Issuu on Google+

P

O

R

T

F

O

L

I

O

2

0

1

6

Antoine Lachaux

ENSA Paris-la-Villette UniversitĂ  di Roma Tre Renzo Piano Building Workshop 2AD Architecture Entreprise Sotty Poillot Architecture


PrĂŠsentation


NSA Paris-la-Villette e E aster 2 en architecture r T M a PFE en cours om re i R hitectu 201 d c à r it a 2016 vers 1 en A Paris-la-Ville

NSA Paris-la-Villette e E aster 2 en architecture r T M a PFE en cours om re i R hitectu d c à r it a ers ariesn-la-Villette aris-la-Villette ENSAv Per 1 ENSA P

is

e

r ve

2014

la-Villette Paris- hitecture A S r a EN ce en c

2012

Côte d’Or ouvrier Stage

Sotty

n Lice

se à

2AD

Sotty

Mi

ec tu r e

se à

nive

au

EDAeIn arts appliqués C ce

nc e S c i e ie PrépaSynerg

au

Sotty

n Lice

Sèvres Stage

Sta ar g

la-Villette Paris- hitecture A S r a EN ce en c

2AD

Sèvres Stage

Côte d’Or ouvrier t S age

Sotty

Lic

ris-la-Villette A Pa n architecture S N E ence e

Mi

rch it

nive

Lycée Sain t

2012

St Dij age o A n

se à

Bac ES sectio Coeur (21 n eu r o p éen ) ne

lot

St Dij age o

Arc n hite cture

St Dij age o

Arc n hite cture

Lycée Sain t

lot

Mi Bac ES sectio Coeur (2 ne u r o pée 1) nn e

2012

Po il

Po il

-St-Geo ges Nuits tage S

2013

e Chevalier Agenc r

2013

P

2013oillot

e Chevalier Agenc

e

-St-Georges Nuits tage S

is

Lic

Sta ar g

é de TD d’ana Charg les 3e an lyse née pour

hop rks Wo g n di

Ren zo P ian oB u P il

2014

2AD

U

M ni as

t

Ren zo P ian oB u P il

U

é de TD d’ana Charg les 3e an lyse née pour

ris-la-Villette A Pa n architecture S N E ence e

M ni as

Tre aster t2 en architecture ma ture M PFE en cours orkshop o R 2014 W di hitec ng ità n arc di s r s ve er 1 e la-Viilleette aris-2013 ENSA P

Côte d’Or ouvrier Stage

Sèvres Stage

2AD

2015

é de TD d’ana Charg les 3e an lyse née pour

Sta ar g

Ren zo P ian oB u P il

2016

tte

ENS

p sho ork W ng di

U

U

2014

2015

ter

M ni as

Parcours & savoir faire

M ni as

Curriculum Vitae

ts appliqués EDAeIn ar2008 C

2011

P

2012

2009

Po

2009

Po

cie n Concours au en pa SnergieAlgeco - Transit 2025 é r P a r Participation EDAI ts appliqués Sy en groupe et parution du projet dans C 2010 le magazine « Architectures Elémentaires » n°5

nive

2011

Mémoire de master

« Fuck the past? Concours Algeco - Tran Vivre ensemble 2010aujourd’hui dans un contexte Participation en groupe et parutio construit hier, l’exemple du centre de Rome.le» magazine « Architectures Elém

2011

Mémoire de mast

Concours Algeco - Transit 2025

Participation en groupe et parution du projet dans le magazine « Architectures Elémentaires » n°5

Concours Algeco - Transit 2025

Stages

Participation en groupe et parution du projetMémoire dans deEffectués master pour une période Concours Algeco Elémentaires» - Transit 2025 le magazine «Architectures n°5. d’en moyenne 5 semaines.

« Fuck Participation en groupe et parution du projet dansthe past? ensemble» aujourd’hui dans un contexte le magazine « ArchitecturesVivre Elémentaires n°5 construit hier, l’exemple du centre de Rome. »

Mémoire de master Langues

Informatique

Fuck the past? Français : langue«maternelle Autocad : ++++ VivreAnglais ensemble aujourd’hui dans un contexte : C1 Rhinocéros : +++ construit hier,: l’C1 exemple du centre deSuite Rome. » Italien Adobe : ++++ Espagnol : B2 Archicad : ++

« Fuck the past? Vivre ensemble aujourd’hui da construit hier, l’exemple du cen Mémoire de master « Fuck the past? Vivre ensemble aujourd’hui dans un contexte construit hier, l’exemple du centre de Rome.»

