Page 48

voyage inde

Un rêve de Rajasthan Inde eternelle : Conte des Mille et une nuits Jodhpur, Jaipur, Udaipur, Jailsamer... Le Rajasthan semble sorti d'un Conte des Mille et une nuits, avec ses palais, ses maharajas, ses temples et ses villes harmonieusement colorées. L'histoire a laissé de nombreuses traces au Rajasthan, celles des Rajpoutes, des musulmans, des Moghols, des colons britanniques. Depuis Delhi, on quitte une Inde « moderne » pour remonter le temps et s'immerger dans une Inde plus traditionnelle, rurale, aux paysages arides et montagneux. En un mot : l'Inde éternelle. La première chose que l’on sent à l’arrivée, c’est la poussière, à moins que ce ne soit un épais nuage de pollution. Impossible de faire la distinction. Nous voici, aux aurores, autour du tapis de bagages dans l’une des ailes de l’aéroport en pleins travaux. Au vu de ce bâtiment en pleine reconstruction, des grues et des hangars postés aux alentours, l’ensemble promet d’être pharaonique.

48

À la sortie de l’aéroport, une nuée de klaxons nous accueille. Un art maîtrisé à merveille sans qu’il n’y ait rien à y comprendre. À Delhi, on fonce et on klaxonne, c’est tout. Dans un demi-sommeil, on se précipite au Fort rouge, majestueux, glorieux, construit par Shah Jahan en 1640. Plus de doute, nous voici au cœur de l’Inde moghole. Des perruches vert fluo ont envahi les

Antoine & Lili  

Magazine pour la marque de vetements Antoine&Lili.

Advertisement