Issuu on Google+

CDI De la ville à l'île Antoine Sailly

Bon voyage Et bonne lecture


De la ville à l'île Chapitre 1: le moment de partir de la ville « Bonjour, je m'appelle Philippe et je vais vous raconter mon histoire. Tout a commencé le jour où j'étais partis à la mairie et puis euh…... euh........je ne sais comment vous raconter cela alors je vais laisser ma place au narrateur qui je pense saura mieux expliquer que moi alors à toi. _ « merci Philippe alors voilà . Philippe habitait une petite ville en Espagne, il était pauvre très pauvre, pour payer ces impôts il devait faire deux métiers à la fois. Son premier métier était un petit salaire dans un pauvre restaurant tout au fond de la ville, son deuxième métier s'était de s'occuper des chevaux. Un jour alors qu'il rentrait de son premier travail, il aperçu une affiche est il lu : recherche des hommes pour partir vers les Amérique s'adresser à la mairie. Alors il oublia son deuxième travail et partie vers la mairie. Il entra dans la mairie et il alla voir à l'accueil ou il demanda où s'inscrire pour aller vers les Amérique. La dames lui répondirent qu'il devait aller au deuxième étage porte 4. Il y' alla, et la un homme lui donna un formulaire. Il le remplit, Quand il eu finit l'homme lui donna un papier avec écrit dessus: rendez vous demain matin à 9h30 sur la place du port. Il rentra chez lui tout content à l'idée qu'il allait pouvoir enfin quitter cette ville ennuyeuse. Chapitre 2: le nouveau chef Le lendemain matin Philippe partit vers la mairie. Quand il arriva, il vit beaucoup de monde. Il attendit pendant au moins 10 minutes quand tout à coup un homme sortit de la mairie un verre à la main, il devait sûrement avoir fêté le départ du bateau vers les Amérique. Il cria : « bonjour», les homme répondirent «bonjour», le premier reprit «je suis votre capitaine, et c'est moi qui vais vous diriger vers les Amérique. Bien ne perdons pas plus de temps, tous au port où je vous présenterais mon bateau enfin le bateau de la ville.» Philippe suivit le capitaine jusqu'à un bâteau immense. Il monta à bord, le capitaine l'attendait, il lui dit : «_ bonjour Philippe, _ bonjour capitaine, _ voudrais tu devenir mon sous capitaine lui demanda t'il


_ ben...... euh......... oui bien sur, mais pourquoi moi ? _ parce que je connaissais ton père. _ vous connaissiez mon père ? _ oui bien sûr, je sais qu'il est parti en France. _ oui c'est vrai _ allez viens je vais te montrer ta cabine.» Philippe le suivit. Le capitaine le fit entrer dans une cabine qui maintenant était la sienne. Ensuite après que Philippe se fut installé dans sa cabine, il alla chercher à manger avec l'équipage mais le capitaine l'arrêta et le pria de venir manger avec lui dans sa cabine. Après avoir mangé avec son nouvel ami, Philippe alla dormir dans sa cabine car une longue journée l'attendait le lendemain. Chapitre 3: le départ vers la découverte Le lendemain matin Philippe se réveilla et il s' aperçut qu'il avait quitté le port de la ville où il habitait. Il se dirigea sur le pont où se trouvait le capitaine . Le capitaine lui dit: «_ as tu bien dormi ? _ oui capitaine _ demain, tu devras te lever tôt car tu prendras les commandes du navire _ d'accord, capitaine _ allez viens je vais te montrer comment diriger ce bateau. Alors c'est très simple quand on te dit de tourner à bâbord, tu tournes par là et à tribord par là.» Le capitaine s'aperçut que son sous capitaine n'était jamais monté dans un bateau alors il dit: _ tu as beaucoup à apprendre Philippe, je vais t'apprendre à être un vrai capitaine comme moi, mais aujourd'hui regarde ce que font mes hommes. Allez va.» Philippe passa sa journée à regarder les hommes du capitaine. La nuit tomba il alla se coucher dans sa cabine pour être en forme. Chapitre 4: L'apprentissage Le lendemain il alla voir le capitaine pour commencer son apprentissage, cela dura trente jours. Un soir, le capitaine le fit venir dans sa cabine. Et il lui dit: « _ tu es devenu un capitaine comme moi, je suis fier de toi, mais demain nous allons rentrer dans une immense tempête alors je veux que tu restes


