Issuu on Google+

Coupons cours aux rumeurs - Senant

20/02/08

14:36

Page 1

Elections municipales des 9 et 16 mars 2008

Antony pour tous avec Jean-Yves Sénant COUPONS COURT AUX RUMEURS ! Les réponses de Jean-Yves Sénant et de la liste Antony pour tous • La ville n’est-elle pas de plus en plus dense ? Non, contrairement à une croyance tenace, la population d’Antony est stable depuis 30 ans : 57 500 habitants en 1975, 60 000 en 2006. La population n’a pas augmenté parce que les règles d’urbanisme que nous avons appliquées ont préservé la zone pavillonnaire, la construction d’immeubles, de hauteur limitée, étant autorisée seulement en centre ville, le long de la RD 920 et sur certains sites bien délimités comme la Croix de Berny. Nous continuerons à préserver la zone pavillonnaire. Si Antony est devenue une ville si agréable, c’est grâce à ces orientations. Si le sort des urnes avait été différent en 1983, notre ville aurait sans doute évolué comme d’autres villes de gauche…

• Antony est-elle une ville endormie ? Soyons sérieux ! Antony était autrefois une cité-dortoir sans âme, à l’image floue. Nous l’avons éveillée. Avec son marché, le plus beau et l’un des plus actifs d’Ile-de-France, avec son commerce de centre ville, avec les animations qui se multiplient presque tous les week-ends, avec sa vie sportive et culturelle intense, Antony est devenue une ville active et attirante. Nous avons l’ambition de la rendre encore plus belle et plus attirante, notamment en aménageant la place du marché de manière plus conviviale et vivante.

• Certains quartiers enclavés ne sont-ils pas oubliés ? Aucun quartier, aussi éloigné soit-il du centre ville, ne doit se sentir oublié ! Notre priorité est d’enfouir rapidement tous les réseaux aériens, électriques et téléphoniques qui enlaidissent l’environnement immédiat de trop d’habitants. Nous commençons par les quartiers les plus périphériques. Dès les prochains mois, les quartiers de Bellevue, le quartier des Oiseaux, celui de la rue de Lutèce, les Bas Graviers, puis la rue de Châteaufort… Nous allons reconstruire aussi les rues anciennes ou bombées. Chaque Antonien a droit à un cadre de vie moderne et agréable !

Soutenez la liste d’union ANTONY POUR TOUS avec Jean-Yves Sénant 177 avenue de la Division Leclerc 92160 Antony, Tél/Fax/Répondeur: 01 46 66 60 81 www.antonyavecsenant2008.fr - contact@antonyavecsenant2008.fr


Coupons cours aux rumeurs - Senant

20/02/08

14:37

Page 2

Antony pour tous

avec Jean-Yves Sénant répond à vos questions

• La mairie décide de tout sans écouter les gens ? Non. C’est une critique qu’émettent, dans toutes les villes, les candidats de l’opposition, quels qu’ils soient. Mais cela ne correspond pas à la réalité à Antony. Toutes les décisions concernant la voirie et la circulation sont précédées de longues réunions de concertation avec les habitants pour aboutir à un consensus. Les représentants des parents d’élèves sont régulièrement consultés sur toutes les questions concernant le fonctionnement des écoles. Nous avons créé le Conseil des Jeunes Citoyens et la Commission de la Charte Ville – Handicap, qui réunit les associations concernées par ce problème. Nous allons constituer, dans les prochains mois, un Conseil des Seniors et des espaces permanents de concertation dans les différents quartiers.

