Page 1

qwertyuiopasdfghjklzxcvbn mqwertyuiopasdfghjklzxcvb nmqwertyuiopasdfghjklzxcv bnmqwertyuiopasdfghjklzxc fdhdfhfh vbnmqwertyuiopasdfghjklzx dgy cvbnmqwertyuiopasdfghjklz xcvbnmqwertyuiopasdfghjkl zxcvbnmqwertyuiopasdfghjk lzxcvbnmqwertyuiopasdfghj klzxcvbnmqwertyuiopasdfgh jklzxcvbnmqwertyuiopasdfg hjklzxcvbnmqwertyuiopasdf ghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopas dfghjklzxcvbnmqwertyuiopa sdfghjklzxcvbnmqwertyuiop asdfghjklzxcvbnmqwertyuio pasdfghjklzxcvbnmqwertyui 000

fdhdf


[i]Mon histoire repose entièrement sur de la tristesse et du désespoir.. Mes parents sont morts sous mes yeux alors que je n'étais qu'une enfant. Après ce choc tragique, je n'ai plus jamais été la même : j'ai développé un pouvoir bien étrange et effrayant. En un seul regard, je pouvais pénétrer dans l'âme de la personne, ressentir tout ce qu'elle éprouvait et connaitre en un éclair tout son passé mais, cependant , la dernière capacité de ce don est bien plus sombre et effroyable... Je possédais le libre choix de lui laisser la vie ou.. de lui la ôter... Si j'aurai voulu qu'elle meurt alors, j'eus qu'à imaginer sa fin et instantanément elle suivrait mon choix puis irait terminer son existence de la manière pensée.. Mon destin est scellé..[/i]

[center]Bon.. Trêve de plaisanteries ! Je ne suis pas née d'une famille de bourgeois, je ne suis ni triste ni désespérée, je ne possède pas de don surréaliste, je ne suis pas non plus une puissante magicienne... Rien de tout cela, bien au contraire !


Ma vie n'est vraiment pas a plaindre, je l'ai toute devant moi et j'en suis fière. Je suppose que vous voulez connaitre ma véritable identité ainsi que ma véritable histoire ? Allons, bon ! Je n'y vois pas d'inconvénients.[/center] Je m'appelle Anharia Tyl'Saeil, je suis une jeune elfe âgée d'une quartes-vingt dizaine d'années. Ma famille et moi vivons dans le Bois des Chants Éternels tout près de Lune-d'argent. En réalité, nous sommes une famille modeste et nous n'avons pas les moyens de s'offrir le luxe de la capitale et puis.. Nous n'en avons pas réellement besoin, nous sommes très heureux comme même ! Oh.. J'ai oublié de vous parler un peu de ma petite famille... Alors, ma mère s'appelle Néholia Nal'Syan, elle travaille comme couturière à Lune d'Argent et mon père, Edwin Tyl'Saeil, est forgeron. Il possède son propre atelier et créer de magnifiques armes, malheureusement il reçoit peu de clients. [i][quote]- Dis, ça ne te fais rien de fabriquer des armes qui ne vont peut-être jamais servir ?


- Oh ma fille, tu sais, je ne travaille pas forcement mes armes pour qu'elles servent ou qu'elles soient vendues. Je les fabrique en grande partie pour le plaisir. C'est mon passe-temps,si tu préfères.[/quote] [/i] Mes parents sont mariés depuis leur adolescence et j'ai l'impression qu'ils ne se lassent pas d'être ensemble. Cela fait vraiment plaisir de voir que l'amour n'est pas toujours qu'éphémère. Ah oui... J'ai aussi un frère mais bon il n'est pas important donc passons.. Non, je plaisante voyons ! Il s'appelle Kelendrel, il a cent cinquante trois ans, de ce fait, c'est l'ainé... Et croyez moi qu'il me le rappelle très très souvent : [i][quote]- Je suis l'ainé alors respecte moi et vénère moi comme un dieu ! Agenouilles-toi, bougre créature ! [/quote][/i] Vous voyez le genre ? Mais bon, on s'entend vraiment bien tout les deux. Il est vraiment difficile de vivre sans lui, nous avons vraiment un lien très solide entre nous et j'espère qui ne sera jamais brisé.


C'est, aussi, un excellent guerrier, il suit un entrainement intensif à Lune d'argent. Il espère entrer dans les rangs des armées qui combattent contre le fléau. En réalité, nos parents nous ont offert la possibilitée de choisir un apprentissage dans une catégorie qui nous attire telle que guerriers, magiciens, paladins ainsi de suite. Ils veulent que l'on pratique ce que l'on aime, que lorsqu'on se réveille, on ait un but qui donne envie de se lever immédiatement. l'apprivoiser et apprendre à s'en servir. Quelques années après, je ne manifesté toujours aucun aura magique. Mes parents étaient persuadés que je n'étais pas faite pour la sorcellerie et donc, avaient conclu que je ne pourrai pas vraiment choisir ma voie.. [i][quote]- Edwin, que va-t-elle faire si elle ne peut pas pratiquer la magie ? - Elle pourra toujours s'entrainer à devenir une chasseresse ou.. une guerrière. -Une guerrière ? Mais tu sais bien qu'ils ne pourront jamais l'accepter. Tant qu'à être chasseresse.. Je ne sais pas, vraiment pas..


