Issuu on Google+

A dĂŠcouvert B O D Y A R T FA C T O R Y


Association Anamorphes 36 rue sĂŠbastien Gryphe, 69007, Lyon.


Anamorphes puise son inspiration dans une perception insolite du corps. Au centre de nos réflexions, dans un monde artistique et culturel, dans un monde de communication de plus en plus complexe, où sa marchandisation le rend superflux et superficiel, ce corps, au quotidien ignoré, maladroitement regardé, est pourtant le reflet de nos émotions et de nos états d’âme. Source première de notre inspiration créative, nous éprouvons l’envie de lui consacrer une place fondamentale afin qu’il puisse s’exprimer et nous surprendre. Dans un contexte de laboratoire, Anamorphes développe différents concepts de création en réunissant des artistes hétéroclites issus des arts vivants et des arts visuels. Cinq rencontres artistiques vous sont présentées au fil des pages, illustrant cinq univers singuliers. Autour d’une rencontre unique, chaque séance réunit artiste, modèle et photographe dans un même état d’esprit. Dans un cadre éphémère, corps et peinture en interaction valorisent un ensemble et forment une unité.


Cart1 Rendez-vous dans un atelier de la Croix Rousse pour première expérience de dessin sur un corps, ca ressemble à une petite annonce… Moi qui suis plus habitué aux murs ?! J’ai bien insisté sur le fait que j’étais plus à l’aise une bombe de peinture à la main qu’avec des feutres. Tant pis si c’est un échec, il faut bien tenter pour être sûr que ce n’est pas mon truc. Une nana, dos nu. 3 heures pour faire un personnage tout petit, sur une épaule. Un peu de pression quand même, ce dos appartient à quelqu’un, on te le prête. Faut faire un effort pour ne pas lui poser une croûte. Et puis l’expérience est sensuelle, on ne touche pas un corps comme ca, sans émotions. Quelques bières plus tard et un dessin pas si mal que ca, la pression tombe et la main se détend. La suite : le reste du corps tombé en une heure, des idées et une grosse envie de pousser l’expérience. Une série… Un livre ?! Photographe

Etienne RUGGERI

Modèle

Harmonie k

Réalisé en 2011

flickr.com/photos/cart1/sets etienneruggeri.com


Matt B Une ambiance japonisante se dessinait. Toutes les conditions me rappelaient l’univers du soleil levant. Le rapprochement vers le mythique et traditionnel tatouage japonais s’imposait comme une évidence. L’envie de lui rendre hommage était là. Le corps m’apparaissait comme une sensation nouvelle où une certaine liberté d’expression s’articulait au gré de courbes naturelles. Baignée dans une sphère sensuelle, une satisfaction bien particulière s’offrait à chaque effleurement du pinceau sur la peau. Inspirée par un contraste évident, la création se formait, se modelait entre une ambiance épurée et des tracés compliqués aux volutes colorées ; “comme je les aime... un vrai plaisir… »

Photographe

Etienne RUGGERI

Modèle

Marion URBAN

Réalisé en 2010

mattb.eu barbaravaysse.com


Dark Ox Au début de l’été 2010, sur l’initiative de Charlotte, nous décidions d’organiser un photoshoot avec modèles et photographe. Mon rôle étant celui de “”l’artiste”” au sens pictural du terme puisqu’à cette époque j’aimais mettre la main à pâte, utilisant liants, pigments , acryliques, encres de manière expressionniste. Je proposais le lieu de l’hôpital Débrousse, à l’abandon depuis quelques années : proposant un cadre romantique, dans les vieilles architectures perdues dans la végétation, éparse et mal entretenue, abandonnée de ceux qui jadis y travaillaient. Nous choisîmes pour les photos une annexe du grand bâtiment : une pièce aux murs blancs, parquet au sol, moulures au plafond. Je décidai d’utiliser des coulures d’encre noire sur les murs et les corps, en vue de faire prédominer le coté brut, l’expression. L’échange d’idées entre les participants aboutit au choix de postures “”SM””, faisant ressortir le coté dominant-dominé. Plus tard, à réception des images, j’ai fait le choix de garder un cliché où Hiloé tenait Charlotte enchaînée, par le cou. Un liquide sombre, tel des larmes noires semblant s’échapper de ses yeux. La composition de la photographie s’y prêtant, je décidai d’utiliser les couleurs du drapeau francais en guise de masque, en clin d’oeil à l’oeuvre de Michel Journiac “Hommage au putain inconnu “, 1973. Photographe

Etienne RUGGERI

Modèle

I lôé et Cha K

Réalisé en 2010

imagecristal.com etienneruggeri.com


Greg13 C’est un peu au hasard de rencontres à des vernissages que je me retrouve dans cet immeuble désaffecté aux allures de squat. De grands canapés, des journaux par terre, une odeur de café, des gens qui déambulent...l’impression d’être de passage chez des inconnus. Peut-être 10h du mat, un café plus tard, Johana le modèle qui se prête à cette expérience entre en scène, quelques feutres et on se lance! Mon art s’apparente au Street Art mais je ne suis pas habitué à ce genre d’ambiance... Puis ce sentiment de gêne laisse place à la concentration. J’improvise totalement un style organique qui fusionne avec son corps. Disposant d’une demi journée, je voulais utiliser tout son corps mais je n’ai pas eu le temps. Alors je tente d’occuper le maximum d’espace en jouant avec la déformation, en étirant les lignes, en inventant une suite à ses formes. En final, une séance photo avec Étienne s’improvise dans une autre pièce. C’était une expérience troublante, excitante et complètement éphémère!! Photographe

Etienne RUGGERI

Modèle

Johanna

Réalisé en 2011

greg13urbanart.blogspot.fr etienneruggeri.com


OSH

NOIRE MEDUSE

Estrade, mur, corps, peintre, photographe, modêle, jour, nuit. Bombe, eau, encre, méduse, acrylique, rouleau, pinceau, main, oeil... Une méduse stylisée peinte à l’encre en tracé direct, sur une estrade noire et horizontale, noyée d’eau. Un fossile de méduse librement interprtèté sur un mur blanc, à la bombe. La nuit tombant, la lumière s’envisage pour le photographe et le modêle est terminé... Les instants se saisissent.

Photographe

Etienne RUGGERI

Modèle

Mary

Réalisé en 2010

osheroner.wix.com/oshe etienneruggeri.com


Peinture: Cart’1 flickr.com/photos/cart1/sets

MattB mattb.eu

Dark OX imagecristal.com

Greg 13 greg13urbanart.blogspot.fr

Oshe osheroner.wix.com/oshe


Photographie: Etienne Ruggéri etienneruggeri.com

Barbara Vaysse barbaravaysse.com

Projet Charlotte Kirschner Direction artistique

anamorphes@gmail.com

Brusk Identité visuelle

mynameisbrusk.com

Oshe Design éditorial, mise en page osheroner.wix.com/oshe

Etienne Ruggéri Photographie

etienneruggeri.com


7 euros


Anamorphes