Page 1


www.aplr.fr

EDITO par Alain Garcia

La saison estivale s’achève et malgré une météo capricieuse nous avons pu proposer à nos adhérents de nombreuses sorties • Croisière sur la Gironde jusqu’à Bordeaux • Nombreuses sorties « Au bon vouloir du temps » toujours très appréciées • « Violon sur le Sable » à Royan • Pour la première fois une croisière Trans- Golfe de Gascogne « La Rochelle-Gijon » où l’accueil a été particulièrement chaleureux • Fête du thon (Le Grand Festin) à Yeu Nous avons déjà préparé une liste d’activités (voir ce VDP) pour la période qui commence. Tout cela est possible grâce à l’engagement d’une équipe active de notre association que nous souhaitons remercier très chaleureusement en votre nom. Au plan local Nous sommes dans l’attente d’une réunion de concertation concernant la taxe de séjour (voir article dans ce VDP). Par ailleurs Nous avions proposé l’an passé de réfléchir avec la Régie à une tarification à la surface. C’est en voie d’aboutissement sous réserve que le Conseil d’Administration accepte ce mode de tarification. Nous avons travaillé avec la direction du Port et le service comptable que je tiens à remercier pour la qualité de sa présentation. Ce mode de tarification à la surface, calculé en recette constante, permettra une réelle linéarité des tarifs et la disparition des effets de seuils, toujours mal vécus. Il y aura quelques différences en plus ou en moins, mais qui seront lissées dans le temps, et de toute façon très inférieures à ce qui nous a été appliqué l’an passé, prélude à un rattrapage tarifaire sur 10 ans. Au plan national nous sommes toujours dans l’attente d’un organisme qui, tel le Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance, hélas en sommeil, soit un lieu d’échanges, de dialogues et concertation entre les usagers et les pouvoirs publics. De nombreux dossiers doivent évoluer : sécurité, relations usagers-ports de plaisance, conflits d’usage, partage de l’espace, environnement, pour ne citer que les plus importants. La Plaisance en France c’est près de 90 000 emplois, neuf milliards d’euros de chiffre d’affaire et plus de 2 millions de pratiquants. Nous assurons par nos dépenses plus de 90% des financements des ports de plaisance, fonctionnement et investissement confondus. C’est par le travail et le poids de nos associations que nous pourrons faire bouger les lignes. Adhérez et faites adhérer tous ceux qui sont concernés par nos activités. À tous bien cordialement

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

3


www.aplr.fr

SOMMAIRE

SOMMAIRE EDITO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 LA VIE DE L’ASSOCIATION Semaine du Nautisme (14-18 juin) . . . . . . . . . . . . . 5 Rallye annuel à Saint-Denis d’Oléron (20-21 mai) . 5 Rencontre avec les adhérents à l’occasion du Grand Pavois (27 septembre-2 octobre) . . . . . . . . . 7

NOS ACTIONS Réunion du CLUPP du 12 septembre . . . . . . . . . . Conseil portuaire du 10 octobre . . . . . . . . . . . . . Taxe de séjour applicable aux ports de plaisance . Point sur les filières de la Maleconche . . . . . . . . .

11 11 12 13

NOS ACTIVITES Calendrier prévisionnel des activités 2017-2018 . 16 Atelier Sécurité nautique (9 juin, Marc HELARY) 17 Au bon vouloir du temps . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 Vilaine et Bretagne sud (22 mai au 17 juin) . . . . 18 La Gironde et Bordeaux (13 au 29 juillet) . . . . . . 19

Tous à Gijon (J.M. MAISONNEUVE) . . . . . . . . . . . 20 Un Violon sur le Sable à Royan (22 au 31 juillet) . 24 Croisière Golfe du Morbihan (3 au 22 septembre) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25

ECHOS DU PORT ET DE LA MER Un stage sécurité complet et bien pensé . . . . . . . 26 Ouverture du Port à sec de Chef de Baie en 2018 ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 Grand Pavois : Clin d’œil au passé avec VDH . . . . 28

LES ANNONCES DE NOS ADHÉRENTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 BULLETIN D’ADHÉSION

. . . . . . . . . . . .

30

Photo de couverture : L’équipe de l’APLR autour de Luiz, dans le grand salon de la Mairie (photo : Léo Paul CASTIN) Gijon vu de la Capitainerie (photo : Jean-Pierre SAULET)

NECROLOGIE : Nous avons le regret de vous informer du décès de Renée Grécourt, épouse de notre Commodore. Elle nous avait fait partager l’une de leurs nombreuses croisières à bord de « Regard » (VDP 140 : Une épouse de marins dans la Transat des Alizés)

4

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

SEMAINE DU NAUTISME

© Port de plaisance de La Rochelle

L’évènement a bénéficié d’une meilleure visibilité : Inauguration par le Maire de La Rochelle et le député de Charente- Maritime, affiches dans la CDA, « beach flags » autour du vieux port et tentes aux couleurs de la Semaine du Nautisme. 70 000 personnes ont fréquenté le Village Nautique installé cours des Dames et ont pu apprécier le savoir-faire des associations nautiques rochelaises et des professionnels de la filière. Les animations spectaculaires du samedi et du dimanche (challenge Rochefort-La Rochelle en pirogues polynésiennes, formule 1 des mers, hélitreuillages par la Sécurité Civile et la Marine Nationale, avec le concours de la SNSM, du SDIS et de la Croix Rouge, etc..) ont attiré un public nombreux et permis de fédérer toutes les équipes autour de la sécurité en mer. L’APLR a contribué à cette semaine en participant aux baptêmes mais également en animant la partie sécurité : Percussion d’une survie sur le podium (Cours des dames) et atelier de tir de feux a mains ont permis aux visiteurs et plaisanciers de se familiariser avec ces opérations. Par les questions

© Port de plaisance de La Rochelle

Un beau succès avec 4111 baptêmes de la mer réalisés, 100 partenaires, dont les 30 associations locales, ont participé, mais aussi des professionnels du nautisme , des institutions liées au monde maritime et 300 bénévoles pour « offrir la mer au grand public : baptêmes en voile, aviron, moteur, jet ski, flyboard.

posées à cette occasion ceux-ci ont montré l’intérêt porté à nos activités. Bravo à l’équipe organisatrice « La Mer pour tous ». Et merci à nos adhérents participants que nous espérons encore plus nombreux l’an prochain. Bruce JENNER

RALLYE DE L’APLR A SAINT-DENIS D’OLERON (20 ET 21 MAI) Samedi 20 mai - Après un rapide briefing, remise des cagnards, du questionnaire et un petit café. Rendez-vous devant la plage des Saumonards pour un mouillage - déjeuner.

Arrivée dans l’après-midi au port de Saint Denis d’Oléron.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

5


LA VIE DE L’ASSOCIATION

Nous nous retrouvons à 19h30 pour un apéro et pour donner le résultat du questionnaire élaboré par notre président d’honneur, Edgar Grécourt. Et oh! Surprise le gagnant est notre rédacteur en chef Jean Claude Touller qui repart avec un magnum!! Puis un dîner barbecue dans l’espace gentiment mis à notre disposition avec tables et chaises par l’Association des Plaisanciers du port de Saint Denis et notre fidèle hôtesse «Colette ». Un grand merci au président et à toute l’équipe de l’APPSD pour leur chaleureux accueil. Viennoiseries à bord des bateaux le dimanche matin.

Dimanche 21 mai : Après la traditionnelle distribution de petits pains et croissants sur chaque bateau, rendez-vous à 10h00 pour nos différentes activités.

Hydromel convoyant l’annexe rigide pour la godille.

