Page 1

RAPPORT D'ACTIVITÉS  2014    

      1/48 


Association Les Petits Débrouillards  du Grand Est    Les cadières, entresol M ,   53bis rue Lafayette,   54320 Maxéville     0383963894    contactGE@lespetitsdebrouillards.org    http://www.lespetitsdebrouillardsgrandest.org 

  Mieux vaut avoir de bonnes  interrogations que de mauvaises  certitudes  

2/48


Sommaire   INTRODUCTION  ● Rapport moral ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #04  ● Grands Chiffres ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #06  LES DESSOUS DE L’ASSOCIATION­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #07  ● Le Conseil d'administration et le Conseil Scientifique­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #08  ● L’équipe­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #09  ● Les animateurs et volontaires ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #10  ● Le Projet Associatif 2014­2018 ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #11  LES  DESSUS  DE  L’ASSOCIATION­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­  #15  L'ITINÉRANCE COMME ADN­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #17  LES SCIENCES ET MOI ET MOI !!­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #21  LA VIE MILITANTE­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #22  NOS ACTIONS EN LORRAINE­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #24  ● Nos actions dans le Grand Nancy  ● Flash: Engage­toi !!  ● Nos actions dans le centre  Vosges   NOS ACTIONS EN BOURGOGNE­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #34  NOS ACTIONS EN CHAMPAGNE ARDENNE ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #36  NOS ACTIONS EN NORD PAS DE CALAIS ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #37  ● Nos actions sur Lille métropole  ● Nos actions sur Artois Com  NOS ACTIONS EN FRANCHE COMTE­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #39  ● Nos actions sur Besançon  NOS ACTIONS EN ALSACE­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #42  ● Nos actions sur Strasbourg  ● Nos actions sur Mulhouse  ● Nos actions sur Colmar  NOS ACTIONS A L’INTERNATIONAL­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ #46   

  3/48 


RAPPORT MORAL DU  PRÉSIDENT    L’association  «  Les  petits  débrouillards  du  Grand­Est   »  ,  membre  du  « Réseau  » Association  Française  des  Petits  Débrouillards, a eu 140 adhérents personne physique et 212 adhérents  personnes  morales en 2014 ; son Conseil  d’Administration a connu un fonctionnement normal en 2014 ( à raison de   8 conseil d’administration) ​ et nous avons été présents de manière régulière au sein du CA de l’AFPD.  Elle  a  employé  en   201​ 4  21  salariés  per​ manents,​ 72  volontaire  en  service  civique  et  78  animateurs vacataires tout en s'appuyant sur un réseau de bé​ névole diversifié.  Sa  vocation  d’association  d’éducation  populaire  spécialisée  sur  l’  «  appropriation  »  de  la   culture   scientifique  et technique  par  un  public  diversifié (des très jeunes aux adultes) et ses choix de méthodes  la rapprochant du « terrain » la mettent en contact avec la société civile dans ses lieux de vie.  Elle s’avère  ainsi  très sensible (et tout  du moins davantage que d’autres structures aux objectifs  proches)  aux  aléas de  la  vie économique et sociale ainsi qu’à leurs conséquences sur les financements  ,  et  plus  particulièrement  ceux  de  l’Etat   et  des  collectivités  locales.  Cette  posture  la   renforce  parallèlement dans sa légitimité et la justesse de ses positions.  Si   quelques  clarifications  (et  parmi   elles  les  délégations  par  l’État  de   nombreuses  prérogatives   à  la  Région)   apparaissent  utiles,  notre   domaine  est  globalement   soumis  à  des  réductions  de  crédits,  à  la  complexification des procédures administratives et à la limitation des ambitions des demandeurs.   Dans  la  lignée  de 2013,  2014  a  à  ce  titre exacerbé un certain nombre de problèmes au  sein de  l'APDGE alors même que le projet global des Petits Débrouillards devenait plus ambitieux .  La  réforme  régionale nous touche de plein fouet : passer de 6 régions à 3 permet d’espérer que   notre domaine  sera approprié par  des services plus puissants au niveau régional et que l’ambition d’une  politique  CSTI  sera  plus  permanente   et  plus  structurée.  Les  conditions  budgétaires  actuelles,  faisant  craindre  une  phase  de   transition  difficile  (les  questions  de  la  durée  de  la  mandature,  de  l’éventuel  basculement  politique...)  vont  nous  demander   à  la  fois  de  grands  efforts   d’adaptation  et  de  ne  pas  négliger nos réseaux habituels.  Sur  le  point   de  la  production de  l’APDGE  :  comme il  est rappelé  dans  le  rapport du  Commissaire  aux  Comptes  , les  produits  ont  connu une augmentation substantielle , accompagnée corrélativement par la  croissance  des  charges  produisant  à  un  résultat  équilibré   …   mais  n’ayant  pas  contribué  à   une  reconstitution de la trésorerie.  Car notre problème le plus important est bien celui­là ; nous sommes actuellement en grande   difficulté et  devons  sortir  d’une  spirale  vicieuse  :  l’URSSAF  est actuellement  sourde à  toute négociation  du  calendrier   de  remboursement  et  déclenche  des  saisies  inadmissibles,  tandis  que  dans  le  même  temps  ce  blocage  nous  empêche  de  passer  des  emprunts  bancaires  pour  constituer  un  matelas  de  trésorerie  et  de  recruter certains  personnels  (contrats aidés). Nous  espérons  cependant  sortir  de  cette  situation délicate grâce au déclenchement de la solidarité du réseau « petits débrouillards »    Sur  le  point  de notre activité, présentée  par  ailleurs  de manière très  analytique,  les  priorités  nationales   se  trouvent  bien  représentées  à  l’APDGE  :  le  numérique  ,  les  transitions  avec  des  manifestations   marquantes  (conférences  Jacques  Weber   à  Saint­Dié  et  Lille,  le  festival  des  petits  explorateurs  de  Besançon, de Strasbourg, de Nancy...)  Mais  surtout  ,  l'APDGE  a  continué  à  affiner  son  analyse  poussée  de  la  situation  des  «   décrocheurs  » en  se basant sur  son  expérience  avec  des  volontaires en  service  civique accueillis par   l’association dans  le  cadre du  programme  « Engage­Toi  dans  le  Grand  Nancy  ».  Ce « package » , mis  en  application en  2014 a  été prolongé en 2015 (actuellement la 3eme « promotion » de décrocheurs est   de  30  jeunes).  L'APDGE  est  dans  ce  domaine   en  avance  sur  ses  partenaires  de  l’AFPD  et  sur  les  4/48 


analyses et  propositions  d’autres  opérateurs ; les déclarations du Président de la République pourraient  être  un  catalyseur  nous  permettant  encore  de  développer  ces  actions  (ainsi  que  les  très  prochaines  visites ministérielles à Nancy)  L'APDGE  a  également  innové  sur   des  plates­formes  originales  telle  que  «  Champi’parc  »  à  Maxéville, ou  s'y associe comme avec MOTOCO à Mulhouse.  Ces opérations qui amorcent une attitude  proactive pour susciter  des  plates­formes  permanentes  à  l’intention  d’acteurs  de  l’ESS, s’avèrent tout à   fait  encourageante. Les investissements  de  tous  dans  ces  projets  ont été remarquables  et  chacun doit  recevoir crédit de son engagement.    Le  fonctionnement  interne  de   l'APDGE  repose  sur  le  «   schéma  de   Gérardmer  »  discuté  et  adopté dans deux  CA  en 2013  ;  dans  cette  organisation  ,  l’interrégion  travaille  en « circuit court  » avec  les  antennes  locales   et  le   rôle  des  régions  est  mal  définie  et  de  fait  réduite  à  la  portion  congrue.  A  l’occasion de  lenteurs générées par des problèmes administratifs, la situation de l’équipe dirigeante  s’est  détériorée  et a  conduit  à une crise grave qui, nous  l’espérons, est en voie de  résolution (voir plus loin les  remarques sur le nouveau Conseil d’Administration).  Le  Conseil  d’Administration  qui  avait  entamé  une  réflexion  sur  l’organisation  et  le  fonctionnement a  été  l’écho  de ces divergences et est arrivé à la nécessité de faire appel à l’AFPD pour  analyser et faire des propositions.    Malgré,  mais  aussi  grâce  à  l’originalité  de  son  projet,  l’association  a  développé  ses  relations  avec  les  différents  acteurs  de nos  régions  : de  multiples  associations  locales bien  sûr  , de plus en plus  d’associations d’étudiants,  de  nombreux  services  des  différentes collectivités mais aussi le monde de la  Culture Scientifique et Technique .  L’histoire des relations au  sein de cette CCST n’a pas été sereine, surtout en Lorraine.  Depuis 2013,  nos   rapports  avec  le  Réseau  Hubert­Curien  se  sont  cependant  progressivement  améliorées  (ceci  s’est   traduit au  début 2014 par notre entrée formelle  dans le RHC). La question  centrale de nos relations avec  l’Université   de  Lorraine  s’est  également  améliorée  avec  la  très   prochaine   signature  d’une  convention­cadre.  Nous avons  également  rejoint  le conseil  d'administration du  réseau ACCUSTICA  en   Champagne­Ardennes et nous travaillons  de concert  avec le  CCSTI  de  Bourgogne. Des problèmes  de  dialogues et de reconnaissance perdurent cependant avec les réseaux en Alsace , en Franche­Comté  et  en région Nord pas de Calais et représentent une priorité pour l’exercice à venir.    L'APDGE  a  participé   à  de  multiples   manifestations  nationales  et   internationales  :  sans  être   exhaustif,  le  FOREJE  de  Poitiers qui  sera  co­porté  par l'APDGE à  l’été 2015 à  Lille, le colloque  IRISS  organisé par l’ALLISS  en janvier  2015  à  Paris, le forum du  FMSD  à  Tunis  (on  notera que la délégation  de  l'APDGE  y était  importante). Nous  ne  reviendront pas  sur l’enrichissement que  nos  jeunes ont pu  y  trouver,  mais   indiqueront  seulement  le  signal  de  solidarité,  d’ailleurs  très  apprécié,  que  nous  avons  envoyé aux jeunes Tunisiens quelques jours seulement après les attentats du Musée.    L’AFPD a  entamé  une réflexion sur les structures et le fonctionnement du réseau ; les difficultés  de  l'APDGE  ne sont  qu’une  illustration de ces débats ; comme l’indique  dans sa  dernière partie le projet  associatif. Une chose  semble  cependant acquise : donner au CA un rôle  plus stratégique en s’appuyant  sur  des  personnalités  bien  au  fait  des réalités  de  l’éducation  populaire et  de la  médiation  scientifique.  C’est à un  changement profond des méthodes de  travail de  nos  différentes structures que nous devons  nous préparer.  Que  chacun  en soit  remercié et  déploie  dans l’avenir ses compétences servies par ses qualités  morales, sociales, éthiques au sein de collectifs engagés    C. Millier  Président de l' APDGE , le 21 avril 2015

5/48


GRAND CHIFFRES 2014     Adhérents physiques­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­140  Communes touchées­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­625  Salariés ETP ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­19,87  Antennes­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­11  Animateurs vacataires ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­78  Heures de  bénévolat­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­​ ­­­­­­­­­­­­­432 878  Bénévoles­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­170  Partenaires­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­780  Personnes Morales Adhérentes­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­212  Laboratoires impliqués dans notre démarche ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­32  Volontaires en Service civique­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­76  Heures d'animation­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ 7885  Personnes sensibilisées­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ 143 361  Budget annuel ­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­975 395 Euros    Les réseaux sociaux    Très présente sur internet notre association est très suivie sur les réseaux sociaux et comptes   ● 3255 ​ followers sur ses comptes twitter   ● 7234​  Fans et abonnés sur ces pages Facebook   ● 123 ab​ onné à son compte scoop­it  ● 135 abonné à ça page Viadéo  ● + de 10000 abonnés aux Newsletter de nos sites internet 

 

AGRÉMENTS   ● ● ● ●

Structure Complémentaire  de  l’enseignement  public ​ délivré  par le Ministere de  l’éducation  Nationale  Organisme de Formation​  enregistré sous le N°41540319654  Structure  de  Jeunesse  et  d’éducation  populaire  ​ Délivré  par  la   Direction  Régionale  de  la  jeunesse et des sports  Entreprise  d’économie   sociale  ​ Délivré  par  la  Préfecture  de  Meurthe  et  Moselle  le  24  septembre 2007. 

