Page 1

Page-01_Couverture 05/06/2017 17:53 Page 1

Mag Le

des clubs

26

Eté 2017

Et c’est parti pour une nouvelle saison de sorties ! Et aussi : Las Vegas, V8 ‘‘Samba’’ à l’éthanol, législation...


Page-02_Ours 05/06/2017 17:54 Page 1

des clubs

Bulletin d’information inter-clubs édité par : AmeriSud 53, rue Abbé Brémond 64000 Pau

Welcome !

#26 Eté 2017

Disponible dans 3 mois environ.

Mag Le

En collaboration avec le V8 Forever, l’US Cars Club Normandy et l’American Feeling Car Club. Bienvenue chez AmeriSud, le V8 Forever, l’USCCN et l’American Feeling Car Club, qui ensemble vous proposent ce bulletin d’information consacré aux voitures américaines et leurs activités. Ci-dessous, retrouvez la localisation des clubs participant à cette édition sur la carte de France.

USCCN

Directeur de publication : Philippe Courant - phil.courant@amerisud.fr Rédacteur en chef : Frédéric Mardon - fmardon@hotmail.com Publicités dans le Mag : Didier Hardy - didier.hardy8@orange.fr Photo de couverture : Cadillac 1955 (USCCN). Quatrième de couverture : publicité Chrysler Canada 1958. Impression par : impressiondemagazine.fr Dépôt légal : Juillet 2017. ISSN : 2272-9542.

US CARS CLUB NORMANDY Pacy-sur-Eure (27)

AMERICAN FEELING CAR CLUB

N U M É R I Q U E S

ARCHIVES

Léguevin (31)

AMERISUD Pau (64)

V8-Forever

AmeriSud

American Feeling

Retrouvez toutes les coordonnées des clubs dans les pages dédiées à chacun d’entre eux dans ce numéro (voir le sommaire ci-contre).

V8-FOREVER

Belmont d’Azergues (69)

Pour consulter un ancien Mag en ligne, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous en remplaçant XXX par le numéro du Mag. A ce jour, les archives vont du 001 au 023. Le Mag XXX : http://issuu.com/amerisud/docs/asmXXX Exemples : Le Mag 001 : http://issuu.com/amerisud/docs/asm001 Le Mag 016 : http://issuu.com/amerisud/docs/asm016 Sinon, vous pouvez aller directement sur la ‘‘homepage’’ d’AmeriSud sur Issuu pour voir toutes les anciennes revues d’un coup (code QR à droite aussi pour y aller direct en le scannant) : http://issuu.com/amerisud/ Bonne (re)lecture !

Tous les codes QR que vous trouverez sont gérés par Unitag (www.unitag.io/fr)

La plupart des publicités d’époque de la revue proviennent de Alden Jewell - www.flickr.com/photos/autohistorian/ Utilisation des publicités sous licence Creative Commons (utilisation non commerciale) QUI SOMMES-NOUS ?


Page-03_Edito-Sommaire 05/06/2017 17:55 Page 1

Sommaire

Pour ce 26ème numéro du Mag, voici le sommaire :

- 04 - News de Detroit. - 06 - Les Fiches : Kurtis 1949-50 / Muntz Jet 1950-54 - 08 - Les Fiches : Pontiac Firebird 1967

Activités de l’US Cars Club Normandy -

10 11 12 14 16 18

-

Coordonnées, édito, calendrier. Les rencards mensuels du printemps. Salon de Lisieux. Assemblée générale. Festival américain de Bréval. Spring Cruise.

Activités d’AmeriSud -

20 21 24 26 28

-

Coordonnées, édito, calendrier. AmeriGers #2. Nogaro, coupes de Pâques. Exposition à Lescar. Exposition au haras de Tarbes.

Activités du V8 Forever -

32 33 36 37 38 40

-

Coordonnées, édito, calendrier. Assemblée générale. Salon de la Moto de Lyon. Classic Car Meet & Greet à Craponne. La Traversée de Lyon. Uriage Cabriolet Classic.

Activités de l’American Feeling Car Club -

48 50 52 57 58

- 42 - Coordonnées, édito, calendrier. - 43 - Album photo printanier. - Législation : le transport de personnes à titre onéreux. - Les V8 ‘‘samba’’ à l’éthanol. - Las Vegas, deuxième partie, avec le côté nord du Strip. - Books & Co. - Le bon vieux temps.

Bonne lecture à toutes et à tous !

Frédéric Mardon

Le Mag

03


Page-04-05-Detroit_News 11/06/2017 12:03 Page 1

News de Detroit

Detroit, ancienne capitale mondiale de l’automobile, est jonchée de ruines : usines abandonnées, quartiers entiers désertés qui tombent en morceaux... Parmi ces ruines, l’usine Packard est l’une des plus connues, et aussi très photographiée. Fermée au milieu des années 50, les bâtiments sont toujours là, dans un état de délabrement avancé, dont certaines portions se sont même écroulées au fil des décennies. Néanmoins, un projet a vu le jour pour réhabiliter une partie du site et les travaux ont commencé.... surtout ceux qui concernent le déblaiement des détritus et des gravas accumulés en 60 ans... On peut aller voir le projet sur le web à l’adresse suivante : http://packardplantproject.com/

Avec le retrait de Chevrolet d’Europe de l’ouest, qui n’a pas été un retrait complet en fait, on en oublie que l’on peut encore acheter chez nous la Camaro et la Corvette. Alors que les concessions Ford sont partout et nous rappellent que la Mustang est au catalogue en 4 et 8 cylindres à des prix ‘‘raisonnables’’, on ne peut pas dire autant quand on passe devant une concesion Opel (désormais dans le giron de PSA), qui d’ailleurs n’en vend pas - il n’y a que deux distributeurs de Chevrolet en France - pas étonnant de ne pas en voir circuler contrairement aux Mustang. Piqûre de rappel donc : la Camaro est également disponible en 4 et 8 cylindres, avec respectivement 275 et 453 chevaux (400 et 617 N.m de couple). A partir de 40.965 euros (tarif sans le malus écologique). 04

Le Mag


Page-04-05-Detroit_News 11/06/2017 12:03 Page 2

Image © Dodge

Vous trouviez la Dodge Challenger Hellcat trop sage avec ses 707 chevaux ? Dodge (via SRT) a désormais la solution pour vous : la Demon. Avec 840 chevaux, 1044 N.m de couple, elle abat le 0 à 60 mph en 2,3 secondes, et le quart de mile en 9,65 secondes (à la modique vitesse de 140,09 mph). Le moteur est un V8 Hemi® de 6,2 litres préparé bien entendu (turbos, pistons...). La voiture pèse 1930 kg, grâce à la suppression de quelques équipements comme le siège passager et la banquette arrière, le système audio, toute l’isolation phonique, la moquette... Conçue aussi pour les courses de départ arrêté comme un dragster, elle dispose d’un système de refroidissement spécialement étudié pour évacuer la chaleur après ce genre de course en ligne droite, ainsi qu’une transmission dite ‘‘transbrake’’ qui engage la marche arrière et la première pour maintenir la voiture à l’arrêt... Et elle vient même avec un kit spécial ‘‘Track Pack System’’ avec par exemple les petites roues ultrafines à l’avant comme les dragsters, pour les séances sur piste. Déjà que les Hellcat commencent à remplir les casses automobiles à cause de conducteurs incapables de dompter les 707 chevaux (une d’entre elles n’a roulé que 18 miles avant de finir détruite), qu’en sera-t-il de la Demon Image © Dodge avec 840 ?

Déjà annoncée mais pas encore produite, voici la Mustang année-modèle 2018 qui subit un petit lifting.

Image © Ford

Le Mag

05


Page-06-07-Muntz_Muntz 11/06/2017 12:04 Page 1

Muntz Jet 1950-1954 (Kurtis 1949-50)

Les Fiches SPE-01

Marques commerciales : Kurtis (K) puis Muntz (M) Modèle : Jet Années : 1949-50 (K) puis 1950-54 (M) Carrosserie : roadster 2 portes (K), avec hardtop (M) Groupe d’appartenance : Muntz Car Company Fabricant : Muntz Car Company

1949 (K)

*** Bref historique : La première voiture de sport US !! Avant la Corvette ou la T-Bird. D’autres revendiquent aussi ce qualificatif mais c’est vrai que la Kurtis, fabriquée artisanalement par un spécialiste des gagnantes de courses Indy, Franck Kurtis, peut légitimement y prétendre : caisse en fibre de verre et aluminium, moteur Ford (modifié) et performances époustouflantes. Mais Kurtis est plus un préparateur qu’un commercial, aussi Earl ‘‘Madman’’ Muntz, industriel fortuné qui commença par vendre des ‘‘occasions’’ puis des Kaiser-Frazer (il vendu 1/7ème des 147.000 K-F neuves de 1947 !!) rachète le concept en 1950 et embauche par la même occasion Kurtis pour améliorer la voiture, notamment en rajoutant une banquette arrière. La production en Californie (avec moteur Cadillac) va être déménagée dans l’Illinois. Les performances restent exceptionnelles avec un 0-80 mph en 9 secondes et une vitesse de pointe de 125 mph (200 km/h). Mais le ‘‘madman’’ perd 1000$/voiture et laissera tomber en 1954 pour revenir vers l’électronique (où il refera fortune dans les années 1960). A noter que Kurtis continuera à fabriquer des voitures sous son propre nom jusqu'en 1957 (midget, racers pour l’Indy 500) et une trentaine de modèles 500M en 1954-55 qui surpassait n’importe quel modèle ‘‘de sport’’ de l'époque (135 mph...).

(M)

Pour différencier une Kurtis d’une Muntz, on peut se fier sur la décoration latérale : la Kurtis dispose d’une large bande chromée sur toute sa longueur, alors que la Muntz arbore une pièce chromée nettement plus fine. Enfin, si on en voit une avec un hard top, c’est forcément une Muntz, la Kurtis n’en ayant pas eu. Sur l’image ci-dessous reprise d’un catalogue, on remarque la présence de la radio dans la console centrale. Couleurs pimpantes et multiples, Muntz ne faisait pas dans la discrétion... (M)

Technique : Moteur : V8 fonte 1949-50 (K) : Ford 239 ci (3950 cm3) ‘‘modifié’’ 110 chevaux. 1950 (M) : Cadillac 331 ci (5424 cm3) 160 chevaux. 1951-54 (M) : Lincoln 337 ci (5510 cm3), 155 puis 218 chevaux. Transmission : aux roues arrière. Boîte manuelle 3 vitesses (K) puis boîte automatique 4 vitesses Hydramatic (M). Freins : à tambours avant et arrière. Suspensions : ressorts hélicoïdaux à l’avant, lames à l’arrière. Pneus : 5.50x15 (K) / 7.60x15 (M). Dimensions : - Empattement : 2,54 m (K), 2,87 m (M 1950) puis 2,95 m (M 1951-54 M). - Longueur : 4,27 m (K), 4,52 m (M 1950) puis 4,60 m (M 195154). - Largeur : 1,80 m. Poids : de 1450 à 1700 kg. La mécanique était souvent ‘‘affûtée’’ avec des double carburateurs, admission Edelbrock...

