Issuu on Google+

mur a mur I N T É G R I T É

E X P E R T I S E

R I G U E U R

DOSSIER SPÉCIAL : LA SANTÉ DE VOTRE ASSOCIATION! Résultats, chiffres et actions de l’année 2014/2015

page 5 à 15

QU’EST-CE QU’UN RÈGLEMENT SUR LES PPCMOI? page 17 UNE MAISON SANS FRAIS DE CHAUFFAGE NI D’ÉLECTRICITÉ, EST-CE POSSIBLE?

page 18

HIVER 2016


Membresde del’l’AAPCHQ PCHQ::votre votrefourgon fourgonSprinter Sprinter Membres vousattend attendchez chezMercedes-Benz Mercedes-BenzRive-Sud. Rive-Sud. vous FAITESCONFIANCE CONFIANCEAUX AUXEXPERTS EXPERTSDE DEMERCEDES-BENZ MERCEDES-BENZRIVE-SUD RIVE-SUD FAITES POURTOUS TOUSVOS VOSBESOINS BESOINSEN ENFOURGONS FOURGONSCOMMERCIAUX. COMMERCIAUX. POUR

Rabaisexclusif exclusifaux aux Rabais membresde del’APCHQ. l’APCHQ. membres

Tauxdedelocation location Taux

Informez-vous! ! Informez-vous

parmois moissur sur6060mois mois par

2,49%% 2,49

**

Noussommes sommesleleconcessionnaire concessionnairededefourgons fourgonsMercedes-Benz Mercedes-Benz#1 #1 Nous dansl’est l’estduduCanada. Canada.Venez Venezdécouvrir découvrirpourquoi. pourquoi. dans

4844,boul. boul.Taschereau, Taschereau,Greenfield GreenfieldPark Park| |Tél. Tél.: 450 : 450672-2720 672-2720| |rivesud.fourgonsmb.ca rivesud.fourgonsmb.ca 4844,

© Mercedes-Benz Canada Inc., 2015. Offres de location et financement basées sur le fourgon Sprinter 2500 modèle 2015 à empattement de 170 po V6 proposées uniquement par l’intermédiaire des Services financiers Mercedes-Benz (SFMB) sur approbation du crédit, pendant une durée limitée. Certaines conditions © Mercedes-Benz Canada Inc., 2015. Offres de location et financement basées sur le fourgon Sprinter 2500 modèle 2015 à empattement de 170 po V6 proposées uniquement par l’intermédiaire des Services financiers Mercedes-Benz (SFMB) sur approbation du crédit, pendant une durée limitée. Certaines conditions s’appliquent. Pour de plus amples renseignements, contactez Mercedes-Benz Rive-Sud au 450 672-2720. Les offres prennent fin le 31 décembre 2015. s’appliquent. Pour de plus amples renseignements, contactez Mercedes-Benz Rive-Sud au 450 672-2720. Les offres prennent fin le 31 décembre 2015.


VOTRE SUCCÈS EST AUSSI LE NÔTRE! L’année 2014-2015 a été teintée de défis et de transformations pour les entrepreneurs et l’industrie. Nous vivons un cycle économique plus difficile que les dernières années et la baisse des mises en chantier nous affecte tous. Nous devons repositionner nos façons de faire et travailler d’arrache-pied pour réussir à tirer notre épingle du jeu.

MARIO DARGIS Président du conseil d’administration de l’APCHQ – région du Montréal métropolitain

Votre Association sait s’adapter aux nouvelles réalités auxquelles vous faites face et évoluer avec les tendances du marché. Vous pouvez donc compter sur la vigilance de l’APCHQ – région du Montréal métropolitain pour vous informer, vous guider et vous accompagner pour affronter les défis quotidiens de notre industrie. C’est principalement à vous qu’appartient la notoriété de l’Association : vous faites partie d’une organisation à l’écoute de ses membres et qui veille à comprendre vos réalités, à défendre vos intérêts et à répondre à vos besoins collectifs. Appartenir à un réseau comme le nôtre est indispensable pour être au fait de ce qui se passe dans une industrie dynamique telle que l’habitation! Nous vous remercions d’avoir choisi de faire partie du plus important regroupement de gens d’affaires de l’industrie de l’habitation du Grand Montréal et nous vous garantissons de demeurer ouverts et accessibles, tout en nous concentrant sur les occasions d’accroître, par la mise en place d’une panoplie d’outils, la réussite de vos entreprises.

L’ÉQUIPE DE L’APCHQ-RÉGION DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

C’est une année laborieuse et parsemée de défis qui se termine, et une remplie de nouveaux projets qui débute! Comme à chaque année, vos soucis et préoccupations ont fait partie de nos obligations en 2014-2015! Orientée sur les enjeux prioritaires de l’industrie et soucieuse d’offrir à ses membres un service de qualité, l’équipe de l’Association a pour principale fonction de tout mettre en oeuvre pour vous accompagner dans votre parcours professionnel. En tant que membre de l’APCHQ – région du Montréal métropolitain, vous êtes au coeur de notre quotidien. L’Association vous offre une vaste gamme de services et d’avantages; profitez-en pleinement et n’hésitez pas à communiquer avec nous pour tous les sujets qui vous tiennent à coeur et qui relèvent de notre industrie. Devenez un membre actif en participant régulièrement aux activités qui vous sont offertes et soyez un acteur engagé dans le développement de votre industrie. Nos membres et nos partenaires sont et seront toujours à l’avant-scène de nos actions, et ce, depuis 65 ans. Votre réussite, c’est aussi la nôtre! L’équipe de l’APCHQ – région du Montréal métropolitain est heureuse de pouvoir contribuer à votre succès!

NOTRE MISSION L’APCHQ – région du Montréal métropolitain est un organisme à but non-lucratif incorporé, suivant la loi des Compagnies québécoises, auquel l’adhésion est libre et qui a pour mission principale la promotion du professionnalisme de ses membres et la défense de leurs intérêts. Pour remplir sa mission, l’Association s’est donné quatre (4) buts, soit : 1. Développer et promouvoir le professionnalisme des membres; 2. Identifier et défendre les intérêts collectifs des membres tout en assurant la protection du public; 3. Offrir des produits et services à valeur ajoutée et adaptés aux besoins professionnels et prioritaires de ses membres; 4. R  eprésenter ses membres auprès du public et des différentes instances liées à l’industrie de la construction.

SOMMAIRE

3

MOT DU PRÉSIDENT

DOSSIER SPÉCIAL : LA SANTÉ DE VOTRE ASSOCIATION 5 CHARTE D’ENGAGEMENT • NOS CHIFFRES 6 L’INDUSTRIE DANS TOUS SES ÉTATS 8 DOMUS 9 RÉALISATIONS POUR MIEUX VOUS SERVIR 15 L’APCHQ VOUS PARLE 16 17 18 19

CHRONIQUE CHRONIQUE CHRONIQUE CHRONIQUE

JURIDIQUE DE L’URBANISTE DE L’EXPERT MARKETING

22

NOUVEAUX MEMBRES

3 3


ENTREPRENDRE LA ROUTE DES ENTREPRENDRE LA ROUTE DES ÉCONOMIES ÉCONOMIES

Desjardins Assurances Entreprises vous propose des protections propres aux entrepreneurs généraux et spécialisés.

AVANTAGE EXCLUSIF AUX MEMBRES

Remise annuelle de 15 % sur votre assurance véhicule commercial † AVANTAGE EXCLUSIF AUX MEMBRES

Remise annuelle de 15 % assurance Profitezsur de votre notre expertise  ! véhicule commercial †

1 888 ASSURANCE (1 888 277-8726)

Lundi au vendredi, 8 h à 20 h Profitez de notrede expertise ! 1 888 ASSURANCE (1 888 277-8726)

desjardinsassurancesentreprises.com Lundi au vendredi, de 8 h à 20 h desjardinsassurancesentreprises.com

Desjardins Assurances Entreprises vous propose des protections propres aux entrepreneurs généraux et spécialisés.

Vous possédez un véhicule commercial ?

