Page 1

Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

C 02/01

Les 10 erreurs à ne jamais commettre, et les risques encourus… Pour que l’informatique ne devienne pas un cauchemar, le Conseiller Windows vous propose son guide des erreurs à ne jamais commettre. Certaines vous paraîtront évidentes, d’autres moins… Un conseil : lisez tout ! Et adoptez un comportement irréprochable ! Grâce à des conseils et des gestes simples, vous éviterez les pièges et l’informatique ne sera plus une ennemie.

Julien Neveu:

À l’arrivée, vous ne serez ni ingénieur ni développeur informatique. En revanche, vous serez un expert en règles de bonne conduite à appliquer devant un PC ou un matériel informatique. Cela vous évitera bien des pertes de temps, de données, et même d’argent…

fait les frais de

« Avant de connaître ces dix règles d'or de l"informatique, j'ai moi-même mon ignorance ! C'est pourquoi j'ai pensé vous faire profiter de

1 – Se connecter à Internet sans protection

C 02/02

2 – Débrancher son PC sans quitter Windows

C 02/03

3 – Continuer de travailler pendant un orage

C 02/04

4 – Installer un logiciel sans lire les conditions

C 02/05

5 – Acheter en ligne sur des sites non sécurisés

C 02/06

6 – Négliger le refroidissement de son PC

C 02/07

7 – Télécharger illégalement sur Internet

C 02/08

8 – Modifier le Registre sans sauvegarde

C 02/09

9 – Négliger sa position pour travailler avec un ordinateur

C 02/11

10 – Supprimer un logiciel « manuellement »

C 02/12

Ancien ingénieur pour un grand constructeur de processeurs, Julien Neveu est aujourd’hui formateur sur un vaste panel de sujets concernant l’utilisation de Windows et de nombreux logiciels.

mon expérience afin que vous ne fassiez par les mêmes erreurs malheureuses. »

Le Conseiller Windows


C 02/02

Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

Se connecter à Internet sans protection Cela paraît évident et pourtant beaucoup d’utilisateurs travaillent sur leur PC et utilisent Internet sans le moindre logiciel de protection. Par protection, on n’entend pas simplement un antivirus.

Pour surfer

Aujourd’hui, pour se protéger, il faut se doter de plusieurs logiciels de sécurité : – un antispyware pour débusquer les logiciels espions, – un antivirus pour lutter contre les vers et les virus, – un firewall (ou pare-feu) pour fermer la porte aux pirates.

tranquille, 3 logiciels de sécurité sont indispensables

On pourrait ajouter un anti pop-up ou encore un logiciel pour contrer les chevaux de Troie. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe d’excellents logiciels en français sur le CD-Rom du Conseiller Windows capables d’assurer la sécurité de votre ordinateur.

Pour l’antispyware Microsoft propose Windows Defender. Il suffit amplement, notamment par sa capacité à détecter en temps réel les éventuels intrus. D’autres logiciels gratuits sont aussi performants comme Spybot Search&Destroy ou encore Ad-Aware.

Édité par Microsoft, Windows Defender affiche un historique des éventuels logiciels qui ont essayé de s’installer à votre insu.

Le Conseiller Windows


Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

C 02/03

Pour l’antivirus Nous conseillons Avast!. Lorsque vous l’installez, vous devez vous enregistrer sur le site de l’éditeur. Vous obtenez gratuitement une licence valable pendant 14 mois. Avec le Conseiller

Pour le firewall Plusieurs choix s’offrent à vous. D’abord, Windows XP en possède un. Ensuite, si vous avez un routeur, il intègre déjà un firewall. Enfin, il y a Kerio Personal Firewall, un pare-feu plutôt réservé aux experts tant ses options sont aussi variées que pointues.

Windows vous serez bien protégé !

Débrancher son ordinateur sans quitter Windows Votre PC est fragile et Windows est susceptible. C’est pour cette raison qu’il ne faut jamais les brusquer. Ainsi, il est vraiment recommandé de ne jamais éteindre son PC en le débranchant du secteur. C’est comme si vous coupiez le moteur de votre voiture à 110 km/h !

