Issuu on Google+

Les Amis des Abeilles

Cours  d’apiculture    

 

   

L’assaimage  ar3ficiel    

   

 

 

Copyright  ©

4/1/12  

 

 

 

 

 

 

 

André  Fon3gnie  


Les Amis des Abeilles

 

 

 

   

Sources : « Les différents types de ruches » de Ch. Mouton du Rucher-Ecole de Huy ; « La construction des ruches » Cours d’apiculture de la FRPL ; « Le rucher de rapport » d’Alin Caillas; « La conduite du rucher » de E. Bertrand; « Guide pratique apicole » de E. De Meyer; « L’élevage biologique des abeilles » d’A. Charlier; « Pratiques d’une saison apicole » d’E. Résimont; « La pratique de l’apiculture » de M. Lehnherr, A. Heinz et H-U Thomas Essaimage naturel et artificiel, agrandissement des colonies de D. Fedrigo Et de nombreux lectures sur différents sites apicoles…. Grand merci à M. Jan Kuppens pour ses remarques et commentaires constructifs.

4/1/12  

2  


Sommaire :     période       Première : (essaim artificiel)

1. Au début de la miellée et la reine est dans la souche, 2. Au début de la miellée et la reine vient dans l’essaim, 3. Quelques jours avant la période d’essaimage, 4. Fin mai : la récolte de printemps est garantie, Deuxième période : la colonie ne peut être en fièvre d’essaimage (nucléi) 5. A la mi-juin, 6. A la mi-juin : x en / : en cherchant la reine, 7. A la mi-juin : x en / : sans rechercher la reine, 8. A la fin juillet : constitution d’une ruchette avec une jeune reine, 9. A la fin de la miellée : division d’une forte colonie, 10. A la fin du mois de juillet – début d’août,

4/1/12  

3  


Rappels :  

 

 

   

Facteurs favorisant l’essaimage .trop de couvain, plus de place pour la ponte. . manque de place pour la construction. .faible miellée en nectar, mais forte en pollen. . après une forte miellée : longue période de mauvais temps. . prédisposition génétique. . vielles reines (3 et 4 ans). . trop d’ensoleillement sur la face avant.

4/1/12  

4  


Rappels : Facteurs limitant l’essaimage . équilibrer les colonies – répartir les cadres de couvain entre colonies fortes et faibles. . constitués des nucléis et des essaims artificiels. . construction de cadres de cire gaufrée avec du couvain de mâles . donner de l’espace à temps. Si les cellules royales sont nourries - operculées, alors : . création des nucléis avec ces cellules. . partager la colonie. . créer un essaim artificiel avec une nouvelle reine.

4/1/12  

5  


Pourquoi pratiquer l’essaimage artificiel ?  .

        Pour . éviter l’essaimage naturel, . se procurer une population – hors saison d’essaimage : . repeupler une ruche, . augmenter le nombre de colonies dans le rucher; . provoquer un élevages de reines, . avoir des reines de réserves.

Un essaim artificiel se compose . Un cadre garni d’œufs et de larves, . Deux cadres de couvain operculé, . Deux – trois cadres de pollen et de provision, . De beaucoup d’abeilles IMPORTANT : avoir SURTOUT du jeune couvain en suffisance. 4/1/12  

6  


Comment pratiquer l’essaimage artificiel ?  

        méthodes sont basées sur la division d’une colonie : .Toutes les . l’une contient la reine et continue son existence normale, . l’autre orpheline : . édifie un +/- grand nombre de cellules royales – de sauveté . une seule reine subsistera, sera fécondée et reprendra le cycle interrompu par l’orphelinage.

.Il est possible aussi d’introduire une reine vierge ou fécondée avec comme avantages : . pas d’interruprion de ponte, . accroissement rapide de la nouvelle colonie. .Sauf exception : il faut choisir entre : . une production de miel, . un accroissement des colonies.