Vous pourriez bénéficier d’un avantage exclusif aux membres Vous possédez un véhicule commercial ? Vous pourriez bénéficier avantage rabais exclusifsur aux membres de entreprises Desjardins et d’un de nombreux l’assurance entreprises Desjardins et de nombreux rabais sur l’assurance de votre véhicule commercial. votre véhicule commercial.

En En tant tant que que membre membre de de l’APCHQ l’APCHQ Montréal Montréal métropolitain, métropolitain, vous vous profitez profitez également exclusif !! également d’un rabais de groupe exclusif  Desjardins Assurances Entreprises désigne Desjardins Assurances générales inc., manufacturier de produits d’assurance auto, habitation et entreprise. Certaines conditions, limitations et exclusions s’appliquent. † Applicable aux membres qui ont un compte entreprise dans une caisse Desjardins Québec etdésigne une assurance pourAssurances véhicule commercial Desjardins Assurances. offre peutauto, prendre fin sansetpréavis. Desjardins AssurancesduEntreprises Desjardins générales chez inc., manufacturier de produitsCette d’assurance habitation entreprise. Certaines conditions, limitations et exclusions s’appliquent. † Applicable aux membres qui ont un compte entreprise dans

une caisse Desjardins du Québec et une assurance pour véhicule commercial chez Desjardins Assurances. Cette offre peut prendre fin sans préavis.


0

DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015 CHARTE D’ENGAGEMENT ENVERS LES MEMBRES RESPECT DES MEMBRES

Au 31 août, le nombre total de membres était de 4536.

Tableau 3

Répartition du membership RÉPARTITION DES MEMBRES 2,3 4,9 32,9 31,4

Généraux (avec garantie) Généraux (sans garantie)

Nous veillons à comprendre les enjeux d’affaires et à répondre aux besoins collectifs des membres.

Spécialisés

28,5 28,5

Fournisseurs - Professionnels Autres

APPROCHE PERSONNALISÉE Nous proposons une démarche d’accompagnement sur mesure, développée grâce à notre expertise, tout en offrant à nos membres des services à valeur ajoutée.

2925

1457

Entrepreneurs généraux

Entrepreneurs spécialisés

61,4 %

32,1 %

4536

862

TOTAL DES MEMBRES

SOURCES D’INFORMATIONS ET DE FORMATIONS

154

Nous offrons les services d’un réseau multidisciplinaire qui, grâce à son savoir-faire, diffuse de l’information et propose des formations de haut niveau qui répondent aux besoins des membres.

Autres

NOUVEAUX MEMBRES

2014-2015

6,5 %

81,7 %

Sur les 2927 entrepreneurs généraux, 1330 font de la maison neuve

DE RENOUVELLEMENT

RÉSEAUTAGE Nous favorisons, par l’entremise de divers événements, le réseautage entre les membres et les partenaires d’affaires.

VOLONTÉ ET IMPLICATION

Membres qui se sont joints à l’Association du 1er septembre 2014 au 31 août 2015 Tableau 1

Nous travaillons à l’amélioration constante des services offerts en consultant régulièrement les membres et en s’impliquant dans le perfectionnement des services rendus.

MISE EN VALEUR Nous développons et mettons en valeur le professionnalisme de nos membres auprès du grand public.

DÉFENSE DES INTÉRÊTS Nous représentons les intérêts communs des membres auprès de différents organismes gravitant autour de l’industrie de la construction et de la rénovation.

Membres324 recrutés 813 Entrepreneurs spécialisés 908 954 38,6%

502 Année 2011-2012 Entrepreneurs généraux 2012-2013 2013-2014 59,9 %

Pourcentage de 36 nouvellement 84,6% Autres 83,2% 1,5 % 82,9%

Tableau 2

Évolution du membership ÉVOLUTION 4100 DES MEMBRES 3768

5000 4000 2734

3000

4555

4536

membres

3607

3253

2777

2716

4343

2000 1000

5

01 4 20 14 -2 01 5

-2

20 13

-2 01 3

20 12

20 12

20 11-

-2

-2 20 10

-2

09 20

08

01 1

01 0

9 00

8 00 20

07 -2 20

-2 06

20

20

05

-2

00

00 7

6

0

5 Tableau 3


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

VOTRE INDUSTRIE DANS TOUS SES ÉTATS!

FAITS SAILLANTS DANS LA RÉGION DE MONTRÉAL • Le nombre de mises en chantier a diminué de 9 % en 2015. Une légère remontée de 1 % est anticipée pour 2016 au Québec. • Baisse du pourcentage des mises en chantier des maisons unifamiliales par rapport aux copropriétés. • Maintien des conditions d’emprunt favorable d’ici la fin de 2016. • Le taux d’inoccupation accusera un léger repli en 2014 et en 2015, et le marché locatif devrait être stable en 2016. • Durée de construction accrue.

POURCENTAGE DES MISES EN CHANTIER

MARCHÉ DE LA MAISON NEUVE Mises en chantier pour l’ensemble du Québec

2014

2015

38 810

35 500

Mises en chantier à Montréal

17 359

15 370

PRODUCTION DE LOGEMENTS

AUTRES RÉGIONS : 56,70 %

Mises en chantier selon le type de logements

Type de logements

Individuelles

• Perte de vitesse pour la maison individuelle

Jumelées

• Importance accrue des appartements

Rangées Appartements

6

RÉGION DE MONTRÉAL : 43,30 %

2010

2014


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

FORMATION ENTREPRENEUR EN CONSTRUCTION Plus de

4ic5ip0 ants!

part

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L’APCHQ – RÉGION DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

APERÇU DES COURS

Programme reconnu par la Régie du bâtiment du Québec

GESTION DE PROJETS ET DE CHANTIERS (135 heures)

ADMINISTRATION (90 heures) GESTION DE LA SÉCURITÉ SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION (40 heures)

EXÉCUTION DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION (67 heures) Sessions de jours ou sessions de soirs/fins de semaines. Ces cours sont offerts aux 3 bureaux de l’APCHQ – région du Montréal métropolitain • 5800, boul. Louis-H.-Lafontaine, ANJOU • 4500, boul. de la Grande-Allée, BOISBRIAND • 215, boul. Jean-Leman, CANDIAC

PTION EXEM AMENS X DES ELA RBQ E D cielle

ffi tion o mettra ttesta er p s Une a ou ssite v des de réu e exempté égie R d’êtr la e ns d exame timent du ). du bâ c (RBQ Québe

RENSEIGNEMENTS Service de la formation 514 354-8722, poste 240

Candiac 26 %

ÊTRE BIEN FORMÉ POUR MIEUX PERFORMER!

Boisbriand 34,8 %

Anjou 39,2 % Répartition des inscriptions par lieu

7


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

PRIX DOMUS

EN 2014-2015, LE CONCOURS C’EST...

L’outil de référence pour le grand public !

19

CATÉGORIES

1

OUTIL MARKETING PAR EXCELLENCE

1

SCEAU DE QUALITÉ SANS PAREIL

92

MISES EN CANDIDATURES

17

ENTREPRENEURS RÉCOMPENSÉS

1

Pour plus de détails ou pour retrouver les finalistes de la dernière édition, consultez

JURY INDÉPENDANT

WWW.CONCOURSDOMUS.CA

Le trophée Domus rend hommage à des bâtisseurs professionnels qui démontrent des qualités notoires de chefs d’entreprises, d’innovateurs et de réalisateurs de projets domiciliaires de qualité.

X

88

Le jury est présidé par Me Raymond A. Daoust, associé chez Crochetière-Pétrin. Les membres du jury du Concours Domus sont René Babin, conseiller, Recherche et diffusion de l’information à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), Marc Beauchemin, conseiller, Techno­logies et Efficacité énergétique chez Gaz Métro, ­Nathalie Doyon, conseillère technique à la Direction de l’expertise technique et du soutien à l’industrie de l’exportation de la Société d’habitation du Québec (SHQ), Sébastien ­Audet, conseiller technique principal, Technologe en génie civil chez Legault-Dubois Experts-Conseils en bâtiment, et ­Martin Desgagné, B. Arch., chargé de projet principal chez Michel Pérusse ­Architecte.


