Page 1


www.aplr.fr

EDITO par Alain Garcia

Nous venons de tenir notre assemblée générale annuelle. Vous trouverez son compte-rendu dans ce numéro. Nous étions pour cette AG dans un cadre agréable et fonctionnel et je me réjouis de la bonne participation et de la qualité de nos échanges. Merci à l’équipe motivée qui, avec moi, élabore et développe toutes nos activités. En outre, comme tous les ans, Monsieur Bertrand Moquay, Directeur de la Régie du port, est venu à notre rencontre, lors de notre AG, pour répondre à nos questions et nous faire part des avancées en matière de compensation des absences et d’évolution du passeport escales. Ce dont je le remercie vivement. En ce qui concerne la tarification nous sommes prêts, avec les membres du CLUPP et la Régie, à réfléchir sur une tarification à la surface. Nous sommes solidaires avec les professionnels qui viennent, encore une fois, d’exprimer leur « ras-le-bol » sur les difficultés rencontrées au plateau nautique dans l’exercice de leurs activités et dans la sécurité des installations et des embarcations stationnant sur ce plateau. Il y a une imbrication insupportable entre les activités professionnelles et la circulation de piétons et cyclistes dans cette zone, sans compter les incivilités et dégradations nocturnes. Il est urgent de la clôturer dans son ensemble afin qu’elle soit dédiée à l’usage exclusif des professionnels et de leurs clients. Les cheminements piétons et cyclistes peuvent et doivent être aménagés ailleurs. Nous souhaitons vivement que la Régie et la Municipalité agissent dans ce sens. Les beaux jours arrivant je souhaite à tous de superbes navigations. Notre association en propose une palette variée : Tour d’Aix, Rallye, Tour de Ré, escapades à Yeu et en Bretagne, croisière en Gironde, Tous à Gijon, etc. Nous sommes tous à votre disposition pour vous apporter notre concours. A tous, grande et bonne saison ! Bien cordialement.

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

3


www.aplr.fr

SOMMAIRE

SOMMAIRE EDITO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 La notion d’abri . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

LA VIE DE L’ASSOCIATION APLR-ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 18 MARS 2017 RAPPORT MORAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 Nos 4 missions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5 DEFENSE DES INTERÊTS DES PLAISANCIERS Relations avec la Régie du port (Facturation de l’électricité, partage de l’espace, tarifs et réponse 7 aux questions) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 L’UNAN-CM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 BILAN DES ACTIVITES 2016 (navigation, perfectionnement, bourse des équipiers) . . . . . . . 11 RAPPORT FINANCIER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Compte d’exploitation 2016 . . . . . . . . . . . . . . . . Bilan 2016 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Budget 2017 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

14 14 15 15

PROGRAMME D’ACTIVITÉS 2017 . . . . . . . . . . . . 16 Croisières, visites et ateliers Opération « Pavillons Hauts » 2017: les gagnants Résultats des élections au Conseil d’administration RÉPONSES DE M. Bertrand MOQUAY, Directeur du port, aux questions posées par les plaisanciers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 Les tarifs 2017 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

Les escales et la compensation des absences . . . . Les manutentions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Parkings dédiés et accès, clefs MYFARE et codes d’accès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Blocs sanitaires dédiés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Questions diverses . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

18 19 21 21 22 22

ÉLECTION DU BUREAU 2017 DE L’APLR et des représentants à l’UNAN-CM . . . . . . . . . . 23 LES NAVIGATIONS 2017 ONT COMMENCÉ TRÈS FORT ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

ECHOS DU PORT ET DE LA MER Conseil portuaire du 12 avril 2017Compte-rendu express . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Changement de pieux guides-pontons . . . . . . . . . . Balisage du chenal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rappel : VHF et Sécurité en zones semi-hauturière et hauturière . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tous au Grand-Pavois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

25 26 27 27 28

LES ANNONCES DE NOS ADHÉRENTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 BULLETIN D’ADHÉSION

. . . . . . . . . . . .

30

Photo de couverture : Le ciel, l’APLR et la mer (Photo : Patrick GIRÉ)

La notion d’abri (arrêté du 2 décembre 2014) : « Endroit de la côte où tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment ainsi que des caractéristiques de l’engin, de l’embarcation ou du navire ». Cette notion d’abri est capitale car elle délimite les zones de navigation et l’armement obligatoire. Il appartient au chef de bord d’apprécier si un port ou un mouillage peuvent être un abri pour son navire en fonction des caractéristiques de celui-ci et des conditions de vent, houle et vagues.

4

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

APLR- ASSEMBLEE GENERALE DU 18 MARS 2017

Alain GARCIA remercie les adhérents d’être venus nombreux. Il précise que ce cadre très agréable a été choisi parce qu’il représentait une économie significative par rapport aux années précédentes. RAPPORT MORAL (ALAIN GARCIA) Le président rappelle l’ordre du jour. Cinq membres du CA sont à renouveler, les sortants se représentant. Aucun autre candidat ne se déclarant, il signale que des adhérents ayant du temps disponible peuvent s’inscrire comme « invités » pour assister aux CA et apporter leur contribution aux activités de l’association, comme quelques adhérents le font déjà. Nos 4 missions : • Défense des intérêts des plaisanciers • Information (Vent des Pertuis et site internet) • Formation • Animation (activités) Nous rencontrons régulièrement la direction du Port et, ponctuellement, chaque fois que vous nous sollicitez. Et participons par ailleurs à des associations plus régionales : UNAN-Charente-Maritime, regroupant les associations de plaisanciers du département et Fédération Nationale des Plaisanciers de l’Atlantique qui regroupe des fédérations ou associations de plaisanciers correspondant à la Nouvelle Aquitaine (UNAN 33, UNAN 64 et UNAN-CM) mais aussi d’importantes associations du Morbihan. Nous essayons de dialoguer avec les pouvoirs publics, postulons pour entrer à la Confédération du Nautisme et de la Plaisance et souhaitons être interlocuteur du Conseil National de la Plaisance et des Sports Nautiques le jour où il fonctionnera à nouveau.

Information : Une revue, le « Vent des Pertuis » dont les 3 numéros sont payés par la publicité, mais le routage reste à notre charge et est assez onéreux. Il est tiré à 1500 exemplaires pour les adhérents, les acteurs du nautisme du plateau et les institutions, et disponible à l’APLR, chez des shipchandlers et à la capitainerie. Et un site internet aplr.fr, que vous êtes de plus en plus nombreux à visiter régulièrement. Le Conseil d’administration comprend 15 administrateurs qui apportent leur temps, leurs compétences et assurent une permanence le samedi matin. Jean-Jacques COUDRAY est notre secrétaire général. Et Stéphanie, notre secrétaire salariée, assure en semaine (sauf le mercredi) un rôle essentiel à ¾ temps et répond à vos demandes, de 9h30 à 16h30. La salle de réunion, mise à notre disposition par le Port depuis plus d’un an, apporte un plus considérable dans nos diverses activités. Nous la mutualisons et la mettons sur demande à disposition d’autres associations.

Nous avons amélioré nos locaux au cours de l’année : remise en état de l’alarme, mise en sécurité de l’escalier de la salle de réunion (pose d’une rambarde), mise en sécurité de la porte arrière et remplacement de la toile coupe-vent extérieure

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

5


LA VIE DE L’ASSOCIATION

(régulièrement sabotée par découpe des parties transparentes) par une cloison fixe. Et renouvelé partiellement notre informatique. DÉFENSE DES INTÉRÊTS DES PLAISANCIERS Relations avec la Régie du port (A. GARCIA) Elles sont essentielles et je rencontre régulièrement le directeur qui est très facile à joindre en cas de problème. Les relations sont bonnes même si nous avons parfois des désaccords. Le CLUPP, organisme purement consultatif, est réuni à la demande du président chaque fois qu’il y a des décisions importantes à prendre sur tarifs, budget, compensation des absences, etc. Nous avons 5 représentants des plaisanciers sur 6 qui ont été élus dans ce conseil. Mais les ports de plaisance ne peuvent exister que grâce aux plaisanciers qui, par leurs cotisations, permettent l’investissement et le remboursement des emprunts que les collectivités font pour lancer les travaux. Et ces plaisanciers sont sous-représentés : une de nos demandes permanentes est qu’il y ait toujours 1 ou 2 représentants des plaisanciers dans les organismes décisionnaires que sont les Conseils d’administration, avec vote délibératif, ce qui n’est pas encore le cas dans beaucoup de ports. Facturation de l’électricité : pour l’instant en étude au bassin des Tamaris, mais il est difficile de concevoir que, dans un même port, certains paieraient l’électricité et pas les autres. Nous avons suggéré de laisser 6 ampères (1300 Watts) à tous, sauf bien sûr pour les usagers qui demandent un supplément parce qu’ils ont congélateur, chauffage ou vivent à bord (c’est déjà le cas, avec 3 forfaits complémentaires). Notre positon est donc de conserver la situation actuelle tant qu’une solution équitable ne sera pas trouvée pour l’ensemble des usagers. Partage de l’espace : nous faisons remonter ces problèmes car il y a une imbrication de parkings de la ville dans la concession du port. Les parkings dédiés du Bout Blanc et du Lazaret posent peu de problèmes avec assez peu de parking sauvage. Par contre il y a des camping-cars en nombre important, surtout l’été, sur les parkings de la Ville. En amélioration cette année, depuis l’ouverture d’un parking dédié à Port Neuf, et l’ouverture de plus longue durée pour le Camping du Soleil. Autre problème, celui des fêtes foraines qui occupent parfois de façon importante ces parkings.