4/1/12  

7  


Comment pratiquer l’essaimage artificiel ? (suite)  

 Pour  

ne     pas perdre sa récolte de miel :

l’idéal est d’opérer au moment de la pose des hausses ou mieux quelques temps plus tard, mais AVANT que le procerssus . d’essaimage naturel ne commence, . dès qu’il y a une cellule royale en construction.

4/1/12  

8  


Quand pratiquer l’essaimage artificiel ?  

.   La période la plus favorable est celle :       . de l’essaimage naturel, . où il y a des mâles pour inséminer les jeunes reines, . abondance de nectar et de pollen. . Opérer . par temps chaud afin d’éviter le refroidissement du couvain, . entre 10 et 16 h, quand la plupart des butineuses sont sorties. . Faire en sorte que : . les vielles abeilles s’usent au stockage des provisions d’hiver, . les jeunes abeilles « grasses » soient nombreuses pour hiverner.

4/1/12  

9  


Deux possibilités suite à la division d’une colonie  .

Si  l’essaim       est avec la reine, il s’appauvrit et s’affaiblit durant 3 semaines, reprend vigueur dès que les jeunes abeilles sont présentes;

. Si l’essaim est sans reine, il s’appauvrit fort et longtemps, s’il ne reçoit pas des renforts En effet : élevage d’une reine 16 jours, attente pour la ponte 15 jours, (*) attente des nouvelles abeilles 21 jours. (*) La jeune reine débute la ponte quand il n’y a plus d’ancien couvain,

4/1/12  

10  


Formation d’un essaim artificiel  1.Au  

début       de la miellée et la reine reste dans la souche

.Une forte colonie est encombrée – sans fièvre d’essaimage, . Quand ? Au début de la grande miellée (avant les Saints de glace); . Comment ? Placer au centre de la ruchette, . 1 cadre garni d’œufs et de larves (de tout âge) avec des abeilles, . deux cadres de couvain operculé de part et d’autre avec des abeilles . deux cadres de pollen et de miel avec des abeilles.  

4/1/12  

11  


Formation d’un essaim artificiel  1.Au  

      de la miellée et la reine reste dans la souche (suite) début

Dans la ruche de production : . 4 cadres garnis de cire gaufrée placés alternativement avec des cadres de couvain. . le nid est dégagé et plus d’encombrement à craindre. . les abeilles doivent bâtir des rayons. Prudence si les conditions météo sont défavorables : . ne plus donner que 2 cires gaufrées, . ne seront bâtis que s’il y a des rentrées de nourriture. Ou alors nourrir; Ne peut se faire que si la population de la souche est TRES FORTE. 4/1/12  

12  


Formation d’un essaim artificiel  2.Au  

      de la miellée et la reine vient dans l’essaim début

Comment ? Enlever à la souche : . 1 cadre garni d’œufs et de larves, avec les abeilles, . 1 cadre de couvain operculé, avec des abeilles, . 1 cadre de pollen et de miel, . 2 cadres bâtis, mais vides. Si la reine est dans l’essaim, alors la ruche de production est orpheline.

4/1/12  

13  


Formation d’un essaim artificiel  2.Au  

      de la miellée et la reine vient dans l’essaim (suite) début

La souche (la ruche de production qui est orpheline): . n’aura bientôt plus de couvain à élever, . mais récoltera davantage, . et élèvera des REINES. et s’affaiblit progressivement. Lui donner : 2 – 3 semaines plus tard : . 1 cadre de couvain operculé de l’essaim artificiel. L’essaim artificiel sera déplacé (à quelques mètres) et ses butineuses iront renforcer la souche.