Expérience professionnelle extra-architecture

Hôte d’accueil chez HDF et Florence Doré (Paris, 2011-2016) Serveur au restaurant La Tartana (Pouilles, Italie, 2012) Serveur au restaurantt The Summerhouse (Londres, 2010) Serveur au restaurant La Villa Màs (Catalogne, Espagne, 2008)

Né le 03.05.1991, vi au 7 rue de Crimée, Paris 19° - Antoine Lachaux - joignable au 06.76.33.78.13, lachaux.a@gmail.com


I

HiĂŠrarchiser pour densifier Habiter une parcelle longue dans le sud parisien

ENSA Paris-la-Villette / Master 2 / Prof. F. Gaubin, V. Poirier

Logement collectif Ă  Paris


Hiérarchiser pour densifier

S’implanter en longueur pour profiter de l’espace ouvert de la parcelle

10m

Implantation

Zoom sur l’axonométrie

Maquette

Vide


I

Hiérarchiser pour densifier Système distributif extérieur au Nord

1m Logement collectif à Paris


Hiérarchiser pour densifier

Filtrage des espaces de vie privée et des espaces extérieurs laissés libres à l’appropriation des habitants au Sud


I

Hiérarchiser pour densifier

Principes constructifs cohérents avec l’expression de la façade épaisse

Métal Béton porteur Revêtement intérieur Équerre métal

Porte vitrée

Garde corps vitré

Platelage métal IPN 150 Panneau béton préfabriqué

Panneau en grille métallique ajourée sur rail

1/200°

1/33°

Logement collectif à Paris


Hiérarchiser pour densifier

Anonymat en façade animé par la vérité de l’habitabilité intérieure

L’intérieur, le jour.

L’extérieur, la nuit.


II

Machine Ă  loger temporairement Habiter une parcelle proche du centre historique de Rome UniversitĂ  di Roma Tre / Master 1 / Prof. L. Montuori

Logement collectif Ă  Rome


Machine à loger temporairement

Répondre à la question du logement temporaire pour une centaine de cellules

Implantation / rue intérieure

Zoom sur l’axonométrie

Maquette

Sol habité comme lien rue haute / rue basse


Machine à loger temporairement

#kitchen

II

Adaptabilité des logements selon différents scénarios d’utilisations, de publics

STUDIO legati 2x 6 m x 4 m

#moving wall

#bedroom

#livingroom

#kitchen

a.

b.

c.

d.

Scénarios d’usage a. #movingwall b. #bedroom c. #livingroom d. #kitchen

a.

b.

c.

d.

Logement collectif à Rome


Machine à loger temporairement

Travailler l’épaisseur du bâti pour intégrer des services trop gourmands en espace dans les logements

Rue intérieure sans logements

Tranche habitée


III

Base nautique

Intégrer un équipement nautique en bord de canal

ENSA Paris-la-Villette / Licence 2 / Prof. P. Jean, F. Fauconnet

Équipement à Paris


Base nautique

Enveloppe rythmée en plusieurs temps transversalement et longitudinalement

Troisième peau en douglas

Deuxième peau en polycarbonate (ossature bois) Première peau en mélèze

Tirants en acier

Platelage en robinier

Poteaux bois habillés de métal

1/200°


IV

Concours Algeco 2015

Concours «Transit 2025» pour la gamme Progress de la marque Algeco Parution dans le magazine Architecture(s) Élémentaire(s)

TIME IN PROGRESS Reconnecter les vies du citadin moderne Les mutations de la mobilité ont amené l’évolution des modes de vie.

Nous sommes en 2025, à l’heure de la mobilité.

Anticiper les modes de vie des citoyens de demain.

Aujourd’hui, les citoyens des grandes agglomérations passent une à deux heures par jour en transit, parcourant plusieurs dizaines de kilomètres. Les gares, les aéroports, les lieux d’échange sont devenus le nouveau paysage métropolitain. Articulant les échelles, ces édifices publics abritent chaque jour les déplacements de millions de citadins.

Le citoyen, nomade est connecté, aime à se sentir chez lui presque partout. En transit permanent, son existence est rythmée par le réseau  ; de gare en plateforme intermodale, d’aéroport en station de métro, il est dans le flux, en perpétuel mouvement.