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

DES RÉALISATIONS POUR MIEUX VOUS REPRÉSENTER ET VOUS SERVIR Afin de se doter des infrastructures et des outils nécessaires pour bien vous servir, l’Association a procédé, en 2014-2015, à la réalisation de plusieurs projets, entre autres :

Mise sur pied des fiches techniques OPTION +, PRATIQUES DURABLES, un complément aux fiches techniques du Recueil des Fiches techniques de l’APCHQ permettant aux entrepreneurs qui le souhaitent d’utiliser des méthodes axées sur des pratiques allant au-delà des exigences du code du bâtiment.

Création d’un service d’accompagnement personnalisé dans le processus de maintien et modification de licence, de renouvellement d’adhésion, de soutien au renouvellement et d’enregistrement auprès de la GCR et autres informations générales.

Élaboration d’outils marketing permettant à l’Association de promouvoir le professionnalisme de ses membres dont le Magazine Sept Tendances, avec 10 000 abonnés et 2,5 millions de vue médias (TV, radio, presse, Web, etc.).

Amélioration et modernisation du siège social.

Déménagement du bureau de la Rive-nord dans des locaux plus adéquats et propices à la diffusion de formation et atelier de perfectionnement pour des services de proximité bonifiés.

Et pleins d’autres projets en cours pour les mois et les années à venir.

99


DuProprio vous souhaite de Joyeuses Fêtes!

Commencez l’année 2016 du bon pied grâce à notre équipe dédiée aux constructeurs! Site immobilier n° 1 au Québec* 190000 propriétés vendues à travers le réseau Perspective et imagerie 3D Panoramas 360° Annonce personnalisée avec votre logo

neuves.duproprio.com | 1 855 832-2202 10

*comScore Media Metrix®, moyenne sur 12 mois (2014), visiteurs uniques, CA.


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

DES COMITÉS STATUTAIRES

COMITÉ SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Un soutien essentiel!

Sébastien Cloutier, Cloutier & Fils Emmanuel B. Cosgrove, Écohabitation Benoit Lavigueur, B.L. Écoconstruction Joël Legault, Legault-Dubois Jonathan Marquis, Marquis inc. Jessica Tremblay, Crochetière Pétrin, avocats Jean-François Voyer, Construction Voyer inc. Michael Bourdeau, Montréal Portes et Fenêtres inc. Salvatore Ciarlo, Owens Corning Marco Lasalle, APCHQ Provinciale

COMITÉ POUR LA PROMOTION DU PROFESSIONNALISME DES MEMBRES (DOMUS)

Éric Sansoucy, Le groupe SP rénovations inc. Simon G. Boyer, Développement Knightbridge Sébastien Cloutier, Cloutier & Fils Sébastien Deschênes, Rénovation Deschênes Nicolas Deslauriers, Construction N. Deslauriers Sarah Pelletier-Picard, Fédération Desjardins Brigitte Samson, Gaz Métro Mélanie Tremblay, Développement Ski Bromont Raymond A. Daoust, Crochetière Pétrin, Avocats

COMITÉ DES AFFAIRES MUNICIPALES ET URBANISME

Tony Amato, Groupe Pentian André Bachand, Prével inc. Mathieu Bélanger, CIMA + François Bernier, APCHQ provinciale Simon G. Boyer, Développement Kinghtbridge Virginie Côté, Maisons usinées Côté Denis Houle, Samcon Maxime Laporte, Constructions Quorum Marc Laurendeau, Habitations Laurendeau inc. Sam Scalia, Groupe Cartierville inc. Jean-Sébastien Tremblay, Construction Voyer & Tremblay inc. Jean-François Voyer, Construction Voyer inc. Georges Lambert, APCHQ provinciale Alexandre Franco, Crochetière Pétrin, Avocats Jonathan Marquis, Marquis inc.

LE CONSEIL PRÉSIDENTIEL Des gens qui, depuis plus de 60 ans, ont contribué à l’essor de l’association. Charles Forest Charles Guy Paré Paul P. Larivière Michel Langelier Jean-Yves Gélinas Albert Gagnon Jacques Denault Adrien Létourneau Jacques Meunier

Normand Désourdy Maurice Dénommée Bernard Denault Régent Loranger Fernand Alain Gérard Gazaille Roger Bédard Robert Gibelleau Marcel Loranger

Claude Piette Jean B. Loignon Édouard Deslauriers Maurice Bolduc Richard Gianchetti André P. Charbonneau Serge Boucher Claude Bouchard Fernand Quévillon

Ghislain Bélisle Richard LaSalle Alain Bolduc Manuel Folla Bernard Bergeron Normand Dupéré Richard Leclair Claude Gazaille André Marc Charbonneau

Jean-Marc Taillefer Jacques Lebel Guy Théberge Michel Cholette Jean Houde Ivan Roger Daniel Lamer

11


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

L’ASSOCIATION... C’EST DES GENS IMPLIQUÉS! UN CONSEIL D’ADMINISTRATION FORT ET DYNAMIQUE.

Mario Dargis Président du conseil d’administration Groupe Dargis

Daniel Lamer

Sam Scalia

Président ex-officio Les habitations Daniel Lamer inc.

Vice-président du conseil d’administration Groupe Cartierville inc.

Philippe Marsan

Virginie Côté

Jean-François Voyer

Secrétaire du conseil d’administration Groupe Marsan inc.

Administratrice Maisons Usinées Côté

Administrateur Construction Voyer inc.

Jacques Baril

Jean-François Dion

Éric Sansoucy

Administrateur Desjardins entreprises – Est de Montréal

Administrateur Société Canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL)

Administrateur Le Groupe SP Rénovations inc.

12


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

UN PERSONNEL QUI A VOS INTÉRÊTS À CŒUR!

Martin Cormier Directeur Général

Johanne Perron

Claude Létourneau

Pierre Rousseau

Adjointe exécutive à la direction générale et aux opérations

Directrice des opérations

Directeur des services comptables

Isabelle Préfontaine Coordonnatrice des ventes par intérim

Vanessa Couture

Yoann Charvolen

Émilie Hermitte

Chantal Richard

Responsable de la formation

Responsable marketing et partenaires d’affaires

Responsable des communications et gestions d’événements

Registraire

Sophie Ouimet

Johanne Lauzon

Linda Archambault

Josée Gnocchini

Commis de bureau et soutien à la comptabilité

Commis de bureau et soutien à la formation

Conseillère service aux membres – Rive-Nord

Conseillère service aux membres – Rive-Sud

Nathalie Plante

Audrey Lapointe Commis - informations et communications aux membres et renouvellement

Isabelle Jacques Représentante au service à la clientèle

Stacy Revolorio Commis de soutien aux ventes et renouvellement

Réceptionniste

13 13


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

L’ANNÉE AU FIL DES ACTIVITÉS HOMARDS À VOLONTÉ ET

L’APCHQ – RÉGION DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN VOUS CONVIE AU

CARTES D'AFFAIRES À ÉCHANGER

e

32 GALA

DOMUS LE SAMEDI 7 FÉVRIER 2015 AU HILTON BONAVENTURE, MONTRÉAL

JEUDI L’APCHQ – région du Montréal métropolitain vous convie à son

46

e

11

CENTRE MARCEL-DULUDE ST-BRUNO-DE-MONTARVILLE

À COMPTER DE 17 H

JUIN 2015

Tournoi de Golf

Le jeudi 10 septembre 2015 au Golf Saint-Raphaël

BILLET TOUT INCLUS : 295 $ + TAXES PAR PERSONNE QUATUOR : 1125 $ + TAXES POUR 4 PERSONNES

DU Afin d’obtenir une vision éclairée de l’état actuel du marché du condo, l’APCHQ – région du Montréal métropolitain est heureuse de vous inviter à assister au forum L’Avenir du condo édition 3.0 Express. Des conférences vous seront présentées par un spécialiste renommé du secteur.

(Centre-ville, Reste de l’île, Laval, Rive-Nord et Rive Sud)

 

Marché du condo neuf au centreville

- Offre

- État d’avancement des projets

- Volume de vente historique

- Niveau des ventes

- Inventaire

- Prix par secteur

Une inscription gratuite par membres*

(Centre-ville, Reste de l’île, Laval, Rive-Nord et Rive Sud)

35$ pour la deuxième inscription; 45$ pour les non-membres.