   

6/48 


LES DESSOUS DE  L’ASSOCIATION     

   

7/48


Le Conseil d'administration    Le Conseil d'administration de l’Association les Petits Débrouillards du grand Est a pour mission de  veiller à la bonne marche générale de l’ association.  Les missions et le fonctionnement du conseil sont régis par les​  ​ statuts​ .  Composition du Conseil d'administration de l’Association les Petits Débrouillards du grand Est Membres  élus ou reconduit lors de l'assemblée Générale du 12 Avril 2014.    Président :​  Claude MILLIER ­ Retraité du corps des Directeurs de Recherches de l’INRA  Vice président en charge des partenariats avec l’ES et des EPST :​  Ludovic MARTINET ­ Allocataire  de recherche puis Aurélien Rubio, Chargé d’enseignement.  Vice président en charge du développement territoriale :​  Aurélien Rubio, Chargé d’enseignement.  Vice président en charge du développement extérieur et numérique  : ​ Quentin Houbre­ Etudiant  Trésorier : ​ Bernard MUSCAT ­ Retraité du corps des Professeurs certifiés en documentation  Secrétaire  :​  Philippe Malaisé ­ Responsable éducation à l’environnement MER    Membres simple  :  Philippe Combas­ Conseiller en Energie à l'ALEC du Pays Messin  Julien GOURNET ­ Gestionnaire de copropriété  Yohan Ferreux ­ Ambassadeur Science Société  Lydie Dournon ­ Hydrobiologiste  Thibaut EGUETHER ­Chercheur post­doctorant.  Cécile BAZILLOU ­ Ingénieure documentaire    Membres de droit  :  Association Française des Petits Débrouillards représentée par Ghislaine Hierso ­ Présidente   Association des Petits Débrouillards de Franche Comté représentée par Emmanuelle Digonnet ­  Présidente 

Le Conseil Scientifique    Le Conseil Scientifique de l’association existe depuis le 19 décembre 2009. Il est composé de 7  membres. Il a pour mission de participer à la validation des projets et des contenus scientifiques de  l’association par le soutien à la mise en place de comités scientifiques spécifiques.    Professeur Claude HURIET​  Docteur en médecine, Président de l’Institut Curie, Ancien sénateur de  Meurthe­et­Moselle  Claude MILLIER​  Il assure la présidence de plusieurs Conseils Scientifiques : ECOFOR, GICC   Docteur Nadou CADIC​  Docteur en sciences (Biométrie_écologie) Ingénieur en chef des Ponts, des  Eaux et des Forêts.   Docteur Thibaut EGUETHER ​ Docteur en pharmacie   Docteur Colette KELLER­DIDIER​  Docteur en pharmacie ex Présidente de l’Académie Lorraine des  Sciences Membre titulaire de l’Académie de Stanislas  Professeur Dominique MERY​  Docteur en sciences (Informatique) Directeur de l’équipe MOSEL  (Méthodes formelles et applications) au sein du LORIA Directeur de l’Ecole doctorale IAEM   Docteur Liliane BEAULIEU​ , Chargée de recherche au CNRS dans le laboratoire des Archives

8/48


L'équipe 2014    Antenne Grand Nancy   ● Camille bardon Coordinatrice Territoriale  ● Ameline Bunle Directrice inter régionale  ● Gauthier Caron Chargé de projet  ● My Linh Rossignon Comptable principale  Engages Toi dans le grand Nancy  ● Sorel Evelyne Gestionnaire de paie  ● Mavromata Tsiouda Chargée de projet    Engages Toi dans le grand Nancy  pôle Enseignement Supérieur  ● Colin Hulot Chef de Projet Champi'parc  Recherche Innovation  ● Charlotte Vialette Chargée de projet Ado  ● Ottolini Lucile Chargée de Mission  Tuteur  ● Vivien Braccini, Chargé de Mission      Antenne Madeleine (Terre de Lorraine, Meuse  Pôle Inter régional développement   Sud, saint Dizier )  ● Laure Digonnet  Directrice de pôle  ● Mathilde Young Coordinatrice  ● Corinne TOUSSAINT, Chargée de  Territoriale  diffusion    ● Xavier Claudel Responsable camion  Antenne Vosges Centre (Epinal)  science tour  ● Melissa Lagneaux Coordinatrice  ● Yohan Ferreux Responsable camion  Territoriale  science tour  ● Arthur Demonet Animateur  ● Aurélien Chretien Responsable camion    Science Tour  Antenne Colmar et Mulhouse    ● Cécile Courtois Coordinatrice territoriale  ● Julie Marechal Coordinatrice d'activité  Pôles territoriaux    ●  Marie Bernadberoy Directrice Alsace  ●  Adeline Levitte  Directrice (Bourgogne =  Antenne Strasbourg  ● Laurent Moskal Coordinateur d'activité  pas encore en 2014!) Franche Comté  ● Camille Patillon Coordinatrice d'activité  ●  Christelle Laurent Coordinatrice  ● Britta Berndt Responsable  Lorraine­Champagne­Ardenne  Administrative  ●  Adrien Malhaprez Coordinateur  Nord    Pas de Calais  Antenne Lille métropole    ● Xavier Poittevin Coordinateur d'activité    Antenne Artois Comm  ● Nicolas Fagot Coordinateur activité     Antenne Grand Besançon   ● Nicolas Fassenet Formateur   ● Aurélien Djamei Coordinateur d'Activité  

Siège Inter régional 

    

    

9/48 


Les volontaires et animateurs  Constance  FILLOZ,  Amina  OUESLATI,  Geoffrey  VOGT,  Léa  DAUBIGNEY,  Clément  ANTOINE,  Cécile  FOLIO,  Clémence  DELLON,  Amaury  SALLES,  Charles  MBINA,  Olga  MYRONOVA,  Emmanuel  MANGIN,  Florence  MOGNARD,  Oriane  GUILLOU,  Coline  MURER,  Simon  POUX,  Pierre  Jean  BARLETTA,  Pauline  PONCET,  Axel  MARTELEUR,  Fanny  COUTURIER­RICHARD,  Gauthier  LE  BOURLES,  Gautier  NOBIS,  Gérémy  GUICHET,  Kateryna  SYKINA,  Lydie  DOURNON,  Marie  GLACON,  Raphaël  CAZALY,  Sara  DE  WULF,  Sarah  DIGONNET,  Solenne  GATHERON,  Adrien  CARPINTIERO,  Célie  SAUNIER,  Amélie  BRUCKERT,  Benoît  DRIENCOURT,  Maureen  HALLIER,  Charles  MOUGEL,  Adam  GULAY,  Camille  ANTUNES,  Mohamed­Amine  BADECHE,  Cyrine  BEN  DHAOU,  Philippe  COMBAS,  Fatima  EL  GHANBOU,  Yohann  FERREUX,  Tristan  FUCHS,  Vaitiaré  JUAREZ,  Remy  KLINGELSCHMITT,  Géëlle  LANCELOT,  Alexandre  LOUIS,  Anais  MANGIN,  Maroussia  MARTELLEUR,  Adel  OBISI,  Berenice  PENAFIEL,  Ophélier  RAOUT,  Maude  SCHNEIDERLOCHNER,  Gultuba  TASGIN,  Mallaury  VAILLANT,  Laura  ZAMORA,  Eliane  ANCOUB,  Quentin  DENIZART,  Marie­Line  FERRER,  Maxime  GEISEN,  Charlène  GHERRARA,  Hei­tiare  GUERY,  Quentin HALTER, Stecy LEFRANCOIS, Frédéric MARCHAL, Julie PRIMERANO, Mélanie TOILIER,  Gildas  ZENARRE,  Lysange  BAPST,  Tahar  BELHOUL,  Yohann  BELOT,  Hamida  YAMOUN,  Elise  BION,  Mégane  BOCQUET,  Nicolas  BOUAMRANE,  Soraya  BOUFARNANA,  Zoé  BURGET,  Johann  CHAUVEAU,  Edith  COLLI,  Ophélie  DELABY,  Emma  DEQUIREZ,  Chloé  DERUYTERE,  Maureen  DHAINAUT,  Aurélien  DJAMEI,  Mathieu  DODANE,  Murielle  DURST,  Theda  EICHLER,  Meryam  EL  MESAOUDI,  David  FELTZ,  Jérémie  FERNIQUE,  Michel  GASPALDY,  Elise  GAUTHIER,  Thibault  GIRARD,  Cynthia  GOGUET­PARIS,  Alexane  GUILLEMENOT,  Jean  HABERSTROH,  Hassiba  YAMOUN,  Natacha  HACQUART,  Nicolas  HACQUART,  Loic  HOUCHERINGER,  Pauline  HOUSE,  Fouad  HUSSEIN  ABDELAZIZ,  Loïse  JAWORSKI,  Julia  KAYS,  Pauline  KRIER,  Christophe  LAZECKI,  Léa  LECOMTE,  Johanna  LUTHER,  Tom  MURINGER,  Jonathan  NICOL,  Kahima  NECKMOUCHE,  Benoît  PARENT,  Sophie  PEROD,  Frédéric  PECHINO,  Ameline  RENAUT,  Mickael  ROBACH,  Camille  SALEMBIER,  Christophe  SALLIOT,  Frédérique  STEEG,  Antoine  THOMANN,  Florent  VAN  GELE,  Elodie  VARLET,  Aurélien  VASSEUR,  Guillaume  VIAN,  Marion  WEISSENBURGER, Mickael WITTMANN, Amel YAMOUN, Toomy ZERTAL. 

      10/48  


Projet Associatif 

  11/48  


12/48


13/48


14/48


LES DESSUS DE  L’ASSOCIATION   

 

15/48


16/48


L'ITINÉRANCE COMME  ADN    Routier­ère­s  tout  le  temps,  manutentionnaires  fréquement,  concepteur­trice­s  régulièrement,  animateur­trice­s  systhématiquement,  technicien­ne­s   toujours,  logisticien­ne­s  indispensable,  garagistes  rarement,  bricoleur­euse­s  pas  que  le  dimanche,  formateur­trice­s  ponctuellement,  service après vente, conseiller­ère­s tous les jours ...    Demandez la Lune, on essayera de vous décrocher une étoile ...     