• Initiation au yoga avec Marianne Périé professeur de yoga à La Rochelle • Baptême de godille sur une yole mise à disposition par l’association VAP. • Parties de pétanque. Dans l’après-midi, départ de notre flotte de 28 bateaux vers La Rochelle, avec des adhérents ravis de leur week-end car, en prime, le soleil était au rendez-vous. Marie-Claude POIRIER 6

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

RENCONTRE AVEC LES ADHERENTS A L’OCCASION DU GRAND PAVOIS Bienvenue à ceux qui ont rejoint l’APLR à l’occasion de ce Grand Pavois! En fonction de leur disponibilité, ils ont pu commencer à profiter de nos activités. Rappelons que, dans le cadre de l’opération « Cap 1000 », tout adhérent parrainant 2 nouveaux inscrits se verra offrir sa cotisation de l’année suivante. L’union fait la force ! Plus nous serons nombreux, mieux nous serons entendus ! Le samedi du Grand Pavois correspond chaque année à un pic de fréquentation. C’est aussi l’occasion d’un moment fort de rencontres et d’échanges entre nos adhérents et l’ensemble des administrateurs. Bourse des équipiers (C. RIFFAUD) : Comme chaque année propriétaires et équipiers ont pu échanger et préparer leurs futures navigations, selon affinités et disponibilités de chacun. La multiplication de nos activités nautiques entraîne évidemment des possibilités supplémentaires de naviguer pour nos adhérents équipiers. Pour ceux qui n’ont pu être présents, rendez-vous le samedi 17 mars pour la prochaine rencontre. Mais n’oubliez pas que toute activité est aussi une possibilité de contact.

Les coulisses : préparation du « Pot du plaisancier »

Remise des prix aux lauréats du concours photo « Tous à Gijon » (J.M. MAISONNEUVE) 1er prix : Antonio et Martine GALIANO 2e prix : Yves GUYOMAR (représenté par Monique BRUNET) 3e prix : Bernard LEDOUX VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

7


LA VIE DE L’ASSOCIATION

Un prix spécial a été attribué à Léo Paul CASTIN pour son implication et les très nombreuses photos envoyées à cette occasion. Vous trouverez les photos primées (et d’autres) dans l’article de F. BERTOUT sur cette croisière. Plus généralement un grand merci à tous ceux qui nous envoient de nombreuses photos des activités auxquelles ils participent, permettant ainsi d’illustrer le site internet aplr.fr et la revue « Le Vent des Pertuis ». Allocution du Président et pot du plaisancier : Vous étiez particulièrement nombreux cette année. M. Bertrand MOQUAY, Directeur du port, et nos fidèles partenaires d’AMTM, MM. Christophe et Guillaume MADER nous avaient honorés de leur présence.

de séjour, tarifs portuaires, mais aussi partage de l’espace réduisant de plus en plus les possibilités de navigation. Voir édito et articles sur ces sujets dans ce numéro. Il termina en soulignant que, même si certains dossiers sont complexes, il est souvent possible d’arriver à un compromis dès l’instant qu’il y a une volonté commune de trouver des solutions. Avant d’inviter chacun à continuer à échanger autour du pot traditionnel du plaisancier: les nombreuses crudités, une nouveauté pour cette année, ont été apparemment très appréciées. Une expérience à renouveler, Bilan très positif du Grand Pavois 2017 (détails sur notre site internet) • 80 000 visiteurs en 6 jours, une fréquentation identique à 2016 ! • Un RDV d’automne qui confirme sa position de salon incontournable pour les passionnés et les professionnels du nautisme. • Les dates 2018 : du mercredi 26 septembre au lundi 1er octobre. Le « wait and see » des années précédentes a fait place, lors de nos contacts avec plaisanciers et adhérents, à une certaine « fièvre acheteuse ». Premier bateau dont le programme demande parfois à être affiné, ou changement de bateau sous réserve de vendre l’ancien. Mais aussi, pour ceux qui pratiquent déjà la plaisance, prospection en vue d’un achat dans quelques années lorsque la disponibilité permettra d’envisager de longues navigations pour découvrir d’autres horizons. L’APLR est à votre disposition pour vous aider à mieux définir votre programme. Pour notre association le bilan est aussi très positif avec un nombre record de nouvelles adhésions à cette occasion. Les possesseurs de bateaux à moteur sont plus nombreux que les années précédentes.

A. GARCIA rappela brièvement nos activités récentes ou à venir, puis fit un point très écouté sur les actions ou concertations en cours au centre de vos préoccupations de plaisancier: projet de taxe

N’hésitez pas à nous solliciter pour des conseils ou simplement des ateliers ou activités que vous souhaiteriez ! Jean-Claude TOULLER

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

9


NOS ACTIONS

REUNION DU CLUPP DU 12 SEPTEMBRE (COMITÉ LOCAL DES USAGERS DU PORT DE PLAISANCE) OBJET : TARIFICATION À LA SURFACE Vos représentants présents : A Garcia, B Jenner, F Bertout, JJ Coudray, F Thibaud Lors des réunions précédentes nous avions conclus les principes suivants : • Une tarification en continu sera toujours plus juste qu’une grille tarifaire présentant des effets de seuil regrettables (pour un cm de plus en longueur ou largeur le tarif pouvait passer d’une tranche à une autre). • Compte tenu de la structure du budget et de la logique d’exploitation, il existe une partie fixe. • Une tarification à la surface (longueur hors tout x largeur) semble la plus appropriée et se rapprocher de la structure budgétaire. • Un prix minimum s’impose. • La recette totale résultant de tous les contrats doit rester constante quelle que soit la formule retenue. Dans ces conditions la formule tarifaire est du type : P = a + (b x L x l) avec P > Po Où a représente la part fixe, b la part variable, L la longueur hors tout, l la largeur du bateau. La responsable financière de la régie nous avait présenté quelques simulations qui ne nous avaient

pas convaincus car induisant de trop grands écarts avec la grille actuelle et ne permettant pas d’intégrer les multicoques. Les nouvelles propositions sont plus réalistes et les écarts sont majoritairement supportables. De plus un abattement de 10% permettrait d’intégrer les multicoques. Si une telle formule était adoptée, sachant qu’elle est calculée de façon à ce que la recette globale du port ne soit pas modifiée, elle se traduirait par une diminution du tarif pour environ la moitié des contrats et une augmentation pour l’autre moitié. Pour les écarts les plus importants qui subsisteraient, nous avons obtenu du port qu’ils soient lissés sur 3 ans. Dans l’application de cette formule, les évolutions pour les bateaux de tailles moyennes seraient inférieures à celles résultant de l’évolution de la grille sur 10 ans qui avait été votée par le CA du port l’an dernier. Dans ces conditions, nous avons donné notre accord au directeur du port afin qu’il poursuive ses recherches dans cette voie en affinant le calcul des coefficients a et b de manière à minimiser au maximum les écarts avec la grille actuelle. Jean-Jacques COUDRAY

CONSEIL PORTUAIRE DU 10 OCTOBRE 2017 (COMPTE-RENDU EXPRESS) Ce Conseil portuaire doit émettre un avis sur la proposition de révision tarifaire en vue de l’élaboration du budget du port de 2018. Son avis doit être transmis au Conseil d’Administration du Port en même temps que le projet de budget. Les différentes étapes de l’élaboration du projet vous ont été rapportées dans les comptes rendus des travaux du CLUPP. Les points soumis au vote sont : Tarif 2018 calculés en fonction de la surface du navire selon le mode suivant : Superficie = Longueur hors tout X largeur arrondie à l’unité inférieure. Bateaux de surface < 10 m² : Minimum de 950 TTC

Bateaux de surface > 10 m² : Redevance = S x 72,224 + fixe de 400 (TTC) Application d’un coefficient de pondération de 10% pour les multicoques. Application des réductions spécifiques suivant contrats (Navires ras de quai, musée maritime…) Lissage des variations en plus ou en moins sur 5 ans. Augmentation de 1% de l’ensemble des tarifs portuaires pour 2018 Remarques : Le calcul des coefficients ayant été réalisé à chiffre d’affaire constant, l’équilibre du budget n’est pas modifié. Le but poursuivi est la recherche d’une continuité tarifaire qui évite tout effet de seuil, ainsi qu’une meilleure équité financière.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

11


NOS ACTIONS

Ce type de calcul est déjà appliqué dans de nombreux ports méditerranéens ainsi qu’étrangers. Le Directeur du port relate, avec illustrations chiffrées, le déroulement des travaux du CLUPP aux autres membres du Conseil Portuaire. Nous faisons remarquer que l’arrondi de la surface au m² inférieur introduit un nouvel effet de seuil, et qu’il serait préférable de prendre le résultat brut du calcul de la surface en abaissant la part fixe à 350 . Résultats : Avec la remarque précédente, le point 1 est approuvé à l’unanimité moins une abstention.