- Vidéo sur Griffintown et le Centre-ville de demain

Fondamentaux

- Taux d’intérêt

- Niveau de l’emploi

- Démographie

- Offre et demande

*membre de l'APCHQ - région du Montréal métropolitain

514-354 8722 poste 225

ESS

- Offre

- État d’avancement des projets

- Volume de vente historique

- Niveau des ventes

- Inventaire

- Prix par territoire

9555, boul. du golf, Anjou, QC, H1J 2Y2

Inscriptions et informations

EXP R

8 h: Inscriptions et petit-déjeuner 8 h 30: Mot de bienvenue 8 h 40: Marché du condo neuf dans la grande région de Montréal

inscription obligatoire !

4.12.2014

3.0

Programme

Golf Métropolitain d’Anjou

VENEZ FETER AVEC TOUTE VOTRE EQUIPE

ION

FORUM SUR LE MARCHÉ DU CONDO ET LES PERSPECTIVES À VENIR

Ne manquez pas cet événement! Le mercredi 10 juin 2015 8 h à 10 h (petit déjeuner inclus)

ÉDI T

10 h:

Fin du forum

VOTRE ANIMATEUR

ou par courriel à ycharvolen@apchqmontreal.ca

FEMMES

AFFAIRES

2e édition: Bulles et Business

L’ÉVÈNEMENT 100% AU FÉMININ DE L’APCHQ - RÉGION DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

14

Le 5@7 à ne pas manquer le 22 avril prochain !

VOTRE CONFÉRENCIER

Marc Savard Directeur général de l’APCHQ -

région du Montréal métropolitain 

Mathieu Collette Directeur Recherche, évaluation et services conseils, Groupe Altus Limitée


DOSSIER SPÉCIAL • BILAN AU 31 AOÛT 2015

A B C

L’APCHQ-RÉGION DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN VOUS PARLE

mur a mur I N T É G R I T É

E X P E R T I S E

R I G U E U R

INTERNET

HIVER 2016

DOSSIER SPÉCIAL : LA SANTÉ DE VOTRE ASSOCIATION! Résultats, chiffres et actions de l’année 2014/2015

apchqmontreal.ca vous informe sur les rouages et les services mis à votre disposition.

page 6 à 18

QU’EST-CE QU’UN RÈGLEMENT SUR page 21 LES PPCMOI ? UNE MAISON SANS FRAIS DE CHAUFFAGE NI D’ÉLECTRICITÉ, EST-CE POSSIBLE?

page 22

LA SALLE DE BAIN MISE À NU tendance design

p. 27

BLANC DE BLANC

tendance art de vivre

p. 11

EN PASSANT DEVANT CHEZ LILI GRAFFITI tendance lèche-vitrine

p. 26

No 1

AUTOMNE 2015

Avec des sujets d’actualité touchant les aspects économiques, juridiques, d’assurance et de service à la clientèle, le Mur à Mur, publié 3 fois par année et tiré à près de 4 400 copies, constitue un outil d’information à conserver précieusement.

D

Sept tendances est LE nouveau magazine Web de référence en décoration, rénovation et habitation Spécialement dédié aux tendances émergentes et novatrices d’ici, Sept tendances propose, dans chaque numéro, d’excellentes idées déco et habitation. Constructeurs, designers, magasins concepts, chaque numéro vous fait découvrir ce que le Québec a de meilleur en matière d’espace de vie.

concoursdomus.ca vous tient informé des gagnants et finalistes des prix Domus. Il est également le portail d’inscription au concours.

DOMUS MAG, DOMUS PLUS et FLASH DOMUS vous permettent de découvrir les lauréats et finalistes des Prix Domus

RÉPERTOIRE DES MEMBRES Pour trouver un collaborateur, un sous-traitant, un fournisseur et d’autres professionnels de l’industrie, le Répertoire en ligne vous facilite la tâche.

MÉDIAS SOCIAUX

COMMUNIQUÉS DE PRESSE APCHQMtlMetro Sept-tendances

APCHQMtlMetro

APCHQ - région du Montréal métropolitain

Ils vous permettent de prendre connaissance des actions et positions prises par votre Association.

15


CHRONIQUE JURIDIQUE RAYMOND A. DAOUST

par CROCHETIÈRE PÉTRIN, AVOCATS

CONCOURS DOMUS... LAISSEZ-MOI VOUS LIVRER CERTAINS SECRETS! Je prends la liberté, à titre de président du jury du Concours DOMUS, de partager avec vous certains secrets non bien gardés qui pourront vous permettre de bien guider les membres du jury dans l’appréciation des projets futurs que vous présenterez à ce prestigieux concours.

Avocat chez Crochetière Pétrin, Avocats

Présélection des projets

Visite des projets

Tout d’abord, je vous rappelle que les membres du jury sont des professionnels aguerris de l’industrie. Ils se réunissent, dans un premier temps, en présence du soussigné afin de procéder à l’analyse et à la présélection des dossiers qui seront retenus comme finalistes.

Les projets qui ont été retenus comme étant finalistes sont ensuite visités pendant une durée de quatre (4) jours par l’ensemble des membres composant le jury. Ces visites durent environ quinze (15) minutes. La personne qui reçoit le jury doit connaître le projet et s’attendre à ce que des questions, souvent techniques, lui soient posées.

Lors de cet exercice, lequel s’effectue sur une période de deux (2) jours, les membres du jury ne se consultent pas entre eux et ne discutent nullement des nombreux projets qu’ils scrutent avec grande attention. Hélas, il arrive parfois que ces derniers constatent que certains projets présentés manquent de clarté, de détails et ne sont pas mis en valeur comme ils devraient l’être. Une photo vaut mille mots! D’excellentes photos vont beaucoup aider le jury à apprécier le projet soumis à sa juste mesure, mais ce n’est pas tout! J’ai constaté, au fil des ans, que différents membres composant ce jury étaient animés par la recherche du souci du détail, mais aussi par la vérification du respect des normes, de la réglementation et des techniques utilisées dans la réalisation des projets. Il est donc impératif que tout soit précis et facile à vérifier à cet égard. Plus d’une centaine de projets sont passés en revue par le jury au cours de ces deux journées et seuls les projets qui se démarquent par leur innovation, par leur audace, par les méthodes de construction de choix durables supérieurs, par une exécution des travaux impeccable et empreinte de grands défis techniques, pour ne nommer que ces quelques critères, vont se qualifier et devenir les finalistes de ce concours.

Si je n’avais qu’un seul conseil à prodiguer ce serait le suivant : Assurez-vous que la personne que vous allez déléguer comme représentant de l’entreprise et qui reçoit les membres du jury connaisse parfaitement le projet présenté. À titre d’exemple, dans la catégorie « Développement durable », le représentant désigné par votre entreprise, qui reçoit le jury au projet soumis en candidature, devra nécessairement connaître le concept du projet, la méthode de construction, le niveau de performance de l’ouvrage, les choix des méthodes d’assemblage pour permettre au bâtiment de bien performer à long terme, l’efficacité et l’autonomie énergétiques, les efforts effectués par le constructeur pour réduire incidence de la construction sur l’environnement, l’utilisation de matériaux recyclés, la réutilisation de matériaux. Il devra bien posséder les connaissances concernant le rapport qualité/prix et le rendement du capital investi d’une telle construction à caractère écologique. Bien sûr, il ne s’agit que d’un exemple qui pourrait être repris en l’adaptant aux autres catégories du concours. Les membres du jury sont des gens curieux. Ils aiment agir comme jury au Concours Domus et, croyez-moi, ils veulent connaître à fond le projet que vous présentez. Parlez-leur avec détails des défis que vous avez rencontrés. Attendez-vous donc à ce que ces derniers vous posent de nombreuses questions et sachez, il s’agit là de mon dernier secret, que ces nombreuses questions sont généralement les mêmes qui sont adressées aux finalistes d’une même catégorie. Je vous souhaite bon succès, étant persuadé que la chance n’a aucune place à l’intérieur de ce prestigieux concours!

