Page 1

> DOSSIER :

la production

L’INDUS

NOVEMBRE 2012 N° 5

> Actus :

Le 27e Forum de l’Industrie Pharmaceutique

Ă 18 h 13-14 novembre 2012, de 9h

FacultĂŠ de Pharmacie

> Portraits :

ires Laborato

A. Bochot & O. Lafitte

tions Associa

Écocolemsmerce Écolensieurs

Since 1982

Journal de l’APIEP

Ts#HĂŠTENAY -ALABRY  RUE*EAN "APTISTE#LĂ?MEN @GMAILCOMsWWWAPIEPNET 4Ă?LsFORUMAPIEP

ingĂŠ

: NGQ - 02 98 26 11 34.

> EntrĂŠe libre & gratuite

> Les bons plans :

de

d’

Conception & rĂŠalisation

teurs Recru

Se restaurer Ă proximitĂŠ de la Fac !

Association pour la Promotion auprès de l’Industrie des Étudiants en Pharmacie


Au programme…

L’édito du président

C

ette année encore l’Indus vous accompagnera dans vos choix d’orientation, d’autant plus dans ce contexte de Forum de l’Industrie Pharmaceutique. La production est le thème qui anime ce 5e numéro. Vous pourrez découvrir ce secteur grâce aux témoignages de plusieurs industriels et d’un article Au cœur de la production. C’est aussi l’occasion pour nous de revenir sur la visite du site de production des Laboratoires Boiron réalisée en juin 2012. Ce

type de visites sera renouvelé au sein de différents laboratoires dans les mois qui viennent. Consultez la rubrique Retrouvez-nous afin de suivre toutes nos actualités ! Cette année verra les évènements se succéder, à commencer par le 27e Forum de l’Industrie Pharmaceutique qui a lieu en ce moment même dans le Hall d’Honneur. Rendez-vous qui, vous le savez, est à ne pas rater ! Autre date importante, début mars nous organiserons l’Assemblée des Associations étudiantes de Pharmacie Industrielle de

Sommaire 2 • Édito 3 • Actus : Le 27e Forum de l’Industrie Pharmaceutique 5 • Visite de labo Visite d’un site de production 6 • Dossier : Au cœur de la production pharmaceutique 8 • Portraits : A. Bochot & M. Lafitte 14 • L’année passée : The Gala 15 • À venir : 2API 16 • Le saviez-vous ? 17 • L’APIEP, c’est aussi… 18 • Les bons plans

France (2API) dont les conférences seront ouvertes à tous les 4e et 5e année. Pour plus d’infos, rendezvous page 15. Enfin tout au long de l’année nous vous accompagnerons au travers des Mardis de l’Industrie qui seront relancés dès le mois de décembre. Fidèle à sa vocation, toute l’équipe de l’APIEP vous livre là encore un numéro rempli d’infos ! Bonne lecture à tous ! Jérémy Fouquet

Président de l’APIEP

Retrouvez-nous aussi… Tous les numéros précédents de L’INDUS sont disponibles en téléchargement gratuit sur notre site internet : www.apiep.net • Numéro 1 : Interview sur les doubles formations • Numéro 2 : Le marketing • Dossier spécial : comment rédiger son CV et sa lettre de motivation • Numéro 3 : Les affaires réglementaires • Dossier spécial : comment candidater ? • Numéro 4 : L’assurance qualité Retrouvez aussi toutes les informations sur nos activités : le Forum de l’Industrie Pharmaceutique, les visites de laboratoires… N’hésitez pas à passer vous renseigner au local de l’APIEP, nous vous y attendons !

L’INDUS Novembre 2012 • Numéro 5 • Publication de l’APIEP Faculté de Pharmacie - Université Paris Sud 5 Rue Jean-Baptiste Clément - 92 290 Châtenay-Malabry e-mail : apiep@free.fr - www.apiep.net Directeur de la publication : Gabriel Robert Chargé d’interviews : Gabriel Robert Rédacteurs : Le forum : Jérémy Fouquet • Visite de labo : Adel Bensalem La production : Maud Lemarchand • The Gala & 2API : Sandro Lalanne Le saviez-vous : Jérémy Fouquet • L’APIEP c’est aussi : Gabriel Robert Les bons plans : Camille Decaudin. Illustrations Production : Site de Production de Sanofi - Le Trait, Normandie. Nous tenons à remercier tous nos partenaires pour leur confiance tout au long de l’année. Conception & réalisation : Nadine Gautier-Quentin

novembre 2012 • L’INDUS

3


Actus

27e Forum de l’Industrie Pharmaceutique

C

e 27e Forum de l’Industrie Pharmaceutique ouvre ses portes le temps de deux journées : les 13 et 14 novembre. Forte de ces 30 ans d’expérience, toute l’équipe de l’APIEP s’évertue cette année encore à vous offrir un événement unique. Nous recevons les grands noms de l’Industrie Pharmaceutique (GSK, Roche, Johnson & Johnson, Sanofi, Pierre Fabre, Novartis, etc.) avec qui vous pourrez vous entretenir afin de décrocher un stage voire un futur emploi ou tout simplement discuter avec des industriels pour affiner votre projet professionnel en tenant compte des réalités du monde de l’Industrie Pharmaceutique.

L’ÉQUIPE ORGANISATRICE SE TIENT PRÊTE À RÉPONDRE À VOS QUESTIONS TOUT AU LONG DU FORUM…

dront à toutes vos questions concernant les nombreux masters de notre faculté. Une très bonne occasion de se renseigner sur leurs débouchés et ainsi de postuler dans le master le plus en accord avec votre projet. Enfin, en parallèle de ces 2 journées, des conférences vous présen-

S DE LE FORUM, C’EST PLU ! RS JOU 2 PRÉSENTS LES

30 EXPOSANTS

Des écoles de commerce, d’ingénieur et de management sont également présentes sur le Forum. N’hésitez pas à aller échanger avec les professeurs et étudiants qui sauront vous renseigner sur les bénéfices d’un double diplôme. Des recruteurs sont là pour vous donner les clefs d’un entretien et d’un CV réussi. Comme chaque année, nous mettrons en place un stand des Masters. Les professeurs responsables répon-

4

L’INDUS • novembre 2012

tent les différents secteurs de l’Industrie Pharmaceutique grâce aux témoignages d’industriels, de jeunes diplômés et de professeurs. Vous trouverez le planning ci-dessous… Pour finir, toute l’équipe de l’APIEP vous souhaite un agréable Forum à Chatenay-Malabry !

