parois de ce chaudron magnifique, extrême, lui donnant les proportions et les formes qui sauront faire vibrer l’écho des matchs ou des concerts.

projet Construction d’un stade de rugby en chaudron d’une capacité de 32 374 places, Arena d’une capacité de 40 000 places et d’un immeuble de bureaux indépendants

maître d’ouvrage Racing Metro 92 lieu Nanterre, Hauts-de-Seine (FR) équipe A+Architecture mission ESQ

surface arena 114 000 m2 SHON + surface des bureaux 36 000 m2 SHON montant 252 000 000 € HT statut Concours 2010

A+ARCHITECTURE
A+ARCHITECTURE + ARENAS

Palais des Sports

BÉZIERS, FRANCE

2019

Des lignes fortes et affirmées, un projet élancé et résolument contemporain, couplé indéniablement à un fonctionnement optimal. Un volet paysager soigné et rigoureusement composé.

Nous avons dessiné pour Béziers un ensemble irrémédiablement dynamique et contemporain, une architecture pensée comme un véritable signal, une entrée de ville digne d’une agglomération en pleine expansion et assurément ancrée dans son époque.

projet conception, réalisation, exploitation et maintenance d’une salle multisports de 1500 places assises, vestiaires, espaces de stcokage, hospitalités, une salle polyvalente multisports modulable de 400 m2 et d’un parking aérien de 350 places maître d’ouvrage Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lieu Béziers, Hérault (FR)

équipe BEC Construction (mandataire), A+Architecture, Arteba, Celsius, L’Echo, Ingérop, Terrell, HCA mission ESQ surface 5140 m2 SDP montant 6 430 000 €HT

statut concours 2019 - Projet annulé par la MOA + RT 2012 -40%

A+ARCHITECTURE +
EQUIPEMENT SPORTIF
Coupe transversale Coupe longitudinale

Halle des sports des Verriès

SAINT-G É LY-DU-FESC, FRANCE

2018-2020

En bord de pinède, la Halle des sports des Verriès mêle bois et béton dans une construction sobre, ingénieuse et manifeste.

Le premier point de singularité du projet est son implantation sur un terrain en pente qui présente 5 mètres de dénivelé. Afin de minimiser la quantité de déblai et d’intégrer le bâtiment à l’environnement existant, nous avons imaginé l’optimisation du programme en termes de compacité.

La Halle se singularise également par sa structure grande portée au-dessus de l’espace de jeu. Une charpente en bois lamellé collé surplombe l’aire multisport, tandis que les façades, légères, à ossature bois, sont rehaussées par un bardage métallique nervuré, le béton brut apportant contraste au bois.

Réalisée en concertation avec A+Architecture, une fresque de 30 m de large par 10 m de haut, signée par l’artiste ASTO, a été réalisée sur-mesure pour le projet. Intégrée à l’architecture de la Halle, elle habille un mur en béton de 265 m². Créant un jeu de profondeur et de miroir avec l’architecture géométrique, elle sublime le volume de la Halle, dynamise l’espace et apporte contraste avec les matériaux bruts employés.

projet Construction d’une halle multisport avec aire de compétition polyvalente (badminton, basket-ball, volley-ball, handball), gradins de 250 places assises, salle polyvalente, locaux annexes (vestiaires, bureaux et infirmerie) et aire de jeu extérieure

maître d’ouvrage Commune de Saint-Gély-du-Fesc lieu Saint-Gély-du-Fesc, Hérault, FR équipe A+Architecture, GA BET Structure, Celsius Environnement, L’Echo, Arteba mission maîtrise d’œuvre complète - Base Loi MOP surface 2 095 m2 montant 2 500 000 € HT statut Lauréat concours 2018 - Livré 2020