4/1/12  

14  


Formation d’un essaim artificiel  

 

 

   

3.Quelques jours avant la période d’essaimage (suite) A : Forte colonie

4/1/12  

C : nouvelle colonie

B : colonie

15  


Forte

Nouvelle ruche

A

D

B

C

B cadre avec miel

butineuses de B

dans le couvain

C

D

Abeilles de A

déplacée rucher

A

cadres brossés de A

Cadre avec reine + abeilles Cadre

4/1/12  

avec cire gaufrée + bâtis

16  


Formation d’un essaim artificiel  3.Quelques         jours

avant la période d’essaimage

Souche A : forte colonie . y prélever toutes les abeilles à placer dans une nouvelle ruche C à l’emplacement de A, . est placée à l’emplacement d’une colonie B déplacée ailleurs dans le rucher. On prélève de A d’abord le cadre avec la reine et les abeilles qu’on place au centre de C avec des cadres de cire gaufrée et bâtis Les abeilles sont : . brossées devant la ruche C ou . secouées au dessus de C (attention si nectar fraichement récolté).

4/1/12  

17  


Formation d’un essaim artificiel  3.Quelques         jours

avant la période d’essaimage (suite)

Les cadres (brossés et sans abeilles) sont rendus . à la souche A, . et un cadre de miel à la colonie C. La colonie B fournira : . du couvain à la colonie C . ses butineuses à la souche A. . se reconstituera grâce au couvain restant.

4/1/12  

18  


Formation d’un essaim artificiel  

 

 

   

3.Quelques jours avant la période d’essaimage (suite) Prendre dans une forte colonie, la reine + abeilles + cadre Placer dans une colonie vide Prendre 2 cadres avec du couvain mais sans abeilles Les placer de part et d’autre du cadre avec la reine Prendre un cadre avec nectar + pollen Insérer le tout entre deux partitions La placer à l’emplacement de la ruche d’origine Les butineuses y retournent Rapprocher les cadres dans la souche. Il doit y avoir un cadre avec des œufs – remérage NOURRIR (absence de butineuses) Ne conserver, 10 jours plus tard, que 2 cellules royales 4/1/12  

19  


Forte

 

 

 

Nouvelle ruche

   

A

B

C

1 cadre avec la reine + des abeilles 2 cadres de couvain 1 cadre nourriture 2 partitions

D

4/1/12  

D

1 cadre avec des oeufs +

Nourriture (météo)

B

A

déplacée dans le rucher

C

20  


Autre méthode (revoir « différents types de ruches ») L’essaim est mis en ruche et il prend la place de la souche.  

 

 

   

la souche est placée ailleurs dans le rucher, soit une nouvelle colonie . donner un cadre bâti et des cadres de cire gaufrée à l’essaim, . donner (24h plus tard) la hausse complète de la souche avec les abeilles qui l’occupent.

4/1/12  

21  


Formation d’un essaim artificiel  

 

 

   

4.Fin mai : la récolte de printemps est garantie . Préparer une ruchette (qui sera placée ailleurs dans le rucher) . 1 cadre bâti en rive, . 1 cadre garni de pollen et de miel en rive, . 3 cadres de couvain operculé provenant d’une ou de deux très fortes ruches, . entre 2 cadres de couvain operculé : 1 cadre avec une ou deux cellules royales . Secouer des cadres de couvain ouvert (trouvés dans des ruches fortes) ce sont des jeunes abeilles, ATTENTION :

4/1/12  

. ne pas prélever de reines, . les œufs et les larves sont fragiles !!!

22  


Formation d’un essaim artificiel  

 

 

   

4.Fin mai : la récolte de printemps est garantie (suite) . De la ruchette : vont sortir les vielles abeilles butineuses . Nourrissment léger durant 10 jours (1 litre) . Variante possible : . Récupérer : . une jeune reine vierge qui vient de naître, . Dans une autre colonie qui a essaimé.

4/1/12  

23  


Formation d’un essaim artificiel  

 

 

   

4.Fin mai : la récolte de printemps est garantie (suite) . Variante possible : . Déposer la jeune reine vierge sur le dessus des cadres en général elle est immédiatement acceptée. . A condition que la ruchette ait commencé un élevage royal . Mais PRUDENCE : donc en cagette c’est moins risqué . Les cadres manquants dans les colonies donneuses sont remplacés par : . d’anciens cadres bâtis, . des cadres garnis de cire gaufrée.

