Page 1

2012anne

M o n t p e l l i e r BRISSAUD numéro 4

au centre

L’édito

Déjà 16 années dʼactions politiques derrière moi, de simple militante à membre de cabinet

ministériel. Cet apprentissage, je lʼai fait à la manière des compagnons du tour de France, souvent loin du Clapas mais avec une idée en tête: revenir pour agir.

Agir en priorité contre cette drôle dʼomerta installée sur la ville. Certains parlent de courage, je dirais plutôt que jʼai de la chance. Chance dʼavoir été bercée par des aïeux résistants, des combattants de la liberté, et je crois pouvoir dire que j'ai hérité de ce trait de caractère. Je ne suis pas révolutionnaire et je sais que vouloir cette libération pour Montpellier exige modestie et humilité. Je suis ambitieuse pour le devenir des Montpelliérains mais j'ai conscience que nous ne réussirons qu'ensemble, avec tous ceux qui se reconnaîtront dans cette ambition. Mon engagement est entier. Vous pouvez compter sur moi.

A bon entendeur: jʼy suis et jʼy reste!

AB

Journal de campagne

Dans la suite de ce journal, l’interview de Dominique TIAN, député des Bouches du Rhône, le « Billet de Willy », le reportage « à la rencontre des Montpelliérains » de La Paillade des Hauts de Massane, nos prochains rendez-vous. Bona legida!

Prenons-en de la graine ! La fonction publique doit être aux services des Français, de tous les Français. Cʼest de la responsabilité des élus à leur niveau de subsidiarité de prendre les décisions et de les assumer. Le fonctionnaire n’a pas de compte à rendre à l’électeur, l’élu si. Nous devons nous garder de laisser gangrener notre société par le « responsable mais pas coupable »… si chers à mes adversaires socialistes.

Lʼélu, élu local ou parlementaire, doit faire en sorte que la fonction publique soit assurée avec efficacité et efficience. Ces missions sont celles qui font de notre nation un tout, une force respectée dans le monde que ce soit sur le plan culturel, scientifique, économique, militaire ou encore diplomatique, mais aussi une force aux services des Français. Cette entraide mutualisée va bien au-delà d’un lien entre citoyens, il fait partie intégrante de notre héritage et de ce que nous laisserons aux générations à venir.

de lʼéconomie. Cʼest la version moderne de lʼéconomie administrée des Soviétiques. Cela permet de placer ses amis dans des structures quasi-indépendantes, justifiées par des missions d’intérêt général, avec l’argent du contribuable et aucun véritable contrôle. Par exemple, à Montpellier on a créé des structures pour soi-disant maîtriser les coûts du foncier et du logement. Que constate-ton aujourdʼhui? Ces prix ont battu tous les records à la hausse avec des prix comparables à ceux de Paris et une pénurie de logements! Bien sûr, les

Pour lʼexécution de ces missions, nous devons veiller à être les plus Conférence de presse sur la Place Castellane, Anne Brissaud avec Jean-Pierre performants. Il ne sʼagit pas de Loubet, Françoise Fassio, Jean-Pierre Rico et Willy Dimiglio. moyens financiers ou de postes, il sʼagit dʼune recherche permanente du meilleur esprits chagrins nous diront quʼil faut des pour notre ville, pour notre département, pour notre logements sociaux. Mais que fait-on pour les région, pour la France. Cʼest le rôle de nos Montpelliérains? pour les 70 % dʼentre eux qui nʼy fonctionnaires et ils en sont largement capables. ont pas accès? Cʼest de la responsabilité de lʼélu Jamais effectifs pléthoriques et moyens que de veiller à lʼéquilibre entre les missions financiers n’ont été suffisants pour être les nécessaires de lʼEtat et des collectivités et celles meilleurs ! Regardez Louis Nicollin : avec le que le secteur privé doit développer. A chacun ses 13e budget de la L1, son club vient dʼêtre sacré missions, à chacun son métier. champion de France. Prenez-en de la graine, mesdames et messieurs les élus socialistes de la Oui aux services publics performants! Non à l’économie administrée! région comme de la nation.