16


CHRONIQUE DE L’URBANISTE

par Alexandre Déragon, urbaniste pour les services

exp

QU’EST-CE QU’UN RÈGLEMENT SUR LES PPCMOI? De nombreux promoteurs ont constaté dans les dernières années que plusieurs municipalités utilisent de plus en plus le règlement de PPCMOI afin d’encadrer la réalisation de certains types de projets. Tout d’abord, il s’intitule : règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un ­immeuble. Il est utilisé, lorsqu’un projet déroge à l’un ou l’autre des ­règlements d’urbanisme de la municipalité, à l’exception des ­objectifs du plan d’urbanisme et sous différentes conditions. Cet outil règlementaire permet de mettre en valeur des ­emplacements problématiques qui, par leur conversion ou leur insertion, sont non conformes à la règlementation d’urbanisme. Il permet également d’encadrer les projets cas par cas, sans toutefois modifier les normes d’usage ou d’implantation du ­règlement de zonage. Il facilite ainsi la mise en valeur d’emplacements problématiques ou complexes, sans jamais avoir à changer les normes du reste de la zone visée par le ­projet. Le résultat du projet peut ainsi satisfaire le promoteur et son désir de mettre en valeur l’immeuble à ses fins. Il permet aussi de respecter le milieu et offre, par le fait même, une flexibilité par l’acceptabilité de la population dans le secteur visé. Le règlement de PPCMOI se doit de prévoir des zones au plan de zonage assujetties au règlement, des documents devant ­accompagner la demande ainsi que des critères différents pour chaque type de projets particuliers visés par le règlement. Pour des fins de sécurité publique, aucun projet ne peut être autorisé dans une zone de contrainte (par ex., zone inondable ou de mouvement de terrain). Lorsqu’un projet est assujetti à un règlement de PPCMOI, l’évaluation de la demande s’effectue en tenant compte de la répercussion dans le milieu ainsi que de l’acceptabilité de celui-ci. Cette analyse s’oriente généralement par des critères d’évaluation tels que :

• Le projet respecte les objectifs du plan d’urbanisme;

• La compatibilité des usages;

•L  a volumétrie et la hauteur des constructions afin de favoriser une intégration harmonieuse dans le milieu;

•L  a densité en matière de superficie de plancher, des constructions existantes ou à ériger;

• L’intégration architecturale ou patrimoniale du bâtiment;

•L  es conséquences du projet dans le secteur (circulation, bruits, vents, etc.);

•L  ’aménagement des espaces extérieurs et la mise en valeur du site.

service d’urbanisme qui, suite à une recommandation, transmet la demande au comité consultatif d’urbanisme (CCU). Celui-ci examine la demande et vérifie si elle satisfait aux critères ­applicables au type de projet déposé. Le comité transmet ensuite ses recommandations au Conseil ­municipal par résolution. Ce dernier doit accorder ou refuser la demande d’autorisation d’un projet particulier qui lui est ­présenté. Le projet de résolution par lequel le Conseil autorise la demande prévoit toute condition, eu égard aux compétences de la Ville, qui doit être remplie relativement à la réalisation de l’objet. De plus, la Ville doit tenir une assemblée de consultation ­publique sur le projet de résolution et celui-ci est aussi ­susceptible d’approbation référendaire lorsque le projet déroge à une ou plusieurs dispositions des Règlements de zonage et de lotissement qui sont susceptibles d’approbation référendaire par les personnes habiles à voter. Ce type de règlement se veut donc un avantage pour les ­promoteurs en raison de la flexibilité et puisqu’il permet de ­maximiser la plus-value qu’offrent les projets dans leurs milieux d’insertion. En conséquence, plusieurs projets de requalification d’immeuble sont avantagés par ce type de règlement. Le traitement des dossiers dans plusieurs municipalités et villes du Québec est malheureusement long. L’implication d’un ­professionnel dans le processus d’élaboration du projet, tel un urbaniste, est fortement recommandée afin de faciliter la ­rapidité de l’analyse d’un projet ainsi que de présenter les plans et ­documents nécessaires pour effectuer la demande de permis.

Enfin, la procédure d’approbation d’une demande débute lorsque le promoteur dépose l’ensemble des documents exigés par les instances municipales. Une analyse est effectuée par le

17


CHRONIQUE DE L’EXPERT JOËL LEGAULT

par LEGAULT-DUBOIS INC., EXPERTS-CONSEILS EN BÂTIMENT

UNE MAISON SANS FRAIS DE CHAUFFAGE, NI D’ÉLECTRICITÉ, EST-CE POSSIBLE? Année après année les normes de construction deviennent plus exigeantes au fur et à mesure que les matériaux et techniques évoluent. De temps à autre, un projet ressort du lot et repousse les limites de l’efficacité en proposant une nouvelle manière de faire. C’est le cas du projet de la compagnie Construction Voyer, un projet national de démonstration de consommation énergétique nette zéro au sein duquel les experts de Legault-Dubois ont été appelés à jouer un rôle.

Entrepreneur comptant parmi le plus grand nombre de ­constructions répondant aux normes Novoclimat au Québec, ­Construction Voyer a été le seul constructeur de la province ­sélectionné dans le cadre du tout nouveau projet national de ­démonstration de consommation énergétique nette zéro. En tout, c’est six ­unités en copropriétés qui seront construites dans le projet Val-des-Ruisseaux à Duvernay-Est, Laval. Mais qu’est-ce qu’une maison nette zéro exactement? Il s’agit en fait d’une habitation qui, au cours d’une année, produit autant d’énergie qu’elle en consomme.. Et ici, il est important d’insister sur le fait qu’une maison nette zéro n’est pas auto-suffisante au point de vue énergétique, car elle demeure branchée sur le réseau d’alimentation électrique afin de combler ses manques en périodes de pointes énergétiques. Prenons un froid du mois de février pour bien illustrer son ­fonctionnement. Durant cette période, la maison nécessite plus d’énergie qu’elle en produit et va donc combler la différence à même le réseau électrique accessible. Inversement, à l’été, ­alors que ses besoins sont inférieurs à sa production, la maison ­nette zéro retournera ses surplus vers le réseau électrique. À la fin de l’année, une fois les comptes fait, les surplus énergétiques produits par une maison nette zéro devraient compenser pour sa consommation auprès du réseau électrique. Pour parvenir à un tel équilibre, les constructeurs se basent sur trois grands principes : 1. La production optimale d’énergie : il est possible de ­transformer l’énergie solaire en courant électrique grâce à des panneaux p ­ hotovoltaïques installés sur les toitures; 2. L’utilisation maximale de l’énergie solaire passive : l’orientation du bâtiment et le choix de l’emplacement des fenêtres, ­entre ­autres, jouent un grand rôle sur la quantité d’énergie solaire ­passive qu’un bâtiment peut récolter et maintenir, ce qui ­­diminue grandement les besoins en chauffage;

Pour ce faire, il y a deux techniques bien distinctes dont la plus connue est sans contredit le système pare-air intérieur qui ­consiste en un film de polyéthylène (pare-vapeur) avec les ­contours et jonctions cachetés à l’aide de scellant acoustique et de ruban adhésif. Il s’agit d’une méthode très efficace si elle est bien mise en place, mais qui trop souvent a des faiblesses (déchirures accidentelles avant la pose des cloisons sèches, trous pour l’électricité ou la plomberie mal scellés, manque de ­continuité entre les murs et le plafond, etc.). La seconde technique, quant à elle, consiste à utiliser des ­panneaux d’isolant rigides pour recouvrir entièrement la surface extérieure du bâtiment. Une fois ces panneaux en place, tous les joints sont scellés avec du ruban adhésif et les ouvertures sont comblées avec de la mousse expansive. Cette méthode est la plus efficace des deux illustrées ici pour la simple et bonne ­raison qu’elle est sujette à moins d’intervention une fois en place. Un jour, un sage a dit qu’il était plus facile d’emballer un cadeau de l’extérieur que de l’intérieur et que cette vérité de Lapalisse s’appliquait aussi aux systèmes d’étanchéité d’un bâtiment. Dans le projet de copropriétés à consommation énergétique­ ­nette zéro de Construction Voyer, la compagnie OwensCorning, bien connue pour son isolant rose, a mis ses propres produits d’étanchéité à l’épreuve. Elle a accepté que les experts de­ ­Legault-Dubois ­effectuent des tests d’infiltrométrie visant à ­déterminer l’étanchéité du système pare-air du bâtiment en question et de voir ainsi la réelle efficacité de leur produit. Le premier test a été effectué avant que l’isolant de laine et les pares-vapeurs intérieurs ne soient en place afin de ­faciliter l’identification des fuites d’air. Il n’y avait donc rien d’autre que les panneaux d’isolant du système d’Owens-Corning pour ­bloquer les infiltrations d’air.

