Issuu on Google+

OPTIMISEZ VOTRE PÉRIODE D’ESSAI Vous venez d'être embauché(e) : vous êtes satisfait(e) d’avoir trouvé un emploi et l’entreprise l’est tout autant d’avoir trouvé la ressource dont elle a besoin et de vous avoir recruté(e). Vous avez donc un intérêt réciproque à réussir ensemble. Il vous faut à présent aborder une étape essentielle : la prise de fonction. Votre contrat de travail comporte une période d’essai de 3 mois et ces 90 jours sont cruciaux lorsque vous intégrez un nouveau poste. Dès les premières semaines, c’est la confirmation de votre embauche qui se dessine…

Quel est l’objectif de cet exercice ? Vous aider à vous poser les bonnes questions en abordant votre nouvelle fonction : Que devez-vous avoir en tête durant cette période ? Comment vous intégrer à l'entreprise ? Comment vous comporter ? Quelles sont les règles élémentaires à respecter, les pièges à éviter ?...

A quoi va-t-il vous servir ? A mettre toutes les chances de votre côté pour réussir votre intégration et être confirmé(e) dans votre poste à l’issue de la période d’essai.

Comment devez-vous procéder ? Lire ces conseils et les mettre en application !

© Apec 2011

Page 1 sur 4


1 - Comment aborder la période d'essai ? Il ne faut pas oublier que le processus de recrutement est un véritable parcours du combattant. Et cela, que l'on soit en recherche d'emploi ou en activité. Les enjeux de la période d'essai sont donc forts, mais le cadre doit être conscient qu'il a été choisi, il doit se sentir en confiance. Cette période est surtout une phase d'observation et d'intégration, pendant laquelle chacun peut mettre fin au contrat, aussi bien le cadre que l'employeur. La notion d'"essai" vient au second plan. L'enjeu, c'est de montrer ses compétences mais surtout son savoir-être, ce que le CV et l'entretien permettent moins de saisir. 2 - Quel conseil peut-on donner pour réussir sa période d'essai ? On est dans une position "gagnant-gagnant". Le cadre a intérêt à ne pas oublier "pourquoi" il a été recruté, dans quel contexte, quelle est sa valeur ajoutée. Si l'entreprise ne propose pas de processus d'intégration, la nouvelle recrue peut poser la question de lui-même : qu'attend-on de lui ? 3 - Identifier les enjeux d’une période d’essai Que devez-vous avoir en tête durant cette période ? D'abord le fait que l'employeur teste vos compétences en situation ainsi que votre personnalité. Il évalue aussi votre capacité à vous intégrer dans une équipe. De votre côté, vous devez faire le point sur vos aspirations et vérifier que les conditions de travail vous conviennent : le poste correspond-il à ce que vous attendiez ? Vos collègues sont-ils des personnes avec qui vous pensez pouvoir travailler en bonne intelligence ? La période d'essai est une phase privilégiée d'observation mutuelle. Pour vous, l'objectif est donc de vous faire une opinion claire sur l'entreprise et le poste avant la fin de votre période d'essai. Pour l'employeur, il s'agit de conforter son choix de vous avoir recruté. 4 - Comment vous comporter ? Durant la période d'essai, vous devrez vous adapter à la culture d'entreprise ainsi qu'à un nouveau contexte de travail. Poser des questions, observer, apprendre sont autant de moyens de devenir une véritable force de proposition. "Il faut montrer votre implication, explique Géraldine Szwarcberg, conseillère en insertion professionnelle : vous intéresser à l'entreprise, la découvrir au maximum pour trouver votre place dans le service. Pensez également à vous plier aux codes vestimentaires et aux règles de ponctualité en vigueur dans l'entreprise". L'enjeu n'est pas de montrer à tout prix que vous maîtrisez votre travail mais de signifier votre motivation à apprendre. Pour faciliter votre arrivée, certaines sociétés prévoient un parcours d'intégration mêlant présentation de l'entreprise et tutorat. Profitez-en pour recueillir toutes les informations qui pourront vous être utiles. 5 - Les pièges à éviter Pour réussir votre intégration, le poste doit au préalable être bien défini : vous devez connaître précisément vos attributions. En cas de difficultés sur ce point, n'hésitez pas à demander une mise au point à mi-parcours. Enfin, n'oubliez pas l'essentiel, ce pour quoi l'entreprise vous a recruté. Avoir conscience de son rôle est important car en vous choisissant, l'entreprise "a acheté" une compétence bien identifiée. Que faire en cas de renouvellement de la période d'essai ? Sachez que la durée initialement prévue (en pratique, 3 mois pour les cadres, 6 mois pour les cadres dirigeants) n'est parfois pas suffisante pour que l'entreprise parvienne à apprécier vos aptitudes. Et elle souhaitera probablement un prolongement, sans que cela ne doive être pris comme une sanction. Pour en avoir le cœur net, demandez directement à votre employeur s'il est satisfait, s'il attend plus de vous dans tel ou tel domaine. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur vos points faibles. Soignez la présentation 6. Que faire en cas de difficultés ? Il faut rester dans une dynamique de professionnel. Ne pas hésiter à faire le point à mi-parcours. Parler du décalage éventuel entre le poste proposé et la réalité. En tout cas, il n'est pas bénéfique de faire profil bas

© Apec 2011

Page 2 sur 4


pendant cette période. La responsabilité du cadre, c'est de ne pas attendre le dernier jour pour soulever les éventuels problèmes de fond ou de forme.

