Page 1

Association des Parents d’Elèves du Lycée Français Alexandre Yersin à Hanoi – Vietnam

Le point sur la relocalisation du LFAY - 5 Janvier 2011. Association des Parents d’Élèves (APE) du Lycée Français Alexandre Yersin (LFAY) ape.lfay@gmail.com http://apeyersinhanoi.blogspot.com Cette note fait suite à celle mise en ligne en Octobre 2010. Les 3 derniers mois de l'année ont été riches en développements sur le dossier Nouveau Lycée. Nous avions, dans Point NL précédent du mois d'Octobre 2010, fortement regretté la trop faible activité des autorités françaises depuis le début de l'année 2010 face à l'urgence de la relocalisation du Lycée. Même si la coopération entre notre APE et les autorités françaises demeure inexistante, nous saluerons cette fois le travail des autorités françaises (Ambassade + AEFE) sur les 3 derniers mois et le poids de son action dans les récents développements. Face à la difficulté récurrente à créer en direct un dialogue continu et efficace avec les autorités de la ville sur le sujet NL, des solutions ont été trouvées. Les récents passages à Hanoi de personnalités politiques françaises ont semble-t-il été mis à profit pour dynamiser les échanges avec les autorités politiques vietnamiennes dans le but de faire avancer le dossier du Nouveau Lycée. Le Conseiller Culturel et de Coopération s'est particulièrement impliqué, au côté du Proviseur du LFAY, dans les actions, discussions et visites menées en fin 2010, du côté du Comité Populaire de Hanoi et de celui de Ecopark / Comité Populaire de Hung Yen. On peut récapituler les derniers développements comme suit:

. Novembre 2010: 1- L'AEFE renonce officiellement à explorer la proposition de terrain situé à Dai Mo, seule proposition présentée par le Comité Populaire de Hanoi. Compte tenu de la complexité légale du dossier du terrain Dai Mo propose en Octobre 2009 par le Comité Populaire de Hanoi à l'AEFE, ainsi que des problèmes environnementaux identifiés (bordure immédiate de la nouvelle autoroute de Hoa Lac), l'AEFE décide, après concertation avec l'Ambassade de France, de renoncer de manière officielle auprès du Comité Populaire de la ville de Hanoi, à explorer plus avant cette option de terrain situé sur la route de Hoa Lac. A noter que cette proposition de Dai Mo a longtemps été la priorité des autorités françaises, au grand dam de notre APE. Nous avions depuis fin 2009 mis en lumière les faiblesses de cette localisation dans nos échanges avec l'AEFE et l'Ambassade de France. Dès la fin 2009, nous avions exigé une étude plus approfondie de ce site de Dai Mo afin de mettre en lumière ses spécificités et ses risques potentiels. Nous avions également insisté très fortement sur la nécessité de disposer d'alternatives de terrains. 2- Une nouvelle proposition de terrain situé à Long Bien est faite par le Comité Populaire de Hanoi. Un nouveau rendez-vous de travail a lieu entre les représentants français (Ambassade et AEFE) et le Comité Populaire de Hanoi début Novembre. Ce dernier propose un nouveau terrain possible dans la zone de Long Bien à proximité du pont Long Bien. Une visite au Comité Populaire de Long Bien est organisée par l'Ambassade et le Proviseur dans la foulée et une rencontre a lieu avec le Secrétaire du Parti et le Président du Comité Populaire de l'arrondissement concerné. Trois parcelles mitoyennes cumulant à peu près 5 hectares sont identifiées comme pouvant abriter le futur Lycée. A noter que ce terrain, très intéressant en terme de localisation, avait déjà été identifié par des parents d’élèves en 2008. Il avait déjà fait l'objet d'une visite par l'AEFE et un courrier officiel de cette organisation française avait été envoyé au Comité Populaire de Hanoi demandant une confirmation de sa disponibilité. Le Comité Populaire avait en substance indiqué en 2008 que ce terrain n'était pas disponible. Nous


sommes contents de le voir réapparaitre fin 2010 même si le prix de cession attendu sera sans doute très fortement réévalué par rapport à celui annoncé en 2008.