Planning des conférences du mardi 13 novembre Horaire 9 h 00 - 9 h 45 10 h 00 - 11 h 00 11 h 00 - 13 h 00 13 h 00 - 14 h 30 14 h 30 - 15 h 45 15 h 45 - 17 h 00 17 h 00 - 18 h 00

Thème de la conférence Introduction Gestion des plans de carrière et RH Recherche et développement Enregistrement Market Access Production/Distribution Hygiène Sécurité & Environnement

Planning des conférences du mercredi 14 novembre Horaire 9 h 30 - 11 h 00 11 h 00 - 12 h 15 12 h 15 - 13 h 00 13 h 00 - 14 h 30 14 h 30 - 16 h 00 16 h 00 - 17 h 00

Thème de la conférence Affaires pharmaceutiques Qualité (AQ, CQ) Dispositifs Médicaux Commercialisation Double Formation Biotechnologies

www.apiep.net


Visite de labo.

Visite d’un site de production

C

omme chaque année, l’APIEP a eu le plaisir d’organiser une visite d’un site de production. En juin dernier, nous nous sommes rendus à Montévrain, en région parisienne. Près de 10 étudiants en pharmacie ont eu la possibilité de découvrir l’univers d’un des sites de production des laboratoires Boiron. Cet établissement produit principalement Camilia® et l’Homéoptic® (pour les noms de marque français) et tous leurs équivalents pour le reste du monde. Le temps d’un après-midi, ils ont découvert et se sont intéressés au quotidien du pharmacien responsable production. Ils ont donc fait connaissance avec le directeur du site, M. Chambrault, qui a fait une brève présentation de sa société, et de la façon dont sont fabriqués leurs produits.

LA CHAÎNE DE PROD EN ACTION

!

Ils ont donc eu l’occasion de sillonner les allées du site, et ce en essayant de respecter le flux de production. C’est-à-dire en suivant un parcours, de l’entrée des matières premières à la sortie des médicaments conditionnés.

www.apiep.net

LA VISITE… N DE RIGUEUR POUR TENUE DE PROTECTIO

Après avoir débuté la visite avec l’espace de stockage des produits, les étudiants, vêtus de tenues de protection, ont pu accéder à la partie centrale du site : les chaines de production. Ainsi nous avons pu avoir un aperçu de ce qui se passe réellement sur place et appréhender le quotidien des personnes qui y travaillent. Pour clôturer cet après-midi, les étudiants se sont rendus dans la salle de réunion afin d’y interagir avec M. Chambrault et de pouvoir poser toutes les questions qu’ils avaient en tête. Après des échanges très conviviaux, les étudiants ont regagné la faculté de Châtenay-Malabry.

L’APIEP a décidé cette année de continuer l’expérience : Les premières visites débuteront mi-février, nous vous tiendrons bien-sûr au courant des dates. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de nos membres ou sur www.apiep.net

LIEUX DE STOCKAGES

L’équipe de l’APIEP en profite à travers ces lignes pour remercier M.Chambrault, pour sa disponibilité et son accueil.

novembre 2012 • L’INDUS

5


Dossier

Au cœur de la production pharmaceutique Secteur de l’Industrie Pharmaceutique à part entière, la Production ouvre la porte à de nombreuses opportunités. Premier producteur européen de médicaments et troisième exportateur mondial, la France possède quelques 250 sites de production répartis sur l’ensemble du territoire. Les métiers de la production pharmaceutique représentent près de 60 000 personnes en France, dont 45 000 emplois directs. Il apparait donc rapidement que la Production est un domaine de recrutement important, très prometteur pour les futurs diplômés.

Les métiers de la Production sont extrêmement variés de part la diversité des secteurs que l’on y retrouve, que ce soit en logistique, fabrication ou conditionnement. On peut cependant résumer en une phrase l’activité d’un Pharmacien : organiser le quotidien des ateliers de façon à produire suivant le planning et avec le niveau de qualité demandé tout en respectant les coûts de production définis. La notion de compétitivité est prédominante : le responsable d’un secteur de production doit toujours chercher l’amélioration pour un progrès constant, en participant aux projets d’investissement notamment (nouveaux équipements…).

La Production regroupe l’ensemble des opérations de transformation des matières premières en produits finis, ainsi que les opérations de conditionnement. Elle répond à des normes de qualité nationales, européennes et internationales très strictes, et garantit le respect de l’environnement et de la sécurité.

Dans ces métiers, il faut constamment garder en tête qu’un être vivant va recevoir au final le médicament ; d’où les règles précises à respecter : les Bonnes Pratiques de Fabrication. La santé des patients qui prendront le médicament est en jeu. Le Pharmacien en Production est le garant que ces BPF ainsi que les procédures soient respectées, que le personnel ait été formé correctement pour être capable de les appliquer. « Tout faire pour avoir un niveau de qualité optimal ! »

«L

es recrutements en production augmentent régulièrement.

»

LIGNE DE CONDITIONNEMENT.

6

L’INDUS • novembre 2012

CONVOYEUR DE SERINGUES.

«L

es effectifs en production ont augmenté de 53 % sur les 5 dernières années.

»

Des objectifs de production précis sont à atteindre; objectifs dont les résultats ne dépendent que du Pharmacien qui doit être capable d’évaluer les délais et de prévoir les éventuels problèmes. Manager et motiver une équipe pour arriver à la mener au résultat que l’on souhaite fait partie du quotidien. Il s’agit d’un gigantesque travail de coordination. Chaque personne a un rôle propre et nécessaire au bon déroulement des différentes opérations, qu’il s’agisse de l’opérateur sur ligne, de l’agent de maîtrise, du polyvalent ou du Pharmacien Responsable du secteur. La maîtrise de l’anglais est primordiale dans ce métier. En effet il faut pouvoir communiquer avec les autres sites de production situés à l’étranger, ou encore, s’il y a commercialisation de médicaments aux États-Unis par exemple, il est nécessaire de comprendre et de satisfaire les exigences de la FDA (Food and Drug Administra-

MAGASIN, LIEU DE STOCKAGE DES PRODUITS FINIS.

www.apiep.net


Dossier

«N

CAMÉRA CONTRÔLANT LA PRÉSENCE DES SERINGUES DANS LES BLISTERS.

otre faculté est en partenariat avec Sanofi pour des stages ouvriers (en 2e et 3e année).

