Le Mag des Clubs #19

Page 1

Page-01-F_Couverture 12/09/2015 18:28 Page 1

Mag Le

des clubs

19

Automne 2015

L’été 2015 sur les routes avec les clubs Et aussi : l’entretien des batteries, le Henry Ford Museum...


Page-02_Ours 12/09/2015 17:34 Page 1

#19 Automne 2015

des clubs

Welcome !

Bulletin d’information inter-clubs édité par : AmeriSud 53, rue Abbé Brémond 64000 Pau

Disponible dans 3 mois environ.

Mag Le

En collaboration avec le V8 Forever, l’US Cars Club Normandy et l’American Feeling 31. Bienvenue chez AmeriSud, le V8 Forever, l’USCCN et l’American Feeling 31, qui ensemble vous proposent ce bulletin d’information consacré aux voitures américaines et leurs activités. Ci-dessous, retrouvez la localisation des clubs participant à cette édition sur la carte de France.

USCCN

Directeur de publication : Philippe Courant Rédacteur en chef : Frédéric Mardon Publicités dans le Mag : didier.hardy8@orange.fr V8-Forever

Photo de couverture : Philippe Courant Impression par : impressiondemagazine.fr Dépôt légal : Octobre 2015. ISSN : 2272-9542.

AmeriSud

US CARS CLUB NORMANDY

AMERICAN FEELING 31

Pacy-sur-Eure (27)

Léguevin (31)

V8-FOREVER

Pau (64)

Belmont d’Azergues (69)

N U M É R I Q U E S

ARCHIVES

AMERISUD

American Feeling

Retrouvez toutes les coordonnées des clubs dans les pages dédiées à chacun d’entre eux dans ce numéro (voir le sommaire ci-contre).

Pour consulter un ancien Mag en ligne, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous en remplaçant XXX par le numéro du Mag. A ce jour, les archives vont du 001 au 018. Le Mag XXX : http://issuu.com/amerisud/docs/asmXXX Exemple : Le Mag 016 : http://issuu.com/amerisud/docs/asm016 Bonne (re)lecture !

Pour plus d’information sur ce magazine (contacts), connectez-vous sur le site Internet d’AmeriSud : www.amerisud.fr QUI SOMMES-NOUS ?


Page-03_Edito-Sommaire 12/09/2015 17:37 Page 1

Au Sommaire Pour ce 19ème numéro du Mag’, voici le sommaire : - 02 - News de Detroit. - 06 - Les Fiches : Plymouth Fury 1957-58. - 08 - Les Fiches : Chevrolet Monte Carlo SS 454 1970-71.

Activités AmeriSud -

10 11 14 16

-

Coordonnées, édito, calendrier. Garaziko American Cars. Custom Week à Ger. Festival Country de Mirande.

Activités V8 Forever - 20 - Coordonnées, édito, calendrier. - 22 - V8 News Express. - 23 - Aix Auto Légende.

Activités American Feeling 31 - 26 - Coordonnées, édito, calendrier. - 27 - Festival Re’Al Croche à Réalmont. - 32 - Les autres activités estivales.

Activités US Cars Club Normandy

-

44 48 50 55 56

- 34 - Coordonnées, édito, calendrier. - 35 - Hippodrome de Navarre (Evreux). - 36 - Rencards mensuels. - 38 - Manoir de Sens. - 39 - Cruising. - La Route 66, suite. - Henry Ford Museum - Entretenir la batterie de sa voiture. - Books & Co. - Le bon vieux temps. Bonne lecture à toutes et à tous !

Hershey 2016 Et si on allait se balader à Hershey en 2016 ? Des hectares de voitures et de pièces détachées, de l’épave à la sur-restauration, il faut l’avoir vu au moins une fois. C’est en Pennsylvanie, durant la première quinzaine d’octobre, et ça démarre le mercredi pour se finir le samedi. Pour ne pas faire que de la voiture, on pourrait agrémenter le voyage de quelques autres visites sur la côte est, pour un voyage d’une semaine environ. Le coût serait autour de 1500€, à mieux définir en fonction du nombre de personnes et du parcours. Merci de nous dire si vous seriez intéressés, et vos suggestions. Un sujet a été ouvert le forum à ce propos. Dans tous les cas, à boucler d’ici avril prochain.

Le Mag

01


Page-04-07-Detroit_News 12/09/2015 17:41 Page 1

News de Detroit ...

Voilà la nouvelle Chevrolet Camaro, millésime 2016. Si la voiture est toute nouvelle (nouvelle plateforme, 90 kg en moins sur la balance...), le style reste fidèle à la génération actuelle. Un peu comme Audi qui change tout d’une génération à l’autre sans que cela se remarque à l’extérieur... La voiture fait 6 centimètres de moins que l’actuelle, et sous le capot, en plus des V6 (335 ch) et V8 (455 ch), elle inaugure un... 4 cylindres 2 litres turbo de 275 chevaux, avec la sonorité qui passe par les hauts-parleurs histoire de donner un ton musical à sa mécanique ‘‘down-sizée’’...

Au salon de Shanghai 2015, Buick a présenté la nouvelle Verano. En d’autres termes, la future Opel Astra tri-corps... Le style est on ne peut plus classique, mais c’est la clientèle locale qui veut ça.

02

Le Mag


Page-04-07-Detroit_News 12/09/2015 17:41 Page 2

Toujours chez GM, voici la nouvelle Chevrolet Malibu, qui prend des airs de Chevy Impala en taille plus contenue.

Mais qu’est-ce donc ? Une Delahaye USA Bugnaughty 2015, qui sublime le style Figoni & Falaschi de la fin des années 30. Moteur Ford ou GM, un magnifique Custom en somme, disponible en fibre de verre, ou en aluminium si le client le souhaite (et est patient). A partir de 300.000$ pour la version la moins chère... La marque est basée dans le New Jersey.

Le Mag

03


Page-04-07-Detroit_News 12/09/2015 17:41 Page 3

Egalement présentée cet été, la nouvelle Chevrolet... Cruze. Si vous lui trouvez un air de famille avec l’Impala actuelle et la future Malibu présentée sur la page précédente, c’est normal. Plus ça va, plus les constructeurs adoptent la philosophie Audi : distinguer une A3 tri-coprs d’une A4 d’une A6, ça devient compliqué... Accessoirement, les proportions sont très similaires aux Dodge Dart et Chrysler 200 actuelles.

La marque californienne Tesla vient de sortir la Model S P85D. C’est une 85 (la plus puissante), D (4 roues motrices), P (Performance). La fiche technique indique 700 chevaux : très optimiste, car les batteries ne peuvent pas délivrer cette puissance ! Cela reste certes un très bel objet performant, qui scotche toute la production sur place, du moment qu’on ne la sollicite pas au-delà de ce que les (énormes) batteries permettent - entendez par là que pour faire la course à rythme très soutenu sur autoroute allemande, un bon vieux V8 thermique fera nettement mieux l’affaire, la Tesla restant loin derrière, essoufflée. Avec les 4 roues motrices (électriques), la tenue de route est bluffante. Le temps des grosses barges US rebondissant sur la route et se vautrant dans les virages est décidément révolu (la Model S pèse tout de même plus de 2100 kg). Et avec les bornes Supercharger que la marque installe dans l’Hexagone, on peut désormais envisager des longs trajets en voiture électrique... sauf si vous souhaitez traverser le Massif Central en diagonale en vous perdant en chemin... Il y a toujours la possibilité de la recharger sur une prise domestique pendant... 40 heures ! ‘‘La pause s’impose’’ prend ici un tout autre sens. Scannez le QR Code ci-contre pour un article de Challenges fort bien écrit et très objectif. La marque est sur le point de lancer son SUV, le Model X. La plus petite Model III devrait suivre vers 2017... 04

Le Mag


Page-04-07-Detroit_News 12/09/2015 17:41 Page 4

Voici la version Limited, la plus huppée du F-150 de chez Ford. Jantes chromées de 22 pouces, véritables boiseries (en eucalyptus) et un bloc compteur-jauges spécifique. La largeur de l’accoudoir central donne une idée des dimensions américaines de l’engin...