4/1/12  

24  


Formation de nucléi  

 

 

   

5.A la mi-juin : . Formation d’un nucléi, . Sans affaiblir les ruches de production. Choisir dans 2 ou 3 grosses colonies qui n’ont pas essaimé et

pas en fièvre d’essaimage Et placer dans un ruchette : . 2 cadres de nourriture garni de pollen et de miel à placer en rive, . 3 cadres de couvain operculé, . 1 de tout jeune couvain (œufs + très jeunes larves).

4/1/12  

25  


Formation de nucléi  

 

 

   

5.A la mi-juin (suite) . Dans les souches donneuses : remplacer les cadres par des cadres bâtis ou garnis de cire gaufrée . Prendre des cadres de jeune couvain avec de jeunes abeilles : secouer les abeilles dans la ruchette . Nourrir légèrement la ruchette le soir. . Comme les abeilles sont pressées d’avoir une nouvelle reine : . elles vont créer une cellule royale. Attention : fournir des œufs et des larves JEUNES . Sinon ce sera préjudiciable pour la qualité de la future reine.

4/1/12  

26  


Formation d’un nucléi  

 

 

   

5.A la mi-juin (suite) . Si t = 0 le jour de la formation de l’essaim : (*%*) . à t = +4j. : visiter la ruchette . Voir si les cellules royales sont . déjà bien formées, . et si déjà operculées, alors les larves étaient trop âgées. . Vérifier s’il y a des cellules royales ouvertes et éliminer les cellules operculées . à t = +10j. ou +11j. : . Premier naissance royale et élimination des autres reines . PRUDENCE : quant à la météo.

4/1/12  

27  


Formation d’un nucléi  6.A  

    la  mi-juin : x et / . En préservant au mieux la récolte de printemps, . Obtenir des colonies fortes, . Sans prendre de risques : diviser par deux la souche de 12 cadres.

En cherchant la reine : . Introduction . de la reine sur son cadre dans : . l’une des 2 ruchettes, . 2 cadres garnis de pollen et de miel, . 3 cadres de couvain operculé. . est éloignée de la souche de plusieurs mètres.. . l’autre : . les cadres restants avec la nourriture en rive, . est placée à l’emplacement de la souche.

4/1/12  

28  


Formation d’un nucléi  6.A  

    la  mi-juin : x en / (suite)

En cherchant la reine : . La ruchette qui a la reine va perdre ses butineuses, mais elle : . a du couvain, . ne subit aucune interruption de ponte. . La ruchette orpheline : . élabore des cellules royales et soit on : . les garde, . les élimine et introduction (en cagette) d’une reine en ponte. (achat chez un éleveur) . PRURDENCE : les cadres sont prélevés sans jamais secouer les abeilles 4/1/12  

29  


Formation d’un nucléi  

    7.A   la  mi-juin : x et / (suite)

Sans chercher la reine : . Les ruchettes sont placées de part et d’autre de la ruche à diviser. . Les cadres sont partagés également entre les 2 ruchettes . La ruche vide est éloignée : les deux ruchettes sont placées en oblique sur l’ancien emplacement . Soit à t = + 3j.; voir où se trouve : . la reine, . l’élevage royale qui est . gardé (voir *%* ci-avant) . éliminé (et remplacé par une reine en ponte)

4/1/12  

30  


Formation d’un nucléi  

    7.A   la  mi-juin : x et / (suite)

Sans chercher la reine (suite) : . La ruchette avec la reine . est toujours mieux garnie et sera déplacéé et, . ses butineuses iront renforcer l’autre ruchette..

4/1/12  

31  


Formation d’un nucléi  8.A  

    la  fin juillet : constitution d’une ruchette avec une jeune reine . pas toujours réussi : tardif et manque de pollen et de nectar !!! . plus la colonie est forte, mieux elle élèvera des reines. . nourrissement de telle colonie avec du miel.

