Page 1

FRAN 4001 INTRODUCTION A LA LITERATURE

sens. Aussi est-ce bon de s’adresser à toi. Je veux te parler. Eve- Aie confiance en moi.

Le Jeu d’Adam

Le Diable- Que nul n’en sache rien. Eve- Qui le saurait?

LA TENTATION

Le Diable- Pas plus Adam que les autres. Eve- Non, vrai de vrai.

Le Diable- Eve, je viens à toi.

Le Diable- Je te parlerai donc, écoute-moi. Il

Eve- Pourquoi cela, Satan, dis-moi? Le Diable- Je veux ton bien et ton

honneur.

Eve- Que Dieu les accorde. Le Diable- N’aie pas peur: depuis longtemps je connais les secrets du paradis, je t’en dirai une partie. Eve- Commence donc, je l’entendrai. Le Diable- M’écouteras-tu? Eve- Bien sûr, je ne te fâcherai en rien. Le Diable- Me garderas-tu le secret? Eve- Oui, par ma foi. Le Diable- Il ne sera pas révélé? Eve- Pas par moi. Le Diable- Je me fie à ta promesse et ne te demande pas d’autre gage. Eve- Tu peux croire à ma parole. Le Diable- Tu as été à bonne école. J’ai vu Adam, mais il est trop fou. Eve- Il est un peu rude. Le Diable- Il mollira. Il est plus dur que le fer. Eve- Il est très noble. Le Diable- C’est un vrai serf. Il ne veut prendre soin de lui; mais qu’il prenne au moins soin de toi. Tu es faible et tendre chose, tu es plus fraîche que la rose, tu es plus brilante que le cristal ou que la neige sur glace unie. Il est mal assorti, le couple qu’a fait le Créatur. Tu es trop tendre et lui trop dûr. Et cela ne t’empêche pas d’être plus sage; tu t’est fait une tête pleine de

n’y a que nous deux en ce chemin. Adam est là mais n’entend pas. Eve- Parle haut, il n’en saura mot. Le Diable- Je vous avertis d’une grande tromperie qui vous est faite en ce jardin. Les fruits que Dieu vous a donnés ne sont guère bons. Celui qu’il vous a tant défendu possède une grande vertu. En lui est la source de la vie, de la puissance, de la seigneurie, en lui est la science de tout, du bien et du mal. Eve- Quel goût a-t-il? Le Diable- Un goût céleste. A ton beau corps, à ton visage, il conviendrait que tu deviennes la reine du monde, des hauteurs du ciel aux profondeurs de l’enfer, que tu saches tout ce qui doit être, que tu sois maîtresse souveraine de l’Univers. Eve- Le fruit peut donner tout cela? Le Diable- Oui, en vérité. Eve- Rien que de le voir me fait du bien. Le Diable- Que sera-ce si tu en manges? Eve- Ah, je ne sais. Le Diable- Ne me croiras-tu pas? Prends-le, toi, la première. Puis donne-le à Adam, vous aurez alors la couronne du ciel, au Créateur vous serez pareils. Il ne pourra plus vous cacher aucun dessein. Aussitôt que vous aurez mangé du fruit,


votre cœur sera transformé, avec Dieu vous serez

Adam- Est-ce tellement bon?

d’égale bonté, d’égal pouvoir.

Eve- Tu le sauras, mais tu ne peux le savoir si tu

Eve- J’ai peur.

n’y goûtes pas.

Le Diable- Ne t’occupe pas d’Adam.

Adam- J’ai peur.

Eve- Plus tard.

Eve- Va.

Le Diable- Quand?

Adam- Je ne veux pas.

Eve- Attends qu’Adam soit parti.

Eve- Tu hésites par lâcheté.

Le Diable- Mange ce fruit sans hésiter. Tarder

Adam- Eh bien, je le prendrai.2

serait de l’enfantillage.