+ Charpente en bois lamellé collé et murs à ossature bois

+ Démarche environnementale responsable

> conception bioclimatique

> éclairage naturel

> économies d’énergie

> énergies renouvelables et durables

> économies d’eau

> choix raisonné de matériaux de construction

> gestion acoustique

> gestion du chantier

A+ARCHITECTURE +
ÉQUIPEMENT SPORTIF

Complexe sportif

MONTEUX, FRANCE

2011-2014

Avec ce projet, l’agglomération de Monteux se dote d’un complexe sportif exceptionnel, ambitieux, et néanmoins raisonnable. Exceptionnel par sa capacité à réunir et satisfaire des sportifs aux attentes diverses. Ambitieux, car la mutualisation des lieux permet de réaliser un véritable complexe. Raisonnable car c’est cette mutualisation qui permet d’offrir un équipement au bien meilleur coût global. Accueillir des sportifs de tous niveaux dans trois disciplines, qu’ils se sentent tous dans leur club, telle est notre ambition. Nous souhaitions réaliser un projet clair, au fonctionnement simple, aux accès évidents. Nous le souhaitions pratique et modeste lors des entraînements. Mais emblématique et symbolique lors des compétitions. Nous avons donc eu le souci de créer une architecture simple mais identifiable, valorisante mais intégrée dans le paysage de Monteux, économe, moderne et qui reflète les valeurs humaines essentielles que doit véhiculer le sport. Notre projet est simple, il le revendique et s’appuie sur cette simplicité pour limiter les consommations énergétiques et les coûts de maintenance. Ce ne serait rendre service à personne que de proposer à la commune de Monteux un projet extravagant, révolutionnaire dont les coûts de construction et la maintenance ne seraient pas totalement maîtrisés. A l’instar de la volumétrie du projet qui traduit un mode constructif réfléchi et optimisé, les systèmes mis en oeuvre (chauffage, éclairage, ventilation, etc.) ont déjà fait maintes fois leurs preuves pour bâtir un complexe sportif plein de bon sens, en accord avec les notions d’une démarche environnementale. Les grands postes consommateurs pour les complexes sportifs sont : l’éclairage, le chauffage, la ventilation et la production d’eau chaude sanitaire. Avant de définir des systèmes complexes, nous avons conçu l’architecture du projet pour que par sa nature, elle nécessite peu d’énergie.

projet construction d’un complexe sportif : parcours de santé + terrains d’entraînement engazonnés + espace vallonné + club house + mini tennis + club d’escrime + dojo + vestiaires et sanitaires maître d’ouvrage Ville de Monteux lieu Monteux, Vaucluse (FR) équipe A+Architecture, Sotec Ingénierie, Studio DAP, Sedes, l’Echo, Celsius Environnement, Egsa mission Base loi MOP + PCEM, signalétique, SSI surface 3 600 m2 SHON montant 3 126 659 € HT statut Lauréat concours 2011 - Livré 2014 + Démarche environnementale

A+ARCHITECTURE
A+ARCHITECTURE + SPORT

Complexe sportif

AIX-EN-PROVENCE, FRANCE

2019

Le projet répond aux différents objectifs – urbain, architectural, paysager – décrits dans le programme. Le complexe sportif s’implante dans le schéma d’un futur parc public, en devenant une nouvelle pièce au fonctionnement de ce nouveau quartier, un complément d’équipements publics nécessaires à la Ville d’Aix-en-Provence

Elément urbain signalant le projet, le parvis s’enroule partiellement sur le gymnase, donnant aux usagers et promeneurs un espace public ouvert sur le paysage. Du mobilier urbain homogène, tel que des candélabres ou fontaines pour se désaltérer, des bancs publics pour contempler le paysage et des plantations complètent cet espace. Point commun à tous les usages, ce parvis permet de connecter l’arrivée de la passerelle qui relie les deux bords de la D543 en toute sécurité. Ce dispositif d’articulation urbaine et paysagère contribue à la convivialité extérieure des aménagements, traité en béton désactivé de couleur ocre.

Le projet pose la question d’une implantation dans un site monumental. Il offre la réponse, non pas dans une confrontation, mais dans la complémentarité du contexte existant avec un projet à réaliser. La géométrie des bâtiments s’inscrit dans la topographie et s’en inspire. Le bâtiment est ainsi constitué d’une structure en béton armé semi-enterrée (gymnase et salle polyvalente, locaux techniques). Les toitures végétales s’apparentent à des soulèvements de plaques tectoniques. Elles débordent sur les aplombs de façades, offrent de l’ombre et abritent de la pluie. Les façades reprennent elles aussi, par leur expression architecturale, la minéralité du site. Le béton clair des façades composées de facettes renvoie à l’image du calcaire extrait sur place.