La dérive très à la mode dans la gestion de gauche et que nous devons combattre ensemble, cʼest la substitution. La substitution, cʼest la maîtrise par lʼEtat ou les collectivités locales de secteurs entiers

E l e c t i o n s l é g i s l a t i v e s - 2 è m e circonscription de l’Hérault - 10 et 17 juin 2012


Le Billet de Willy Lors de conversations avec anne BRISSAUD jʼai pu mesurer lʼétendue et la profondeur de ses connaissances sur les grands dossiers de lʼheure. Lʼemploi, la cohésion sociale, lʼécole, les retraites, lʼinsécurité, lʼEurope, la Chine, lʼAfrique, la faim dans le monde, lʼeau, etc. Rien ne lʼindiffère, tout lʼintéresse. Cʼest avec une assurance tranquille quʼelle développe ses analyses, ses points de vue. Elle sait les défendre avec conviction. Elle sait aussi écouter, interroger. Deux sujets la passionnent et la préoccupent: lʼUniversité et la Santé, deux sujets qui pour elles sont directement reliés à Montpellier et à son image. LʼUniversité est un pilier majeur de la connaissance, de la formation, de la recherche, et de lʼinnovation, ingrédients indispensables pour alimenter le moteur économique et portant le progrès social. Elle souhaite que les Universités de Montpellier continuent à occuper une place remarquable sur la scène nationale et déplore avec consternation que la « bataille des égaux » ait entraîné le déclassement de notre ville dans les pôles de compétence. La Santé, parce que le centre hospitalier de Montpellier est un des plus réputés de France, un des mieux équipés. Là aussi, elle marque sa volonté de tout mettre en œuvre pour sauvegarder et fortifier ce Pour vous et avec vous.

bien précieux, au service des Montpelliérains. Au-delà de sa volonté dʼagir et de réussir, jʼai découvert en la voyant sillonner nos quartiers, sa curiosité et son ouverture aux autres. Il suffit de la voir devant les écoles, écouter, discuter avec les mères de familles sur les fins de mois difficiles, sur les femmes seules, sur le surendettement, sur lʼéchec scolaire mais aussi sur la cuisine, les chats et les chiens, etc. Il faut lʼentendre aborder avec les commerçants les problèmes de la TVA ou de lʼapprentissage, écouter les anciens expliquant lʼimportance des aides quʼils apportent à leurs enfants et petits enfants pour les aider à « faire face », plaisanter avec les plus jeunes racontant leurs exploits au foot. Après un tel parcours, une conclusion sʼimpose, il est évident quʼelle sera pour les Montpelliérains une interlocutrice attentionnée et efficace, il est sûr quʼelle fera un remarquable Député. Il vous appartient de lui accorder votre confiance. Anne BRISSAUD le mérite.

Willy Dimeglio, Député honoraire.

Une journée avec anne Brissaud Anne BRISSAUD et son équipe se sont rendus dans les quartiers de La Paillade et des Hauts de Massane pour rencontrer une nouvelle fois les Montpelliérains.

profiter de l'une des plus belles vues de Montpellier. Les Hauts de Massane nous offrent dʼun côté un point de vue imprenable sur la ville, de lʼautre un espace arboré entourant le lac des Garrigues. Des immeubles surplombent le lac des Garrigues qui pourrait bien passer inaperçu auprès de visiteurs occasionnels du quartier. Situé en contrebas de lʼAvenue Guilhem de Poitiers, le lac est dʼun bleu turquoise étonnant et ses bordures proposent un espace de détente que les habitants du quartier semblent apprécier. Nous y faisons quelques rencontres très sympathiques et des échanges sʼengagent sur les us et coutumes du quartier.

Le lac des Garrigues

Rencontre avec les exposants du marché aux fleurs de La Paillade.

