Issuu on Google+

Mi’gmewey Politics Les politiques du Mi’gmewey


2 Riverside West, P.O. Box 135 Listuguj, Quebec, G0C 2R0 Tél: 418.788.1760 1.800.370.1760 Fax: 418.788.1315 www.migmawei.ca

Creation has given us relations within our territory that serve as the foundation of our language, our families and our way of life. These are the values that serve as the foundation of our relationships within our traditional home of Gespe’gewa’gi. La création nous a donné des relations au sein de notre territoire qui servent de base à notre langue, à nos familles et à notre mode de vie. Ces valeurs servent de fondement à nos relations sur notre territoire traditionnel, le Gespe’gewa’gi.


MI’GMEWEY POLITICS The following summary is based on the Mi’gmawei Mawiomi Secretariat research report entitled “Mi’gmewey ‘Politics’: Mi’gmaq Political Traditions” (2002). The full report is available online at: www.migmawei.ca.

Introduction For thousands of years, the Mi’gmaq have lived and used the territory, which we call Mi’gma’gi;

and how we see and understand the world has evolved over the millennia. As Mi’gmaq, our worldview is

POLITIQUE MI’GMEWEY Le texte qui suit est un résumé du rapport de recherche intitulé “Mi’gmewey ‘Politics’: Mi’gmaq Political Traditions” (Politique Mi’gmewey : traditions politiques Mi’gmaq)(2002). Le rapport complète est disponible dans Internet à l’adresse www.migmawei.ca.

Présentation Pendant des milliers d’années, les Mi’gmaq, avons occupé et utilisé le territoire du Mi’gma’gi.

Notre façon de voir et de comprendre le monde a évolué au fil du millénaire. En tant que Mi’gmaq, 1


embedded in our language, stories, practices, and relationships with one another and all beings of the land. From our Creation Story we

learn about principles and teachings, which tell us about who we are, where we come from, and how we are to live with each other in Mi’gma’gi.

notre manière de voir le monde est intégré à notre langue, à nos histoires, à nos pratiques et aux relations entre nous et avec toutes les êtres vivants de notre terre. Notre

histoire de la création nous enseigne les principes, nous dit qui nous nous sommes, d’où nous venons et comment nous devons vivre ensemble au Mi’gma’gi. 3


Teachings within the Creation Story The Mi’gmaq worldview is complex. It is a timeless process of interrelationships through which the Mi’gmaq understand and relate to the rest of creation. Teachings within the Creation Story refer

to members of the first family: the Sun, Moon, Glusgap, the Grandmother, the Marten, the Nephew, and Glusgap’s mother. These seven hold all the teachings necessary to follow the path of knowledge.

Enseignements de l’histoire de la création

4

La façon Mi’gmaq

l’histoire de la création

de voir le monde est

présentent les membres

complexe. C’est un

de la première famille:

processus éternel

le soleil, la lune,

d’interrelations

Glusgap, la grand-

qui permettent

mère, la martre, le

aux Mi’gmaq de

neveu et la mère de

comprendre et

Glusgap. Ces sept

d’établir un rapport

personnages offrent

avec la création. Les

tous les enseignements

enseignements de

requis pour emprunter


They also guided the Mi’gmaq how to live in harmony, hunt and fish in a respectful way, and perform, ceremonies to harvest the medicines of the earth. The Mi’gmaq maintained a connection to the land that was central

to their relationships, organization and governance. Through the Creation Story, the first family has taught us not to hold ourselves above another, that the plants and animals are our relations, and that all things have a spirit. Through ceremony,

le chemin de la

cœur de leur relations,

connaissance. Ils guident

de leurs organisations

aussi les Mi’gmaq sur

et de leur gouvernance.

comment vivre en

Grâce à l’histoire de la

harmonie, comment

création, la première

chasser et pêcher de

famille nous a montré

manière respectueuse

que nous ne devions pas

et comment mener des

nous croire au dessus

cérémonies pour cueillir

des autres, que les

les médicaments de la

plantes et les animaux

terre.

sont notre parenté, et

Les Mi’gmaq

que toute chose à une

entretenaient un lien

âme.

avec la terre qui était au

Avec les cérémonies,

5


6

spirituality forms a foundation that ensured peace and harmony, which guided relations in Mi’gma’gi. Prayer, rituals and ceremony were used as a daily part of life to show honour, respect, and thankfulness for all the gifts of creation.