Indisponible en concession, voici la Mustang Apollo Edition, créée par Ford pour le programme jeunesse de l’Experimental Aircraft Association. 627 chevaux sous le capot, jantes 21 pouces, peintures spéciales façon programme Apollo, diffuseur arrière... et éclairage sous la caisse pour faire comme si elle décollait de Cap Canaveral...

Tout aussi indisponible en concession, voici la Ford GT de course qui sera engagée l’an prochain aux 24 Heures du Mans. Quatre voitures seront sur la ligne de départ, au sein de l’équipe Chip Ganassi Racing. Le V6 Ecoboost de 3.5 litres a déjà fait ses armes lors des 12 et 24 heures de Sebring, avec des victoires. Reste désormais à succéder à son illustre aînée sur la piste mancelle.

Le Mag

05


Page-08-09-Fury_Fury 57-58 12/09/2015 17:44 Page 1

Les Fiches

Plymouth Fury 1957-1958

PLY-02

1958

Marque commerciale : Plymouth Modèle : Fury Années : 1957-58 Carrosserie : coupé 2 portes hardtop Groupe d’appartenance : Chrysler Corporation Fabricant : Plymouth Division ***

1957

Production : - 1957 : 7438 exemplaires à 2900$. - 1958 : 5303 exemplaires à 3032$.

1957

Bref historique : Attention, danger ! Rappelez-vous Arnie ! AmeriSud n’est pas responsable de vos actes si à la lecture de cette fiche vous clonez une paisible Plaza 57. Car en fait c’est ce que font les fanas de ‘‘Christine’’ car il n’y a plus beaucoup de vraies Fury et les prix demandés ont de quoi refroidir. Rien ne prédestinait ce modèle ‘‘sport’’ à une telle notoriété. Présentée en 1956, à côté des Chrysler 300B, DeSoto Adventurer et Dodge en motorisation ‘‘D500’’, la Chrysler Corp. montrait ainsi la voie aux ‘‘muscle cars’’ dans chaque marque. Pas de moteur Hemi contrairement aux autres mais quand même un V8 rageur surtout en configuration deux carbus. Une seule couleur, le blanc/beige (Buckskin Beige, littéralement ‘‘Beige Peau de Chamois’’), rehaussé de panneaux anodisés or. L’intérieur est celui des Plymouth sauf un compteur 150 mph et une sellerie à motif or. N’ayant pas l’aura des ‘‘Letters Cars’’ (Chrysler 300B, C, D...), il faudra attendre 1983 et J. Carpenter pour exploser la cote des Fury (puis des Belvedere)... ‘‘Come on baby, please. It’s alright. Everything is the same’’. Technique : Moteurs : 1957 : V8 ‘‘V800’’ 301 ci (4950 cm3), 235 chevaux, carburateur 4 corps. Option : Power Pack 318 ci (5210 cm3), 290 chevaux, 2 carburateurs 4 corps. 1958 : 318 ci Dual Fury 290 chevaux (voir 57). Options : 350 ci Wedge ‘‘Golden Commando’’ 350 ci (5735 cm3), 305 chevaux, 2 carburateurs 4 corps. 350 ci Fuel Injection 315 chevaux (voir note plus bas). Transmission : aux roues arrière. Boîte manuelle 3 vitesses au volant, en option boîte automatique Powerflite 2 vitesses ou Torqueflite 3 vitesses. Freins : tambours (assistance en option). Suspensions : barre de torsion à l’avant, lames à l’arrière. Pneus : 8.00 x 14. Dimensions : - Empattement : 3 m. Longueur x largeur : 5,25 x 2 m. Poids: 1600 kg. Il était acquis qu’aucune Fury n’avait reçu l’option Fuel Injection... jusqu’au jour où une photo a fait surface, puis d’autres. Aucun chiffre de production n’est disponible : une, deux de produites ? A noter comme il est dit plus haut que la couleur des Fury était exclusive et une peinture rouge n’a jamais été une teinte ‘‘usine’’...

1958 06

Le Mag

Evolution : Les Fury 58 sont difficilement discernables des 57. Un oeil exercé remarquera 4 vrais phares (en 57 la calandre arborait 2 phares et 2 ‘‘gros’’ clignos) et des feux arrière rouges et rond, la partie verticale servant alors... à rien ! Comme sur toutes les Mopar le rétroviseur intérieur émigre vers le conducteur et la sellerie est légèrement modifiée. Une Fury 58 ‘‘Golden Commando’’ abat le 400 m en 15,5 s et le 0-96 km/h en 7,6 s. Question freinage c’est beaucoup moins convaincant... En 59 le modèle s’embourgeoisera et deviendra la ‘‘Sport Fury’’. Et on ne remerciera jamais assez John Carpenter et Stephen King...


Page-08-09-Fury_Fury 57-58 12/09/2015 17:44 Page 2

Les Fiches

Plymouth Fury 1957-1958

PLY-02

Cote : (en état concours US) De 50 à 70.000$ mais bien difficile d’en trouver une ‘‘vraie’’ conforme à l’origine à ce prix... Clubs : Plymouth owners club. PO box 416, Cavalier, North Dakota, 58220-0416. Web : http://www.plymouthbulletin.com/index.htm Walter P. Chrysler Club, Box 3504, Kalamazoo, Michigan, USA 49003-3504. Web : http://www.chryslerclub.org/ Sur Internet : http://www.forwardlook.net/ et ses pages ‘‘57/58’’. Et pour les fans : http://www.internationalchristineclub.com/ Photo par Jim Grey - www.flickr.com

1958

1957 : gros clignotant pour faire comme s’il y avait deux phares. La calandre dorée est l’une des caractéristiques esthétiques des Fury.

1958 1957

1957

1957 Photo par GPS 56 - www.flickr.com

Le Graal pour tout collectionneur de Fury : une ‘‘Fuelie’’ de 1958, reconnaissable au logo sur les ailes avant.

En 1957, le logo ‘‘Fury’’ se trouve en dehors de la découpe dorée, qui arbore aussi 3 stries horizontales à l’arrière (disparues en 1958). Les enjoliveurs changeront aussi pour 1958. Et bien sûr, ‘‘bumper wings’’ obligatoires sur les Fury, à savoir les ailerons de pare-chocs avant et arrière.

Le Mag

07


Page-10-11-MCarlo_MCSS454 12/09/2015 17:47 Page 1

Les Fiches CHE-04

Chevrolet Monte Carlo SS 454 1970-1971 Marque commerciale : Chevrolet Modèle : Monte Carlo SS Années : 1970-71 Carrosserie : coupé 2 portes hardtop Groupe d’appartenance : General Motors Fabricant : Chevrolet Division ***

1970

Bref historique : En 1970, afin de contrer la Pontiac Grand Prix (et la Thunderbird de Ford !), Chevrolet présente sa ‘‘personal car’’ en série intermédiaire, la Monte Carlo. Long capot, coffre court et un luxe certain mais abordable vont en faire un succès incontestable dès la 1ère année (plus de 145.000 produites !). Oui mais notre fiche annonce la couleur : série Super Sport, donc avec le ‘‘big block’’ de 7,4 litres ! Ce qui en fait une brûleuse de gomme patentée voire un drag’ en tenue civile... Evidemment on est loin du luxe mais aussi de l’image voulue par GM. Ces SS 454 ne représenteront que 2,6% des ventes et encore moins en 71. C’est un modèle fort recherché de nos jours mais quand même moins mythique qu’une Chevelle ou Camaro. Profitez-en ! Technique : Moteur : V8 fonte, 454 ci (7439 cm3) LS5 ‘‘Turbo-Jet’’, 360 chevaux (365 en 1971), carburateur 4 corps. Transmission : aux roues arrière. Boîte automatique 3 vitesses TH 400. Freins : disques avant, tambours arrière, assistés. Suspensions : ressorts hélicoïdaux. Barres stabilisatrices avant et arrière ‘‘Automatic Level Control’’ de série. Pneus : G70-15 ‘‘wide-oval’’ sur jantes 7’’. Dimensions : - Empattement : 2,95 m. Longueur x largeur = 5,25 x 1,93 m. Poids : 1600 kg.