Evolution : Les Muntz, très chères, eurent pas mal de succès chez les célébrités, le ‘‘madman’’ se faisant un plaisir de les peindre dans des couleurs extravagantes ou de les équiper avec des gadgets comme un bar à l’arrière ou la radio Muntz dans la première console à voir le jour... A noter que la Muntz ne dispose pas de capote mais d’un ‘‘hard top’’ ou plutôt “Carson top” démontable. Vu les performances et le nom, on installa des ceintures mais... accrochées aux sièges ! 394 voitures auraient été produites selon ‘‘madman’’ mais le nombre est contesté par les historiens qui parlent de 198... Il n’en reste donc plus beaucoup (environ 50) et les prix flambent !

06

Le Mag


Page-06-07-Muntz_Muntz 11/06/2017 12:04 Page 2

Muntz Jet 1950-1954 (Kurtis 1949-50) Cote actuelle : de 50.000$ (à restaurer) à plus de 150.000$ pour un état concours. Club : Muntz Jet Enthusiast, 212 Sherwood Drive, Egg Harbor Township, NJ 08234. Web : http://clubs.hemmings.com/muntzjetenthusiast/Muntzjetenthusiast/Index.html Voir aussi : http://cartype.com/pages/1511/muntz

Les Fiches SPE-01

Production : - 1949/50 (K) : 36 à 3950$. - 1950 (M) : 28. - 1951/52 (M) : 230 à 3780$. - 1953/54 (M) : 136 à 5515$. Chiffres à prendre avec des pincettes étant donné le flou sur la production exacte des Muntz. Photo par Greg Gjerdingen - www.flickr.com

Il y a actuellement 2 Muntz à vendre sur le Hemmings : une à 120.000$, et l’autre avec un ‘‘prix sur demande’’. Chez un autre vendeur, une à restaurer à 37.500$ qui n’a plus son moteur d’origine, et une en cours de restauration pour 60.000$.

Photo par Rex Gray - www.flickr.com

Rien ne ressemble plus à une Muntz qu’une autre Muntz... Il faut avoir l’oeil pour les différencier, la principale différence étant au niveau de l’empattement et de la longueur totale.

Photo par Karlis Dambrans - www.flickr.com

Le Mag

07


Page-08-09-Firebird_1967 05/06/2017 18:03 Page 1

Pontiac Firebird 1967

Les Fiches PON-03

Marque commerciale : Pontiac Modèle : Firebird Année : 1967 Carrosseries : coupé 2 portes hardtop et cabriolet 2 portes. Groupe d’appartenance : General Motors Fabricant : Pontiac Motor Division (usine GM de Lordstown) ***

Bref historique : Quelques mois après la présentation de la Camaro, c’est au tour de Pontiac de lancer sa ‘‘pony car’’, la Firebird, nom emprunté à quelques dreamcars des années 50. Utilisant la même plateforme que la Camaro, ‘‘l’oiseau de feu’’ reprend les canons Pontiac avec la célèbre calandre en 2 parties et des motorisations issues des Tempest-GTO. Et comme les GTO, le compte-tours (optionnel) est à l’extérieur, sur le capot... Néanmoins, elle a moins de succès que sa ‘‘sister car’’ GM même si elle offre plus de choix en moteurs. Car la Firebird est d’emblée proposée en 5 versions (base, Sprint, 326, 326 HO et 400), de la pataude ‘‘de base’’ 6 cylindres à la performante 400 avec son capot à entrées d’air. Technique : Moteurs : 6 cylindres en ligne (ACT) 230 ci (3770 cm3), 165 chevaux carburateur 1 corps sur ‘‘base’’, 215 chevaux carburateur 4 corps sur ‘‘Sprint’’. V8 326 ci (5340 cm3), 250 chevaux carburateur 2 corps, 285 chevaux carburateur 4 corps sur ‘‘HO’’. Sur 400 : V8 400 ci (6555 cm3), 325 chevaux carburateur 4 corps. Option ‘‘Ram-Air induction’’ avec scoops de capot fonctionnels, même puissance. Transmissions : boîte manuelle 3 vitesses au volant (au plancher sur Sprint et HO). Version ‘‘heavy duty’’ sur 400. Boîte manuelle 4 vitesses en option sur V8. Sur tous modèles, option boîte automatique 2 vitesses (3 vitesses TH400 sur 400). Freins : tambours, assistance et disques avant en option. Suspensions : ressorts hélicoïdaux à l’avant, monolame à l’arrière. Pneus : E70 x14. Dimensions : - Empattement: 2,75 m. Longueur x largeur : 4.79 x 1.84 m. Poids : de 1400 à 1600 kg suivant modèle et équipement. Comme sur les Mustang et Camaro, la plupart des équipements sont en option ! Par exemple, la direction assistée, les freins assistés, les vitres électriques, la radio, etc... Même la capote électrique est une option !! Une “Sprint” abattait le 0 à 96 km/h en 10 secondes, vitesse max de 174 km/h. La ‘‘400’’ obtenait respectivement 6,5 secondes et 185 km/h. Il y avait même un catalogue bien fourni d’accessoires divers pour avoir une Firebird à son goût.

Evolution : La première génération de Firebird se terminera en 1969, année qui verra aussi l’apparition de la Trans’Am. La 67 est la seule Firebird à posséder des déflecteurs aux portes avant, le ‘‘modernisme’’ les supprimera en 68. La version de base anémique disparaîtra aussi, le 350 ci bien connu remplacera le 326. Anecdote : durant les années 60, une règle GM établissait qu’une voiture ne dépasse pas 1 cheval par 10 lbs de poids. donc la Firebird 400 pesant 3250 lbs, son moteur ne devait pas dépasser 325 chevaux (le même dans la GTO, plus lourde de 200 lbs, faisait 350...). Donc il y avait une bride sur le carbu et bien sûr les acheteurs s’empressaient de l’enlever (qui a parlé de ‘‘bidouiller’’ les scooters ?) pour récupérer 25 chevaux ! 08

Le Mag


Page-08-09-Firebird_1967 05/06/2017 18:03 Page 2

Pontiac Firebird 1967

Les Fiches PON-03

Cote : (en état concours US) En V8 250 chevaux, coupé : de 20.000 à 30.000$ - cabriolet : de 35.000 à 45.000$. Ajoutez 35% pour 400, 40% pour RamAir. Curieusement le 6 cylindres 215 chevaux est à +15% audessus de la cote. Si vous trouvez un 6 cylindres 165 chevaux avec boîte manuelle au volant et sans direction assistée, déduisez 20%...

Clubs : National Firebird & T/A Club, 5433 N. Ashland Ave., Chicago, IL 60640 USA. Téléphone : +1 773-769-7166. Web : www.firebirdtaclub.com Voir aussi www.firebirdgallery.com

Prix et production : 67032 coupés @ 2666$ et 15528 cabriolets @ 2903$.

Photo par Greg Gjerdingen - www.flickr.com Photo par Valder137 - wikimedia.org

Photo par sv1ambo - www.flickr.com

A gauche, on a compté pour vous : 3 pages d’accessoires et d’options, pour un total de 54 choix possibles. Clim, régulateur de vitesse, freins à disques, enjoliveurs, jantes...

Photo par Greg Gjerdingen - www.flickr.com

Sobriété maximum pour les feux rouges à l’arrière. Deux fines lamelles uniquement. Photo par Bo Insogna - www.flickr.com

Le Mag

09


Page-10-USCCN-Ours_USCCN 05/06/2017 18:03 Page 1

The US Cars Club Normandy Section Le mot du chef...

= Coordonnées = US Cars Club Normandy 9, rue des fauvettes 27120 Pacy-sur-Eure

contact@uscarsclubnormandy.fr = Contacts = Président : Alain Lubat 06 18 75 07 88

Vice-Président : Pascal Nadji 01 30 55 63 83

Secrétaire : Michèle Bertocchi 02 32 36 29 97 Trésorier : France Lenglet

Trésorier adjoint : Jacques Fayolle 06 86 53 28 17 Membres du bureau : Eric Catillon Christian Français Gérard Gougé Jacques Gancarz

Correspondants région de Caen : Samir Briki & Marc Leloire = Internet = Web : www.uscarsclubnormandy.fr Forum web : www.amerisud.fr/forum Cotisation : 50€ (renouvellement) 55€ (première adhésion) ***

10

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Quand vous lirez ces lignes, un groupe d’adhérents de 14 intrépides et privilégiés découvrira ou redécouvrira l’ouest américain, de Los Angeles à San Francisco en passant par le Grand Canyon, Las Vegas ou encore la Vallée de la Mort et Yosemite. Nous vous ramènerons quelques anecdotes et de belles photos. Promis ! Suivez-nous sur le forum du club et Facebook où on vous fera un compte rendu journalier. Le rêve c’est le début du bonheur et peut-être bien le vrai bonheur. Le rallye RN7 aura également vécu, et vous aurez le reportage correspondant dans le prochain numéro du Mag. Et pour ceux qui restent, on a aussi pensé à vous : Juillet : Les 1er et 2 : venez au Caen Rétro Festival, Eric vous a obtenu de bonne conditions pour participer, contactez le via le courriel du club. Le 23 : les Ladies du club vous ont concocté un Super Women Day. Je ne vous en dis pas plus, inscrivez-vous les yeux fermés, ça va décoiffer ! Août : Le 20 : c’est Christian et Jean-Jacques qui vous proposent de l’inattendu avec le Summer Ride. Une matinée d’univers carcéral, suivi par un repas de détenu avant une visite guidées de Pont L’Evêque et un marché paysan avec dégustation, tout cela avec des autos garées sur un emplacement offert par la ville et l’Office de Tourisme. Le 27 : ‘‘l’auto ancienne c’est mon dada’’, à l’hippodrome d’Evreux. Chevaux de course et chevaux vapeur font bon ménage. 3ème édition. Septembre bien rempli, avec : Les 9 et 10 : avec le festival américain de Mantes-la-Jolie, avec nos amis d’USCARS 78. Le 17 : le traditionnel Mot’Art d’Evreux. Les 23 et 24 : le salon Auto Moto Retro de Rouen. Octobre : Salon d’Evreux, réservez le week-end, date à venir. Les 21 et 22 : Champagne Party traditionnelle, clôture des inscriptions le 1er juillet. Novembre : Les 18 et 19 : Lohéac Car Museum.

Inscrivez-vous sans tarder, certaines sorties sont frappées de quotas ou de date limite d’inscription. Voilà, à bientôt sur nos routes.

Votre Président

Calendrier/inscriptions = uscarsclubnormandy.fr !

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier


Page-11-USCCN-Rencards_Mensuels 05/06/2017 20:43 Page 1

Des rencards inégaux en ce début d’année, perturbés par le temps, pas toujours favorable. Néanmoins une bonne fréquentation plutôt fidèle qui encourage les organisateurs à poursuivre.

US Cars Club Normandy

Rencards mensuels

Ci-dessus, la météo parfois mauvaise mais qui n’empêche pas les voitures d’être au rendez-vous.