      17/48  


Le Science tour  Guss  et  Babette  les  deux  camions  du  Science  Tour  ont  continué  à  silloner  le  Grand  Est durant toute cette année 2014.   53  actions  ont  été  mises  en  place,  soit  118  jours  d'animations,  sur  de   nombreuses   thématiques  :  de  la  biologie  et  santé  avec  l'INSERM  jusqu'à  la  transition,  en  passant  par  la  biodiversité,  le  numérique,  les  énergies  et  bien  d'autres.  118  classes  de  primaire  et  de  collège  ont  pu participer  aux  actions ainsi  que  de  nombreux  adultes,  enfants  et  jeunes lors de nos actions grand public.    Au total  c'est 6583 enfants  et  2344  adultes  qui  ont  expérimenté avec les ateliers du Science Tour cette   année.    Babette  s'est  éloigné  du   pôle  développement  extérieur   pendant  un  petit  mois  durant lequel  la  première  session  du programme  d'Engage Toi dans le Grand Nancy a pu animer  cet outil en mettant  en  place  des  actions  sur  la  Communauté  Urbaine du  Grand  Nancy.  Elle a également participé aux actions  d'été du programme Ados Tuteur dans la forêt de Haye à Nancy.     

50 ans de l’ INSERM  L'année 2014 était l'année des 50 ans  de L'INSERM (Institut National de la  Santé Et de la Recherche Médicale),  premier organisme européen de  recherche biomédicale. Pour sa  cinquième décennie, il s'est associé  au dispositif Le Science Tour porté  par Les Petits Débrouillards pour  proposer des animations sur la  thématique « biologie et santé ». Tout  au long de l'année plusieurs villes du  Grand Est ont accueilli cette  manifestation : Dijon au CHU, Lille  dans le cadre du Festival des  Sciences Métisses ainsi qu'au CHRU, Nancy au parc de la Pépinière, Strasbourg pour la fête de la  science ainsi qu'à la Médiathèque André Malraux, Besançon à l'hôpital Saint Jacques et  Colmar dans le  cadre de la fête de la science.    Plusieurs activités étaient proposées aux participants : des observations microscopiques dans Babette  ou Guss pour essayer de comprendre ce qu'était une cellule, s'interroger sur la génétique son intérêt et  son fonctionnement; visionnage de vidéos présentation expositions panneaux réalisées par l'INSERM  pour comprendre la recherches et connaître les acteurs de celle­ci, et pour certaines circulations  présentations de l'exposition interactive "Les architectes du vivant, des cellules à tout faire" et mise en  oeuvre de porteurs de paroles pour recueillir la parole du public sur des questions de sciences et  sociétés et plus particulièrement sur la gouvernance de la bioéthique.     Ces actions ont pu profiter à des classes ainsi qu'à du grand public.Een tout 887 personnes  dont 466 enfants ont participé aux animations Science Tour/INSERM.    18/48  


Du questionnement à la valorisation,  laissez vous embarquer  dans l'univers des outils développés par Les  Petits Débrouillards    Depuis de nombreuses années  Les Petits Débrouillards  développent des outils sur des  thématiques et objectifs variés .  Ces outils sont aux services des  animations et des médiateurs, ils  peuvent être complémentaire les  uns aux autres  abordant chacun  à leur manière une  problématique :     Expositions affiches :​  d’un format  souple et léger, produites et  diffusées par le réseau des Petits  Débrouillards, elles vous  proposent une  approche  scientifique de thèmes de société  : économie, démocratie,  biodiversité, forêt, eau, racisme,  ... . Conçues pour interroger,  faire réagir et agir, ces  expositions peuvent être mises  en débats et en expériences.    Laboratoire mobile :​  Boîtes à outils d’investigation et d’analyse pour explorer des milieux variés  (rivière, littoral, forêt, montagne, ville, campagne..) afin d’analyser et comprendre son environnement  proche. Elles sont composées de capteurs, de microscopes, de caméras, de différents outils  d’investigation, de prise de son, d’outils de communication, (ordinateurs portables, smartphones et  tablettes), d’activités, de jeux, de fiches pédagogiques et de ressources;  Les malles :​  ces outils sont conçu pour une meilleure flexibilité : en fonction du  temps  disponible, du public, du cadre d’expérimentation et de ses objectifs, le médiateur crée lui­même le  parcours pédagogique le plus  adapté. Les malles proposent des mises en situation de recherche sous  forme d’activités qui privilégient l’expérimentation et l’observation en petits groupes et donnent les clés  de compréhension de la thématique abordée. Quelques exemples de malles : Biodiversité ­ Transition  écologique et sociale ­ Sciences du vivant ...   Les expositions itinérantes ​ : chaque exposition propose entre 9 et 16 activités composées de  textes simples et illustrés, indiquant la marche à suivre ou le défi à relever en expliquant aux publics ce  qu’ils ont pu observer et les concepts abordés. Ils y trouvent un espace d’échange et de discussion  autour d’une thématique scientifique (la cellule, la transition écologique et sociale, sexualité et vie  affective, maladies cardiovasculaires, développement durable, la santé ...)  Les sites pédagogiques ouvert à tous :​  tous les sites développés par les Petits Débrouillards ont  vocation à être collaboratif et ouvert. Du recueil de données géolocalisées comme les sites "Les  Taxinômes" ou "Les experts du quotidien", à l'encyclopédie d'expériences simples et ludiques, utilisant  du matériel de la vie courante avec "wikidébrouillards", en passant par la valorisation de projet de culture  scientifique et technique avec le petit dernier "Le Science Tour". Voilà déjà de quoi faire des activités  scientifiques chez soi avec ses amis ! 

19/48


LES SCIENCES ET MOI  ET MOI !!!  

Alliance Science Société     En  2014,  l'Alliance  Sciences  Sociétés  continue  la  structuration initiée au  moment  des  travaux  parlementaires  sur  la  Loi   d'Orientation  de  l'Enseignement  Supérieur  et  de  la   Recherche  du  22  juillet  2013.    Le  17  janvier  2014,  une  Assemblée  Générale  extraordinaire  a  réuni  une  soixantaine  de  structures  autour  de  la  création  d'une  association  de  préfiguration  pour  une alliance sciences  sociétés. Elle  est  constituée  d’organisations  d’enseignement  supérieur  et  de  recherche,  d’associations   citoyennes  et  d’éducation  populaire,   de  fondations  et  d’entreprises.  Sa  vocation  est   celle  d’un  groupe  de  réflexion  collective,  prospective  et  proactive  visant  à  renforcer  les interactions recherche­sciences­société.    Le  mouvement  français  des  Petits  Débrouillards   a soutenu  la  démarche  depuis  son  commencement.  Soutien  poursuivi  en  2014,   Ghislaine  Hierso  nouvelle  Présidente  de  l'Association  Française  des  Petits  Débrouillards   a  été  élue  trésorière  de  l'Alliance.     Cette  association  de  préfiguration a élue à sa  Présidence M. Jean Roche, le  Président  de la Réunion   des  CCSTI.   L'Alliance  permet  donc  à  notre  mouvement  de  rencontrer  des  acteurs   de  cultures   et  postures diverses sur la question  des  interactions Sciences­Sociétés,  et ainsi, d'enrichir nos réflexions et   actions.     L'année  2014  de  l'Alliance  a  été  consacrée  principalement   à  l'organisation  d'un  Colloque­Forum  international  qui  s'est  déroulé  en  janvier  2015.  Les  Petits  Débrouillards   du  Grand  Est ont  participé  à  cet  agenda puisque Lucile Ottolini a intégré  le  Conseil  Scientifique  d'Orientation  du  Colloque.  Ce   colloque­forum   d'ampleur  a  également  été  enrichi  par l'organisation  de   6  séminaires  préparatoires  auxquels  nous  avons participé.     Enfin,  pour  compléter  ces  organisations  fédératrices,   l'Alliance  Sciences  Sociétés,  le  CNAM,  l'IFRIS  et  la  Réunion des CCSTI  20/48  


ont organisé  une  Master­Class  en  novembre;  "Impacts  professionnels  de  l’évolution  des  liens  recherche­innovation­sciences­société".  Dix­huit  Petits  Débouillards  du  Grand  Est  ont  pu  participer  à  cette formation qualifiante (bénévoles, administrateurs, salariés permanents, volontaires...).          Plus de 30 Petits Débrouillards du Grand Est étaient présents au Colloque­Forum pour:   ­Participer à l’organisation   ­Intervenir sur les sessions du colloque ou présenter nos projets dans le forum  ­ en tant que membres du Comité de Pilotage et/ou du Conseil Scientifique d’Orientation  ­Assister et Participer aux échanges    Session conclusive du 9 Janvier, déplacée du Sénat à l’Espace Pierre Cardin afin de permettre au plus  grand nombre de participer.    

Boutique des Science et SCité        Le  paysage  français  de  la recherche  s'était  enrichi  d'une structure singulière en 2013; un laboratoire  en  création  au  sein  de  l'Université  Lille  1_Sciences  et  Technologies.  Les  caractères  qui  en  font  un  laboratoire  unique,  sont  sa  trans­disciplinarité  et  sa  gouvernance  collaborative.  Siègent   au  sein  du  Conseil  de  Laboratoire,  à  la   fois  des  Universitaires,  mais   aussi  des  Organisations  Non  Gouvernementales.  Les  Petits  Débrouillards   du  Grand  Est  sont  donc  devenus  en  2013  membres  associés du laboratoire.         En  2014,  nous  avons  participé  aux  Conseils  de  Laboratoire,  mais   aussi  à  un   groupe  de   travail  consacré  à  la  création  d'une  boutique  des   science  en  Nord  Pas  de  Calais.  Après  une   étude  de   préfiguration,  et l'enthousiasme  manifesté  par  plusieurs  acteurs du  territoire,  la Boutique  devrait  voir le  jour à la fin de l'année 2015, nous sommes membres de son conseil scientifique.    

Réseaux de CSTI    ​n 2014, nous poursuivons notre travail actif  E au sein de Culture Scientifiques Techniques et  Industrielles.       La loi du 22 juillet 2013, d'orientation de  l'Enseignement Supérieur et de la Recherche,  transfère aux Régions, par délégation de l'Etat, la  gouvernance de la CSTI sur les territoires. Ce  transfert a amené des schémas de gouvernance  divers selon nos territoires:           ­En Franche­Comté et en Alsace; le Pôle  Territorial de Référence est un Centre de CSTI, à  la fois opérateur de médiation et coordinateur des acteurs;           ­En Lorraine, Champagne­Ardenne, Nord Pas de Calais et Bourgogne; Les pôles territoriaux de  référence sont constitués par des réseaux d'acteurs.     Nous sommes administrateurs dans ces associations de réseaux en Champagne­Ardenne et  Bourgogne.           En Lorraine, le réseau n'a aucune identité juridique, nous sommes néanmoins membres du Conseil  Scientifique du Réseau Hubert Curien (Pôle Territorial de Référence).     En Nord Pas de Calais, nous ne sommes pas membres du réseau nommé pôle territorial de  référence.    