Note : les Monte Carlo SS n’auront pas de jupe d’aile (fender skirts).

La Monte Carlo 454 abattait le 0-60 mph en 7,7 secondes et le 1/4 de mile en 15,9 secondes à 89,2 mph.

1970 Seul signe distinctif pour 1970 : un petit logo SS454 installé sur le bas de caisse qui passe inaperçu. A l’arrière, il y a juste un ‘‘Monte Carlo by Chevrolet’’.

Evolution : Le modèle 71 change de calandre et passe aux clignotants rectangulaires. Elle grandit aussi de 1 pouce ! L’option SS 454 n’attire qu’un peu moins de 2000 clients, de toute façon c’est déjà la fin de l’ère ‘‘muscle cars’’, les assurances se chargeant de calmer les jeunes fanatiques de départs arrêtés. La Monte Carlo continuera avec succès sa voie mais sans version Super Sport, le 454 de 72 développant... 270 chevaux nets. A noter que le taux de compression avait déjà chuté en 1971 (8,5:1), taux reconduit pour 1972. A se demander si la puissance annoncée pour 1970, même brute, n’était pas fortement sous-estimée... Cote : (en état concours US) De 30 à 40.000$ (une misère comparée à la cote d’une Chevelle pareillement équipée !). Clubs : First Generation Monte Carlo Club, P.O. Box 9787. Erie, Pennsylvania 16505. Web : www.firstgenerationmontecarlo.com National Monte Carlo Club, 204 Shelby Drive, Greensburg, Pennsylvania 15601. Tél. : 850-457-2945. Web : http://www.montecarloclub.com

1970 08

Le Mag


Page-10-11-MCarlo_MCSS454 12/09/2015 17:47 Page 2

Chevrolet Monte Carlo SS 454 1970-1971

Les Fiches CHE-04

Photo par sv1ambo- www.flickr.com

En 1971, le ‘‘by Chevrolet’’ est remplacé par ‘‘SS’’. Celui qui vous suit est de suite informé !!!

Le petit logo ‘‘SS 454’’ est placé comme en 1970. très discret. Pour les teintes de carrosserie, là, l’époque veut que ce soit nettement moins discret ! 1971

Photo par Alex Fearn - www.flickr.com

Production : - 1970 : 3823 exemplaires à 3543$. - 1971 : 1919 exemplaires à 3901$.

Le Mag

09


Page-12-AMS-Ours_AmeriSud Ours 12/09/2015 17:48 Page 1

The AmeriSud Section Le mot du chef... = Coordonnées = AmeriSud 53, rue Abbé Brémond 64000 Pau amerisud@sfr.fr = Contacts = Président : Philippe Courant 06 83 86 93 12 phil.courant@amerisud.fr Trésorier : Didier Hardy 06 72 30 65 24 didier.hardy8@orange.fr

Voici donc le 19ème édito que j’écris, pas toujours facile de trouver l’inspiration et de résumer en quelques lignes une idée directrice, une info importante, une pensée à partager ou une sortie mémorable. Que retenir de ce ‘‘trimestre’’ ? Déjà un mois de juillet fort chargé avec notamment Mirande ‘‘le retour’’ à lire dans ces pages mais aussi de nouveaux adhérents que je salue ici puisque pour eux ce sera le 1er numéro qu’ils liront. Donc bienvenue à Stéphane, Patrice, Roland, Jean-Pierre, ‘‘Bubu’’, Jean. Tiens, une nouveauté qui va débuter normalement fin octobre : en partenariat avec le Café Racer Diner de Lescar (64), le club va organiser le dernier vendredi du mois un rencard spécial américaines (à partir de 19h). Le CRD (non, je ne parle pas de Chrysler ☺) proposera un concert et une réduction aux participants ce soir-là. Précision importante, ce rencard ne remplace pas celui du premier dimanche, il vient en complément dans un lieu idéal, en espérant ne pas être ‘‘débordé’’ par le nombre ! Vous aurez je pense quelques échos dans le prochain Mag. Tiens, j’ai réussi à écrire mon pensum, super !!!! Allez je vous dis à bientôt, y a encore plein de sorties en automne...

Animateurs : tout le monde ! Phil Courant

Webmaster : Philippe Courant 06 83 86 93 12 phil.courant@amerisud.fr

Le Calendrier

= Internet =

Affiches, détails, inscriptions sur : http://www.amerisud.fr/

Web : http://www.amerisud.fr Forum web : http://www.amerisud.fr/forum Cotisation : 40€/an ou 72€ pour 2 ans

***

26/27 septembre : 3ème Idron Bike à Idron (64). 2 octobre : à partir de 19h00, anniversaire du Café Racer Diner à Lescar (64). 10/11 octobre : Classic Festival à Nogaro (32). 11 octobre : participation à la fête du maïs à Laas (64). 18 octobre : expo à Baliracq (64). 15 novembre : assemblée générale. Ci-dessous : Chrysler Imperial 1993.

Retrouvez le club sur le réseau social Facebook. www.facebook.com/AmeriSud

10

www.AMERISUD.fr

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier


Page-13-15-AMS-Garaziko_Garaziko 12/09/2015 17:49 Page 1

AmeriSud

Autour de Saint-JeanPied-de-Port, il faisait chaud ce dernier week-end d’août pour rassemblement le basque d’AmeriSud !

Ensuite cruising vers Ossès et le village des artisans, puis retour à la cidrerie Aldakuria de Lasse pour l’apéro avec les bikers. Quelques kilomètres de plus pour arriver à Esterençuby où l’hôtel Andreinia nous accueillait pour le repas et l’hébergement. Dimanche matin, un petit tour au col de Gamia d’où on découvre un superbe point de vue sur la vallée de St Jean Pied de Port puis direction la frontière et la benta Xabi où se déroule le repas (et les achats divers !!!) sous la fraîcheur des climatiseurs... Philippe Courant

Garaziko American Cars - 28-29/08/2015

www.AMERISUD.fr

11

Garaziko American Cars #2

Deuxième édition de la ‘‘sortie à Léo’’ sous un soleil accablant qui a sûrement plus dissuadé le public de venir que les gouttes de pluie de l’année dernière ! Bon y avait quand même plus de 20 voitures le samedi, avec démonstration de danses country par Country Rodeo 64, où on a vu des ‘‘danseurs’’ plutôt originaux et habituellement peu assidus des ‘‘dance floors’’...


Page-13-15-AMS-Garaziko_Garaziko 12/09/2015 17:49 Page 2

12

www.AMERISUD.fr

Garaziko American Cars - 28-29/08/2015


Page-13-15-AMS-Garaziko_Garaziko 12/09/2015 17:49 Page 3

Il y a aussi des bouteilles d’eau sur les tables... :-)

Garaziko American Cars - 28-29/08/2015

www.AMERISUD.fr

13


Page-16-17-AMS-Ger_Ger 12/09/2015 17:50 Page 1

AmeriSud Il y avait longtemps que je n’étais pas revenu à Ger (65), quelques kilomètres au sud de Lourdes, au pied du Pibeste. L’endroit, ravagé par le gave en 2013, est emblématique des concentres des années 2000 du FSCC.

