Page 1

P O R T F O L I O

graphic design photography

anouar oubnichou


P O R T F O L I O

graphic design


Heritage Days Visuals for the various activities of the Chellah site during the 2017 edition of Rabat and SalÊ’s Heritage Days


Heritage Days Visual identity created for the main event of Heritage Days 2017, the Jilali Gharbaoui exhibition

Atelier ‫اجلاللي‬

Jilali

‫الغرباوي‬

GHARBAOUI

DU 20 AU 23 AVRIL / CHELLAH


Heritage Days Presentation pack of the 2017 Heritage Days

J O U R N É E S D U PAT R I M O I N E

CIRCUIT DU CHELLAH

Pour les visiteurs minutes ne présen l’imposante porte d les deux portes d en premier. En pa mosquée, complex

D O S S I E R D E P R É S E N TAT I O N 2 0 1 7

Nous proposons book du site du schématiser par la imprimé en deux opaque tandis que jeu de matière est la reconstitution. C


les évènements

les circuits

ATELIER CONTES

CIRCUIT MÉDIÉVAL - CHAMS EDDOHA

intéressés par l’époque médiévale seulement, ce circuit de quarante-cinq ntera que ces monuments et ruines. La visite débute par une présentation de du 14èmepour ensuite descendre vers la plateforme qui domine le site et vers donnant accès au complexe du médersa afin de visiter le hammam mérinide assant par le jardin du Chellah, nos visiteurs pourront ensuite visiter médersa, xe funéraire et marabouts d’Abou lhassan et Chams Addoha.

L’idée de cette activité est de mettre en valeur le patrimoine immatériel du site du Chellah. A travers plusieurs contes relatifs aux attributions des différents Marabouts, le public va découvrir l’histoire de chacun d’eux et se familiarisera avec le contexte de l’apparition des marabouts au Maroc. Le cycle des comptes sera conforme à un planning précis par journée.

logistique et planification

logistique et planification

BUDGET PRÉVISIONNEL

AMÉLIORATION DU ROADBOOK

cette année une consolidation des supports iconographiques dans les RoadChellah. L’idée est de dessiner les structures existantes dans les sites et de a suite sur cette même base les parties manquantes. Le produit ainsi fini sera parties sur deux supports différents. La première partie (l’existant) sur un papier e la deuxième partie (schémas du manquant) sur un papier calque. Le but de ce t de présenter d’abord l’existant sur lequel viendra se poser, en tournant la page, Cette démarche permettra une meilleure conception des monuments.

Le tableau suivant reprend les coûts des besoins pour accomplir les objectifs des JDP 2017 : Stand du Chellah

Quantité

Jour

PU

PT

Dalot

2

3

700,00

1400,00

Comptoir

1

3

300,00

300,00 100,00

Table

2

3

50,00

Chaise

15

3

15,00

225,00

Frais de bouche

25

3

80,00

2000,00

Oriflamme

1

3

200,00

200,00

Sécurité

4

3

485,00

1940,00

Frais d’impression

1

Achat

2500,00

2500,00

Poubelle/mat nettoyage

1

Achat

Portevoix

5

Achat

500,00

2500,00

Atelier Gharbaoui

1

Frais d’organisation

20.400,00

20.400,00

Veillée nocturne avec Fayçal Azizi

1

Frais d’organisation

20.000,00

20.000,00

Contes

1

Frais d’organisation

400,00

400,00

Soit un total de 55 565,00 Dirhams incluant les frais de logistique su site ainsi que les animations.

1000,00

1000,00

Récapitulatif provisoire Stands

12.165,00

Animations

43.400,00

Total provisoire

55.565,00


Elégies Presentation pack for “Elégies”, photography and art installations exhibition presented at the C.C Art Center of Ispahan, Iran, by the French photographer Megan Laurent

ÉLÉG I ES

ME GA N L AUR EN T -

ÉLÉG I ES

ARTISTE VISUEL

2017

Cette exposition pe artistique de Février Ispahan, en Iran. (ht

La monstration de c de cette même ann région Hauts-de-Fra la mobilité à destina

ÉL É G I ES , UNE EXP O S I T I O N P ER S O NNEL L E

-

PHOTOGRAPHIE TE XTE S INSTALLATIONS

-

2017

Cette exposition pr personne, qui rela persistants voir tra un exutoire, une p cathartique. Chaqu du manque, du pro abandon familial ou sortes de “vides” qu ne permettent pas d volontaire de laisser sa propre histoire et de cette proposition

Ces décharges litté fonction narrative à comme une ré-app pas pu assister pou fonction symboliqu comme en Orient ce morts. Le linceul bla trois religions monot le relais désormais), par son histoire et s