Le point 2 est désapprouvé par la majorité du Conseil. Les conseillers présents préfèreraient une augmentation de 0,75%. Divers : • des places de parking de dépose-minute seront réservées aux plaisanciers en ville. • Le port à sec de Chef de Baie pourrait être mis en service en juin prochain. • Les désordres constatés ponton 39 sont traités par le Maître de port principal. Jean-Jacques COUDRAY

TAXE DE SEJOUR APPLICABLE AUX PORTS DE PLAISANCE (POINT AU 1 OCTOBRE 2017) La nouvelle loi d’organisation du territoire, loi NOTRe, prévoit que désormais la taxe de séjour est perçue par la communauté d’agglomération. Nous avons été informé de cette situation et d’une simulation de prélèvement forfaitaire, qui inclurait une taxation tout à fait excessive pour les bateaux de plus de 7 mètres et dont les propriétaires ne

12

paient pas de taxe d’habitation sur le territoire de l’agglomération de La Rochelle. Nous avons aussitôt alerté les élus du territoire. Monsieur le député Falorni est intervenu auprès de Monsieur le Président de l’agglomération à qui nous avons également écrit.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


NOS ACTIONS

Monsieur le président de l’agglomération de La Rochelle nous a adressé, le 3 juillet, un courrier qui se veut rassurant, et prévoit de réunir les représentants des plaisanciers, pour avancer sur ce dossier. Notre position est claire : nous souhaitons que les propriétaires de contrats annuels soient exonérés de la taxe de séjour et que seuls les plaisanciers

en escale s’acquittent de cette taxe, ce qui d’ailleurs est le fondement même de la taxe de séjour. A ce stade rien n’est encore décidé et nous sommes dans l’attente de cette réunion de concertation avec les élus et Monsieur J.F. Fountaine, président de la communauté d’agglomération. Alain GARCIA

FILIERES DE LA MALECONCHE ! « DOUBLE LANGAGE » Le Ministère de l’Écologie, avec le Comité Régional de la Conchyliculture, vient de faire appel devant la Cour administrative d’appel de Bordeaux de la décision du Tribunal administratif de Poitiers qui a annulé le 18 mai 2017 les arrêtés préfectoraux donnant autorisation d’implanter 313 filières dans l’anse de la Maleconche, au nord-est d’Oléron. Il fait fi du souhait de la population du littoral et des plaisanciers de préserver l’anse de la Maleconche par une implantation des filières bien plus au large. En outre cette décision est incohérente car contraire aux priorités environnementales et socio-économiques affichées du Ministère de l’Écologie et de l’État : 1- Le Tribunal a jugé que l’étude d’incidences du dossier ne saurait pallier l’absence d’étude d’impact en ce qu’elle ne comporte pas « une analyse suffisante de l’ensemble des effets du projet, en l’absence notamment d’analyse de l’impact de celui-ci sur le tourisme particulièrement important que connaît l’île d’Oléron ». Cette étude aurait permis d’établir l’impact de ces installations notamment sur : • La courantologie et les risques encourus au niveau du trait de côte. • Les fonds marins, ce qui impliquera des relevés bathymétriques avant travaux puis périodiquement lors de l’exploitation. • La production de micro- déchets liés au nettoyage périodique au jet d’eau, sur place à bord des barges à grues hydrauliques, des poches et des lanternes pour débarrasser les coquilles des micro-organismes, algues et boues… • Sur l’activité touristique particulièrement importante de l’Ile d’Oléron (90% de ses activités et dont, les activités nautiques).

L’énormité du projet en lui-même aurait dû déjà conduire à cette étude d’impact. (313 filières conchylicoles de 100m chacune, chaque filière en câble d’acier reliant une dizaine de bouées à forte flottabilité sur les quelles sont suspendues cages et lanternes ; chaque filière est arrimée au sol marin par 3 corps morts en béton de 2,5 tonnes chacun et par un ancrage à l’extrémité de chaque filière). 2- Au niveau de la Constitution Française, les français sont tous égaux devant la Loi. Or, que ce soit pour les filières conchylicoles en eaux profondes ou le mouillage des navires, la technique utilisée est la même : des bouées de flottabilité reliées par des chaines ou filins à des corps morts posées sur les fonds marins. Si ce n’est que pour la conchyliculture, les bouées sont de plus forte flottabilité, les corps morts énormes et la quantité de matériel très importante et dense… Donc suivant l’usage qui est fait de ces installations, le traitement administratif serait différent !!! Le Tribunal a d’ailleurs pointé cet aspect en considérant que le projet relevait bien de la rubrique 10, g) de l’article R122-2 du Code de l’environnement « zones de mouillage et d’équipements légers », et à ce titre, était soumis à la procédure d’étude d’impact au cas par cas comme le sont les zones de mouillages des navires. 3- Au niveau socio-économique, le Département et les Collectivités locales ont investi depuis plusieurs dizaines d’années dans le tourisme en profitant des atouts naturels qu’offrent certaines parties du littoral charentais comme l’Anse de la Maleconche. Les habitants des communes limitrophes de l’anse de la Maleconche et les plaisanciers ont également faits de gros investissements que les impacts à moyen terme de champ de filières trop proches du littoral mettraient à mal.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

13


NOS ACTIONS

Des plages de sable fin et un mouillage idyllique très apprécié des plaisanciers.

Il est évident que ce projet de filières est beaucoup trop près des côtes, à quelques centaines de mètres, et dans un site particulièrement utilisé depuis des décennies par la plaisance avec les trois ports de plaisance de l’Ile d’Oléron situés tous à proximité, par la voile légère, les sports nautiques, les kayaks navigant essentiellement dans la bande littorale de deux milles sur une zone bien protégée de la houle et exempt de hauts fonds rocheux alors que la profession conchylicole a déclaré d’autres

zones propices à leurs activités. Il doit en être beaucoup plus éloigné comme c’est le cas pour les deux champs de filières déjà réalisés en Charente Maritime. En effet, le champ de filières du pertuis breton est situé à 4 km des plages de Vendée et à 6 km des plages de l’ile de Ré et les filières de la baie d’Yves sont à 5 km des plages de Châtelaillon. Jean Piveteau, Administrateur de l’APLR, Vice-Président de l’UNAN-CM

Pour participer aux ATELIERS, CONFERENCES ET VISITES Pour naviguer dans les Pertuis en découvrant ports et mouillages, Participer à des croisières côtières ou des croisières hauturières, Avec quelques autres bateaux (et parfois beaucoup plus…), En voilier ou vedette à moteur, Rejoignez dès maintenant l’APLR !