. Décembre 2010: 1- Une nouvelle proposition de terrain situé à Phap Van (sud de la ville) apparait suite à un appel d'un parent d’élève vietnamien. Une visite du site de Phap Van, propriété de la société privée HUD, est organisée par M. le Proviseur. Ce terrain de 2.4 hectares, prêt-à-construire, présente la particularité de posséder deux parcelles mitoyennes (2 + 0.4) comportant, sur l’une d’elles, un bâtiment neuf abritant une école maternelle de 10 classes. Un prix plutôt élevé de leasing du terrain sur 50 ans est communiqué verbalement par le propriétaire en plus d'un prix de rachat pour le bâtiment existant abritant l'école maternelle. La partie française demande une proposition écrite précise répondant au cahier des charges transmis par l’AEFE (localisation cadastrale précise du terrain, superficie, prix, situation DUT, ...). 2- Une demande d'officialisation de la proposition de Long Bien est formulée auprès du Comité Populaire de la ville. Une nouvelle réunion de travail a lieu entre les représentants français et le Comité Populaire de la ville concernant le projet de Long Bien. Pendant cet entretien, la partie française formule auprès du Comité Populaire une demande de proposition écrite précise indiquant notamment : superficie exacte, emplacement cadastral et prix du terrain. A noter qu'un prix avait été brièvement communiqué de manière verbale lors de la visite par l'un des participants côté autorités locales mais sans pouvoir être considéré comme officiel. 3- Vihajico, propriétaire du projet Ecopark, informe les autorités françaises de son acceptation du concept de rétrocession intégrale du Droit d'Utilisation du Terrain au nom de l'AEFE. Cette décision importante, si elle est confirmée, lèverait le dernier frein légal concernant le terrain de l'Ecopark et offrirait la possibilité à l'AEFE de procéder, si choix de ce terrain, à une signature rapide du bail avec ce promoteur. Une réunion avec Vihajico et le Comité Populaire de Hung Yen pour précisions sur les implications de cette rétrocession intégrale du DUT a eu lieu mi-Décembre avec les autorités françaises mais des zones d’ombres subsistent à l’heure actuelle concernant le montage juridique du transfert du DUT.

. La suite: •

• • • •

Un mandat a été donné par les autorités françaises au cabinet Audier pour avancer dès le début du mois de Janvier sur les 3 propositions de terrains existantes et en particulier les deux nouvelles (Long Bien et Phap Van) pour lesquelles de nombreuses informations importantes et nécessaires à l'AEFE sont encore à collecter. Le Proviseur a demandé à ce que l'AEFE organise une mission à Hanoi après le Têt avec la présence d'experts immobiliers de cette organisation ainsi que celle du Responsable Régional. Une réunion technique en présence d’experts (juridiques et urbanistes) est prévue début Mars sur le sujet relocalisation. Une réunion d'information avec l'ensemble des parents d'élèves est envisagée pour le 12 Mars. Une commission consultative mixte (Ambassade, AEFE, parents d'élèves, personnel du LFAY, élèves et représentant des Français de l'étranger) est envisagée fin Mars 2011 afin de formuler un avis auprès de l'AEFE pour décision.

. La conclusion: •

Même si des obstacles vont encore apparaître sur les propositions existantes, nous avons vraiment le sentiment d'être entrés dans la phase finale de la recherche et sélection d'un terrain pour le Nouveau Lycée. Les discussions directes avec les Comités Populaires sont souvent longues et un accord sur la solution Long Bien sera sans doute complexe à négocier. La proposition de Phap Van émanant d'une entreprise privée, la question du transfert du DUT sera sans doute épineuse. La solution Ecopark parait, elle, plus avancée en termes légal et administratif. Nous constatons que l'ensemble des acteurs, français et vietnamiens, ont décidé au même moment d'intensifier leur implication sur ce dossier. Nous serons sans doute en Mars confrontés à un vrai choix de terrains de qualité. C'est un scénario bien évidemment plus confortable que la situation du mois de Novembre 2009. A défaut de coopération avec notre APE, la communication des autorités françaises sur ce dossier est plutôt bonne. La relocalisation du Lycée est urgente et notre APE reste focalisée et vigilante sur ce dossier majeur pour l'avenir de l'ensemble des enfants.

Point Nouveau Lycée Janvier 2011 FR  

Point Nouveau Lycée Janvier 2011

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you