Nous verrons bien quel sera son choix quand elle sera plus grande. [/quote][/i] Mais moi, je voulais absolument être une prêtresse. Rien ne pouvait me faire changer d'avis. C'est par hasard que mon don s'est, enfin, éveillé. Un des plus beaux jours de ma vie, même ! Je ne devais avoir pas plus d'une vingtaine d'années, je m'amusais avec mon frère, dans le bois des Chants Éternels. Nous avons fait une course pour savoir qui allait monter le plus vite tout en haut d'un arbre. Il n'était pas très haut. Après avoir compter jusqu'à trois, je me suis mise à grimper aussi vite que j'ai pu ,cependant, c'était assez difficile car je suis de nature très maladroite et je ne faisais pas vraiment attention à l'endroit ou je mettais mes pieds; mon but était de monter le plus vite pour battre Kelendel, peu m'importai que je m'écorche au passage. Une fois arrivée au plus haut de l'arbre, narguée par mon frère qui n'avait eu


aucun mal à le gravir, je m'apprêtais à monter sur une branche qui avait l'air parfaite pour s'assoir confortablement. Je pris appuie sur la branche juste en dessous et commençais à me lever pour me hisser jusqu'à celle que je voulais, c'est à ce moment là que j'ai glissé. Mes petites sandales n'étaient pas vraiment faites pour escalader des arbres et à vrai dire, j'avais posé mon pied à l'extrémité de la largeur de la branche. Mais je ne le regrette en aucun cas. Après avoir dévalé toute la hauteur de l'arbre et avoir touché le sol, mon frère a descendu l'arbre en quelques secondes pour me porter secours. J'étais tombé sur le dos, j'avais beaucoup d'éraflures et quelques plaies peu profondes cependant, je n'arrivais pas à bouger mon bras droit. Mon frère m'a aidé à m'assoir avant de me dire : [quote]- Franchement, Anharia ! Tu aurais pu faire attention. Bon.. Peux-tu bouger un peu ? - Mhhm, je n'arrive pas à bouger mon bras droit c'est tout. A part les égratignures et ça je vais bien. [/quote]


Je plaçai ma main gauche sur mon bras et commençai à le frotter en espèrent que la douleur diminue. Mais quelque chose de mieux se produisit : une étrange lumière blanche commençait à envelopper ma main gauche et à se répandre sur tout mon bras ainsi qu'à tous les endroits où se trouvaient mes blessures. Et c'est en une fraction de seconde que mes entailles se sont refermées et que la douleur de mon bras s'est dissipée. Je n'en revenais pas, après avoir regarder mon frère avec des yeux émerveillés, je sautais sur mes pieds et commençais à danser et chanter tellement j'étais heureuse. [quote]- Enfin, enfin ! Je vais pouvoir devenir une prêtresse, ça y est ! - Ouah, attends, essayes de soigner mon écorchure au genou que je me suis faite ce matin, pour voir. [/quote] Alors, j'approchai ma main jusqu'à son genou qui était couvert de petites blessures. À quelques millimètres de sa peau, la même étrange lumière enveloppa tout mes doigts de ma main et alla se déposer délicatement sur l'épiderme de Kelendrel. Comme précédemment, elle se referma instantanément, ne laissant aucunes traces, même pas de cicatrices.


Quelques minutes après, j'étais soudainement fatiguée. Mon frère et moi sommes retournés chez nous. Kelendrel m'accompagna jusqu'à mon lit puis retrouva mes parents pour tout leur éxpliquer. À mon réveil, mon frère est venu me voir pour me dire que mes parents étaient partis chercher un prêtre à Lune d'Argent pour qu'il me rencontre. Peu après je fis la connaissance d'un prêtre nommé Aldrae. Il allait être mon Maître pendant toutes mes années d'apprentissage en temps qu'aspirante prêtre. Aujourd'hui encore, je m'entraine avec lui. C'est un très bon professeur, grâce à lui, mes pouvoirs s'améliorent de jours en jours. Je passe toutes mes journées à Lune d'Argent : si j'ai terminé mon entrainement journalier, je fonce à la bibliothèque pour essayer d'en apprendre plus sur la magie. Je suis vraiment fière de moi, sans trop me vanter tout de même ! Je commence de plus en plus renforcer mon aura magique, c'est une sorte de satisfaction personnelle. Bon, bien entendu je ne suis pas ultra puissante mais j'ai de quoi pouvoir aider de nombreuses personnes. Mais avant tout cela, il faut faire un long voyage afin de devenir un vrai prêtre.


Dès que le Maître déclare que son élève est apte de le devenir, il le laissera poursuivre son chemin et le retrouvera dans quelques années dès que la quête de son apprenti sera accomplie. On appelle ça [i]" La quête Spirituelle "[/i], ce voyage est aussi une recherche de soit-même et c'est le passage le plus important de la vie d'un aspirant, me disait-il. Il n'y a pas de deuxième chance, soit tu es digne de devenir prêtre soit tu ne l'ai pas. C'est cette recherche qui nous le dévoilera au fil du temps... Et, vous savez quoi ? Aujourd'hui, mon professeur m'a dit que j'étais enfin prête à partir vers de nouveaux horizons. Alors, je passerai une dernière nuit avec ma famille avant de partir à l'aube, seule avec la foi, vers d'autres paysages et à la découverte d'un monde qui ne sera plus mon petit nid douillet du Bois des Chants Éternels. [center][i]


Ma destinée n'a jamais était écrite, c'est à moi de tremper la plume.[/i] [/center]

anharia  

anharia is anharia