Les tarifs : nous avons eu cette année une difficulté sur l’augmentation des tarifs, la Régie s’étant aperçue que la courbe n’était pas linéaire et que, proportionnellement, les petits et gros bateaux payaient plus que les moyens. L’augmentation proposée gelait les tarifs les concernant, mais les modulait jusqu’à plus de 3% pour les bateaux de 8 à 12m qui sont le cœur de nos adhérents. Le Conseil portuaire consulté a donné un avis défavorable. Le Conseil d’administration qui a suivi a partiellement reconnu notre position. A une augmentation générale de 0,75% s’ajoute, pour les bateaux de 8 à 12m, une augmentation modulée, le total pouvant atteindre 2,3%. Ce qui nous est apparu non acceptable. Nous avons consulté un avocat spécialisé en droit administratif qui a saisi la Régie en vue d’un recours gracieux. Car il nous semblait déraisonnable d’avoir des augmentations différentes sur le même port. Ce recours gracieux n’ayant pas été accepté nous avons envisagé de poursuivre et saisir le tribunal. Après discussion avec notre avocat, celui-ci nous a indiqué que la procédure pouvait durer 2 ans, nécessitant d’engager des dépenses importantes, pouvant aller jusqu’à cinq voire six mille euros sans garantie de réussite. Sachant que l’étude du dossier et la demande de recours gracieux ont déjà coûté près de 2000 , nous avons préféré arrêter notre recours. Cette action n’a pas été inutile car elle a montré au Port et à la Ville que nous étions décidés à aller plus loin si les choses dégénéraient. Plusieurs questions sont posées par les plaisanciers présents : Q : Pendant combien d’années ce différentiel serait-t-il appliqué ? Le souhait de la Ville est d’avoir une pente linéaire entre tarif et taille du bateau ; c’est le cas par exemple du port du Crouesty. Le retour à l’équilibre pourrait se faire en 4 à 5 ans. Nous pensons que, dans la mesure où l’effort a été important cette année pour les bateaux de 8 à 12m, il pourrait être moindre l’an prochain. Par ailleurs nous avons proposé à la Régie du Port d’étudier avec le CLUPP une tarification à la surface (Longueur HT x largeur HT), comme cela existe dans certains ports, notamment en Méditerranée. Qui parait plus juste et plus proportionnelle. C’est une étude que nous souhaiterions faire très tôt,

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

7


2017_pub_vent_pertuis_140x101.qxp_Mise en page 1 11/05/2017 17:53 Page1

Une équipe à votre service pour accompagner vos projets de navigation ! Distributeur & installateur • électronique de navigation, • électricité, • communication, • hifi vidéo www.pochon.com Pochon LA ROCHELLE Avenue Michel Crépeau 17000 La Rochelle +33 (0)5 46 41 30 53

Pochon LA GRANDE MOTTE Pochon HYERES 638 avenue Robert Fages 14 Avenue du Docteur ROBIN 34280 La Grande Motte 83400 HYERES +33 (0)4 99 62 93 13 +33 (0)4 94 38 53 83

Pochon MARTINIQUE Local B3 - Bassin Tortue 97290 LE MARIN MARTINIQUE +596 (0)5 96 38 33 45

Pochon WEST INDIES 3 Porte de la Marina 97110 POINTE A PITRE +590 (0)5 90 90 73 99


LA VIE DE L’ASSOCIATION

dans les jours qui viennent pour ne pas être pris au dépourvu en fin d’année. Le directeur est d’accord pour approfondir cette question. Q : Pour quelle raison ces augmentations ? La Régie serait-elle déficitaire ? En a-t-elle besoin pour des travaux complémentaires ? La Régie est en équilibre mais a besoin de ressources pour rembourser l’emprunt souscrit pour l’extension, la Ville servant d’intermédiaire. Chaque année 0,6 M vont à la Ville pour rembourser l’emprunt et plus de 1M lui sont aussi versés pour des emprunts précédents et la redevance concernant la mise à disposition du domaine public. Soit en tout environ 15% du budget. Il y a eu pendant 2 ou 3 années une perte assez importante sur les escales, les effets liés à Xynthia et aux travaux d’extension ayant fait baisser l’attractivité. La qualité de l’accueil en période de battage de pieux, y compris la nuit en fonction des marées, était dissuasive. Le port en était conscient et a lancé des actions pour reconquérir une clientèle, notamment en étant présent dans les grands salons nautiques européens ou français (Düsseldorf, Southampton, Le Grand Pavois, Mille Sabords).

Q : Pour certains La Rochelle est un des ports les plus chers, pour d’autres il se situe dans la moyenne des ports entre Hendaye et Brest mais ne devrait-t-il pas être le moins cher en raison du nombre de bateaux ? Nous pensons qu’il se situe dans la moyenne et avons indiqué au Port qu’il fallait garder cette position s’il souhaitait attirer des clients. Ils ont préféré, pour des raisons d’éthique, que la proportionnalité s’applique, ce qui va très certainement rendre ses tarifs moins attractifs. Q : A-t-on une idée des surcoûts dus aux effondrements lors de l’extension du Lazaret ? Sous toute réserve, car je n’ai pas les éléments, et c’est au Port et à la Ville de répondre, les surcoûts auraient été de l’ordre de 5 à 6 M . Il y avait 2 options pour le Lazaret : enlever l’ancienne digue, mettre en décharge et construire une digue neuve, ce qui aurait été très onéreux, ou réutiliser les matériaux. Le choix s’est porté, à l’époque, sur cette seconde solution. Les effondrements ont nécessité de consolider par une risberme. Mais l’affaire n’est pas réglée entre le bureau d’études, le constructeur de la digue et la Ville. Peut-être ces surcoûts seront-ils gommés, au moins en partie, lorsque la

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

9


LA VIE DE L’ASSOCIATION

justice aura tranché quant à la responsabilité de ces aléas. UNAN-CM (François DOUCHET, Président de l’UNAN-CM) L’UNAN-CM comprend 24 associations soit 2500 plaisanciers et l’APLR y est fortement représentée avec près de 800 adhérents. Elle y occupe actuellement les postes de président, un des 3 viceprésidents, secrétaire et trésorier au CA. A l’AG nous sommes représentés par le président de l’APLR et 4 délégués (le nombre de délégués dépend du nombre d’adhérents de chaque association). L’UNAN-CM vous coûte 3 par an : 1 pour les actions juridiques (filières de la Maleconche et SDRAM), 1 de fonctionnement et 1 d’adhésion à la FNPA (Fédération Nationale des Ports de L’Atlantique) qui a remplacé l’UNAN et traite de sujets plus généraux que j’évoquerai dans la suite. L’UNAN CM s’occupe essentiellement des questions de partage de l’espace maritime et d’environnement, notamment : • Présence dans les instances : Commissions Nautiques Locales, Comités de pêche, Parc Naturel Marin de l’estuaire de la Gironde et des Pertuis Charentais. • Actions pour limiter les occupations de long terme que certains éleveurs ou conchyliculteurs essaient de faire entériner pour pouvoir développer leurs activités. Au niveau des filières de la Maleconche, l’UNANCM avec les mairies concernées et une association de riverains (APPLIMAP) nous avons pu, en missionnant le Cabinet HUGLO - LEPAGE, faire suspendre le projet alors que 2 enquêtes publiques avaient donné un avis favorable en dépit d’une large majorité d’avis négatifs. Cette suspension a été décidée pour des questions de forme en raison de l’absence d’étude d’impact, mais le projet n’est pas encore jugé sur le fond alors qu’il occupe de manière exclusive un espace dédié à d’autres activités, au demeurant pas uniquement plaisancières. Nous avons proposé une solution alternative consistant à repousser ces filières un peu

10

plus loin de la côte pour ménager le chenal entre Fort Boyard et les Saumonards, très fortement réduit par la présence de ces filières. Cette solution n’a pas été acceptée par le CRC (Comité Régional de Conchyliculture). Nous avons aussi essayé de limiter les conséquences sur la navigation de loisir, du SRDAM (Schéma Régional de Développement de l’Aquaculture Marine), imposé par la CEE. Nous ne contestons pas le principe mais le fait qu’il interfère avec des zones dédiées à la navigation. Même si certaines zones retenues sont reconnues comme peu favorables à l’aquaculture marine, nous craignons qu’elles ne soient quand même utilisées, comme au large de Fouras, l’Île de Ré et, peut-être, La Maleconche. Les CNL (Commissions Nautiques Locales) prennent beaucoup de temps et nous y avons toujours des représentants. On y évoque souvent des questions de mouillages ou de chenaux d’accès et il faut rester très vigilant. La pêche est un vrai sujet. Aujourd’hui les plaisanciers sont considérés comme ceux qui attaquent la ressource halieutique. C’est largement faux mais difficile à défendre car il n’y a aucune enquête de quantité et aucune organisation capable de contrôler en mer ce qui est pêché. Si on devait avoir un carnet de pêche cela serait une contrainte pour tous. Le sujet est plus national que régional mais il y a beaucoup de comités de pêche régionaux : Nous essayons donc d’y être représentés. Deux sujets sont plus du ressort de la FNPA : • La gestion des ports de plaisance a été revue dans la loi NOTRe et il est dit que, sauf si une collectivité locale en revendique la gestion (c’est le cas de La Rochelle), c’est le département qui en conserve la responsabilité, quitte à la partager avec d’autres collectivités au sein d’un syndicat mixte. Mais la question de la représentation des plaisanciers y est alors totalement absente : il existe des CLUPP mais on ne sait pas s’ils seront maintenus au niveau de chaque port ou au niveau du syndicat mixte. Nous essayons, sans succès à ce jour, de rencontrer les responsables du Conseil Départemental en charge de ces questions. Le déblocage de ce point est notre objectif 2017. • Le dragage : un récent article dans le dernier « Vent des Pertuis » et un article plus global dans le n°6 de la revue FNPA ont permis de faire le point sur ce sujet très important. Draguer notre Port de

