Issuu on Google+

CAPITALISEZ SUR LES RÉSULTATS DU TEST PerformanSe Quel est l’objectif de cet exercice ? Utiliser à votre avantage les résultats de votre questionnaire d’auto-évaluation PerformanSe pour repérer les points d’appui (vos points forts) sur lesquels vous pouvez compter professionnellement et les points de vigilance (les marges de progrès à prendre en compte dans votre stratégie d’évolution).

A quoi va-t-il me servir ? A optimiser les informations données par PerformanSe, pour vous mettre en valeur ou déjouer les objections. => A titre personnel : vous saurez sur quels points vous appuyer pour bâtir une argumentation valorisante (pour vos lettres, CV, entretiens…). => Face à un recruteur : lorsqu’il vous interrogera sur vos traits de caractère ou comportements professionnels, vous pourrez utiliser les résultats de PerformanSe pour lui répondre. Et s’il vous a proposé de passer le test, vous serez mieux armé pour le rassurer sur vos points de vigilance car vous les connaîtrez déjà et aurez préparé des contre argumentaires efficaces.

Comment dois-je procéder ? Une fois le test passé, vous obtenez une liste de points d’appui et de points de vigilance. Dans la liste des points d’appui, sélectionnez ceux dans lesquels vous vous reconnaissez pleinement. Illustrez ces aspects positifs en recherchant dans votre expérience des exemples concrets qui en témoignent. Exemple : « Sait se concentrer sur ses tâches ». Même quand j’ai beaucoup de tâches très différentes je ne me laisse pas facilement déconcentrer. Et j’aime d’ailleurs avoir des tâches très variées à gérer et je sais passer de l’une à l’autre avec aisance. A vous de jouer :

Dans une lettre de motivation ou en entretien de recrutement, valorisez ces éléments en montrant comment vous savez mettre à profit ces points d’appui. Exemple : le fait que « j’aime baliser mon itinéraire », m’aide à bien planifier toutes les étapes de production. C’est essentiel pour tenir des délais et optimiser l’utilisation des ressources dans une équipe. A vous de jouer :

© Apec 2009

Page 1 sur 2


Pour aller plus loin, concentrez-vous sur les points de vigilance dans lesquels vous ne vous retrouvez vraiment pas et trouvez des contre-exemples qui démontrent qu’ils ne correspondant pas à votre une attitude. Exemple : « N’aime pas interrompre sa réflexion ». Dans mon quotidien de gestion de production, je dois souvent passer d’un projet, d’un sujet et d’un interlocuteur à l’autre. Quand j’ai besoin de me concentrer sur un sujet qui me demande plus de temps, je quitte l’open space pour travailler dans une salle de réunion et mener à bien ma réflexion sans être interrompu. A vous de jouer :

© Apec 2009

Page 2 sur 2


Capitalisez sur les resultats du test Performanse