Le projet s’inscrit ainsi dans un équilibre entre architecture et végétal, par une utilisation de la ressource immédiatement disponible, incluant un bilan carbone grandement optimisé et une insertion harmoniseuse dans l’environnement.

projet Conception/réalisation d’un complexe Sportif dans la ZAC de la Duranne, comprenant une salle omnisports et une salle polyvalente + un plateau sportif extérieur

maître d’ouvrage SEMEPA

lieu Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône (FR) équipe Travaux du Midi (mandataire), A+Architecture, Atelier Monte Cristo et Guillaume Pepin (architectes associés), Horizons Paysages, BETEM Paca, EODD, Environnement Méditerranée, A2MS Acoustique mission ESQ

surface 2 091 m2 SDP montant 7 000 000 € HT statut Concours 2019

+ Niveau BEPOS Effinergie 2017 visé

A+ARCHITECTURE + É
É QUIPEMENT SPORTIF

Halle des sports Ainterexpo

BOURG-EN-BRESSE, FRANCE

2011

Avec ce projet, l’agglomération de Bourg-en-Bresse se dote d’un équipement capable de satisfaire au mieux chacun des usages attendus. D’abord une salle de basket contemporaine, festive, conviviale, permettant d’accueillir dans les meilleures conditions des rencontres sportives nationales ou internationales. Mais aussi une salle de spectacle d’excellence, modulable, à l’acoustique irréprochable, vouée à devenir une référence pour les tourneurs de shows. Enfin une halle d’exposition complémentaire qui vient renforcer l’offre et l’attractivité du site d’Ainterexpo pour les organisateurs de salons et foires. Ainsi, polyvalence et grande facilité de transformation, durabilité et performance technologique, autonomie de fonctionnement des entités ont guidé notre conception. Mais également caractère architectural de l’édifice.

projet Construction d’une halle des sports, de spectacles et d’expositions maître d’ouvrage Communauté de communes de Bourg-en-Bresse lieu Bourg-en-Bresse, Ain (FR) équipe Vinci, A+Architecture, Vieillard & Fasciani, Acouphen, Scene, CSD Ingénieurs, Coteba

mission conception-réalisation surface 10 760 m2 SHON montant 17 000 000 € HT statut Concours 2011

A+ARCHITECTURE
A+ARCHITECTURE + ARENAS

Halle d’athlétisme

MIRAMAS, FRANCE

2014

L’athlétisme est l’essence même du sport rendu à sa plus primitive expression : Courir, sauter, lancer. Alors quand il s’agit de concevoir une enceinte capable d’accueillir 5 500 ou 7 500 spectateurs pour de tels spectacles, par delà notre savoir faire, nous mettons en œuvre la meilleure énergie de nos équipes. Dans sa conception, le projet révèle le site et fait pressentir sa fonction. Par sa forme simple, par son ruban enlaçant et ses courbes, il se veut réunificateur d’une zone en devenir. Donner un sens en ne fixant pas le regard uniquement sur son architecture, mais en révélant la richesse de son environnement. La monumentalité du projet est ainsi effacée par la douceur de ses lignes. Le regard n’est pas accroché par des façades abruptes.

Tout le projet tourne telle l’aire d’évolution des athlètes. Le déambulatoire enlace la piste tout comme la toiture. Nous invitons le public à rentrer dans la cinétique des coureurs.

Notre projet développe trois thèmes qui le caractérisent :

- Une entrée exceptionnelle,

- Une toiture en ruban offrant lumière naturelle et ventilation contrôlée,

- Une gestion de flux efficace, conviviale et confortable.

projet Construction d’une halle d’athlétisme pouvant accueillir jusqu’à

7 500 spectateurs maître d’ouvrage SAN Ouest Provence lieu Miramas, Bouches-du-Rhône (FR) équipe A+Architecture, Fondeville, Verdier, Choulet, Lasa, Real Sport Ingénierie, Epsilon, L’Echo, Arteba, Celsius Environnement, IDlux, Qualiconsult mission Base loi MOP + EXE + OPC + SSI surface 1 770 m2 SHON montant 17 360 000 €HT statut Concours 2014

A+ARCHITECTURE + EQUIPEMENT
EQUIPEMENT SPORTIF
Configuration judo Configuration boxe Configuration hand-ball

Nouvelles Arènes de Lunel

LUNEL, FRANCE

2015

Continuité de la vie locale, ce projet s’inscrit dans une géométrie elliptique dont les courbes, laissant apparaître un rouge profond significatif, préservent la fluidité d’échange aux alentours.