Bien éteindre son

En effet, lorsqu’il fonctionne, Windows est lié à votre matériel via des fichiers système (le Registre, par exemple), mais aussi via les pilotes de chaque composant. En éteignant votre PC de façon brusque, vous

et de perdre

PC, c’est éviter d’abîmer son matériel des fichiers

mettez à mal les fichiers qui étaient en cours d’utilisation. Ils peuvent être endommagés, voire corrompus pour employer le langage Windows… Quant aux composants de votre ordinateur, cette extinction subite peut les abîmer au point de les rendre inutilisables – le disque dur notamment. Lorsque Windows fonctionne, il écrit sur le disque dur. Il est en relation permanente avec celui-ci. Un arrêt brutal du PC endommage fortement le disque dur car les minuscules aiguilles qui écrivent sur les plateaux du disque peuvent tout simplement rester collées. C’est le pire des cas mais il n’est pas rare.

Prenez donc le temps ! À chaque fois, cliquez sur le menu Démarrer puis choisissez la commande Arrêter. Cela prend quelques secondes et évite bien des tracas.

Le Conseiller Windows

Les disques durs n’aiment pas les extinctions brutales


C 02/04

Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

En cas de plantage Si votre PC refuse de s’éteindre, ne le débranchez pas ! Pour sortir de cette impasse, appuyez plusieurs secondes sur le bouton d’allumage du PC, situé en façade. Cette pression prolongée va permettre de l’éteindre en douceur.

Continuer de travailler pendant un orage Ne laissez pas votre PC sous tension en cas d'orage !

Comme n’importe quel équipement électrique, un ordinateur déteste les orages. Une coupure de courant suite à un orage violent peut avoir de très fâcheuses conséquences sur votre matériel, comme griller vos composants et tout particulièrement le processeur. Votre PC sera inutilisable. Il est donc fortement déconseillé de continuer de travailler ou de jouer sur son ordinateur en cas d’orage. À moins que vous n’ayez un onduleur. Astuce : achetez un onduleur

Comme les pros, optez pour un onduleur pour protéger votre matériel

Cet appareil électrique se place entre la prise de courant et votre ordinateur. Il est là pour encaisser les éventuelles sous-tensions et surtensions. Il est surtout là pour parer à toute coupure de courant et ainsi protéger votre PC. Autre avantage d’un onduleur, il va vous permettre de mettre vos données à l’abri. En effet, une coupure de courant peut entraîner des pertes de données si vous étiez en train de travailler sur des fichiers au moment de l’orage. Avec un onduleur, vous n’aurez rien à craindre. En effet, les modèles les plus récents permettent de continuer de travailler pendant 15 à 30 minutes, malgré l’absence de courant, grâce à une batterie de secours. Ainsi, vous pourrez tranquillement enregistrer et fermer vos documents ouverts. Pour un onduleur de bonne qualité, n'hésitez pas à mettre le prix. Enfin, sachez que si la coupure intervient pendant votre absence alors que votre PC était allumé, ces mêmes onduleurs sont aussi capables de fermer automatiquement Windows, puis votre PC.

Le Conseiller Windows


Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

C 02/05

Installer un logiciel sans lire les conditions Un grand nombre d’utilisateurs ne se soucient guère de l’installation d’un logiciel. Ils cliquent sur Suivant sans lire ce qui est inscrit dans les différentes fenêtres de l’Assistant d’installation. Pourtant, il est bon de prendre quelques secondes pour la lecture de certaines informations. D’abord, il est important de savoir ce qui se cache dans une installation « par défaut » ou « personnalisée ». N’hésitez pas à cliquer sur Personnalisée pour modifier certaines options comme le dossier où sera installé le logiciel, ou tout simplement pour désactiver certaines fonctions inutiles. Surtout, nous vous conseillons vivement de bien lire les fenêtres intermédiaires qui apparaissent lors de l’installation car il arrive que des logiciels espions puissent être désactivés à cette occasion.

Un exemple qui devrait vous faire réfléchir… Prenons l’exemple de MSN+, un logiciel qui ajoute des fonctions à Windows Live Messenger. Au moment de l’installation, une fenêtre vous propose de désactiver l’installation d’un « sponsor ». Si vous passez cette étape sans faire la désactivation, vous serez la proie de dizaines de spywares avec tous les désagréments que cela entraînera : ajout de Favoris, réglages modifiés, ralentissement du PC… Et pour les enlever du PC, il faudra combiner plusieurs logiciels et modifier le Registre. Alors, pour éviter cela, lisez attentivement les fenêtres qui apparaissent lors de l’installation.