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

Plaisance coûte environ 5 ou 6 par m3 car les rejets ont lieu de manière coordonnées en mer au phare du Bout du Monde et près du Lavardin. Ce qui permet aux boues d’être évacuées progressivement par les courants. S’il fallait gérer cela à terre le coût serait de 70 à 100 par m3 soit 10 à 15 fois plus ce qui entrainerait le non dragage et la fermeture du port. En 2016 le Sénat avait voté un amendement interdisant les rejets en mer, heureusement rapporté par le secrétaire d’état chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche. Seules les boues polluées doivent être stockées à terre. Les ports de plaisance ne représentant que 10% des quantités draguées, les grands ports maritimes, qui draguent les 90% restants sont donc d’excellents alliés. Nous sommes très actifs sur ce point tant au niveau de l’UNAN-CM que de la FNPA. Q : Les normes sont-elles insufflées par l’Europe ? L’Europe a simplement indiqué de ne rejeter en mer que des sédiments peu pollués. Chaque pays a la responsabilité de fixer ces seuils. Il y a 2 seuils N1 et N2. Possibilité de rejeter en mer en-dessous de N1 et obligation à terre au-dessus de N2. Entre les deux, l’autorisation est donnée au cas par cas en fonction des recommandations fournies pas des études complémentaires. Une étude statistique montre que seuls les Pays-Bas ont des seuils plus contraignants que la France. Bien entendu, certains groupes de pression voudraient durcir les conditions de rejet en mer. Q : Informations sur le projet éolien d’Oléron ? Le projet au large d’Oléron serait plutôt pour 2025 que 2021. A 10 milles au large de la côte SW d’Oléron à la hauteur du Pertuis de Maumusson, sur une zone de 120 km2, avec 80 éoliennes séparées de 300 à 400m l’une de l’autre. On a obtenu que les palles soit au minimum à 22m de hauteur, soit plus que le tirant d’air d’une majorité des voiliers actuels. Ce n’est pas un véritable lieu de navigation et les opposants sont uniquement les associations de protection des oiseaux et … des chauves -souris (!). C’est à l’intérieur d’une zone de protection spéciale de la faune, de la flore (NATURA 2000) et à l’intérieur du PNM Gironde-Pertuis. Le projet devra probablement être déplacé plus au large ce qui impliquera des éoliennes flottantes. En conclusion nous vous invitons à consulter le site de la FNPA qui propose des dossiers sur ces différents sujets.

BILAN DES ACTIVITES 2016 (BRUCE JENNER) Activités de navigation Avec 35 nœuds de vent, seuls quelques bateaux ont fait le Tour d’Aix et un habitué des conditions difficiles a même mouillé pour le déjeuner. Le dîner du soir a permis de remettre tout le monde d’équerre après cette entrée en matière vigoureuse. C’était la première année où l’APLR a obtenu de la SRR que soit organisé aussi un Tour Rallye de Ré pour que ceux qui ne se sentent pas l’âme de régatiers puissent l’effectuer en tout ou partie. Sans souci de vitesse et à leur gré, que ce soit à la voile ou au moteur. Nous vous inviterons à renouveler l’expérience cette année, le but étant d’avoir, ce jour-là, le plus grand nombre possible de bateaux sur l’eau.

Pour le rallye annuel à Rochefort la chance a voulu que le jour retenu soit aussi celui de la sortie de l’Hermione pour rejoindre Brest. Week-end extraordinaire et très festif avec, comme à chaque fois, un excellent accueil des 32 bateaux et des repas fort appréciés. La sortie au Château d’Oléron était une première pour l’APLR. Elle a permis à une vingtaine d’équipages de passer une soirée formidable, du samedi soir au dimanche matin, à l’initiative de l’un de nos adhérents. Ce port ostréicole, en plein cœur du bassin de Marennes-Oléron, dédié à la pêche et à la conchyliculture, n’a pas la capacité d’accueillir des plaisanciers en temps normal. Les professionnels avaient fait l’effort de laisser la place, à titre exceptionnel, à une vingtaine de bateaux de plai-

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

11


BRODERIE // SÉRIGRAPHIE FLOCAGE // TRANSFERT Tee-shirt, chemise, polo, polaires BAO Broderie - Tél. +33 546 522 288 broderie17@gmail.com Du lundi au vendredi - www.baocommunication.fr 6, rue Virginie Hériot (derrière la boucherie) Les Minimes / La Rochelle


LA VIE DE L’ASSOCIATION

sance de moins de 10m. La soirée festive dans le chantier de construction ou réhabilitation de bateaux traditionnels en bois est restée dans les mémoires. Nous en reparlerons dans la présentation des projets 2017. Des croisières un peu plus lointaines ont été organisées vers Bretagne, Espagne et Portugal regroupant à chaque fois 6 à 8 bateaux. En 2016 la Navigation de nuit s’est effectuée sur quelques heures dans les pertuis. Mentionnons enfin les « classiques » de l’APLR : « Violon sur le Sable » fin juillet à Royan et en octobre le « Grand Festin », fête du thon à l’Île d’Yeu, qui a rassemblé 36 bateaux pour clôturer la saison de navigation. Activités diverses proposées à terre : Nous avons dû assez souvent refuser des inscriptions car elles suscitent beaucoup d’intérêt.

ACTIONS DE PERFECTIONNEMENT Les activités à bord de votre bateau se font à la demande sur rendez-vous : besoin d’un coup de main ou d’un avis, d’une compétence sur un point particulier, le réglage de vos bateaux ou les manœuvres de port. Sans avoir la science infuse nous essayons de partager notre expertise ou compétence au sein d’une équipe à laquelle je participe également. Nous avons créé, depuis plus de 4 ans, une « introduction à la croisière hauturière » qui est un fil rouge. Nous sommes un lieu de partage et de mutualisation des connaissances et en aucun cas un centre de formation qui vous délivrera des certificats de capacité en navigation hauturière. Nous sommes 3 à partager ces modules de formation : François en a été l’initiateur et vous présente le module « préparation : choix du bateau et de l’équipage ». J’ai en charge le module « Sécurité et communication en mer » et Jean-Marie traite de « Propulsion voile et moteur et énergie à bord ». Cela se passe le samedi après-midi et en après-saison, en novembre et décembre. Ayant désormais la capacité de recevoir pour chaque module 20 à 25 adhérents, nous sommes revenus à une session par an au lieu de deux. Nous poursuivrons tant que les adhérents y trouveront un intérêt. Q : Reprendrez-vous les formations diesel in-bord ? Nous savons qu’il y a une attente sur ces formations et étudions toutes les pistes possibles. N’oublions pas qu’il est très difficile de trouver des professionnels bénévoles car ils ont les contraintes liées à leur activité professionnelle. BOURSE DES ÉQUIPIERS (CHRISTIAN RIFFAUD) Elle se porte bien comme on a pu le voir lors de la réunion de ce matin. Environ 10% d’adhérents sont des équipiers. L’an dernier la difficulté a été de trouver suffisamment d’équipiers pour les croisières hauturières. C’est pourquoi vous recevez régulièrement des messages de demandes d’équipiers. Elle est aussi ouverte aux propriétaires dont le bateau ne permet pas d’effectuer des croisières lointaines. L’an dernier plus d’une douzaine d’équi-

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

13


LA VIE DE L’ASSOCIATION

RAPPORT FINANCIER (BLAKE GOULD) 1. COMPTE D’EXPLOITATION 2016 A noter une légère augmentation de 765 à 770 adhérents en 2016. Le poste des donations comprend les notes de frais abandonnés à l’association par les administrateurs, et les dons de nos adhérents (512 ). L’augmentation des recettes des activités est due aux 3 visites de l’Hermione et à un nombre plus élevé de participants aux conférences et ateliers. L’intention n’est pas de faire des bénéfices sur les activités, mais qu’elles restent équilibrées. La prévision pour de grandes sorties n’est pas une science exacte. piers ont participé à la croisière vers le Portugal. Ceux qui n’ont pas de longues périodes de disponibilité peuvent n’en effectuer qu’une partie, ce qui est de pratique régulière chaque année. Pour le projet phare de cette année 2017 « Tous à Gijon » nous recherchons à ce jour 23 équipiers : c’est donc une excellente opportunité pour les propriétaires qui ne souhaitent pas effectuer cette croisière avec leur bateau d’y participer en tant qu’équipier. Réponses aux questions posées par les adhérents Achat d’outillage : ce n’est pas notre vocation d’acheter de l’outillage, qu’il faudrait gérer et réparer. Nous nous en tenons au matériel nécessaire au local pour le bon fonctionnement de l’association.

