Issuu on Google+


e é n r u Jo ril v a 0 2 du 2013 Bonjour, Nous voulions revenir quelque peu sur cette journée du 20 avril 2013, qui nous a tous marqués positivement. En effet, je me permets de parler au nom de tous en disant cela. Vous avez été très nombreux à nous faire part d’un retour plus que positif sur cette journée un peu particulière.

« Petit retour en arrière » Cette journée a été pour nous l’occasion de vous faire passer une journée « différente » sur le thème du changement. Nous espérions de cette façon, amener un regard nouveau et positif sur le changement et ce qu’il favorise, en permettant à tous de s’exprimer à ce sujet. Cette journée devait aussi être le reflet de la nouvelle dynamique du CCE. Une dynamique où le « bien-être de l’enfant », la « cohésion d’équipe » mais aussi « l’épanouissement de chacun dans son travail » devaient être les fils conducteurs. Nous espérons que ce fût le cas pour tous.

2


« Voir la vie en couleurs » Nous vous avons distribué des lunettes de couleur, dans le but d’illustrer le sens donné à la journée. Voici quelques photos souvenirs :

3


Après s’être présenté, la première partie de la matinée vous a permis de découvrir le processus du changement. Ensuite, vous avez chacun et chacune réfléchi à une forme ludique de le présenter aux autres, en vous aidant du matériel présent dans la « boîte Mystère ».

Durant cette matinée, vous avez tout donné !

De la mé

thode

De la réflexion

De la créativité

Et du travail d’équipe

4


Et nous avons pu aussi découvrir chez chacun d’entre nous, un petit grain de folie fort sympatique…

5


Ensuite, vous avez animé… en nous faisant partager vos créations :

Vous avez fait un peu d'exercice. Grâce au matériel de psychomotricité, vous avez pu nous présenter le processus d’adaptation.

Quelques exemples :

Le déséquilibre était representé par des chutes

La résistance, par une force corporelle

Et l’équilibre est représenté par vous qui marchez d’un pas assuré

6


Nous avons partagé votre joie. Vous vous êtes répartis en 4 sous-groupes. Chaque sous-groupe a représenté une émotion par une mise en scène.

Le premier groupe représente «

la joie » en nous faisant

participer à un lâcher de ballons :

Le deuxième groupe représente « la

colère »

Des enfant essaient de travailler pendant que l’un d’entre-eux vient les ennuyer.

Le troixième groupe représente « la

tristesse ». Une puéricultrice

console un enfant qui s’est disputé avec un autre.

Le quatrième groupe représente « la

peur »

Une puéricultrice rassure l’enfant qui a peur.

7


Vous nous avez interprété votre chanson du changement au CCE. Voici les paroles à chanter sur la mélodie « du Petit Prince et de Zorro » :

Refrain : (sur l’air de Zorro est arrivé)

Monsieur est arrivé, Pour tout gérer Et tout changer. Le grand Monsieur, le beau Monsieur. On était tous fâchés, chamboulés, mais on a sans broncher dû s’adapter. Couplet : (sur l’air du Petit Prince)

Lundi matin, on arrive à la crèche, super motivées, on m’annonce j’suis mutée. Comme je n’étais pas là, ma collègue m’a dit : « c’est toi qui ira aux Carabouyas Mardi ! » Mardi matin, un peu perdue là bas, ne sachant pas quoi, j’étais hors de moi.

8


Refrain :

J’me sens stressée et paniquée.

Mercredi matin, je suis sur le terrain, j’accueille les bambins, mais il n’y a plus de pain ! Puisque c’est ainsi, on fera trêve jeudi. Et nous restons unis. Refrain : Tous ensemble ! Tous ensemble ! OUAIS !! OUAIS !!

Vendredi matin, Monsieur vient sur le terrain, faire une mise au point en commun ! Refrain : Nos idées sont écoutées, partagées.

Lundi matin, nous serons motivées…

9


Nous avons suivi un débat animé. Ce groupe nous a joué une mise en scène, telle une équipe professionnelle d’improvisation théâtrale ! Ce fut l’histoire d’une cheffe d’équipe qui avait la tâche d’annoncer que la structure dans laquelle elle travaille, allait devoir fermer par manque de subsides. Les autres acteurs ont chacun endossé un comportement lié aux mécanismes de défense qu’ils représentaient. Ensuite, deux participantes ont relevé les différents comportements en citant le nom du mécanisme de défense mis en place.

10


Nous avons fait la connaissance de l’enfant Bob. « Bob » a été inspiré par le personnage du dessin animé « Bob l’éponge » car tous les deux sont constitués d’éponge. Vous nous avez conté l’histoire de Bob, le bébé qui fait son entrée à la crèche. Il se voit confronté aux différentes émotions que lui font vivre ce changement et ce que cela implique. Il est aussi confronté aux émotions ressenties par l’équipe qui l’encadre. Tout comme une éponge, il s’imbibe de cela et finit par devoir s’exprimer par des pleurs. Afin de se libérer des angoisses que ce changement produit sur lui.