Réalisé avec de légers déhanchés, le programme, distribué en anneaux, se loge naturellement dans un équipement public unifié et conçu tel un agrandissement des arènes San Juan.

Une nouvelle toiture, survolant les gradins, garantie le maintient de l’ombre, de la fraîcheur, De plus, une peau étanche au-dessus de sa sous-face préserve le spectateur de la pluie. Sa couverture est inclinée, imprimée et légère comme un vélum romain.

Une extension des gradins instaure une aisance au niveau de la circulation dans les arènes. Ces derniers sont équipés de sièges individuels en polymère fortement inclinés.

Le projet propose deux déambulatoires logés sous les tribunes et alimentés par un réseau d’escaliers, à faible inclinaison, et de rampe douce.

Cette realisation conserve l’identité des Arènes de Lunel, lieu essentiel pour le rassemblement des manades camarguaises qui prend toute sa dimension lors des fêtes votives de la période estivale.

projet Restructuration des Arènes Saint Juan maître d’ouvrage Ville de Lunel lieu Lunel, Languedoc-Roussillon (FR)

équipe A+ Architecture, Terrell, L’Echo, Celsius Environnement, Epsilon Ge, Crea Factory, Gamba Acoustique

mission ESQ, APS, APD, PRO, ACT, VISA, DET, AOR, Signalétique et mobilier, Coordination SPS

surface 6486 m2

montant 6 500 000 € HT

Statut Concours 2015

A+ARCHITECTURE + EQUIPEMENT
EQUIPEMENT CULTUREL EXTENSION nouvelles tribunes ajout de 1568 places EXTENSION programme
déambulatoires ARENES EXISTANTES gradins EXTENSION ajout d’une toiture
et

Stade de la Mosson

MONTPELLIER, FRANCE

1987-1998

Nous avons limité l’impact environnemental à deux niveaux : directement, en respectant la végétation et la rivière voisine, et indirectement, en travaillant sur l’énergie grise des matériaux de construction (matériaux locaux, facilité de mise en œuvre...).

Le caractère du stade tient aux déformations que le site lui a imprimé. L’ adaptation se fait à la fois sur un angle à partir d’une avenue surélevée et sur l’angle opposé avec le tracé irrégulier de la rivière qui donne son nom au stade. Cela donne des solutions élaborées aux jonctions qui construisent des dissymétries pragmatiques. L’ amplification de la tribune nord ramène ces désordres à une simple différence de hauteur. La partie du programme liée à la Coupe du Monde de football en 1998 est séparée du stade par un jardin. Cet espace offre en toiture un généreux parvis public qui met l’entrée du stade au niveau de la rue. Depuis ce parvis, l’accès aux tribunes se fait par de larges passerelles.

projet Réalisation d’un stade de football de 35 500 places assises en 1992 + Extension et mise aux normes pour la Coupe du Monde de football 98 maître d’ouvrage Ville de Montpellier lieu Montpellier, Hérault (FR) équipe A+Architecture, Verdier, Betso, Arteba mission Base loi MOP

surface 12 500 m2 SHON montant 22 880 000 € HT pour la création du stade et 12 960 000 € HT pour l’extension

statut Lauréat création du stade 1987 - Livré 1992 + Lauréat extension du stade 1994 - Livré 1998

A+ARCHITECTURE
A+ARCHITECTURE + STADES

Réhabilitation et couverture

Stade de la Mosson

MONTPELLIER, FRANCE

2013-2016

Force est de constater, le stade de la Mosson est pour l’heure très déséquilibré avec une tribune Sud totalisant à elle seule la moitié de la capacité totale de l’enceinte. Notre volonté la plus forte est de redonner de la cohérence à cette enceinte. Pour ce faire, la jonction entre les tribunes Sud et Est, le parvis Fernand Sastre devient le lieu emblématique du stade, son phare. Nous y implantons un des deux supports principaux de la toiture que nous traitons comme une sculpture de 76 mètres de haut. Il y a une grande force dans ce geste, celle du ruban qui s’enroule et s’envole. De la légèreté mais aussi le signe évident du renouveau de l’enceinte. C’est la nouvelle signature du stade, repérable, incontournable. C’est aussi une écriture rare alors que la plupart des stades neufs finissent par se ressembler.