Le fonctionnement comprend : électricité, téléphone et internet, maintenance informatique, entretien des locaux et frais juridiques. Ces derniers n’étaient pas budgétés et sont liés à notre recours auprès du port concernant l’augmentation des tarifs. L’augmentation des frais de personnel est due à une augmentation des heures de travail et des charges. La ligne Com./VDP comprend : Frais de routage du VDP, invitations au Grand Pavois, pavillons, porte-clefs, affiches et sacoches. La ligne des « Divers » inclut : Frais pour l’Assemblée générale, location de salles, cotisations à l’UNAN-CM et amélioration des locaux.

Assurance d’un équipier pratiquant la voile sur un bateau de propriétaire : il appartient à l’équipier de bien lire son contrat ou de vérifier auprès de sa compagnie que sa responsabilité civile est couverte, sachant que l’APLR n’organise ni compétitions, ni régates. Possibilités de formations en saison pour des adhérents éloignés : Nous faisons un maximum de formations le samedi pour répondre aux souhaits d’une majorité d’adhérents. Tout dépend de la disponibilité des bénévoles qui naviguent en saison. L’an dernier il y a eu une ou deux formations en pleine saison. Le rapport moral est adopté à l’unanimité des présents.

14

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

2. BILAN 2016 La tranche des dépôts à terme arrivée à échéance a été transférée sur le livret A, en attendant des jours meilleurs. Les réserves ont augmenté car le nombre d’adhésions reçues à fin 2016 a été de 228 au lieu

de 190 à fin 2015. L’augmentation de la caisse est ponctuelle au 31 décembre, car nous ne conservons au local qu’un minimum d’espèces. En résumé léger bénéfice et faible augmentation du niveau des réserves au 31/12/2016.

3. BUDGET 2017 Pour les ressources nous restons prudents sur l’augmentation du nombre d’adhérents car il dépend beaucoup du nombre de démissions dues à l’âge ou à l’abandon d’activités nautiques (de l’ordre de 90 par an). Les activités comprennent toutes les sorties en mer ou à terre, soirées, conférences, ateliers et formations. Pour les emplois nous envisageons une augmentation des frais juridiques, et des frais de personnel (nombre d’heures). La baisse de la ligne Com./VDP correspond à des dépenses plus limitées en matériel promotionnel, et l’augmentation des « Divers » est liée à une

modernisation de l’informatique et du matériel de bureau. Aucune question n’étant posée, Alain GARCIA remercie Blake de son exposé. Puis donne lecture du rapport de notre vérificateur aux comptes, dont

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

15


LA VIE DE L’ASSOCIATION

la conclusion est : « En considération des éléments mis à ma disposition, des contrôles que l’ai effectués et des réponses qui m’ont été données, je considère que les comptes de l’association APLR pour l’année 2016 sont conformes et sincères » Le président remercie Gérard QUESNEL du travail effectué et, en l’absence de questions, fait procéder au vote. Le rapport financier est adopté à l’unanimité. PROGRAMME D’ACTIVITES 2017 Croisières et sorties • Tour d’Aix : 22 avril • M’Yeu en Mai : 10 au 14 mai • Rallye : 20 & 21 mai (St Denis) • Croisière Bretagne : 22 mai au 17 juin • Tour de Ré et Rallye de Ré : 27 mai • Croisière Gironde : 12 au 29 juin • Semaine du Nautisme : 14 au 19 juin • Tous à Gijón : 26 juin au 29 juin • Violon sur le Sable : 21 au 31 juillet • Croisière Bretagne Sud : 28 août au 17 septembre • Château d’Oléron : 9 au 11 septembre • Au Bon Vouloir du Temps : mars à octobre. • Cap sur l’Etrave : mars à octobre • Fête du Thon à Yeu : 7 au 9 octobre Bruce JENNER : « Tous à Gijón »

Nous avons contacté le port de Gijón et sa municipalité qui sont désireux, tout comme nous, de communiquer avec l’extérieur et de nouer des

16

relations. Nous y serons reçus du 26 au 29 juin et ils préparent des animations et visites. Nous prévoyons 30 à 40 bateaux et élargiront l’offre aux associations de l’UNAN-CM qui peuvent avoir des équipages intéressés. J.M. MAISONNEUVE gère plus précisément les listes d’équipiers pour cette croisière. Marie-Françoise GOULD : Sorties « Au bon vouloir du temps » Si vous avez des idées ou des préférences pour certaines sorties merci de nous l’indiquer à l’avance, pour pouvoir mieux répondre à vos demandes. Le but est de naviguer dans les Pertuis, à la journée ou le week-end. Avec une escale dans un port de proximité : Île d’Oléron (St Denis, Le Douhet, Boyardville, Île de Ré (Ars ou St Martin), mouillages (Sablanceaux, Le Martray). Pour familiariser ceux qui connaissent peu les Pertuis. Lors des escales chacun est libre, mais un barbecue peut être organisé si le port le permet. Au mouillage de La Patache à Ars, la pêche à pied est aussi possible, bien entendu dans les zones autorisées. Croisière Bretagne Sud : Le programme est à compléter mais sera, de toute manière, adapté en fonction des météos du moment. On pense aller la première semaine jusqu’à Redon, donc toute la Vilaine maritime. Ensuite tout est possible : Le Crouesty, Belle-Île, Hoëdic, Houat, Groix. Au mouillage pour ceux qui le souhaitent, les autres pourront préférer passer la nuit dans un port de proximité. Probablement pas au-delà de Concarneau compte-tenu de la durée de la croisière. En principe pas de navigations de nuit, mais des journées de 6 à 7h maximum. Violon sur le Sable : À l’occasion des trente ans, il y aura 4 concerts au lieu de 3. En général de musique classique avec d’excellents musiciens ou chanteurs. Le retour est libre. Déjà de nombreuses inscriptions. Visitez leur site pour les détails. Entre les concerts nous prévoyons quelques petites sorties (Bourg, Cordouan, Meschers, Mortagne, Pauillac et le Médoc).

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

Gérard BRUNEAU : Croisière Gironde-Bordeaux La Course du Figaro ayant une première étape entre Bordeaux et Pauillac aux dates prévues initialement pour notre croisière, celles-ci ont été modifiées : les escales de l’aller seront Royan, Pauillac et Bordeaux, avec des visites de villes et de caves. Une autre Croisière Bretagne sud : Dans la même optique que Marie Françoise, mais à la fin des grandes vacances scolaires. Enfin nous renouvellerons un petit parcours de nuit de 2 à 3 heures dans les Pertuis au mois de septembre. Et dans le cadre de « Au bon vouloir du temps », et en binôme avec Marie-Françoise, nous pourrons ajouter des manœuvres et amarrages dans les ports. Visites et ateliers (A. GARCIA) En ce début d’année 2017 les visites de la fabrique de couteaux FAROL, à La Pallice, et du Musée de l’Aéronautique navale, à Rochefort, ont suscité beaucoup d’intérêt. Nous continuerons la plupart des ateliers de l’an dernier car la demande est importante. • Visites Musée Aéronautique (3) • Visite FAROL (3) • Max Sea Time Zéro (2) • Electronique (NMEA) • Bobologie • Météo • Atelier sécurité nautique • Matelotage • Soirées diverses OPÉRATION « PAVILLONS HAUTS » 2017 : LES GAGNANTS : Cette opération, interrompue pendant les travaux d’extension, a repris cette année. Son objectif : inciter nos adhérents à arborer en permanence le pavillon de l’APLR. 5 adhérents par bassin ont été tirés au sort et, dans chaque cas nous avons vérifié que le bateau portait bien notre pavillon. Le gagnant est le premier bateau tiré au sort qui porte le pavillon de l’APLR.

Marie-Claude POIRIER donne lecture des gagnants : ARNOUR (M. Alain DELVASSE) - Bassins en ville (Havre d’échouage, Bassin à flot, Bassin des Chalutiers et Port Neuf), ELSA (M. Alain DELACOUR) - Bassin du Lazaret, ADISHATZ (M. Lionel CASSEN) - Bassin du Bout blanc, KAGUIMA (M. Philippe JOLY) - Bassin des Tamaris, SAINT-YVES (M. Lionel LE MEILLEUR) - Bassin Marillac. Ils ont gagné un assortiment de bouteilles de vin de Bordeaux au nom prédestiné, « Grand Bateau ». RÉSULTATS DES ÉLECTIONS AU CONSEIL D’ADMINISTRATION Inscrits : 648 Votants : 255 Suffrages exprimés : 254 Ont obtenu : François BERTOUT 254, Patrick GIRE 254, René LE CAVORZIN 254, Marie-Claude POIRIER 254, Jean PIVETEAU 250. Les administrateurs sortants sont donc tous réélus. RÉPONSES AUX QUESTIONS POSÉES PAR LES PLAISANCIERS (M. BERTRAND MOQUAY, DIRECTEUR DE LA RÉGIE DU PORT) Alain GARCIA accueille M. Bertrand MOQUAY et le remercie de sa présence pour répondre aux interrogations des plaisanciers. LES TARIFS 2017 (explication sur les tarifs différenciés pour les bateaux d’environ 10m et sur la tarification à la surface) La base d’augmentation a été de 0,75% pour tous, soit légèrement supérieure à l’inflation avec, sur les recommandations du Conseil d’administration, la volonté d’avoir un lissage des tarifs et un rattra-