11


Nous vous remercions de toute l’attention que vous avez eue. En voici la preuve !

Après tous ces efforts, nous avons ensemble joué au « Bingo humain ». Nous avons découvert, ceux d’entre- nous qui avaient déjà mangé un asticot, ceux qui étaient partis en vacances en motorhome, ceux qui savaient toucher leur nez avec leur langue, ceux qui savaient cuisiner du boeuf bourgignon… et nous avons découvert bien d’autres choses sur nous tous. Après cette animation, nous avons pu tous accéder à notre caverne d’Ali Baba remplie de trésors gourmands.

12


Vos Délices… Encore très présents dans nos têtes. Voici quelques photos des douceurs que vous avez été nombreux à nous faire partager. Nous espérons que ce fut pour vous, comme pour nous, un moment sympathique de convivialité partagée. Celui-ci restera un agréable souvenir.

« En cuisine, comme en musique, tout est matière d’accord. Et peu importe qu’il s’agisse de jazz, de samba, de rock, de world ou de classique, l’essentiel est que la mélodie soit belle et nous fasse rêver en élargissant notre horizon. » Olivier Roellinger

13


« Tout paraît impossible jusqu’au moment où l’on agit ; alors, on s’aperçoit que c’était possible. » Evelyn Underhill

« Là où se trouve une volonté, il existe un chemin. » Winston Churchill

« Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage. » Albert Schweitzer « C’est en vain qu’on cherche au loin son bonheur quand on oublie de le cultiver soi-même. » Jean-Jacques Rousseau « Changer, c’est d’abord changer de point de vue. » Jean-Bertrand Pontalis

« Le voyage de la découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages mais à voir les choses différemment. » Marcel Proust « L’émotion est le moteur du changement et la joie son essence. » Olivier Lockert

14


Ensuite, vient le moment de débattre sur les solutions à apporter. Mises en situation concrètes portant sur le changement. Voici vos propositions :

Fiche 1 : A la crèche « Les lucioles multicolores », un module de psychomotricité est vétuste et représente un danger pour les enfants. Cependant, les enfants de 18 à 36 mois que vous accueillez adorent jouer sur ce dernier car il propose de nombreuses possibilités de jeux, des cachettes et divers passages. Dans une semaine, le module ne sera plus présent. Quels sont les points positifs du changement et quelles solutions allez-vous apporter pour bien vivre ce changement ?

Points positifs : Plus de sécurité. Plus d’échanges entre les puéricultrices et les enfants. Plus d’échanges entre les enfants. Meilleure surveillance. Puéricultrices rassurées. Meilleure visibilité. Plus d’espace. Moduler l’espace différemment et en fonction des besoins. Plus d’autonomie (cf. le libre mouvement).

Solutions : Fabriquer des cachettes avec des boîtes et des draps. Faire des parcours de psychomotricité. Faire des activités supplémentaires, plus de jeux moteurs. Place pour coin dînette et autres (coin doux et activités symboliques). Expliquer aux enfants que le matériel devient dangereux (mettre des mots sur le changement). Expliquer aux enfants que si on retire le module, cela offrira plus d’espaces pour jouer et faire d’autres choses. Bien leur expliquer que ce n’est pas une punition, que ce n’est pas de leur faute. Installer un parcours mobile de psychomotricité Æ important d’expliquer aux enfants et aux parents le pourquoi du changement.

15


Fiche 2 : A la maison d’enfants « Les Bisounours », trois puéricultrices travaillent dans le même espace de vie accueillant 21 enfants. Chacune d’entre elles a droit, outre son temps de midi, à une pause de 15 minutes pour se ressourcer. Comment peuvent-elles s’organiser pour que chacune puisse prendre ce temps de récupération ?

Points positifs : Bien-être (« faire du bien »). Moment de partage entre collègues. Moment pour se ressourcer et manger. Cela permet d’être ensuite plus disponible à son travail et aux enfants. Ces bienfaits ont déjà été constatés puisque ces pauses se prenaient de manière informelle : L’organisme en a vraiment besoin !

Solutions : Alternance entre les puéricultrices et en fonction de leurs horaires. Faire appel à des renforts (tms, gestionnaires,..) Plus de personnel. Pause pendant les moments de sieste Æ moments plus creux. Moment à définir librement et en fonction des besoins. Avoir une pièce disponible et du matériel par étage. Tenir un cahier avec les entrées et les sorties. La première qui commence la journée prend sa pause en premier. Mettre une pointeuse. Essayer de trouver un arrangement avec la collègue (prendre la pause quand l’équipe de l’après- midi est là). Donner à Mario les plages horaires qui seraient les plus appropriées

16


Fiche 3 : Une nouvelle collègue arrive dans l’équipe. Elle est très motivée et est toujours en action. Elle vous parle de plusieurs projets qu’elle aimerait mettre en place. Quels sont les points positifs du changement et quelles solutions allezvous apporter pour bien vivre ce changement ?