projet Couverture des tribunes Sud, réalisation de loges et salon VIP (tribune Sud), agrandissement de salons VIP (tribune Nord), déplacement du poste de commandement et PC sécurité, mise aux normes sécurité incendie et accessibilité PMR du Stade de la Mosson maître d’ouvrage Montpellier Agglomération lieu Montpellier, Hérault (FR) surface 8 696 m2 SU

équipe A+Architecture, Verdier, Arteba, L’Echo, Celsius environnement, Gamba acoustique, Quassi, Epsilon GE, Ginger environnement & infrastructures, C&G, Lightec, Imhotep ingénierie, Novarea mission Base loi MOP + SSI + DPGF + HOM + MOB + SIG + SYNTH + INFO + EXP + VERIFICATION montant 31 150 000 € HT statut Lauréat concours 2013 - Projet arrêté par la Maîtrise d’Ouvrage au permis de construire.

A+ARCHITECTURE + ÉQUIPEMENT
ÉQUIPEMENT SPORTIF

Stade de football CFA

FURIANI, FRANCE

2013-2015

Nous avons le privilège de nous confronter à un lieu exceptionnel, proche du milieu urbain mais complètement tourné vers des espaces naturels de qualité. Notre proposition se veut avant tout respectueuse, du site bien sûr, mais aussi de l’évolution imaginée au programme. Avec ce projet, la communauté d’agglomération de Bastia se dote d’un équipement sportif original, ambitieux, et néanmoins raisonnable. L’implantation de la plateforme venant accueillir le stade principal est subtile. Nous avons tenté de minimiser les mouvements de terre pour abîmer le moins possible la nature du site mais aussi dans une logique économique évidente. Il ne nous a pas semblé opportun de démontrer à travers ce projet une originalité déplacée. Tout au contraire, nous jouons la carte de la délicatesse et de l’élégance.

projet Création d’un équipement à vocation sportive avec construction d’un stade de football homologué CFA d’une capacité de 1 500 places en tribune et ses annexes lieu Furiani, Haute-Corse (FR) surface 1 770 m2 SHON maître d’ouvrage Communauté d’Agglomération de Bastia équipe A+Architecture, Georges Dion Delobre architecte associé, l’Echo, Berim, Sedes, Cepi mission Base loi MOP montant 6 690 000 € HT statut Lauréat concours 2013 - Projet suspendu par la Maîtrise d’Ouvrage

A+ARCHITECTURE + ÉQUIPEMENT
ÉQUIPEMENT SPORTIF

Rénovation et extension

Stade Jean Alric

AURILLAC, FRANCE

2012-2014

Nous voulions par dessus tout clairement identifier Aurillac à son stade, proposer une symbiose entre une équipe, le pays qui la soutient et le lieu du spectacle. Sur cette idée, nous tissons et conjuguons notre vocabulaire architectural. Nous redessinons un nouveau parvis qui donne la première impression sur cette nouvelle enceinte. Largement ouvert sur la ville, il prolonge avec élégance l’espace public. Il devient aussi un espace de communication avec des emplacements privilégiés pour l’installation de toutes sortes d’événements. Passé l’enceinte, la vue de la nouvelle tribune donne le ton. Par sa transparence, sa légèreté, ses courbes tendues, ses couleurs éclatantes, elle surprend et épate le spectateur.

projet réalisation d’une tribune de 1 828 places, intégrant en son sein vestiaires, accueil du public, accueil de la presse et loges d’affaire et d’honneur, ainsi que d’un parvis de 9 000 m2 maître d’ouvrage Communauté d’agglomération du bassin d’Aurillac lieu Aurillac, Cantal (FR)

surface 1 719 m2 SU dont 1 028 m2 SU hors tribune équipe A+Architecture, BET INSE, Studio DAP, L’Echo, Celsius Environnement, Solanum mission Base loi MOP + EXE + SYNTH + SSI + OPC montant 5 680 000 € HT statut Lauréat concours 2012 - Livré 2014

A+ARCHITECTURE ÉQUIPEMENT
ÉQUIPEMENT SPORTIF

Centre aquatique

intercommunal

CASTELSARRASIN, FRANCE

2019

Après plusieurs pistes étudiées, c’est le site de la ZAC de « Fleury » qui a été retenu pour mener à bien le projet de nouveau centre aquatique. L’ambition de cette zone d’activité est forte : structurer un espace public de qualité et créer des lieux de vie et de rencontres.