One such ceremony, the pipe ceremony, was conducted at the beginning and end of gatherings to help all those present by asking the spirit helpers and ancestors to participate and provide guidance to those deliberating in the Mawiomi (gathering, assembly).

la spiritualité est la

création.

base qui assure la paix

L’une de ces

et l’harmonie et qui

cérémonies, celle du

guide les relations

calumet, avait lieu a

au Mi’gma’gi. La

au début et à la fin

prière, les rituels

des rassemblements.

et les cérémonies

Elle aidait ceux qui

étaient utilisées

s’y trouvaient en

quotidiennement pour

demandant aux esprits

honorer, respecter

aidants et aux ancêtres

et exprimer notre

de participer et de

reconnaissance pour

guider les discussions

tous les cadeaux de la

du Mawiomi


Through the pipe, the Mi’gmaq draws upon the wisdoms of their ancestors to

come to a decision in a honourable and respectful manner.

Governance: The Extended Family Family was and remains central to the Mi’gmaq worldview. Everyone and everything is

connected through an extensive kinship family system. In

(rassemblement,

ancêtres pour arriver

assemblée).

à une décision de

Avec le calumet, le

façon honorable et

Mi’gmaq puise dans

respectueuse.

a Mi’gmaq worldview, we

la sagesse des ses

Gouvernance: La famille élargie La famille était et demeure l’essence même de la façon Mi’gmaq de voir le 8

monde. Tout est relié à l’aide d’un réseau de parenté étendu. Selon

la façon Mi’gmaq


are all related; we are all a part of creation. The Mi’gmaq language is the foundation for sharing this knowledge and understanding relations. The Mi’gmaq language evolved from the world around us, and our extended family represents a

de voir le monde, nous sommes tous parents; nous faisons tous partie de la création. La langue Mi’gmaq est la base du partage de cette connaissance et de la compréhension des relations. La langue Mi’gmaq a évolué à partir du monde

system of collective knowledge about Mi’gma’gi and its history. The importance in naming provides us an understanding of relations and spirituality within an extended family system. For example, particular care was taken in naming

qui nous entoure, et notre famille élargie représente un système de connaissance commune du Mi’gma’gi et de son histoire. L’attention portée aux noms démontre l’importance des relations et de la spiritualité du système de famille élargie. Par exemple, une attention

9


12

a child. Through observation and prayers made to the spirit world, a name was chosen which would embody the child’s identity and provide the principles in which the child must live. This was the same approach that was taken in naming parts of the Mi’gmaq

territory.

particulière était portée au nom donné à un enfant. À l’aide de l’observation et des prières adressées au monde des esprits, on choisissait un nom qui devait représenter l’identité de l’enfant et qui définirait les principes de vie qu’il devait respecter. On faisait la même

démarche quand venait le temps de nommer une partie du territoire Mi’gmaq. Le Mi’gma’gi est composé de sept districts: ils sont

Mi’gma’gi is comprised of seven districts; they are:

Unamagi Esge’gewa’gi Sugupne’gati Gespugwitg Signigtawa’gi Epegwitg aq Pigwtug Gespe’gewa’gi

Unamagi Esge’gewa’gi Sugupne’gati Gespugwitg Signigtawa’gi Epegwitg aq


The names given to our territory by our ancestors tell us about the history of the land. Some of the names for the districts describe earthly events that occurred prior to the ice age and have been passed from one generation to the next in our ancestral language. How we

named each part of our territory – the rivers, the mountains, the plants, animals, and, the seven districts of Mi’gma’giprovides us with an understanding of our ancestor’s relationship with the land and creation.

Pigwtug Gespe’gewa’gi

génération dans notre langue ancestrale. Notre manière de nommer chaque partie du territoire – les rivières, les montagnes, les plantes, les animaux et les sept districts du Mi’gma’gi – nous donne un aperçu de la relation de nos ancêtres à la terre et à la création.

Les noms donnés à notre territoire par nos ancêtres nous parlent de l’histoire de cette terre. Certains noms donnés au territoire décrivent des événements qui ont eu lieu avant la glaciation et qui ont été transmis de génération en

13


Treaties as Sacred Covenants When the first family came into being, they entered into sacred agreements with creation – the plants, the animals and the fish. These

treaties extended the Mi’gmaq

family and rules were established to govern our relationship with our ‘brothers and sisters.’ It was with this spirit and intent that treaty making was entered into with

Traités: des engagements sacrés Lorsque la première famille est apparue, ils ont pris un engagement sacré avec toute la création, les plantes, les animaux et les poissons. Ces traités

élargissaient la

famille Mi’gmaq et des règlements ont été établis pour gouverner notre relation avec « nos frères et nos soeurs. » C’est dans cette perspective et cette 15