Points positifs : Nouvelles idées. Re-motivation de l’équipe. Aide à l’intégrer. Nouveauté pour les enfants. Vision différente. Echanges d’expériences et bonnes pratiques. Cela peut améliorer la qualité de l’accueil.

Solutions : Discuter avec elle et en équipe. Participer à la mise en place de nouvelles idées. laisser de la place à la nouvelle collègue et à ses idées ; réunion d’équipe ; remettre en place un carnet d’activités à partager.

17


Fiche 4 : Du nouveau matériel est arrivé. Votre coordinatrice vient de le déposer dans l’espace de vie. Il s’agit de matériel de coins symboliques divers. Quels sont les points positifs du changement et quelles solutions allezvous apporter pour bien vivre ce changement ?

Points positifs : Découverte. Nouvelles « stimulations » pour l’enfant. Repères pour l’enfant, ce qui lui permet d’être plus autonome ; utilisation en fonction des moments de la journée.

Solutions : Accompagner l’enfant au départ et le laisser aller à son rythme (pas le forcer). Imposer des règles et des limites (ex. quand les coins sont installés). Répartir les activités par petits groupes. Faire des panneaux explicatifs des différents ateliers et de leur organisation. Demander à l’équipe de réfléchir à la meilleure façon de tirer parti du nouveau matériel. Aménagement de coins tels que : lecture, poupées, animaux de la ferme, voitures, doudous, déguisements,… Illustrer le coin par l’image qui le représente. Présentation des nouveaux coins aux enfants. Mise en place au niveau de l’équipe d’une même procédure de gestion des espaces et des règles. Permettre d’observer les enfants dans un autre contexte. Important de diversifier les différents coins, de les faire apprivoiser par les enfants. Les utiliser pour structurer la journée.

18


Voici un petit rappel des paroles de la

chanson « Ose » de Yannick Noah avec laquelle nous avons clôturé cette journée.

Presque rien Juste à part Et venir plus près D´autres liens D´autres voies Au moins essayer L´étincelle Qu´on reçoit D’un premier regard L´étincelle Vient de toi S´envole au hasard Et peut tout changer Ose, ose Redonne à ta vie Sa vraie valeur Ose, ose Redonne à ce monde

Toutes ses couleurs Presque rien Un silence Qu’il faut écouter Un chemin, Une chance Qu’on peut partager Pas de doute Pas de peur Tu peux avancer Fais ta route Il est l’heure Tu dois essayer Tu dois tout changer Ose, ose Redonne à ta vie Sa vraie valeur Ose, ose Redonne à ce monde toutes ses couleurs

Presque rien Une route Tu peux avancer Presque rien, Un regard Tu peux essayer Tu peux tout changer Ose, ose Redonne à ta vie Sa vraie valeur Ose, ose Redonne à ce monde Toutes ses couleurs Redonne à ce monde toutes ses couleurs ose, ose redonne à ta vie ses couleurs

19


Voici les points positifs que nous avons recueillis et qui nous sont agréables de vous transmettre : Le service R&F :

« Il y a eu beaucoup d’échanges d’idées, de dialogues intéressants ! » Les gestionnaires relais :

« Nous avons su recueillir des avis différents qui vont permettre un autre regard sur le fonctionnement et le quotidien du travail » Une puéricultrice :

« Il y a eu une ambiance générale dynamique et agréable du matin au soir ! » Et bien d’autres…

Super

journee ! Cette newsletter a été rédigée par Ornella Di Lillo,Chargée de projet. 20


s t c a t n o C

André Decasteau (a.decasteau@ccenfance.org) Delphine Debus (d.debus@ccenfance.org) Virginie Scieur (v.scieur@ccenfance.org)

Antoine Dehasseleer (a.dehasseleer@ccenfance.org)

Cette newsletter vous a plu ? Retrouvez-la, ainsi que les suivantes, sur le site :

http://www.ccenfance.org/newsletter

ou

« le personnel du Centre Coordonné de l’ Enfance » https://www.facebook.com/infos.centrecoordonne

Vous y trouverez diverses infos dont les parutions des prochains

Merci

à Aurélie Bonnejonne, Sonia Agostini

et Françoise Preumont pour leur travail de relecture.

Editeur responsable: Bernard Vandenberg, 15 rue Grégoire Soupart - 6200 Châtelet

Rejoignez-nous sur la page Facebook du CCE :

21


Newsletter 2013%20dition%20spciale%203