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

15


NOS ACTIVITES CALENDRIER PREVISIONNEL DES ACTIVITES 2017-2018 DATES Samedi 4 novembre (atelier) Samedi 18 novembre (atelier) Samedi 25 novembre (atelier) Samedi 2 décembre (atelier) Samedi 9 décembre (conférence) Samedi 16 décembre (atelier) Décembre, date à définir (atelier) DATES Janvier, date à définir (atelier)

ACTIVITÉS 2017 Module 1 : Introduction à la croisière hauturière (Comment se préparer) Module 2 : Introduction à la croisière hauturière (Sécurité et Moyens de communication)

DÉTAILS ET INSCRIPTIONS 14h, local APLR, limité aux 20 premières inscriptions 14h, local APLR, limité aux 20 premières inscriptions

Module 3 : Introduction à la croisière hauturière (Propulsion et Energie)

Local APLR, 2 groupes: 9H30-12h et 14h-16h30 14h, local APLR, limité aux 20 premières inscriptions

Les phares de Charente-Maritime

14h, local APLR

Météo en croisière

Météo en croisière Entretien des moteurs diesel ACTIVITÉS 2018 Entretien des moteurs diesel

Samedi 20 janvier (atelier)

Logiciels de navigation

Samedi 27 janvier (atelier)

Communication entre les instruments électroniques (NMEA 183 et 2000)

Samedi 17 février (atelier)

Logiciels de navigation

février, date à définir (atelier) Mars, date à définir (atelier) Date à définir (visite) Date à définir (visite)

Visite de la Criée de La Rochelle Visite de la Cité du Vin à Bordeaux

Date à définir (visite)

Phares et Balises (La Rochelle)

Date à définir (visite) Date à définir (conf.) Date à définir (conf.) Date à définir (conf.) Date à définir (conf.) Date à définir (atelier)

École de Médecine navale de Rochefort Premiers soins et pharmacie à bord Entretien des voiles Entretien des winches Sécurité nautique Navigation côtière

Tressage décoratif Tressage décoratif

F. DOUCHET B. JENNER R. LAINÉ J.M. MAISONNEUVE A. de LUSSAC

Local APLR, 2 groupes : R. LAINÉ 9H30-12h et 14h-16h30 En semaine, horaire à définir MECANIQUE (limité à 8 participants) PLAISANCE DÉTAILS ET INSCRIPTIONS COORDINATEUR(S) En semaine, horaire à définir MECANIQUE (limité à 8 participants) PLAISANCE Local APLR, 2 groupes: 9H30-12h et 14h-16h30, limité à 7 participants J. LAGRUE-J.M DURCE par groupe 14h00, local APLR

F. CHABOT

Local APLR, 2 groupes: 9H30-12h et 14h-16h30, limité à 7 participants J. LAGRUE-J.M DURCE par groupe 14h00, local APLR, limité à D. GARREAU 6 participants par séance 14h00, local APLR, 6 participants D. GARREAU par séance

14h00, local APLR

Samedi 17 mars

Réunion "Bourse des Équipiers

10H00 à 12H00, siège APLR

Samedi 17 mars

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE de l'APLR

14h00 : Hôtel du Château, 123 avenue du Clavier- Lagord

Samedi 17 mars Samedi 22 avril (navigation) mai , date à définir (navigation) Juin, dates à définir (navigation) 1 semaine fin juillet (navigation) Avril à Octobre (navigation)

COORDINATEUR(S)

Dîner suite à l’AG

A. GARCIA VOILERIE SERVICE À définir M. HELARY J.J COUDRAY J.M.MAISONNEUVE, C.RIFFAUD M.C. POIRIER M.C POIRIER

TOUR DE L'ÎLE D'AIX

Détails à l'inscription, APLR

B. JENNER

C'EST M'YEU EN MAI

Détails à l'inscription, APLR

B. JENNER

RALLYE ANNUEL APLR à Ars-en-Ré

Détails à l’inscription, APLR

VIOLON SUR LE SABLE (ROYAN)

Détails à l'inscription, APLR

M.F GOULD

AU BON VOULOIR DU TEMPS : Sorties vers des ports ou mouillages de proximité

Inscription annuelle pour être avisé des sorties

MF GOULD, G.BRUNEAU

REGLAGE DES VOILES ou MANŒUVRES DE PORT (Bruce JENNER et son équipe, hors juillet-août) : uniquement sur rendez-vous, à bord de votre bateau. Inscriptions à l’APLR. 16

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


NOS ACTIVITES

ATELIER SECURITE NAUTIQUE (MARC HELARY, 9 JUIN) Très brièvement quelques points importants à retenir pour cet atelier riche d’échanges avec les participants. COMMENT APPELER LES SECOURS EN MER ? • Canal 16 de la VHF pour appeler le CROSS depuis votre navire : PAN PAN pour une urgence relative et MAYDAY pour une urgence absolue • 196 si vous observez une situation de détresse à partir du rivage (numéro national d’urgence pour joindre le CROSS). Le 112 est le numéro d’urgence terrestre européen. Pour mémoire les numéros terrestres d’urgence sont le 15 SAMU, le 17 GENDARMERIE et le 18 pour les POMPIERS URGENCE MEDICALE : Le CCMM Toulouse est prioritaire et le 112 le numéro d’urgence des secours LES INCIDENTS MAJEURS A BORD sont la voie d’eau et l’incendie. En cas de feu d’origine électrique tout s’enflamme spontanément en 3 minutes et la température atteint 500°C.

Le but de la Sécurité est de protéger les équipages et les navires. L’objectif est d’avoir à bord les outils adaptés à la navigation côtière et hauturière. S’ensuit un rappel des statistiques 2016 du Cross Étel et une présentation des moyens visant à atteindre ces objectifs en améliorant la sécurité passive (prévention) et la sécurité active. Jean-Claude TOULLER

AU BON VOULOIR DU TEMPS (M.F.GOULD, G.BRUNEAU) Les sorties « Au Bon Vouloir du Temps » sont organisées en fonction de la météo du jour et de son évolution prévue. Les durées proposées varient de 1 à 4 jours et la destination est le plus souvent déterminée la veille du départ. En général de mars à septembre selon disponibilité des animateurs, qui animent aussi des croisières côtières de plusieurs semaines. Ces sorties par petits groupes de 2 à 6 bateaux maximum sont accessibles à tous et ont une vocation d’Initiation et découverte des Pertuis et environs dans une ambiance conviviale. Un mail est envoyé à tous les adhérents 2/3 jours avant une sortie prévue. Pour tous les adhérents qui le souhaitent, quel que soit leur bateau, armé pour une navigation à moins de 6 milles d’un abri. Désirant connaître le plan d’eau rochelais, ses ports et ses mouillages. Ou tout simplement partager avec quelques autres VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

17


NOS ACTIVITES

le plaisir d’y naviguer, mais aussi des activités ludiques (baignade, pêche à pied selon saison,…). Les participants des sorties « au bon vouloir du temps » se sont retrouvés pour une soirée barbecue amicale le 30 septembre. Pour plus de détails, contacter directement Marie-Françoise Gould : mfgould2@wanadoo.fr M.F. GOULD

CROISIERE VILAINE ET BRETAGNE SUD (22 MAI-17 JUIN, M.F. GOULD)

Les Sables - Île d’Yeu - La Turballe - La Vilaine (La Roche-Bernard et Redon) - Port Haliguen Locmiquélic - Loctudy - Les Glénan - Groix (PortTudy) - Belle-Île (Le Palais ou Sauzon) - HoëdicL’Herbaudière - Port-la-Vie - Saint-Martin-de-Ré. Et du beau temps ! Eclusage à Arzal (NDLR) : Des restrictions d’éclusages diminuent les possibilités de croisières des plaisanciers (18000 passages par an dont 70% en juillet-août). La priorité de l’IAV (Institut d’Aménagement de la Vilaine) est l’alimentation en eau potable de plus d’un million de personnes à partir de l’usine de traitement de Férel qui prélève l’eau douce dans la Vilaine. Et le système anti-salinité actuel (siphons rejetant l‘eau saumâtre à la mer) atteint ses limites en période de sécheresse, ne permettant plus d’évacuer la quantité de sel entrée pendant les éclusages, tout en faisant perdre des volumes importants d’eau douce. 18