Custom week à Ger

Le 17ème rassemblement organisé par le Free Styl Custom Club se déroule maintenant juste après le week-end de Réalmont ce qui nous permet d’y participer. Après un arrêt ‘‘obligatoire’’ chez Cathy & Stéphane, il n’y a plus qu’à s’installer sur la vaste prairie entre un rod, un custom et une ancienne. Beaucoup de participants (plus de 100 véhicules), certains venant de loin, super ambiance et en apothéose le cruising dominical dans Lourdes où les mécaniques furent soumises à rude épreuve. Mais il faut croire que la T-Bird de Salah, en surchauffe dans la montée de la grotte, a bénéficié des bienfaits de l’eau miraculeuse puisqu’il est rentré sans anicroche !!! Merci à toute l’équipe du FSCC et à son président Daniel. Philippe Courant Photos par Philippe et Jean-Michel

14

www.AMERISUD.fr

Custom Week à Ger - 25-26/07/2015


Page-16-17-AMS-Ger_Ger 12/09/2015 17:50 Page 2

Custom Week à Ger - 25-26/07/2015

www.AMERISUD.fr

15


Page-18-21-AMS-Mirande_Mirande 12/09/2015 17:51 Page 1

Mirande revival

AmeriSud

Mirande, c’est d’abord un festival de musique. Espérons que les voitures reviendront après quelques années désertiques...

Voici donc le ‘‘Mirande Revival’’, après une année d’interruption (côté festival) et de nombreuses années de disette côté voitures US. Contacté en début d’année, AmeriSud décide de tenter de faire revivre les glorieuses années 90, quand Mirande dans le Gers était un ‘‘must’’ des expos de voitures américaines.

Pour relancer le festival on part directement sur 4 jours (un peu plus pour moi...) c’est pas évident et aussi très fatigant ! Mais déjà on a eu un temps impec’, de la poussière certes mais c’est mieux que la boue ! D’autre part un excellent contact avec l’organisation Country in Mirande et les Bielles d’Auch. Dès le vendredi on est déjà une demi-douzaine sur place pour installer le barnum (on s’en souviendra...) et être présent tôt le samedi matin afin de délimiter les rangées car on a décidé de classer les voitures en 3 catégories: ‘‘youngtimers’’ (post-90), classiques (pré-90) et sportives (toutes années). A noter que les participants se sont prêtés de bonne grâce à ces ‘‘divisions’’.

couvert, même que certains ont eu la pluie sur la route (et nous aussi tôt le matin). Une vingtaine de voitures sont venues, pas beaucoup me diront certains mais on n’oublie que l’ancien festival a laissé des souvenirs désagréables à beaucoup de monde et avoir 20 voitures c’est déjà 5 fois plus qu’il y a 2 ou 3 ans ! Anecdote (mais ça en dit quand même long sur les traces qui sont restées !) un propriétaire d’américaine est venu nous demander combien il devait payer pour l’exposition !

Il faut préciser que comme écrit sur l’affiche c’est ‘‘voitures américaines à Mirande’’, donc qu’on ait une superbe italienne de 600 chevaux ou un cabriolet français des années 60, Le samedi 11 juillet, pas de parade ou de on ne rentre pas sur le terrain, point. Il y avait cruising, exposition simple sous un temps d’ailleurs un emplacement improvisé prévu

Renaissance... 16

www.AMERISUD.fr

Mirande - 11-14/07/2015


Page-18-21-AMS-Mirande_Mirande 12/09/2015 17:51 Page 2

pour, on essaiera de faire un véritable parking en 2016 pour les non US (car il a été confirmé qu’une édition 2016 du festival sera organisée, du 14 au 17 juillet). Dimanche 12 : la journée qui a vu le plus de voitures, entre 50 et 60. Un cruising dans la campagne gersoise a emmené une quinzaine de volontaires à Bassoues où le bar sous la halle a été pris d’assaut. L’American Feeling 31 est venu en nombre de Toulouse et a priori on fera équipe l’année prochaine, en fait on reconstitue l’équipe des ‘‘débuts’’ (avant le 4A). Lundi 13 : sûrement la journée la plus ‘‘creuse’’ avec une vingtaine de voitures environ. La Dodge de François, qui avait fait le Mirande nº1 est bien là pour le premier ‘‘le retour’’. En fin d’après midi une petite parade en ville avec les Bielles d’Auch. Mardi 14 : dernière journée avec une participation que j’aurais pensée plus élevée pour un jour férié ! Chaleur ? Flemme ? Repas de famille ? Bref nous on a fait notre deuxième cruising vers l’Isle de Noé et St Arailles, à une heure assez inhabituelle (midi). De nouvelles voitures (Riviera, Cobra Daytona). Et un dernier apéro avant le démontage. Merci à tous les bénévoles d’AmeriSud qui ont permis une parfaite organisation sur le terrain. Phil Running Country in Mirande : http://lda32.com/CIM/CIMPages/CIM_010000.htm

Les sportives, obéissantes, garées là où il faut. Mirande - 11-14/07/2015

www.AMERISUD.fr

17


Page-18-21-AMS-Mirande_Mirande 12/09/2015 17:51 Page 3

Oldsmobile 88 1955.

Aire de ravitaillement.

Aire de repos. 18

www.AMERISUD.fr

Mirande - 11-14/07/2015


Page-18-21-AMS-Mirande_Mirande 12/09/2015 17:51 Page 4

Dodge Coronet 1959.

Plymouth Barracuda & Pontiac Bonneville.

Chrysler LeBaron cabriolet, totalement disparue de nos routes... Aire de danse.

On ne rigole pas avec l’organisation du stationnement... ! Mirande - 11-14/07/2015

www.AMERISUD.fr

19


Page-22-V8-Ours_Ours V8 12/09/2015 17:52 Page 1

The V8 Forever Section Le mot du chef... = Coordonnées = V8 Forever 49 impasse du Lavoir 69380 Belmont d’Azergues club.v8forever@orange.fr = Internet = Web : www.v8forever.com Forum web : www.amerisud.fr/forum/

En cet été 2015, beaucoup de manifs 100% USA-V8-Music en Rhône-Alpes, presque chaque week-end depuis juin et jusque fin septembre, nous ne pouvons évidemment pas toutes les publier, alors nous mettrons l’accent sur le week-end de fin août à Aix-les-Bains (73) qui fut la première occasion de fêter en force le dizième anniversaire de votre club. Dans le Mag nº20, vous aurez des reportages sur les manifs de septembre dont Verna (38) des 5 et 6 septembre, la Tour de Salvagny les 11, 12 et 13, puis le Salon de l’Auto à Lyon-Eurexpo (du 24 au 28/9) puis Epoqu’auto du 6 au 8 novembre. Puis ce sera pause hivernale (brrr !) et reprise à notre onzième A.G. le samedi 2 avril 2016 à Belmont d’Azergues (69). Notez la date sur votre agenda 2016. Bonne lecture ! Philippe Letuvée

Yann Lagadeuc Secrétaire Loïc Chaboud Animateur

Jean-Pierre Pittore Vice-président

Jacqueline Chamodon Photographe

Dominique Letuvée Trésorière Gwenaël Berry Webmaster Jean-André Frontera Relationnel

Christiane & Christian Thomas Salons

Alain Patrat Logistique

Philippe Letuvée Président et Fondateur Babeth Lagdeuc Contrôleuse de gestion Milly Amann Casting

Les portraits

Afin de mieux se connaître et se reconnaître, voici enfin un trombinoscope de la bande qui s’occupe et se préoccupe d’approcher la perfection d’accueil dans les manifs auxquelles le V8 Forever participe le plus fortement. En particulier par l’installation de matériel (barnum, tables, chaises, glacières, verres, assiettes, boissons, musique et aussi par des jours passés à vous les communiquer, à vous y inviter). Et ces prestations assurées par le bureau, c’est du travail et des kilomètres. Dans ce trombino, un changement depuis septembre : Hervé, après la création du site web du club en février 2008, donc après un efficace septennat d’animation internet à cette fonction, passe le relais à Gwenael en septembre. Hervé et Gérald se consacrent à leur activité de produits ‘‘vintage’’ sous le nom de Dust of America et s’exposent dans les festivals US de la région (voir page de droite).