»

tion). Rappelons que les États-Unis représentent le 1er marché pharmaceutique mondial, et que ce marché très dynamique attire les groupes. Travailler en équipe est indispensable, de même que la capacité à manager des hommes et des équipes. L’adaptabilité et la mobilité sont deux maîtres mots en Production. Du fait des évolutions technologiques importantes, les équipements sont amenés à s’améliorer sans cesse d’où la nécessité de s’informer perpétuellement sur les nouveaux procédés. De plus, du fait des prochaines mutations de l’Industrie Pharmaceutique, les pays émergents représenteront des marchés potentiels où la croissance prévue sera forte. Les laboratoires se devant d’être présents sur les nouveaux marchés, une stratégie de développement mondial basée sur l’internationalisation sera petit à petit adoptée. L’expatriation est donc un facteur à considérer sérieusement avant de choisir ce secteur. Méthode, rigueur et organisation sont également

www.apiep.net

ÉTIQUETEUSE DES SERINGUES.

des qualités nécessaires. Les métiers de la production sont des métiers d’action et de terrain. Le quotidien est beaucoup trop imprévisible pour laisser la place à la monotonie. Par ailleurs, un autre avantage de ce domaine est qu’il est en contact avec différents secteurs d’activité (Contrôle Qualité, Assurance Qualité, …) permettant ainsi au Pharmacien de changer facilement de secteur selon les opportunités qui se présentent. Les possibilités d’évolution sont donc très larges, que ce soit au sein même de son métier (fabrication/remplissage/ conditionnement/logistique) ou dans un des secteurs cités plus haut.

ASSEMBLEUSE DE TIGE-PISTON.

Cependant, le revers de la médaille sont les horaires de travail importants (8 h-20 h pour un Responsable d’un Secteur de Production) ainsi qu’éventuellement le travail de nuit. Une autre difficulté à considérer, est la gestion des multiples demandes que le pharmacien peut rencontrer dans son travail (de la direction, de la qualité, de la logistique ou encore de la sécurité).

Formations : Trois M2 Production se démarquent :

• « Parcours Technologie et Management de la Production Pharmaceutique » à ChâtenayMalabry (A. Bochot). • « Développement et Production Pharmaceutique » à Lyon (P. Sebert) • « Développement pharmaceutique et fabrication industrielle des produits de santé » à Bordeaux (L. Grislain et C. Durandeau).

Double diplôme Pharmacien-Ingénieur :

Pour faire face à la concurrence croissante des ingénieurs, le double diplôme est de plus en plus conseillé (pour en savoir plus se référer à l’INDUS n°1 en ligne sur notre site internet : apiep.net). Deux écoles sont concernées : • Les Mines d’Albi • L’ENSIC à Nancy > Pharmacie avec Master 2 en Production

novembre 2012 • L’INDUS

7


Portraits

Un regard avisé sur la production ! Interview : Amélie Bochot.

DR

et commercialisant des produits pharmaceutiques doivent se soumettre aux BPF (bonnes pratiques de fabrication). Ces règles sont destinées à assurer la qualité des médicaments et leur bonne conformité aux normes de l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM). Elles concernent les locaux, le matériel de fabrication, les conditions de fabrication à tous les stades. AMÉLIE BOCHOT

• Docteur en Pharmacie, Doctorat d’Université (Université Paris Sud) • Maître de Conférences en Pharmacie Galénique, UFR de Pharmacie de Châtenay-Malabry Université Paris-Sud • Responsable du Master 2 Technologie et Management de la Production Pharmaceutique depuis 2010. (www.master-tmpp.u-psud.fr) • Membre de l’APGI (Association de Pharmacie Galénique Industrielle). (www.apgi.org)

Qu’est-ce-que la production ? La production regroupe l’ensemble des opérations de transformation des matières premières en produits finis. Elle répond à des normes de qualité nationales, européennes et internationales très strictes, et garantit le respect de l’hygiène, de l’environnement et de la sécurité. Tous les établissements fabriquant

8

L’INDUS • novembre 2012

Quels sont les différents domaines de la production ? Les domaines de la production sont larges et comportent la fabrication et le conditionnement des médicaments mais aussi la maintenance, la logistique industrielle, l’organisation industrielle (HSE Hygiène, Sécurité et Environnement, méthodes/ industrialisation) ceci en lien étroit avec le contrôle qualité et l’assurance qualité. Quelle est la place de la production dans l’industrie pharmaceutique ? La production est située entre le développement et la commercialisation/diffusion du médicament. Elle occupe une place centrale et importante dans l’industrie pharmaceutique. Elle représente en effet 36% des effectifs des entreprises du médicament (sources LEEM). La France est, au niveau européen, le premier pays producteur de médicaments et est bien placée dans l’exportation de ces derniers (3e place mondiale).

«L

a mission générale du pharmacien de production est de livrer dans les délais et au coût prévu, un produit conforme aux BPF.

»

Quelles sont les missions du pharmacien de production ? Concrètement, la mission générale du pharmacien de production est de livrer dans les délais et au coût prévu, un produit conforme aux BPF (gestion de la balance qualité/ productivité). Ceci implique notamment de : • gérer les aléas de production et donc évaluer l’impact et proposer des solutions dans le cas, par exemple, d’un arrêt machine (que faire des produits en cours de fabrication ? échanger avec la maintenance pour organiser le dépannage et le redémarrage des lignes), de non-conformités détectées en cours de production ou a posteriori. • mettre en place des activités d’amélioration continue : augmentation de la qualité et de la productivité (optimisation des taches des opérateurs, préparation et réponse aux inspections des autorités de santé, formation continue du personnel...). • assurer le fonctionnement quotidien : validation de certaines

www.apiep.net


Portraits

«I

l est important de faire des stages et de construire précocement un projet professionnel.

»

Quelles sont les évolutions de carrière ? Il est difficile de répondre à cette question avec précision car cela dépend notamment du type d’entreprise (groupe pharmaceutique, sous-traitant), de la taille du site et de la nature de l’activité. De façon générale, le secteur de la production offre aux jeunes diplômés la possibilité d’accéder rapidement à des responsabilités et d’évoluer relativement vite au sein d’un site de production. Un jeune diplômé pharmacien commence généralement comme responsable adjoint d’un secteur de production

(fabrication ou conditionnement), pour devenir ensuite responsable de secteur puis responsable de fabrication et/ou conditionnement. Une évolution vers l’assurance qualité est souvent observée.

les réalités et les contraintes qui peuvent être associées à ce secteur (contraintes de travail de nuit, le week-end, sites de production pouvant être situés dans des villes de taille moyenne…).