Dès l’entrée, le parvis affirme son caractère urbain et minéral. Il est pensé comme une nouvelle place, où les clients du centre aquatique auront plaisir à flâner ou à se retrouver sur de larges bancs.

Du fait de sa situation et de notre choix de composition architecturale, le bâtiment peut être vu de tous les côtés. La composition des façades, toutes nobles, répond donc à cette exigence. La façade d’entrée est régie par une fragmentation des volumes pour accrocher la lumière, par des jeux de matières et de textures dont l’écriture est résolument contemporaine. Cette façade se prolonge vers l’Est et permet de cadrer des vues sur le paysage, en jouant notamment avec les alignements d’arbres du parking. Côté Ouest, la façade vient au contact de la rue comme la proue d’un navire. Elle est composée autour d’un séquençage des volumes, une rythmique qui alterne les vues qu’on offre et les pleins qui protègent.

Haute et vitrée, la halle des bassins est toute dédiée au confort des baigneurs. Ses façades, orienté Sud et Est, sont largement ouvertes sur le paysage et sur les espaces extérieurs. Abritée par un généreux débord de toiture et une pergola continue, les apports solaires d’été sont maitrisés, et les rayons obliques en hiver participent aux économies d’énergie. La vue Est sur le canal est complètement dégagée, procurant une sensation d’ouverture totale sur la nature.

La halle des bassins s’organise, sous une toiture unique, en plusieurs espaces distincts : un bassin sportif de 25 m, un bassin dédié aux activités et aux loisirs, une zone ludo-enfant et une pataugeoire dédiée aux plus petits, un espace toboggan qui serpente dans un large patio végétalisé... Pensé comme un écrin niché au coeur du patio, et destiné à offrir au baigneur une expérience riche et qualitative, l’espace détente vient compléter l’articulation des volumes.

Au Sud et à l’Est, les baigneurs ont accès à des plages minérales abritées du soleil par une généreuse pergola. Les plages sont prolongées à l’Est par un espace de jeu d’eau interactif sans profondeur qui comble les enfants aux beaux jours. Tout autour, des plages engazonnées agrémentent l’espace.

projet Construction d’un centre aquatique intercommunal maître d’ouvrage Communauté de communes Terre des Confluences lieu Castelsarrasin (82) équipe ARCOS (architecte mandataire), A+Architecture (architecte associé), ICEGEM, OTEIS

surface 27 494 m2 (Parcelle), 2 877 m2 SDP mission MOE + EXE + VISA montant 8 536 300 €HT statut Concours 2019

A+ARCHITECTURE +
ÉQUIPEMENT SPORTIF

Espace Bien-Être VVF

NAJAC, FRANCE

2015-2017

Tourné vers le paysage, le bâtiment organise des points de vue vers la vallée ou la clairière nord selon les ambiances recherchées. Le bâtiment est un parallélépipède de maçonnerie blanche très ouvert côté sud ouest et couvert d’une toiture en zinc. Il est recouvert d’une vêture telle une ceinture dont l’objet est de cadrer le paysage, gérer les apports solaires et favoriser l’intimité des locaux le nécessitant. Le bâtiment offre un sous-sol destiné aux installations techniques, ce local est semi enterré.

projet Création d’un espace bien-être pour le VVF « Les Hauts de Najac » : 1 piscine, espace hammam, bains bouillonnants et salle de musculation/gym maître d’ouvrage Mairie de Najac lieu Najac, Aveyron (FR) surface 650 m2 SDP

équipe E8 Architecture - mandataire, A+Toulouse - associé, Eric Alquié, ALIZE, CETEC, VERITAS mission Base loi MOP montant 1 800 000 € HT statut Livré 2017