Le projet Time In Progress© s’articule selon six concepts programmatiques de base. Nichés dans des cellules de Algeco©, ces espaces s’appuient sur une série de scénarios d’usage se substituant à l’ennuyeuse attente des lieux de transit.

- Le temps est précieux mais le temps de l’immobilité est encore un temps d’attente  ; - La société est diversifiée mais les lieux de la mobilité sont toujours des espaces monofonctionnels  ; - Une large partie de la population les fréquente, mais ils demeurent des espaces peu propices à la vie sociale.

En dix ans le monde a bien changé et les lieux de transit aussi. Quand il s’arrête, le citadin aspire à retrouver un peu de sens, un peu d’humanité. Il sait surtout que dans la société du mouvement, le temps ne s’arrête jamais, comme les signaux sur le réseau. La gare ou la station, sont ses nouveaux lieux de vie  ; il peut y travailler, ou s’y reposer  ; il peut s’y détendre ou y dépenser  ; il peut s’isoler, se retrouver ou même y faire des rencontres… Pourvu qu’il n’oublie pas quelle est sa vraie demeure  !

Articulés selon un motif de base, les besoins des usagers sont évolutifs. Les boîtes programmatiques peuvent ainsi, au gré des envies, se joindre ou se séparer offrant une infinité de possibilités. Libérées du sol par des ciseaux élévateurs, les boîtes Algeco© prennent chacune leur autonomie dans un continuel jeu de combinatoires. Ainsi le sol garde sa fonction d’organisation des flux, tandis que dans les airs s’anime un belvédère sur le monde en mouvement.


Concours Algeco 2015 Scénarios d’usage

2016 2015

NSA Paris-la-Villette e E aster 2 en architecture r T PRENEZ TEMPS D'ÊTRE PRESSÉ  ma LEM PFE en cours Ro itecture i d h 1:àGina,rjeune étudiante, est à Paris pour passer un concours. a crepartir, elle se repose dans un Sleep In Progress©. it n de rsAvant ve 1 e A Paris-la-Ville

U

M ni as

te ENS dans un WorktIn te2r : Ordre du jour pour l’agence Progress© : é de TD d’ana harg

p

lyse

C sho maquette Mise en place rd'une les 3e année de projet type pournumérique ok W "BIM", présentation du thème "Résilience urbaine, enjeux g n di patrimoniaux", brainstorming au sujet d'un appel d'offre.

is

e

Sta ar g

Ren zo P ian oB u P il

2014

Sèvres Stage

2AD

Lic

Côte d’Or ouvrier Stage

Sotty

ris-la-Villette A Pa n architecture S N E ence e

5 : Votre attention SVP, le train de 16h12 accuse un retard de 30 minutes ... Yasmine remplace son cours de fitness par une session sportive dans un Move In Progress©. 6 : Ce soir, les équipes du Chef Cyril Lignac sont sur le pont pour l'enterrement de vie de garçon de Paul. Dans un  Party In Progress© les convives discutent autour d'un verre. Po il

Mi

2012

lot

se à

St Dij age o

Arc n hite cture

nive

Participation en groupe et parution du projet dans Installation urbaineleàmagazine Paris « Architectures Elémentaires » n°5

au

EDAeIn arts appliqués C

2011

Concours Algeco - Transit 2025

Lycée Sain t

2013

4 : Il aura attendu des mois avant de se lancer. Aujourd'hui, Robert demande Denise en mariage sous la voûte étoilée dans un  Chill In Progress©. On leur  souhaite plein de bonheur!

Bac ES sectio Coeur (21 n eu r o p éen ) ne

-St-Geo ges Nuits tage S

e Chevalier Agenc r

3 : Louis, Xavier, Octave, Marie et Inès ont grandi ensemble mais ont rarement l'occasion de se réunir. Pour rien au monde ils n'auraient manqué ce déjeuner entre amis dans un Cook In Progress©.

nc e S c i e ie PrépaSynerg

2010

Po

2009

2008


Strutturà della città

V

Empreinte urbaine des tissus bâtis de Rome

Università di Roma Tre / Master 1 / Prof. M.G. Cianci

Occupation au sol 20-40%

50m

Occupation au sol 40-60%

100m

250m

Occupation au sol 60-80%

500m

Occupation au sol 80-100%

1km


Disegno dell’architettura

Chiesa del Santissimo Nome di Maria - Encre sur papier coton - 50cm x 70cm Università di Roma Tre / Master 1 / Prof. M.G. Cianci