Un café et un abri sont toujours les bienvenus quand la météo ne s’y prête pas et que c’est encore l’hiver...

Rencards mensuels - 1er semestre 2017

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

11


Page-12-13-USCCN-Lisieux_Salon 05/06/2017 20:44 Page 1

Le stand du club, avec deux Cadillac, une Chevrolet et une Corvette.

Salon de Lisieux

US Cars Club Normandy

Le salon de Lisieux, ou les miracles de Sainte Thérèse, pourrait-on ainsi résumer le week-end des 20 et 21 mai derniers... Ces deux jours-là, se tenait la première édition du salon de Lisieux, ville célèbre pour sa basilique consacrée à Sainte Thérèse. Le club se devait d’y participer. Tout avait été réfléchi, pensé, millimétré, du moins c’est ce que je pensais. Le vendredi était consacré à la mise en place du stand avec quelques membres dont ‘‘l’homme à la Stingray’’ que je devais ensuite raccompagner chez lui à 80 km de Lisieux. Le rendez-vous était pris pour midi, le temps que je fasse l’aller-retour pour aider ensuite à la mise en place. Parti de bon matin (en ce qui me concerne) j’avais le temps de récupérer une Peugeot 406 que nous laissons à l’année à Lisieux, la Chevrolet la remplace dans son garage. Bonne surprise à midi, le parc des expositions est déjà ouvert lorsque nous arrivons. De manière à gagner un peu de temps, nous laissons la 406 sur place et nous redescendons chercher la Chevrolet qui sera de suite placée sur le stand. Arrivé sur place, pas moyen de retrouver les clefs de la Chevrolet, j’ai beau retourner encore et encore toutes mes poches, je dois me rendre à l’évidence j’ai perdu les clefs. Le temps tourne et je décide de régler le problème rapidement (enfin tout est relatif). Retour au parc des expositions, on place la Cor-

12

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Salon de Lisieux - 20-21/05/2017


Page-12-13-USCCN-Lisieux_Salon 05/06/2017 20:44 Page 2

vette sur le stand et je ramène son proprié- Ambiance ‘‘station service’’ comme dans le temps. taire chez lui avec la 406, depuis ce matin j’ai déjà roulé 160 km pour venir à Lisieux plus 80 pour le raccompagner. Maintenant il faut que je retourne chez moi pour prendre le double des clefs de la Caprice que je n’ai pas voulu prendre ce matin (si, si) donc on rajoute 200 km, puis retour à Lisieux avec 160 km de plus : un total de 600 km dans la journée, un planning chamboulé et une installation qui se fera sans moi. Sur la route du retour j’apprendrai que mes clefs ont été retrouvées... J’en profiterai alors pour dîner avec des membres du club et durant le repas, mais ma femme m’appelle pour me demander d’aller porter des clefs qu’elle avait elle-même oubliées (il y a des jours ainsi faits) à des amis à Chartres... Petit moment de solitude avant que je lui explique que je ne suis pas à la maison. C’est donc part de Trouville le dimanche, ça ne se bouscule pas. Un membre acceptera de venir me elle qui fit demi-tour pour ces clefs-là. chercher à la gare. Le samedi, première journée de l’expo. Après avoir remis la 406 dans son garage, je récupère enfin la Caprice que j’arrive à glisser entre les stands déjà en place pour regagner la zone d’expo du club. Une partie des véhicules, en fait les clubs, sont dans le grand hall, les personnes qui viennent en ancienne bénéficient du parking extérieur, et les vendeurs de pièces et goodies sont devant le hall, belle diversité des voitures exposées. Bonne journée, bonne ambiance, tout le monde est content du salon et des visiteurs, le soir c’est donc une petite troupe joyeuse qui va dîner dans un restaurant à côté du salon. On profitera de l’apéritif pour me renverser un whisky sur le pantalon, après la journée de la veille, celle-ci aurait pu être presque normale. Puis mon garage étant à près de 5 km de l’exposition, un gentil membre me propose de me redescendre en ville pour que je récupère la 406, car ce soir je dors à Trouville. Je regarde un instant la Mustang s’éloigner et je me dirige vers mon garage qui est à trois minutes à pied, je m’installe dans la voiture et... rien, plus de batterie, j’ai laissé les warning le matin en partant rapidement pour mettre la Chevrolet en place. Tout le monde a regagné son hôtel ou son domicile, il n’y a plus de train au départ de Lisieux, j’appelle donc un taxi en estimant rapidement le coût de la course. Sauf qu’à mi-parcours, nous avions déjà explosé l'estimation, Trouville semblait ne jamais arriver et surtout ce ‘‘foutu’’ compteur qui ne voulait pas s’arrêter, pour le prix de la course j’aurai pu passer la nuit dans un palace. D’un autre côté trouver un palace à Lisieux, comment dire... Le dimanche, avant mon arrivée les membres auront récupéré dans la Chevrolet tout le matériel que nous avions mis à l’abri pour éviter le vol. Sauf que j’avais oublié de verrouiller... J’arrivais donc pour une fois bon dernier sur le stand, ben oui, les trains au déSalon de Lisieux - 20-21/05/2017

En résumé, le salon fut une réussite pour une première. L’année prochaine, le club reviendra à Lisieux et je prendrai le double de mes clefs ! Sacré week-end, Sainte Thérèse devait être en RTT... à moins qu’au contraire elle ne se soit ingénié à m’éviter pire aventure... Eric Catillon Photos par J.-J. Saillard et C. Français

A votre service et au service du club !

Dans son jus comme on dit. www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

13


Page-14-15-USCCN-AG_Cruise 05/06/2017 20:44 Page 1

De quoi peuvent-ils bien parler ? De voitures US peut-être ? :-)

Assemblée Générale

US Cars Club Normandy

Privés de salle le premier week-end de mars, comme nous en avions l’habitude, l’A.G. s’est tenue le week-end suivant. Nouvelle salle, nouveau décor. Beaucoup de place et du coup une ambiance plus statutaire et plus appréciée des participants. Avant le déjeuner traditionnel, un petit coup d’œil aux voitures de nos adhérents venus en anciennes, avec quelques modèles que l’on voit trop rarement, comme la Pontiac StarChief 1958 de Michel, la Buick Roadmaster du vice-Président ou encore les Mustang, Corvette et autre Ford Raptor. Le repas concocté par Saveur Eurasienne a ravi les papilles de chacun et mis dans de bonnes conditions pour attaquer le plat de résistance qui était l’assemblée générale. Le premier à s’y coller fut Christian, qui nous dressa une rétrospective des nombreuses sorties de l’année écoulée. Puis Eric nous présenta le programme encore très, trop chargé de 2018. Le Président, habile prestidigitateur, finit de nous hypnotiser en présentant son rapport moral et le rapport financier en l’absence de notre trésorière, clouée au lit par une mauvaise grippe. Les comptes approuvés et la confiance renouvelée à l’équipe dirigeante ont permis de terminer cette sympathique

14

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Assemblée Générale - 03/2017


Page-14-15-USCCN-AG_Cruise 05/06/2017 20:44 Page 2

journée sous les meilleurs augures qui Les membres arrivent. soient pour la poursuite de l’activité. Nota : comme d’habitude, le compte rendu est consultable sur le site du club. A la prochaine A.G. ! Alain Lubat

***

Tour à tour, les intervenants prennent le micro, y compris parmi l’assistance.

L’assistance, assidue.

Assemblée Générale - 03/2017

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

15


Page-16-17-USCCN-Breval_Bréval 05/06/2017 20:45 Page 1

Le stand du club sous les frondaisons, avec Oldsmobile et Camaro.

Festival américain de Bréval

US Cars Club Normandy

Nous étions cette année au Festival américain de Bréval en remplacement du Neubourg dont les dates avaient changé mais aussi à cause de l’accueil plutôt froid de notre délégué sur place Denis. Et nous avons bien fait. Le cadre n’a rien à voir. Stationné sous les frondaisons, le site est très agréable. Il a cependant manqué un peu de soleil le matin. C’est donc une grande tablée qui partagea un bon moment de convivialité le midi. De nombreux stand ont attiré les regards et vidé les porte-monnaie, mais pas que. D’autres ont préféré aller mater les pin-ups venues en nombre et la séance de body painting. Chapeau à l’artiste car moi je ne tiendrais pas un quart d’heure… Enfin, un échantillonnage important de Harley et de voitures sans oublier les désormais incontournable sheriffs turbulents et les ostentatoires militaires, tout cela bien gardé par les patrouilles de la gendarmerie très présentes sur le site. Cerise sur le gâteau ce sont nos adhérents Yves et Dominique qui ont raflé le premier prix du jury avec leur belle Excalibur (visible page 11 en bas). Alain Lubat Photos par C. Français

16

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Festival américain de Bréval - 14/05/2017


Page-16-17-USCCN-Breval_Bréval 05/06/2017 20:45 Page 2

Festival américain de Bréval - 14/05/2017

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

17


Page-18-19-USCCN-Spring_Cruise 05/06/2017 20:46 Page 1

Spring Cruising 2017

US Cars Club Normandy

Le Spring Cruising de l’US Cars Club, c’est la première grande sortie de l’année. Moi j’appellerais ça le bébé de Jacques et Christiane.

Il nous avait dit, ‘‘Ha ! Cette année j’ai eu du mal à trouver quelque chose d’intéressant, ce ne sera surement pas terrible et puis il n’y a pas grand monde d’inscrit, c’est vrai que pour aller voir une usine de fabrique de clous qui n’a d’appellation d’usine que de nom et ensuite aller visiter un tas de pierre en appelant cela une abbaye il faut être sacrément culotté’’, et bien avec toute leur modestie et leur talent, notre Jacques et sa Christiane ont pris le pari de le faire et bingo, ils ont gagné, se sont vraiment des spécialistes du Spring Cruising pour l’US Cars Club.

Cruising 2017 donc, première grande sortie du club. Bien sûr tout le monde dira qu’il faut parler du réveil de nos moteurs, décrassage et mise au point de nos belles et bien non je n’en parlerai pas car je ne comprends pas que l’on mette sur cale une voiture pour l’hiver... Non, la belle doit être au point pour ce jour-là, enfin ! Et elles étaient toutes prêtes et d’attaque entre Excalibur et Cadillac, toute la famille américaine était bien représentée.

La clouterie (clichés issus de cartes postales, car il est interdit de photographier les lieux).

17 équipages, 32 personnes pas mal ! Direction la Croix Verte pour pausecafé et pipi ou plutôt le contraire car pour certain cela faisait déjà quasi deux heures de route, après encore trois quarts d’heure et un saut de cabri et

18

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Spring Cruising - 09/04/2017


Page-18-19-USCCN-Spring_Cruise 05/06/2017 20:46 Page 2

nous voilà en vue du premier objectif, après avoir récupéré quelques égarés, toujours les mêmes, ils se reconnaîtrons, n’est-ce pas Mister Président... Croyant passer inaperçu dans sa petite Chrysler Le Baron où l’on voit juste le chapeau de Michelle à coté, vous êtes repérés.