Pour éviter les spywares, lisez bien les fenêtres d’installation.

Le Conseiller Windows

Soyez prudent pendant l’installation d’un logiciel car les spywares ne sont pas loin…


C 02/06

Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

Acheter en ligne sur des sites non sécurisés L’achat en ligne, c’est pratique. Mais méfiez-vous des arnaques !

Si l’on en croit l’institut de sondage Médiamétrie, plus de 15 millions d’internautes ont effectué un achat en ligne au premier trimestre 2006. Autant dire que ce qu’on appelle « e-commerce » est définitivement entré dans les mœurs et que les Français n’hésitent pas à faire leurs achats sur Internet. Seulement, il faut rester vigilant. En effet, les pièges et les arnaques demeurent. Par exemple, au moment de payer, vérifiez que votre panier n’a pas été lesté de quelques produits supplémentaires. Cela paraît illégal et peut être assimilé à de la vente forcée, mais c’est parfaitement toléré.

Attention au moment de payer Au moment de payer, vérifiez bien que vous êtes sur une page sécurisée. Comment le savoir ? Tout simplement en vérifiant qu’un petit cadenas est présent sur la fenêtre du navigateur. Si ce cadenas est absent, n’allez pas plus loin. Cela signifie que le site n’est pas sérieux, voire dangereux. Si le cadenas est présent, aucun souci à avoir. Votre code de carte bancaire ne sera même pas transmis au site. Il sera crypté et personne ne pourra l’intercepter et l’utiliser à vos dépens.

Enfin, vérifiez que le site marchand a apposé le logo Fia-net sur la page d’accueil. En effet, la présence de ce logo est une garantie en matière de sécurité. À la fois sur la transaction bancaire, mais aussi sur le respect des services, et notamment de la livraison. Astuce N’hésitez pas à vous rendre régulièrement sur www.fia-net.com pour consulter la liste des sites marchands de confiance. Vous pourrez aussi lire les conseils d’autres acheteurs en ligne, ainsi que l’avis de Fia-net.

Le Conseiller Windows


Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

C 02/07

La présence du logo fia-net sur un site marchand est un gage de sérieux et de sécurité.

Négliger le refroidissement de son PC Il fait chaud à l’intérieur d’un ordinateur. Même très chaud. En effet, lorsqu’un processeur effectue ses milliers de calculs, il s’active et il chauffe. Il chauffe tellement qu’il peut griller, voire prendre feu. C’est pour cette raison que l’on place un radiateur et un ventilateur au-dessus du processeur. Le radiateur est là pour dissiper la chaleur du processeur, tandis que le ventilateur est là pour refroidir le tout. Sans oublier la pâte thermique, placée sur le processeur. Son rôle : assurer que la chaleur dissipée s’échappe correctement et uniquement vers le radiateur. Grâce à ce trio, la chaleur émise par le processeur reste raisonnable et elle est même contrôlée par votre ordinateur. Ainsi, les PC les plus récents intègrent un petit utilitaire, sorte d’alarme, qui va émettre des bips lorsque le processeur est mal refroidi. Lorsque c’est le cas, ce programme éteint automatiquement le PC pour éviter que cet excès de chaleur n’endommage vos composants.

Mal ventilé, un PC chauffe et les composants souffrent au point d’être endommagés

Astuce Pour éviter cela, pensez à nettoyer régulièrement l’intérieur du PC. Faites la chasse aux poussières et vérifiez que le ventilateur est bien fixé. Si vous le pouvez, ajoutez un second ventilateur, qui sera placé sur le boîtier du PC. Il aura pour rôle d’extraire l’air chaud du PC vers l’extérieur du boîtier.

Le Conseiller Windows

Ouvrez de temps en temps votre boîtier pour ôter la poussière


C 02/08

Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

L’idéal, un ventilateur tout-en-un, associant radiateur et ventilateur.