Passage du pont de Cran.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


NOS ACTIVITES

Une seconde écluse, dont l’équipement résoudrait ce problème, est en projet depuis de nombreuses années. Un investissement de plus de 20 millions d’euros, mais vital pour les plaisanciers et le tourisme. Plusieurs sources parlent de 2020… REDON : Port maritime le plus en amont lors de la remontée de la Vilaine. Accessible à tous. PORT HALIGUEN : L’escale au port Ouest, proche du centre-ville, est plus sympathique. SAUZON : 2m d’eau pour les corps morts blancs extérieurs et de l’avant-port. Le port d’échouage (corps morts rouges) est mieux abrité et accueille, sur fonds durs, les bateaux se posant, béquillant ou bi-quilles. Marie Françoise GOULD

Le port de Redon à babord.

Sauzon : entrée du port vue du bassin d’échouage.

Le bassin d’échouage.

CROISIERE GIRONDE ET BORDEAUX (G. BRUNEAU) • 13 juin : Départ de La Rochelle • 13 au 16 juin : Royan. Excellent accueil et les 3 bateaux sont placés idéalement au ponton 12 bis, proche de la capitainerie et des commerces. • 16 au 17 juin : Pauillac. Arrivée en toute fin de marée montante. Bon accueil. L’entrée au port est facile : se présenter en fin de marée montante, appeler sur le canal 9 puis suivre strictement les

instructions de guidage du responsable (un seul bateau à la fois). Bien sûr l’escale permet de s’attarder (avec modération) sur la spécialité locale… • 18 au 21 juin : Bordeaux Une escale à Bordeaux se mérite car vous êtes tributaire des entrées ou sorties des navires prioritaires : cargos, navires à passagers et paquebots.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

19


NOS ACTIVITES

Le pont Jacques Chaban-Delmas.

L’escale au ponton d’honneur n’étant pas possible les bateaux ont été autorisés à se placer au ponton proche de la Cité du Vin. Eau, électricité. Sanitaires seulement accessibles aux heures d’ouverture de la Cité. Comme dans d’autres grandes villes d’estuaire l’accueil des plaisanciers n’est pas la priorité. Mais une fois dans la place vous pouvez profiter de toutes les richesses de la ville qui mérite évidemment le voyage.

• 21 juin : Départ mouvementé de Bordeaux car, un paquebot ayant été décalé de 48h, les bateaux ont bien failli rester prisonniers 2 jours de plus.

Entrée d’un paquebot.

La cité du vin à Bordeaux.

Retour par Blaye, qui mérite le détour pour le visiteur. Courant important. Les bateaux ont bénéficié d’une escale gratuite de 24h au ponton des bateaux passagers. Gérard BRUNEAU

TOUS A GIJON Cela fait plusieurs semaines que nous attendions ce moment, préparé avec beaucoup de passion et de temps par Jean-Marie, qui nous a tous chauffés à bloc ! Après un point météo le 21, nous appareillons le 22 juin vers 9h pour rallier Gijón en direct. 2 nuits en mer sont au programme, arrivée prévue le 24 dans la matinée.

avançons au moteur jusqu’en début d’après-midi, lorsque le vent fait enfin son apparition. Voiles rapidement hissées, Florélia prend enfin son élan pour la traversée du Golfe de Gascogne.

Temps calme et brumeux au départ, jusqu’au-delà d’Oléron. Nous entendons les sirènes de brume des cargos mais ne les voyons pas, même en écarquillant les yeux. Heureusement, l’AIS est là. Nous

Le soir tombe et nous organisons les quarts. À deux, ce n’est pas trop compliqué! Le vent a un peu forci, à 15/16 nœuds. Nous prenons un ris en soirée. Dans la nuit, petite bourrasque à 26 nœuds,

20

L’après-midi se déroule sans problème, Florélia trace sa route sur une mer déserte, mais souvent accompagnée par les dauphins.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


NOS ACTIVITES

nous prenons un deuxième ris, retiré une heure plus tard. Le vent faiblit de plus en plus, jusqu’à disparaître au petit matin. Le moteur est démarré vers 7h30 et ne s’arrêtera plus jusqu’à l’arrivée à Gijón, le lendemain matin, sauf pendant une courte réapparition du vent pendant laquelle nous pourrons hisser le spi. Cette partie de traversée au moteur, à petite vitesse, nous réservera malgré tout de jolis moments sous une superbe voute étoilée, avec les dauphins qui nous escorteront sur de longues distances, jouant dans les remous de l’étrave, traçant la nuit des traînées phosphorescentes autour du bateau... Spectacle magique dont on ne se lasse pas. Nous croiserons également un couple d’orques, qui passeront leur chemin en nous ignorant superbement. Arrivée à Gijón le samedi matin. Après un joli lever de soleil, nous longeons le port de commerce avant d’entrer dans la marina, où nous sommes accueillis par Jean-Marie arrivé un peu plus tôt. Nous retrouvons sur les pontons ceux partis avant nous, et accueillons ceux partis plus tard. Les arri-

vées s’échelonneront jusqu’au dimanche, et nous serons également rejoints par des conjoints ou des équipiers venus en voiture. Tous les bateaux ont hissé le grand pavois, la flottille de l’APLR, forte de 31 bateaux, a fière allure dans le port.

Gijón se partage entre un site industriel, avec le port de commerce, et la ville proprement dite, dont les immeubles de bord de mer, d’architectures assez disparate, cachent une belle ville ancienne où il fait bon flâner. L’escale «officielle» débute le lundi 26 et durera 4 jours, pendant lesquels l’accueil chaleureux des autorités du port et de la municipalité de Gijón et les nombreuses activités conviviales nous feront oublier un temps maussade, voire tempétueux qui nous accompagnera tout au long de notre séjour. Le lundi, l’APLR avait prévu d’offrir un « apéro ponton » à nos hôtes du port de Gijón, apéro qui a finalement eu lieu dans les locaux du port pour

Un grand merci, plus particulièrement, à Flore Guardado Herrero, du port de Gijon, et à Luis Sainz Pilar, de la Mairie, qui ont superbement organisé cette escale avec leurs équipes.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

21


NOS ACTIVITES

Premier prix du concours photo : Flottille APLR à Gijon (M. et A. GALIANO)

cause de pluie. Cette dernière ne nous a pas empêchés de passer un moment fort sympathique, avec échange de guidons et de tee shirts respectivement aux couleurs de l’APLR et de Gijón. Belle réception à la mairie le mardi. Puis, l’après-midi, visite d’une cidrerie. Nous avons pu découvrir à cette occasion l’art de servir le fameux «Cidre des Asturies, spécialité locale omniprésente dans les restaurants de la ville, un bras tenant la bouteille levée très haut et l’autre tenant le verre très bas. La méthode demande un peu d’adresse, mais c’est la seule façon de faire pétiller le cidre, naturellement assez inerte !

Echanges de pavillons et de cadeaux avec l’équipe du port.

Second prix du concours photo : Travaux pratiques à la cidrerie (Y. GUYOMAR) 22

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


NOS ACTIVITES

Mercredi, invitation au musée des arts asturiens et remise des prix de la croisière à Gijón.

Le plus jeune équipage (JEFF 2)

L’équipage des vétérans (SAMBA III)

Visite du musée du peuple Asturien.

