Page 59

Après avoir parcouru l’idée qui entoure les cités, c’est-à-dire celle d’un monde possible qui préserverait l’éventualité de la modernité, de sa réalisation, de sa concrétisation au XXe siècle et de sa trahison, voyons maintenant le travail sur la forme esthétique et architecturale que les auteurs nous dévoilent. Schuiten et Peeters donnent au monde du possible des formes différenciées et non pas uniques. En effet, dans chaque album, nous retrouvons des formes et une esthétique différentes. Il s’agit de créer une apparence, une allure, un dessin qui marque le lecteur. Chaque cités, doit être reconnaissable, à l’image des métropoles actuelles qui possèdent assurément au moins un édifice identifiable. Le choix systématique d’une grande forme architecturale est au final une architecture comprise en tant que substitut, ersatz de mondes. Ils n’ont cessé d’inventer de grandes formes, tours, qui nous sont offertes et laisse place à la rêverie des lecteurs. En témoigne, la ville fictive des Murailles de Samaris, que le personnage croit réelle et souhaite absolument découvrir. Très vite, il se rend compte qu’à travers ses promenades quotidiennes, de nombreuses actions se répètent et se ressemblent. Il croise toujours les mêmes visages, discute toujours avec la même femme, qui elle-même disparaît toujours au même instant. Dès lors, les seuls éléments qui lui paraissent nouveaux dans son quotidien sont d’ordre architecturaux. En effet, il remarque toujours une nouvelle forme, un nouveau détail, un matériau différent. Bien que ses arpentages se déroulent aux mêmes endroits, ces éléments varient en permanence. Il comprend alors, en ouvrant une fenêtre, que cette ville n’est rien d’autre qu’un décor. Il est devenu, malgré lui, le personnage d’une pièce, errant dans les coulisses et la scène de ce dispositif artificiel.

ci-dessus, case extraite de la bande dessinée, «les Murailles de Samaris», les Cités Obscures, François Schuiten et Benoît Peeters, 1983.

ARCHITECTURE, TERRITOIRE & SOCIÉTÉ

59

S87

Profile for Anthony Gonçalves

Mémoire de fin d'études. Gonçalves Anthony. ENSAT 2015-2016  

Mémoire de fin d'études. Gonçalves Anthony. ENSAT 2015-2016  

Advertisement