21/48


LA VIE MILITANTE

Le FOREJE    Du  26  au   28  août  août  2014  a  eu  lieu  la  première  édition   du  Forum  Européen  des  Jeunes  Engagés  (FOREJE),  une   initiative  de  l’Afev  co­portée  par  l’Anacej,  Animafac,  Graines   de  France,  l’Institut  Confiance,  Les  Petits  Débrouillards   et  Unis­Cité et  qui  s’inscrit dans un cycle de  réflexion  sur  le  thème  de  la  démocratie  et  de   l’empowerment.  Pour  l’édition   2014,  les  Petits  Débrouillards  entendaient  approfondir  leur  réflexion  sur  le  thème  du  renouvellement  démocratique,  et  son  corollaire  :  l’exercice   et  le  partage  du   pouvoir  avec  toutes  les  composantes  de  la  société.  Les  différentes   structures  présentes  entendent faire  de  ce  temps un  forum  européen  de réflexion sur l’innovation  sociale  et  éducative. Plus  de  1000  personnes  de   ces  réseaux  et  200   Petits  Débrouillards  y  ont  participé.  Recherches  participatives,  économie,  triple E (emploi,  éducation,  environnement) contre triple A, FabLabs, nouvelles   formes  d’engagement,  éducation  au   numérique,  Internet  et   démocratie,  libération  de  l’information,  le  genre... Autant de thèmes autour desquels échanger, proposer, s’engager... Quel programme !!!  Le  26  août  a  été   consacré  à   l’Université  d’été  de  chacun  des   opérateurs.  Les  27  et 28  août  laisseront  la  place  à  des  travaux  en  commun.   L’ensemble  des  activités  se  sont  déroulerées  sur  le  campus universitaire de Poitiers.  En 2015, l’édition est reconduite à Lille. Welcome Home pour Les Petits Débrouillards du Grand Est!   

         

22/48  


Les Formations Initiales d'animateurs    Depuis la mutualisation des FIA en mars 2014, 8 sessions de formations ont été organisées dans  l'inter­région. 4 en Lorraine (Maxéville), 2 en Nord­pas­de­Calais (Tourcoing), 1 en Alsace et 1 en  Franche­Comté.  Au cours de ces 8 sessions, 79 personnes de 19 à 55 ans ont été formées à la mise en place d'activités  scientifiques et techniques. Parmis ces 79 participants, 26 étaient des volontaires engagés en service  civique dans les différentes antennes du Grand Est.  Ce sont donc 33 lorrain­e­s, 18 Nordistes, 17 Alsacien­ne­s, 10 Francs­Comtoi­e­s et 1 Champenoise  qui ont participé à la FIA et acquis les connaissances de base pour animer une activité Petits  Débrouillards (connaissance du réseau, des champs de la culture scientifique et de l'éducation  populaire, les démarches expérimentales et scientifiques, la gestion de groupe, conception de projets  pédagogiques, connaissance du public...).     

Le Champi'Parc :   

      Notre  premier  Comptoir   des   Savoirs  Vivants   a  vu  le   jour  en  2014  à  Maxéville.  Sur  le  Site  des  Brasseries, une champignonnière alternative a vu le jour dans les caves.    Mais  en dehors des caves,  c'est  une  histoire  globale qui se construit au jour le jour et qui a  réunit  sur  un   week­end  d'inauguration  pendant  la  Fête  de  la  Science  2014  plus  de  70  bénévoles  et  65  intervenants et partenaires.     Des  soirées  débat  aux  ateliers de jardinage urbain  en passant par un l'initiation d'un recensement  participatif  de  la  biodiversité   sur  le  site  des  brasseries,   la vie  du projet  se construit  avec  les  forces  et  désirs de tous.     Au début  de l'année 2015, nous avons pu créer un poste sur le développement du projet, et ce  n'est pas ça qui va freiner son développement!       

Première récolte des Champignons de Caves de Maxéville en Février 2014

23/48


NOS ACTIONS EN  LORRAINE  

Les débats c'est sympa !    1400  c'est  le  nombre  de  participants  des  débats  que nous avons  organisé  en 2014 en  Lorraine.  Après  deux  ans  d'investissement  sur  ce   chantier  de  mise  en  débat  des  sciences  et  des  techniques  notre  stratégie est  récompensée par des groupes de plus en  plus intéressés, fidélisés à l'activité de débattre!  Nos  hypothèses   de  nécessaire  construction  d'une  démocratie  scientifique  et   technique,   sont  à  la   fois  confirmée  par  la  participation  importante du public,  mais aussi par sa diversité.   De  Café­des­sciences  au  Porteurs  de  Parole  en  passant  par  le  Soda­Science,  les  participants   sont  âgés  de 6 à ?(on ne  sait pas trop combien) ans; ils sont  venus  dans  le  bistrot  du  quartier,   au  pied   de  leur  immeuble  ou encore  sur la place du  Centre­Ville, sans  oublier,  la  prestigieuse  Tour   de  la  Liberté  de  Saint­Dié­des­Vosges en Décembre.       Nous  soulignons   également  la  diversité  de  nos  intervenants.  La  démarche  pédagogique  de  mise  en  débat  que  nous  développons  est  de participer  à la reconnaissance de  tous les savoirs sur les sciences  et les techniques, ils sont donc chercheurs, militants, usagers ou encore entrepreneurs.     En  2015,  la   mise  en  débat  des  sciences   et  des  techniques  continuera  de  se  développer,  ne   s'interdisant aucun  thème,  aucune question ni  aucun participant. Les Sciences PAR et POUR tous c'est  aussi la discussion et la critique sur les sciences par tous, partout dans un objectif d'action.                              

24/48  


La Bioétique c'est fantastique, la bioéthique ça vous pique??    Aux Petits Débrouillards Grand Est, ça nous pique, et pas qu'un peu! Et pourquoi ça nous pique?   Parce  qu'on  est  parvenu  à  en  faire  un  projet  conjoint  avec  une   chercheuse  en  Sciences  Sociales, Adeline Neron.   Dans ce projet on en profite pour:     ­Innover dans nos méthodes de mise en débat des controverses socio­techniques,    ­Structurer par ces innovations nos méthodologies, espaces, alliances sur les mises en débat,   ­Structurer  de  nouveaux  partenariats  avec  des  acteurs  et  institutions  de  la  Recherche  scientifique,   ­Nous lancer dans une recherche collaborative, méthodologie d'entrée dans la recherche inédite  pour nous.      En 2014,  nous avons  participé  à l'expérimentation  des  actions pour le réseau  français des Petits   Débrouillards, notamment à l'occasion des 50 ans de l'INSERM.     Nous  avons  reçu  une  mention  spéciale  au  prix  "Sciences­Sociétés"   décerné   par  la  Région  Lorraine en Novembre.     En  2015,  les  actions  conjointes  au  processus  de la  recherche seront  plus nombreuses  (12  en  Lorraine,  10 en  Champagne­Ardenne),  le  projet  sera  communiqué dans  un  colloque international sur la  médiation scientifique et nous continuons son développement...      La suite aujourd'hui dans la cour, répondez en live au Porteur de Parole 

 

Préparation des Malles Bioéthique permettant à chaque antenne de mettre en place les activités. 

25/48


NOS ACTIONS SUR LE  GRAND NANCY  

Ado tuteur sur un plateau    Nous  sous­estimons  les capacités des jeunes.   Eux­mêmes se sous­estiment  et ne nourrissent  pas suffisamment  leur  paysage  mental. Pour  autant  les jeunesses  incarnent la  clé de  résilience  et de  vitalité des territoires et de nos sociétés.  Ados  tuteurs  est  un  «  dispositif  de  mobilisation/responsabilisation  des  jeunes  dès  l’âge  de  l’adolescence»  en  particulier dans  les quartiers  populaires. L'objectif général  est d'offrir un  cadre pour  intégrer  les  adolescents  dans  des  actions  socio­éducatives  touchant  aux  questions  scientifiques  et  techniques, non pas comme « public » mais acteurs.   En  2014,  une  cinquantaine de  potentiels ado­tuteurs ont été identifiés  sur  le  Plateau  de Haye,  10  sont devenus de réels ado­tuteurs  en suivant la formation  proposée dont 5 ont œuvré sur des actions  d'animations.  A  travers   ces  dernières,  ce  sont  près  de  400  jeunes  supplémentaires  issus  en  grande  majorité des quartiers prioritaires qui ont été touchés.   

La Boite à expériences    Le projet "Boîte à expériences" est un projet partenarial quadripartite initié et porté par  l'association Les Petits Débrouillards du Grand­Est. Il rassemble autour d'un même projet des acteurs  socio­éducatifs, économiques et culturels locaux. C'est une démarche d'échanges de connaissances et  de mutualisation de pratiques entre Les Petits Débrouillards, Jeunes et Cité, une entreprise de  menuiserie, et Agoraa une plate­forme de communication numérique portée par Monolithe Média.   Cette Boîte à expériences a été conçue et réalisée par des jeunes du Plateau de Haye éncadrés par un  animateur Petits Débrouillards durant leurs ateliers d'accompagnement à la scolarité. En bois,  composée d' expériences ludiques de culture scientifique et technique, elle a vocation à être installée  sur le domaine public et être accessible librement au plus grand nombre. Une visite de la menuiserie  s'est également organisée au mois de mai dernier afin de permettre aux jeunes de découvrir un secteur  d'activité nouveau, mais surtout de mettre du sens au travail mené jusqu'alors.    Plusieurs temps forts ont été filmés par l'équipe Agoraa afin de valoriser l'activité du menuisier et le  partenariat associatif.   

Nouveau Rythme Scolaire    Dès  la  rentrée  2014, les  Petits  Débrouillards se  sont engagés dans  les temps  d'activités issus  de  la   réforme  des  rythmes   scolaires..  L’association  a  notamment  souhaité  proposer  des  projets  éducatifs  sur  la  Ville  de  Maxéville.  Des  temps  d’expérimentation  au cours  desquels  les  élèves ont été  invités  à  créer  des  passerelles  entre  les  enseignements  reçus  à  l’école  et   leur  environnement  scientifique  et technique  ont  ainsi  été  mis  en place autour de thèmes variés  : la Transition, la Chimie  du  quotidien, les 5 sens, la Météo etc.    26/48  


Les Rencontres Alternatives du Champignon    Pour  poursuivre  les  célébrations  de  la  fête  de   la  science,  le   champi’parc   a  invité  au  premier  village  alternatif  du  champignon.  Plus  d’une  quinzaine  d’ateliers  participatifs  étaient  proposés  par  les  petits  débrouillards  et  leurs  partenaires.  Entre ateliers de construction de lombricomposteurs,  initiation à   la culture du  champignon et visite des caves sur le site des Brasseries, le programme proposé était riche   et varié.    Plusieurs  projections  débats  seront  organisées  tout au long du week­end, ainsi qu’un concert le   samedi soir à partir de 19h.  Parmi  les   publics  participants,  les enfants  de l’aire  d’accueil des gens  du  voyage  de Maxéville  ont pu participer pour la première fois à un festival scientifique et technique.   Cette  manifestation  est organisée avec  le  soutien  de Natureparif, agence  de la biodiversité en  île  de  France,  du  TOTEM,  de  la  compagnie  Materia  Prima,  d’AMYPHAR,  de  la   Ville  de   Maxéville,  d’Agoraa et de la société monolithe media. 