Premier but atteint, à Creil, l’usine de clous Rivierre. Jacques ayant titré ‘‘Journée des contrastes’’ il a bien fait car oublions l’appellation usine ou fabrique, c’est plutôt de l’artisanat tant par leur produit phare, le clou, que tant et surtout par l’outillage et les machines, véritables mécaniques (classées d’ailleurs) hors normes et surtout très fiables car ces machines vraiment archaïques, qui sont ici les dernières, produisent toujours depuis 1888. Visite diligentée, je dirais plutôt régentée par la maîtresse des lieux, mais qui nous donna toutes réponses et explications à nos petites cervelles et à nos airs autant interrogateurs qu’admiratifs sur la connaissance des clous. Non je ne ferai pas de jeux de mots, je vous entends de là... il va le faire et bien non des clous à... M... Comme nous ne sommes pas Fakir, les clous n’ont pas suffi à notre estomac, donc direction Fontaine Chaalis. Déjeuner à la cafétéria avec nos amis de la Route 62, superbe qualité et service irréprochable dans

Spring Cruising - 09/04/2017

un cadre qui invite à la contemplation où un soleil splendide nous accompagnait, d’ailleurs je soupçonne Jacques et Christiane d’être bien avec un personnage en haut lieu pour avoir une telle réussite. Enfin ! Y a plus de jeunesse.

En fin de compte pour résumer, il a suffi d’une histoire de quelques clous et d’un tas de ruines pour nous faire passer une excellente journée qui restera en mémoire, comme quoi il est facile d’organiser un Spring Cruising, avis aux amateurs, et cela grâce à Christiane et notre Jacques, quand A 15h, atelier parfums. Les nez se dilatent, la même une grande manquante cette année mémoire olfactive cherche, tous les sens la belle Imperial... sont en éveil, il est pour moi rien de mieux que l’odeur d’une bonne entrecôte grillée, Bientôt 18h, comme des pèlerins en retour mais ces dames sont très attentives et sem- de goguette, nous reprenons nos bâtons et blent très concernées par la science et l’al- houlettes, pour un retour sans tambour ni chimie de fabrication de parfums très bien trompette, d’une journée espérant qu’elle se commentées par notre hôtesse qui après répète... cette leçon nous a permis de fabriquer et de personnaliser notre parfum, cadeau de la Signé Le Poète maison, souvenir assuré. En attendant 16h flânerie dans le parc, visite de notre ruine (l’abbaye), mais pas que, superbe petite chapelle avec en entrant un décor en trompe-l’œil assez remarquable et le clou (ah, j’l’ai pas fait exprès) un splendide musée sur deux étages où habitaient les moines cisterciens veillant sur la sérénité du lieu. Musée extrêmement riche de valeurs et d’arts du monde entier, dû, surtout à Madame Nelie Jacquemart qui voyageait beaucoup, très très beau et éducatif, souvenir également de J.J. Rousseau qui séjourna en l’endroit.

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

19


Page-20-AMS-Ours_AmeriSud Ours 05/06/2017 20:47 Page 1

The AmeriSud Section Le mot du chef...

= Coordonnées = AmeriSud 53, rue Abbé Brémond 64000 Pau amerisud@sfr.fr = Contacts = Président : Philippe Courant 06 83 86 93 12 phil.courant@amerisud.fr

Vice-président : Jean-Claude Subira 06 66 34 09 31 jeanclaude.subira@sfr.fr Trésorier : Didier Hardy 06 72 30 65 24 didier.hardy8@orange.fr

Secrétaire : Jean Michel Douillard 06 86 34 32 36 jm.dl@orange.fr Secrétaire adjoint : Jean Robert 06 09 71 18 32 jeanrobert.pau@orange.fr Membres du CA : Léo Estachy & Phil ‘’De Ville’’

Webmaster : Philippe Courant 06 83 86 93 12 phil.courant@amerisud.fr

Bonjour à tous, j’écris cet édito juste après la finale de la Champions League (Madrid vs. Turin), pensant que ça m’inspirerait, mais pas du tout ! Bon le football et les US cars ça n’a pas vraiment beaucoup de rapports, surtout que ces joueurs préfèrent Audi, Béhème et autres Ferrari ou Lamborghini à une américaine. Je n’ai pas non plus creusé le sujet, peut-être y en a qui ont des Hellcat ou des Hummer ? Hé hé, voilà 5 lignes de faites...

Quand vous lirez ces lignes je pense qu’on sera pas loin (ou déjà) de juillet avec les sorties habituelles comme Mirande, Adé, etc... voir ci-dessous. Et comme vous le verrez dans les pages suivantes il y en a déjà eu pas mal, d’ailleurs je n’ai pas fait de reportage par exemple sur le lancement de la saison avec le ‘‘rencard Spécial US’’ de mars. Je remercie par cet édito tous les contributeurs et organisateurs de sortie, qui, la règle est simple, sont responsables du texte de ‘‘leur bébé’’. Pour finir je vous souhaite de bonnes vacances en espérant vous voir à Mirande, Tarbes, Salardu, etc... Phil Courant

Calendrier actualisé = www.amerisud.fr 13/16 juillet : Country in Mirande #3 à Mirande (32).

29/30 juillet : participation à la concentre Custom du Free Styl’ à Adé (65). 25/27 août : Festival country rock #4 de Salardú (Val d’Aran - Espagne). 30 août au 3 septembre : Festival rock’abilly de Tarbes (65). 9/10 septembre : rockabilly à Dunes (82). 23/24 septembre : Idron Bike (64).

7/8 octobre : Classic Festival à Nogaro (32) et Fête du Maïs à Laas (64).

18/19 novembre : Thankgsgiving Day(s) à Pau (64) avec les Bootleggers le soir. Sans oublier le rencard mensuel Spécial US le dernier vendredi du mois à 19h30 au Café Racer Diner de Lescar (64).

= Internet = Web : www.amerisud.fr Forum web : www.amerisud.fr/forum Cotisation : 43€/an

Chrysler Norseman 1956, qui gît au fond de l’Atlantique dans les cales de l’Andrea Doria, par 100 mètres de profondeur, au large du Massachussets. Le navire coula en juillet 1956, faisant 51 morts également.

Retrouvez le club sur le réseau social Facebook. www.facebook.com/AmeriSud

20

www.AMERISUD.fr

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier


Page-21-23-AMS-AmeriGers_2 05/06/2017 20:49 Page 1

AmeriSud

Cette année AmeriGers s’est enrichi d’un nouveau partenaire avec l’association des artisans et commerçants de Plaisance qui s’est occupé de nous préparer un mini-festival au cœur de la ville sous une météo ensoleillée . Tout commence samedi matin au camping de l’Arros, les équipages arrivent vers 10h pour le café de bienvenue et prennent possession de leurs chalets. Départ en convoi de 28 véhicules vers Aignan et rejoindre ‘‘Carchet City’’ où Jeef nous attend avec ses cow-boys et sa gentillesse. Repas mexicain à la cantina de ce village western et sa route principale, reconstitué par cette association qui a fait des merveilles.

Il y a des collections d’automobiles qui même si elles sont envahissantes, prenAprès un ‘‘Règlement de comptes à nent nettement moins de place que quand elles sont à l’échelle 1 ! Carchet City’’ le convoi, sécurisé par 6 motos, repart en direction de Lupiac On écoute les instructions et recommandations avec attention. pour visiter le musée de d’Artagnan. Retour par les crêtes vers Plaisance, avec un petit arrêt à la cave de Saint Mont pour quelques achats enrichissants... Après l’apéro, Mathieu et Philippe, nos traiteurs, s’occupent des papilles de 80 personnes, les commerçants de Plaisance et le FreeStyl’Custom Club de Lourdes nous ayant rejoints pour passer la soirée avec nous. Puis DJ Laurent nous accompagne pour la fin de soirée. Dimanche matin, départ vers Maubourguet où ‘‘Décozik’ Dédé’’ et sa compagne nous attendent avec des café/croissants. Les visites commenAmerigers #2 - 13-14/05/2017

www.AMERISUD.fr

21

AmeriGers #2

Tous les styles : Excalibur, Mustang, LaSalle...


Page-21-23-AMS-AmeriGers_2 05/06/2017 20:49 Page 2

cent par petit groupe pour découvrir une somptueuse collection de juke box, flippers, goodies américains... Absolument extraordinaire ! Rejoints par d’autres membres du FreeStyl’, retour vers Plaisance avec un convoi atteignant 35 voitures pour un accueil chaleureux sur la place centrale, où des pom-pom girls nous ouvrent les ‘‘portes’’ du festival : des jeux gonflables pour enfants, de la danse country, un repas américain sous les arcades de la place, animé par un chanteur US habitant à Plaisance et parrain du festival, Tbone Kelly, bref c’est l’Amérique. La foule de badauds est présente, ne sachant pas s’il faut se faire photographier devant une Lasalle 39, une Corvette 60, un hot rod voire une Mustang, Cadillac, T-Bird, le choix est vaste ! Chevrolet Impala 1959, sous un ciel radieux comme toutes les autres lors de cette sortie.

Je remercie les participants venus encore plus nombreux, mais aussi Mathieu, Robert, Christian, Romain et Laurent pour la sécurité moto. Merci aussi à nos sponsor Villanova et Retrogarage, le camping de l’Arros et Yan, l’association des commerçants de Plaisance et ma femme Christiane pour m’avoir supporté ce week-end ! A l’année prochaine si vous le voulez bien… Thierry

La foule ci-dessus assiste aux tirs, à gauche.

Mélange de styles et d’époque... 22

www.AMERISUD.fr

Amerigers #2 - 13-14/05/2017


Page-21-23-AMS-AmeriGers_2 05/06/2017 20:49 Page 3

On the road...

La ‘‘pénibilité’’ lors des cruisings : maintenir la peinture noire brillante et sans poussière !

Amerigers #2 - 13-14/05/2017

www.AMERISUD.fr

23


Page-24-25-AMS-Nogaro_Nogaro 05/06/2017 20:50 Page 1

Nogaro, coupes de Pâques

AmeriSud

Les voitures du club sont restées sur le parking pendant que les passes d’armes entre les pilotes avaient lieu sur le circuit. Traditionnellement le week-end de Pâques accueille diverses compétitions sur la circuit de Nogaro. Cette année c’était la 50ème édition, le responsable de l’animation nous a donc conviés à exposer quelques anciennes au milieu des autos de compétition modernes : - GT4 European Series Southern Cup / Avion de voltige aérienne. Championnat de France FFSA GT4 - Championnat de France F4 - Pâques Protos Cup - Peugeot 308 Racing Cup - Coupe de France Renault Clio Cup - Twin cup Ce type d’évènement attire un public peu habitué à voir nos voitures dans ce cadre comme nous d’ailleurs mais ce petit plateau a produit son effet, photos, questions, ce qui prouve bien que les anciennes et particulièrement les américaines ont leur place et ce quel que soit le décor. Côté compétition, le plateau GT4 fut de loin le plus animé, Aston Martin Vantage, Maserati Gran Turismo, Porsche Cayman, Ginetta G55, BMW M4... Une bonne journée qui change de nos manifestations habituelles ! Jean-Michel

Que les membres du club se rassurent, les cotisations ne sont pas passées dans l’achat d’un bus boutique officielle, ni dans la location du circuit... !!! 24

www.AMERISUD.fr

Nogaro - Pâques 2017


Page-24-25-AMS-Nogaro_Nogaro 05/06/2017 20:50 Page 2

Comme toute course ou sortie, le ravitaillement s’impose...