A+TOULOUSE ESPACE
Pente6% EP CUISINES 4.00 Bassin Bassin 2 17.30 26.49 17.30 4.00 15 4.00 4.00 15 4.00 15 4.00 15 4.00 15 55 TERRASSE PISCINE Structure métallique Rampe5% 42.92 10.00 4.15 4.00 5.73 8.68 1.76 4.42 13.47 13.96 27.46 ESPACE BIEN ETRE 30 1.60 16.00 7.00 ACCES 3.85 Rez de Bassin 4.15 locaux techniques PMR créés CRECHE 4.95 1.60 +/-0.00 +/-0.00 -0.50 sur réseau existant GAZ raccord sur réseau existant AEP Raccord depuis local piscine existant Tranchée commune EDF Depuis transfo existant 150 PUECH MOUTONNIER Mairie de Najac Rafraichissement des logements/ Création d'un espace bien être CTC Maitre de l'ouvrage Mairie de Najac 9, Rue du Bouguet 12270 Najac mail mairie-de.najac@wanadoo.fr Tel 05 65 29 71 34 25, Place du Bessarel 82140 Saint Antonin Noble Val mail contact@e8architecture.com Tel 05 63 67 73 47 E8architecture F. Boyer SARL d'Architecture AUBAILLY C. Aubailly Architecte Mandataire Architecte Associé VERITAS S. Blanchet 87, Rue Saint Firmin 12850 Onet le chateau stephane.blanchet@fr.bureauveritas.com Tel 05 65 73 29 70 PRO/DCE 4, Rue Georges Courteline 31100 TOULOUSE christophe.aubailly@aubailly-architectes.fr Tel 05 62 27 00 70
ESPACE BIEN ETRE

Salle d’animation et quillodrome

BARAQUEVILLE, FRANCE

2018

L’emplacement du terrain est rare, proche du centre du village, mais suffisamment éloigné pour offrir au projet un écrin de verdure avec une vue exceptionnelle. Pour autant ce nouvel équipement, pierre angulaire d’un projet plus vaste, doit s’implanter avec une justesse soigneuse pour servir le futur Pôle. Le projet, dans toute sa dimension, a la volonté d’affirmer les valeurs et ambitions du Maître d’Ouvrage sur un espace dédié aux loisirs et aux habitants qui en deviendront naturellement les acteurs. Savoir se relier aux usages existants, savoir s’ouvrir sur un paysage omniprésent sans pour autant tourner le dos à la ville, rester humble mais affirmer sa présence, se connecter au maillage actuel, magnifier les vues et les cadrages, se protéger des vents dominants, gérer les flux automobiles, des véhicules de services, mais aussi les liaisons douces et piétonnes, gérer les cheminements PMR, s’adapter au terrain et à son dénivelé, s’inscrire dans la pérennité en dehors des modes.

Le bois massif moisé va dessiner nos charpentes, en bardage à claire voie, il va emballer le volume de la grande salle, en fibres, il en assurera l’isolation, en panneaux décoratifs, la correction acoustique.

projet Construction d’une salle d’animation, d’un quillodrome et aménagements extérieurs urbains et paysagers maître d’ouvrage Commune de Baraqueville lieu Baraqueville, Aveyron (FR) équipe A+Architecture, CALDER Ingénierie, L’Echo, Sigma Acoustique, Celsius Environnement, Prima Groupe, Fabrice Louge mission ESQ

surface 5 900 m2 + extérieurs : 28 200 m2 montant 6 765 272 € HT

statut Concours 2018 + Démarche BDO

A+ARCHITECTURE +
ÉQUIPEMENT SPORTIF
GGL Stadium (Complexe Yves du Manoir) • Montpellier, France • 2003-2007

© A+ARCHITECTURE été 2023

Crédits photographiques Clément Cousin Camille Gharbi

Marie-Caroline Lucat Mario Sinistaj Benoît Wehrlé

Perspectives / Schémas A+Architecture

220, rue du Capitaine Pierre Pontal

34000 Montpellier

T : +33 4 99 74 27 42

6, rue Fresque

30000 Nîmes

T : +33 4 99 74 27 42

4, rue Georges Courteline

31100 Toulouse

T : +33 5 62 27 00 70

11, Villa Gaudelet

75011 Paris

T : + 33 1 40 16 05 55

aplus@aplus-architecture.com

www.aplus-architecture.com

A + A RCHI T E CT U R E
Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.