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui veulent s’orienter vers la production ? Il est important de faire des stages et de construire précocement un projet professionnel. Commencer par un stage ouvrier tôt dans le cursus des études de pharmacie est un moyen de rentrer dans l’industrie pharmaceutique et surtout d’observer l’organisation et le travail quotidien en production. Pour un même type de poste, la taille de l’entreprise influence beaucoup le quotidien du pharmacien de production. C’est pourquoi il est important de rencontrer et de multiplier les échanges avec les professionnels du secteur afin d’avoir une vision globale de toutes les missions du pharmacien de production. Ces échanges leur permettront également d’appréhender

La réalisation d’un double cursus avec une école d’ingénieur est-elle souhaitable ? Le double cursus avec une école d’ingénieur est effectivement recherché dans l’industrie pharmaceutique car il donne accès à des postes moins accessibles aux pharmaciens avec un Master 2 (secteur des méthodes par exemple). Toutefois, les étudiants doivent se poser la question de savoir pourquoi ils souhaitent suivre cette double formation et ce qu’elle va leur apporter par rapport à leur projet professionnel. Mon expérience au niveau du Master 2 Technologie et Management de la Production Pharmaceutique montre que les étudiants pharmaciens ayant validé ce master trouvent un emploi en production dans la continuité de leur formation sans aucune difficulté. Ceci démontre que si le double

1. planifier

4. agir

LEAN MANUFACTURING

2. développer © www.faq-logistique.com

étapes critiques d’un point de vue pharmaceutique, gestion des plannings (production et opérateurs), mise à jour documentaire régulière, interface avec les autres services, éviter les dérives des pratiques au quotidien (audits internes…). • veiller à la cohérence des procédés de fabrication avec la réglementation pharmaceutique, • gérer les contraintes budgétaires et réaliser les objectifs de l’entreprise. • préparer l’avenir en gérant des investissements et en élaborant de nouveaux objectifs. Comme vous pouvez le constater, le travail en production est varié et tout sauf routinier.

3. contrôler LE LEAN MANUFACTURING EST UNE TECHNIQUE D’OPTIMISATION POUSSÉE DE LA PRODUCTION.

www.apiep.net

novembre 2012 • L’INDUS

9


Portraits

cursus pharmacien-ingénieur peut constituer un atout supplémentaire, il n’est pas indispensable pour travailler à des postes de responsabilités en production. Quelles sont les qualités/compétences recherchées chez un jeune diplômé se lançant dans la production ? En production, les sollicitations sont constantes au quotidien. Travailler en production nécessite donc une disponibilité importante. Un jeune

diplômé aura souvent un premier poste en horaire décalé. Les qualités et compétences qui seront attendues sont par exemple : • la capacité de décision • la capacité à communiquer et à manager des hommes et des équipes (primordial dans ce secteur) • le sens pratique • la réactivité et le dynamisme • la rigueur • la mobilité et l’adaptabilité • la maîtrise de la gestion de projet • l’aptitude à travailler en équipe • la maîtrise de l’informatique et de l’anglais

Enfin, quelle est la tendance pour l’avenir ? Les recrutements en production augmentent régulièrement (sources LEEM) notamment en raison de nombreux départs à la retraite. Ce secteur est néanmoins en pleine évolution du fait de la spécialisation des sites, de l’essor des génériques et des médicaments issus des biotechnologies. Un déplacement de l’activité est largement observé au bénéfice des sous-traitants.

LE MOT DE L’ÉTUDIANTE : Hélène Guéry Hélène Guéry, étudiante Pharma Plus à l’ENSIC, après avoir suivi le Master 1 « Formulation et Production des médicaments, produits cosmétiques et autres produits de Santé » parcours «Technologie et Management de la Production Pharmaceutique » à ChâtenayMalabry. « Dès le début de mes études de pharmacie j’ai voulu m’orienter vers l’industrie et plus particulièrement le développement industriel. Cette orientation me plaît en raison de son rôle charnière entre le développement clinique et la production industrielle. De plus, une collaboration entre de nombreux services (Galénique, Assurance Qualité, Production, Affaires Réglementaires…) est nécessaire et je trouve très intéressant de pouvoir travailler avec tous ces secteurs afin de respecter les exigences de chacun ; c’est-à-dire qu’il faut satisfaire la qualité des médicaments tout en assurant une bonne rentabilité. Pendant mon stage de cinq mois, réalisé dans le cadre de ma cinquième année, j’ai pu assister à des protocoles de transposition industrielle ainsi qu’à la production de médicaments expérimentaux.

10

L’INDUS • novembre 2012

Ce stage m’a permis de confirmer mon envie de travailler dans le domaine du développement industriel et j’ai pu me rendre compte de l’importance de ce service sur un site de production. Je suis actuellement étudiante à l’École Nationale Supérieure des Industries Chimiques (ENSIC à Nancy) en vue d’obtenir le double diplôme pharmacieningénieur. J’ai choisi cette formation afin d’acquérir une vision plus technique de l’industrie et du génie des procédés, et ainsi de pouvoir communiquer plus facilement avec tous les corps de métiers présents en production. Je pense que les deux points de vue (pharmaceutique et ingénieur) me seront très utiles dans ma future carrière et me permettront de m’adapter à toutes les situations. Mon conseil aux étudiants souhaitant s’orienter vers ce domaine est qu’il faut se renseigner sur les différentes possibilités de formation assez tôt afin d’avoir toutes les cartes en main pour se construire un cursus cohérent et de qualité. De plus la maîtrise de l’anglais est un point primordial et ne doit pas être laissé au second plan.»