Comment ? . 1 cadre avec des œufs et des larves, avec des abeilles, . 1 cadre de couvain operculé, avec des abeilles, . 1 cadre de pollen et de miel, avec des abeilles . 2 cadres bâtis, mais vides La reine reste dans la souche qui est déplacée, la ruchette occupe la place de la souche.

4/1/12  

32  


Formation d’un nucléi  8.A  

    la  fin juillet : constitution d’une ruchette avec une jeune reine La ruchette : . reçoit des butineuses, . sera fortement peuplée, . sera nourrie : 200 – 300 gr / chaque soir

Mais on y trouvera des alvéoles de reines . certaines pourront garnir d’autres ruchettes; Remarques : Les ruchettes hivernent très bien, à condition d’être : . bien nourries : . des cadres de provisions operculés, . placer du candi sur le dessus des cadres. . bien protégée du froid . accoler plusieurs ruchettes ensemble, . les couvrir et les empêcher de s’envoler. 4/1/12  

33  


Formation d’un nucléi  

 

 

   

9.A la fin de la miellée (fin juillet – début août) : division d’une forte colonie. La colonie : . sa hausse est enlevée et récoltée, . est divisée en trois : . une ruchette reçoit la reine – inutile de la chercher, . les deux autres doivent élever une reine ou bien . prélever un essaim artificiel avec la reine, . la souche constituera des cellules royales sera divisée quand les alvéoles seront operculées.

4/1/12  

34  


Formation d’un nucléi  9.A  

    la  fin de la miellée : division d’une forte colonie (suite)

. Chaque ruchette recevra : . Un cadre garni d’œufs et de larves, . Un cadre avec du pollen et du miel . La ruchette avec la reine est déplacée . Les deux autres ruchettes occupent l’emplacement de la souche Nous avons constitué deux ruchettes avec : . deux reines de réserve, . valables si elles sont pondeuses.

4/1/12  

35  


Formation d’un nucléi  9.A  

    la  fin de la miellée : division d’une forte colonie (suite)

Possibilité de remplacer deux vielles reines dont celle de la souche donneuse. Ne peut se faire que si la population de la souche est

TRES TRES TRES FORTE

4/1/12  

36  


Formation d’un nucléi     la  fin  du   10.A mois de juillet – début d’août :

. Via les abeilles devenues excédentaires dès la fin de la miellée Création d’un essaim : . 5 cadres de corps bâtis (*) (remplacement des cadres éliminés en avril – ni noirs, ni moisis). . Une reine en ponte – auprès d’un éleveur . Il est trop tard à partir de cellules royales : l’essaim sera trop petit pour passer l’hiver.

4/1/12  

37  


Formation d’un nucléi     la  fin  du   10.A mois de juillet – début d’août :

. Après la dernière récolte : laisser les chasse-abeilles sur les « donneuses » . Préparer une ruchette avec : . 1 seul cadre vide . la reine a introduire est dans une cagette avec du candi . les abeilles accrochées aux chasse-abeilles sont secouées au dessus de la ruchette . le couvre-cadres de la ruchette est replacé.

4/1/12  

38  


Formation d’un nucléi  

 

 

   

10.A la fin du mois de juillet – début août : . Comme les abeilles introduites sont des butineuses, les mettre en « VACANCES » un mois chez un ami ! . enlever le couvre-cadres, . secouer les abeilles qui tombent au fond de la ruchette, . introduire les cadres manquants (*) . replacer le couvre-cadres, . ouvrir le trou de vol . nourrissement d’hiver (ne pas lésiner : 12 à 15 litres de sirop)

4/1/12  

39  


Formation d’un nucléi  

 

 

   

10.A la fin du mois de juillet – début août : La reine reprend sa ponte, les jeunes abeilles qui hiverneront sont : « grasses » et préservées du travail de stockage. La ruchette démarre rapidement au début du printemps.

