Page 1

Assemblée Générale Compte-rendu 2010

30/04/2010

Sommaire Le mot de la Présidente I.

2

Assurance & adhesion 3 Questions sur la possibilité que des associations puissent adhérer et pas seulement des individus ? 5 Renouvellement des membres

II.

Les Orientations Le Site

6

6

Le Livret AMS Le Logo

5

7

8

1


Compte-rendu de l’Assemblée Générale AMSAI 2010 (Avril) Les présents : Martine de Nadi, Muriel de Nardi, Catherine Dumont-Coret, Sandra Veuthey, Stella Gurtner, Olivier Reymormier, Dominqie Mathis, Stéphanie James, Sylvie Vieville, Hélène Palmer, Sylvain Guipaud, Pierre Fouraste, Fernande Veuthey, Cathy Orlando, Martine Galli, Nathalie Brücher, Eric della Torre, Jean Raoul Sintes.

Les procurations : Anne-Lise Serres-Lionnet, Didier Lionnet, Nathalie Epinat-Lang.

Muriel de Nardi, secrétaire, introduit l’ordre du jour :  Situation morale de l'association exposée par la présidente, Martine de Nardi  Compte rendu de la gestion de l’association par le trésorier, Jean-Raoul Sintes et approbation des comptes par l’assemblée  Fixation du montant de la cotisation annuelle  Renouvellement au scrutin secret des membres du conseil d’administration  Discutions et délibération de l’association sur les orientations de l’association pour l’année 2010/2011 (site, journée AMSAI, activités nationale et internationale, etc…)  Bilan de l’année passée et actualité de l’association  Questions diverses que vous souhaitez aborder (à ajouter à l’ordre du jour en début de séance)

Le mot de la Présidente Martine de Nardi : Je sens qu’il y a besoin d’une évolutivité au sein de l’AMSAI, que cela pourrait être pertinent que chacun s’investisse pour que l’association se déploie. Pour a part, j’ai refait cette année une proposition de soirée AMSAI avec un thème : la séparation. Il me semble important de mener une réflexion pour savoir dans quel objectif utiliser cette association, au niveau des fonds, pour la promotion de l’AMS. Qu’est ce qu’on fait des sous ? Vos propositions ? L’objectif de l’association est la diffusion de l’info. Ce qui m’intéresserait, c’est d’avoir un état des activités que chacun propose en Art Martial Sensoriel. L’AMSAI sert aussi à centraliser, à recueillir les infos sur ce qui se fait en AMS.

2 Assemblée Générale


Jean Raoul Sintes, Trésorier, donne le bilan financier : Il rappelle que les cotisations se font en année scolaire et que la comptabilité se fait en année civile. Solde créditeur : 3129,16 € au 31/12/2009 Réajustement sur les cotisations : 70 inscrits à l’AMSAI depuis 2006 / une dizaine de cotisations pour 2009/2010. Jean Raoul restitue le cadre qui dit que les présents et votant de l’AMSAI sont ceux qui ont payé leur cotisation. Question sur le moment où régler la cotisation. Martine propose de réajuster en payant la cotisation. Sylvie Vieville pose la question : à quoi sert cet argent ? Elle précise que pour l‘instant elle cotise par sympathie, mais elle juge l’adhésion onéreuse, et pense qu’il est important de savoir à quoi sert cet argent. Avant de répondre à cette question : Jean Raoul : fin de la présentation comptable / vote du bilan comptable et approbation des comptes. Martine note qu’il est judicieux de garder l’AG au moment du stage de PG. Martine revient sur l’utilisation des cotisations et précise que même si pour l’instant, il n’y a pas d’objectif particulier, on peut aussi créer un fond pour quelque chose, un projet, qui va se présenter plus tard. Jean Raoul rappelle qu’une association peut faire des bénéfices Muriel ajoute que le tarif de la cotisation est de 20 € depuis la création de l’AMSAI en 2006. Deux propositions possibles : on modifie la cotisation ou on la laisse en l’état. Pierre témoigne pour Florian qui trouve que la cotisation est trop basse car elle pourrait avoir un objectif différent. C’est à dire de proposer une assurance véritable pour ceux qui propose des ateliers.

I.