Cette installation e un espace d’expo d’une image menta pièce se veut comm mannequin et ces é Le recouvrement d anonyme et permet

image de corps recouvert est dans le domaine du champ


ersonnelle ELEGIES est le fruit d’une résidence r à Mars 2017, au C.C Art Space, centre d’art à ttp://ccartspace.ir/)

cette dernière a réalisée en Août et Septembre née. Ce travail artistique a été soutenu par la ance, grâce à l’obtention d’une bourse d’aide à ation des artistes visuels.

résente des textes courts, écrit à la première atent de réminiscences ou de souvenirs aumatiques. Je conçois ces textes comme poubelle à pensées, un exercice réflexif et ue voile qui encadre ce faux cadavre relate ocessus de deuil, soit d’un amour perdu, d’un encore la mort d’un proche, en somme toutes ui peuvent nous parcourir. Ces bribes de textes, d’identifier clairement l’événement relaté, il est r le spectateur dans le flou, celui-ci s’inventera t se créera son interprétation toute personnelle n artistique.

éraires couplées au mannequin donnent une à cette installation, je conçois cette dernière propriation d’un rite funéraire auquel je n’ai ur de multiples circonstances. Le voile a une ue multiple à travers le monde, en Occident elui-ci est employé à cacher et à préserver les anc est le dernier vêtement du mort dans les théistes (même si en Occident le cercueil a pris , il est donc un symbole fort, quasi universel, de son usage.

est la concrétisation d’une obsession dans osition, elle est la représentation physique ale, mais cette dernière reste artificielle. Cette me une métaphore de l’absence, à travers ce écrits, elle est une sorte de fantasme macabre. du corps par un drap blanc rend ce dernier de créer ce phénomène d’identification. Cette visuel une image-référence dans l’inconscient

p

J’avais pensé le désert de roches, dans mes rêves, hier j’ai foulé sa poussière, Mes yeux sont marqués à jamais de la terre rouge, Ma gorge a respiré cet air pur, Mes cheveux ont dansé dans le vent, Mon jambes ont connu l’élan du monde, Mon sang a vibré face au vide Mon esprit s’est lavé du mal, je n’étais rien, rien, Des milliers d’années m’ont envahie

collectif, de par sa surexploitation dans les médias. Paradoxalement, on montre rarement le corps à l’état de cadavre socialement, on préfère par respect et tabou mais aussi par crainte, le dissimuler, car il nous rappelle à notre propre finitude. Ce voile est à l’image de l’Occident, une dissimulation pure et simple de la mort, pire un refoulement tacite de toute une société, la mort et ses signes ont disparu du champ social. Les artistes post-modernes et contemporains conscients de ce vide des représentations, se sont emparés de cette problématique, par divers recours : - l’esthétique disparitionniste; - le photo-journalisme; - l’esthétique de l’extrême. C’est ainsi que les artistes contemporains se posent comme “relais” du rite funéraire, et participent à un processus de sublimation. C’est également ma démarche à travers ce simulacre ou cet artefact de ce funérarium . Suite au décès tragique d’un membre de mon entourage, j’ai tenté de donner une forme ou plutôt de signifier cette absence dans mon travail artistique qu’est le SELFPORTRAIT PROJECT, je me suis figurée en ressentant ce vide, ce trop plein de ressentiment (voir les photographies sur mon site www.meganlaurent.com). C’est à travers ces textes que ma “voix”, mes pensées se font entendre, en les communiquant aux spectateurs, je dynamise cette métaphore du cadavre. Ce dernier est une surface de projection pour de multiples formes de deuils : de l’humain ou de la chose disparue. Comme tout survivant, j’essaye de donner en vain une “place” à un défunt afin de pouvoir cohabiter avec ce dernier, mais en assistant pas à ces funérailles, ce dernier erre sans fin dans un espace mental. Ce corps étant enterré en Turquie, un pays voisin de l’Iran, cette proximité géographique a dû certainement jouer dans l’élaboration de ma thématique de résidence. “La mort, source de tous les mythes, n’est présente qu’en autrui et seulement en lui, elle me rappelle d’urgence à ma dernière essence, à ma responsabilité”.