Nogaro - Pâques 2017

www.AMERISUD.fr

25


Page-26-27-AMS-Lescar_CAP 05/06/2017 20:51 Page 1

Expo à Lescar

AmeriSud

De la même couleur qu’un des bleus utilisés dans la revue pour la section dédiée à AmeriSud ! Sous un magnifique soleil et une température digne d’un mois de juin nous avons exposé huit voitures. Il y avait aussi des ‘‘non américaines’’. C’est dans le cadre d’une exposition pour les artisans et les commerçants, à Lescar. Philippe Courant

Départ de la chasse aux oeufs (en espérant qu’ils n’aient pas fondu !). 26

www.AMERISUD.fr

Lescar - 09/04/2017


Page-26-27-AMS-Lescar_CAP 05/06/2017 20:51 Page 2

Lescar - 09/04/2017

www.AMERISUD.fr

27


Page-28-29-AMS-Tarbes_Haras 05/06/2017 20:50 Page 1

Expo au haras de Tarbes

AmeriSud

Le panel de voitures couvrait toutes les époques, des avant-guerre aux youngtimers, voire des très récentes. Le dimanche 26 mars, la ville de Tarbes organisait un concours d’attelage dans le cadre agréable du haras, l’occasion était idéale pour rassembler chevaux et chevaux vapeur à l’initiative d’un passionné, les deux alliant esthétique et puissance. Bien que le vocabulaire et la technique de cette discipline soient étrangers à la plupart d’entre nous, la maîtrise d’un ou deux chevaux en attelage est spectaculaire. Ce premier jour de passage à Attitude décontractée avant la suite... l’heure d'été, un peu frais le matin, a toute de même rassemblé un peu plus d’une centaine de véhicules anciens en majorité, le cadre arboré se prêtant magnifiquement bien à cette expo et à un pique-nique, un peu à ‘‘l'anglaise’’. Pour une première au haras appartenant aujourd’hui à la ville, ce fût concluant, espérons que ce cadre agréable accueille de nouveau ce genre d’exposition, d’autant qu’Amerisud est proche géographiquement. Jean-Michel

Le rôle du singe à l’arrière est primordial sur ce genre de parcours. 28

www.AMERISUD.fr

Expo au haras de Tarbes - 26/03/2017


Page-28-29-AMS-Tarbes_Haras 05/06/2017 20:50 Page 2

Quoi de mieux que des chevaux de Mustang au sein d’un haras ? (bon, la rédaction admet qu’elle était facile celle-là...).

A ne pas confondre avec une Excalibur, ici une Clénet.

Buick, Peugeot, Simca, Imperial...

L’exposition était multi-marques, de la simple Citroën 2CV à la puissante Ferrari, en passant par les Mustang ou autres Jaguar et Porsche. Expo au haras de Tarbes - 26/03/2017

www.AMERISUD.fr

29


Page-30-Centrale_Centrales 05/06/2017 20:51 Page 1

New Orleans, ca. 1910


Page-31-Centrale_Centrales 05/06/2017 20:51 Page 1

St. Charles Street à la Nouvelle Orléans, dans les années 1910. A droite, une Packard à louer (à l’heure ou au trajet). Photo source (domaine public) : commons.wikimedia.org/wiki/File:Peter_Fabacher_Bros_Restaurant_New_Orleans.jpg


Page-32-V8-Ours_Ours V8 05/06/2017 20:52 Page 1

The V8 Forever Section Le mot du chef...

= Coordonnées = V8 Forever 49 impasse du Lavoir 69380 Belmont d’Azergues club.v8forever@orange.fr = Contacts = Président : Philippe Letuvée 06 26 43 10 99 president@v8forever.com

Vice-président : Jean-Pierre Pittore 06 07 34 46 53 vice-president@v8forever.com Finances : Dominique Letuvée 06 34 01 02 36

Contrôle-Gestion : Babette Lagadeuc

Secrétaire : Christian Chalamel 06 36 68 50 63 secretaire@v8forever.com

Chers adhérents et adhérentes, bonjour !

La saison 2017 a débuté fortissimo avec quatre manifestation dès avril puis encore plus en mai alors certaines sorties seront très brièvement publiées.

Il est une rubrique importante à lire qui concerne la législation pour des balades à titre onéreux (genre mariages), voir la partie commune de la revue. Elle est à titre d’information, sans vous gâcher la fête, mais nous sommes dans un pays hyper-administré et des précautions sont à prendre. Et vaut mieux être informé avant plutôt qu’après... Philippe Letuvée

Calendrier = www.v8forever.com/calendar Le club dans la presse en kiosque ! Quelques membres du club ont été interviewés par les journalistes du magazine Torque (qui veut dire ‘‘couple (moteur)’’ en anglais) et quelques pages ont été consacrées au V8 Forever en début d’année 2017.

Logistique : Alain Patrat 06 20 12 60 93 logistique@v8forever.com

Animateur : Loïc Chaboud 06 08 80 44 65 animateur@v8forever.com Casting : Mily Amann 06 44 81 26 24 casting@v8forever.com

Webmaster : Alain Soudan 06 20 51 11 40 webmaster@v8forever.com

Salons : Christian & Christiane Thomas 06 10 61 77 16 salons@v8forever.com = Internet = Web : www.v8forever.com Forum web : www.amerisud.fr/forum/ Cotisation : 55€/an pour un couple 4 revues incluses

32

www.V8FOREVER.com

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier


Page-33-35-V8-AG_2017 11/06/2017 12:09 Page 1

La salle de l’école de Belmont d’Azergues et son parking accueillent l’A.G. Elle nous est louée gratuitement par la mairie.

V8 Forever

Après l’assemblée générale proprement dite, la journée s’est déroulée autour de la balade traditionnelle aux alentours de Belmont, avec passagers-visiteurs (on en a compté 33 et merci aux 14 ‘‘drivers’’ de leur générosité pour cette activité), puis du concours d’élégance où une vingtaine de participant(e)s ont joué le jeu des années 50 avec un jury de choc (merci Gigi, Nicole et Patrick). Merci aussi à Camille qui a bien mérité le 1er prix, et aussi à Mily, Christiane, Sandrine, Marie, Barbara, Christine, JeanJacques et ses copains, Catherine, sans oublier les participantes hors Club et les Pin’Up de Roland ‘‘Fantômas’’, Magali et sa petite hôtesse, Béatrice... Un grand merci aussi à Dominique Bonnet qui nous a fait des photos magnifiques toute la journée. Et enfin, de la tombola surprise avec la mesure du ruban entourant la rosette lyonnaise (et bravo à Barbara et Justine 1er prix pour avoir trouvé au plus près cette longueur ; elles ont gagné le saucisson). Merci également à Robert Amieux, toujours aussi discret comme sa femme Michèle, adhérent depuis la création du club, qui a offert un énorme cigare de Cuba, qui a été gagné par le 2ème vainqueur de la tombola, Eric Bousquet. Quant aux discours, ils se sont structurés autour des principaux sujets qui font la vie

Assemblée Générale - 02/04/2017

Assemblée Générale 2017

En ce début 2017, sur 65 adhésions soit 110 membres, 80 d’entre eux étaient présents à l’Assemblée Générale, malgré la pluie et les aléas quotidiens. Nous avons bien pensé à ceux qui n’ont pu venir pour des raisons de santé ou de décès dans leur famille. ‘‘But the show must go on...’’ et les V8 sont venus se placer sur le parvis de l’école de Belmont, au plus grand plaisir des visiteurs.

d’un club. Tout d’abord, un fascicule a été distribué avec les infos financières et l’indispensable trombinoscope. Ensuite, le speech du président : après le mot de bienvenue, le président remercie la quinzaine de bénévoles

La doyenne, une Packard 120 1940 en carrosserie Town Car par Rollson. www.V8FOREVER.com

29


Page-33-35-V8-AG_2017 11/06/2017 12:09 Page 2

Ci-dessus, une Cadillac 1959 avec des roues fil, ça se mérite ! Prévoir quelques chiffons en rab, surtout quand la météo n’est pas de la partie. Ci-dessous, importée à une époque chez nous, les Firebird ont disparu de la circulation.

Intérieur de Mustang.

qui ont installé la salle pour cette 12ème A.G., et réfléchi à son déroulement très festif. Si le nombre d’adhérents présents à l’A.G. est en diminution (83 en 2015, 73 en 2016 et 65 cette année), les participants sont au rendez-vous avec 90 réservations pour le repas. Mais le plus important n’est pas de cotiser au club, mais plutôt de participer : participer aux sorties, autant que l’agenda de chacun le permet, participer à la vie du club en faisant connaître vos avis et suggestions, vos questions, vos demandes, et aussi participer en proposant des sorties pour le club. Il est donc plus important de se connaître que d’être nombreux. Et pour cela, nous avons une volonté particulière d’intégrer les nouveaux adhérents ; c’est le travail de tous en allant vers eux, et réciproquement. Cette fois-ci, nous avons pensé à mettre des étiquettes avec vos ‘‘nom, voiture et commune’’ pour mieux repérer chacun, mais le principal c’est de nous rencontrer souvent et échanger. Pour cela, 2017 aura son lot de sorties, et l’été se clôturera par le Salon de l’Auto de Lyon fin septembre sur 5 jours, où il est demandé au V8-Forever une animation avec une dizaine de nos voitures de collection sur le thème des cabriolets. Alors si vous voulez jouer le jeu avec nous, merci aux propriétaires de cabriolets de faire connaître leur volonté d’être au Salon. Concernant les finances, les cotisations couvrent tout juste les frais fixes et ne permettent pas de dérapages. Le gros chapitre de dépenses correspond au joli Mag édité avec trois autres clubs français (4 exemplaires par an) et surtout aux frais d’envoi quand il n’est pas distribué lors de sorties. Par ailleurs certaines manifestations sont déficitaires comme Epoq’Auto, avec les surcoûts de décorations, et notamment quand ceux-ci ne sont pas compensés par des salons rémunérés comme la Foire de Lyon. Ça a été le cas en 2016, puisque le V8-Forever n’a finalement pas été retenu par les organisateurs de la Foire, pour restriction budgétaire. Pour évoluer, nous devons faire appel au sponsoring d’entreprises. Donc nous faisons appel à vous tous, adhérents, pour nous faire part d’idées et contacts de sociétés dans le secteur automobile particulièrement, mais pas seulement. Ensuite le Bureau les contactera. En contrepartie, ces sponsors bénéficieront de publicités du V8 sur le Mag, sur ses flyers, lors des manifestations et surtout sur le site Internet du V8, qui est largement consulté depuis l’étranger aussi. En l’absence de notre Webmaster, Alain Soudan, suite à deux côtes cassées, on le remercie pour avoir repris la gestion quotidienne du site avec beaucoup de compétences et d’idées. Merci également à notre informaticien local, Franck Hubert, qui nous a reconçu un outil web beaucoup plus ergonomique et par ailleurs fait réaliser une économie de 60% sur notre abonnement web annuel. En conséquence, la fréquentation du

34

www.V8FOREVER.com

Assemblée Générale - 02/04/2017


Page-33-35-V8-AG_2017 11/06/2017 12:09 Page 3

site est revenue à un très bon niveau. Si l’onglet ‘‘reportages’’ est l’onglet le plus lu, il faut utiliser la nouvelle rubrique ‘‘petites annonces’’ pour faire connaître vos recherches ou ventes de voitures de collection. Et bien sûr consulter régulièrement l’agenda pour les manifestations à venir. Les manifestations, on le rappelle, peuvent être proposées par vous tous, membres du club. Alors n’hésitez pas à vous manifester ! Maintenant, place aux photos, dont en voici un petit aperçu. ***

Patrick & Catherine, adhérents depuis 2016, qui prennent la pose pour le photographe, devant le poster de la Cad du chef.

