Issuu on Google+

Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France

Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France

Communiqué de Presse Paris, le 19 janvier 2016

L’ANEPF PREND POSITION SUITE A LA REMISE DU RAPPORT HUREL SUR LA VACCINATION La vaccination de la population est un acte indispensable à la préservation de la santé publique et de l’espérance de vie des français. Depuis quelques années, suite à différents faits-divers liés notamment aux campagnes de vaccination de l’hépatite B et de la grippe H1N1, aux possibles effets néfastes de certains adjuvants, à la survenue de nombreux manquants, à la confusion entre vaccins obligatoires/recommandés, les français ont développé une méfiance grandissante. L’Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France (ANEPF) s’alarme devant cette nouvelle problématique de santé publique, jugeant cette méfiance grandissante, inquiétante. L'ANEPF prend acte du rapport sur la politique vaccinale de Madame Sandrine HUREL, qui a été remis à Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, ainsi que des recommandations qui en ressortent. Elle prendra part à toutes les initiatives qui iront en faveur de la préservation de la santé publique des patients et se félicite de la tenue d’un débat citoyen. Pour ce sujet majeur, l’ANEPF encourage l’interprofessionnalité et convie médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes à travailler ensemble afin de répondre au mieux aux problématiques actuelles. L’ANEPF rappelle également une nouvelle fois que ce débat ne pourra avoir lieu sans l’intervention de l’ensemble des acteurs de la chaîne du médicament en concertation avec les autres professionnels de santé. A l’instar d’autres pays (Irlande, Portugal, Etats-Unis...) le pharmacien doit occuper une place prépondérante au sein de la politique vaccinale française, de par son rôle de conseils, de proximité vis-à-vis des patients et en prenant part, pour certaines pathologies, à l’acte de vaccination. Cette mesure se veut à la fois garante des deniers publics et indispensable à la santé publique des français. C’est pourquoi, le réseau de l’ANEPF interpelle le gouvernement à se saisir de cette grande année de débat, en proposant une expérimentation de la vaccination par le pharmacien sur le territoire français afin de pouvoir en tirer toutes les conclusions. Le pharmacien est, aujourd’hui, un professionnel de santé facilement accessible. Il parait donc incontournable à la vue de cette situation d’inclure le pharmacien dans cette perspective. CONTACTS Nassim MEKEDDEM – Président de l’ANEPF – president@anepf.org - 06 85 40 91 31 Hadrien PHILIPPE – Vice-président en charge des relations professionnelles relations/profession@anepf.org - 06 38 44 29 98 Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France 4, avenue Ruysdaël - 75008 Paris www.anepf.org / contact@anepf.org Représentée au CNESER et au CNOUS - Nommée à la CNEMMOP Membre de la FAGE, de l’IPSF et de l’EPSA


Cdp anepf vaccination