www.apiep.net


Portraits

DR

Interview M. Lafitte, l’avis d’un jeune professionel

OLIVIER LAFITTE

• Laboratoire Septodont, Site de production, Saint-Maur des Fossés : Depuis juin 2009 : Responsable des pharmaciens de production aux injectables - Encadrement de 3 pharmaciens de production et de 5 préparateurs - Responsable de l’atelier de fabrication (pesées, mise en œuvre des matières 1ères) - Conduites des utilités pharmaceutiques (eau purifiée, eau PPI, vapeur pure) De février 2007 à juin 2009 : Correspondant qualité - Gestion de projets qualité en production (Habilitations opérateurs / Revue du circuit des dossiers de lot / Suivi des non-conformités…). • Laboratoire Cephalon, Site de production, Nevers : De novembre 2005 à février 2007 : Pharmacien de production - Encadrement de l’équipe du week-end (14 personnes) - Gestion des ateliers de conditionnement (blisters) et de production (lyophilisation). • Laboratoires Servier Industrie, Site de production, Gidy : 2005 stage de fin d’études (9 mois) - Pilotage de groupes d’amélioration continue AMDEC afin de réduire les pertes compression et conditionnement. • Laboratoire Ethypharm, Site de Production, Houdan : 2003 stage de 3 mois

www.apiep.net

Comment définissez-vous la production ? C’est là où se fabrique le médicament c’est à dire là où les matières premières sont mises en œuvre en utilisant des équipements, du personnel et des méthodes pour aboutir au produit fini. Nous sommes constamment confrontés à des problématiques de qualité et de productivité et notre rôle en tant qu’encadrant et plus spécifiquement de pharmacien en production est de bien gérer cette balance pour s’assurer que nous puissions sortir des produits répondant aux normes qualité les plus exigeantes au moindre coût. Qu’est-ce-qui vous a attiré vers ce secteur ? Lors de ma 3e année j’ai effectué un stage d’été en affaires réglementaires, ce stage s’est bien passé mais j’ai compris que ce type d’activité ne me convenait pas, je me suis rendu compte que j’avais besoin de travailler dans un service avec plus de contact et de relationnel. Je me suis donc tourné vers la production lors d’un stage en 4e année et j’ai tout de suite vu que c’était ce qui me convenait. En deux mois j’ai pu mener à bien deux projets en interaction avec différents services (laboratoire de chimie, assurance qualité…). Personnellement j’apprécie vraiment de fabriquer physiquement un produit, bien sur nous ne sommes pas derrière les machines à les conduire mais je trouve valorisant de voir concrètement le fruit de notre travail.

Quels en sont pour vous les principaux avantages et inconvénients ? C’est un service qui nécessite une forte disponibilité car les usines tournent le plus souvent en 3x8 (24h/24 - 5 jours / semaine) voir en 5x8 (24h/24 - 7 jours par semaine) même si les responsabilités sont évidement partagées il arrive que vous soyez sollicité en dehors de votre plage horaire pour donner votre avis sur un problème rencontré. En début de carrière, les premiers postes sont occupés le plus souvent dans des équipes en horaires décalés que ce soit de nuit ou de week-end, ce sont des postes très formateurs car on vous donnera rapidement des responsabilités mais pas toujours très confortables pour la vie personnelle. L’avantage de ces horaires c’est qu’ils laissent du temps pour terminer sa thèse.

«L

es pharmaciens en production sont indispensables pour évaluer le risque et les incidents qualités.

»

On ne le répétera jamais assez, passez-la rapidement, surtout si vous avez fait un stage intéressant qui peut être retravaillé pour servir de sujet, vous avez encore toutes les infos en tête en sortant du stage profitez en ! Vous en aurez besoin par la suite et plus vous allez avancer dans votre carrière, plus vous aurez du mal à

novembre 2012 • L’INDUS

11


Portraits

On parle beaucoup de concurrence des non pharmaciens, qu’en est-il sur le terrain ? Les deux sont complémentaires, sur un site de production les pharmaciens sont les seules personnes à

avoir côtoyé des patients et je pense que notre cursus nous apporte une sensibilité particulière aux questions de qualité produit, cela crédibilise notre discours auprès des opérateurs. Les pharmaciens en production sont indispensables pour évaluer le risque et les impacts des incidents qualités. Une de nos fonctions principales et de dire si c’est grave ou pas, de faire le tri entre les incidents qui nécessitent une action corrective voire arrêter de production ou détruire le lot et les incidents qui n’impactent pas ni la qualité ni la traçabilité du produit. Bien sur nous ne sommes pas seuls décisionnaires et nous pouvons toujours aller voir notre hiérarchie en cas de doute mais nous sommes un premier niveau important.

Quelles sont les possibilités d’évolution ? Il y a de nombreuses possibilités d’évolution en production en pre-

NORMANDIE

NORMANDIE

trouver du temps pour la faire. C’est un secteur qui exerce une forte pression car lorsque vous avez une ligne qui tourne en continue, elle peut par définition s’arrêter à tout moment et c’est autant de produit que vous ne fabriquez pas. C’est donc un challenge constant où vous obtiendrez rapidement des responsabilités importantes et qui procure des grandes satisfactions lorsque vous arrivez à faire évoluer une personne de votre équipe, que vous arrivez à comprendre et résoudre un problème ou lorsque le projet dans lequel vous vous êtes investi est mis en place, assimilé par tous et apporte un vrai gain.

© SITE DE SANOFI - LE TRAIT,

© SITE DE SANOFI - LE TRAIT, E. UES POUR LE REMPLISSAG T LES TUBES DE SERING ROBOT TRANSPORTAN

Un double diplôme d’ingénieur/ pharmacien vous semble-t-il un réel avantage pour évoluer dans ce secteur ? Si vous souhaitez vous orienter vers des métiers plus tournés vers le technique type responsable de projet, une formation d’ingénieur peut vous apporter un plus. Mais pour des métiers de production pure par exemple responsable d’atelier où la partie management est primordiale cela ne semble pas forcement nécessaire. Même sans avoir fait une formation d’ingénieur vous apprendrez très rapidement à connaitre les équipements dont vous avez la charge. Avant de faire son choix il est donc primordial de choisir le type de fonction que vous voulez exercer plus tard, préférez vous travailler vers des métiers à forte connotation managérial ou à forte connotation technique ? C’est à vous de choisir.

CHAÎNE DE REMPLISSAG E SOUS ISOLATEUR.