Pour la 1ère fois, l’A.G. s’est faite un dimanche matin suivi du repas (traîteur, pour 16€ tout inclus), puis accueil du public jusqu’à 18h00.

Lincoln Town Car version XXL. Chapeau pour les manoeuvres avec un tel engin dans les petits villages du Lyonnais !

Malheureusement pour les cabriolets comme cette Mustang, la météo n’était pas de la partie.

Philippe & Christine qui ont le dimanche suivant organisé la manifestation de Craponne (voir reportage un peu plus loin dans ce Mag). Assemblée Générale - 02/04/2017

www.V8FOREVER.com

35


Page-36-V8-Salon_Moto 05/06/2017 20:53 Page 1

Salon de la Moto de Lyon

V8 Forever

Harley et Cadillac, sur sable fin. et drapeau cubain bien entendu. Pour un troisième salon sur le thème de Cuba en 18 mois, nous étions conviés à poser deux V8 des années 50 sur un stand sablonneux de 200 m2 au milieu d’une puissante ambiance Biker. Invitation sympathique et bien entendu honorée ! Ce salon eut lieu au mois de février à Lyon Eurexpo, où se tient aussi le Salon de l’Auto et le Salon Epoqu’Auto (le premier week-end de novembre en général).

Vue sur un stand, une moto avec une architecture assez particulière avec 2 V2 installés l’un à la suite de l’autre dans le cadre.

Philippe Letuvée

*** Cadillac 1950 (en bas) et 1958 (droite).

Sandrine et la Caddy 58 de Gérard. 36

www.V8FOREVER.com

Salon de la Moto de Lyon - 10-12/02/2017


Page-37-V8-Craponne_Craponne 05/06/2017 20:53 Page 1

Buick Special 1958 custom.

Le V8 à table. Christiane, Christine et Dominique.

Craponne - 09/04/2017

Sheriff en Ford Taurus première génération, rare chez nous.

www.V8FOREVER.com

Classic Cars Meet & Greet

Pour la 2ème édition annuelle de Classic Cars La Caddy 74 de Gabriel fait le plein de pin-ups. Meet & Greet, le Blue Blood Car Club créé par deux dissidents du V8 Forever mais en parfaite amitié a largement confirmé le succès de 2016 en ce dimanche 9 avril 2017. L’espace limité était donc réservé aux V8 d’avant 1975 et le plein a été fait avec exactement 66 belles machines, un joli chiffre pour faire la route quelques kilomètres au sud de Lyon. Nous étions en musique sur le site ‘‘Set & match’’ de Christine et Philippe Bergeron, adhérents du V8, dans une superbe ambiance d’amitiés partagées et plein soleil. Place aux photos. Philippe Letuvée

37


Page-38-39-V8-LTDL_LTDL 05/06/2017 20:54 Page 1

11ème Traversée de Lyon

V8 Forever

38

L’Excalibur de Claude. Au moins, là, la météo était de la partie ! Sous un soleil sympathique cette 11ème traversée de Lyon a été un fort succès avec officiellement 431 équipages de voitures de collection de tous types. Le rendez-vous était à 9h00 au magnifique site de l’hippodrome de La Tour de Salvagny. Ensuite, départ des équipages pour des balades en petits cortèges à travers cette bonne ville de Lyon, puis retour à la Tour pour un pique-nique soit avec son propre panier soit à la cuisine des organisateurs. La plupart des 26 adhérents du V8 Forever présents se sont retrouvés à 11h30 pour ‘‘déjeuner sur l’herbe’’ et l’après-midi a été animée en musique puis un concours d’élégance avec 52 avec une DeSoto 1937 primée reine de Les voitures alignées au cordeau ! beauté (ci-dessous). A noter le site web des organisateurs: www.latraverseedelyon.com

Corvette de 1958 de Jean-Nicolas & Agnès.

Philippe Letuvée La plupart des photos par D. Bonnet

www.V8FOREVER.com

Traversée de Lyon - 23/04/2017


Page-38-39-V8-LTDL_LTDL 05/06/2017 20:54 Page 2

Drapeau de 33 étoiles de 1859 (quand l’Oregon rejoignit l’Union).

Patrick & Dominique, nouveaux adhérents pendant le pique-nique.

Cad 59 de Jaques-Henri et Marie-Claire.

Rare Vespa en side-car. Photo Le Progrès.

Mais qu’est-ce donc ? Vous avez l’impression de voir plusieurs voitures à la fois, du genre une Eldorierabird ? Il s’agit en fait d’une très rare Zimmer Quicksilver, produite de 1984 à 1988 (Zimmer fait faillite en 1988), sur base de Pontiac Fiero rallongée et généreusement chromée. Traversée de Lyon - 23/04/2017

www.V8FOREVER.com

39


Page-40-41-V8-Uriage_LTDL 05/06/2017 20:55 Page 1

18ème Uriage cabriolet Classic

V8 Forever

40

Même si la vaste majorité des voitures est d’origine européenne, l’amateur de voitures US pourra contempler quelques très beaux exemplaires de la production de Detroit : Fifties, Sixties, Seventies... Chevrolet Chevelle comme ci-dessus, ou encore Buick Riviera, Cadillac limousine, Corvette de toutes générations...

Sous un soleil de plomb, les VAG (Véhicules Anciens de Grenoble) ont organisé leur principale sortie statique à Uriage-les-Bains, le 18ème Uriage Cabriolet Classic. Météo oblige, le parc était plein à craquer de voitures et de visiteurs (plus de 1000 véhicules et audelà des 7000 visiteurs), et bon nombre d’entre nous sont repartis avec un sacré coup de soleil. Lors du défilé d’élégance, un équipage du V8 Forever a remporté le prix spécial du jury : bravo à Jacques-Henri et à Noëlle qui ont joué le jeu de la tenue d’époque et du charme d’antant.

Frédéric Mardon Votre rédacteur en chef s’octroie le privilège de mettre une photo de sa Chrysler New Yorker de 1966 que probablement vous verrez désormais ici et là...

La plupart des photos par F. Mardon

A côté de la New Yorker, la Buick Electra 225 1959 de Serge. L’équipage récompensé et qui se voit remettre la coupe des vainqueurs !

www.V8FOREVER.com

Uriage Cabriolet Classic - 21/05/2017


Page-40-41-V8-Uriage_LTDL 05/06/2017 20:55 Page 2

Imperial LeBaron 1957 sedan avec les rares ‘‘single headlights’’.

De quoi être fier devant la foule ébahie) avec un tel engin !

Parking trop serré pour être photographiée de face, une Lincoln Continental de 1965. Une youngtimer classique anglaise !

Si cette Buick Riviera a de quoi laisser dubitatif au regard de sa conformité vis-à-vis de divers codes de notre législation, elle force toutefois le respect devant l’ampleur des travaux réalisés. Uriage Cabriolet Classic - 21/05/2017

www.V8FOREVER.com

41


Page-42-AFCC-Ours_AFCC 05/06/2017 20:55 Page 1

The American Feeling Car Club Section = Coordonnées = American Feeling Car Club 11 route de la Salvetat 31490 Léguevin

americanfeelingcarclub@gmail.com = Contacts = Président : André Palis 06 15 65 09 44 americancar59@gmail.com

Vice-Président : Hervé Teychené 06 61 47 54 65 corvette50th.herve@wanadoo.fr Secrétaire : Louis Dunal 06 69 22 30 76 lfdunal@aol.com

Trésorier : Jean-François Thépenier 06 79 04 58 92 jean.francois.thepenier@gmail.com Quand vous appelez, présentez-vous, ce sera plus facile et plus simple, votre interlocuteur vous en remercie par avance !

= Internet = Web : http://www.ameling31.com Cotisation : 50€/an ***

Le billet du club...

L'American Feeling 31 a vécu, vive l'American Feeling Car Club ! Son président, André Palis est connu de bon nombre d'entre-vous, son vice-président Hervé Teychené, aussi. Il en est de même de son secrétaire Louis Dunal, dit ‘‘Fred’’, qui tient la page Facebook depuis de nombreux mois : www.facebook.com/americanfeeling31, son trésorier JeanFrançois Thépenier continue le site American Feeling Car Club. L'année démarre fort, comme en 2015, nous avons eu droit à une présentation sur le site de la Foire Internationale de Toulouse, où nous avons pu présenter 3 superbes voitures des années 50, dans le cadre d'une présentation sur Cuba : Cadillac 1959, Impérial 1959 et Buick de 1958.

Nous avons participé à de nombreux événements comme Villemur-sur-Tarn, puis début mai, toujours au parc des Expositions de Toulouse, l’American Dream, organisé par un de nos adhérents, Bruno Soulier. et aussi un autre évènement à Durfort dans le Tarn. C'est ce que nous verrons dans les photos de sortie. Jean-François Thépenier

Calendrier et Infos = www.ameling31.com Voici un programme partiel des événements dans la région toulousaine : vous pouvez voir la totalité sur le site de l’American Feeling Car Club.

01/02 juillet : du samedi 14h00 au dimanche 18h00 - Mechanical Arts Day. Le site arboré de Baziège nous accueille ce premier week-end de juillet. Le samedi soir, avec deux groupes Blues Rock dans la salle de concert qui jouxte le parking d’exposition. Contact : tmad440@gmail.com. Leur partenaire, le restaurant Tommy’s avec sa cuisine américaine qui nous fait voyager à chaque bouchée. Voir le site de l’American Feeling Car Club pour plus de détail. 01/02 juillet : Country Frog à Gragnague (du samedi 15h00 au dimanche 20h00). 13/16 juillet : Country in Mirande #3 à Mirande (4 jours, toute la journée).

26/27 août : du samedi midi au dimanche 18h00 - place du village, à Rouffiac (81150). Ouvert aux voitures américaines et hot-rods, voitures de collection européennes. 6 concerts rock’n’roll gratuits. Pole Dance Show burlesque. 30 août/3 Septembre : festival Rockabilly de Tarbes (journées entières).