Télécharger illégalement sur Internet

Vous risquez jusqu’à 300 000 e d’amende et 3 ans d’emprisonnement

Même si elle n’est pas encore entrée en vigueur, la loi DADVSI (loi visant à défendre le droit d’auteur et les droits voisins dans la société de l’information) va complètement changer le visage d’Internet en France. En effet, cette loi interdit tout simplement le téléchargement et le partage de fichiers via des logiciels de peer-to-peer comme eMule, Kazaa ou encore BitTorrent. Le texte est clair : le téléchargement d’œuvres protégées sur Internet est assimilé à un délit de contrefaçon. En conséquence, il est puni de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende ! Voilà qui fait réfléchir et qui va vous contraindre à oublier vos logiciels de peer-to-peer. Bien évidemment, cette loi fait beaucoup de bruit et de nombreuses associations la dénoncent. En effet, rien ne vous empêche, dans le cadre de la copie privée, de partager des films ou des chansons avec votre cercle d’amis. Le souci, c’est la définition même de ce cercle d’amis. La famille en fait partie, mais jusqu’à quel rang ? Un cousin éloigné fait-il partie du cercle d’amis ? La personne que j’héberge pendant un an aussi ? Bref, on n’a pas fini d’entendre parler de cette loi DADVSI et de ses

Le Conseiller Windows


Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

C 02/09

contraintes. Compte tenu de la détermination du gouvernement à encadrer Internet et à débusquer les pirates, on conseillera de ne pas jouer avec le feu et d’éviter vraiment de télécharger des fichiers via les réseaux peer-to-peer. Astuce Si vous devez envoyer un gros fichier ou partager quelques documents entre amis, privilégiez la solution Windows Live Messenger. Il existe désormais une option Dossiers de partage. Vous pouvez y stocker tout ce que vous voulez et permettre ainsi à l’un de vos contacts d’y accéder. C’est du peer-to-peer mais entre amis… C’est plutôt hypocrite, non ?

Windows Live Messenger vous permet de partager tout type de fichiers avec vos contacts. Et sans limite de taille !

Modifier le Registre sans sauvegarde Autrefois appelé Base de registre, le Registre est à la fois le cerveau et le cœur de Windows. C’est dans ce fichier système que sont organisées et regroupées toutes les informations logicielles et matérielles de votre ordinateur. C’est notamment dans ce fichier que sont enregistrés tous les réglages de vos logiciels et de Windows. A priori, personne ne doit toucher à ce fichier. Il est d’ailleurs caché et n’apparaît pas dans l’Explorateur de Windows. Seulement, comme le Registre est le cœur de Windows, c’est à l’intérieur de ce fichier qu’il faut

Le Conseiller Windows

Rappel : le Registre est le fichier système le plus important de Windows


C 02/10

Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

parfois effectuer quelques modifications pour réparer ou optimiser votre ordinateur.

Un exemple Lors de l’installation de Windows, vous avez mal saisi votre nom. Résultat, dans les Propriétés de l’ordinateur, votre nom est mal orthographié. Il est a priori impossible de changer cela puisque aucune option de Windows ne permet de modifier ce genre d’informations. Sauf pour ceux qui connaissent le Registre. Au milieu des millions de réglages cachés dans ce fichier, il y a effectivement une clé à modifier pour ainsi changer votre nom. Le souci, c’est qu’en fouillant, à l’aveugle, on risque de modifier, voire de supprimer, un réglage important. Et là, c’est la panne assurée !

A la moindre mauvaise manipulation, c’est le plantage assuré !

C’est pour cette raison qu’avant toute modification, il est indispensable d’effectuer une sauvegarde du Registre. Elle vous permettra, en cas de mauvaise manipulation, de revenir en arrière et de retrouver votre PC dans l’état où il était avant votre modification. Par ailleurs, ne touchez au Registre qu’à partir de conseils ou d’astuces proposés par des experts. Au Conseiller Windows, nous validons toutes les astuces et les modes d’emploi ayant recours au Registre. Vous n’avez donc rien à craindre. Cependant, voici tout de même l’astuce qui permet de sauvegarder le Registre.

Comment sauvegarder le Registre 1 – Pour ouvrir l’éditeur du Registre avec XP, allez dans le menu Démarrer, et cliquez sur Exécuter, puis tapez regedit et enfin cliquez sur OK. Avec Vista, cliquez sur le bouton rond Démarrer et dans le champ du bas Rechercher, tapez regedit. Validez avec la touche Entrée puis cliquez sur Continuer. 2 – Là, cliquez sur Fichier puis sur Exporter. 3 – Cochez l’option Tout du cadre Étendue de l’exportation, choisissez un dossier où enregistrer la sauvegarde, nommez-la à votre convenance, et cliquez sur Enregistrer. 4 – Il suffit de double-cliquer sur ce fichier pour remettre une version saine du Registre.