               

27/48


FLASH : ENGAGE TOI !!

Prenez une poignée de jeunes engagés, sans oublier un agrément, c'est important ! Ajoutez y un  volet de formation, une bonne dose d'accompagnement, un territoire conséquent, et les  partenaires qui vont avec. Mélangez sans arrêter avec beaucoup de convivialité, pas trop de tact  mais énormément de sourires, sans oublier bien­sûr une pincée de bonne volonté ... Armez vous  de patience, laissez monter en compétence pendant six mois, et vous optiendrez un territoire  inondé d'actions de CST et un essaimage de confiance en soi !   

Le projet Pot Part développé par les jeunes du programmes lors du festival aux sciences citoyens, Juin2014 

LE DECROCHAGE ETUDIANT  Les  jeunes  sont  face  à  un  environnement  universitaire, social  et économique complexe, sans  comprendre  réellement  à  quoi servent  leurs études et  ce  qu'ils  pourront en  retirer. Il  est possible d'agir  sur  cette  situation  en  donnant  une  place  sociale  positive  aux  compétences  qu'ils  acquièrent  en  formation,  en  valorisant  une   image  plus  concrète  des  formations  et  de l'éducation  en général. Sur  ce  point,  un  consortium  d'acteurs  tel  que   celui  réuni  au  sein   du  programme  Engage­Toi  dans  le  Grand  Nancy  peut  agir  !  L'objectif  de  ce   programme  est  donc  de permettre aux  jeunes citoyens  de  s'investir  dans  la  vie  de  la   cité,  de  valoriser  leurs  expériences  par leur engagement,  d'innover dans  la  manière  d'apprendre, d'améliorer la perception de l'université et son attractivité auprès des jeunes Lorrains.      LES FINALITES DU PROJET      Accueillir un groupe de jeunes pour une mission de volontariat en service civique au cours de  laquelle ils mettront en œuvre une des actions en lien avec le tissu local (700 heures d'animation en  2014), les amenant à toucher un grand nombre de personnes (plus de 6500 personnes en 2014) avec  l'appui de nombreuses structures de la Communauté Urbaine du Grand Nancy (association, centre  sociaux et culturels, établissement de l'économie sociale, Université, PME/PMI, institutions etc.). En  2015 comme en 2014, cet engagement civique auprès des publics et acteurs du territoire redonneront  du sens au parcours des engagés dans l'Enseignement Supérieur mais aussi  dans leur insertion  sociale et professionnelle.    28/48  


LES AXES DE TRAVAIL  Le programme se décline en 3 axes principaux :  ● L'implication dans les projets de l'association par  l'organisation d'actions de CST et  participation à l'un des groupes transversaux de l'association  ● La possibilité de mettre en place un projet personnel  ● Un parcours de formation, et un accompagnement individuel et collectif tout au long du  volontariat    Nous proposons 4 formes d'engagement à chacun des volontaires :   ● Une mission de territoire à réaliser en groupe  ● La participation à l'organisation d'un festival collectif de valorisation  ● La participation à un projet transversal de l'association  ● Une ouverture à l'échelle régionale, nationale et internationale    LES AVANTAGES DU PROJET  Pour les jeunes  ● Une meilleure connaissance de sa filière d'étude  ● Un développement de son réseau professionnel  ● Un apport en compétence et en formation  ● Une valorisation sociale  ● Une indemnité mensuelle  ● Un apport méthodologique    ○   Pour l'Enseignement Supérieur et la Recherche en Lorraine  ● Un élargissement de sa base de recrutement  ● Une plus grande motivation de ses étudiants  ● Une valorisation et un impact dans la région    Pour la société, la Région Lorraine, Le Conseil Général et la Communauté Urbaine  ● Des actions de qualité, faites par des jeunes formés à la médiation scientifique  ● Une ouverture du champs des possibles  ● Un travail de mise en débat des problématiques portées par l'agglomération  ●  

36 jeunes accueillis dans le Programme en 2014, ça en fait des portraits!  29/48  


Le Festival "Aux Sciences Citoyens !" à Maxeville    LE FESTIVAL "AUX SCIENCES CITOYEN !" C'EST ...   1500 m2 en extérieur sur le  site des anciennes Brasseries de  Maxéville  Un parcours sur l'ensemble  du site (intérieur, extérieurs, et  souterrains)  12 tentes 4mX4m et 1 tente  6mX6m  20 animateurs  11 stands partenaires  1 exposition/animation  2 cafés sciences  1 soda science  3 intervenants scientifiques  et 1 buvette     Le tout réunissant environ 200 personnes dont plus de 150 enfants, le 25 Juin 2014, entre  10h00 et 18h00, dont cinq groupes de structures d'accueil du Grand Nancy, et des familles.    UN PROGRAMME RICHE ET VARIE     Tout d'abord des contes scientifiques, parce qu'il n'y pas d'age pour être curieux, mais aussi  des  stands  de  valorisation   de  projet  comme  le  projet  «  Pot'part  »   imaginé   par  les  ambassadeurs  du  programme  ETGN  autour de la biodiversité, du jardinage et des jardins partagés, le projet Ados Tuteurs,  les jeunes du plateau de Haye et leur boite à expériences, le Champi'parc, ou encore La Manivelle 2.  Des  stands  de  nos  partenaires,  avec les  « Incroyables  Comestibles », les  Colibris,  l'amyphar,  Mémoire de Maxéville, la Féden et son agoraé, ou encore la ruche qui dit oui !  Des  initiatives  et  des  talents personnels, avec  l'inventeur  Bakkour Kattan, Clément Fayard et son projet  d'études sur l'agriculture dans les pays du  Sud, ou encore  Yann qui nous a fait visiter son atelier d'artiste  plasticien.  Le  Science  Tour,  avec   Babette  la  navette  et  la  transition,  et  Guss  le bus et  le numérique  ont  proposé des animations toute la journée, ainsi  que les ambassadeurs du  programme "Engage Toi  dans  le  Grand  Nancy"  qui  ont  proposé  au   public   de  nombreuses   thématiques  comme  la  biodiversité  et  le  jardinage,  la  météo, la bidouille, l'eau, la flottabilité et les bateaux,  ou encore la modulothèque "En tête à  tête avec la terre", autour du développement durable.  Les  ambassadeurs  ont  également  mis  en  place  pour  les  festivaliers  un  programme  de  discussions  et  de  débat, avec  des  cafés  science, le premier sur la  thématique  «  Quelles énergies pour  demain ? » s'intégrant dans le thème général de la manifestation.  A l'heure  du goûter, les  enfants  présents  ont  pu  participé à un soda sciences très  vivant sur les  changements  climatique.  Pendant  environ  une  heure,  une  trentaine  d'enfant  de  6  à  12  ans  ont  pu   échangé avec un étudiant spécialiste de ces thématiques.   Le  second  café  faisant échos  à une opération de type « porteur de parole » qui à eu lieu tout au  long   de  la  journée.  En  effet  les  ambassadeurs  du  programme  ETGN  ont  proposé  au  public  présent  d'écrire sur  papier leur vision de  notre futur, ou leurs interrogations sur celui­ci. L'ensemble des données  recueilli  à  ainsi  permis  d'établir  la trame  du second  café  science qui a  clôturé  cette  journée  intense  et  conviviale.     30/48  


NOS ACTIONS DANS LE  CENTRE VOSGES   

Des NAP Aux Sciences Citoyens partout!    De  Gérardmer  à  Verdun,  en  passant  par  Metz,  l'antenne  des  Vosges  intervient  dans  de  nombreux  établissements.  Sur  ces   seuls  villes,  ce  sont  plus   de  700  élèves  qui  ont  été  bénéficiaires  d'animation  de  culture  scientifique  et  technique.  A  Gérardmer,  par  exemple,  les élèves  de 4 écoles  ont  pu  découvrir différents  aspects  d'une  thématique donnée: Sport et nature. Certaines ont expérimentées  autours  de la biodiversité quand d'autres devaient trouver  des  solutions  techniques  pour  profiter du lac  de  Gérardmer  tout  en  limitant  l'impact  de  notre  espèce  sur  cet  environnement.  A  ce  propos,  une  exposition   de  maquette  de  bateau,  réalisé  par  les  élèves,  sera  présentée  lors  de  la   semaine  du  développement durable (du 30 Mai eu 5 juin) à Gérardmer. 

Animations lors des TAP de Verdun   

Réseau transition EEDD    En  partenariat  étroit avec  le  Conseil Général, et  le groupe  CAE de  la  plateforme EEDD,  nous avons  pu travailler à la mise en  place  d'une  dynamique  départementale  visant  à   valoriser  les  actions  en  faveur  du  climat  et  à  initier  des  projets  en lien avec  la   COP21 du Bourget en décembre 2015.   L'idée  étant  de  fédérer  un  groupe  d'acteurs  départementaux,  de  donner à voir, d'informer et d'accompagner les porteurs de projet.   La  dynamique a été lancée auprès des partenaires lors des assises  départementales de l'environnement le 20 novembre à Nomexy.   Le  travail  mené en  2014  étant un prémice aux  actions de 2015, qui  mêleront   formation,  accompagnement,  campagne  de   communication,   valorisation  des  contributions.   Nous  marquerons  cette  dynamique  lors  de  temps  forts.  Le  premier  sera  la  communication   au  grand  public lors du salon planète énergie en début d'année 2015.    

31/48  


Et la santé!    Les  Petits  Débrouillards  du   Grand  Est  s'implique  dans  la  santé  des  jeunes  face  aux  consommations  à  risques,  l'éducation   à  la  sexualité  et  l'alimentation.  La   Sexothèque,   une  exposition­animation  sur  l'éducation  à  la  vie  affective  et  à  la sexualité a été installé une semaine  durant  dans  un  établissement de  l'UGECAMNE.  L'IF pro  de Darney a  ainsi pu  faire  bénéficier à  une centaine  d'élève,  une  animation  ludique  et  enrichissante.  De  plus,   nous  intervenons  régulièrement  dans   les  collèges et  lycées  pour  animer  un  débat  autours  des  conduites à risques. Les problématiques liées à la  consommation   l'alcool  sont  les  plus  abordés  mais,  permettent  de   discuter  d'autres  addictions,  celles  notamment  qui  touche  les  adolescents.  Enfin,  durant le festival du film Alimen'Terre, nous avons animé,  en  partenariat   avec  le  centre  culturel  Léo  Lagrange,  des  ateliers  à   destinations  d'une  douzaine  de   jeunes  de  10  à  13  ans  sur les  problématiques  liées  à  notre  consommation  alimentaire  (l'agriculture  et  son impact sur la biodiversité, la gestion des déchets, l'organisation des circuits alimentaire...).         