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

17


LA VIE DE L’ASSOCIATION

page par rapport à une courbe linéaire d’évolution des tarifs en fonction de la longueur des bateaux. Une étude comparative des tarifs des ports de La Rochelle jusqu’à Lorient a permis de constater que, contrairement aux autres ports, les tarifs appliqués à La Rochelle ne progressaient pas de façon linéaire, en particulier pour les 10m qui sont le cœur de la flotte. Le choix a été fait d’augmenter un peu plus ces catégories de bateaux pour retrouver une ligne droite sur plusieurs années d’évolution des tarifs. Le projet a fait l’objet d’une série de discussions et de désaccords avec les représentants des plaisanciers qui ont en partie été entendus, en particulier en limitant la plus forte hausse à 2,4%. Nous essayons de retrouver une cohérence dans l’augmentation du prix du mètre linéaire. Dans la quasi-totalité des ports, à l’exception de Royan, le prix du mètre linéaire du bateau augmente avec sa longueur. Des lignes droites se font, ce qui n’est pas le cas de La Rochelle où il y avait une certaine stabilité puis une forte augmentation à partir de 12m. Si rien n’évolue il n’est pas impossible que nous restions sur le même principe. Mais suite aux discussions de l’automne, nous allons remettre à l’ordre du jour et réétudier, à la demande de vos représentants, l’hypothèse d’une éventuelle tarification à la surface. L’argument avancé étant une meilleure équité entre plaisanciers vis-à-vis des tarifs de la Régie. Avec un principe de base : indépendamment de la volonté du port de faire évoluer ou non les tarifs, quelle serait, à recettes égales et nombre de bateaux égal, la grille tarifaire équitable correspondant à la surface effective occupée par chaque bateau sur le plan d’eau. Nous sommes convenus de faire avant l’été des propositions aux représentants des plaisanciers au sein du CLUPP pour essayer de trouver un accord sur un mode de calcul qui satisferait les intérêts de tous. Et simplifierait nos échanges. 18

Le port vivant de vos redevances notre responsabilité est de le gérer au mieux pour développer les infrastructures en vous apportant du service. C’est pourquoi nous allons essayer de construire avec vos représentants cette évolution de la grille tarifaire. LES ESCALES ET LA COMPENSATION DES ABSENCES (pourquoi une liste d’attente si des places d’escales restent vides, compensation des absences et utilisation des places libérées). Des places peuvent rester vides car notre première responsabilité est que tous les clients paient leur emplacement, et il peut arriver que certains plaisanciers s’absentent longuement sans nous prévenir. Les dernières estimations indiqueraient un maximum de 2% de places inoccupées. Notre choix a été de regrouper les pontons escales au Lazaret, aux emplacements occupés en septembre par le Grand Pavois, pour des raisons de simplicité de gestion. Nous avons constaté l’été dernier plus de places d’escales disponibles que de besoins en saison, mais plus aucune place disponible en octobre-novembre car nous avons dû loger les bateaux du Havre d’échouage (enlèvement des pontons pour dragage), réaliser des travaux sur d’autres pontons et loger les bateaux de la Transquadra. Pour 2017 nous avons proposé à vos représentants lors d’une réunion spécifique du CLUPP un double système de compensation, aux avantages non cumulables : 1) Les absences déclarées de 2 semaines minimum vous feront bénéficier d’un avoir financier de 2% par semaine d’absence avec plafonnement à 8 semaines, soit 16%. Les absences peuvent être réparties en plusieurs fois dès l’instant que chacune est d’au moins 2 semaines. Les bons de manutention accordés jusqu’en 2016 restent valables pendant 3 ans. Mais ce système de compensation, assez complexe à gérer, est abandonné à partir de 2017. Pour les périodes de Grand Pavois il sera proposé un bloc de 3 semaines d’absence avec avoir de 3% par semaine, soit au total 9%, afin de pouvoir garder une offre d’escale pendant la période du Grand Pavois.

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

Vos avoirs seront consultables sur votre espace personnel sur le site internet du port et seront déduits de la cotisation annuelle suivante. 2) Nous proposerons 500 cartes « passeport escales » à 25 permettant la gratuité de 5 nuits dans les autres ports du réseau. Ne sachant pas quel sera le nombre de demandeurs nous avons tablé, par prudence, sur une utilisation par chacun de 5 nuits à un prix moyen de 25 HT dans les ports extérieurs. Sachant que nous achetons chaque carte 8,5 HT. Le bilan 2016 a été de 700 nuits (environ 200 bateaux), pour des plaisanciers du réseau n’ayant jamais fait escale à La Rochelle auparavant. Un bon résultat pour une première année car il faut du temps pour un démarrage, mais nous espérons mieux l’an prochain, compte-tenu de l’attractivité de la Ville. La vente des cartes se fera directement en ligne sur le site du Port, pour ne pas pénaliser ceux qui n’habitent pas à proximité. Vos collègues des ports bretons paient à l’année, et pour un bateau de 10m, entre 200 et 400 de plus, mais ont la possibilité de faire escale gratuitement pratiquement toute l’année. Ce qui est favorable pour ceux qui naviguent beaucoup, mais défavorable pour ceux qui naviguent peu ou à la journée. La vraie question est de ne pas pénaliser les uns par rapport aux autres. Pour compenser le coût du passeport escale, nous allons commercialiser ½ ponton du Lazaret sud, soit 28 contrats, et optimiser du mieux possible les places libérées par le dispositif de compensation d’absence. Nous espérons que ce système vous satisfera et qu’un équilibre sera trouvé et ferons le bilan en décembre ou janvier prochain avec les représentants des plaisanciers. Et verrons si des corrections doivent être apportées ou si des améliorations pourraient être envisagées. Nous rappelons enfin qu’un autre avantage existe depuis l’an dernier : la carte gratuite TRANSEUROPE MARINAS vous permet d’avoir chaque année 5 nuitées avec 50% de réduction dans chaque port de ce

réseau. Les ports sont nombreux en GrandeBretagne, Irlande, Espagne et Portugal. En France : La Rochelle, Concarneau, Loctudy, Tréboul et Brest pour la façade atlantique, et de nombreux ports de Bretagne Nord et Manche. Il suffit de demander chaque année votre carte à la capitainerie. LES MANUTENTIONS (disponibilité des engins de manutention, insatisfaction des délais d’attente actuels et mesures proposées pour y remédier). Les engins de levage : en prévision de l’extension et pour préserver la capacité d’autofinancement, en vue de l’achat des pieux et pontons, le port avait fait le choix de faire perdurer le matériel de manutention. Et les matériels ont maintenant entre 23 et 27 ans. Le 150t a eu des difficultés qui ont été corrigées. Le 50t a connu plus d’un an et demi de déboires. Ayant enfin réussi à obtenir du fabricant les plans d’origine de l’engin, il a été constaté que des cotes après travaux ne correspondaient pas au plan initial. La remise en état a été effectuée par des entreprises rochelaises. Il fonctionne à nouveau et, nous l’espérons, pour de longues années. Le coût global des réparations a été de l’ordre de 100 000 . Sur les 10t il y a 2 situations en dehors de ceux en service : • Celui qui est actuellement sur le parking ex-Marina est un dossier douloureux. Il y a 5 ans nous avions fait le choix d’un porteur de projet local comportant 2 sociétés (un bureau d’études et un fabricant de poutres). Le projet était compétitif, les visites intermédiaires satisfaisantes et nous avions payé au fur et à mesure de la construction. Mais le Bureau d’Etudes a disparu en conservant les plans d’électricité et d’hydraulique, et l’autre société a ensuite été rachetée. Notre but est de récupérer l’engin en état de marche ou les sommes déjà versées. • Suite à un appel d’offre auprès de sociétés spécialisées dans les engins portuaires de levage pour un « Roulev 15t pouvant lever des bateaux mâtés jusqu’à 15m », notre choix s’est porté sur la société française MPI, importateur de la marque anglaise WISE, reconnue internationalement. Mauvaise surprise à la livraison car les poutres sont trop courtes et vos étais toucheraient. Le fournisseur prendra à sa charge le surcoût pour rallongement de 1m de la poutre (42 000 ).