Assurance & adhesion

3 Assemblée Générale


Jean Raoul rappelle que l’assurance de l’AMSAI couvre tous les adhérents. Muriel précise qu’à partir du moment où un participant qui pratique un atelier, adhère à l’AMSAI et que le(s) animateur(s) adhère aussi, tout le monde est couvert par l’adhésion. L’adhésion est obligatoire. Jean Raoul : la première participation est comptée en tant que découverte avant l’obligation d’adhérer. Martine demande des précisions. Par exemple, Nathalie veut proposer un cours d’AMS. Elle adhère à l’AMSAI et ses participants aussi, et tout le monde est protégé par l’assurance. Si tous les pédagogues en AMS adhérent à l’AMSAI, ils sont couverts ? Muriel : oui, s’ils adhèrent en nom propre. Mais par exemple Hélène a créé une association pour bénéficier d’une salle dans sa ville. Elle a du prendre sa propre assurance. Car une association ne peut pas cotiser. Olivier : en suisse ce n’est pas compliqué comme chez vous. Chacun a sa responsabilité civile. Jean Raoul : l’AMSAI ne couvre que les français. Dominique précise qu’à ce moment là, c’est pris en charge par l’AMSAI. C’est elle qui fait le contrat reçoit l’argent et le reverse. Cela implique beaucoup de travail pour l’association Martine : C’est là qu’il y a un problème de financement ? Si par exemple, Nathalie se fait payer, les participants payent qui ? Jean Raoul : c’est ce qu’on a précisé dans les statuts. Quelqu’un qui a une activité en tant que personne, verse ce qu’il perçoit à l’AMSAI qui prend 5% et reverse à la personne. Sylvie : comment vous reversez la somme à la personne ? Les charges sont payées à qui ? Jean Raoul rappelle qu’il n’y a pas de charges. C’est possible jusqu’à un certain seuil. Sylvie propose, pour l’avenir, un tarif pour les professionnels et un tarif pour ceux qui font un stage. Muriel : pour les cours du samedi à Colombes, les participants aux ateliers payent l’AMSAI qui nous reverse la somme après avoir pris 5%. Le tarif c’est 40€ la journée et 30€ pour les adhérents. Ça veut dire qu’une personne qui vient 2 fois récupère le coût de sa cotisation. Elle s’y retrouve. Pierre transmet que la question de Florian était par rapport à l’assurance. L’autre proposition était l’achat d’une caméra.

4 Assemblée Générale


Martine : la proposition de 2 types de tarif est intéressante. Cela marche bien de faire un tarif moins cher pour les adhérents ou dégressif selon le nombre de cours (forfait 5 cours par ex). Ça permet une régularité. Possibilité de payer aussi de façon ponctuelle pour une liberté. Fernande : petite question de compréhension. Qui fait ce fonctionnement de faire passer par l’AMSAI les budgets ? Est ce que d’autres personnes que vous (Muriel…) le fait ? Par exemple Aurélie, Didier… Muriel : Cela pourrait être plus large. Mais les autres ont leur propre association, statut… Jean Raoul : l’association s’applique sur le territoire français et est régit par ses lois. Muriel rappelle que cette asso avait pour but de permettre à des personnes dont le métier n’est pas l’AMS, de mettre en place des cours de façon simple.

Questions sur la possibilité que des associations puissent adhérer et pas seulement des individus ? Sylvie explique que les actes créent des possibles, permettent de faire des liens dans la dynamique « asso mère »/ »asso fille ». On ne paye pas seulement en tant qu’individu mais avec ce que l’on met en place autour. Pierre : les fédérations en aïkido rassemblent un ensemble d’associations. Jean Raoul : mais fédération et association, ce n’est pas les mêmes statuts Sandra demande si c’est juste une question de changer de statut ? On peut mettre une personne physique et une personne morale. Pour info on adhère en tant qu’asso suisse. En tout cas, au niveau éthique, c’est notre dynamique. Jean Raoul précise que Là c’est la personne physique qui signe le chèque.

Renouvellement des membres Muriel introduit le Point suivant : le renouvellement des membres du conseil d’administration (Anne Lise et Tatiana) et du bureau (Présidente = Martine / Trésorier = Jean Raoul / Secrétaire = Muriel). Anne lise a donné procuration à Sylvie. Est ce qu’elle souhaite continuer ? La question est posée : Y a t il des personnes qui souhaitent entrer au CA ? Stéphanie : Y a t il des membres sortants ?

5 Assemblée Générale


Les membres du bureau veulent bien se représenter : Présidente = Martine / Trésorier = Jean Raoul / Secrétaire = Muriel Approbation du renouvellement du bureau. Fernande : il faudra éclaircir cette histoire de la Suisse. La demande étant d’être considéré pour un seul groupe avec 1 voix. Il faudra vérifier la possibilité d’adhésion d’une personne morale. Jean Raoul dit que cela pose une question. Si une association a 50 adhérents et qu’elle paye en tant qu’asso une cotisation à l’AMSAI, cela fait peu de cotisation à l’AMSAI…

II.