32/48


NOS ACTIONS EN  BOURGOGNE  

Séminaire des acteurs de la CCSTI; médiation scientifique et  numérique?       Le CCSTI de Bourgogne  organise annuellement un séminaire de travail à  destination des acteurs  de son réseau. En juillet le thème en était les enjeux  du numérique pour la Culture Scientifique.     Lucile  Ottolini  et  Tamer El  Aïdy  (Petits  Débrouillards Ile  de  France) sont  intervenus  devant  60  acteurs  de  la CSTI  pour  illustrer  le  voyage  des  Petits  Débrouillards depuis 10 ans dans le numérique.     Tous  les   contenus  de  notre  intervention   figurent  dans  les  actes  du  séminaire  que  vous  retrouverez  très prochainement.  Notre prise  de parole a  été  très  remarquée   par  une  assemblée  peu habituée  aux  prises  de parole  "Petits Débrouillards".        

EEDD : La Colo "cap nature" au CCAS EDF :     Les Petits Débrouillards contribue fortement au développement d'actions et de projets  d'éducation au développement durable. Nos actions privilégient une démarche de  découverte et de  questionnement pour faciliter l'appropriation des notionsde base en les mettant à la portée du public à  travers des activités ludiques et adaptées.  Depuis 2011, nous intervenons dans les colonies "cap nature" de la CCAS edf à Lamarche Sur Saone  (21). Au programme : découverte de la nature et sciences !    

Les Expositions Sciences & société en Auxois    L'association Empeintes basée à Flée et à Semur­en­Auxois en Bourgogne, a mis en place en  2014 un cycle de débat autour du développement durable dans les bibliothèques du secteur. Pour  mobiliser le public et l'amener à se questionner, elle s'est appuyer sur les expositions Sciences et  société, développées par les Petits Débrouillards. Ainsi les expositions "L'avenir à un futur", "Nous  sommes la biodiversité" et "Une seule planète" ont été chacune exposées dans une des médiathèques  du territoire durant le mois précédent chaque débat. Si l'objectif premier de la présentation des  différentes expositions était de piquer la  curiosité du public, l'amener à se poser des  questions et à participer au débat, fort est de  constater que les écoles et périscolaires se sont  également servi de la présence de celles­ci  pour appyuer leurs projets en lien avec les  thématiques abordées.    33/48  


NOS ACTIONS EN  CHAMPAGNE ARDENNE    Les NAP Aux Sciences Citoyens à Troyes!    Depuis la rentrée 2014 et la réforme des rythmes scolaires, tous les élèves  bénéficient des nouveaux horaires à l'école.  C'est dans ce cadre que nous sommes intervenu pendant ces temps  d'activité périscolaire dans les écoles de la ville de Troyes. C'est également dans un  soucis de développement de nos activités et d'une antenne locale que nous avons  fait cette démarche.  De septembre à décembre, nous avons donc animés deux cycles de 7  séances. Lors du premier nous sommes intervenu dans 4 écoles différentes et  avons accuillis 34 élèves, pour le second cycle, nous sommes intervenu dans 6  écoles et accuillis 71 élèves. Les thématiques abordées étaient la chimie du  quotidien ainsi que les illusions d'optique et pré­cinéma.   

Exposition "Alimen'Terre mon cher poireau !"     En 2014, le  service Développement Durable de la ville de La Chapelle  Saint Luc, c'est associé à  plusieurs  partenaires  (association,  artistes …)  pour  créer une  exposition  originale  «  Aliemen'Terre mon  cher  poireau  !  »  dont  l’ambition  est  de   présenter  la   façon  dont  le  développement  durable  s’applique   concrètement dans les choix alimentaires.   Les  Petits  Débrouillards  ont  mis  leur  savoir  faire  au  service   de  ce  projet  en  travaillant à la conception de 4  modules  d'animation  ludiques   à  destination  des   plus jeunes.   Ces  modules  ont  pour  objectif   de  questionner  sur  des  problématiques  particulières.  Ainsi  l'expérience  «  Le   réfrigérateur  voyageur  »   permet  de  prendre  conscience  de  l'impact  de  nos  achats  sur  les  émissions  de  CO2  –  l'expérience «  A chacun sa  saison », de  retrouver  les saisons de  production des  fruits  et  légumes  –  l'expérience  «  Logo  écolos   »  permet  de  se  questionner  sur  ce  qui  se cache  dernière  les écolabels,  ce  qu'ils  impliquent  –  enfin l'expérience   «  T'emballes pas !  »  permet d'avoir une   réflexion sur les emballages et nos choix de consommation.   34/48  


Malles "La chimie du quotidien" et "L'air de rien !"    De la conception à la livraison, en commençant par l’écriture des parcours  pédagogiques et des  fiches expériences,  en  passant par  la  logistique,  l'achat  des  différents outils  et matériaux ainsi que  la   conception  physique  des  malles.  Telle  a  été   la  mission  confié  aux  Petits  Débrouillards  par  la  ville de  Charleville­Mézières.  Objectif  créer  des  outils  clé  en  main  au  service  des  animateurs   de  la  ville  et  à   destination des jeunes ! Dans cet optique nous avons donc conçu et réalisé 20 malles sur 2 thématiques  :  La  chimie  du  quotidien  et  L'air  de  rien,  puis  former  durant  deux  jours  69  animateurs  de  la   ville  à  l'utilisation et à l'animation de ces malles. 

  20 Malles à réaliser en 3 semaines, Yes they DEVEX it!             

35/48


NOS ACTIONS EN  NORD  PAS DE CALAIS  

Les classes découvertes    En partenariat avec la Flasen, les Petits  Débrouillards NPDC accueillent les jeunes écoliers  en bord de mer pour évoquer durant deux journées,  l'interaction Terre­mer, étudier la Laisse de mer et la  biodiversité de ces milieux de transition...      

Le Nord 2.0  Ouverture cette année  des  pages  facebook  de  chaque  antenne  du   NPDC,  ainsi  qu'un  compte  twitter  rattaché  pour  se  tenir informé  de  l'actualité  scientifique  en Région NPDC.  Les  100  likes  ont  été  dépassé  en  fin d'année grâce à nos adhérents connectés.  La communauté se dévelope à chaque  action  grand  public  et  nous  permet  de  maintenir  du  lien  entre les  personnes  réparties sur un  territoire  assez  vaste.     

Réforme des rythmes scolaires  La  réforme  des  rythmes  scolaires  a  été  la  grande  nouveauté  des  communes  pour  la  rentrée  2013,  et  nous  avons  fait  partie  des  réflexions qui  se sont  engagées  au sein des services éducations et  jeunesses.  Nous  avons  proposé  de  mettre  en  place  des  ateliers  liés  aux  sciences  ou  bien  de  la   formation pour les animateurs TAP faisant déjà partie des équipes communales .  Sur l'année 2014, nous sommes intervenus à Tourcoing, Ronchin, Marquette Lez Lille...   

 

36/48


NOS ACTIONS SUR LILLE  METROPOLE    Lille  Métropole  est composée  de  85 communes et s’étale  sur un large territoire de 61 145  hectares.  Elle  se positionne  en  4ème agglomération  par  sa  taille et  2ème  sur l’échelle  nationale  pour  la  densité  de  sa  population  (1  785   habitants/km2),  Lille  Métropole  accueille  1  106  885   habitants.  L'antenne  Petits  Débrouillards  est  située  à  Tourcoing   dans  une  ancienne  école  primaire aménagée en pôle associatif.   

Journées Européennes du patrimoine 2014  Les  Petits  Débrouillards  Lille  Métropole  s’associent  avec  VNF  Direction  Territoriale  Nord­Pas­de­Calais  pour  les  Journées  Européennes   du  patrimoine  2014,  placées  sous   le  thème  "Patrimoine culturel,  patrimoine naturel"  les 20  et  21 septembre  2014, en  donnant  accès  au  site Grand  Carré   à  Lille habituellement  fermé au  grand  public, afin d’y  découvrir l’écluse­barrage  et  de visiter une  exposition temporaire sur la thématique fluviale.   Un  espace   dédié  aux  enfants  et  animer   par  l'équipe,  pour  sensibiliser  le  jeune   public   aux   voies  navigables,  au  fonctionnement  d’une écluse,  à  la  biodiversité  et  aux  multiples  usages  de la voie d’eau  au cœur de la ville.   

« Schtroumpfons le débat ! »    Le  26  novembre  2014  ,  Les  Petits  Débrouillards  Lille  Métropole ont organisé un Café des Sciences ayant pour thématique    «  Les  Interprétations  et  réceptions  socio­politiques  d’une   œuvre de fiction : Les Schtroumpfs ».    Un  Café  des  Sciences  qui  s’est  déroulé  au  centre  ville  de  Lille,  au  Café  Citoyen,  avec   un  public  varié  :  Sympathisants  Petits   Débrouillards, chercheurs, étudiants, professeurs ou visiteurs curieux.  Parmi  la  trentaine  de  participants,  Damien  Boone   était  l’intervenant  invité,  chercheur  en  sciences  politiques,  il  nous  a  fait  découvrir  ses  recherches  sur  la  bande  dessinée  de  Peyo  et  les  différentes  manières  d’interpréter   (ou  de  sur­interpréter)  la  BD  destinée à la base destinée à un jeune public.     

Festival des Sciences Métisses  Pour  la  4 ème  année  consécutive,  Sciences  Métisses  a proposé de faire  découvrir et de mettre  en  valeur le livre de vulgarisation scientifique : après la  Biodiversité en 2011, les Energies renouvelables  pour  tous   en  2012  et  L’eau  source  de  vie  en  2013,  c’est  la   thématique  de  l’Agriculture  qui   a  été  à  l'honneur  cette  année.  La  venue  du  Science  Tour,  avec  Babette  et  ses  deux  animateurs,  Xavier  et  Aurélien ont pendant trois  jours  accueillis  les écoles  primaires de  Hellemmes, ainsi que  le  grand public  le  samedi  sur  des  ateliers  d'expérimentation  autour  des thématiques "  interaction  faune flore" et  "  les  processus de reproduction"  photo : FSM

37/48


NOS ACTIONS SUR  ARTOIS COMM  

Artois Comm. est un des plus vastes ensembles intercommunaux de France. Elle réunit 65  communes, près de 228 000 habitants, sur un territoire de quelque 411 km2. Sa particularité  principale est de s'articuler autour de trois villes­centre, Béthune, Noeux les mines et  Bruay­La­Buissière, dans un ensemble au caractère rural très marqué (38 communes de moins  de 2 500 habitants), en bordure de l'ancien bassin minier du Nord­Pas­de­Calais.    

La ferme de Bajus  Apporter  des  plus  valus  aux  actions  menées  par  l'agglomération  et   le  conseil  de  développement  d'Artois  Comm,  par  exemple  sur  l'Habitant,   l'Environnement,  la  politique   de  la  ville.  La   structure   de  part  son  champ  d'action  contribue  à   décloisonner  les  champs   de  compétences  de  l'agglomération,  à  établir  la  mise  en  synergie avec  les acteurs économiques et sociaux du  territoire sur de  nouveaux objets complexes, transversaux et inter disciplinaires, avec  de  nouvelles  pratiques  apportées  par  les  Petits   Débrouillards.  Espace  de production  et  de valorisation  des  compétences partagées des Petits Débrouillards et  d'Artois   Comm, sur un territoire et ses acteurs.   