Eve- Mange, tiens. Grâce à lui, tu connaîtras le

[Le Diable quitte Eve et va vers l’Enfer. Adam

bien et le mal. J’en mangerai la première.

s’approche, mécontent et impatient.]

Adam- Et moi après toi.

Adam- Dis-moi, femme, que te demandait le

Eve- J’espère bien... J’y ai goûté. Dieu, quelle

méchant Satan? Que te voulait-il?

saveur! Je n’ai jamais senti rien de si doux. Oh,

Eve- Il m’a parlé de notre honneur.

la saveur de cette pomme!

Adam- Ne crois pas le traître! C’est un traître, je

Adam- Vraiment?

le sais.

Eve- Jamais homme n’y goûta. Mais voilà que

Eve- Et comment le sais-tu?

mes yeux voient tout. Je ressemble à Dieu tout-

Adam- Parce que je l’ai éprouvé.

puissant. Tout ce qui fut et qui doit être, je n’en

Eve- Et que m’importe? Vois-le, il te fera

ignore rien. Tout est à moi. Mange, Adam,

changer d’avis.

n’attends pas, il est temps.

Adam-Il ne le fera pas, car jamais je ne le

Adam- Je te croirai, tu as mon cœur.

croirai, sauf bonne preuve. Ne le laisse plus

Eve- Mange, tiens, et n’aie pas peur.

t’approcher, il est de très mauvaise foi. Il a

[Adam mord au fruit et tout aussitôt,

voulu jadis trahir son seigneur et s’élever à sa

connaissant son péché, il se baisse pour se

hauteur. Un misérable qui a fait cela, je ne veux

cacher des spectateurs, ôte son vêtement

pas qu’il ait accès auprès de nous.

d’apparat, en revêt un de pauvre, fait de feuilles

[A ce moment, un serpent bien machiné monte

de figuier. Puis il commence une longue

le long du tronc de l’arbre défendu. Eve

plainte.]

approchera son oreille comme pour écouter ses

Adam- Hélas, me voilà mort, j’ai perdu mon

avis. Ayant reçu de lui une pomme, elle la

âme, comment rencontrer mon Seigneur? Ah,

présentera à Adam; mais Adam ne la prendra

Mort, pourquoi me laisses-tu vivre? Que le

1

pas. ]

monde se délivre de moi! Pourquoi s’encombre-

Eve- Mange, Adam; tu ne sais ce que c’est.

t-il de moi? En Enfer sera ma demeure, en Enfer

Prenons ce bien qui s’offre à nous.

j’aurai ma vie... Malédiction est sur moi! Qui se

1

2

Ces indications de scène étaient rédigées en latin.

Remarquez comme Eve a habilement piqué l’amour-propre d’Adam.


souciera de mon sort? J’ai manqué au Roi du ciel!... A qui crier à l’aide, à qui, alors que ma femme me trahit, elle que Dieu me donna pour moitié! Ah! Eve! (il l’aperçoit) Femme insensée! Pour notre malheur tu naquis de moi. Que n’a-t-elle brûlé, la côte qui m’a mis en pareille peine!... Quand on me l’a prise, que ne m’a-t-on plutôt tué? La côte a trahi tout le corps. Elle l’a livré au mal... Ah! Eve, quelle mauvaise heure! J’ai péri par ton conseil, me voilà tombé de la plus haute montagne au fond du ravin, qui m’en tirerait si ce n’est le Dieu de Majesté? Que dis-je, hélàs! Qui ai-je nommé? Il m’aiderait? Je l’ai mis en colère. Seul à l’aide me viendra celui qui de Marie naîtra... De personne je ne sais prendre du réconfort, puisque l’accord avec Dieu nous l’avons rompu. Alors, que Dieu fasse à son gré! Pour nous il n’y a plus qu’à mourir. [Ici le chœur entonne un verset de la Genèse, mis en musique sur des paroles latines qui signifient: <<Adam, où es-tu? etc.>>]


La tentation  

La tentation

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you