Sur le marché aux fleurs, situé à lʼentrée de La Paillade, juste avant le stade, Anne et son équipe y découvrent les différents produits de saison proposés par les exposants de la région. Le marché offre des couleurs printanières. On y trouve des plants de tomates, des aromates, et toutes sortes de fleurs. Cʼest lʼoccasion pour Anne dʼéchanger à nouveau quelques mots avec des pépiniéristes. Elle est depuis longtemps sensibilisée au respect et à la préservation de la nature grâce à son frère, aujourdʼhui horticulteur en Guadeloupe, spécialisé dans la culture de plantes rares. En sortant du marché, nous passons un moment avec un éleveur de Cazouls-Les-Béziers et ses animaux. Nouvelle occasion pour Anne de nous raconter quelques anecdotes de son enfance…

ZFU-La Paillade

Les puces de La Paillade

entrepreneurs implantés en Zone Franche Urbaine et dʼéchanger avec eux sur les différents aspects de leur expérience. Les entrepreneurs rencontrés ont pu présenter les avantages dʼune ZFU mais aussi les difficultés quʼils ont rencontrées lors de leur installation. Les discussions ont principalement porté sur lʼimportance et les effets positifs de la présence dʼacteurs économiques dynamiques et innovants dans les quartiers, et sur leur contribution au vivre ensemble.

Le marché aux fleurs

Anne BRISSAUD et son équipe se sont rendus début mai dans le quartier avec Yves JEGO, ancien ministre, président de lʼassociation « Entreprendre Villes et quartiers » et fondateur de lʼassociation « Pro France » chargée de promouvoir le label « Origine France Garantie ». Lʼobjectif était de rencontrer des

Anne BRISSAUD échange avec des riverains aux halles de La Mosson.

Chaque dimanche, le parking devient un lieu dʼéchanges pour les passionnés de puces et autres chineurs. Lorsquʼelle était étudiante, Anne faisait ellemême régulièrement les puces afin dʼy vendre les bibelots récupérés dans le garage de ses grands parents et ainsi gagner quelques francs. A de nombreuses reprises, anne BRISSAUD et son équipe se sont rendus aux Halles de la Mosson afin dʼy rencontrer des habitants du quartier et les alentours. Ces rendez-vous permettent à Anne de rester au plus près des préoccupations des Montpelliérains et dʼéchanger avec eux autant sur des problématiques de politique locale que nationale.

Les Halles de la Mosson

Anne nous emmène prendre un peu de hauteur et

Les Hauts de Massane

Anne en profite pour indiquer quʼun membre de sa famille avait dʼailleurs fait le pari dʼinstaller son entreprise à La Paillade il y a de cela 12 ans. Pari réussi.

A lʼoccasion de lʼune de ces visites, Kaïna TV, une web tv locale, a dʼailleurs réalisé un reportage. Cʼest aussi sur le plateau de cette web TV quʼanne BRISSAUD a participé à son premier débat télévisé.

E l e c t i o n s l é g i s l a t i v e s - 2 è m e circonscription de l’Hérault - 10 et 17 juin 2012


à la rencontre des Montpelliérains

2012anne

BRISSAUD Journal de campagne

Dominique TIAN Député des Bouches du Rhône Membre de la commission des affaires sociales à lʼAssemblée nationale Quel est le coût de la fraude sociale ?

Lac des Garrigues, Hauts de Massane.

En passant devant la caserne de sapeurs pompiers, Anne nous apprend que lorsquʼelle était étudiante et bénévole pour lʼassociation départementale de protection civile (ADPC34), elle a passé ses diplômes de secourisme avec des jeunes qui aujourdʼhui sont pompiers professionnels dans cette caserne.

également le souvenir de cinq saisons entières passées à servir aux buvettes en parallèle de ses études.

D.T. : Le rapport parlementaire que jʼai déposé à lʼAssemblée nationale a évalué la fraude aux prestations sociales (logement, RSA, familles, maladie, sécurité sociale, retraite) et aux cotisations sociales (travail illégal) à environ 20 milliards dʼeuros. Même si cela ne représente quʼenviron 1 % des prestations distribuées, ce chiffre est quand même considérable. La politique mise en place par le gouvernement Fillon avait commencé à porter ses fruits puisque lʼensemble des fraudes aux prestations et aux prélèvements détectés en 2010 a représenté 458 millions dʼeuros, ce qui est deux fois plus quʼen 2006. Quelles sont les conséquences de cette fraude?