20

www.V8FOREVER.com

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier


Page-23-V8-Ours_Ours V8 12/09/2015 17:54 Page 1

The V8 Forever Section DUST OF AMERICA La boutique itinérante de Hervé (tee-shirt jaune) et de Gérald (les belles bacchantes) lors de l’une de leurs nombreuses expos dans les festivals. Voir leur page facebook Dust of America ou contact email hvvy@free.fr. Leur nouveau magasin se situe à St Savin (38) avec des journées portes ouvertes régulièrement. Leur créneau : les produits US Vintage. Traduction de dust ici : poussière, goodies garantis d’origine. Achats en ligne sur www.dustofamerica-shop.fr.

***

Calendrier EPOQU’AUTO 2015 Au cas où vous l’auriez oublié : le salon Epoqu’Auto se tient du 6 au 8 novembre prochain à Lyon-Eurexpo. Diverses piqûres de rappel vous seront envoyées par email comme chaque année... :-)

***

HAPPY 10TH BIRTHDAY !!! Dans les pages suivantes, vous trouverez notre big week-end à Aix-les-Bains (73) et à quelques kilomètres, 3 jours de camping et de fête dans le superbe parc de la famille de Gwen pour célébrer le dizième anniversaire de votre club (le V8 Forever). Cette photo du gâteau anniversaire : elle a été prise à 2h00 du matin... (et elle est pas floue :-). Voici donc le reportage chronologique de ces 3 jours.

***

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier

www.V8FOREVER.com

21


Page-24-V8-MiniReports_MiniReports 12/09/2015 17:54 Page 1

V8 News Express

V8 Forever

40ème course de côte à Bettant (01) : le 2 août dernier, les organisateurs de cette course invitaient maxi 9 V8 et si possible ‘‘convertibles’’. Car l’objectif était une parade avec en passagers les champions retraités des 39 courses précédentes. Nous avons diffusé l’invitation ciblée cabrio et proches. Onze V8 ont répondu présent pour cette journée atypique et sympa où nous leur avons fait plaisir. Repas champêtre offert à une vingtaine du Club.

Soirée ‘‘Drive-In’’ à Lyon : comme en juin puis juillet 2014, rebelote cette année à deux reprises. La salle de concerts ‘‘le Transbordeur’’ demande maxi dix V8 pour un drive-in donc par définition en plein air et si possible cabriolets. Ces séances étant un vendredi soir, de nuit ce qui limite les candidats (19h00-minuit) et à Lyon, la demande est envoyée à une vingtaine d’adhérents les plus proches, de préférence en cabriolet. Entre 6 et 9 répondirent présents. En juin 2015 le film était ‘‘The Blues Brothers’’.

Comme vous le savez, Michele et Barack Obama sont passés nous visiter à la Foire de Lyon en 2013 ;-). Alors en 2014 nous sommes allés à Cuba et en voyant leur situation déplorable depuis le 1er janvier 1959, nous avons contacté la maison Blanche pour leur demander d’en finir avec cet embargo anachronique. Discours entendu : quelques mois plus tard en 2015, rétablissement des relations diplomatiques. L’hôtel Warwick à Lyon, ils voulaient une belle américaine, une seule, pour faire une soirée pince-fessesbcbg pour la promotion de l’ouverture de trois hôtels 5***** à Cuba de la même chaîne Warwick USA : 2 ouverts en août 2015 et 1 autre en 2016. C’est dingue non ? Ils construisent des hôtels de 3000 places en 4 mois les Ricains. Bref, bien qu’il n’y ait aucun V8 d’après 1959 à Cuba, la Cadillac 1960 a eu son succès à cette soirée bon chic. Sans autre compensation que des Mojitos non-stop et retour solitaire à minuit. 22

www.V8FOREVER.com

V8 News Express


Page-25-27-V8-Aix_AAL 12/09/2015 17:55 Page 1

V8 Forever

emplacement réservé et cette année, et il s’est révélé trop petit pour contenir les 34 V8 présents. La météo était avec nous (32ºC). A cette occasion et pour fêter les 10 ans du Club, nous étions dès le vendredi accueillis dans le petit village de Saint Offenge à 15 km dans la montagne dans la famille de Gwenael avec au menu : énorme fondue savoyarde - vin blanc le vendredi soir, camping, puis journée en bord de lac, puis la fête le samedi soir dans le superbe jardin chez Aix Auto Légende donc a lieu à Aix-les-Bains Gwen, puis camping, puis à nouveau le Lac (73) au bord du Lac du Bourget. C’est un le dimanche. Un super week-end. Place aux grand rassemblement le dernier week-end photos ! d’août qui voit venir entre 1200 à 1500 voiPhilippe Letuvée tures toutes marques. Le V8 Forever a un Une première partie ? Oui, car il va y avoir une suite avec le reportage sur Verna (38) dans le prochain numéro ! Il va en falloir du souffle pour toutes ces bougies sur tous ces gâteaux... ! De plus, la presse nous a gâtés. Car sur plus de 1000 voitures de collection présentes, 3% d’entre elles étaient du club (soit 34 voitures), et les deux articles de presse se sont axés sur notre espace... Cool ! Que demander de mieux ?

Aix Auto Légende

LES 10 ANS : PREMIERE PARTIE

Pour le 10ème anniversaire du club, créé fin août 2005, nous avons profité du rassemblement d’Aix-les-Bains en Savoie, les 29-30 août derniers, pour souffler en force les dix bougies, et ce sur 3 jours. Place aux images !

Eh oui... 10 ans... ! Pause en forêt le vendredi midi pour les ‘‘aides de camp’’ : Loïc, Jean-Pierre, Phil et Dom. Aix Auto Légende - 22-23/08/2015

www.V8FOREVER.com

23


Page-25-27-V8-Aix_AAL 12/09/2015 17:55 Page 2

Avant l’apéritif, avec Noëlle.

Après l’apéritif, on voit double et Noëlle a disparu. Premiers arrivés, premiers placés en bord de lac.

Pas macho le club !

24

www.V8FOREVER.com

Aix Auto Légende - 22-23/08/2015


Page-25-27-V8-Aix_AAL 12/09/2015 17:55 Page 3

3 bikers du V8 nous rejoignent.

Limited Edition. Campement à St Offenge au petit matin...

Un restaurant très original ! Et encombrant : longueur, largeur, et hauteur !

Aix Auto Légende - 22-23/08/2015

www.V8FOREVER.com

25


Page-28-AF31-Ours_American Feeling 31 12/09/2015 17:57 Page 1

The American Feeling 31 Section = Coordonnées = American Feeling 31 11 route de la Salvetat 31490 Léguevin 31americanfeeling@gmail.com = Contacts =

Le mot du chef... La saison approche de sa fin. Nous avons eu un été plein de manifestations avec des retours inattendus mais Ô combien souhaité, comme Mirande. Quel plaisir de retrouver un ‘‘vrai’’ Mirande avec le retour des voitures américaines (ce qui n’a rien eu à voir avec les précédentes, désertées par nos belles américaines). On a pu ainsi retrouver le sens de la manifestation à laquelle ont participé, comme par le passé l’A.C.C.F. et l’American Feeling 31, sans rechercher le gain à tout prix. Vous aurez quelques photos de nos sorties courantes comme Boussens, Muret, Réalmont, Tonneins et autres... Jean-François Thépenier

Président : Jean-François Thépenier 05 61 86 54 78 jean.francois.thepenier@gmail.com Vice-Président : Hervé Teychene corvette50th.herve@wanadoo.fr Vice-Président : André Palis 05 61 92 97 71 ou 06 15 63 09 44 Secrétaire : Rose-May Thépenier 05 61 86 54 78 rosemay.thepenier@gmail.com Trésorière : Cécile Marty 05 61 92 98 05 Quand vous appelez, présentez-vous, ce sera plus facile et plus simple, votre interlocuteur vous en remercie par avance !

= Internet = Web : http://www.ameling31.com Cotisation : 45€/an

Le Calendrier

Affiches, détails, inscriptions sur : http://www.ameling31.com/calendrier.html

*** 19/20 septembre : Tonnerre Mécanique à St Sulpice (81). 3 & 4 octobre 2015 : Aurignac Sous Pression Aurignac à ne pas oublier. Consultez le calendrier sur le web pour les dernières mises à jour...