3 septembre : Motors & Café à Sesquières, spécial américaines, toute la journée de 8h30 à 18h00.

16/17 septembre : Tonnerre Mécanique à Saint Sulpice la Pointe (journées entières).

Retrouvez le club sur le réseau social Facebook.

01 octobre : de 9h00 à 19h00, American Feeling Day - une journée U.S. au Tommy’s Diner à Labège (31670, proche de Toulouse). Parking réservé aux voitures U.S. avec une remise de prix pour les plus beaux véhicules. Barbecue et chanteurs sur le parking. Vente des célèbres décorations des restaurants Tommy’s... Une journée à ne pas manquer ! Ouvert à tous les véhicules U.S. 07/08 octobre : Aurignac sous Pression (journées entières).

www.facebook.com/americanfeeling31

42

www.AMELING31.com

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier


Page-43-47-AFCC-sorties_Album 05/06/2017 20:55 Page 1

A Lavaur.

American Feeling 31

Album photo printanier

Cadillac 1959 à l’American Dream, organisé par un de nos adhérents, Bruno Soulier. Pontiac GTO 1965 primée à Durfort. Remarquez l’originilaté de la coupe !

Album photo printanier

www.AMELING31.com

43


Page-43-47-AFCC-sorties_Album 05/06/2017 20:55 Page 2

Nouveau nom, nouveau logo. L’American Feeling 31 devient l’American Feeling Car Club.

A Durfort, avec le nouveau président, André Palis, au centre. 44

www.AMELING31.com

Album photo printanier


Page-43-47-AFCC-sorties_Album 05/06/2017 20:55 Page 3

A Durfort, avec Bobby (à droite) qui organise quelques sorties connues comme Lavaur.

A Durfort, avec une très belle météo.

A Durfort. On a essayé de compter les motos sur la photo, mais on n’a pas réussi...

Album photo printanier

www.AMELING31.com

45


Page-43-47-AFCC-sorties_Album 05/06/2017 20:55 Page 4

A la foire de Toulouse, sur le thème de Cuba. Cadillac 1956 à la foire de Toulouse, exposée par le club.

46

www.AMELING31.com

Album photo printanier


Page-43-47-AFCC-sorties_Album 05/06/2017 20:55 Page 5

Imperial 1959 à la foire de Toulouse.

A Toulouse, quand les autres exposants du Hall 8 de la foire expo- Chevrolet 1958 à la foire... mais en trompe-l’oeil ! sition ont vu arriver trois voitures dans le hall, ils se sont arrêtés de monter leurs stands. Certains m’ont dit leur surprise de les voir arriver tranquillement sur leur quatre roues et non sur un plateau. Résultat de cette exposition : 120 000 visiteurs sur une surface occupée de 90 000 m2. Une telle manifestation nous a confirmé dans notre notoriété et le club devient ainsi incontournable pour les voitures américaines. Jean-François Thépenier Photos par MM. Thépenier, Dunal et Palis.

Foire de Toulouse, avec ici en premier plan une Buick Limited 1958 du club, et devant elle, une Imperial 1959.

Album photo printanier

www.AMELING31.com

47


Page-48-Legislation_Mise en page 1 11/06/2017 12:11 Page 1

Législation

Aide

Photo par Anneli Salo - commons.wikimedia.org

Ici une Zimmer limousine lors d'un mariage.

Suite à plusieurs échanges de courriels et discussions, et renseignements pris ici et là, voici une petite piqûre de rappel concernant le transport de personnes à titre onéreux, quand on fait par exemple des mariages contre rémunération. Nous habitons un pays qui aime les lois et réglemente tout. Et pour ce qui est du transport de personnes contre rémunération, il y a des règles à suivre, afin que la journée avec les mariés ne soit pas cauchemardes-que. Résumé.

A bon entendeur... 48

Le Mag

Le transport de personnes à titre onéreux Carte professionnelle : Tout un chacun ne peut pas décider d’être chauffeur pour un mariage contre rémunération. Il vous faudra avoir une carte professionnelle, en tant que VTC, et être en règle avec la réglementation afférante et vous y astreindre (c’est comme pour un taxi professionnel en fait).

Assurances : Comme un chauffeur de taxi ou de VTC, il faut être assuré en adéquation avec son activité commerciale, les assurances normales (genre trajets domicile-travail) ne suffisent pas, encore moins les assurances collection. Il vous faudra la bonne assurance (qui coûte forcément plus cher), avec une responsabilité civile professionnelle, également exigée à partir du 1er juillet 2015, servant à couvrir tout souci relatif à la prestation : retard, panne, impossibilité de faire la prestation...

Véhicules : Depuis 2015, on peut avoir ce genre d’activité avec les véhicules en carte grise collection (c’était interdit avant). Néanmoins, il y a des règles précises pour les véhicules VTC. En effet, le véhicule doit avoir entre 4 et 9 places (chauffeur compris), avoir moins de 6 ans (sauf véhicules avec carte grise portant mention ‘‘véhicule de collection’’, et uniquement ceux-là pour les véhicules de plus de 6 ans), avoir au moins 4 portes (bye bye les mariages en cabriolet Eldorado ou en coupé Lincoln), des dimensions minimales hors tout de 4,50 m par 1,70 m (ça, on est bon

avec nos barges) et un moteur d'une puissance nette supérieure ou égale à 84 kW (là aussi, ça ne devrait pas poser de soucis pour la majorité de nos voitures depuis les années 50 en V8). 84 kW nets, ce sont 114 chevaux nets (n’oubliez pas que jusqu’en 1971, on raisonnait en puissance brute, et la boîte automatique et autres équipments sous le capot pompent...).

De plus, une signalétique spécifique et obligatoire (article R.3122-8) doit être apposée à l’avant et à l’arrière du véhicule. Doit y figurer la mention VTC, le numéro d’inscription mentionné à l’article L.3122-3 du code des transports ainsi que le numéro d’immatriculation du véhicule. Enfin, même si le véhicule est en CGC, il vous faudra faire un contrôle technique tous les ans. Les informations sont disponibles sur le web de la FFVE (www.ffve.org - flash nº75B du 30/07/2015) et sur le web du Service Public (www.service-public.fr) pour plus de détails sur les VTC. Bien évidemment, tant que le transport est gratuit, il n’y a aucun souci pour transporter des passagers avec vous, ils sont assurés ! Dans un prochain numéro, nous ferons le point concernant la suppression du contrôle technique pour les véhicules avec une première mise en circulation avant le 01/01/1960.

A suivre !


Page-49_49 05/06/2017 20:58 Page 1


Page-50-51-Alcool_Brasil 05/06/2017 21:00 Page 1

V8 ‘‘Samba’’ à l’éthanol

1980s

50

Quand on n’a pas de pétrole, on a des idées, n’est-ce pas ? Pendant qu’en France on plongeait dans le nucléaire et le diesel, le Brésil eut la ‘‘bonne’’ idée de sombrer dans l’alcool... Voici un petit récapitulatif des V8 produits là-bas et qui tournaient à l’éthanol issu de la canne à sucre.

Bien que l’industrie brésilienne ait principalement fabriqué des voitures populaires, quelques voitures d’origine US y furent produites. Entre les Fiat 127 (badgées 147) et les Coccinelle (appelées ‘‘Fusca’’), on pouvait croiser quelques Ford Galaxie (et ses variantes) et Dodge Dart, équipées de V8. Pour la petite histoire, la Ford Galaxie fut lancée fin 1966 en tant que modèle 1967, et était en fait le modèle américain 1966, dont l’outillage avait été transféré à l’usine Ford dans l’Etat de São Paulo. Originellement, elle venait avec le V8 ‘‘Y-Block’’ de 272 ci (environ 4457 cm3) de 164 chevaux bruts. Elle fut ensuite produite avec le 292 ci (190 chevaux bruts) pour finir avec le 302 ci (environ 4948 cm3). Ford produisit aussi la Maverick, autre modèle d’origine US (équipée de 4, 6 et 8 cylindres), entre 1973 et 1979. Au fil des ans, la Galaxie initialement badgée Galaxie 500 fut déclinée en un nombre important de versions jusqu’à la fin de la production, tout début 1983 : Galaxie, Galaxie 500, Galaxie LTD, Galaxie LTD/Landau, LTD, Landau... Faut bien ça pour faire durer la production aussi longtemps ! Voiture ultra-chère et chic, et dépassée techniquement à l’orée des années 80, elle n’était vendue qu’aux administrations et quelques riches industriels (un peu moins de 78.000 exemplaires furent produits de fin 1966 à début 1983, une misère).

Le Mag

Publicité de 1980 qui indique ‘‘économie d’essence, sans compromettre le silence et le confort’’. Economie d’essence oui, car côté consommation d’éthanol, ça n’était pas vraiment économique. Et le prix étant moins élevé à la pompe... (comme le diesel chez nous...).

tion avec des Simca aux ailerons coupés. Le grand concurrent du V8 Ford sur le marché était alors le bien connu Mopar V8 318 ci qui était né dans les années 50. Ce moteur équipait la Dart (lancée en 1969 donc, très proche du modèle US), puis les LeBaron, Magnum et Charger (toutes des dérivées de la Dart, rien à voir avec les LeBaron de chez Imperial ou la Charger américaine). A la fin des années 70, les constructeurs se lancent dans la production de voitures mues à l’alcool - de l’éthanol hydraté (contenant environ 5% d’eau), poussés par la dictature militaire de l’époque qui voulait voir la facture pétrolière baisser. La première voiture à alcool à tomber de chaîne fut la Fiat 147 locale en 1979, suivie justement de la Ford Galaxie en 1980, équipée de son V8 302. De son côté, le V8 318 Mopar aura aussi sa version à alcool, sur des camions Dodge, mais aussi sur des camions... Volkswagen. En effet, en 1980, VW acquiert la totalité de Chrysler do Brasil qui était en train de plier bagage, et ‘‘hérite’’ du 318.

Les modifications sur le V8 302 Ford De son côté, la Chrysler do Brasil (fondée en 1967) qui avait racheté Simca do Brasil la même année, com- Tout d’abord, il faut noter que bien que la mença à produire sa propre gamme Galaxie soit produite sur place, les moteurs en 1969, après une période de transi- arrivaient des usines Ford nord-américaines. V8 ‘‘samba’’ à l’éthanol


Page-50-51-Alcool_Brasil 05/06/2017 21:00 Page 2

C’est pour cela que les moteurs étaient régulièrement ‘‘mis à jour’’ sur la gamme, passant de 272 à 292, puis à 302 ci. Pour la conversion du moteur, divers éléments étaient ajoutés, remplacés ou spécialement traités.