D.T. : La fraude sociale ne constitue pas seulement une perte de ressources très importante et une masse considérable de dépenses injustifiées pour nos finances sociales, elle est aussi source d'injustice, de déséquilibre économique et plus fondamentalement, elle sape la confiance des assurés dans notre système de protection sociale.

Anne nous parle également de son grand-père, Pierrot, qui organisait chaque année au centre nautique de la Paillade, des opérations dʼinitiation à la plongée sousmarine auxquelles elle avait lʼhabitude de participer.

Quelles sont vos propositions pour lutter contre la fraude sociale ?

Ce quartier est emblématique pour

Le stade de la Mosson

L’Avenue Guilhem de Poitiers, aux abords du lac des Garrigues.

Enfin, en plus dʼavoir de la famille ayant vécu dans lʼune des tours de La Paillade, Anne a fait son stage de Maîtrise avec une psychologue du travail au CFA de La Paillade, Centre de Formation des Apprentis du Bâtiment.

CFA

Match de football avec le MHSC contre Lille, 1/0 !

Montpellier notamment grâce à son stade qui a vu se succéder de grands moments sportifs, tant en football quʼen rugby. Aujourdʼhui, la victoire du MHSC le met encore plus à lʼhonneur. Supporter inconditionnel de lʼéquipe de sa ville, anne BRISSAUD assiste régulièrement aux matchs, mais pour elle il évoque

D.T. : Lʼarsenal juridique pour lutter contre la fraude sociale est en place, ce quʼil faut maintenant, cʼest généraliser son application. Ainsi, pour améliorer le pilotage de la politique contre la fraude, il paraît indispensable de développer l'interconnexion des fichiers entre les organismes sociaux et les services fiscaux et de prévoir lʼutilisation de la biométrie pour sécuriser les identités des titulaires de Carte Vitale.

On le voit, La Paillade est donc un quartier quʼanne BRISSAUD connaît bien et a régulièrement fréquenté. Pour elle, il fait partie de Montpellier et doit être considéré en tant que tel. Equipe de rédaction: SC - AM - JFB Illustrations: PL - AM

E l e c t i o n s l é g i s l a t i v e s - 2 è m e circonscription de l’Hérault - 10 et 17 juin 2012


numéro 4

à votre rencontre… Vendredi 25 mai

Mercredi 30 mai

Samedi 2 juin

11h : Fête de la Biodiversité 2012 - Esplanade 15h : Antigone de l’artisanat

9h : Café rencontres - Halles Castellane 10h : Commerces Ecusson 20h45 : Match de Handball contre Créteil - Stade René Bougnol

10h : Rencontres des Commerces de la Roqueturière 11h : Marché des Arceaux 12h : Vide-greniers en Fanfare - Beaux-Arts

Jeudi 31 mai

Dimanche 3 juin

Comédie du livre

10h : Marché Paysan - Antigone 11h30 : Halles Jacques Cœur - Parc à Ballons

Samedi 26 mai 10h : Commerces Saint Denis 11h30 : Halles de la Paillade 20h30 : 30e championnat d’Europe de Gymnatisque - Parc des Expositions

Dimanche 27 mai 11h : Marché Saint Clément

Mardi 29 mai 10h : Commerces Saint Paul 11h : Marché aux fleurs de la Paillade 18h30 : Conférence Christian Rolot, « Goût et dégoût de Jean Cocteau » Permanence électorale: 8 Boulevard Victor Hugo - 34000 Montpellier

Vendredi 1er juin 11h : Marché d’Antigone 14h : Marché de l’Esplanade 19h : Inauguration du Festival des Fanfares

Lundi 4 juin 11h : Marché de Salengro 14h : Commerces Ecusson

www.annebrissaud.fr contact@annebrissaud.fr Tél. 04 99 65 02 15

z e t Vo

ier l l e p t n o M

Votez anne BRISSAUD suppléant jean-pierre LOUBET

Parc Montcalm

Journal de campagne d'anne Brissaud #4  

Dans la suite de ce journal, l’interview de Dominique TIAN, député des Bouches du Rhône, le « Billet deWilly », le reportage « à la rencontr...