16

the Europeans as the Mi’gmaq considered they would be in essence adding to the extended family. The pipe would be smoked to conclude the treaty in order to have it recognized in the spiritual and sacred realm. Similar to other nations, the Mi’gmaq

nation recorded their treaties, rituals and agreements symbolically through wampum belts and strings. Elders also had the responsibility of informing their extended families through oral tradition about what they needed to know about their history and their

intention que nous

ses rituels et ses

avons négocié des traités avec les Européens puisque les Mi’gmaq estimaient qu’ils ajoutaient à leur famille élargie. On fumait le calumet pour conclure le traité afin qu’il soit reconnu dans le domaine spirituel et sacré. La nation Mi’gmaq a enregistré ses traités,

ententes de manière symbolique à l’aide des rangs et des ceintures de wampum. Les Aînés avaient aussi la responsabilité d’informer leur famille élargie, à l’aide de la tradition orale, des choses qu’ils devaient connaître de leur histoire et de leur territoire.


territory.

An important component of treaty signing was the presence of young Mi’gmaq

their instruction and education on treaty making, wampum records, and procedures and protocol.

who would eventually assume leadership positions in the districts and in the nation. The youth received

Une partie importante de toutes les signatures de traités était la présence de jeunes Mi’gmaq, ceux-là même qui éventuellement occuperaient des postes de leaders au

niveau du district et de la nation. Les jeunes recevaient leur instruction et leur éducation sur la négociation de traités, les attestations grâce au wampum et les procédures et protocoles.

17


Conclusion Over the years, living, using and occupying the districts of Mi’gma’gi, the Mi’gmaq developed systems of laws, governance, naming practices, protocols, and ceremonies. This way-of-life sustained, developed

and practiced in the territory - continues to guide the Mi’gmaq today. In matters of reconciliation and recognition, the Mi’gmaq are committed to the following principles and values:

Conclusion

18

Au fil des ans, les Mi’gmaq ont vécu, utilisé et occupé les districts du Mi’gma’gi et ainsi ils ont développé un système de lois, de gouvernance, de pratiques d’attribution de noms, de protocoles

développé et pratiqué sur le territoire continue de guider les Mi’gmaq aujourd’hui. Sur les questions de réconciliation et de reconnaissance, les Mi’gmaq se sont engagés à suivre les principes et les valeurs

et de cérémonies. Ce style de vie soutenu,

suivantes:


Mi’gmaq Principles and Values: Gepmite’taqan

Wo’gmatultimg

(Respect);

Mi’watmg

(How we are all Related);

(Giving Thanks);

Pi’taqati’gw

Mi’waltultimg

(Sharing);

(Honour);

Mawilsutaqati’gw

Gegnu’mimajultimg

(Responsibility).

(Protocols and Ceremonies);

Principes Mi’gmaq et valeurs: Gepmite’taqan

Wo’gmatultimg

(respect);

Mi’watmg

(comment nous sommes tous apparentés);

(reconnaissance);

Pi’taqati’gw

Mi’waltultimg

(partage);

(honorer);

Mawilsutaqati’gw

Gegnu’mimajultimg

(responsabilité).

(protocoles et cérémonies); 19


Credits / Crédits Contributing writers / Collaborateurs Fred Metallic, Robin Cavanaugh Production coordinator / Coordinateur de production: Andrew Lavigne Editing Team / Équipe de rédaction: Laura Vicaire-Johnson, Terri Lynn Morrison Chastity Mitchell-Vicaire, Andrew Lavigne Design and layout / Conception et mise en page: Rick Hutchinson (PLC Info) Printing / Impression: Convince Graphics Translation / Traduction: Florian Levesque, Lisa Guérette, Jeanne-Mance Paul Photos: MMS Archives On the back cover is one of the Mi’gmawei Mawiomi Secretariats Honored Elder. Each year, the Annual General Assembly through each respective Leadership provides the MMS with a name of an Elder who will be honored for their outstanding contributions towards the development of the Mi’gmaq Nation.

À l’endos on retrouve l’Aîné à l’honneur du Secrétariat Mi’gmawei Mawiomi. Chaque année, l’Assemblée générale annuelle, à l’aide de ses leaders respectifs, donne le nom d’un Aîné qui sera honoré pour sa contribution exceptionnelle au développement de la nation Mi’gmaq.

In 2002, MMS began this special honoring of our elders in collaboration with the leaderships of Gesgapegiag, Gespeg and Listuguj.

En 2002, le SMM a lancé cette pratique spéciale pour rendre hommage à nos Aînés avec la collaboration des leaders de Gesgapegiag, Gespeg et Listuguj.

© 2010 Mi’gmawei Mawiomi Secretariat



MMS Research Booklet #1