• Une ville sans ambition culturelle ? Si nous n’avions pas d’ambition culturelle, nous n’aurions pas choisi, de longue date, des directeurs de cinéma, de conservatoire et de théâtre aussi talentueux. La directrice du cinéma «Le Select» vient même de se voir décerner le trophée de la meilleure exploitante de France par un jury placé sous le patronage du ministère de la Culture. Ce sont ces directeurs qui inspirent nos projets de reconstruction du cinéma et du théâtre. Des projets éminemment culturels et ambitieux. Un cinéma à dimension Art et Essai offrant plus de 700 places réparties en 4 salles pour une diffusion plus riche, plus longue, avec des espaces de réunions et de convivialité. Le tout sur le même site qu’aujourd’hui avec une double entrée place du marché et sur la RD 920, et avec des places au même prix. Un théâtre plus grand qu’aujourd’hui (500 places), doté d’une scène permettant de présenter des programmes variés. Une étude a été lancée afin de définir le meilleur site en centre ville. Pour les groupes musicaux antoniens, nous prévoyons la réalisation d’un nouveau studio de répétition et d’enregistrement.

• Que comptez-vous faire pour le logement social ? Antony ne manque pas de logements sociaux : 4 679 selon les chiffres officiels, qui ne prennent pas en compte la Résidence Universitaire, dont nul ne conteste pourtant le caractère social, et la Résidence Champagne, exclue de la liste. Nous travaillons sur la construction de 500 logements sociaux supplémentaires d’ici 2011. Ce seront de petits immeubles de qualité, répondant aux normes environnementales, et répartis dans toute la ville, dans un souci de mixité sociale. Nous allons aussi, sous l’impulsion de Christian Ollivry, qui se consacre depuis 10 ans au soutien des mal-logés, travailler à la mise en œuvre de dispositifs innovants, avec les associations de la ville, pour lutter efficacement contre ce fléau.

• Les commerces de proximité se font de plus en plus rares. Quelle sera votre politique pour conserver un tissu commercial et artisanal important à Antony ? “Antony pour tous” mettra tout en œuvre pour préserver le commerce de proximité. En améliorant, notamment la signalétique et le stationnement dans les zones commerciales. Ainsi un parking souterrain sera construit près de l’Hôtel de Ville, ce qui favorisera le commerce rue de l’Eglise.


Coupons cours aux rumeurs - Senant

20/02/08

14:37

Page 3

Antony pour tous

avec Jean-Yves Sénant répond à vos questions

Nous utiliserons, au besoin, même si son maniement est complexe, le nouveau droit de préemption sur les fonds de commerce. Par ailleurs, deux nouveaux centres commerciaux sont prévus : place des Baconnets, et à la Croix de Berny, dans le cadre du projet RATP. Un ensemble artisanal sera également réalisé à Fontaine – Michalon.

• Des projets pour favoriser les circulations douces sont-ils à l’étude ? Nous avons lancé l’an dernier la mise en œuvre d’un plan général de circulations douces qui doit couvrir toute la ville d’ici quelques années. Il associe pistes cyclables, zones 30 et zones 10, c’est à dire des rues à priorité piétonne, ainsi, bien sûr, que des parcs à vélos. Notre objectif est qu’il soit possible, dans un avenir proche, de rejoindre à vélo, en toute sécurité, de tous les points de la ville, le marché, les gares RER, les lycées et collèges, les équipements culturels, le Parc de Sceaux,… Ce plan sera réalisé en liaison étroite avec les associations de cyclistes et les habitants.

• Alors que les principales conclusions du «Grenelle de l’environnement» viennent d’être adoptées, quelles sont les mesures que vous comptez prendre afin de favoriser le développement durable dans notre ville ? “Antony pour tous” s’inscrit totalement dans les conclusions du Grenelle de l’environnement. Dès l’an dernier, nous avons lancé un programme complet d’isolation thermique des bâtiments publics et de réduction des dépenses d’électricité. Tous nos bâtiments futurs intégreront systématiquement les notions de haute qualité environnementale (HQE). Enfin, nous continuerons à aider les particuliers qui s’équipent de panneaux solaires et de dispositifs de récupération des eaux pluviales.