Activité CRO (essais Cliniques, Enquêtes Épidémiologiques, Études Observationnelles…) Délégation de Compétences (Biométrie, Recherche Clinique, Affaires Réglementaires, Assurance Qualité, Pharmacolvigilance, Medical Writing) 110-114, rue Jules Guesde - 92300 Levallois-Perret Tél.: 01 71 11 31 56 / Fax : 01 71 11 31 55 Site internet : www.aixial.com - Email : contact@aixial.com

12

L’INDUS • novembre 2012

www.apiep.net


Portraits

© SITE DE SANOFI - LE TRAIT,

nant la responsabilité d’ateliers de plus en plus importants. L’évolution la plus naturelle nous envoie vers l’assurance qualité mais il est aussi possible d’évoluer en logistique, voir au sein de l’agence du médicament pour devenir inspecteur.

«F

aire attention à la taille de l’entreprise dans laquelle vous allez travailler, cela influe énormément sur la fonction.

pour définir ensemble les plannings de production et s’assurer de la disponibilité des matières premières, la maintenance mais aussi les laboratoires d’analyses afin de suivre les résultats des analyses sur nos produits que ce soit des contrôles en cours de fabrication ou sur les produits finis.

NORMANDIE

»

Avec quels autres secteurs êtesvous en interaction ? Nos principaux interlocuteurs sont la qualité que ce soit les entités validation ou la libération , la logistique

© SITE DE SANOFI - LE TRAIT,

NORMANDIE

’ÉTIQUETEUSE. LES PARAMÈTRES DE L OPÉRATEUR RÉGLANT

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants désirant s’orienter vers la production ? De faire attention à la taille de l’entreprise dans laquelle ils vont travailler, cela influe énormément sur la fonction. Pour schématiser grossièrement, dans les grosses structures vous aurez un périmètre d’action probablement plus restreint avec une hiérarchie plus lourde mais plus de moyens ce qui permet d’aller plus loin au niveau de la compréhension de problématique. A contrario dans une structure plus petite vous aurez probablement un champ d’action plus large avec des problématiques plus nombreuses et variées mais parfois moins de moyens (expertise ou temps) pour approfondir ces questions mais une structure hiérarchique plus légère permet d’acquérir plus de responsabilité rapidement et de raccourcir les prises de décision.

CHEF DE LIGNE AU REM PLISSAGE.

Nous tenons à remercier Sanofi et plus particulièrement le site de production Le Trait en Normandie, pour nous avoir accordé l’autorisation d’utiliser ses photos.

www.apiep.net

novembre 2012 • L’INDUS

13


L’année passée

The Gala : 13 & 14 avril 2012

D

epuis maintenant 4 ans, les associations APIEP et AEPCM ont le plaisir d’organiser une soirée de Gala dans le hall de la Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry. Après 4 mois de durs labeurs, elles ont pu vous offrir cette soirée d’exception réalisée pour fêter les 40 ans de la Faculté. Dès 22 h, les portes du Hall se sont ouvertes sur un espace baigné de lumière, auquel menait un long tapis rouge déposé spécialement pour l’occasion. Un peu plus de 1 200 étudiants ont foulé ce tapis, avant d’entrer pour une soirée inoubliable. Après un début de soirée marqué par une évacuation brève mais non moins effrayante (on était un vendredi 13 quand-même), les étudiants ont été accueillis par une coupe de champagne distribuée au stand d’accueil. Après une pause plus ou moins brève à l’entrée et après avoir déposé leurs effets personnels aux vestiaires, ils ont pu dès lors se jeter sur les bars et le dance-floor. Animée par Le Nain, aidé par 3 500 watts d’enceintes, un énorme écran à LED, un cube de projecteurs lumineux et un canon à paillettes, la

14

L’INDUS • novembre 2012

soirée aura enflammé du plus jeune au plus vieux pendant sept heures incroyables. Plus de soixante organisateurs ont toute la nuit animé des bars à bière (et quelles bières !), vin, champagne et soft (qui pour une fois a fait rêvé par le nombre de cocktails différents servis), pour abreuver sans interruption les participants. Surchargés de petits fours, de mignardises, de cakes et de bonbons, ils ont aussi rassasiés les étudiants étourdis qui n’auraient pas eu le temps de manger avant de venir. Mais c’est bien les participants qui ont apporté le plus gros de l’ambiance pendant toute la soirée, ne se reposant que quelques minutes pour soulager les pieds meurtris par les talons hauts ou respirer entre 2 chorées pharmas. Pour ceux qui le souhaitaient, un stand photo était aussi à disposition pour conserver un souvenir de l’évènement. La soirée s’est terminée à 5h du matin, et les murs de Châtenay résonneront encore longtemps de cette soirée, qui aura

je l’espère permis à des générations de se souvenir de ce que fut une magnifique soirée pharma comme il y en a eu pendant des années, et comme il y en aura encore beaucoup d’autres. Nous vous remercions donc une fois de plus pour votre énergie, tout comme nous remercions chaleureusement tous les services de la Faculté qui nous ont permis d’organiser cette soirée et ont aidé et soutenu les membres de l’APIEP et de l’AEPCM dans cette magnifique expérience. À dans 2 ans pour une nouvelle grande expérience dans le hall ?

www.apiep.net


À venir…

2API : Assemblée des Associations en Pharmacie Industrielle Cette assemblée se déroulera les 1er, 2 & 3 mars 2013, à la faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabry.

L

ancée il y a maintenant 4 ans par l’APIEP, la 2API a su conserver une importance primordiale aux yeux des Associations en Pharmacie Industrielle. En effet, elle permet à celles-ci de se réunir une fois par an, pour discuter de leurs activités ainsi que de l’actualité pouvant toucher les étudiants se destinant à la filière industrie. Préalablement organisée par les associations de Paris 5 (ALEE) et de Strasbourg (Cephi), elle est organisée cette année par l’APIEP, pour le plus grand plaisir de ses membres. Pendant trois jours, nous espérons qu’elle réunira un maximum d’étudiants, selon un programme qui sera finalisé dans le mois à venir. La précédente édition avait abouti à la création d’un forum internet de discussion : www.pharma-indus.fr. Ce forum a pour objectif de discuter de l’actualité des études de pharmacie ou de la pharmacie en général, ainsi que de fournir aux étudiants un espace de discussion pour poser des questions. N’hésitez pas à vous y rendre, l’inscription est libre et gratuite ! Pour cette 4e édition de la 2API, nous espérons pouvoir proposer aux étudiants des conférences animées par des professionnels, des enseignants de la Faculté et des étudiants en fin de cursus. Celles-ci porteront sur des secteurs de l’industrie pharmaceutique, les thèmes seront définis dans les mois qui viennent. De plus ces conférences seront ouvertes aux étudiants de Châtenay-Malabry !

www.apiep.net

Rendez-vous sur notre site : www.apiep.net à la rubrique « 2API » pour obtenir toutes les informations au fur et à mesure de la mise en place de l’évènement. Nous nous tenons bien entendu à votre disposition au local de l’APIEP pour toute information suplémentaire.