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

19


LA VIE DE L’ASSOCIATION

Nous achèterons cette année un petit chariot élévateur Merlo pour des travaux internes. L’objectif est de racheter, dans les 2 ans, un nouvel engin de manutention. Les délais actuels : il n’y a pas eu de modifications des surfaces réservées au carénage malgré 1/3 de bateaux en plus suite à l’extension. Sans influence les 2 premières années, mais en 2016 les volumes sont revenus au niveau des meilleures années (6000 manutentions). Si une vingtaine de places ont été créées entre West Yacht Broker et Nautique Services, d’autres ont été supprimées sur le parking de la Brigantine, pour créer 75 places supplémentaires de stationnement, en vue de permettre aux clients des pontons 60 à 63 d’éviter d’entrer sur la digue du Bout blanc. Pour remédier à cette situation la première difficulté est le manque de foncier. Car l’extension des surfaces de manutention réduirait les possibilités de parking. La seule possibilité serait de récupérer un parking sous utilisé (ex-Marina face à Harken) pour recréer quelques places de carénage pour de petites unités. Autre difficulté : les engins qui sont à 40 manutentions/jour de 8h à 18h. Perdant une ou plusieurs semaines de potentiel de carénage à cause de non annulation de créneaux réservés, nous allons fixer un délai de non annulation au-delà duquel un plaisancier ou un professionnel devra s’acquitter d’une somme, pas du tout symbolique mais limitée au plus petit tarif de l’engin (ex : 1 à 2 t sur le 10t). 20

L’idée n’est pas de pénaliser mais de ne pas perdre de créneaux. Amélioration des prestations :

1) Pour ceux, régatiers ou non, qui ne souhaitent plus mettre d’antifouling une aire de lavage pour bateaux jusqu’à 2,8 tonnes (sans carénage) sera ouverte le 1 juin près de la grue électrique du Lazaret (à côté local SPI-CLUB). Le projet a été validé avec l’Agence de l’eau et il y aura une récupération des eaux de lavage. La borne sera activée à l’aide de la clé Myfare (crédits préachetés donnant droit à une durée de fourniture d’électricité et d’eau). 2) Pour les bateaux plus lourds nous allons proposer des manutentions de courte durée

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

en tenue sous sangles. Intercalées entre les rendez-vous, ce qui libérera des cases de carénage. 3) Enfin nous installons un ponton d’attente à la cale du Bout blanc Nos délais d’attente étant déjà longs nous ne pouvons passer à des A-R 48h, Ce ne pourrait éventuellement être étudié qu’en période très creuse qui se situe du 1 août au 30 janvier. PARKINGS DEDIES ET ACCES Fourniture de 2 macarons du port en cas de copropriété ? Un seul macaron est fourni par contrat. A. GARCIA intervient pour préciser que multiplier le nombre de véhicules par bateau n’est pas souhaité et qu’une solution est de mettre le macaron sur un support transparent amovible pour pouvoir l’échanger au sein d’une même famille ou entre copropriétaires. Car le risque de saturation est certain. Digue du Bout blanc : il y a 400 places de parking pour 1700 bateaux. Aujourd’hui on est en adéquation avec la majorité des demandes des clients du port mais Il n’y a au mieux qu’une place pour 3 ou 4 bateaux. Véhicules sans macaron et camping-cars sur le parking du Lazaret : le changement de système de clés Cogès pour passer aux clés Myfare a fait que les barrières sont restées ouvertes plusieurs mois. Actuellement 5 procédures d’enlèvement de véhicules ventouse sont en cours, surtout sur la digue du Bout blanc. Absence de parking à Marillac : Aujourd’hui aux Minimes, seul Marillac n’a pas de parking alors que l’aménagement des parkings dédiés est payé par l’intégralité des plaisanciers. Une solution partielle a été demandée à la Mairie, en appui à une demande de plaisanciers : mettre des contrôles d’accès le long de l’Auberge de Jeunesse, ce qui permettrait aux plaisanciers des pontons 30 à 36 de se garer pour pose-dépose. Problème du stationnement longue durée : Nous ne créons pas de parkings longue durée mais des accès pour permettre aux plaisanciers de se garer à proximité de leur bateau. C’est une question de fond : doit-on favoriser le stationnement longue durée ? nous ne sommes pas certains que l’ensemble des plaisanciers y soit favorable. Une solution est de proposer aux plaisanciers de Marillac qui le souhaiteraient un emplacement dans un autre bassin.

CLEFS MYFARE ET CODES D’ACCES : pourquoi investir dans des sécurisations alors que les codes circulent parmi les non plaisanciers ? Avec les clés Myfare Il y a de vraies perspectives de désactiver les codes dans une majorité de cas, même si cela ne pourra être fait pour la totalité. Pour les escales la proposition faite par vos représentants est la fourniture de cartes à durée limitée (type stations de ski), pouvant être rechargées. L’édition d’une carte revient à 0,8 . Ceci oblige le plaisancier en escale à se déclarer et le fait bénéficier de droits pour la durée de son escale (accès aux sanitaires, électricité dans le cas de places libérées par des clients annuels aux Tamaris, etc). L’idée serait alors d’inclure les douches dans les forfaits « escales », comme dans de nombreux ports. Pour les clients annuels : la possibilité de préacheter des douches avec la clé, la validité étant conservée jusqu’à utilisation. Voire peut-être avec un tarif préférentiel. La gratuité n’est pas envisagée car, spécificité de La Rochelle, vous êtes 43% à habiter l’agglomération en n’utilisant que très rarement les douches. Les recettes des douches sont de 50 000 par an. SECURITE (vols, utilisation de la vidéo protection) Il y a eu 18 vols en décembre et janvier, en particulier sur le ponton 55 (vols d’électronique extérieure). La police se déplace et fait intervenir la police scientifique qui prend des empreintes et effectue des prélèvements d’ADN. Patrice BERNIER invite ceux qui constatent un vol à porter plainte et à prévenir également la capitainerie. Les enregistrements de vidéo protection sont utilisés conformément aux recommandations de la CNIL (communication de la liste du personnel ayant accès et destruction à 30 jours). Les gardiens de nuit peuvent relever en direct des anomalies et faire intervenir des gardiens ou la police : 400 interventions ont eu lieu l’an dernier, surtout au Plateau nautique. Ces enregistrements ne sont fournis à l’extérieur que si une commission rogatoire le demande. On ne s’intéresse qu’aux accès aux passerelles et pontons et jamais aux bateaux.

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

21


LA VIE DE L’ASSOCIATION

Le Plateau nautique n’est pas une zone de promenade mais une zone de travail industriel : le sud va être fermé pour éviter les rassemblements nocturnes de groupes de plusieurs dizaines de personnes autour des bateaux.

placement des perches manquantes sera effectué par des perches métalliques. La plus proche de l’entrée aura une partie en fibre de verre avec un système de pivot, pour faciliter les interventions en cas de panne du scintillement.

BLOCS SANITAIRES DEDIES et manque de sanitaires publics

Nettoyage des passerelles de descente et pontons : Nous avons une cinquantaine de passerelles et 15 km de pontons ! Les passerelles ont été améliorées avec des antidérapants plats mais le Karcher HP abîmerait les bois. Nous allons tester un produit « éco certifié », compatible avec notre engagement ISO 14001, qui permettrait d’enlever les mousses des passerelles à la sortie de l’hiver.

Blocs sanitaires dédiés : Le contrat d’entretien a fait l’objet d’un appel d’offres et nous devons respecter le volant d’heures qui correspond à un montant de plus de 180 000 . Pour tenir cette enveloppe nous fermons en partie des blocs sanitaires l’hiver, car la fréquentation est moindre. On a amélioré le nombre d’heures et globalement la qualité, même si le Lazaret est toujours le point difficile. Manque de sanitaires publics offerts par la municipalité : Je ne suis pas le représentant de la Ville. Mais j’ai cru comprendre que, si la période d’ouverture ne serait pas modifiée, les sanitaires de la plage du Lazaret deviendraient désormais gratuits. Ce qui sera un progrès répondant aux souhaits de nombreux usagers. Projets à moyen terme : Sans engagement sur les délais, nous verrons si le programme d’investissements du Port permet : • La réhabilitation du bâtiment sanitaire à l’entrée du Bout Blanc avec développement d’un pôle d’activités : petite épicerie, laverie automatique et restaurant. • La refonte des sanitaires plaisanciers du Lazaret, assez vétustes, en les associant à des sanitaires publics, accolés et ouverts toute l’année. QUESTIONS DIVERSES Balisage du chenal près de l’entrée du port : Suite à une CNL et après validation par le service des « Phares et Balises », nous avons obtenu le scintillement de la perche la plus proche de l’entrée. Dès que les coefficients le permettront le rem-

Station de lavage souvent en panne si on souhaite l’utiliser : Il y a eu des difficultés au printemps dernier mais je n’ai pas eu d’échos négatifs depuis. Nous avons fait le choix de la mettre gratuitement au service des plaisanciers pour inciter chacun à économiser l’eau potable sur les pontons. Une opération de communication directe, via les associations, est prévue avant l’été. Le lieu, face aux vents dominants, a été choisi pour que tous les plaisanciers passent devant. Il est suggéré de la rendre utilisable avec les clés Myfare, ce qui nécessiterait la pose d’un boitier. Fêtes foraines : Les nuisances sonores sont peu appréciées des plaisanciers et nous avons obtenu qu’il n’y ait pas de fêtes foraines en mai, mois très propice aux escales et pendant lequel nous souhaitons attirer de nombreux plaisanciers. Plus généralement chaque fois qu’il y a une manifestation que l’on ne sait pas où mettre, elle se retrouve aux Minimes alors que les espaces sont saturés. Problème de sécurité en sortie du Bout blanc (cohabitation sans signalisation suffisante entre les véhicules sortants, le flux de piétons et vélos se dirigeant vers la zone de manutention, les stationnements gênants devant le restaurant, et le trafic de manutention de la cale) : Chaque espace a ses problèmes. Pour la sortie le Port a demandé une

La Station de lavage est au premier ponton à tribord en entrant au port (ponton 19). C’est gratuit, pensez-y ! (jetons disponibles à la capitainerie)

