Page 16

Rapport du Comité Scientifique

Au cours de sa séance de printemps, le Comité Scientifique (CS) de la Fondation Phénix s’est documenté sur les avantages d’une formulation de méthadone qui présente l’intérêt de ne contenir que l’énantiomère (lévométhadone ou L-Polamidon) agissant spécifiquement sur les récepteurs aux opiacés. Elle peut se substituer au racémate (R- S-méthadone), dispensé en général à la Fondation Phénix dès sa création en 1986. Le racémate présente plus d’effets indésirables (toxicité cardiaque par prolongement de l’intervalle QTc) et des risques d’interactions plus importantes. La séance de documentation a été effectuée par une délégation du centre Arud de Zürich (Dr R. Pirrotta), dont les préoccupations et les activités se recoupent largement avec celles de la Fondation Phénix. Il a aussi été question dans cette séance d’une spécialité de morphine orale (Sèvre-Long) à libération prolongée, qui a une efficacité égale à celle de la méthadone pour une durée d’action de 24 h en réponse à une seule prise journalière. En conséquence, le Conseil de Direction et le CS ont examiné attentivement les modalités et les applications de ces nouvelles possibilités ou alternatives pharmacologiques des traitements des addictions aux opiacés. Cet objectif fait partie du plan stratégique 2017-2020 rédigé par la Directrice générale visant à proposer un protocole de prise en soins clinique de cette pathologie. Ce protocole, quasiment achevé, comprend : 1) un résumé des effets pharmacologiques des anciennes et nouvelles molécules à disposition ; 2) un algorithme décisionnel permettant de déterminer pour chaque patient, naïf ou déjà dépendant, le traitement le plus optimal; 3) un protocole de recherche permettant l’évaluation des traitements.

Professeur Michel Schorderet Président du Comité Scientifique Membre du Conseil de Fondation

Dans sa séance automnale, le CS s’est penché sur la problématique de l’addiction au sucre, dont l’un des membres externes du CS, à savoir le professeur Christian Lüscher, a entrepris des études préliminaires chez la souris. Son but est de déterminer les circuits neuronaux qui pourraient être impliqués dans la prise hédonique de ce type de nutriment. Cette recherche fondamentale, effectuée dans le sillage des autres tentatives de son groupe visant à localiser, voire 16

Profile for AnnePhénix

Rapport d'activités 2016 de la Fondation Phénix  

Rapport d'activités 2016 de la Fondation Phénix  

Advertisement