La marina de Gijón a souhaité remettre des prix à certains équipages. Elle a donc défini 5 catégories, au sein desquelles un tirage au sort a été effectué. Les catégories étaient les suivantes : les plus petits bateaux (lauréat VERTIGE), les solitaires (lauréat LADY JOSEPHINE), l’équipage des vétérans (SAMBA III), l’équipage le plus jeune (JEFF 2) et l’équipage le plus sympathique (lauréat ATOLL). Le tirage au sort et la remise des prix ont eu lieu au Musée du Peuple Asturien, par M. Luis Sainz PILAR, responsable du Tourisme et des Sports pour la Marina, au cours d’une cérémonie très sympathique, suivie d’un superbe buffet.

Il est à noter qu’en raison de la tempête certains skippers étaient restés à bord pour surveiller les 31 bateaux. Et des doggy-bags leur ont été apportés. L’escale se terminait officiellement le vendredi 30, mais elle s’est prolongée jusqu’au samedi, voire au dimanche pour quelques équipages, afin de laisser passer le train de houle levée par le coup de vent qui nous avait bien aéré pendant la semaine, avec des rafales atteignant 43 nœuds dans le port ! Certains bateaux sont rentrés directement à La Rochelle, d’autres sont restés quelques jours sur les côtes espagnoles, où certains ont fait de belles prises.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

23


NOS ACTIVITES

Pour notre part, nous sommes partis vers l’ouest pour atteindre Viveiro, jolie ville surmontée d’une chapelle dont nous (et nos mollets) garderons un souvenir ému, puis la Corogne, d’où nous sommes remontés en trois jours avec un vent variant de 0 dans la brume à 20 nœuds selon les moments. Que dire de plus de cette belle balade, sinon que l’escale à Gijón nous laissera à tous un grand souvenir, grâce à l’accueil qui nous a été réservé par

le port et la ville, mais surtout grâce à la superbe organisation mise en place par Jean-Marie, récompensé à juste titre par le prix de l’équipage le plus sympa. Superbe expérience, à recommencer. Et pourquoi ne pas inciter notre port à susciter de telles rencontres, en invitant par exemple les plaisanciers de Gijón à La Rochelle ? François BERTOUT

UN VIOLON SUR LE SABLE (MARIE FRANÇOISE GOULD, 22 AU 31 JUILLET, 19 BATEAUX) C’était le 30e anniversaire ! Et si Blake est navigateur et chanteur il est aussi poète à ses heures.

Donnez-moi une raison de descendre à Royan Donnez-moi une raison de contourner Chassiron Donnez-moi une météo pour naviguer au large Et je vous donnerai du violon sur la plage Venez-très nombreux si vous aimez la musique Venez encore plus nombreux les mordus des classiques Venez apprécier ce dont l’homme est capable Venez donc apprécier du violon sur le sable Rassemblons-nous en amicale pour une ballade à la voile Rassemblons-nous devant le port pour une journée sous la toile Rassemblons-nous afin qu’on puisse mieux se reconnaître Et nous descendrons à Royan pour notre musical bien-être Car nous allons voir des concerts aux abords de la Gironde Et nous allons voir les rives se remplir de monde Nous allons prendre notre temps pour bien nous installer Et nous ne serons pas déçus, je peux vous l’assurer Pour nous qui venons en bateau des Pertuis charentais Pour nous qui cherchons en Gironde une ambiance enchantée Plaisancier, vacancier, spectateur du grand public Nous admirons tous cette expérience unique Et pour ceux d’entre vous qui n’ont pas pu aller On peut vous dire on se réjouit de l’accueil des Royannais Comme tapis rouge spectaculaire il n’y a rien de semblable Car on n’a jamais vu un show pareil : Un Violon sur le Sable Blake Gould, FEELING FREE

24

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


NOS ACTIVITES

CROISIERE GOLFE DU MORBIHAN (GÉRARD BRUNEAU, 3 AU 22 SEPTEMBRE) 7 septembre : Escale à Port Joinville. Jean Michel et moi retrouvons Gérard Bruneau et son équipier. Les 2 voiliers téméraires (Imagine et Willy II) et leurs équipages prennent une pause bien méritée ! 10 septembre : Traversée Port Joinville Le Crouesty avec BMS force 6 rafales 7. 12 septembre : Départ du Crouesty à 8h. Entrée dans le golfe à 8h30. Arrivée Vannes 10h30. Le tout sous un super soleil. Petit tour dans la ville, marché et repas à bord...

14 septembre : Départ à 11h30 de Vannes. Arrivée 15h à Port Blanc île aux Moines après une bonne virée dans le golfe. Les bateaux se séparèrent ensuite, les uns continuant vers la rivière d’Auray et Pornic, d’autres devant regagner La Rochelle plus rapidement. Jacques Lagrue

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

25


ECHOS DU PORT ET DE LA MER

UN STAGE SECURITE COMPLET ET BIEN PENSE À la suite de la conférence sur la sécurité en mer organisée par l’APLR le 17 décembre dernier, nous avons décidé, avec 2 membres de l’association, de faire un stage sécurité avec l’animateur de ce séminaire, Marc Hélary. Ce stage a été planifié les 1 et 2 avril, sur Imagine, un Océanis 321 d’un adhérent. Au matin du jour J, nous sommes 4 à attendre Marc : deux capitaines expérimentés, un novice, et une équipière débutante. Nous sommes motivés mais un peu anxieux, au vu du programme qui nous attend, et d’une météo pas vraiment arrangeante, mêlant grains et houle. Notre coach Marc arrive souriant et détendu, nous mettant de suite à l’aise, mais avec des bagages impressionnants : combinaisons flottantes, survie, mannequin, rescue line, feux à main… Marc s’enquiert de nos niveaux respectifs en faisant route vers la zone qu’il a déclarée aux affaires maritimes. Oui, on n’allume pas des fusées impunément, il faut prévenir ! Nous voilà donc en route pour Chauveau. Une fois sur place, notre professeur nous distribue feux à main et protections. Nous enfilons tour à tour nos lunettes et nos gants, et nous voici artificiers d’un instant. La lumière est aveuglante, et si nous en avons tous sur nos bateaux, nul n’en avait encore vu ni utilisé. Nous comprenons également les précautions administratives prises par Marc, lorsque le CROSS gronde gentiment la MACIF par VHF : ils font également un stage sécurité, eux essaient des fusées parachutes, encore plus visibles, et qui génèrent de nombreux appels.

Nous repartons pour un après-midi consacré à l’homme à la mer. Direction notre zone du matin. Marc va chercher Bob le Mob, mannequin qui sera le premier à se mouiller. Une révision de la manœuvre à réaliser est faite sur le trajet, et des exercices de mise à la cape sont effectués afin que chacun maitrise cette technique, permettant d’arrêter immédiatement le bateau pour ne pas s’éloigner de la victime. Nous découvrons également différentes manœuvres de récupération : moteur avec affalage des voiles, façon Glénan en quick stop… Chacun, quelle que soit son expérience, barrera au moins une fois, pour mieux assimiler ces techniques. Bob le Mob sera certes mouillé, mais toujours récupéré sans difficulté… La leçon commence à porter ses fruits. Reste à rentrer se reposer, pour attaquer du bon pied le lendemain. Et du repos, il en fallait, après cette journée ! Le deuxième jour démarre sous une mer toujours remuante. Ce jour, Bob le mannequin n’est pas revenu. Nous serons nous-mêmes appelés à tomber

Entre la route et l’exercice des feux, il est déjà midi, une pause s’impose. Direction Sablanceaux, où Marc profite de l’occasion pour nous exercer aux mouillages sûrs : nous voici à la proue, pour doubler l’ancre principale d’une autre plus petite assortie d’un orin. Quelques manœuvres pour assurer, et nous voilà réunis autour du repas, Marc nous régalant en bonus d’anecdotes de son expérience de skipper et de pompier à l’autre bout du monde. Une fois repus, avant de repartir, nous voici en train d’apprendre à attraper une bouée au lasso. De véritables cow-boys des mers.

