Page 8

Travaux – Economie par Francis HOURANT

Bientôt 50 emplois au Château de Villers Le château va être transformé en lieu d’hébergement et d’accueil d’une soixantaine de personnes handicapées. Après l’enquête publique début avril 2013, la demande de permis d’urbanisme suit son cours avant de commencer les travaux de restauration. Ce gros investissement à vocation sociale permettra de créer une cinquantaine d’emplois.

Pas de sports d'hiver pour les ouvriers communaux Ce serait faire injure que d’avoir déjà oublié que l’hiver fut long. Et pourtant le Service des Travaux a fait bien d’autres choses que de déneiger. Petit tour d’horizon. De très nombreuses heures de jour et de nuit, en semaine et en weekend ont été nécessaires aux ouvriers communaux pour pousser la neige et épandre 300 tonnes de sel nécessaires à rendre praticables routes, trottoirs, cours d’écoles ou accès aux bâtiments publics. Nous avons été nombreux à leur témoigner directement ou indirectement des félicitations qu’ils ont bien méritées. Cette période fut aussi mise à profit pour s’occuper de l’éclairage public. Les trois Villersoises qui manquent sur la Place Legros devraient enfin nous être restituées par le fournisseur et replacées. Mais le plus important, c’est la dernière phase du plan EP-URE. Dans le cadre du plan de remplacement de lampes à vapeur de mercure, très énergivores et peu écologiques, 133 appareils sont remplacés par des lampes à vapeur de sodium dans les rues suivantes : Eugène Renard, Xhavée, Tige, Piroton, Sacy, Elva, Chienrue, Henri Fays, partie de la rue du Centre, Faustay, Falloise, Thier des Vigne, Hôtel de Ville, Pré Delcour, Brassine, Pouhon, Saint-Rock, A. Lejeune, Stepennes et So les Beurs. Economie et écologie riment ainsi avec sécurité. Les fournitures coûtent 30.245,00 e TVAC ; le montant dû à TECTEO est de 32.624,54 e TVAC pour le matériel et la main d’œuvre. Une subvention de 39.900,00 e est allouée par la Wallonie à la commune. Les travaux de réfection et d’égouttage des rues Sacy et Elva à Anthisnes ont pu démarrer. Les montants de ces travaux ont été ventilés comme suit : 390.964,48 e hors T.V.A à charge de la S.P.G.E. (travaux d’égouttage prioritaire) et 364.393,94 e T.V.A. comprise à charge de la Commune (travaux d’aménagement et de réfection de la voirie) couverts partiellement par 222.110 e de subvention de la Wallonie. La réalisation de ces travaux implique la fermeture complète des voiries, l’accès aux habitations étant toutefois garanti via l’un ou l’autre côté. D’autres dossiers de travaux routiers sont en phase soit de concrétisation, soit d’étude : le Pont sur la Magrée à Tavier, la rue de la Magrée en partie (entrée du village depuis Tultay) et le Tige de Xhos, les voiries agricoles Eugène Renard et de la Xhavée. Enfin, dans les bâtiments, des travaux de rafraîchissement sont en cours à l’école de Vien, des mains-courantes installées à la bibliothèque et à l’église de Hody. Quant à la restauration de l’Avouerie et d’Omalius, les dossiers sont pratiquement au bout de leur parcours.

SPAR : le nouveau rendez-vous des Anthisnois Lors de l’inauguration le 20 février dernier, le Bourgmestre Marc Tarabella a félicité le groupe Colruyt pour son investissement, le gérant Fabian Massart pour son esprit entreprenant, l’Echevin de l’Economie Francis Hourant pour sa persévérance puisqu’il a suivi ce dossier pendant cinq ans pour convaincre tous les partenaires. Et puis surtout, il a insisté sur le fait que maintenant, c’est aux Anthisnois d’en faire une réussite : chacun l’attendait ! Alors, il faut y venir faire ses emplettes. Le magasin crée aussi du lien social : tout le monde s’y rencontre, se dit bonjour, se donne des nouvelles. C’est vraiment un plus … en plus. Bon vent à l’équipe de Fabian.

« Commerce Futé… enfin un guide ! » Vous êtes commerçants. Vendre de l’alcool, des cigarettes, des jeux de hasard est une action quotidienne. Mais lorsque ce geste s’adresse à un client mineur, il est tout sauf anodin. Que puis-je vendre et à partir de quel âge ? Comment connaître l’âge de mon client ? Quelle est la législation sur les jeux de hasard ? Comment refuser une vente à un ado ? S’appuyant sur l’expérience des acteurs de terrain, Commerce Futé répond à ces questions dans un guide pratique inédit. Ce compendium d’un genre nouveau s’adresse aux responsables de gestion et au personnel des commerces : grandes surfaces, épiceries, night shops,... Parallèlement, la Teignouse propose des formations pour le personnel : dernières législations en matière de vente de tabac, d’alcool, de jeux de loterie, mais aussi gestion de l’agressivité de clients récalcitrants. Des outils pratiques facilement transposables dans votre commerce, au quotidien. Si vous, gérants et personnel de commerce, souhaitez adhérer au label, et profiter de ses nombreux avantages, gratuitement, prenez contact avec « Commerce Futé » de la Teignouse aux numéros suivants : 0473.28.48.18 ou 04.384.44.60.

Le bulletin n°61  

Informations communales

Advertisement