3. Lla conservation rigoureuse de l’énergie : moins un bâtiment perd d’énergie, moins grand seront ses besoins en apport ­énergétique, ce qui rend la réalisation d’une maison nette zéro plus ­accessible. Et pour y parvenir, il y a bien entendu l’isolation, le choix de fenêtres et d’appareils écoénergétiques et, aspect que plusieurs oublis, mais qu’il ne faut pas négliger, l’étanchéité à l’air.

Les résultats? Un taux de changement d’air à l’heure (CAH/50) de 0,77 (alors que la moyenne québécoise pour une maison ­construite entre 1980 et 1989 est de 4,8) et une surface de fuite ­équivalente de moins de 32 pouces carrés! Autrement dit, si nous prenons l’ensemble de toutes les minuscules fuites dans tout le bâtiment et les rassemblons en un seul grand trou, cette ouverture ne serait pas plus grande qu’une petite tablette ­électronique ou qu’un livre de poche.

L’étanchéisation à l’air d’une maison permet d’éliminer les ­courants d’air et les pertes d’énergie tout en réduisant les risques de voir de l’humidité pénétrer dans les murs et l’entretoit. Il est donc ­important, dans une optique d’optimisation de l’efficacité énergétique d’une maison, de s’attaquer aux fuites d’air de prime abord en installant ce que l’on appelle un système pare-air efficace.

Bien qu’il reste encore beaucoup de boulot avant de voir les ­premiers résidents prendre possession de leur copropriété à ­consommation énergétique nette zéro, il faut dire que le ­projet de ­Construction Voyer est bien amorcé. C’est grâce à de telles­ ­initiatives que l’industrie est capable d’améliorer ses techniques qui deviendront les normes de demain.

18


CHRONIQUE MARKETING PIERRE TRUDEL

par AVANTAGE INTERACTION CLIENT

Coach en relation client, président d’Avantage Interaction Client, enseignant à HEC Montréal en Gestion de la relation client.

VOS CONSEILLERS EN VENTE ET EN PROTECTION DES TÉMOINS OU DES RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS CLIENTS Pourquoi vos clients et et clients potentiels (les visiteurs sur votre site Web) semblent-ils se complaire dans des programmes de protection des témoins? Vous avez investi beaucoup d’argent pour attirer des clients potentiels vers votre site Web, vers votre projet. Ils ont peutêtre été bien accueillis, se sont sentis à l’aise de poser des questions directement, par courriel ou votre formulaire Web. Ils ont reçu une réponse, ce n’était peut-être pas la meilleure réponse, mais le plus grand danger, la plus grande perte pour vous est de ne pas faire de suivi auprès de ces clients potentiels.

Après avoir analysé le comportement des conseillers en vente (encore appelés représentants), de constructeurs et d’entreprise de rénovation, j’ai constaté qu’il y a des possibilités incroyables qui sont ­présentes et qui sont complètement ignorées par votre équipe. Est-ce par manque de volonté ou d’intérêt de votre part, ou de connaissances ou de compétence de leur part? Low hanging fruits On a souvent entendu parler de cette expression. Quels sont les fruits qui sont les plus faciles à récolter? Ce sont les clients ­potentiels qui sont déjà entrés en communication avec vous. Les études consommateurs mystères que nous avons réalisées auprès des membres de l’APCHQ dans les derniers six mois nous ­démontrent que 25 % des demandes par courriel ou formulaire Web ne ne reçoivent pas de réponse et qu’aucun, j’insiste, aucun suivi n’est fait après une demande par courriel et rarement après une visite. Après une visite, vos conseillers et vos représentants, ont tendance à se faire discrets. De façon très négative, ils laissent un message téléphonique demandant au client de les rappeler, ce qu’ils ne feront pas. Vous perdez des clients et de l’argent par manque de connaissance ou de conviction de la part de vos représentants.

Le premier mécanisme : mesurer Il est important pour vous, les propriétaires, de connaître le ­nombre de visiteurs sur vos sites Web, le nombre de visiteurs sur vos chantiers, vos projets. Le nombre d’appels téléphoniques que vous recevez et le taux de conversion de chacun d’entre eux. Ça peut faire la différence entre 10 000 $, 100 000 $ et un million de $ de ventes, selon les cas. Plusieurs de nos clients qui ont mis en place un procédé naturel que l’on nomme le marketing automatisé humanisé©, obtiennent des résultats impressionnants. Les consommateurs visitent moins de projets et font le travail à distance. Il faut absolument que vous soyez en mesure de les suivre tout au long du processus. Engager une conversation Qui dit conversation, dit bidirectionnel. Vos conseillers (repré­ sentants) posent-ils des questions? Si oui, prennent-ils des notes? Si oui, posent-ils les bonnes questions? Prennent-ils les bonnes notes? Rien n’est moins sûr. Notre expérience avec les équipes dans le domaine de l’habitation nous a permis d’observer que les représentants veulent agir comme des machines distributrices et des juke-box. Malheureusement, les consommateurs n’utilisent plus les ­juke-box. Il ne faut pas appuyer sur le bouton B42 pour écouter une chanson ou une description de vos produits, vos maisons, vos ser­ ­vices. Le consommateur veut être impliqué du début jusqu’à la fin.

Nombre de visiteurs sur le site Web Nombre de demandes par courriel ou formulaire Web Nombre d’appels reçus Nombre de visites Nombre et pourcentage de ventes

À chacune des étapes, il y a des normes et il y a des analyses qui vous permettent de déterminer lequel parmi vos représentants, parmi les outils que vous utilisez vous apporte le meilleur résultat et vous donne les meilleurs profits. Sachez repérer chacun des comportements, des traits de ­personnalité, des questions, des questionnements et du potentiel lors de chacune des interactions avec vos clients. N’empêchez pas vos clients d’acheter à cause d’une mauvaise ­compréhension de leurs attentes et de la résistance de vos représentants. Ils doivent s’adapter au nouveau comportement des clients.

19


OPTIONS

NANT E T N I MA NIBLE DISPO

+

RECUEIL DES

PRATIQUES DURABLES

FICHES TECHNIQUES SERVICE TECHNIQUE DE L’APCHQ

UN OUTIL DE RÉFÉRENCE POUR DES PRATIQUES DURABLES

+ PRATIQUES DURABLES OPTIONS

Le Comité sur le développement durable de l’APCHQ – région du Montréal métropolitain est fier de vous informer que des fiches techniques OPTIONS + PRATIQUES DURABLES ont été développées. Ces fiches, identifiées OPTIONS + PRATIQUES DURABLES représentent des options qui vont au-delà des exigences du Code du bâtiment et pourront être insérées dans le recueil des fiches techniques déjà offert par votre Régionale.

Nous vous proposons donc le recueil complet composé de fiches ultrarésistantes amovibles incluant les fiches OPTIONS + PRATIQUES DURABLES au coût de 30 $ (taxes incluses) en passant directement dans l’un de nos points de services : • Siège social de l’APCHQ – région du Montréal métropolitain : 5800, boul. Louis-H.-La Fontaine, Anjou • Bureau de la Rive-Nord : 4500, boul. de la Grande-Allée, Boisbriand • Bureau de la Rive-sud : 215, boul. Jean-Leman, Candiac Si vous possédez déjà le recueil de fiches techniques, il est possible de vous procurer les fiches OPTIONS + PRATIQUES DURABLES au coût de 10 $ (taxes incluses).

