Page 1

Moi, Ma terre, Mes dÊchets ‌


Introduction Tu as sans doute déjà entendu parler du nucléaire, des déchets qui y sont liés, de l'amiante et des déchets que nous produisons chaque jour à cause d'emballages de plus en plus présent mais également souvent inutiles. Cependant, il existe des déchets que tu produits sans t'en rendre compte. Nous appelons ces déchets nos « poubelles cachées ». Les DEEE font d'ailleurs partie de ces poubelles cachées. Tu te demandes surement ce dont-il s'agit n'est-ce pas ? Ce sont les déchets d'équipements électriques et électroniques. Parmi ces déchets on retrouve notamment les frigos, les microondes, mais aussi les téléphones portables, les consoles de jeu, les ordinateurs, les télévisions, les lecteurs MP3, etc. Aujourd'hui, les gens consomment beaucoup plus qu'avant et changent donc rapidement de GSM ou d'ordinateurs car ceux-ci sont plus vite dépassés qu'auparavant. Mais que deviennent ces appareils une fois que tu n'en a plus besoin ? Que devient ton téléphone, ton ordinateur lorsque tu le remplaces par un nouveau ? C'est ce que nous allons t'expliquer !


Notre consommation est de plus en plus importante !


Recycler, oui mais ... En 2003, l'Europe a décidée de rendre obligatoire le recyclage de ces vieux appareils électroniques. Tu ne le sais peut-être pas, mais ton GSM et ton ordinateur sont composés de nombreuses matières précieuses comme l'or et l'argent ou le cuivre. Attention cependant, cela ne sert à rien d'aller démonter tes appareils électroniques, il te faudrait des centaines d'appareils pour récupérer quelques grammes d'or ou d'argent. En Belgique, on n'a pas attendu 2003 pour commencer le recyclage, en effet depuis 2001 la société Recupel s'occupe de cela. Lorsque tes parents ou toi-même achetez un nouvel appareil électronique ou électrique, une partie du prix est déjà consacrée au futur recyclage de celui-ci ! En Europe, nous disposons de nombreuses techniques et moyens pour la récupération des déchets électriques et électroniques. Cependant, tout cela coûte énormément d'argent, étant donné que le recyclage nécessite beaucoup de technologies modernes. C'est pourquoi de nombreux problèmes subsistent ...


Nos vieux déchets, de vraies mines d’or !


Que deviennent les déchets ? En Europe, il n'y a finalement que 25 % des déchets électriques et électroniques qui sont recyclés. Sais-tu ce que deviennent des déchets non recyclés ? Il existe différentes voies possibles pour les déchets qui ne sont pas recyclés en Europe ... Certaines compagnies européennes de recyclage préfèrent envoyer illégalement leurs déchets dans des pays en voie de développement pour diminuer le prix du recyclage. Sais-tu quels sont ces pays en voie de développement ? Il s'agit pour la plupart de pays d'Afrique comme le Ghana, mais aussi de pays tels que l'Inde et la Chine. Dans ces pays, de véritables décharges de DEEE voient le jour, extrêmement polluantes. Au Nigéria, on parle de 40.000 ordinateurs déchargés illégalement tous les jours. Une autre voie est celle de la réutilisation de ces appareils. En effet, lorsque tu changes d'ordinateur, de téléphone portable ou de console de jeu, il arrive que l'ancien PC ou GSM soient encore utilisables. Ces appareils encore utiles peuvent être donnés à des associations et des organisations qui les envoient dans des pays en voie de développement pour les aider. Le problème est que parfois le matériel envoyé est complètement hors d'usage et ne fait donc qu'aggraver la situation dans ces pays. Tu ne le sais peutêtre pas, mais les pays en voie de développement ne disposent pas des moyens nécessaires pour recycler ces


déchets, c'est pourquoi il faut faire attention dans les envois de matériels. Enfin, il arrive que des bandes organisées ramassent les déchets électriques et électroniques que tu laisses devant ta porte et les exportent dans les pays en voie de développement pour y récupérer les matières précieuses. Ces bandes organisées n'ont qu'un seul but : gagner énormément d'argent, et ce, au dépend des populations locales qui doivent vivre au milieu des déchets. Sais-tu comment est la vie dans ces décharges ?

Des milliers de déchets sont déversés chaque jour illégalement


La vie dans la décharge Les décharges sont de plus en plus grandes et de plus en plus nombreuses dans les pays victimes de ces exportations illégales. Des enfants de ton âge vivent dans ces décharges. Ils ne vont pas à l'école, ils passent leurs journées à casser les ordinateurs, les télévisions, etc. pour récupérer les quelques grammes de cuivre qu'ils revendront pour une bouchée de pain. Tu ne le sais peut-être pas, mais il est très dangereux de casser et de fouiller dans les vieux appareils électriques et électroniques. En effet, tu risques non seulement de te couper, mais également de te rendre très gravement malade. En plus des matières précieuses, l'on retrouve aussi des matières très dangereuses comme du plomb, du mercure, de l'arsenic ou de l'antimoine, des matières toxiques très nocives. La décharge est donc un milieu très dangereux ou les risques pour la santé sont très présents et entraînent, bien souvent, la mort. Il existe bien sûr des moyens d'arrêter tout cela, et ces solutions peuvent commencer avec toi !


De nombreux composants toxiques se trouvent dans ces dĂŠchets


Comment arrêter cela ? Il est toujours possible de faire arrêter ces exportations illégales de déchets électriques et électroniques. Faire fermer les décharges illégales ne servirait pas à grand chose car les bateaux continueraient de venir déposer leurs déchets sur les côtes. La première chose à faire serait de sensibiliser le Nord. Tu te demandes peut-être de qui l'on parle quand on dit le Nord. En fait, il s'agit de la plupart des pays qui exportent leurs déchets dans les pays en voie de développement. Il s'agit donc de sensibiliser l'Europe, les Etats-Unis, etc. Le problème des déchets électriques et électroniques est peu connu, il faut mettre les gens au courant de cette problématique. Parles-en autour de toi. Quand on dit qu'il faut sensibiliser le Nord, cela veut aussi dire qu'il faut apprendre aux gens à rapporter leurs DEEE aux parcs à conteneurs spécialement destinés au recyclage de ces appareils. Les appareils qui ne sont pas jetés dans ces parcs risquent de se retrouver dans les décharges des pays en voie de développement. Ramène tes DEEE aux parcs à conteneurs. D'autres techniques existent encore, comme la responsabilisation des producteurs d'appareils. Leur faire comprendre qu'ils ne doivent pas utiliser de matières nocives dans la production de leurs appareils. La tâche est plus difficile, mais rien n'est impossible. Si tu respectes ces quelques règles et que tout le monde se responsabilise, alors nous pourrons arriver au bout de problème. Mais le premier à devoir agir, c'est TOI.

Moi, Ma terre, Mes déchets  

Ce petit livre pour les enfants de fin de primaire explique la problématique des déchets électriques et électroniques aux enfants.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you