Crédits photographiques pour la Section de l’American Feeling 31 : Philippe Courant (pour Réalmont), et André Palis, Rose-May Thépenier, Jean-François Thépenier pour les autres sorties. Image d’archive : Dodge Polara de 1967, avec les thèmes Dodge de l’époque, à savoir les feux arrière pincés au centre, et la ‘‘rébellion’’. Ça en fait du rouge sur la page, non ?

26

www.AMELING31.com

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier


Page-29-33-AF31-Réalmont_Réalmont 13/09/2015 11:49 Page 1

American Feeling 31

Ça, c’est du camping car !!!

Comme chaque année, nous avons eu le plaisir d’assister au festival Re’Al Croche à Réalmont. Nous avons retrouvé les traditionnels amis revenant régulièrement à cette manifestation du troisième week-end de juillet. Le temps était moyennement beau le dimanche et ainsi nous n’avons pas eu trop chaud. Ceux qui le souhaitaient ont participé au cruising et ont rejoint Gaillac, tandis qu’un certain nombre d’entre nous, sont restés sur le lieu du festival et ont ainsi pu montrer au public de belles voitures. Nous avons constaté avec regrets que cette édition 2015 a été moins fréquentée que les précédentes : moins de stands, moins de voitures, de motos et moins de visiteurs. Le festival a perdu un peu de sa superbe ! La plupart des stands sont restés fermés jusqu’en milieu d’après-midi et pas d’animation musicale ce dimanche après-midi, ce qui a poussé certains visiteurs et propriétaires de véhicules américains à partir plus tôt. Le traditionnel apéritif de l’American Feeling 31 a obtenu, comme de coutume, un franc succès malgré le départ prématuré d’un certain nombre de personnes. Cependant nous avons eu comme toujours, le plaisir de voir de belles voitures dans une bonne ambiance.

Festival Re’Al Croche

Les Cadillac 1959 cabriolet sont-elles toujours de couleur rouge ?

A l’année prochaine ! J.-F. Thépenier Re’Al Croche - 17-19/07/2015

www.AMELING31.com

27


Page-30_Centrales 12/09/2015 18:30 Page 1

RĂŠalmont 2015


Page-31_Centrales 12/09/2015 18:26 Page 1


Page-29-33-AF31-Réalmont_Réalmont 12/09/2015 17:57 Page 2

Le message a le mérite d’être clair...

Peu importée et quasi disparue de nos routes, une Chrysler Sebring.

30

www.AMELING31.com

Re’Al Croche - 17-19/07/2015


Page-29-33-AF31-Réalmont_Réalmont 13/09/2015 14:09 Page 3

Une Pontiac Bonneville mais parisienne aussi.

Re’Al Croche - 17-19/07/2015

Des VRP d’AmeriSud.

www.AMELING31.com

31


Page-34-35-AF31-Divers_Eté2015 12/09/2015 17:58 Page 1

Les autres sorties d’été

American Feeling 31

32

En plus de Réalmont, voici d’autres sorties estivales avec l’American Feeling 31 : Gragnague, Tonneins, Boussens mais aussi Mirande (dont vous trouverez le reportage principal dans la section AmeriSud). Place aux photos, et n’oubliez pas les derniers rendez-vous de l’année. J.-F. Thépenier Mirande Défilé d’élégance à Tonneins.

Boussens

www.AMELING31.com

Activités estivales - 2015


Page-34-35-AF31-Divers_Eté2015 12/09/2015 17:58 Page 2

Tonneins, avec ici une immense Cadillac Fleetwood 75 de 1949.

Boussens

Tonneins

A Tonneins, un objet roulant non identifié... Activités estivales - 2015

Gragnague www.AMELING31.com

33


Page-36-USCCN-Ours_USCCN 12/09/2015 18:00 Page 1

The US Cars Club Normandy Section Le mot du chef... = Coordonnées = US Cars Club Normandy 9, rue des fauvettes 27120 Pacy-sur-Eure contact@uscarsclubnormandy.fr = Contacts = Président : Alain Lubat 06 07 78 13 12 Vice-Président : Pascal Nadji 01 30 55 63 83 Secrétaire : Michèle Bertocchi 02 32 36 29 97 Trésorier : France Lenglet Trésorier adjoint : Jacques Fayolle 06 86 53 28 17 Membres du bureau : Eric Catillon Fabrice Darmon Jacques Gancarz Daniel Vandenbossche = Internet = Web : www.uscarsclubnormandy.fr Forum web : www.amerisud.fr/forum Cotisation : 45€/an ***

A l’heure où vous lirez ces pages la saison sera bien avancée. La foire de Caen et le salon de Rouen seront passés et nous serons peut-être en plein salon d’Evreux. Il restera la sortie Champagne qui est un réel succès - allez savoir pourquoi - et notre repas annuel le premier dimanche de décembre comme d’habitude. L’année aura été bien remplie. Notre rallye difficile à monter cette année à Trouville en juillet aura quand même été très réussi avec une expo du samedi et des activités riches et variées de haute tenue. Cependant, pour éviter les affres du remplissage annuel du rallye, nous reviendrons à notre formule habituelle à la Pentecôte. Pour 2016 ce sera la région des Alpes Mancelles et d’Alençon avec une belle surprise autant inattendue qu’insolite. Faites des économies ça vaudra le voyage ! Rassurez-vous, nous resterons encore dans des budgets raisonnables. 2016 verra l’apparition d’un calendrier rénové, en ce sens que nous recentrerons nos sorties mensuelles sur des sorties club, avec une sortie par mois. Les seuls événements auxquels nous participerons officiellement seront Le Neubourg et le salon de Rouen. Nous abandonnerons les autres, y compris Breuilpont faute de volontaires suffisants pour tenir le stand cette année. Cela n’empêchera pas de faire une sélection de sorties complémentaires ou l’on pourra à l’occasion se retrouver mais ce sera alors de façon non officielle. Donc les candidats pressentis pour organiser les sorties mensuelles 2016 voudrons bien me faire part des dates retenues pour notre calendrier annuel à imprimer en décembre. Et souvenez-vous, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. A ce sujet je vais citer Blaise Pascal ‘‘La vie de l’Homme est misérablement courte’’ pour vous dire : ne manquez pas une occasion de nous retrouver, vous ne savez pas de quoi demain est fait, voyez autour de vous, les exemples ne manquent hélas pas. A bientôt. Alain Lubat

Calendrier, détails & inscriptions sur : http://www.uscarsclubnormandy.fr/ Préoccupés par l’entretien de nos flancs blancs, nous avons consulté notre magicien préféré et voilà le résultat. Appréciez. Prenez un pneu bien sale...

Barbouiller le tout avec le produit...

34

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Rincez, essuyez, et le tour est joué... !

Coordonnées - Le mot du chef - Calendrier


Page-37-USCCN-Hippodrome_Hippodrome 12/09/2015 18:00 Page 1

US Cars Club Normandy Nous étions invités à participer à une animation automobile à l’hippodrome de Navarre par la société des courses hippiques d’Evreux. Vous avez été une dizaine à vous inscrire et vous avez bien fait, car après quelques gouttes matinales le temps est resté sec et clément, se permettant même par moment de nous faire rechercher l’ombre.

L’événement étant multimarques on vit de très belles autos qui firent la parade devant les tribunes après les courses, ravissant des propriétaires équins et des édiles particulièrement joyeux.

Hippodrome de Navarre

La journée débuta par un café à l’office de tourisme puis par une coupe de champagne sous les lambris de la mairie en présence du maire et des organisateurs des courses. La paella offerte aux participants était généreuse même si certains d’entre nous, particulièrement affamés par un lever peut-être trop matinal, n’ont pas résisté à une deuxième assiette. Quelle santé ! D’autres ont préféré tenter quelques euros aux courses sans toutefois y perdre leurs chemises.