Pour plus d’informations ou pour commander, veuillez communiquer avec nous par téléphone au 514 354-8722 ou par courriel à info@apchqmontreal.ca.

INSPECTION

Résidentielle, commerciale, condo...

EXPERTISE Structure, moisissure, innltration d’eau...

Patrice Gingras T.p. et Pascal Cabana Service technique Legault-Dubois

20

ANALYSES

Qualité de l’air, de l’eau, radon, pyrite...

514.286.0550

www.legault-dubois.ca


SOCIÉTÉ CANADIENNE D’HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT

BÂTIR DES SOLUTIONS DE LOGEMENT ABORDABLE La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) peut vous aider à réaliser vos projets de construction de propriétés à prix ou à loyers abordables. Programme d’aide financière :  Jusqu’à 20 000 $, dont une subvention pouvant atteindre 10 000 $, pour les premières étapes de l’élaboration de projets ;  Jusqu’à 100 000 $ en prêt sans intérêts pour mener votre projet à l’étape du financement. Assouplissements aux règles de l’assurance prêt hypothécaire SCHL aussi bien pour vos projets destinés aux propriétaires-occupants que vos projets locatifs. Que vous soyez à vos débuts comme promoteur ou que vous soyez un promoteur chevronné, les conseils de notre équipe d’experts, jumelés à nos outils financiers, vous aideront à faire cheminer votre idée de la planche à dessin à l’inauguration du projet.

Pour savoir comment la SCHL peut vous aider à réaliser vos projets, communiquez avec : Ginette Lacroix (Montérégie) Bertrand Recher (Montréal/Lanaudière) Isabelle Therien (Montréal) Marie-Claude Cantin (Montréal) Luisa Daruka (Laval/Laurentides)

514 283-0259 514 283-2758 514 283-8146 514 283-3532 514 496-2139

glacroix@schl.ca brecher@schl.ca itherien@schl.ca mcantin@schl.ca ldaruka@schl.ca

ou visitez-nous à l’adresse : www.schl.ca/logementabordable

AU CŒUR DE L’HABITATION

21


Les nouveaux membres de votre réseau! ENTREPRENEURS GÉNÉRAUX LES CONSTRUCTIONS DÉSORMEAU Simon Désormeau Oka (514) 839-7736 LES SERVICES DE LA PREMIÈRE GÉNÉRALE Francis Martin Laval (450) 688-4555 POSEXPERT Robert Deniger Saint-Hubert

(514) 781-5021

BÉTON HÉBERT ET MACC Peter Maccarrone Laval (450) 688-2205 CONSTRUCTION SIDICO Jean-Gardy Simon Terrebonne (514) 546-7216 LES CONSTRUCTIONS GYNE & RICK Richard Bernard Morin-Heights (450) 821-7541 CONSTRUCTION DENIS GOUIN Denis Gouin Laval (514) 926-7577 JBD CONSTRUCTION Jonathan David Saint-Constant (450) 652-9539 HABITATION ÉCOTEK Christopher Mathieu Terrebonne

(514) 713-8851

SYLVAIN RENAUD Sainte-Angèle-de-Monnoir (514) 219-7845 LES CONSTRUCTIONS H.H.B. Hugo Harrison-Bouffard Prévost (514) 952-1172 CONSTRUCTION ULTIME M.D. Marc-André Drolet Saint-Colomban (438) 826-3500 ÉCOLO RÉNO Pascale Francineau Montréal NOMALEX Martin Trudeau Saint-Hubert GESTION SABOURIN Philippe Sabourin Saint-Jérôme

(514) 661-1518

(514) 264-2640

CONSTRUCTION ARGO RÉNOVATION PLUS 2 Giordano Oliva Rosemère (514) 824-3287

CONSTRUCTION GASTON POULIN INC. Gaston Poulin Terrebonne (450) 471-0641

CONSTRUCTION AUREA Yves Girard Montréal (438) 879-6394

CONSTRUCTION ZMAD INC. Simon Gaudreault Saint-Jean-sur-Richelieu (514) 295-3519

RÉNOVATION MASSIF Nick Di Pietro Montréal (514) 730-4315

CONSTRUCTIONS MONTAZ LTÉE Patrick Boulay Blainville (514) 605-3225

ISOLATION ET RÉNOVATION SANS LIMITE INC. Youcef Bendekkoum Laval (450) 314-4217

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL EN CONSTRUCTION ET RÉNOVATION RÉVO Calogero Lo Raso Montréal (514) 713-1259

CYR, GILLES Gilles Cyr Saint-Jean-sur-Richelieu (450) 376-6374

ISOLATION MONT-LAURIER INC. Maxime Roger Lac-des-Écorces (819) 623-0921

DERRIG & TALBOT INC. Ryan Derrig Kirkland (514) 969-4157

KSP ARCHITECTURE INC. Claudiu Scarlat Montréal (514) 469-1703

DÉVELOPPEMENT F. MILLONES INC. François Millones Sainte-Julie (514) 570-0041

LE GROUPE PEGO INC. Erik Gagnon Repentigny (514) 605-8246

D.J.D. CONSTRUCTIONS Dominique Diotte Mascouche (438) 397-1145

LES CONSTRUCTIONS MARABELLA INC. Pietro Marabella Laval (450) 629-3391

RÉNOVATION FR Francesco Rosarini Montréal

(514) 652-9369

ART-RÉNO INC. Simon Jourdain St-Bruno-de-Montarville (514) 349-2647 ASCENTURE INC. Hamid Nobakht Montréal

(514) 603-9538

AUX 22 SENTIERS INC. Henri Petit Montréal (514) 995-9374 LES ENTREPRISES É. BARABÉ Éric Barabé Saint-Jean-sur-Richelieu (514) 838-2224

ENTREPRISES BERNARD LEBLOND INC. Bernard Leblond Montréal (514) 772-5790

BERGERON, ANTOINE Antoine Bergeron Montréal (514) 562-6116

FIX SYSTÈME INC. Michel Waltzing Varennes

LES CONSTRUCTIONS ALT Serge Burgoyne Saint-Jérôme (450) 660-0210

GESTION AVANT-GARDE CONSTRUCTION/RÉNOVATION INC. Éric Meloche Boisbriand (450) 971-6729

ALERCE EXCAVATION / ALERCE CONSEIL PROJET CONSTRUCTION Mario Cerda Longueuil (450) 670-8860 CONDOS DU GRAND LAC NOMININGUE INC. Bernard Phoenix Saint-Philippe (514) 592-2309

CONSTRUCTION DJESSY LAGACÉ Djessy Lagacé Saint-Jérôme (438) 889-3746 ÉVOLUTION CONSTRUCTION Lisa-Marie Lachapelle Montréal (514) 464-4695

CONSTRUCTION DUGO INC. Nathalie Gohier Lachine (514) 639-6785

22

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ZOUMBOULAKIS INC. Panagiotis Zoumboulakis Brossard (514) 875-9995

BDL DÉVELOPPEMENT INC. Bruno April Brossard (450) 904-0733

CONSTRUCTION BESSETTE & GODIN INC. Jean-Pierre Bessette St-Philippe-de-Laprairie (514) 886-1077

(514) 632-9392

DMY RÉNOVATION INC. Damien Maupoint De Vandeul Montréal (514) 814-0180

(514) 493-1116

GESTION RÉNO PLUS INC. Ariane Leduc Châteauguay (514) 222-7762 GROUPE FIRCO INC. Alex Franski Mascouche

(514) 242-5031

HANEY, ROBERT Robert Haney Montréal-Est

(514) 895-0640

CONSTRUCTION YVES HOULE ENR. Yves Houle Montréal (514) 253-9470

GÉOMETRIX Réjean Déziel La Prairie

(514) 248-7333

LES INVESTISSEMENTS S.M.B. INC. Mélanie Brassard Sainte-Catherine (438) 390-4189 RÉGIS RÉNOVE Régis Morin Carignan