26

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


ECHOS DU PORT ET DE LA MER

à l’eau, de notre plein gré. Enfin… Quand Marc appela au volontariat, mille mains ne se sont pas levées… Mais comme dit le proverbe : « Les femmes et les enfants d’abord ». C’est donc l’équipière (consentante, bien sûr), qui jouera la première le rôle de naufragée. Pour le faire de façon relativement confortable et sécurisée, elle doit enfiler une des combinaisons de survie amenées par Marc : imperméables et beaucoup plus flottantes que de simples gilets, elles permettent de ne pas se refroidir et de rester longtemps dans l’eau froide. Par contre, les enfiler est en soi une véritable épreuve. Une promenade sur le passavant plus tard, « si, si, je te tiens, et… ah non » et voilà notre première femme à la mer. Tout le monde à la manœuvre !... Il faut sauver le soldat Casimir ! Aussitôt, le bateau est mis à la cape, les voiles affalées, le moteur allumé et direction vers notre naufragée avec une approche au vent pour dériver lentement vers elle. Nous poursuivons nos exercices avec un autre volontaire, et testons la rescue line, ligne flottante qui permet de rapidement porter secours à un homme à la mer. Fiers d’avoir réussi nos exercices, nous débriefons tranquillement, et Marc en profite… « PLOUFFF !!! ». La surprise passée, on crie « Homme à la mer » et tout le monde s’affaire pour aller le sauver. Celui-ci nous fait comprendre d’agir comme s’il était inanimé : il ne s’approchera pas, ne se hissera pas, la rescue line ne sert à rien… À nous d’imaginer comment le sortir de là. Les manœuvres s’enchaînent sans problème, et ce sont 2 gaillards qui hisseront notre plongeur. Heureusement que le bateau disposait d’une plage de bain ! Après une pause de midi bien méritée, nous consacrons l’après-midi à l’exercice d’évacuation du navire. Chacun a enfilé une combinaison. On jette la survie à l’eau et, surprise, elle se gonfle à l’envers. Dans une mer très houleuse, 3 nageurs n’auront pas suffi à la retourner, et c’est à la drisse de spi qu’il faudra intervenir pour la remettre dans le bon sens. On imagine le stress en situation réelle…

Nous embarquons finalement sur le radeau, et nous ne pouvons que constater le peu de place et l’inconfort. Une petite astuce supplémentaire, utile s’il en est : penser à avoir toujours un sac étanche avec eau et nourriture, car il n’y en a pas sur celleci, à notre grande surprise. Nous retournons sur le pont, hissons la survie, et… le stage se termine. Nous rentrons au port épuisés et ravis de ces deux journées. Ce stage a été remarquablement enrichissant pour chacun d’entre nous et nous a réellement fait comprendre les bons gestes à avoir en cas de difficultés. Cela a été une véritable aventure, tant technique qu’humaine, grâce à Marc. Nous tenons à le remercier sincèrement pour sa bonne humeur, son professionnalisme, et sa pédagogie. Jean-Michel DURCE

PORT À SEC DE CHEF-DE-BAIE (WWW.DOCKSIDE-SERVICES.FR) Très bien situé, le port à sec de Chef-de-baie ouvrirait au cours de la prochaine saison. La date de juin 2018 est avancée pour une première tranche de 300 bateaux.

que le port à flot (environ 200 ), mais comparables à ceux d’autres ports à sec. Ils seraient justifiés par le nombre illimité de manutentions et la non obligation de caréner.

Une première grille tarifaire a été présentée à l’occasion du Grand Pavois : les tarifs sont plus élevés

Il n’est pas prévu de tarif préférentiel pour ceux qui ne sortent que quelques jours par an.

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

27


ECHOS DU PORT ET DE LA MER

GRAND PAVOIS : CLIN D’ŒIL AU PASSE AVEC VDH Chaque année le Grand Pavois fait la part belle aux bateaux d’aventures et de tradition. Jean-Luc Van Den Heede était présent, à bord du Rustler 36 « Matmut » qu’il prépare en vue de la Golden Globe Race (départ 1 juillet des Sables d-Olonne). Réplique de la course mythique de 1968, premier tour du monde en solitaire et sans assistance. Qui avait vu la victoire de Sir Robin Knox-Johnston sur SUHALLI. Après d’innombrables péripéties, dont le demi-tour de Bernard Moitessier sur JOSHUA, tournant le dos à la civilisation et peut-être la victoire, pour poursuivre sa navigation Pour le 50e anniversaire de cette course mythique, qui a inspiré le Vendée Globe, les participants auront l’obligation d’utiliser les types de voiliers et matériels de l’époque : voiliers à quille longue de 32 à 36 pieds conçus avant 1988, sextant, cartes en papier et chronomètre à remontoir. Ils n’auront ni aide à la navigation par satellite, ni instruments électroniques, ni pilotes automatiques, ni assistance pour les prévisions météo.

Les premières arrivées sont prévues au printemps 2019. De quoi ravir les amateurs de navigations à l’ancienne et raviver les souvenirs de beaucoup d’autres. Jean-Claude TOULLER

A S S O C I AT I O N D E S P L A I S A N C I E R S D E L A R O C H E L L E ( A P L R ) Siège Social

Quai du Lazaret - 17000 LA ROCHELLE - Tél. 05 46 44 48 61 (rép.) - www.aplr.fr E-mail : aplr.asso@wanadoo.fr - Permanences le samedi de 10 heures à midi.

Membres du bureau

Président : Alain Garcia • Vice-président : Bruce Jenner Secrétaire Générale : Marie-Claude Poirier • Secrétaire général adjoint : Jean-Jacques Coudray Trésorier : Blake Gould • Trésorier adjoint : François Bertout

Commodore

Administrateurs

Présidents d’honneur

Edgard Grécourt (Président :1981-1997) François Douchet • René Le Cavorzin • Patrick Giré • Jean-Marie Maisonneuve • Jean Piveteau • Christian Riffaud Albert Tel • Jean-Claude Touller • Patrice Véret Jean-Pierre François (1997-2005) • Alain Grunchec (1979-1981) • Charles Letourneux (1976-1979)

L’A.P.L.R.

Créée en janvier 1976 et régie par la loi du 1er juillet 1901, elle regroupe les plaisanciers pour défendre leurs intérêts, les sensibiliser et les former à la sécurité en mer, développer les relations entre eux et contribuer à l’animation du port et de la plaisance.

LE JOURNAL

Publication périodique de l’A.P.L.R. • ISSN : 1162 - 1699 dépôt légal : 3e trimestre 1991 N° SIRET : 353 791 601 00019. Le journal est envoyé aux adhérents de l’A.P.L.R., abonnement compris dans la cotisation annuelle de 55 l. Les informations contenues dans le bulletin sont libres et engagent le signataire de l’article. Elles engagent l’Association sans signature. La publicité engage l’annonceur.