Pour les grands et les petits...

Merci à l’organisateur du rassemblement auto Pierre Heuzé du club des vieux tacots d’Evreux pour cette excellente journée. Alain Lubat

Hmmm... Séance de brainstorming. Hippodrome de Navarre (Evreux) - 2015

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

35


Page-38-39-USCCN-Rencards_Rencards 12/09/2015 18:01 Page 1

Rencards mensuels

US Cars Club Normandy

Un temps à cabriolet découvert. Quelques photos des rencards et des pique-niques qui ont suivi au mois de juin et d’août. Le rencard de juillet était assuré par Olivier et Marie-Thé pour cause de rallye simultané. De bons souvenirs de ces journées ensoleillées et quelques belles autos. Place aux photos. The prez’

Le sheriff veille avec sa chic Buick.

Du grand beau temps ! 36

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Rencards mensuels d’été - 2015


Page-38-39-USCCN-Rencards_Rencards 12/09/2015 18:01 Page 2

Des ‘‘Youngtimers’’ comme on dit aujourd’hui.

Dommage qu’il lui manque la jupe d’aile.

Rencards mensuels d’été - 2015

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

37


Page-40-USCCN-Manoir_Mise en page 1 12/09/2015 18:02 Page 1

Manoir de Sens

US Cars Club Normandy

Sollicités par Any Way Country partenaire de notre journée de Trouville lors du rallye annuel, nous avons amené trois voitures à un événement privé. Ils n’en voulaient pas plus. Nous y avons passé une bonne journée même si la capote de la Cadillac a encore fait des siennes. Vérin bloqué en position mi-ouverte. Donc clés et huile de coude et retour décapoté à Pacy. Résultat, 150€ engrangés pour le club. Alain Lubat

Chemins gravillonés, allées bordées d’arbres, haras... Trop dure la vie d’une Cadillac...

So chic ! 38

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Manoir de Sens - 2015


Page-41-45-USCCN-Cruising_Cruising 12/09/2015 18:07 Page 1

US Cars Club Normandy

borde l’hôtel, notre première étape : la mer à Trouville. Un emplacement sur le port nous a été réservé afin d’exposer nos belles américaines. Déjà des curieux pointent leurs nez, pensez donc, de si belles autos !

Point de ralliement pour certains, Pacy-surEure, où le chef nous attend avec impatience. A 15h00, départ pour notre hôtel L’Eden Park de Pont-l’Evêque (dont je tairai la spécialité de la ville), lieu de notre hébergement et point de ralliement de tous les participants. Apéritif, souper et chacun regagne sa chambre pour être en pleine forme le lendemain où la journée sera riche en activités diverses.

A 12h30, un apéritif nous est offert par Monsieur le Maire et nous avons même la visite de la presse locale. Bref un accueil très chaleureux de cette belle municipalité normande de 4750 habitants (l’hiver). Après ces émotions, nous dressons les tables et une dégustation d’huitres et de crustacés, arrosée de vin blanc2, nous aidera à tenir tout l’aprèsmidi.

Que faire d’une si longue journée me direzAprès une bonne nuit et un petit déjeuner vous ? Eh bien, l’US Cars Club Normandy a copieux avec vue sur le magnifique lac qui tout prévu : une permanence au barnum

Entre terre et mer, ou mer et terre ? A vous de voir à la lecture du compterendu du cruising qui a eu lieu en juillet dernier, afin d’éviter les affres de la météo parfois capricieuse du printemps...

Cruising 2015

C’est entre mer et terre que débute notre 5ème cruising, qui cette année est en effet plus tardif - du 3 au 6 juillet - dans l’espoir d’un temps plus clément qu’en 20141. Et effectivement, il fera très chaud !!!

Mémorable ! Cruising - 03-06/07/2015

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

39


Page-41-45-USCCN-Cruising_Cruising 12/09/2015 18:07 Page 2

Harcourt

Qui est la vedette ?

40

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Cruising - 03-06/07/2015


Page-41-45-USCCN-Cruising_Cruising 12/09/2015 18:07 Page 3

bien sûr, mais également une petite séance de thalasso, une balade en mer, le tour de Deauville en petit train, mais également une démonstration de country danse par Any Way Country, une présentation au public de nos voitures, de la musique par Géométrie variable (un jazz band local) et pour terminer cette journée, un vote du public récompense les plus belles voitures, accompagné d’une remise de trophées ainsi qu’une tombola.

Bien que l’on conduise souvent des bateaux, vaut mieux ce modèle-là pour prendre la mer...

Après cette excellente journée bien remplie et très ensoleillée, retour à Pont l’Evêque où un repas festif nous attend suivi du traditionnel et euphorique quizz, dont un très beau lot à gagner, un smartphone dual SIM3. Deuxième journée, la terre (puisqu’on vous dit qu’on hésite entre terre et mer). Le temps a changé et c’est sous la pluie que nous partons. Qu’il est beau notre pays, avec ses châteaux, un fabuleux patrimoine. Lever au son du clairon, départ sur les chapeaux de roues (il ne rigole pas le Boss) et début d’une heure de cruising à la découverte du Pays d’Auge. Nous arrivons au château de Boutemont. Conséquences de la conquête normande de l’Angleterre en l’an 1066, un très grand nombre de châteaux furent construits à cette époque. Boutemont fut un fief important érigé entre les Xème et XIIème siècles et assurait le contrôle de la route de Lisieux à Pont-l’Evêque. Ces jardins remarquables en font un lieu magnifique que nous allons découvrir. Etape suivant, le Château du Breuil-enAuge, où 37 millions de V.I.P. le visitent chaque année. Pourquoi me direz-vous ? Je vous le dirai un peu plus loin. Construit aux XVIème et XVIIème siècles, il été la propriété de grandes familles nobles qui y vécurent, telles les Bouquetot, les Montgommery, mais c’est aussi une prestigieuse distillerie. La Société Château du Breuil a été fondée en 1954 par Philippe Bizouard et la famille a toujours distillé du Calvados. Vous comprenez maintenant les 37 millions... Un peu plus de précisions : pour obtenir un litre de Calvados à 100% d’alcool, 27 kg environ de pommes sont nécessaires ou encore un peu plus de 20 litres de cidre à 5% d’alcool. Je ne sais pas avec quoi ils font leur pastis à Marseille, mais nous on sait ce que l’on boit ! A part cela, c’est également un très beau château avec de magnifiques colombages et de bien beaux alambics. Nous terminons cette journée par la visite du Manoir de Champ-Versant situé à 20 km de Deauville. Madame Letrésor nous accueille chaleureusement, très fière de sa propriété et nous conte la vie à la campagne au XVIème siècle. Elle nous explique comment étaient construites les maisons à colombages si chères à la Normandie. La visite des lieux se termine par la grange où nous découvrons une exposition de maquettes illustrant la reCruising - 03-06/07/2015

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

41


Page-41-45-USCCN-Cruising_Cruising 12/09/2015 23:09 Page 4

Les parapluies de Cherbourg... euh... non, de Boutemont !

constitution d'un village normand et de scènes représentant la vie rurale en Pays d’Auge. Un retour suivi d’un repas bien mérité à l’hôtel termine cette belle journée. Le lundi 6 juillet, dernière journée de notre cruising, nous faisons une halte à un autre château, celui d’Harcourt, forteresse médiévale du XIIème siècle, ancien château fort du moyen âge classé aux monuments historiques. Si les premiers seigneurs d’Harcourt semblent en place autour de l’an 1000, ce n’est que dans la seconde moitié du XIIème siècle que l’existence d’un château est avérée par les textes. Robert II d’Harcourt est le compagnon de croisades de Richard Cœur de Lion. Avec un jardin planté d’arbres les plus riches et les plus beaux de France, l’arboretum d’Harcourt propose aussi plus de 500 espèces d’arbres dont certains sont âgés de 150 à 200 ans. Nous quittons Harcourt, direction Bernay au restaurant La Ferme en Ville4 où un succulent repas nous attend. C’est dans un magnifique décor que nous déjeunons. Et voilà, toutes les bonnes choses ayant une fin, il est déjà l’heure de nous quitter. Nous sommes quelques voitures à nous retrouver à Pacy, où nous clôturons ce weekend magique chez Alain et Michèle autour d’un dernier verre gentiment offert.