4/1/12  

40  


conseils       Quelques :

Adapter le volume de la ruche et/ou de la ruchette à la population de la souche et/ou de l’essaim (blocs-partitions), . Réduire les trous de vols afin d’ évier le pillage, . La colonie qui a perdu ses butineuses doit être nourrie, . La colonie sans reine essaime parfois 15 jours après la formation de l’essaim artificiel

4/1/12  

41  


Les Amis des Abeilles

 Des  ques3ons  ?  

4/1/12  

 

 

 En  vous  souhaitant  de  nombreuses  colonies,  

 

 

 

 

 

 

 

 

 Merci  pour  votre  aBen3on  

   

42  


Les Amis des Abeilles

Remarques  &  Commentaires  :  

 

4/1/12  

 

 

 

   

43  


Les Amis des Abeilles

11.Constitution       de ruchettes     : Première technique : sans rechercher la reine

 

Actu      API  33 4/1/12  

44  


Les Amis des Abeilles

Principes   :  

 

   

. Une ruchette par ruche pour remplacer les reines (âgées ou déficientes), . Constitution des ruchettes durant la période d’essaimage, Première technique : sans recherche de reine . Prélever 4 cadres (avec leurs abeilles) dans une ruchette, un cadre de miel et un cadre de pollen. . Avec du couvain operculé (naissant) des œufs et des jeunes larves . Avec de jeunes abeilles (pas des butineuses qui vont retourner dans leur ruche) On secoue un ou deux cadres avec des nourrices . En rive : placer un cadre nourrisseur. . Déplacer la ruchette de quelques mètres . Dans la ruche doit rester assez de couvain et de réserves. . Remplacer les cadres prélevés par des cires gaufrées.

4/1/12  

 

45  


Les Amis des Abeilles

    Ruchettes :

 

   

11.Première technique : sans recherche de reine (suite) . Lors de la 1ère visite : la présence des œufs indiquera la présence de la reine. dans la vielle ruche ou dans la ruchette. Pourquoi en période d’essasimage ? . On gagne du temps . Il y aura des cellules royales dans la ruchette et dans la ruche. . S’il n’y a pas de cellules royales correctes, prendre un cadre de couvain ouvert d’une bonne colonie en fièvre d’essaimage

provenant

 

4/1/12  

46  


Les Amis des Abeilles

12.Ruchettes     :   2ème     technique avec recherche de la reine

 

Actu      API  33 4/1/12  

47  


Les Amis des Abeilles

Agrandissement       :     12.2ème méthode avec recherche de la reine . Trouver la reine, . La placer dans la ruchette + un ou deux cadres de couvain + un ou deux cadres de réserves (miel et pollen) + un cadre de cire gaufrée, + un cadre nourrisseur. + un complément d’abeilles brossés. . Eviter d’apporter trop de couvain (essaimage) . Suivre son développement qui sera très rapide (reine) . La colonie de base : sera défavorisée – arrêt de développement, vérifier qu’il lui reste suffisamment d’œufs pour élever une nouvelle reine

4/1/12  

 

48  


Les Amis des Abeilles

13.Ruchettes     :   Troisième     technique avec des cellules royales d’élevage

 

Actu      API  33 4/1/12  

49  


Les Amis des Abeilles

Agrandissement       :     13.3ème méthode avec des cellules royales d’élevage . Attention au timing : introduction deux jours avant leur éclosion, . Prélever des cadres dans les plus fortes colonies un ou deux cadres de couvain (dont un de couvain naissant), deux cadres de provisions, des cadres de cire gaufrée, secouer quatre à 5 cadres bien couverts d’abeilles. Attention : NE PAS INTRODUIRE DE REINE. . Les cellules royales introduites sont protégées par un protège cellule en plastique. CONSEIL : déplacer la ruchette dans un autre rucher ou le plus loin possible de la souche.  

4/1/12  

50  


Les Amis des Abeilles

R:  

 

4/1/12  

 

 

 

   

51  


Essaimage artificiel