Les Orientations Le Site

Pierre transmet les questions de Florian : achat de matériel pour mise en place du site Jean Raoul informe que le site AMSAI a été mis en place avec Jeremy, avec hébergement. La proposition a été faite à Florian de prendre le relais, mais il a décliné. Le site est fait, l’hébergeur payé. Les modalités pour le rendre opérationnel ne sont pas encore mise en place. Besoin que Martine le voit pour validation. Jean Raoul informe par rapport à investir plus ou moins de matériel : il y a eu l’achat d’un disque dur où il y a tous les enregistrements, photos et films. En archives, base de données en vue de construire une bibliothèque dont la modalité de fonctionnement st à réfléchir. Sylvie interroge sur les mémoires Jean Raoul : le site est fait de telle sorte qu’on peut voir les photos, les sons, les vidéos, les textes Stella : proposition de mettre les mémoires sur le site pour pouvoir se nourrir en tant qu’étudiant. Jean Raoul : Il est prévu de mettre un agenda avec toutes les activités proposées par chacun. Plus un annuaire, une localisation géographique, pour permettre le lien et l’échange d’infos. Floriant avait proposé de s’occuper des mémoires. Sylvie demande qui fera la mise à jour ?

6 Assemblée Générale


Jean Raoul répond que ça peut être Jérémy ou florian. Stéphanie : est ce rémunéré ? Muriel : Cela peut être plus léger si chacun pense à envoyer « ses » infos, sans qu’on aille à la pêche. Jean Raoul évoque l’idée d’un forum mais ça demande un webmaster. Sandra demande si la réactualisation du site représente un gros travail Olivier témoigne de son expérience avec JOOMLA, une plateforme qui permet d’éditer le site. Un responsable avec un mot de passe par lieu qui rentre les infos sur son secteur. Puis une personne qui vérifie la totalité. Sylvie demande qui peut être le superviseur de ce site. Selon elle il est important de définir la place de ce superviseur, ses responsabilités, son rôle, la cadre et l’éthique. Elle pense que c’est une chose à ne pas faire légèrement.

Le Livret AMS Martine s’exprime sur l’utilité de l’argent récolté par le biais des cotisations. Elle rappelle le projet d’un livret d’information sur l’AMS qui pourrait être financé par l’AMSAI et distribué à chacun. Un livret informatif étant à mis chemin entre la plaquette et le livre. Les personnes intéressées par la mise en place de ce livret : Muriel, Sandra, Aurélie et Stéphanie. Muriel propose de regrouper les infos pertinentes pour une communication sur l’AMS et de se voir ensuite pour la réalisation. Une proposition est lancée de faire un plan de se livret demain midi… La question du temps nécessaires à la réalisation du livret et la charge de nos emplois du temps se pose… Chacun ayant peu de temps ! Il y a une vraie demande pour ce livret. La question qui se pose est comment être le plus efficace pour le réaliser et sur quels documents s’appuyer ? les plaquettes existantes, les poly de la formation professionnelle présentant l’AMS… Muriel propose de réserver un week-end à la rédaction du livret. Des dates sont proposées, novembre, l’été…

7 Assemblée Générale


Hélène propose que chacun puisse s’investir pour se livret en apportant ce qu’il souhaite donner. Finalement il est décidé que Muriel, Stéphanie, Sandra, Pierre, Catherine, Aurélie et Hélène centralisent les envois de chacun, les témoignages, et autres textes qui semblent pertinents. Olivier se propose pour faire la mise en page d’une plaquette commune avec photos. Muriel précise qu’il y a beaucoup de photos à dispo pour cela. Elle revient sur le livret et propose qu’il soit imprimé, édité et envoyer à chaque étudiant par l’AMSAI. La question du coût, du format, du nombre de pages… se pose. Muriel propose une mise en page aérée, pour le rendre facilement lisible. Voire une mise en valeur de certaines phrases ou mots important pour qu’ils soient lus par tous même sur un simple coup d’œil . Hélène pose la question : à qui s’adresse ce livret ? Muriel répond qu’il doit s’adresser à tout public. L’idée étant que ce soit un soutien aux praticiens pour pouvoir présenter l’AMS a monsieur tout le monde ? Par exemple pour les participants aux cours, on n’a rien à donner comme info sur l’AMS à part les plaquettes. Martine ajoute également l’idée d’avoir tous un discours commun et une cohérence issue d’une dynamique d’équipe, validée par elle même au service de chacun et donnant une légitimité. Eric propose de mettre le livret en lien sur le site.

Le Logo Martine précise qu’elle souhaite qu’il y ait 2 logos distincts : un pour les formations professionnelles et les stages proposés par Martine et un second logo décliné pour les autres activités des praticiens et de l’AMSAI. Muriel précise qu’il est important qu’il y est une parenté reconnaissable entre les 2 logos. Dominique rappelle l’importance de la question du matériel pour les archives : caméra, micro… Martine invite ceux qui ne l’ont pas encore fait à cotiser. Pierre transmet une nouvelle proposition de Florian qui est que l’AMSAI devienne une SCOP.

8 Assemblée Générale


Dominique répond que l’objectif d’une SCOP est pluridisciplinaire pour permettre aux différents professionnels de se rencontrer et de faire des choses ensemble. Plus rien n’étant à l’ordre du jour, la séance est levée.

9 Assemblée Générale

Assemblée Générale AMSAI 2010  

Assemblée Générale AMSAI 2010

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you