Issuu on Google+

Première S – Evaluation de géographie – épreuve « courte » type bac. Après avoir présenté les documents, montrez en quoi ils rendent compte des effets de la métropolisation sur les espaces urbains en France. Votre réponse devra être organisée. Doc. 1 : Nantes, quarante ans de croissance urbaine. « En une quarantaine d'années, près de 300.000 habitants sont venus grossir les rangs des Nantais dans les limites de l'agglomération, soit un gain de 60% depuis 1968. L'urbanisation conquiert 10.000 hectares, triplant ainsi sa surface qui atteint 15.000 hectares. Signe particulier : la forte participation de la ville-centre au mouvement d'ensemble. Son poids démographique demeure quasi-équivalent, grâce à une spectaculaire reprise de croissance accélérée depuis 1990 (+11%) […]. A l'échelle de l'agglomération, l'explosion urbaine touche en premier lieu les communes situées à l'ouest entre la Loire et l'axe structurant de la route de Vannes. Puis le Nord prend le relais. Suivi de l'Est. Après 1982, une dynamique complexe gagne les rives du Sud et celles de l'estuaire industriel, urbanisées de plus longue date. Au total, le poids de la rive nord, où résident près des trois quart de la population, reste déterminant. » D. Rapetti, « Nantes Atlantique, la nouvelle donne », Mappemonde, n°74, février 2004.


evaluation france en villes 2012