Page 1

Un projet, un bilan, une démarche Mardi 9 février 2010 - élections étudiantes - N°0001

www.unefiep2009.wordpress.com

Une démarche :

l’ef-fi-ca-ci-té !

Informer, défendre, organiser la solidarité : une démarche payante. Reconduisez l’efficacité au quotidien : votez UNEF !

«

Un projet : autonomie, égalité, justice sociale. Sélection en master, pédagogie, frais d’inscription, recherche, écologie, campus délocalisés, vie associative... Les priorités et propositions de l’UNEF à Sciences Po P.2

Aujourd’hui, on vote !

A

ujourd’hui tous les étudiants, qu’ils soient en bachelor, en master, en échange etc. munis de leur carte d’étudiant, sont appelés à voter pour deux conseils : La Commission Paritaire qui se charge des questions de pédagogie, de la vie associative et syndicale et le Conseil de Direction qui décide des grandes orientations politiques de Sciences Po et vote notamment le budget, les conditions d’admission et les frais d’inscription. Les étudiants de M2 et les doctorants votent

en plus pour le Conseil Scientifique , qui est consulté sur tout ce qui a trait à la politique de recherche de Sciences Po. Enfin les doctorant sont amenés à élire leurs représentants au Conseil de l’Ecole Doctorale. Aujourd’hui nous élisons et donnons une légitimité à un syndicat étudiant qui aura à charge de représenter et de défendre les étudiants pendant toute une année (et non uniquement pendant les élections syndicales). Nous vous invitons à reconduire l’efficacité d’une organisation ainsi que sa capacité à

rendre régulièrement des comptes à ses mandants en étant disponible et efficace au service des étudiants !

Ne pas jeter sur la voie publique

P

our l’UNEF, être le syndicat des étudiants, c’est force que nous renouvelons perpétuelleavant tout adopter une démarche syndicale. ment nous permet de gagner de nouveaux Celle-ci repose sur trois missions qui font l’ef- droits pour les étudiants à tout moment de ficacité de son engagement : informer les étudiants, les l’année en obtenant pas exemple un délai défendre et organiser la solidarité en étant acteur du pour les bourses de mobilité, un forum de mouvement social. l’orientation, le dédoublement des amEtre efficace c’est obtenir de nouveaux droits en phis, un accès facilité à la LV2, l’accès concrétisant le rapport de force issu de notre présence aux bourses pour les prep’ENA etc. Mais quotidienne. Les élections sont un élément déterminant l’UNEF n’est pas seulement le syndicat des étudiants de ce dernier, mais ne peuvent se suffire à elles-mêmes, de Sciences Po, c’est celui de tous les étudiants. Notre et c’est parce qu’elles sont comimplantation nationale nous plétées par une démarche syndipermet d’obtenir des avanEtre efficace, c’est concrécale que l’UNEF est réellement cées fondamentales comme tiser le rapport de force issu de efficace au service des étudiants. le dixième mois de bourse anL’UNEF est efficace par l’in- notre présence quotidienne » noncé au mois de septembre. formation. Parce qu’informer un Efficace enfin, car l’UNEF étudiant de ses droits, c’est lui donner les moyens de s’engage concrètement pour faire vivre ses valeurs : la les défendre, l’UNEF utilise tous les moyens pour me- solidarité en mettant en place de la Bourse au Livres, la ner à bien ce premier objectif : Blog, Lettres des élus lutte contre les discriminations en participant à la Jourbimestrielles, Facebook, permanences quotidiennes en née Mondiale de lutte Contre le Sida, le féminisme via Péniche… des listes paritaires et la participation à la Journée de la Efficace aussi par la défense individuelle. Réinscrip- Femme etc. Voter UNEF c’est nous donner les moyens tion dans le master de leur choix, rattrapage probléma- de prolonger cet engagement au service des étudiants ! tique, exonérations de frais d’inscription sont autant Aujourd’hui et demain, reconduisez l’efficacité au d’exemples de services rendus aux étudiants. quotidien : votez et faites voter UNEF et associations Efficace encore par la défense collective. Le rapport de étudiantes !


2 Notre projet s’articule autour de trois priorités qui toutes cherchent à promouvoir l’autonomie, l’égalité entre les étudiants et la justice sociale.

Le projet de l’UNEF : nos trois priorités Priorité 1 : Contre la sélection en Master, pour l’autonomie de l’étudiant. L’administration met en place année après année une sélection entre les deux cycles de l’IEP : sélection sociale avec les masters jusqu’à 3 600€ plus chers que les 1ers cycles, et sélection tout court, par des « quotas » d’étudiants par école. La vigilance de vos élus est de mise à l’heure où les écoles sélectionnent, au mépris du règlement de scolarité et des droits des étudiants ! Parce que l’UNEF considère qu’il revient à l’étudiant de faire le choix de ses études et parce que l’orientation doit primer sur la sélection, nous demandons la fin de la sélection dans les écoles, le développement d’une vraie politique d’orientation ainsi que l’ajustement des frais de scolarité de Master sur ceux du premier cycle.