22

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LA VIE DE L’ASSOCIATION

signalisation à la Ville, qui a refusé, estimant que le marquage au sol était suffisant. Mais il faudrait interdire le stationnement devant le restaurant qui accroit les difficultés. Darse de manutention : les flux de vélos au milieu des engins pose un problème de sécurité qu’il est prévu de résoudre à terme. Comme indiqué précédemment le plateau nautique sera fermé. Dans le cadre des travaux du PAPI contre les submersions, la Ville va créer une piste cyclable passant par le pont Scherzer, la rue Sénac de Seilhan puis l’Avenue des Amériques. Une piste cyclable doit aussi être créée à terme le long de l’avenue Crépeau pour aller jusqu’au Lycée hôtelier, dans une logique de trajet entre domicile et travail. La darse de manutentions pourra ainsi être évitée. Déchets autour des containers enterrés du Lazaret (près du bus de mer et des pontons escales),

et containers plastiques débordants près des restaurants de Marillac : Au Lazaret il y a des dépôts alors que les containers ne sont pas pleins. Par qui ? Ces containers sont sur des espaces de la Ville mais gérés par la Communauté d’agglomération. Je ne peux, comme vous, que prendre des photos et les transmettre à la Ville. Nous avons eu des réunions avec la Communauté d’agglomération mais n’avons pu obtenir qu’un décalage des ramassages vers le mois d’octobre. Les services de l’agglomération ont pris rendez-vous avec les restaurateurs de Marillac pour discuter de la capacité des containers de leur secteur. En fait chaque lieu nécessite une discussion particulière. Pour les parkings dédiés Il est demandé de signaler au port une saturation des containers qui fera évacuer les déchets par ses brigades bleues. Car il y a peu de chances d’obtenir des tournées supplémentaires de la Communauté d’agglomération. Pour terminer un plaisancier suggère que chacun nettoie, si nécessaire, le dessus de sa borne électrique, certaines étant parfois recouvertes de mousses. M. MOQUAY le remercie de cette proposition, sous réserve d’utilisation de produits éco-certifiés. Le Président remercie M. Bertrand MOQUAY de ces explications détaillées et invite chacun à poursuivre les échanges autour d’un pot de clôture.

ÉLECTION DU BUREAU 2017 DE L’APLR Suite à L’Assemblée générale et la réélection des administrateurs sortants, le Conseil d’administration, régulièrement convoqué s’est réuni le même jour pour procéder à l’élection du bureau. Ont été élus, tous à l’unanimité des présents ou représentés : Président : Alain GARCIA Vice-président : Bruce JENNER Secrétaire générale : Marie-Claude POIRIER Secrétaire général adjoint : Jean-Jacques COUDRAY Trésorier : Blake GOULD Trésorier adjoint : François BERTOUT

Elections des représentants de l’APLR à l’UNAN-CM : Son Président étant membre de droit, L’APLR dispose statutairement de 4 autres délégués, en raison de son nombre d’adhérents. Les délégués sortants sont réélus à l’unanimité : François BERTOUT, Jean-Jacques COUDRAY, François DOUCHET, Jean PIVETEAU représenteront l’APLR au Conseil d’Administration et à l’Assemblée Générale de l’UNAN-CM.

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

23


LA VIE DE L’ASSOCIATION

LES NAVIGATIONS 2017 ONT COMMENCÉ TRÈS FORT ! TOUR D’AIX (22 avril) : Quel contraste avec l’an dernier pour la trentaine de bateaux qui ont participé à cette belle journée. Déjeuner au mouillage, et même… baignade (devinez qui !). Retour, apéro et sympathique buffet au restaurant « Le Sextant ».

C’EST M’YEU EN MAI (10 au 14 mai) : La croisière de tous les records ! Poussés par un vent de sud bienveillant, les 25 bateaux ont effectué les 65 miles entre 8h et 11h et les équipages sont retrouvés au bar « l’Escadrille » pour arroser l’événement. Marie-Claude POIRIER

24

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


ECHOS DU PORT ET DE LA MER

CONSEIL PORTUAIRE DU 12 AVRIL 2017- COMPTE-RENDU EXPRESS Présidente : Mme Léonidas, adjointe représentant le maire. Ordre du jour : Présentation du rapport moral 2016, des perspectives 2017, des comptes 2016 par le directeur B Moquay. Questions diverses. Rapport moral et perspectives 2017 : Les documents sont consultables au bureau par tous les membres de l’association. Les comptes 2016 vs 2015 (en k ). Quelques points significatifs : Comptes arrêtés à Recettes : Recettes d’escale Recettes annuelles Wi-Fi Longue durée Roulev 10 t Grutages 50t Grutage 150t Vente carburant Subventions Dépenses : Eau Electricité Achat carburant Dragages Assurances Foires exposition Nettoyage locaux Charges de personnel Redevance Convention Contribution Taxe Foncière Autres Impôts Impôts Résultat

2015 12 594

2016 13 442

827 8 404 21 336 448 61 267 1 056 17

947 8 686 0 319 474 127 252 1 103 47

85 346

90 350

2015 947 1 298 171 23 171 3 114 1 013 510 286 574 41 86 47

2016 989 1 428 193 69 206 3 082 1 075 520 278 588 52 158 122

Remarques : Les emprunts sont renégociés ce qui procurera une économie sensible. Au compte d’investissement nous avons relevé une dépense de 57 000 pour un équipement de télé relevé de consommation de fluides. La dépense finale sera de l’ordre de 70 000 . Quel sera l’utilité d’un tel système (s’il fonctionne un jour) ? Divers : La ville confirme que la chasse aux campings cars garés aux emplacements non autorisés est ouverte (avec des effets sensibles). Malheureusement la fréquentation du site aménagé de Port Neuf reste faible.

Des unité plus importantes Sans ponton 63 Les pros financent moins d’emplacement Reprise des grutages

Agence de l’eau

(Pour revente) Dont 370 pour le havre d’échouage Effort commercial Un local de plus Départs en retraite Occupation du Domaine Public Mise à disposition du domaine portuaire Contribution économique territoriale

Sur les bénéfices En attente d’affectation La fermeture de la zone portuaire sud rencontre une forte opposition de la part de certains riverains. Elle est pourtant nécessaire pour des raisons de sécurité. Les points de friction de circulation sont évoqués : Entrée Bout Blanc et étalement du café, les avis sont partagés. Accès cale de Port neuf : Retour de la gestion à la ville uniquement. Jean-Jacques COUDRAY

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

25


ECHOS DU PORT ET DE LA MER

CHANGEMENT DE PIEUX GUIDES- PONTONS Les pieux guides-pontons ne sont pas éternels. Et la société « Le Scaphandre » a procédé au changement d’une quinzaine d’entre eux en mars-avril. En général après plus de 20 ans de « bons et loyaux services ». Ils ne sont pas toujours faciles à ôter ou à remettre, ce qui nécessite parfois des découpages sous l’eau. Le plongeur est en dialogue permanent avec ses collègues car, les fonds étant vaseux, sa visibilité est très réduite, de 10 à 50 cm dans le meilleur des cas. Les colliers, qui permettent d’assembler le pieu sur le « mégot » (tube récepteur profondément ancré dans les fonds lors du battage initial) sont désormais bardés d’anodes, pour augmenter la durée de vie des pieux. A noter que les palplanches ont également été munies d’anodes, visibles lors de grandes marées. Jean-Claude TOULLER

26

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


ECHOS DU PORT ET DE LA MER

BALISAGE DU CHENAL (AVIS URGENTS AUX NAVIGATEURS 1506 ET 1507) • LA BALISE N11 DIGUE DU LAZARET EST ACTIVE, LE FEU EST DE COULEUR VERTE, RYTHME SCINTILLANT, PERIODE 1.2S ET DE PORTEE 1 MILLE. POSITION : 46-08.897N, 001-10.190W LE RYTHME DES FEUX SUIVANT EST MODIFIE : • FEU DE L’EPI DE LA DIGUE DU LAZARET : POSITION : 46-08.879N, 001-10.183W FEU A ECLATS REGULIERS, PERIODE 2.5S • FEU DE L’EPI DE LA DIGUE DU NOUVEAU MONDE : POSITION : 46-08.885N, 001-10.066W FEU A 2 ECLATS GROUPES, PERIODE 6S

RAPPEL : VHF ET SECURITE EN ZONES SEMI-HAUTURIERE ET HAUTURIERE • Navigation semi-hauturière : 6 à 60 milles d’un abri VHF fixe • Navigation hauturière : > à 60 milles d’un abri

VHF fixe

+

VHF portative

+

Radiobalise 406 MHz étanche codée MMSI

• Si la VHF est ASN (appel sélectif numérique) ces 2 catégories sont dispensées des 3 fusées parachute et des 2 fumigènes. Les 3 feux à main restant obligatoires dans tous les cas. • Les plaisanciers titulaires du permis plaisance maritime, qui utilisent une VHF fixe (ASN ou non) ou une VHF portative ASN sans quitter les eaux maritimes territoriales françaises (12 milles) sont dispensés du CRR. Inscription en ligne sur anfr.fr pour demander une licence (obligatoire et gratuite), un numéro MMSI (code numérique de 9 chiffres) ou pour s’inscrire à l’examen du CRR (certificat restreint de radiotéléphoniste). Jean-Claude TOULLER VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

27


ECHOS DU PORT ET DE LA MER

TOUS AU GRAND PAVOIS DU 27 SEPTEMBRE AU 2 OCTOBRE : Comme chaque année nous vous y accueillerons en permanence. Le samedi 30 septembre : Réunion Bourse des Equipiers de 10h à 12h. Allocution du Président vers 11h45 suivie du traditionnel pot du plaisancier. Venez nombreux !