Pharma-indus.fr est financé par les associations participantes à la 2API et administré par les membres de celles-ci. Il a pour objectif : • de centraliser l’information sur les études de pharmacie filière industrie et recherche. • d’aider les étudiants en créant une communauté capable de répondre à des questions diverses sur l’industrie et la recherche. • d’aider à l’orientation des étudiants (M1, M2, double cursus…) • de faciliter la communication entre les étudiants et les associations d’étudiants en pharmacie industrielle.

novembre 2012 • L’INDUS

15


Actus Principes actifs hautement purifiés

Le saviez-vous ? Thalidomide Selon une étude conduite par des chercheurs de la Johns Hopkins University School of Medicine, le traitement à faible dose par thalidomide permet d’améliorer la toux et la qualité de vie des patients atteints de la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI).

5 marché européen e

La Pologne voit depuis 2008 la vente de médicaments progresser de 8,5 % par an. On retrouve comme leaders du marché Sanofi puis Polypharma (un groupe national), GSK, Novartis, Sandoz, Roche et Servier. La Pologne se présente comme un terrain propice à l’innovation. La progression des ventes de molécules innovante dépasse en effet celui de 15 pays de l’Union européenne.

Pilule de 3e génération déremboursée en 2013 La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé la fin du remboursement par la Sécurité sociale des pilules contraceptives dites de 3e génération, à compter du 30 septembre 2013.

Vers la fin de la vignette pharmaceutique ? Dans un récent rapport, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) suggère de supprimer la vignette des boîtes de médicaments. Le prix et le taux de remboursement seraient alors inclus dans le code DataMatrix présent sur les emballages et le code couleurs remplacé par une mention sur la boîte indiquant le caractère remboursable ou non du produit.

40 ans ! 50% C’est la proportion d’Américains qui seront obèses d’ici 2030. Telle est la conclusion d’un rapport de la Trust for America’s Health et de la Fondation Robert Wood Johnson.

10% C’est le pourcentage de la population active employée par le secteur de la santé en France.

80% C’est la part de marché représentée par la substitution générique, soit huit points de plus qu’en avril 2012 selon la CNAM.

16

L’INDUS • novembre 2012

Selon une étude récente publiée dans la revue Archives of Internal Medecine, certains produits pharmaceutiques seraient encore efficaces alors qu’ils sont périmés depuis plus de 40 ans. Des chercheurs ont analysé 8 médicaments contenant 15 substances actives différentes, notamment de la codéine, des amphétamines et de l’aspirine, le tout dans leur emballage d’origine non ouvert. Sur les 14 composés analysés, 28 ans après la date de péremption, 12 d’entre eux avaient conservé 90 % du principe actif tel qu’il était inscrit sur l’étiquette d’origine. Pour 8 substances c’était toujours le cas, 40 ans après la date d’expiration.

Novasep va investir 30 millions d’€ dans la construction à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques) de la plus grande unité au monde de chromatographie. L’usine produira des principes actifs hautement purifiés à partir de mélanges complexes, enjeu d’une grande importance pour l’industrie pharmaceutique !

Sanofi « Dans le contexte de plus en plus tendu et face à la concurrence accrue du marché, la réorganisation de plusieurs entités juridiques présentes en France constitue une nécessité impérieuse afin de sauvegarder la compétitivité du groupe. » Sanofi estime à 4,4 milliards la perte de chiffre d’affaires entre 2009 et 2011 liée à la concurrence des génériques. La direction pointe l’insuffisance de productivité de sa R&D, un nombre de nouvelles molécules entrant en développement insuffisant, un temps de développement environ 20 % supérieur à la moyenne de l’industrie, une organisation de la recherche trop compliquée... En conclusion : « Cette situation n’est pas tenable pour le groupe par rapport à ses concurrents, mais aussi dans l’absolu, puisque le potentiel commercial des nouveaux médicaments est inférieur aux investissements qu’ils requièrent ».

1,4 milliard d’euros C’est la somme économisée en 2011 grâce à la substitution.

www.apiep.net


Agenda

L’APIEP, c’est aussi… ner avec toute la promotion pour revivre les bons moments passés. Projection de photos et vidéos souvenirs.

• La 27e édition du Forum de l’industrie pharmaceutique : aura lieu les 13 et 14 novembre 2012 dans le hall d’honneur de la faculté de pharmacie de ChâtenayMalabry. Entrée libre et gratuite.

Soirée : 13 mars 2013 L’APIEP organisera sa soirée annuelle. De nombreuses surprises vous y attendront : goodies, danseuses et bien plus encore ! Un événement à ne rater sous aucun prétexte : venez vous renseigner à l’APIEP !

• Pot des 2 année : Décembre 2012 Les nouvelles recrues de l’APIEP vous proposent de les retrouver autour d’un pot dans le local de l’APIEP. Bonne ambiance garantie. e

• Dîner de promo : 20 février 2013 Le temps d’une soirée, les étudiants de 4e année se réunissent dans le hall de la faculté pour un ultime di-

www.apiep.net

• Rallye du caducée : Les 13 & 14 avril 2013 Les 2e année de l’APIEP vous proposent de découvrir une région de France le temps d’un weekend, autour d’un thème convivial. Au programme : activités, énigmes, soirée…

novembre 2012 • L’INDUS

17


Bons plans

Les bons plans du serpent Maroc

Tapas

Leclerc Le Tafoukt -192, av. de la Division 92290 Châtenay-Malabry Le Tafoukt Situé à Châtenay-Malabry, le restaurant au cœur mée parfu vous invite pour une balade les portes du Maroc. Le voyage commence dès ré dans un déco r passées, en découvrant l’intérieu rsuit dans style typiquement marocain… et se poune marocuisi une les assiettes : le Chef élabore tous les caine aux mille saveurs et vous proposene. Parmi ocai mar incontournables de la tradition pastilla les suggestions, laissez-vous tenter par une cous cous un ou ines de poulet, du caviar d’auberg vous on mais La €. 17 de plus pas maison pour oremp à e vent de propose également un service ! ter… pensez-y