Le Conseiller Windows


Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

C 02/11

Négliger sa position pour travailler sur son PC Les médecins et les kinésithérapeutes peuvent en témoigner : l’utilisation intensive d'un ordinateur est à l’origine de nombreux troubles que l’on rassemble sous le terme de TMS – TMS pour « troubles musculosquelettiques ». Aujourd’hui, ils représentent près de 70 % des maladies professionnelles et le premier visé est donc l’ordinateur. En effet, une mauvaise posture peut entraîner, au fil des jours, des mois et des années, des petits bobos. Ça commence par des douleurs dans la nuque, puis des fourmillements dans les doigts. Ça se traduit aussi par une plus grande fatigue des yeux ou encore par une épaule endolorie. Tous ces symptômes sont consécutifs à une mauvaise posture devant l’écran de son ordinateur. Voici nos meilleurs conseils pour les éviter. 1 – Choisissez un siège ou une chaise avec un dossier bien droit. Ni trop bas, ni trop haut, il doit vous permettre d’avoir les jambes à l’équerre. 2 – Posez vos pieds bien à plat pour éviter des tensions dans les mollets. 3 – Si possible, utilisez un écran plat, beaucoup moins fatigant pour les yeux qu’un écran à tube cathodique. Si vous le pouvez, surélevez-le de quelques centimètres pour éviter que vous n’ayez à baisser la tête pour regarder l’écran. 4 – Placez la souris assez loin du bord de votre bureau. L’idéal est d’utiliser la souris avec le coude et l’avant-bras bien à plat sur le bureau. Si votre coude est dans le vide, c’est toute l’épaule qui tombe. 5 – Collez vos fesses bien au fond de votre siège afin que votre dos soit bien droit. 6 – Faites des pauses régulièrement. Ne restez pas collé à l’écran plusieurs heures. À chaque pause, faites des assouplissements des poignets, des épaules et de la nuque. 7 – Travaillez dans un espace bien lumineux pour ne pas fatiguer vos yeux.

Le Conseiller Windows

Être mal installé devant son PC peut entraîner des tendinites et des complications plus graves encore


C 02/12

Check-list – Les erreurs à ne pas commettre

Supprimer un logiciel « manuellement » Pour gagner de la place sur son disque dur ou par manque d’intérêt, il vous arrive de supprimer des logiciels. D’apparence aisée, la désinstallation d’un programme requiert pourtant beaucoup d’attention. En effet, un logiciel mal désinstallé peut entraîner des plantages, il faut donc être prudent. Attention à ne pas supprimer un logiciel à la va-vite

Ainsi, nous avons vu certains utilisateurs supprimer le dossier d’un logiciel en pensant que c’était une manière de le désinstaller. Or, ce n’est pas le cas. En effet, lorsqu’on installe un logiciel, il crée, certes, son propre dossier, mais il ajoute aussi une foule de fichiers dans le dossier Windows, par exemple. Sans oublier qu’il modifie le Registre. Autant dire qu’une suppression brutale de son dossier n’est absolument pas efficace. Au contraire, nous vous conseillons d’utiliser le raccourci de désinstallation proposé par l’éditeur du logiciel. Généralement, il se trouve dans le dossier dudit programme auquel vous accédez par Tous les programmes du menu Démarrer. C’est la méthode la plus sûre pour effectuer une désinstallation propre. Elle est automatique et ne nécessite aucune intervention de votre part.

Le raccourci présent pour désinstaller un logiciel est le plus sûr moyen de ne pas laisser de traces et éviter ainsi de futurs plantages. Si le dossier du logiciel ne comprend pas de raccourci de désinstallation, il faut alors utiliser l’outil de suppression de programmes de Windows. Il se trouve dans le Panneau de configuration. Il s’appelle Ajout/ suppression de Programmes dans XP et Programmes/Désinstaller un programme dans Vista. Vous y trouverez la liste complète des logiciels installés sur votre ordinateur. Repérez le programme à désinstaller dans la liste. Sélectionnez-le et cliquez sur Supprimer dans XP et Désinstaller/modifier dans Vista.

Le Conseiller Windows

Test  

Test de pdf