Page 7

BANDE DESSINÉE

.Mode de narration utilisant une succession d’images dessinées, incluant, à l’intérieur de bulles, les paroles, sentiments ou pensées des protagonistes. .Si certains ont pu hésiter à considérer comme un genre littéraire ou un art plastique un procédé narratif qui mêle texte et image, la bande dessinée (BD) a été baptisée « neuvième art » par ses nombreux fans : dans un monde de plus en plus tourné vers le visuel, l’imaginaire de jeunes et moins jeunes est autant nourri de Superman que de Don Quichotte, de Tintin que de David Copperfield, de Betty Boop que de Mme Bovary.

.De l’art pariétal de Lascaux aux caricatures anglaises du XVIIe s., en passant par la colonne Trajane, la tapisserie de Bayeux, les enluminures et les vitraux médiévaux, l’homme a cherché à raconter des histoires par des successions d’images, auxquelles s’est souvent joint du texte. Mais ce que l’on appelle communément « bande dessinée » trouve sa raison d’être dans la reproduction : cet art de masse se développe en même temps que la presse à grand tirage, à la fin du XIXe s. De son apparition jusqu’à nos jours, dessinateurs et scénaristes se sont ingéniés à donner à la bande dessinée des formes qui l’éloignent de sa stricte définition : récit fait d’images dessinées, à l’intérieur desquelles figure un texte composé principalement de commentaires et de dialogues. Ces derniers, ainsi que certains bruits, sont généralement inscrits dans des réserves blanches appelées « bulles », « ballons » ou « phylactères ». (définitions: Larousse en ligne, 2015)

Le sujet de cette recherche nous amène dans le futur. En effet, dès les premières investigations, la notion d’utopie est mentionnée de nombreuses fois. Elle fait partie intégrante de l’imaginaire et de la création de ces villes futures. Nous aurons aussi l’occasion de constater que cette notion à une influence très grande chez les artistes Schuiten & Peeters. Pour mieux l’appréhender, voici la définition:

UTOPIE:

.1 Pays imaginaire où un gouvernement idéal règne sur un peuple heureux. .2 Plan d’un gouvernement imaginaire, à l’exemple de la République de Platon. .3 Idéal, vue politique ou sociale qui ne tient pas compte de la réalité. (définition: Le Petit Robert 1, 1986)

.1 Représentation (littéraire, artistique, architecturale...) d’une société idéale, dans un lieu le plus souvent imaginaire. .2 Idéal politique jugé irréaliste (sens apparu au début du XIXe siècle). Dérivés: contre-utopie et dystopie, en général synonymes, mais certain spécialistes distinguent l’une de l’autre. Une contre-utopie serait une société basée sur de mauvais principes. Une dystopie serait un système rationnellement parfait, mais dont le visage s’avère terrifiant, comme dans le Meilleur des mondes ou 1984, ce deuxième genre étant apparu au XXe siècle pour critiquer le scientisme et les totalitarismes. (définition: Le Point Références- Utopies changer le monde, mars-avril 2015)

.synonymes d’utopie: idéal, chimère, fantasme, illusion, mirage, rêve.

ARCHITECTURE, TERRITOIRE & SOCIÉTÉ

7

S87

Profile for Anthony Gonçalves

Mémoire de fin d'études. Gonçalves Anthony. ENSAT 2015-2016  

Mémoire de fin d'études. Gonçalves Anthony. ENSAT 2015-2016  

Advertisement