Issuu on Google+


Au diable vauvert

LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE Parution 11 septembre 2014

John King White Trash Avec pour toile de fond le démantèlement des services sociaux britanniques un roman très noir et contemporain sur la fracture sociale : puissant ! Ruby est une infirmière qui croque la vie à pleines dents et aime voir le meilleur en chacun. Pour elle, l’hôpital dans lequel elle travaille est un microcosme de la société : un paysage chaotique et passionnant où tout le monde a une histoire à raconter. M. Jeffries travaille à titre de consultant en milieu hospitalier et s’occupe à la fois des patients et du personnel. Arrogant et élitiste, il doit faire face à toute sorte de personnages venus des bas-fonds : paresseux, ivrognes, violents, canailles, ignorants, drogués… Responsable des ressources et des dépenses, il applique une politique de nettoyage social terrifiante, une manière pour lui de rétablir un système de classes qui a disparu…

Roman Traduit de l’anglais par Clémence Sebag

White Trash est un conte terrible qui met en scène l’affrontement d’une femme de la classe ouvrière contre un homme de la classe moyenne supérieure. C’est une satire sociopolitique mordante sur les stéréotypes des classes sociales, mais aussi un roman social qui, en explorant le démantèlement des services sociaux anglais, traite finalement des inégalités et de la place de l’humain dans nos sociétés. D’une actualité troublante pour les Français, voilà un récit puissant, émouvant, parfois glaçant, toujours absolument fascinant.

384 pages – 22 ! ISBN 978-2-84626-802-8

« Au même titre que l’écossais Irvine Welsh, et bien plus que Nick Hornby, King est l’écrivain du football et de la classe ouvrière anglaise. » Hubert Artus, DonQuiFoot

VAU 3685 Diffusion CDE-SODIS

Tournée librairie en septembre : 19 sept. Paris, Atout livre 26 sept. Vienne, Lucioles Bordeaux, La Mauvaise réputation

« L’Auteur des meilleurs livres écrits sur la culture anglaise depuis la guerre. » Irvine Welsh « King est un maître de l’idiome et de l’argot. Il parle d’une voix qui exprime sans artifice la colère d’une jeunesse blanche britannique. » The Times Né en 1960 en Angleterre, John King a connu un succès immédiat avec son roman Football Factory (éd. Points), adapté au cinéma par Nick Love en 2004 et premier tome d’une trilogie composée de La Meute et Aux Couleurs de l’Angleterre, une fresque remarquable de la culture prolétaire britannique aujourd’hui. Dans ses autres romans, Skinheads (Au diable vauvert) et The Prison House (à paraître chez le même éditeur), il continue, dans le style naturaliste qui lui est propre, à s’inspirer et à explorer le peuple anglais, sa culture et les racines sociales de la violence : punks, hooligans et autres joyeux damnés.

CONTACTS PRESSE Anne VAUDOYER 06 63 04 00 62

avaudoyer@gmail.com

CONTACT LIBRAIRES Julien VIGNIAL 04 66 73 16 56 / 06 13 54 08 27

commercial@audiable.com


John King, White Trash, Au Diable Vauvert.