« Fête de l’agglomération Artoiscomm – Noeux les Mines »  Chaque  année à la  fin du  mois de  septembre,  la  communauté  de  commune organise  un grand événement   «La  Fête  d'  Artois  comm».  En  2014 pour la 10e  édition,  les Petits  Débrouillards ont fait  découvrir  leur nouvel  outil  de  Culture  Scientifique  :  «  Le Science  Tour ». Il  a  fait sa   première  apparition  sur  l’agglomération,  avec  cinq   animateurs  pendant  deux  jours,  des  ateliers  ludiques  sur  le  développement  durable  pour  valoriser   les  séjours  scientifiques   de  l’été  qui  se  déroulent  à  la  Ferme  de   Bajus,  où  est située l'antenne des Petits Débrouillards. Le  public très nombreux, de  tous les âges et la météo étaient  au rendez vous, Babette a fait des heureux !   

Électrisons nos samedis  Avec la  référente  famille d'Auchel, Madame Gwenaëlle Monchaux, l'objectif de ces  ateliers était  de  mener  à  moyen  terme un projet d'activités autour de l'électricité. La  succession de séances a  permis   une  progressivité  pédagogique   et  a  augmenté  le   sentiment  d'appartenance  au  club  scientifique  de la  part  des  participants.  Le  regroupement  des  enfants  et  des  pré  ados  offrent  de   nouvelles  possibilités  d'interaction  avec  l'animateur,  avec  responsabilisation  les  pré  ados  par  le rôle d'accompagnateur  des  plus jeunes dans les activités.  La  valorisation  : une  grande maquette  a  été  construite petit  à petit  à  chaque  séance  puis a  été laissée  sur  place  à l'issu des séances afin d'offrir aux jeunes la possibilité d'organiser une visite  pour leur famille  et de leur expliquer comment elle fonctionne.  38/48  


NOS ACTIONS EN  FRANCHE COMTE  

Une  région  verte  encore très tournée  vers l'industrie : Avec une superficie de 16 202 km²,  la région représente 3 % du  territoire métropolitain et 1,178 million d'habitants.    

Réforme des rythmes scolaires  Au  vu  de  la  réforme des rythmes  scolaires  qui a  été  proposée  aux  communes pour la  rentrée  2013,   nous  avons  fait  partie  des  réflexions  qui  se  sont   engagées  au  sein  des  municipalités  franc­comtoises.  Nous  avons  proposé  de  mettre  en  place  des  ateliers  liés   aux   sciences  et  de  la   formation pour les animateurs des communes.  Sur  l'année  2014,  nous  sommes   intervenus   à  Danjoutin,  Chargey  Les  Gray,  Avanne,  Besançon,  Novillars, Chalezeule, Amancey, Gennes, etc.     

Cités débrouillardes 2014 

Pour l'édition  2014, nous avons  donc  mis  en place 6 semaines (soit 240 heures) de  Cités  Débrouillardes  à  Gray,  au  quartier  des  Capucins : du lundi 4 au vendredi 8  aout et du  lundi  11 au vendredi 15 août, à  Saint Claude,  aux  quartiers   Avignonnets  et  Chabots  :  du  lundi 7 juillet au jeudi 10, du mardi 15 juillet au  vendredi 18, du  lundi 21  au jeudi  24, du lundi  28  au  jeudi  31  juillet  et  à   Besançon,  au  quartier Planoise : les 11, 15, 23 et 24 juillet.  Au  programme  : Découverte  des  Sciences  et  les Transitions !     

Santé et Alimentation !    « Cuisine ta santé » est une modulothèque/exposition itinérante, ludique et interactive. 5  domaines traités : système digestif et transformation des aliments, transformation des  nutriments et métabolisme, alimentation et nutrition, hygiène et prévention, croissance et  santé.  En  parallèle,  nous  avons mis  en place d'ateliers  de manipulation  et  de démarche  expérimentale  permettant d'approfondir la thématique. Les projets :   ● Besançon fête de la science du 9 au 12 octobre 2014   ● Gray  du 17 au 21 novembre  ● Vesoul du 18 au 24 décembre 

nous avons accueilli 1260 enfants et 250 adultes.

39/48  


NOS ACTIONS SUR LE  GRAND BESANCON  

LE GRAND BESANÇON EN CHIFFRES  ● ● ● ● ● ● ● ●

Un territoire de 432 km2  180 786 habitants (au 1er janvier 2009)  8 900 établissements  23 000 étudiants  81 000 logements dont 15 800 logements sociaux  50 laboratoires de recherche reconnus  plus de 1 000 chercheurs  12 zones d'activités d'intérêt communautaire (260 ha en devenir) 

Programme Réussite Educative à Planoise    Le  PRE  est   un  dispositif   inscrit   dans  le Plan de  Cohésion  Sociale du  18 janvier  2005, volet  «  égalité  des  chances ».  Nous intervenons  sur  3  écoles de Planoise depuis  2010  dans ce dispositif sur la  Ville de Besançon :  Ces  objectifs  •  Accompagner   depuis  l’école  maternelle  et  jusqu’au  terme  de  la   scolarité  obligatoire,   les  enfants  et  les  adolescents  qui  présentent  des  signes  de  fragilité. Il  s’agit de  construire  avec  le   jeune  et  sa  famille   un  parcours   de  réussite,  au  carrefour  de  l’approche  individuelle  et  de  l’approche collective.  La  nouvelle approche  donne  une place  répondérante  au parcours individuel et au  «sur  mesure» avec  une  intervention  inscrite  dans  la durée,  de  professionnels de  différentes spécialités  et  d’associations  constituées  en réseau  au sein d’équipes  pluridisciplinaires  de soutien.  Il s’appuie  sur  un  partenariat   élargi  à  tous  les  acteurs  concernés  par  la  mise  en  œuvre  d’une  politique  éducative  à  l’échelle locale.       •  Renforcer la place du  parent  comme acteur central de  la  réussite  éducative de  son enfant.   

Programme Jeunes "ados­tuteurs" 

 

  Le  dispositif  ado­tuteurs  est  un   «  dispositif  de  mobilisation/responsabilisation  des  jeunes  dès  l’âge de l’adolescence»  en particulier dans les quartiers populaires.   L'objectif  général  est  d'offrir  un  cadre  pour  intégrer  les  adolescents  dans des actions socio­éducatives touchant aux questions scientifiques  et  techniques,  non  pas  comme  « public »  mais  acteurs. Nous  misons  sur  la  dimension  « d’exemplarité » et l’effet d’entraînement local  que pourrait générer la prise en compte   des envies  de responsabilisation  de  jeunes,  âgés entre  16 et  25  ans.  Dans ce cadre, et en  partenariat  avec  la   Maison  de  Quartier  de  Planoise,  nous  avons  accueilli  8  jeunes  du quartier  pour  les former  et  pour  travailler  avec  nous en  co­animation sur des évènements  du quartier (fête de  quartier, raid urbain,  festival des petits explorateurs,etc.).       40/48  


Festival des Petits Explorateurs "Vivre autrement"      

Encore cette  année,  nous  avons  accueillis  environ  500  enfants  des  quartiers  de  la  ville  de  Besançon.  Nous  avons  impliqué  différents  acteurs  locaux   :  la  thématique,  les transitions  a  permis  de  travailler  avec  plusieurs  partenaires de  la  région  et  du quartier PLanoise :  CPIE,  Conseil d'Architecture  d'Urbanisme   et  de  l'Environnement  du  Doubs  ,  Francas  25,  Ufcv  BFC,  Ajena  39  et   Adrea  70,  Des  racines et des feuilles, le monde des saveurs, la Brasserie de  l'Espace,  Recidev, PARI, CAGB  Sybert,  Fab  Lab  Comtois,  les  Incroyables  comestibles,  Ville  deBesançon   service  eau,  UFC,  IUT  chimie,  Musées   des  Techniques  et   Cultures  Comtoises.  Nous  avons  également  valorisé  les  projets  et  constructions   des  enfants  de nos clubs :  une  fontaine  à eau,  une voiture solaire, des films  et  sketches  scientifiques, etc. Encore une belle édition !    

   

41/48


NOS ACTIONS EN  ALSACE  

Tour du RhEin    21  jeunes se  sont  lancés à vélo sur les bords du  rhin  pour  réflechir  ensemble  à   la  mobilité  durable.  Des   rencontres  ­aussi  bien  en  Allemagne   qu'en  France­  ont  permis  à  ce  groupe  hétécloclite  de  fairre   avancer  leur  questionnement.  Du  quartier  Vauban  de  Friburg  à   la  Maison  des  énergies  de  Fessenheim,  des   lieux  emblématiques  ont  jalonnés  leur  itinérance  afin  de  donner  du  sens  à  l'effort  quotidien  et  à  la   notion  de  collectif.  Ce   cheminement  physique  et  intellectuel  s'est  terminé  à  Hautepierre  où les  jeunes sont venus partager   leurs  conclusions  le  temps d'une  journée  au coeur  de la  tournée ARACHNIMA!     

Fête de la Science avec INSERM     "  Quelle  est   la  relation  entre  le  rectum  d'un  ver  et  la  maladie  d'Alzheimer?"  Question  bien  étrange  pour  un  événement plus que  sérieux!   Les  Petits  débrouillards  en  partenariat  avec  l'INSERM  et  Marie­Charlotte  Morin ­gagnante de Ma thèse en 180 secondes­ ont  présenté  des  animations  sur  la  cellule  lors  de la Fête de la  science  2015.   Avec  la   présence  du  Science  Tour  ils  ont  proposé  aux  chalands  de  répondre   à  cette  question  détournée  qui  trouvait  sa  réponse  dans  le  sujet  de  thèse  de  la   lauréate!  A  Colmar  et   à  Strasbourg,  plus  de   1000  personnes  ­tout  public  et  scolaire­  sont  venus jouer, penser, se questionner avec nous!     

Vie Associative    Transitions, Genre, Numérique, Projet  associatif..! Les soirées de vie associative ont ponctué  l'année. Prises en main par les volontaires de  l'association, chacune a exploré un nouveau thème  selon ses envies et sa curiosité! Temps conviviaux et  festifs ils ont permis aux adhérents de démonter un  ordinateur, de mesurer son empreinte carbone,  d'interroger la relation sexe/genre...autour d'une  auberge espagnole...pour partager les plats et les  idées!    42/48  


NOS ACTIONS A  STRASBOURG   

ALTERNATIBA 2014    Les  Petits  débrouillards  sont  membres  de  la  dynamque  Alternatiba  qui  a vu  30 associations et 100 bénévoles présenter  ­durant  la  Rentrée  des  associations­ toutes les solutions locales  au  déréglement  climatique.  Entre  500  et  1000  visiteurs  ont  profité  le  temps  d'un week­end  du village  des  alternatives.  Les   stands  Habitat,  Education,   Transports,  Démocratie,  Finances,  Consommation...ont  proposé au chaland de réfléchir aux modes  de vie soutenables et souhaitables. Ateliers,  projections, débats,  dégustations...sont venus animer ces 2  journées ensoleillées.   

