Page 1


ANTOINE GUITOU 13/14


LE FIT FOR TWO


Pièce à manches pour 2 hommes, épaule contre épaule, mêlant codes vestimentaires de caban, de parka et d’anorak. Travail de parementures et de renforts placés à l’extérieur, - formant des découpes chasseur et un bavolet dans le dos ; - doublant la croisure sur le devant : principe de pelures d’oignon issu de l’outdoor ; - les valeurs coutures, sont biaisées d’une bande fluo ; - les pinces classiques du caban viennent dessiner 2 lignes sur les flancs extérieurs. Manche Macfarlane dans le dos, qui vient dans le prolongement du bavolet. Manches floues, semi raglan et semi pivot travaillées en suédine côté envers pour donner un aspect survêtement. Opposition haut/bas du vêtement, traités en forte épaisseur matelassé / léger et flou. Matelassage inspiré de zelig marocains et matelassage thermocollé pour les dessus de cols. Les cols de caban oversized forment capuches.


LA ROBE


Un tableau du peintre abstrait géométrique Jo Delahaut placé autour d’un corps, avec un empiècement réalisé en jersey, tendu d’une matière rigide, pour une proposition de féminité alternative. Un jersey changeant bleu métallisé, tendu sur une aile et une visière en résille métallique, associé à un tissu lamé sérigraphié de rouille. Matière lamée opaque, beige translucide et jersey transparent placés dans des courbes qui roulent et plissent le long du corps. Manche gauche en kimono déplacée sur l’épaule et manche droite incluse dans le corps de robe avec manchette traitée en résille métallique.


LA MAILLE


Exercice de maille associé à une technique artisanale et pensé comme un vêtement accessoire qui habillerait le bras avec une fonction, une personnalité. Parure éventail très épaulée en macramé, tressage & vannerie de fil électrique gainé transparent. Les aiguilles à tricoter qui ont aidé à travailler en rythme l’ensemble du dos ont été conservées à leur place.


Col en bord côte géant, manchettes avec augmentations travaillées en fronces élastiques, traitées en 3 laines mêlées pour donner un effet chiné, rebrodé de chaînes dorées. Manches en crochet arachnéen de fil lamé doré, travaillé autour de plaques de cuivre polygonales réalisées avec l’aide de l’orfèvre belge Marie Artamonoff. Mains travaillées en bagues dans lesquelles sont enchâssées des aiguilles pour former éventails.


LE PANTALON


Proposition de combinaison traitée comme pantalon cargo avec une taille démesurée, la braguette s’ouvrant en revers de col – paré d’une doublure inspirée d’une résille sportswear – pour offrir un décolleté et la ceinture du pantalon dessinant un dos nu. Les pinces partant de la taille oversized forment 2 plis plats qui structurent le corps du pantalon, dans lesquels vient s’incruster une poche passepoilée inspirée de la poche à gousset.


Emmanchures formées par les 2 poches italiennes du pantalon. Poches appliquées dans le dos flottantes et inversées. Les axes de référence (milieu de jambe, ligne de bassin, etc.), traditionnellement posés sur une toile, dessinent ici de discrètes lignes graphiques sur la pièce.


L’EXPRESS 1


2 pièces express jumelles, shorts à empiècements assemblés sur les milieux de jambe, qui se répondent dans un jeu d’opacité et de transparence, entre un voile sérigraphié et un tissu ajouré à la manière d’une résille de sport : - 1 combi- short bustier pour femme, avec une ceinture en bord côte inspirée d’un bomber ; - 1 combi-short cape pour homme, avec une ceinture col métalisée.


L’EXPRESS 2


Portefolio Antoine Guitou  

Travail de recherche mené pour la validation de la 2ème année de b2 en stylisme et création de mode à l'ENSAV La Cambre.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you