Priorité 2 : Pour des innovations pédagogiques ! L’UNEF demande le développement du e-learning à l’IEP, mais exige qu’il reste un complément, et que se tiennent parallèlement TOUS les cours magistraux en présentiel. De plus, au vu de la forte hétérogénéité de charge de travail des étudiants en conférences de méthode, nous demandons la mise en place de chartes pédagogiques qui stipuleraient à la fois l’ensemble des notions qui doivent être abordées dans le cours, et le nombre maximal de travaux exigibles. Enfin, si l’UNEF a obtenu la gratuité de l’IELTS en M2 et l’accès facilité à la LV2, nous demandons aujourd’hui que la LV2 devienne un droit, ainsi que l’extension de la gratuité de l’IELTS/ TOEFL pour les étudiants de deuxième année.

Priorité 3 : Pour des frais d’inscription plus justes ! L’UNEF a été le seul syndicat à voter contre l’augmentation scandaleuse des frais d’inscription l’an dernier. La réforme rend non seulement Sciences Po hors de prix (25 000 euros le master !), mais elle introduit en plus une différenciation entre les cycles, entre les étudiants selon qu’ils soient européens ou non, fait payer les étudiants indépendants selon les revenus de leurs parents etc. Enfin, le système est faussement proportionnel : il taxe,

Un bilan : la garantie de ce que nous ferons demain ! L’UNEF a tout au long de l’année 2009-2010 avancé de nombreuses revendications. Notre bilan est riche en victoires, mais rappelons simplement que grâce à l’UNEF cette année, ont été instaurés : La réforme du concours : Alors que l’examen était porteur d’importants biais sociaux, l’UNEF, qui a pour ambition de démocratiser l’enseignement supérieur, a impulsé cette réforme afin de le rendre socialement moins discriminant. Le forum de l’orientation : Ce

projet n’aurait jamais vu le jour si l’UNEF n’avait pas été présente en Juillet pour opposer à la sélection « antiréglementaire » d’étudiants à l’entrée de l’Ecole de la Communication. Le 10e mois de bourse et la fin des stages hors-cursus. Après 5 ans de pétitions et de mobilisations, la persévérance a payé ! De nombreuses autres avancées pourraient être détaillées. Mais évoquer le bilan des élus UNEF, ce n’est pas seulement revenir sur nos victoires, c’est aussi rendre

des comptes et prouver que nos engagements ont été tenus : Nous avions dénoncé lors des dernières élections la hausse scandaleuse de plus de 60% des frais de scolarité. Tous les syndicats nous avaient alors suivi dans cette dénonciation. Nous avons été au final les seuls à voter contre.

Trois priorités, et après ? Si l’UNEF a trois priorités pour ce mandat, nous n’oublions pas pour autant les (nombreux) autres sujets sur lesquels nous porterons la voix des étudiants et les défendrons l’année prochaine. Vie associative, recherche, campus délocs, éco-

logie, étudiants étrangers... retrouvez notre projet auprès de nos militants ou sur unefiep2009.wordpress.com.

en proportion de leurs salaires, davantage les tranches intermédiaires que les tranches les plus élevées. Nous demandons donc la linéarisation des frais d’inscription, l’égalité entre les étudiants européens et les non européens ainsi que la prise en compte des situations d’indépendance vis-à-vis des parents.

Commission paritaire 1. Louisa Acciari, 4A, Recherche 2. Hadrien Clouet, 2A, Nancy 3. Raphaëlle Rémy, 1A, Paris 4. Mate Bagossy, 2A, Poitiers 5. Maria Cotora, 5A, AP 6. Alexandre Fleuret, 3A, Inde 7. Taynja Abdel Baghy, 1A, Menton 8. Régis Nicolas, 1A, Paris

Conseil de direction 1. Arnaud Bontemps, 2A, Paris 2. Ségolène Tavel, 2A, Dijon 3. Nicolas Robin, 1A, Paris 4. Eve Robert, 4A, STU 5. Baptiste Bloch, 2A, Paris 6. Manon Aubry, 3A, Australie 7. Pierre Saglier, 1A, Poitiers 8. Valentine Lepage, 4A, AP

Conseil de l’école doctorale 1. Claire Marynower, CHSP 2. Jules Naudet, OSC 3. Adrien Fauve, CERI 4. Virginie Dutoya, CERI 5. Clément Rivière, OSC

Conseil Scientifique 1. Christian Brugerolle, M2 - Recherche 2. Marieke Louis, M2 - Recherche RI 3. Marion Bourgain, M2 - Recherche 4. Raphaël Brémondy, M2 - Recherche


Tract élection IEP de Paris  

Le tract des candidats "UNEF et associations étudiantes" aux élections universitaires de l'IEP de Paris

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you