Regards St-Leu Visual identity and communication media of the 2018 cultural event “Regards Saint-Leu, une balade connectée”, organized by the Robins des Arts association in Amiens, France

L’ASSOCIATION DES ROBINS DES ARTS VOUS CONVIE À SON ÉVÉNEMENT

Z

(RE)DÉCOUVRE

LE

REGARDS SAINT-LEU UNE BALADE CONNECTÉE

INT-LEU QUARTIER SA I

AUJOURD’HU

D’AVANT ET D’

SAMEDI 24 MARS 2018 PLACE ARISTIDE BRIAND - 12H30 SQUARE EDOUARD DUMUIN - 16H PARCOURS IMMERSIF DÉJEUNER CONVIVIAL CONCERT DE LA FANFARE EXTRÊME GEORGETTE EXPO DE PHOTOS D’ÉTUDIANTS DE L’UPJV EXPO DU PHOTOGRAPHE MATHIEU FARCY SPECTACLE DE LA COMPAGNIE ISSUE DE SECOURS

DOSSIER DE PRÉSENTATION DE L’ÉVÉNEMENT PAGE FACEBOOK DE L’ÉVÉNEMENT @robins.desarts

@robinsdesarts

@robinsdesarts


Regards St-Leu Social media visuals of the event, shared gradually following the communications strategy developped by the organizing team


REGARDS SAINT-LEU

SAMEDI 24 MARS 2018

ARTS DE LA RUE ZIC ZAZOU

ISSUE DE SECOURS

Zic Zazou a plus de 35 ans, Un vrai record pour une compagnie au parcours atypique dont le cœur a toujours balancé entre performances de rue et spectacles en salles, avec en ligne continue la musique, l’objet sonore et l’humour.

La compagnie Issue de Secours cherche à rendre compte des dualités et des complexités qui traversent les sentiments humains et les actes des hommes en faisant surgir du texte les désordres intimes ou collectifs et lui redonner sa fonction de parole publique.

Colporteurs de sons, rémouleurs de bruits, ravaudeurs de sourires, 9 musiciens à tout faire et leur outillage, véritable bric à brac musical, transforment la ville en un drôle de chantier et prouvent que la musique reste avant tout un échange, prétexte à curiosité, convivialité, humanisme et humour. Comptez sur eux, ils sauront vous en faire la preuve... par 9.

La chanson d’un gâs qu’a mal tourné retrace les chemins empruntés par Couté, tout au long de sa vie : contestataire et tendre, attentif à la misère, plein d’humour et d’ironie. Sur scène, deux gâs, clochards célestes, diseurs d’histoires et de chansons, inspirés par le quotidien des rues, des chemins, des villes et des campagnes traversées.

12H30 / PLACE ARISTIDE BRIAND

16H30 / PLACE EDOVARD DUMUIN

EXPOS PHOTOGRAPHIQUES S A ME DI 24 MA RS - 1 3 H

PL AMATHIEU C E A R T I S T I DLE E REGARD B R I A N D SAINT-LEU ÉTUDIANT D’ANTAN FARCY Photographe après avoir été éducateur spécialisé, la question de la disqualification sociale anime depuis toujours le travail de Mathieu Farcy. C’est avec grand honneur que nous vous présenterons les oeuvres de cet artiste au talent singulier, résultats de plusieurs semaines de recherches et de rencontres avec les habitants de Saint-Leu.

Connu comme étant un quartier festif et touristique, Saint-Leu abrite la plus grande communauté estudiantine de la ville. La vision des étudiants le pratiquant était donc primordiale à présenter. C’est dans ce cadre que nous vous présenterons une exposition de photos prises par de talentueux étudiants de la faculté des arts de l’UPJV.

Des photos d’archives exclusives de Saint-Leu seront géolocalisées sur l’application Cartograff. Cette collection inédite comporte des images du quartier comme vous ne l’avez jamais vu, et vous permettra de découvrir son passé riche et l’histoire de son patrimoine architectural.

PROGRAMMATION ARTISTIQUE


K’lma Collaboration with the Moroccan pop band K’lma for their lyric videos


P O R T F O L I O

photography


Jazz au Chellah Photos of the Rabat jazz festival presented as part of a collective exhibition at the Institut Franรงais during Heritage Days 2017


Main street Photo covergae of the ‘‘Main Street” exhibition presented during the street art festival Jidar 2015 Mohammed VI Museum of Modern and Contemporary Art, Rabat, Morocco


Jidar festival Photo coverage of the 2015 edition of the Rabat street art festival shared on the Moroccan and US versions of the Huffpost


Fashion Days Casa Photo covergae of Casablanca Fashion Week 2012 Casablanca, Morocco


Marrakech Supercut Photos presented in a personal exhibition CafĂŠ du Livre, Marrakech, Morocco


Fatine Zaimi Photos part of a collaboration with the Moroccan fashion influencer Fatine Zaimi


P O R T F O L I O

graphic design photography

anouar oubnichou

Profile for Anouar Oubnichou

PORTFOLIO / Photography x graphic design  

Graphic design and photography portfolio.

PORTFOLIO / Photography x graphic design  

Graphic design and photography portfolio.

Advertisement