Moteur à éthanol oblige, un petit réservoir d’essence est rajouté, pour enrichir le mélange air/alcool à l’admission, pour les démarrage à froid. Situé au-dessus de la culasse, ils n’avaient pas peur. Bien entendu, une série de capteurs supplémentaires était installée, ainsi qu’un interrupteur à trois positions sur le tableau de bord pour que le conducteur puisse contrôler un peu le système (le système fonctionait automatiquement sous les 25ºC). Avance à l’allumage ainsi que la pompe à carburant étaient adaptées (plus d’avance, et une pompe qui débitait plus), et le réservoir de carburant passait à 107 litres (!), pour compenser la soif incroyable du V8. Comme on le sait, il y a moins d’énergie par litre d’éthanol que dans un litre d’essence, et la consommation s’en trouve augmentée. Côté culasse, la cale installée dans la version essence était enlevée, et le taux de compression passait de 7,5 pour 1 à 11 pour 1.

A cela, le circuit de carburant était également remplacé pour n’avoir que des durites et conduites résistant à la corrosion par l’alcool. Le carburateur quant à lui était entièrement démonté (si si, manuellement), et toutes les pièces vulnérables étaient nickelées. Il était ensuite remonté et installé sur le V8 - il y avait aussi deux entrées pour l’enrichissement du mélange à froid. Le procédé étant cher, les carburateurs Motorcraft originels fabriqués aux USA furent remplacés par des Webber de production locale, ne nécessitant plus de démontage. Ne vendant pas beaucoup de Galaxie, toute réduction de coût était la bienvenue...

Avec tout cela, le moteur gagnait un peu en couple et en puissance : 152 chevaux à 4200 tr/min et 32,6 m.kg à 2800 tr/min (contre 134 chevaux à 4000 tours, et 30,6 m.kg à 2800 tours). Ici, on s’exprime en valeurs nettes, d’où la chute par rapport aux 199 chevaux (bruts) de la version essence. D’ailleurs, les manuels mélangent allègrement les valeurs sans préciser si elles sont nettes ou brutes, et il est difficile de s’y retrouver. Mais il est sûr qu’une fois la boîte automatique et la climatisation installées, ainsi que tous les accessoires, la puissance et le couple disponibles étaient nettement réduits. Et cerise sur le gâteau, les valeurs nettes sont selon la norme ABNT (Association Brésilienne des Normes Techniques), et pas DIN. Mais ces normes sont très proches (voir les caractéristiques du 318 Mopar).

équipements de confort, la Landau alcool frôlait les 2 tonnes. Le 0 à 100 était abattu en 11,1 secondes et la vitesse max était de 171,7 km/h. Pas si ridicule que ça malgré tout.

Divers articles d’époque retrouvés grâce à Internet confirment la soif impossible à étancher de l’engin : 40 litres aux 100 en ville, 23 litres en extra-urbain, le tout avec le pied droit ultra-léger. Consommation mensuelle de carburant estimée : 280 litres ! Aïe, ça fait mal. Sinon, les journalistes semblent tous d’accord sur le confort royal de l’auto, le silence à bord, la douceur de la mécanique... Et le V8 Mopar dans tout ça ?

La documentation est plus compliquée à trouver, surtout que contrairement à Ford, le 318 éthanol ne fut jamais installé dans les Dart. Seuls les camions en reçurent, et encore, face au diesel, sa carrière fut plutôt confidentielle durant les années 80. Seuls deux modèles VW reçurent ce V8 : les 11.160 et 22.160. 

Ci-dessus, extrait du catalogue du VW 22.160 des années 80. Equipé du Chrysler 318-3E (on le voit à gauche). Photo par ‘‘Caminhões Antigos Brasileiros’’. de camions E-21, on peut y lire les valeurs brutes du 318 alcool : 176 chevaux et 38 m.kg ABNT. Sur le Dodge qui précéda la version Volkswagen, le taux de compression était de 10,5 pour 1, valeur proche du V8 302 de la Ford. Bon, qui se lance dans un import de Landau Álcool (même pas 3000 de produites, elles sont rares) ou un camion VW pour en récupérer le 318 et faire tourner tout ça à l’E85 sur une Plymouth Belvedere de 1958 par exemple ?

A côté de la prise d’air du filtre, le réservoir d’essence Sur une brochure Volkwagen de 22.160, on additionnel sur le V8 peut y lire quelques-unes des caractérisFord. tiques du V8 (dénommé 318-3E) : 9,5:1 de taux de compression, 158 chevaux nets ABNT (156 DIN), 36,5 m.kg de couple à 2400 tr/min ABNT (36,4 DIN), traitement spécial de tout le circuit de carburation, injection d’essence pour les démarrages à froid, allumage électronique, pistons et culasses renforcés pour supporter Les performances étaient somme toute des températures plus comme sur n’importe quelle barge améri- élevées. caine de l’époque avec une boîte auto à 3 une brochure rapports, et un poids conséquent : avec tous Sur les fluides dont 107 litres de carburant, les Dodge (éditée par VW !)

V8 ‘‘samba’’ à l’éthanol

F. Mardon

Le Mag

51


Las vegas Two

Page-52-55-LasVegas_Vegas 05/06/2017 21:00 Page 1

Le Bellagio, parmi les plus chics casinos, nettement moins toc que le Venetian. Devant, jets d’eau en musique en boucle...

Le numéro précédent du Mag vous présentait les casinos les plus au sud du Strip, comme le Luxor, le Mandalay Bay, le MGM ou le New York New York. En remontant vers le Strip vers le nord, on croise d’autres casinos et centres commerciaux tout aussi étonnants et impressionnants : le chic Bellagio, le Venitian avec ses canaux comme à Venise, le Caesar’s Palace, le Treasure Island ou encore très au nord, le Circus Circus. Encore plus au nord, on retrouve le vieux Las Vegas et encore plus de casinos, mais nous vous les réservons pour le prochain épisode. Savourez ces quelques photos forcément réductrice, il faut être sur place pour mieux se rendre compte de l’exubérance des lieux...

Ci-dessous, le Circus Circus dans les années 70. Ça a bien changé depuis ! Toutefois, le bâtiment en forme de chapiteau est resté. Ouvert en 1968, il a aujourd’hui 3773 chambres, et est passé par de nombreuses réformes (1972, 1980, 1985, 1986, 1993, 1996...). Il totalise plus de 11.000 m2 de surface de jeux...

Le centre commercial du Caesar’s Palace, avec un style censé rappeler la Rome Antique. Il est sûr que les architectes des Monuments Historiques nous feraient des malaises en voyant Las Vegas... 52

Le Mag

Las Vegas


Page-52-55-LasVegas_Vegas 05/06/2017 21:00 Page 2

Le Circus Circus vous accueille sous un déluge de néons !

Que trouve-t-on sous le dôme du Circus Circus, qui de l’extérieur ne paie pas de mine ? Un parc d’attraction, l’Adventuredome, avec tout ce qu’il faut ! Contrairement au New York New York où la foule peut vous voir crier sur le Grand Huit depuis le Strip, ici, c’est dedans, au frais. On vous laisse imaginer la facture énergétique de cette ville. Ça doit être juste hallucinant !

L’enseigne lumineuse à l’entrée du Circus Circus, de plusieurs mètres de haut (peut-être une vingtaine à vue d’oeil).

Las Vegas

Le Mag

53


Page-52-55-LasVegas_Vegas 05/06/2017 21:00 Page 3

Vue sur le Treasure Island (au centre), l’entrée du Mirage (à gauche) et le Venetian (à droite).

Venetian.

Spectacle son et feu, le soir, au Mirage.

Extérieur du Mirage.

A l’intérieur du Venetian, avec ses canaux et le faux ciel en trompe-l’oeil. Restaurants et magasins vous accueillent pratiquement 24h/24... 54

Le Mag

Las Vegas


Page-52-55-LasVegas_Vegas 05/06/2017 21:00 Page 4

Le Caesar’s Palace, de nuit. Evidemment, son centre commercial s’appelle ‘‘The Forum Shops’’...

Le Paris est un condensé des monuments parisiens en un lieu : la Tour Eiffel qui enjambe la gare d’Austerlitz, l’Arc de Triomphe, un morceau du Louvres, une montgolfière tout en néons, ou encore une réplique du Pont des Arts à l’intérieur. Top délire, et en plus on peut dîner chez Mon Ami Gabi !

A gauche, la tour Trump (plutôt sobre pour Las Vegas, sauf pour sa couleur), le Fashion au centre, et à droite, le Wynn. On est ici très au nord du strip.

L’entrée du Flamingo, le plus ancien casino de Las Vegas encore en activité. Il a ouvert en 1946. Las Vegas

Le Mag

55


Page-56-Pub_Page 56 05/06/2017 21:01 Page 1

Bon, cette Plymouth, on doute qu’elle soit dans le livre dont Didier Hardy nous parle en page de droite. Une Plymouth Cricket ? Mais qu’est-ce donc ? En fait, il s’agit d’une Hillman Avenger, fabriquée par Chrysler Europe entre 1970 et 1978 (via sa filiale Rootes en Angleterre), puis par PSA de 1978 à 1981, vendue un peu partout sur la planète, sous bon nombre de marques, et assemblées dans un nombre considérable d’usines : Dodge 1800 (Brésil), Plymouth Cricket (USA), Dodge/Talbot/Chrysler/Sunbeam Avenger, Volkswagen 1500 (Argentine)... Bref, ici, ce n’est pas une américaine, mais une anglaise... enfin, quoi que... vu que Rootes appartenait à Chrysler... Ah le mélange des genres, on finit par ne plus savoir !


Page-57-Books_Books 05/06/2017 21:01 Page 1

Books

Par Didier Hardy

Editions : DK Publishing Inc. Auteur : Quentin Willson 192 pages et beaucoup d’images. Disponible en neuf et en occasion.

Le livre de ce trimestre, je le qualifierais d’élitiste. En effet, il est écrit par un journaliste américain spécialiste de l’automobile qui nous présente seulement 60 voitures qu’il considère comme représentatives des décennies de 1940 à 1970. Il s’agit donc d’un extrait de la production automobile nordaméricaine classée dans l’ordre chronologique. Pour chaque décennie, on trouve une présentation des dix années la composant ainsi qu’une chronologie des faits marquants. Ensuite, chaque modèle est présenté, souvent sur quatre pages abondamment illustrées. Il faut aussi noter qu’on y trouve aussi les principales caractéristiques techniques de chaque voiture. Pour le lecteur qui s’intéresse à un des 60 modèles présentés, il s’agit là d’une source intéressante d’informations.

Le Mag

57


Page-58-OldDays_Temps Anciens 05/06/2017 21:01 Page 1

Back to the past

Concession Ford Georger Walker, 1969.

58

Fier, devant 2 Packard 120 1937 à l’usine Packard de Detroit.

Concession Chevrolet en 1953.

San Bernardino Freeway exit from Interstate 5 en 1967. Encore beaucoup de Fifties circulaient !

Le Mag

Rendez-vous au prochain numéro ...


Page-59_3ème de couverture 05/06/2017 21:02 Page 1


Page-60_4ème 05/06/2017 21:02 Page 1

Profile for AmeriSud

Le Mag des Clubs #26  

Le Mag des Clubs #26

Le Mag des Clubs #26  

Le Mag des Clubs #26

Profile for amerisud
Advertisement