• La Résidence universitaire sera-t-elle détruite alors que nous manquons de logements étudiants ? Nous manquons incontestablement de logements étudiants en Ile-de-France et, malheureusement, la Résidence universitaire d’Antony ne remplit plus vraiment son rôle dans ce domaine : on ne peut le nier ! Dans sa configuration actuelle, elle est trop gigantesque pour être gérable. Et c’est pourquoi elle n’est plus entretenue par le Crous depuis longtemps. Nous ne pouvons la conserver dans cet état. La seule solution, c’est de reconstruire le même nombre de logements mais différemment : en petites unités à échelle humaine, réparties harmonieusement sur le territoire du sud du département, avec des chambres et des studios aux normes actuelles (18 m2 au lieu de 9 m2). Ce seront, bien entendu, des logements étudiants sociaux avec des loyers sociaux. Notre projet, c’est plus de logements pour les étudiants et des logements plus spacieux !

• Antony est-elle une ville sûre ? La délinquance a baissé de 35% à Antony depuis 2002, mais, bien sûr, il reste encore beaucoup à faire pour la sécurité des habitants. Le réseau de vidéo-protection que nous avons installé au centre – ville en 2004, malgré l’opposition totale de la gauche, s’est avéré extrêmement efficace. Nous allons donc l’étendre à d’autres sites, comme le passage du Beauvallon, le Noyer – Doré, le quartier Pajeaud, le stade Georges Suant, le Parc Heller, le quartier La Fontaine et d’autres lieux.


Coupons cours aux rumeurs - Senant

20/02/08

14:37

Page 4

Antony pour tous

avec Jean-Yves Sénant répond à vos questions

Tous les quartiers ont droit à la sécurité. La gauche s’est pourtant opposée, de nouveau, à cette extension, lors du dernier Conseil municipal.

• Le projet de RFF constitue une grande menace pour les riverains. Comment «Antony pour tous» envisage ce problème ? La majorité municipale est fermement opposée au projet Massy – Valenton dans son état actuel. Elle l’a affirmé dans les deux vœux votés par le Conseil municipal en 2005 et en 2007, le second, malheureusement, n’ayant pas reçu le soutien du Parti Socialiste, du Parti Communiste, de Défi à Antony, des Verts et du MODEM. Au Conseil Régional, le groupe UMP, sous l’impulsion de Jean-Yves Sénant, s’est opposé, à quatre reprises, lors du vote du budget, aux crédits prévus pour ce projet. Dans tous les cas, les groupes de gauche (PS, PCF, MRC, PRG, Verts) ont voté les crédits et ont donné leur accord pour le début des travaux sur la partie Est. Lors du prochain mandat, nous utiliserons tous les moyens légaux pour empêcher ce projet. Et, au sein du Conseil municipal, Wissam Nehmé, qui combat ce projet depuis plusieurs années dans le cadre d’une association de riverains, en suivra personnellement l’évolution, avec comme objectif l’enfouissement des voies.

Non. Nous prenons l’engagement de ne pas augmenter les taux de la taxe d’habitation et de la taxe foncière au cours du prochain mandat. Nous avons réussi à les maintenir à leur niveau de 1998. Nous allons continuer ! Cela nécessitera, bien sûr, beaucoup de sérieux dans la gestion des services municipaux.

Vous avez encore une interrogation ou une question à poser à Jean-Yves Sénant ou à la liste Antony pour tous ? Nous sommes à votre écoute et nous engageons à vous répondre : Par téléphone : 01 46 66 60 81 A notre permanence : 177 avenue de la Division Leclerc (ouverte du lundi au samedi, de 15 h à 19 h) Par courriel : contact@antonyavecsenant2008.fr

Soutenez la liste d’union ANTONY POUR TOUS avec Jean-Yves Sénant 177 avenue de la Division Leclerc 92160 Antony, Tél/Fax/Répondeur: 01 46 66 60 81 www.antonyavecsenant2008.fr - contact@antonyavecsenant2008.fr

Ne pas jeter sur la voie publique - Vu le Candidat - Imprimerie SOPEDI Wissous - R.C.S. EVRY B 642 059 513

• Avec tous ces projets, les impôts vont-ils augmenter ?


Coupons Court aux Rumeurs !