(514) 966-2953

NADVILLE INC. François Nadon Mirabel

(514) 963-8177

ÉCOLUMINIS Aymeric Brisset Mont-Tremblant

(819) 808-7991

SIGNATURE PRT INC. Pierre Rivest Piedmont (514) 249-4458 SOCIÉTÉ DE CONSTRUCTION PROJET BORÉAL INC. Dominique Boudreau Montréal (514) 582-4407

GROUPE GENOIS INC. Janie Arsenault Laval (514) 377-5265

SOLUTION HABITATION CONSTRUCTION INC. Christopher Mcauley McMasterville (438) 275-9330

GROUPE THYMIEL INC. Pathy Nkumbu Mbala Montréal (514) 516-1799

SOLUTION IMMOBILIÈRE VSA INC. Vincent Auclair Candiac (514) 247-5891

HABITATIONS F.L. INC. Alain Lamontagne Mascouche (514) 730-2551

SP CONCEPT INC. Marc-André Simard Saint-Eustache

(514) 690-8637


RÉNO-LEX CONSTRUCTION RÉNOVATION Alexandre Maillette Beloeil (450) 446-8195 TOMASSINI & FRÈRES LIMITÉE Pierre Tomassini Laval (450) 682-7595 APAX CONSTRUCTION INC. Serge Gauthier Blainville (450) 434-0090 DÉVELOPPEMENT QUORUM-MARSAN INC. Peter Consentini Montréal (514) 822-2882 DÉVELOPPEMENTS STATION SUD INC. Jacques Vincent Montréal (514) 281-9696

9325-8465 QUÉBEC INC. Sonia L’Écuyer Montréal (514) 621-0050

MAÇONNERIE GRATTON Tommy Bouillon Verdun (514) 367-1631

LES ENTREPRISES FMC INC. André Erazola Boisbriand (514) 990-3460

BERNIER COUVREUR INC. Mike Bernier Sainte-Sophie (514) 607-4773

MAÇONNERIE PITRE ET FILS INC. Danielle Pitre-Desjardins Carignan (514) 880-1436

LES ENTREPRISES IDÉCOLOR INC. Ghyslain Raymond Terrebonne (450) 477-1412

BT GESTION CONSTRUCTION INC. Benjamin Tallard Longueuil (514) 475-8426

MGC NETTOYAGE HAUTE PRESSION INC. Carl Henri Laval (514) 922-7706

LES SYSTÈMES INTÉRIEURS JTDN INC. Jules Trépanier Terrebonne (450) 477-7333

ON DÉMOLI INC. Jeff Kilaghbian Laval

(514) 577-6667

JEAN-MARC MILLAIRE ENR. Jean-Marc Millaire Mirabel (450) 438-7200

(418) 265-5115

LES ENTREPRISES PHILIPPE RACINE Philippe Racine Mirabel (514) 816-2286

CLIMATISATION KS (2010) INC. Francois Alix Repentigny (514) 830-1039 CONSTRUCTION TECTA INC. Jean-Philippe Landry Sainte-Julie (514) 838-7139

PEINTRE JRP Jean-Rock Pagé Montréal

9106-8510 QUÉBEC INC. Martin Trépanier Brossard (450) 926-2153

COUVREURS ROUSSILLON & FILS INC. Benoît Simard St-Cyprien-de-Napierville (514) 659-7717

CONSTRUCTION COCOMELLO INC. Gino Cocomello Saint-Lazare (438) 823-2481

F.M.A. IMPERMÉABILISATION INC. Ahmad Bou Diab Laval (514) 262-7893

DÉCO DESIGN JLS INC. Jean-Luc Simard Mirabel (514) 953-8453

FRANCIS, DAVEY Davey Francis Montréal

CONSTRUCTION M.C. (MÉNASSE) INC. Caméus Ménasse Saint-Eustache (450) 974-1117

H.E.M. CONSTRUCTION INC. Jimmy Lévesque Mirabel (450) 304-3125

RÉNOVATION RICHARD MERCIER INC. Lynda Paquette McMasterville (514) 893-2014

HOMA RÉNOVATION INC. Alain Boyer Boucherville (514) 795-6307

S.R. CONSTRUCTION INC. Serge Plante Terrebonne (450) 964-2154

HYGIÉNACTION INC. Briceno Emilio Pastora Montréal

TOITURES TSM INC. Michel Iadanza Verchères

9220-1227 QUÉBEC INC. Francis Fernandes Montréal (514) 581-7711

ENTREPRENEURS SPÉCIALISÉS VENTILATION L.B. André Lavoie Terrebonne

(450) 964-1611

(514) 452-4388

(514) 510-8819

INSTALLATION EMICO INC. Emily Gendron Saint-Mathieu-de-Beloeil (438) 490-0737

PLANCHER RÉNO.COM INC. Martin Vézina Saint-Hubert (450) 890-9222 PLOMBERIE VISION S.B. INC. Jacques Aubin Blainville (450) 420-5855 RÉNO P.M.O. INC. Patrick Morin Saint-Blaise-sur-Richelieu (514) 952-9536

(514) 777-8443

ALPHA-X COFFRAGE Jonathan Vezina Soucy Laval (514) 716-3909

(514) 990-0012

ASSOCIÉ ENSPECO INC. EXPERT – CONSEILS EN BÂTIMENT Kevin Lantaff Vaudreuil-Dorion (514) 945-7732

MILES INDUSTRIES Pierre Truchon Montréal

(514) 214-9717

CÉRAMIQUE R.S. ENR. Roger Santerre Sainte-Anne-des-Plaines (450) 838-9355

(450) 512-7050

PLOMBERIE GARNEAU ET FILS Christian Garneau Repentigny (514) 371-5846

LECLERC SYLVAIN Sylvain Leclerc Saint-Colomban

(438) 832-4240

RÉNOVATIONS SHANEL Christian Déry L’Assomption (514) 757-2121

LES ENTREPRISES MIRACLE INC. Pier-Luc Babin Blainville (514) 502-4667

MAÇONNERIE SDI David Castonguay Terrebonne

(450) 712-4411

LES HABITATIONS PRO-LUX INC. Yannick Arseneau Brossard (450) 812-8857

ENTREPRISES RONCHAMPS (1995) INC. Donald Deschamps Saint-Jérôme (514) 892-3254

(450) 473-3000

LES SERVICES SANSOUCY Annie Sansoucy Brossard (514) 821-9371

LES CONSTRUCTIONS VYMAJ INC. Denis Fortin Terrebonne (450) 964-8294

ACIER LSJ Nancy Patterson Saint-Eustache

FENPLAST INC. Jean Marchand Candiac

FOURNISSEUR

RÉNOVE V Vincent Jean-Élie Saint-Jérôme

CÉRAMIQUES GRANDE-CÔTE Claude Brière Saint-Eustache (450) 472-9619

ENTREPRENEUR SPÉCIALISÉ FOURNISSEUR

9267-9760 QUÉBEC INC. Bernard Aubin Terrebonne (450) 971-5296 COUVRE PLANCHER MARIO ROCHON INC. Mario Rochon Saint-Basile-le-Grand (514) 981-6739

23


ENTREPRENDRE UN NOUVEAU DÉPART

AVANTAGE EXCLUSIF AUX MEMBRES

TOUT ÉQUIPÉ POUR RÉUSSIR GRÂCE À LA TROUSSE DE DÉMARRAGE. Être membre Desjardins quand on est une nouvelle entreprise, c’est bénéficier des avantages�1 exclusifs de la trousse, en plus des conseils de notre équipe d’experts�: ʯ˷ Remise en argent sur forfait transactionnel avec marge de crédit�2 ʯ˷ Rabais sur solutions de paiement ʯ˷ Remise en argent sur assurance véhicule commercial ʯ˷ Plan d’affaires interactif en ligne ʯ˷ Fiches-conseils

desjardins.com/troussededemarrage 1. Certaines conditions s’appliquent. 2. Sujet à l’approbation du crédit.

Le magazine « MUR À MUR » est imprimé sur du papier SUPRÊME, certifié FSC, recyclé à 55 % et contenant 30 % de fibres post-consommation, sans chlore élémentaire et fabriqué à partir d’énergie renouvelable.

Poste-publications : no de convention 40011914

ʯ˷ Crédit sur services de paie


Mur hiver 2016