Entre carnaval et pokémons: les stages scientifiques des  Petits débrouillards    Chaque   vacance  scolaire  l'antenne  de   Strasbourg  a  proposé  des  stages  scientifiques  aux  enfants  et  aux  jeunes.  La  science  est  partout  et  se  cache dans les  thèmes  les moins  attendus!  Carnaval,   chimie,  police  scientifique,  biodiversité,  roue  et  histoire de  l'homme  et  même  les   pokémons   !  Les  scientifiques  en  herbe  ont  pu  expérimenter,  tester,   bidouiller  sur  tout  ce  qui  fait  leur  quotidien.  C'est  prêt  d'une  centaine  de  débrouillards  qui  ont  passé  leurs  vacances avec nous.   

Festival "Aux sciences citoyens"    En  partenariat  avec  le centre socioculturel  Le  Galet   à  Hautepierre,  les  petits  débrouillards  ont  organisé  la  première  édition  du  festival  Aux sciences  citoyens en Alsace  le  18   juin  2014.  Sur   le  thème  des  transitions  sociales  et  écologiques,  les  jeunes  des  ateliers  Petits  débrouillards de  la  ville  sont venus présenter le fruit de leurs trouvailles à leur   famille,  leur  amis  et  aux  curieux  du  moment.  Une  journée  d'ateliers  mais  aussi  de  conférence  avec  "Ma  vie  de  chercheur"  par  Laurent  Philippo   ­  doctorant  en   science  de  l'information  et   de  la  communication.  Le   Science  tour  avec  son laboratoire  mobile était  aussi  présent pour proposer des  expériences autour de la  pollinisation. Toute la journée, dans  une ambiance  festive,  les grands  et  les  petits  se sont  creuser les méninges en passant d'un stand à un  autre pour comprendre ce qui les entourent et pour agir dessus!

43/48


NOS ACTIONS SUR  MULHOUSE  

Les TAP Aux Sciences Citoyens !    Dans  le  cadre  des  nouveaux  ateliers  périscolaires  de  la  ville  de  Mulhouse  les  petits  débrouillards  ont   investi  ces  temps ludiques  et  pédagogiques pour proposer  aux  enfants de  percer  les  énigmes  les plus  simples et  les plus étonnantes. Equilibre, réactions chimiques, illusions d'optique, c'est   pas  magique  c'est  scientifique  !  Même  chez  les  plus  gourmands,  des  chercheurs en  herbe  ont  pu  se  révéler  grâce  à  la   cuisine  moléculaire   version  Petits  débrouillards.  En  tout   cas  les  jeunes  n'ont   pas  manqué d'appétit pour les sciences.     

Aventure Citoyenne    Dans  le  cadre  du  dispositif  Aventure  Citoyenne   mis  en  place  par  la  M2A  (Mulhouse  Alsace  Agglomération),  Les Petits  Débrouillards sont  intervenus, pour  une séance de  3h  en  matinée, dans  12   écoles   de  l'agglomération afin de  sensibiliser  les  élèves sur la thématique  «  Ma  planète  dans  l'Univers  ».Ces  interventions  se  sont  déroulées  du   31  mars  au  11  mai  2014.  A  travers  cette  thématique,  il   s'agissait  de  faire se  questionner  les  élèves sur ce  qu'est l'Univers, sur les  étoiles  et les  constellations,  sur le système solaire, afin de mieux comprendre la planète sur laquelle ils vivent.   Chaque   séance  débutait par  un temps  d'échange,  puis  des  expériences  étaient  proposées  sous forme  d'ateliers tournants (5 au total) et enfin, un temps de synthèse collective clôturait la séance.      

Animation Hôpital    Si   la  science  est  partout,  les  petits  débrouillards  aussi  !  En  partenariat  avec  le  service  des  urgences  pédiatriques  de l'Hôpital  Hasenrain,  plusieurs  ateliers  destinés aux enfants et aux parents  ont  eu  lieu  en  2014,  entre  janvier  et  septembre  sur  le  thème  de la chimie, de  la  musique et  du son.  Ces  ateliers  ont  permis  aux  enfants   présents  de  patienter   avant  ou  entre  leurs   soins  médicaux,  en  se  questionnant et en étant acteurs des expériences ludiques qui leur étaient proposées.      

Les Cités Débrouillards    Les  ateliers  de  rue  ont  animé   les  quartiers  de  Mulhouse  tout  l'été.  Sur   la  thématique  des  transitions  sociales  et  écologiques, ils ont permis de faire comprendre  les enjeux environnementaux aux  jeunes et aux moins jeunes, par le biais d'expériences ludiques  leur permettant de mieux  appréhender le  monde de  demain.  Des  temps forts à chaque fin de semaine ont  permis  de rythmer et de valoriser et les  projets développés avec les jeunes.     44/48  


NOS ACTIONS SUR  COLMAR  

Stage au Château du Hohlandsbourg    Les  Petits  Débrouillards,  en  partenariat  avec  le  Château  du  Hohlandsbourg,  ont  proposé  un  stage d'été  au  cœur  des  vestiges  du  XIIIème  siècle,  sur  la  thématique des  châteaux  forts.  Les  enfants  de  8  à  12  ans  ont  découvert   la  vie  médiévale  et  le  rôle  des  châteaux  forts  grâce à des expériences  simples  et  ludiques.  Il  s’agissait  également  de  comprendre  l'habitat  des  hommes  et  de  découvrir  la   structuration  sociale de  sociétés  passées.  A la fin du  stage,  les  enfants ont même  proposé  leur propre  maquette de château fort.      

Stages d'été    Tout  l'été  les  enfants  de  la  Communauté  d'Agglomération de  Colmar  sont venus  pratiquer les  sciences   sur  des   thèmes  aussi   variés  que  les   couleurs,  les  fusées,  les  ballons,  l'eau,  le  son  et  le  cerveau  !!!  Un  point  commun  parmi  toutes  ces  thématiques  :  la  démarche  expérimentale,   le  tâtonnement,  le  questionnement,  les  essais   et  les  erreurs  comme  moteur  de  la  compréhension.  Une  centaine  d'enfants   ont   découvert  les  sciences  en  s'amusant  et  ont  été  fiers  de  présenter  leurs  expériences à leur famille et amis pour conclure une semaine d'activité bien étonnante !   

CLAS Aux Sciences Citoyens !   Des  ateliers  réguliers ont eu  lieu durant  toute  l’année  scolaire dans les locaux  et en partenariat  avec  l’association  Quartier  Nord  (AQN)  dans  le  cadre  du  contrat  local d’accompagnement à la scolarité  de  la   Ville  de   Colmar.  La   science  utilisée  comme  support  pédagogique  pour  améliorer  les  résultats  scolaires,  a  permis  aux  enfants  d’explorer  et d’expérimenter de  nombreuses thématiques,  choisies  en   concertation avec AQN.     

Les Cités Débrouillards    Les  ateliers  de  rue  ont  une  nouvelle  fois   animé  les   quartiers  de   Colmar  tout  l'été.  Sur  la   thématique  des  transitions   sociales  et  écologiques,  ils  ont  permis  de  faire  comprendre  les  enjeux  environnementaux  aux  jeunes  et  aux  moins  jeunes.  Gaz  à  effet  de  serre,  réchauffement  climatique,  empreinte  carbone...Autant  d'expériences  ludiques  permettant  d'appréhender  le  monde de  demain.  Le  Science  Tour  et  son camion­laboratoire  mobile est  venu  clôturer cet été  scientifique  en  proposant  une 

mise en valeur de tous les projets menés en pied d'immeuble

45/48  


NOS ACTIONS A  L’INTERNATIONAL

 

Festival de la Biodiversité à Rabat  Nous  avons  profité  de notre  ​ voyage  au Maroc pour faire  une halte à  Rabat  où  siège  l’association  des  Petits   Débrouillards...  version  Marocaine  !  Là­bas,  deux  animateurs,  Hassan  et  Naoufal,  nous  ont  accueilli à bras ouverts.  Pendant  trois  jours  nous  avons  pu   faire  connaissance  avec  nos  doubles   Marocains   qui  nous  ont  fait  découvrir tous  les  recoins  de  la   Capitale.  De la  ​ Médina aux ​ Oudayas en  passant par la  ​ Tour Hassan​ ,  nous  avons  parcouru  les  différents  quartiers  du  Chef­lieu  du  Maroc  entre  deux  parties  de  Jungle   Speed,  Dooble  ou  encore  d’Ultimate  Frisbee au bord de l’Océan Atlantique !  Nous  repartons  avec des étoiles  pleins  les yeux  de cette rencontre et nous penchons d’ores et  déjà sur  un  projet  collaboration  pour  favoriser   des  échanges Franco­Marocains entre  Petits Débrouillards/‫ﺍﻟﺸﻄﺎﺭ‬  10  !  ‫ﺍﻟﺼﻐﺎﺭ‬  Jeunes  du  Programme  Engage­toi  dans  le   Grand  Nancy   ont   participé  à  l’irganisation  du  festival de la biodiversité des Petits Débrouillards du Maroc.  

Séjour Franco Allemand Rasselband    Cette  année  encore le  partenariat  avec la Rasselband  ­oragnisation de jeunesse allemande­  a  permis  l'organisation  de  nombreux  événements  franco­allemands.  Ces  rencontres  multiculturelles  restent  un  temps   important  pour les  jeunes dans la  construction  d'un  regard raisonné sur le monde.  2   séjours  sur  l'île  de   Rügen  ont  été  organisés,  une  session  de  job   shadowing  ainsi  qu'un  échange  de  jeunes/chercheurs  à  Poitiers.  L'ouverture  sur  l'Europe  et  sur  l'international  a  constitué  un  axe  fort  en  2014, il sera encore renforcé sur 2015.   

Inspiration Européenne; Stages Erasmus + tous les volontaires à la  découverte des rapports Science­Jeunesse­Sociétés en Europe!    Quinze  volontaires  Lorrains  sont   partis  deux   semaines dans des structures européennes de jeunesse, de  médiation  scientifique  et/ou  de solidarité. Ca a été l’occasion  de  partager  leurs  visions,  diagnostics  (ce   qui  est  fait,  aujourd’hui,  pour  encourager  et  soutenir  la  mobilité  des  jeunes),  leur  vision  des  enjeux  relatifs  à  la  mobilité,  leurs  expériences  et  leurs  projets.  Les  jeunes  ont  rédigé  des  mémoires  de   séjours  présentés   lors  d’une  soirée  de  capitalisation.   Cet  échange  s’est  clos  par  des  discussions  autour  des  stands  conçus  par  les jeunes  volontaires, retraçant leur  périple  par destination (Italie,  Belgique,  Allemagne,  Slovaquie ou Roumanie). Photos, journaux de  bord,  dégustations, ont donc clos leur séjour à la forte saveur européenne

46/48


47/48


Association Les Petits Débrouillards  du Grand Est    Les cadières, entresol M ,   53bis rue Lafayette,   54320 Maxéville     0383963894    contactGE@lespetitsdebrouillards.org    http://www.lespetitsdebrouillardsgrandest.org 

 

“Mieux vaut avoir de Bonnes  interrogations que de mauvaises  certitudes!’’    48/48  

Ra2014  
Ra2014  
Advertisement