Page 16

Aperçu

© Marc Silver

États-Unis

Amnesty Royaume-Uni a décerné au réalisateur Marc Silver le prix du meilleur documentaire pour Qui est Dayani Cristal ? Le cinéaste explique pourquoi il a voulu raconter l’histoire d’un migrant au tatouage mystérieux retrouvé mort dans le désert de l’Arizona. Je me souviens d’avoir vu la photo d’un agent de patrouille frontalière, un crâne entre les mains, au milieu des vastes étendues du désert de Sonora [en Arizona (États-Unis), près de la frontière mexicaine]. Suivre l’enquête sur un crâne non identifié me semblait une façon passionnante et poétique d’aborder la déshumanisation des migrants. Je me suis demandé : « Qu’est-ce qu’un crâne en plein désert nous apprend sur le monde ? » Qu’est-ce qui pousse des gens à entreprendre l’un des voyages les plus périlleux qui soient, et pourquoi se retrouvent-ils à mourir seuls dans une région aussi inhospitalière ? Sur les 2 000 corps retrouvés dans ce désert ces 10 dernières années, 700 n’ont toujours pas été identifiés. La plupart des migrants n’ayant aucune pièce d’identité

14

Jan–Mar 2015

sur eux, la restitution des dépouilles aux familles nécessite beaucoup de temps et d’efforts. Nous voulions suivre chaque étape, de la découverte d’un corps dans le désert à son enterrement, en passant par l’enquête médicolégale et le rapatriement de la dépouille. Nous voulions aussi trouver des gens qui acceptent de nous raconter leur histoire.

Le crâne d’un migrant non identifié est découvert en 2013 dans le désert de Sonora, près de Tucson, Arizona, non loin de la frontière mexicaine.

Qui est Dayani Cristal ?

« Les États-Unis mettent des milliards de dollars dans ce mur [frontalier] inerte. Pourquoi ne pas investir dans l’humain ? » Delver Antonio Sandres Turcios, ci-contre avec la photo de son frère Yohan

WireJan-Mar2015French  

Le Fil est le magazine mondial d’Amnesty. Publié chaque trimestre, il vise à informer et à donner à chacun-e les moyens et l’envie de faire...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you