Directeur de la publication

Alain Garcia

Rédacteur en chef

Rédaction des articles

Régie publicitaire

Conception et réalisation

28

Jean-Claude Touller François Bertout • Gérard Bruneau • Jean-Jacques Coudray • Jean-Michel Durce • Alain Garcia • Blake Gould • MF. Gould • Bruce Jenner • Jacques Lagrue • Jean Piveteau • Marie-Claude Poirier • Jean-Claude Touller La Régie d’IRO - ZI - Rue Pasteur - 17185 Périgny cedex - Tél. : 05 46 30 09 10 - Email : regie@iro-imprimeur.com Singulier - singulier.so@orange.fr - Tél. : 06 08 04 35 89 Impression IRO - Tél. : 05 46 30 29 29 - contact@iro-imprimeur.com Tirage 1500 exemplaires (ISSN : 1162 1699)

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LES ANNONCES DE NOS ADHÉRENTS

LES ANNONCES DE NOS ADHÉRENTS Service gratuit pour nos adhérents (navires et équipements nautiques). Merci de nous prévenir si votre annonce n’est plus à jour. VOILIERS : • ATTALIA 32 (1986) 25 500 06.07.27.03.22 • AMEL MARAMU (1981) 75 000 06.77.58.08.73 • BAVARIA 370 (1991) – 50 000 06.14.46.48.76 • BAVARIA 34 (2001) – 42 000 06.38.93.52.67 • BAVARIA 37 (2000) – 50 000 06.64.94.14.30 • BI-LOUP 36 (2006) – 68 000 06.74.16.18.21 • BILOUP 77 (1987) – 19 000 06.82.42.08.82 • CAP NORD (1964) – 30 000 à débattre - 06.29.72.56.65 • CHASSIRON CF (1981) 20 000 05.45.22.58.28 • COTRE type Norvégien Visible Espagne : 37 000 00 34 664 063 110 • DUFOUR 365 GL (2006) 69 500 06.35.93.13.58 • ELAN 362 (2003) 88 000 06.75.75.49.24 • FIGARO 5 (1983) 2 500 à débattre - 06.48.26.47.94 • FIRST 25 (1981) 10 000 à débattre - 06.81.82.55.26 • FIRST 29 (1985) 22 000 07.83.45.98.29 • GIB SEA 24 (1976) 4 900 06.15.96.05.84 • GIB SEA 33 (1978) 28 000 à débattre - 06.80.46.36.58 • GRAND CORMORAN (2012) 35 000 06.10.23.49.03 • JOUET 680 DI (1980) 3 000 06.07.75.68.50 • MALLARD (1975) 7 990 06.08.60.86.63 • MOODY 38 CC 85 000 (1992) 06.63.81.12.90/05.46.44.70.93 • OCEANIS 31 (2009) 56 000 06.80.23.90.67 • OCEANIS 34 (2010) 77 000 06.81.94.44.80 • OCEANIS 36 CC (2000) 65 500 06.84.62.73.78 • OCEANIS 40 CC (1999) 98 000 06.81.13.62.41

• ODYSSEY 34 (2001) 55 000 06.80.21.47.80 • OVNI 345 (2000) 105 000 06.07.66.80.11 • SUN ODYSSEY 24.1 (1995) 11 000 06.88.72.09.52 • SUN ODYSSEY 35 (2004) 65 000 06.07.17.11.73 • SUN 2500 (2009) 18 000 06.22.86.02.49 DIVERS : • Ancre FORTRESS neuve FX16 4.5KG 290 06.89.45.30.51 • Annexe SEACLONIC 1.85 utilisée 3h 250 06.89.45.30.51 • Annexe ZODIAC Cadet 2.60 07.83.45.98.29 • Anti-Clapot « WAVESTOPPER » pour voilier à safran unique 70 • Balise EPIRB1 neuve – 350 06.77.58.08.73 • Bottes MUSTO neuves Taille 44.5 120 06.28.51.32.29 • Coussins cockpit OCEANIS 31 – 300 06.45.46.07.12 • Hale-bas SPARKRAFT pour bateau 8 à 10m 140 cm 150 06.06.49.19.02 • Hélice Kiwiprop 16.5 pouces à 22° 350 06.76.24.99.97 • Housse de transport annexe zoom 100 06.63.24.53.64 • Moteur annexe HONDA 2.3cv utilisé 3h 500 06.89.45.30.51 • Panneau de pont neuf (emballage d’origine) – 150 06.82.26.71.16 • Paire de Bossoirs G DELTA 141 900 06.78.14.85.72 • Ridoir pélican à volant wichard modèle 250/310 mm 06.88.07.03.51 • Ridoir PELICAN neuf 250 06.61.22.29.10 • Store OCEANAIR 50 06.33.00.46.76 • SPI ASYMETRIQUE excellent état 54m²/10.40m 06.50.51.46.11 • Support pour annexe a fixer sur plage de bain 250

06.78.14.85.72 • Téléphone IRIDIUM 9505 – 200 06.77.58.08.73 • Trinquette neuve Elvstrom 25m² 450 06.61.22.29.10 • WINCH d’occasion 100 06.68.36.30.23 MOTEUR : • LEADER 5.45 (2000) 8 000 05.46.44.23.66 • MERRY FISHER 5.95 (2010) 23 000 06.72.00.10.83 • QUICKSILVER 6.45 (2012) 27 000 06.85.59.34.65 • TRAWLER Ange de mer 50 000 06.07.48.50.20 RECHERCHE : • Recherche petite annexe à céder - 06.64.00.93.55 • Recherche BILOUP 88 ou 89 06.64.00.93.55 • Recherche inverseur Hurtz pour BMW mono D7 (6cv) ou ensemble occasion 7 à 10cv 06.07.67.05.67 • Recherche moteur pour annexe (2 à 4cv) en 2-4 tps 06.80.21.47.80 • Recherche Gennaker d’occasion 06.20.51.27.01 • Recherche annexe 280 avec moteur 6cv - 06.75.83.24.69 • Recherche Frigo h60xL48 cm 06.84.31.95.78 • Recherche voilier entre 7 et 8m en bon état - 06.14.11.53.51 COPROPRIETE : • Cherche copropriétaire 5000/6000 06.82.13.76.30 • Cherche copropriétaire OCEANIS 311 Clipper 18 500 06.27.73.22.19 • Cherche copropriétaire pour 1/3 de part sur un ATTALIA valeur de la part 7 500 06.82.13.76.30

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

29


BULLETIN D’ADHÉSION A renvoyer à : APLR - Quai du Lazaret – 17000 – LA ROCHELLE NOM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Année de naissance : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Propriétaire

Equipier

Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .......................................................................................................................

Code Postal : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N° Tél Fixe : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N° Portable :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse e-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom du bateau : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Voilier

Moteur

Constructeur : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Modèle : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ponton N° : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Poste N° :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Bassin :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Participation éventuelle à des sorties groupées :

Oui

Non

Propriétaire accueillant des équipiers :

Oui

Non

Intéressé par les conférences et les formations :

Oui

Non

Cotisation annuelle 2018 jointe : Espèces

Adhérent 55

Donateur 150

Chèque N° . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Bienfaiteur 500

Banque : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Date et signature :

Si vous rejoignez notre Association sur les recommandations d’un adhérent, merci de préciser ses nom et prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’UNION FAIT LA FORCE… REJOIGNEZ-NOUS ! Le montant de la cotisation annuelle « adhérent 2018 » est de 55 . Elle permet de bénéficier de :

• L’abonnement à la revue quadrimestrielle « LE VENT DES PERTUIS » et le pavillon de l’APLR. • Deux invitations au Grand Pavois. • Participation aux activités, sorties groupées et conférences. • Perfectionnement : préparation de croisières voile et moteur, manœuvres de port et réglages de voiles.

• Une assurance groupe tous risques pour vos bateaux à tarif préférentiel auprès de A.M.T.M (Assurances MADER et Transports Maritimes), spécialisée dans le nautisme.

• Des réductions sur vos achats auprès de certains de nos partenaires. 30

VDP N° 152 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


ACCASTILLAGE - ELECTRONIQUE - BRICOMER

1 place du Petit Hunier - ZA des minimes - 17000 La Rochelle Tél. : 05 46 50 51 58 - E.mail : larochelle@uship.fr


Vdp 152  
Vdp 152  
Advertisement