Viroflay

ision e la Div d . v a 8 s - 6 ny et Tapa to n vous Saveurc - 92160 An étier et patro as froim r p Lecle cuisinier de ecettes de Ta nviviale Pierre, ledécouvrir ses r e ambiance co grands invite à haudes dans un ge. Parmi les guster des et c té et de par taus pourrez y dé élèbre de quali s des Tapas, vo s comme la c mbon classique ialités ibérique ndalou ou le jant de 4 les spécle Gaspacho A es des prix alla repas, Tor tilla, Pata Negra (avr par tager votreéputés ibérique ulement !) Pou i des cépages r subtils, à 8 € se de vins parm n de cocktails ur une un choix e, et propositiosans alcool, po d’Espagn sants, avec ou s Tapas. rafraîchisstive autour de pause fe

Clamart

Fon

Vélizy Vilacoublay

Châten Malabr

Jouy-en-Josas Italie uts s Prés Ha e d e c la P Borsalinorrières-le-Buisson Châtenay91370 Ve pas de la Faculté de idéal pour À quelques restaurant italien est u un dîner Malabry, ce éjeuner en terrasse o ’une pizza une pause dns (quoi de mieux qus !). La salle entre copai réussite des examen s procure pour fêter lat pleine à craquer, mai er ! Des est souven vialité. Pensez à réserv ordables de la convi garnies à des prix abels italiens pizzas bien ’autres plats traditionn panier de mais aussi d bolognaise dans un e, panze: penne à lagnocchi quatre fromagne cuisine parmesan ; Bref, une très bon. rotti farcis…ginale et appétissante italienne ori

18

L’INDUS • novembre 2012

Verrièresle-Buisson

www.apiep.net


Bons plans

Asie

Châtillon

ntenay-aux-Roses

Sceaux Robinson

L’Haÿ-les-Roses

nayry

n

L’Île de Mandarin - 84 94240 L’Haÿ-les-RosesAv. Henri Barbusse Dans ce petit restaurant, tout est pensé pour que le temps d’un repas vos esp kin ou la baie de Tokyo. rits s’envolent ver s PéSushi magnifique de fraîcheur et de générosité, ma de subtilité gustative, yak ki innovant de saveur et itori fondant et moelleux qui ne laisseront pas les pal faim. Ou encore nems, sam ais gourmands sur leur toutes les saveurs de l’A oussa et bœuf thaï, bref ristes, la car te compte bosie réunies ! Pour les putionnels japonais tels que n nombre de plats tradide nouilles... Côté dessert,les tempuras, les soupes ceurs nippones pour finir belle sélection de doula soirée en beauté...

Antony Orient rc ision Lecle

e la div - 162 av. d t des L’Olivier tony ir proposann sur vr n u A co é 0 d 6 1 à 2 t 9 ouverez bie tit restauran Voici un peorientales. Vous y retr et de tajines, mais s spécialités écialités de couscou s comme l’agneau toutes les spes plats moins connu seillons le fameux aussi d’autrl’akoud. Nous vous conboulette de bœuf au four ou aison, avec merguez, ombreux légumes, couscous mchette d’agneau, et n chiches et bien sur maison, brottes, courgettes, poids . Pour faire passer choux, caro semoule et sa sauce nthe, accompagné l’excellente excellent thé à la me pâtisseries orientout cela un à l’orange ou bien deue pour découvrir d’une glace ndroit bien sympathiq tales ! Un e écialités de l’Orient. toutes les sp

Fresnes

Bretagne Benny’s crêp 92160 Antonyes - 142 av. Aristide Brian d Benny’s crêpes gourmande da vous invite pour une paus et très lumineuns un cadre élégant, moder e amis, cette pe x. Idéal pour un diner entrne classiques. De tite crêperie connaît bien see la gourmande l’inévitable galette complète s fiche un choix crêpe au chocolat, la carte à galettes... Sucrévarié et alléchant de crêpes afou desser t... Le ou salé, blé ou sarrasin, pl et bretonne ne se s amoureux de cette spécialitat ront pas déçus. é

Massy

www.apiep.net

novembre 2012 • L’INDUS

19


Devenir un professionnel des industries de santé grâce à l’apprentissage Dans le cadre du renouvellement et de l’adaptation des compétences dans les entreprises du médicament, le Leem mène une politique active de développement et de promotion de la formation initiale par apprentissage. Pour assurer, sur tout le territoire national, la préparation aux métiers de l’industrie, le Leem a créé en 2003 le Leem Apprentissage qui s’appuie sur un réseau régional et sur des partenariats forts avec les Universités et les établissements d’enseignement supérieur. Situé au plan national, le Leem Apprentissage pilote des centres de formation d’apprentis en région. A ce jour, ont été créés : les CFA LEEM Apprentissage Ile de France, Aquitaine et Alsace. Aujourd’hui, 24 facultés de pharmacie proposent une filière industrie dans le cursus de Pharmacien. Or, si le jeune pharmacien acquiert, tout au long de ses études, une culture pharmaceutique qui en fait un expert du médicament (une formation scientifique solide, des connaissances en sciences pharmaceutiques, qualité, réglementation…), il doit également maîtriser des compétences et connaissances métiers qui faciliteront son intégration dans l’entreprise, dont les besoins tendent au recrutement de jeunes professionnels directement opérationnels.

Via les formations en apprentissage en Master 2, ouvertes aux étudiants de 6ème année en pharmacie, vous pouvez vous former aux métiers du développement, de la production, de la qualité, des affaires réglementaires, du juridique, de l’économie de la santé et de la pharmacovigilance. Ces formations sont développées en partenariat avec le Leem et des facultés de pharmacie, médecine et économie /gestion.

Le double statut apprenti/étudiant en pharmacie permet, pendant un an, d’alterner expérience professionnelle et enseignements. La montée en compétences, alliée à l’excellence de la formation, sont un gage de réussite et d’adaptation à un milieu professionnel exigeant et passionnant.

Dès à présent, postulez aux formations en apprentissage des CFA LEEM Apprentissage et devenez un professionnel des industries de santé ! Pour plus d’informations : http://www.leem-apprentissage.org/Formations.php Tél : 01.41.10.26.93 - info@leem-apprentissage.org

indus-5-web  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you