Cartographie et dessin à Rome


VI

MÊmoire de Master Première de Couverture

ENSA Paris-la-Villette / Master 2 / Prof. M. Antonioli


Mémoire de de Master Mémoire Master Bla bla bla Quatrième de couverture

Rome semble chercher dans son passé les arguments pour légitimer sa modernité. Cette dernière me semble beaucoup trop marquée par un certain passéisme pour être vécue comme contemporaine.

2015

U

t

p sho ork W ng di is

Ch

e

Côte d’Or ouvrier Stage

Sotty

Lic

ris-la-Villette A Pa tecture ENSence en archi

Sèvres Stage

2AD

Sta ar g

Ren zo P ian oB u P il

La ville a certainement besoin de plus de considération. Elle est épuisée mais je pense que son sort n’est pas scellé et qu’à Rome les urbanistes, les architectes, mais aussi les habitants peuvent (doivent) insuffler un renouveau adapté à l’époque dans laquelle nous vivons et qui semble faire souffrir les moeurs authentiques au profit d’un toursime qui manque souvent de simplicité. L’exercice que j’ai développé s’est basé sur la création de deux dystopies plus ou moins éloignées de la réalité. La première vient désacraliser le patrimoine afin de le voir ignoré. La seconde le légitime pour renforcer son caractère régulateur. Se positionner dans ces deux cas de figures extrêmes m’a permis2013 de comprendre comment patrimoine et ville peuvent se nourir l’un l’autre sans que l’un ne prenne le pas sur l’autre. J’introduis alors la notion de patrimoine choisi.

NSA e E aste r T M a om re i R hitectu d tà rc rsi n a ve er 1 e EN

M ni as

Rome est une vieille dame née il y a longtemps et qui porte toujours ses vêtements d’époque. Pour lui redonner de l’élan, on observe de nombreuses rénovations de monuments historiques ; comme si le vieux avait droit à sa couche de vernis pour redevenir actuel. Cette chirurgie esthétique architecturale ne serait-elle pas aussi éphémère qu’une injection de Botox effectuée sur une 2014 octogénaire?

« L’Europe est destinée à devenir une espèce de machine à tourisme de masse à l’usage du monde entier. Elle est vouée à représenter la culture. Et c’est une raison supplémentaire pour célébrer ce qui est contemporain. Parce qu’évidemment, ce rôle de centre touristique mondial sera toujjours plus pesant, toujours plus présent et plus déterminant pour l’appréciation que nous ferons de la ville istorique et pour l’usage que nous en ferons. Il s’agit d’un effort pour rééquilibrer les regards plutôt qu’admettre la 2012 séparation définitive et l’incompatibilité de ces deux âges de la ville.»

Po il

Mi

lot

St Dij age o

Arc n hite cture

se à

nive

Rem Koolhaas dans Deux conversations avec Rem Koolhaas et caetera de François Chaslin

2011

Concours Algeco - Transit 2025

Participation en groupe et parution du projet dans le magazine « Architectures Elémentaires » n°5

Mémoire de master

« Fuck the past? Vivre ensemble aujourd’hui dans un contexte construit hier, l’exemple du centre de Rome. » Écrit de recherche

au

EDAeIn C


VII en cours

Projet de fin d’étude

Espace du sacré pour le nouveau Quartier Universitaire International du Grand Paris Premières recherches spatiales ENSA Paris-la-Villette / Master 2 / Prof. A. Atela


« L’architecture est l’art le plus universel : elle protège le passé comme un sanctuaire et de façon plus globale et accessible qu’aucune autre forme de culture. Elle révèle le goût et les aspirations d’une époque à quiconque parcourt les rues d’une ville. Pour voir de la peinture, il faut aller dans les galeries, pour connaître la littérature, il faut aller dans les livres. Les édifices, eux, sont constamment offets au regard de chacun. La démocratie est un fait urbain, l’architecture son expression artistique. » Robert Byron

Merci


Antoine Lachaux

lachaux.a@gmail.com

06.76.33.78.13

7 rue de Crimée, Paris 19°


Book Architecture 2016