dans ta cabine. _ mais pourquoi ? _ car c'est dangereux voilà pourquoi. _ D'accord _ allez maintenant va te coucher.» Le capitaine prenait Philippe comme son fils, à se demander si il n'y était pas. Chapitre 5: La tempête Le lendemain matin, Philipe se réveilla et il regarda par la fenêtre de sa cabine d' immenses vagues se formaient, le ciel était gris , la pluie commençait à tomber, c'était la tempête, comme l'avait prévu le capitaine. Le bateau commençait à bouger les vague à taper le bateau. Philippe regarda par la fenêtre où une tornade se formait. La porte de la cabine s'ouvrit et le capitaine entra. Il prit Philippe par le bras, sortit de la cabine et l'attacha à un poteau, ensuite il alla s'attacher à un autre poteau. Le bateau se souleva très haut la tornade fondit sur le bateau qui se retourna puis se retourna encore avant de retomber dans l'eau violemment. Les voiles tombèrent dans la mer, le bateau commençait à se fissurer en deux. Philipe se détacha et se jeta dans l'eau, il s'accrocha à un bout de bois et il s'évanouit. Chapitre 6: le naufrage sur un île étrange Quand il se réveilla, il vit autour de lui une île déserte. Il se leva et se dirigea à l'intérieur de l'île. Un moment il sentit que quelqu'un le suivait, il se retourna et alors il vit un petit singe , il recommença à marcher et le singe le suivait toujours. Philippe s'arrêta et il lui dit: « - pourquoi me suis tu ? Le singe _ je te suis pour que tu joues avec moi. Philippe – q,q,q,quoi t,t,t,t,tu as p,p,p,p,p parlé ? Le singe_ ben oui ici tout le monde parle. Philippe_ ahhhhhh oui Le singe_ oui viens je vais te montrer notre village. Philippe_ mais qui vit dans votre village ? Le singe_ il y a des animaux, des pégases et des elfes. Philippe_ qui dirige votre village ? Le singe_ c'est le magicien du mystère.


Philippe_ ahhhhh bon !!! le singe_ allons, en route il n'y a pas de temps à perdre en route vers notre village.» Les deux amis se mirent en route vers ce village mystérieux. Chapitre 7: Le village mystérieux Quand ils arrivèrent enfin après une heure de marche au bout de l'île où se trouvait ce village mystérieux , tous les villageois arrêtèrent ce qu'ils étaient en train de faire et se mirent à le regarder. Tout à coup un homme vêtu d'une cape bleue apparut. Il lui souhaita la bienvenue avant de l'emmener dans son château afin de pouvoir lui parler tranquillement des problèmes du village. Philippe qui suivait le chef du village vit autour de lui un univers heureux plein de charme et paradisiaque, alors de quoi le chef voulait lui parler ? Quel problème ? et surtout pourquoi lui ? Ils arrivèrent sur la plage où il s'était réveillé après son naufrage. «C 'est par là, dans cette grotte» lui dit le chef . Ils entrèrent dans une sombre grotte, un moment Philippe se cogna la tête. Le chef le prit par le bras pour le relever et ils se remirent en route. Philippe commença à voir une lumière au fond de la grotte. Au fur et à mesure qu'il avançaient, cette lumière s'agrandissait. Quand ils furent arrivés au bout, un château était devant, et tout autour du château un ciel sombre régnait. « ahhhhh non les monstres à trois têtes sont revenus, j'espère qu'ils n'ont pas attaqué le château.» Le chef du village se mit à courir avec Philippe vers le château. Le pont levis s'ouvrit pour laisser passer le chef et Philippe. Quand ils rentrèrent dans le château, ils virent des murs pleins de sang, des cadavres traînaient en plein milieu de la cour seuls quelques soldats avaient survécu à cette boucherie. Le chef du village semblait désespéré. Il se retourna vers lui et lui dit: « c 'est le moment de nous sauver ! _ mais pourquoi moi ? _ parce que tu es notre sauveur, c'est toi qui es venu sur cette île nous sauver ! _ non j'ai fait naufrage !!!!!! _ prends l'épée du sauveur et va combattre le chef des monstres à trois têtes. Une fois que tu l'auras tué, les autres monstres disparaîtront à tout jamais. Alors ne discute pas, prends ce plan et dirige toi vers ce château. _ mais …. _ non il n' y a pas de mais dépêche toi.


_ d'accord, d'accord. _ bonne chance . _ merci » Chapitre 8 :L'intelligence d'un sauveur Philippe arriva devant un château entièrement détruit, il ne restait plus que des pierres. Philippe se demanda ce qui s'était passé, il croyait pourtant que quand il arriverait, il se ferait attaquer par des bêtes horribles à trois têtes, mais rien ni personne ne bougeait, l'endroit était vide. Philippe allait partir quand le magicien apparut devant lui, Philippe se retourna et lui demanda : « Philippe, pourquoi rien ne se passe? Pourquoi ? répondez ! Le magicien : « rien ne se passe car je les ai tués Philippe_ mais pourquoi ? Le Magicien_ car je voulais que tu t'intègres dans ma ville, sans que la ville connaisse la vérité Philippe_ mais quelle vérité ? Le Magicien_ je suis ton père, et c'est moi qui ai créé le naufrage. Philippe_ mais pourquoi ? Le Magicien car si je ne faisais pas cela, je ne t'aurai jamais retrouvé. Philippe_ et les autres, le capitaine et ses hommes ? Le Magicien_ Ils sont encore en vie, ils sont simplement endormis dans une grotte, et le capitaine .... , c'était moi !! Philippe_ bon alors remets les sur le bateau, et ramène les dans leur ville. Le Magicien_ et toi ? Philippe_ moi je reste ici, si tu es là, je reste. Le Magicien_ bien très bien, comme ça tu pourras diriger la ville si je meurs. Je vais en ville, viens avec moi nous allons annoncer la nouvelle aux habitants » Et c'est ainsi qu'après son long et pénible voyage, il découvrit la ville où habitait son père au lieu de l'Amérique. Mais avant de partir, vous vous demandez qui je suis, et bien voilà je suis le Magicien !!!!!!

FIN


prochain livre de la ville Ă  l'ile 2


de la ville à l'ile 1