Issuu on Google+

Anne-Laure Cleeremans Architect


Contents


Extras

01 02 03 04 05

01 02

Greener Than_City Tokyo Strips K-nal HavrĂŠ

Volt Face Table

Trips

fotography

Anne-Laure Cleeremans Architect

Projets


01

Greener Than_City


Depuis toujours, Bruxelles connaît un

Depuis toujours, Bruxelles connait déséquilibreest/ouest. entre ses parties déséquilibre entre sesunparties est/ouest. Déjà lors de sa période de formation, de par sa situation Déjà, lors de sa période de formation, de physique la ville se développe beaucoup plus vers l'est.se De dévenos jours, par sa situation physique la ville plus parvers nos celaloppe se ressentbeaucoup encore et se marque exemplel’est. au niveau De morphologicela se ressent encore et aujourd'hui, se marque quejours, et socio-économique. Il nous semble important qu'au par exemple au niveau morphologique et somoyen du projet d'urbanisme et d'architecture, le Région de Bruxelcio-économique.Il nous semble d'ouest important les-Capitale réduise ces inégalités en redynamisant de la ville. aujourd’hui, qu’au moyen du projet Dans une optique de revalorisation de la partie ouest de Bruxelles, d’urbanisme et d’architecture, la Région de notre choix s'est porté sur un site, à notre sens, stratégique et influent. Bruxelles-Capitale réduise ces inégalités L'endroit choisi, se situe sur la commune d'Anderlecht, dans la vallée en redynamisant l’ouest de la ville. de la Pede et offreoptique divers avantages qui en font un lieu idéal Dans une de revalorisation de pour la le développement de la zone. Tout d'abord, sa localisation stratégique; partie ouest de Bruxelles, notre choix s’est le siteporté est connecté danssens, la partiestratégique ou celui-ci traverse sur directement un site, au à ring notre la Région de Bruxelles-Capitale et, est aussi bien desservi par elssur transet influent. L’endroit choisi, se situe lapublics commune d’Anderlecht, dans ports que connecté au futur réseau RER.la vallée de la Pede et offre divers avantages qui en et Le site offre un potentiel de développement de pôles économique font qui un peuvent lieu idéal poursele développement culturel; parfaitement coupler aux activités (ledepôle la zone. Tout d’abord, sa localisation commercial, le pôle de loisir et les grands espaces verts) déjàstraprésentes ; le site est connecté directement sur tégique le site. au ring dans la partie ou celui-ci traverse Les objectifs du projet se développent donc selon trois grands axes: la Région de Bruxelles Capitale et, est créer une cohésion au niveau local, redynamiser l'ouest de Bruxelles, et aussi bien desservi par les transports pudansblics un même temps inscrire Anderlecht dansréseau le développement que connecté au futur RER. international de Bruxelles. le site offre un potentiel de développement de pôles économique et culturel ; qui peuvent parfaitement se coupler aux activités (le pôle commercial, le pôle de loisir et les grands espaces verts) déjà présentes sur le site. Les objectifs du projet se développent donc selon trois grands axes : créer une cohésion au niveau local, redynamiser l’ouest de Bruxelles, et dans un même temps inscrire Anderlecht dans le développement international de Bruxelles Capitale.


n rties . etion ours, s logie qu'au uxeltlle. t elles, e uent. s

all茅e ur a le te; le verse e rans-

e

n et ue e p么le -ntes

t e axes: t es, et -

nter-

t s t r

c n e e -


Nous voulions dans la première phase du projet, mettre en place une forme claire, radicale, unitaire et fédératrice qui reNous voulions, dansles la première phase du projet, mettre enindéplace une grouperait 3 pôles pour l’instant forme claire, radicale, unitaire pour et fédératrice qui regrouperait les 3 pendants. Ensuite, répondre aux prétentions internationales du projet, une pôles qui sont, pour l'instant, indépendants. Ensuite, pour répondre était de et diverauxdeuxième prétentionsphase internationales du densifier projet, une deuxième phase sifier le site au niveau de son programme. consistait à densifier et diversifier le site au niveau de son programme. Nous voulions donc implanter en plus du dusport comNous voulions donc implanter en plus du commerce, et du merce, du sport et du loisir existants, de loisir existants, de nouveaux équipements collectifs tels qu'une salle nouveaux équipements collectifs tels qu’une de spectacle, une salle de conférence, un cinéma, des bureaux et un salle de spectacle, une salle de conférence, hôtel. un cinéma, des bureaux et un hôtel. Remarquons aussi la situation du site qui se trouve en Remarquons aussi la particulière situation particulière périphérie, il nous semblait donc important de ne pasil reprendre du site qui se trouve en périphérie, nous le modèle classiquedonc du Mixed Use urbaindetrèsnedense peu d'espaces semblait important pasavec reprendre publics. le modèle classique du mixed use urbain très dense avecaussi peuintéressant d’espaces nous Il nous paraissait de nepublics. pas enclaver Il la zone et de paraîssait aussi intéressant de ne pas enfaire dialoguer l'intervention avec les éléments existants. claver la zone et de faire dialoguer avec les nous éléments existants. En l’intervention ce qui concerne la méthodologie, avons travaillé par calques,

dans un premier temps en analysant le préexistants, à savoir: le réseau En ce qui concerne la méthodologie, nous viaire, le relief, le bâti, le ring qui est au dessus du site, les transports avons travaillé par calques, dans un premier en commun, la végétation. Par-dessus les couches temps enl'hydrographie analysantetle préexistant,à savoir: existantes et sans les modifier, nous avons superposé les calques le réseau viaire, le relief, le bâti, le du projet. ring qui est au dessus du site, les transports en commun,

l’hydrographie et la végé-

Le tation. projet prendPar-dessus la forme d'un les parc qui redessineexistantes et redonne une couches et sans les modifier, nous avons superposé cohérence au site. Ce parc est constitué d'équipements collectifs qui les calques du projet. évoluent indépendamment les uns des autres au milieu de nombreux espaces publics, verts et de détente. Le projet prend la forme d’un parc qui redessine et redonne une cohérence au site, Ce parc est constitué d’équipements collectifs qui évoluent indépendamment les uns des autres au milieu de nombreux espaces publics, verts et de détente.