Conseils sur apec.fr : « Pour bien s'intégrer, être curieux de l'entreprise est un atout important" Corinne Letessier, responsable communication recrutement à la Société Générale Comment s'intégrer à l'entreprise durant la période d'essai ? Quand une journée d'intégration est organisée pour présenter les structures et les valeurs de la société, c'est une opportunité à saisir pour prendre ses marques au sein de la culture d'entreprise mais aussi de son futur environnement de travail. L'intégration à l'entreprise ne s'arrête pas après quelques jours mais court pendant toute la période d'essai. Il est important de montrer une curiosité pour l'entreprise et une réelle motivation pour son secteur d'activité. Quelles sont les règles élémentaires à respecter pendant la période d'essai ? Le cadre doit être lucide sur le contexte de sa mission pour pouvoir être en adéquation avec le poste. Démontrer de bonnes qualités d'écoute permet aussi de mieux s'imprégner des tenants et des aboutissants du ou des projets que l'on aura à suivre. Avez-vous des attentes plus concrètes ? De façon plus pragmatique, le cadre doit être conscient des qualités qu'il peut exploiter pour ce poste et avoir un relationnel suffisant pour travailler en équipe. Enfin n'oublions pas que la modestie et l'humilité sont importantes pendant la première phase d'observation ainsi qu'une présentation correcte. "Poser les bonnes questions aux bonnes personnes favorise l'intégration dans l'entreprise" Said Abdoulhamid, 28 ans, consultant télécoms chez AFD Technologies Quelle attitude adoptez-vous durant une période d'essai ? Pour moi, l'important est d'être dans une situation où je suis le plus réceptif possible. Et dans ce domaine, j'ai une bonne confiance en mes capacités d'intégration notamment en ce qui concerne la communication avec mes collègues et supérieurs. Comment vous êtes-vous intégré à l'entreprise ? Je pense que la clé d'une intégration réussie consiste d'abord à produire du bon travail. Pour cela, je pose les bonnes questions aux bonnes personnes pour savoir où l'on en est, qu'est-ce qu'on fait et avec qui ? Dès que les gens constatent votre motivation, ils vous aident dans votre tâche. Il faut faire des efforts en ce sens au début de la période d'essai. Et puis petit à petit, quand on commence à bien appréhender le fonctionnement de l'entreprise et à avoir une bonne vision des projets, ne pas hésiter à donner son avis. Quels problèmes avez-vous rencontré ? Suite à ma période d'essai chez AFD Technologie, tout s'est passé très rapidement et j'ai signé un CDI. Mais dans un poste précédent, j'ai décidé de rompre mon contrat. Je m'étais rendu compte que le contexte de travail ne me convenait pas. La hiérarchie nous informait mal sur les projets et ne nous donnait pas les moyens de travailler dans de bonnes conditions. Mais il est difficile de se retirer quand ça ne fonctionne pas aussi bien qu'on le souhaiterait. J'ai pris du temps pour réfléchir avant de prendre ma décision.

© Apec 2011

Page 3 sur 4


Sélection d’articles sur apec.fr Je découvre le fonctionnement de ma nouvelle entreprise Vous êtes compétent et déterminé, c'est bien. Mais cela ne suffit pas toujours pour réussir votre période d'essai. Vous devez encore prouver votre capacité à vous fondre dans le moule maison, à vous approprier les règles de fonctionnement... La période d'essai, un nécessaire temps d'observation mutuelle Pendant la période d'essai, il ne s'agit pas seulement de faire vos preuves. Assurez-vous que vous vous sentez bien à ce poste, et qu'il est conforme à ce qui était prévu. Je construis mon réseau de relations internes Pendant la période d'essai, sont évaluées vos capacités à nouer des contacts avec les collaborateurs de l'entreprise et à entretenir des relations de travail fertiles. Nos conseils pour démarrer. 5 astuces pour éliminer les bugs de la période d'essai Mon entreprise n'est pas celle que je croyais... Que dois-je faire ? Et si l'entreprise qui vient de vous recruter se révélait être très différente de ce que vous espériez. La quitter avant la fin de la période d'essai ou tenter de s'y faire sa place... Le choix n'est pas si aisé. 4 questions à se poser avant de rompre une période d'essai Le bon décryptage avant de prendre votre décision.

© Apec 2011

Page 4 sur 4


Optimisez votre période d’essai