A S S O C I AT I O N D E S P L A I S A N C I E R S D E L A R O C H E L L E ( A P L R ) Siège Social

Quai du Lazaret - 17000 LA ROCHELLE - Tél. 05 46 44 48 61 (rép.) - www.aplr.fr E-mail : aplr.asso@wanadoo.fr - Permanences le samedi de 10 heures à midi.

Membres du bureau

Président : Alain Garcia • Vice-président : Bruce Jenner Secrétaire Générale : Marie-Claude Poirier • Secrétaire général adjoint : Jean-Jacques Coudray Trésorier : Blake Gould • Trésorier adjoint : François Bertout

Commodore

Administrateurs

Présidents d’honneur

Edgard Grécourt (Président :1981-1997) François Douchet • René Le Cavorzin • Patrick Giré • Jean-Marie Maisonneuve • Jean Piveteau • Christian Riffaud Albert Tel • Jean-Claude Touller • Patrice Véret Jean-Pierre François (1997-2005) • Alain Grunchec (1979-1981) • Charles Letourneux (1976-1979)

L’A.P.L.R.

Créée en janvier 1976 et régie par la loi du 1er juillet 1901, elle regroupe les plaisanciers pour défendre leurs intérêts, les sensibiliser et les former à la sécurité en mer, développer les relations entre eux et contribuer à l’animation du port et de la plaisance.

LE JOURNAL

Publication périodique de l’A.P.L.R. • ISSN : 1162 - 1699 dépôt légal : 3e trimestre 1991 N° SIRET : 353 791 601 00019. Le journal est envoyé aux adhérents de l’A.P.L.R., abonnement compris dans la cotisation annuelle de 54 l. Les informations contenues dans le bulletin sont libres et engagent le signataire de l’article. Elles engagent l’Association sans signature. La publicité engage l’annonceur.

Directeur de la publication

Alain Garcia

Rédacteur en chef

Rédaction des articles

Régie publicitaire

Conception et réalisation

28

Jean-Claude Touller Gérard Bruneau • Jean-Jacques Coudray • François Douchet • Alain Garcia • Blake Gould • MF. Gould • Bruce Jenner • Marie-Claude Poirier • Gérard Quesnel • Christian Riffaud • Jean-Claude Touller La Régie d’IRO - ZI - Rue Pasteur - 17185 Périgny cedex - Tél. : 05 46 30 09 10 - Email : regie@iro-imprimeur.com Singulier - singulier.so@orange.fr - Tél. : 06 08 04 35 89 Impression IRO - Tél. : 05 46 30 29 29 - contact@iro-imprimeur.com Tirage 1500 exemplaires (ISSN : 1162 1699)

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


LES ANNONCES DE NOS ADHÉRENTS

LES ANNONCES DE NOS ADHÉRENTS Service gratuit pour nos adhérents (navires et équipements nautiques). Merci de nous prévenir si votre annonce n’est plus à jour. VOILIERS : • AMEL MARAMU (1981) 75 000 06.77.58.08.73 • ARCADIA (1986) 13 500 06.68.57.96.23 • BAVARIA 370 (1991) – 50 000 06.14.46.48.76 • BAVARIA 37 (2000) – 80 000 06.64.94.14.30 • BI-LOUP 36 (2006) – 68 000 06.74.16.18.21 • CAP NORD (1964) – 40 000 à débattre 06.29.72.56.65 • CHASSIRON CF (1981) 20 000 05.45.22.58.28 • COTRE type Norvégien Visible Espagne : 37 000 00 34 664 063 110 • DRAGON (1981) 12 000 06.81.38.61.58 • DUFOUR 365 GL (2016) 69 500 06.35.93.13.58 • ELAN 362 (2003) 88 000 06.75.75.49.24

• OCEANIS 36 CC (2000) 65 500 06.84.62.73.78

• Store OCEANAIR 50 06.33.00.46.76

• OCEANIS 40 CC (1999) 98 000 06.81.13.62.41

• Support pour annexe a fixer sur plage de bain 250 06.78.14.85.72

• OVNI 345 (2000) 105 000 06.07.66.80.11 • QUICKSILVER 6.45 (2012) 27 000 06.85.59.34.65 • SAUVIGNON plan Harley (1979) 19 500 06.80.41.08.22 • SUN FAST 37 (2002) 65 000 06.81.42.47.60 • SUN ODYSSEY 24.1 (1995) 11 000 06.88.72.09.52 • SUN ODYSSEY 35 (2004) 65 000 06.07.17.11.73 DIVERS : • Ancre Brake 14kg : 150 06.89.45.30.51 • Anti-Clapot « WAVESTOPPER » pour voilier à safran unique 70 • Balise EPIRB1 neuve – 350 06.77.58.08.73

• FIGARO 5 (1983) 2 500 à débattre 06.48.26.47.94

• Coussins cockpit OCEANIS 31 – 300 06.45.46.07.12

• FIRST 25 (1981) 10 000 à débattre 06.81.82.55.26

• Hale-bas SPARKRAFT pour bateau 8 à 10m 140cm 150 06.06.49.19.02

• FIRST 33.7 GTE (1998) 47 000 €- jeu de voiles complet 05 46 43 50 94

• Hélice Kiwiprop 16.5 pouces à 22° 350 06.76.24.99.97

• GIB SEA 24 (1976) 4 900 06.15.96.05.84

• Moteur MERCURY 4cv neuf 2014 07.87.49.39.11

• GIB SEA 33 (1978) 35 000 à débattre 06.80.46.36.58

• Housse de transport annexe zoom 100 06.63.24.53.64

• GRAND CORMORAN (2012) 35 000 06.10.23.49.03

• Panneau de pont neuf (emballage d’origine) – 250 06.82.26.71.16

• MOODY 38 CC 85 000 (1992) 06.63.81.12.90/05.46.44.70.93 • OCEANIS 31 (2009) 56 000 06.80.23.90.67

• Paire de Bossoirs G DELTA 141 900 06.78.14.85.72

• OCEANIS 311 Clipper vend part 50% 06.27.73.22.19

• Ridoir pélican à volant wichard modèle 250/310mm 06.88.07.03.51

• OCEANIS 34 (2010) 85 000 06.81.94.44.80

• Ridoir PELICAN neuf 250 06.61.22.29.10

• SURVIE hauturière 4 places juin 2016 neuve 06.16.56.11.40 • Téléphone IRIDIUM 9505 – 200 06.77.58.08.73 • Trinquette neuve Elvstrom 25m² 450 06.61.22.29.10 • 2 Vélos pliants TOP BIKE 150 les deux 06.17.50.64.19 • WINCH d’occasion 100 06.68.36.30.23 MOTEUR : • Merry Fisher 7.00 (1992) 16 000 06.84.31.95.78 • Merry Fisher 5.95 (2010) 23 000 06.72.00.10.83 RECHERCHE : • Recherche 2 taquets bloqueurs pour rail GOIOT en Y de 30mm 06.31.19.42.38 • Recherche petite annexe à céder 06.64.00.93.55 • Recherche BILOUP 88 ou 89 06.64.00.93.55 • Recherche inverseur Hurtz pour BMW mono D7 (6cv) ou ensemble occasion 7 à 10cv 06.07.67.05.67 • Recherche moteur pour annexe (2 à 4cv) en 2-4 tps 06.80.21.47.80 • Recherche Gennaker d’occasion 06.20.51.27.01 • Recherche annexe 280 avec moteur 6cv 06.75.83.24.69 COPROPRIETE : • Cherche copropriétaire pour 1/3 de part sur un ATTALIA valeur de la part 7 500 euros 06.82.13.76.30

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE

29


BULLETIN D’ADHÉSION A renvoyer à : APLR - Quai du Lazaret – 17000 – LA ROCHELLE NOM : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Année de naissance : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Propriétaire

Equipier

Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .......................................................................................................................

Code Postal : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N° Tél Fixe : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N° Portable :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse e-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom du bateau : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Voilier

Moteur

Constructeur : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Modèle : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ponton N° : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Poste N° :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Bassin :

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Participation éventuelle à des sorties groupées :

Oui

Non

Propriétaire accueillant des équipiers :

Oui

Non

Intéressé par les conférences et les formations :

Oui

Non

Cotisation annuelle 2017 jointe : Espèces

Adhérent 54

Donateur 150

Chèque N° . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Bienfaiteur 500

Banque : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Date et signature :

Si vous rejoignez notre Association sur les recommandations d’un adhérent, merci de préciser ses nom et prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’UNION FAIT LA FORCE… REJOIGNEZ-NOUS ! Le montant de la cotisation annuelle « adhérent 2017 » est de 54 . Elle permet de bénéficier de :

• L’abonnement à la revue quadrimestrielle « LE VENT DES PERTUIS » et le pavillon de l’APLR. • Deux invitations au Grand Pavois. • Participation aux activités, sorties groupées et conférences. • Perfectionnement : préparation de croisières voile et moteur, manœuvres de port et réglages de voiles.

• Une assurance groupe tous risques pour vos bateaux à tarif préférentiel auprès de A.M.T.M (Assurances MADER et Transports Maritimes), spécialisée dans le nautisme.

• Des réductions sur vos achats auprès de certains de nos partenaires. 30

VDP N° 151 • ASSOCIATION DES PLAISANCIERS • LA ROCHELLE


ACCASTILLAGE - ELECTRONIQUE - BRICOMER

1 place du Petit Hunier - ZA des minimes - 17000 La Rochelle Tél. : 05 46 50 51 58 - E.mail : larochelle@uship.fr

Vdp 151  
Advertisement