02

Tokyo Strips


Tokyo et ses contrastes. Le site de ce projet se situe dans le tissu extrêmement dense de Tokyo, dans un quartier résidentiel de petite échelle, à proximité du quartier commerçant à plus grande échelle et d’un grand parc. Le programme consiste en un centre communautaire devant accueillir 15 à 25 personnes pendant 15 jours. Ce centre comprenant, entre autres: une salle d’exposition, des ateliers, un salon, une salle de conférence, une cuisine, une salle informatique et des fonctions de nuit. Tout ça compris dans une surface de 70m² au sol. L’idée de départ du projet est: travailler la compacité extrême tout en ayant des espaces de qualité. Nous sommes partis d’une séparation nette entre les espaces de nuit et de jour afin de diminuer au maximum de circulation superflue. Le centre est donc divisé en deux types d’espaces distincts: l’espace de nuit est un «bloc» fermé et les espaces de jour se déclinent en «tiroirs», des plateaux complètement ouverts sur l’extérieur et les uns sur les autres. Les espaces de jour offrent une sensation de grandeur visuelle et physique car aucune parois ne vient les séparer. Seul un mur vient séparer les espaces de jour des espaces de nuit sur toute la hauteur du bâtiment et il vient en même temps jouer le rôle de mur porteur.


+3

+2

+1

0


03

K-nal


Le projet du Canal se concentre sur une grande zone inoccupée au nord de Bruxelles. L’ampleur du site pousse à s’intéresser à l’échelle entière de la ville. En effet, le site est tellement grand qu’il interagit avec la dynamique de l’intégralité de la ville. Le projet s’insère donc dans plusieurs schémas d’urbanisation comme par exemple les espaces verts le long du canal, les infrastructures routières, les infrastructures portuaires,... Le point de départ de ce projet part de trois lignes fortes: la création d’une grande gare intermodale déservant le nord de Bruxelles, la construction du nouveau stade de foot ainsi que toutes les infrastructures sportives qui l’accompagnent et un réaménagement des infrastructures portuaires. L’idée est de donner à cette grande zone actuellement recouverte de voies ferrées et des infrastructures portuaires, une réelle multifonctionnalité permettant aux habitants de se réapproprier ce vaste terrain. Le design urbain se développe comme suit: développement de bande y compris le canal. Chacune ayant son propre aménagement, type d’infrastructure et identité. Des liaisons transversales viennent relier ces bandes. Les liaisons se déclinent selon différents aspects: des voiries, des places, des parcs,... Ensuite, des pôles de fonctions dominantes viennent hiérarchiser l’ensemble du site lui donnant une cohérence globale. Cet ensemble vient par la suite se fondre, en quelques sortes, dans un tissu vert s’intégrant à un projet urbain plus vaste d’une trame verte qui traverserait la ville du nord au sud en longeant le canal. Bien sûr un travail minutieux s’est effectué sur le rattachement du site, actuellement complètement enclavé par les voies de chemin de fer et le relief, au tissu urbain environnant.


plan existant

Principe

Phases


04

Havré


Le stage à Harvé (ville à proximité de Mons) s’est déroulé durant le stage sur chantier de ma troisième bachelier. Avec une équipe de 10 personnes, nous avons imaginé et construit une cabane sur un terril de charbon. Le projet se décline de manière très simple: deux modules, un de jour et l’autre de nuit. Ces modules ont le même volume de base mais sont posés sur deux faces différentes. L’eurs ouvertures les différencient également, l’un a une face complètement ouverte sur la vallée et la forêt, l’autre qui est l’espace de nuit, n’a qu’une petite ouverture lui offrant une ambiance plus tamisée. La cabane est construite sur la pente même du terril, sa construction nous a donc demandé des techniques particulières. Les fondations sont en pneus recyclés posés les uns en quinconce des autres. Sur ces fondations, viennent reposer des hourdis de bois qui supportent le pods de la cabane. Ces hourdis permettent également une aération des fondations pour éviter que celle-ci ne pourrisse. Cette cabane, construite sur la pente du terril, permet une évasion une fois à l’intérieur. La couchette permet d’y passer des week-ends entiers et d’ainsi se couper de la ville.


05

Volt Face Table


La Volt Face Table est un objet multifonctionnel imaginé dans le cadre du cours de pensée constructive durant mon année d’erasmus à Québec. Cette table de salon est imaginée comme un objet que l’on peut, aux grés des envies, positionner sur chacune de ses faces. On peut y incorporer quatre verres, ainsi que des magazines et une bouteille qui s’insèrent dans l’épaisseur de la table. Le travail de sa forme permet également qu’elle devienne un objet lumineux, procurant une ambiance particulière à une pièce. Cette luminosité donne également une autre dimension au projet, elle lui apporte de la perspective, une notion de mouvement. L’aspect sculptural que l’on peut donner à un objet en carton est intéressant car il permet de créer du mouvement dans l’objet. Le projet reflète également une recherche de l’exploitation des propriétés du matériau qu’est le carton. La manière dont le carton fut travaillé donne cet aspect organique.


Extras


Merci. Thanks.

anne-laure.cleeremans@hotmail.com


Anne-Laure Cleeremans FR