Avec un peu de chance, vous passerez directement du casino au yacht...

Heureusement que c’était en juillet, pour une meilleur météo ! Ici, au château du Breuil.

Ce 5ème cruising5 fut une très belle réussite par sa diversité et par la participation des adhérents. Un grand merci à nos amis Suisses et à Bernard qui sont venus spécialement, à Alain, Michèle, Eric et France pour l’organisation6 et le mal qu’ils se sont donné pour notre plus grand plaisir. Vivement 2016 !!! Encore dix mois à patienter, mais nous espérons que vous nous fabriquerez quelque chose d’encore plus exceptionnel. Cela va être difficile, un vrai défi ! GG & Martine *** Quelques notes de la rédaction : En fait la vraie raison est que c’était la seule date proposée par Trouville pour l’exposition. 2 Et un Cheese Burger frites préparé par notre adhérent local propriétaire de l’Abri-Côtier. 3 Gagné par nos amis Suisses. Pour les sceptiques, il fonctionne bien même chez les Helvètes. 4 Là je suppute que les auteur(e)s ont écrit le texte après l’apéro. Nous avons en fait déjeuné au Manoir du Soleil d’Or, un restaurant gastronomique situé à Nassandre. 5 ème 6 cruising….il était temps qu’il se termine. Et pourtant ils les ont tous fait ! 6 Les parcours locaux ont été élaborés par Eric, le ralliement et le retour via Harcourt par votre serviteur. 1

42

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

Cruising - 03-06/07/2015


Page-41-45-USCCN-Cruising_Cruising 12/09/2015 18:07 Page 5

On vous en met combien de litres ?

Beware of the Jeep at Champ Versant.

A consommer... vous connaissez le slogan !

Cruising - 03-06/07/2015

www.USCARSCLUBNORMANDY.fr

43


Page-46-49-Route66_Route 66 12/09/2015 18:08 Page 1

Textes par Alain Lubat (USCCN)

La Route 66 - Le périple

*** Détour par Sedona et ses alentours

44

Depuis la Route 66 et le passage à Flagstaff, nous n’avons pas résisté à faire un détour par Sedona. Direction la 89A, la State Road qui traverse la Coconino National Forest puis le Oak Creek Canyon : une route sinueuse dans la forêt avec des vues magnifiques. La ville est réputée mondialement pour son spiritisme du fait de vortex allégués dans la région, en particulier les Canyon de Bell Rock, Cathedral Rock et Boynton Canyon. Elle est considérée comme la capitale du New Age aux USA. Elle est aussi souvent décrite comme la Provence américaine. C’est un site exceptionnel. Nous n’y avons passé qu’une nuit à notre grand regret lors du périple le long de la Route 66. Aussi l’année suivante nous y sommes retournés en voyage privé. Le site est enchanteur, il annonce les cadres de tournage de films de cow-boys comme on les aimait dans notre jeunesse. Roches rouges dans une palette étendue du jaune au marron foncé. Superbe. La Flèche Brisée, et 3H10 pour Yuma par exemple ont été tournés dans ces décors. Pour l’anecdote nous y avons rencontré une Parisienne qui a émigré, tombée amoureuse de la région. Elle y tient un petit bazar à touristes en centre-ville. Sedona : deuxième ville touristique de l’Arizona, altitude 1319 mètres, 11.220 habitants en 2005. Elle jouit d’un climat clément ce qui l’a faite surnommer la Provence américaine. Les premiers pionniers arrivèrent en 1876 et une vingtaine de familles vivaient là en 1902. Le nom vient de l’épouse de T. Carl Schnebly qui fonda le premier bureau de poste en 1902, Sedona. Max Ernst s’y installa en 1950. Puis de nombreux artistes suivirent assurant le développement rapide de la bourgade, qui est aujourd’hui une ville d’art. En plus d’une multitude de galeries, de nombreux concerts sont organisés annuellement. Bien plus que des paroles savourez les photos que nous vous avons ramenées et rêvez... A suivre...

Le Mag

The Mother Road


Page-46-49-Route66_Route 66 12/09/2015 18:08 Page 2

Corvette Callaway croisĂŠe sur la route.

La nature se pare ici de teintes rougeâtres. The Mother Road

Le Mag

45


Page-46-49-Route66_Route 66 12/09/2015 18:08 Page 3

Coconino National Forest Ă Flagstaff.

46

Le Mag

The Mother Road


Page-46-49-Route66_Route 66 12/09/2015 18:08 Page 4

The Mother Road

Le Mag

47


Henry Ford Museum

Page-50-51-HenryFord_Henry Ford Museum 12/09/2015 23:15 Page 1

DeSoto Fireflite Sportsman 1957

Le but ici n’est pas de présenter Henry Ford dont tout le monde connaît l’héritage sur les routes - la production de masse avec les 15 millions de Ford T qui ont mis l’Amérique (et le monde) sur quatre roues mais plutôt un autre héritage que l’on peut visiter dans la banlieue de Detroit : The Henry Ford (le musée et le village).

A voir absolument ! 48

Le Mag

Le musée Henry Ford, et plus globalement l’ensemble qui s’appelle Henry Ford Museum and Greenfield Village, est situé à Dearborn, dans le Michigan, haut lieu historique et toujours d’actualité pour le constructeur Ford qui s’y trouve encore. Cet ensemble, plus formellement appelé Edison Institute, date de 1929, et fut dédié à Thomas Edison, dont on célébrait le 50ème anniversaire d’une de ses inventions, rentrée dans l’histoire : l’ampoule à incandescence. Parmi les invités ce 21 octobre, on retrouve Marie Curie, John D. Rockefeller ou encore George Eastman (les pellicules Kodak). Bref, que du beau monde, pour un lieu qui appartenait à l’époque à la Ford Motor Company, et exposait les objets collectionnés par le propriétaire de cet empire industriel depuis longtemps déjà. En pratiquement 100 ans,

le musée a ramassé une quantité impressionnante d’objets, allant de l’horloge aux locomotives à vapeur, en passant par la moissonneuse-batteuse ou encore - bien évidemment - une machine à fabriquer des bulbes d’ampoules. Le Greenfield Village quant à lui est un musée à ciel ouvert si on peut dire où le visiteur peut voir l’évolution de l’habitat des Américains au travers d’une centaine de bâtiments historiques, déplacés de leurs lieux d’origine vers le ‘‘village’’, qui couvre une surface de 97 hectares - seuls 36 sont toutefois construits, le reste est composé de forêts, ruisseaux et champs pour le pâturage des animaux. Le ‘‘village’’ est vivant grâce aux animateurs en costume qui vous plongent plusieurs siècles en arrière...

Machine à fabriquer des bulbes d’ampoule : 600 bulbes par minute, soit 600 fois plus rapide qu’un ouvrier spécialisé. On vous laisse imaginer le nombre de chômeurs par la suite... Cars & People


Page-50-51-HenryFord_Henry Ford Museum 12/09/2015 23:15 Page 2

Goldenrod 1965 : 4 V8 Chrysler Hemi 426, 2400 chevaux, 658 km/h... Ça décoiffe ! Mais revenons au musée lui-même. D’aspect, il ressemble au musée Schlumpf à Mulhouse : un grand hall avec des piliers pour soutenir la toiture, qui est beaucoup plus haute toutefois, car vu les engins qu’on peut y admirer, il fallait quelque chose à la ‘‘hauteur’’ si on peut dire : il y a carrément un DC3 suspendu au plafond ! Sans parler de l’énormissime locomotive à vapeur Allegheny de plus de 600 tonnes (plus lourde qu’une rame complète de TGV), et autres convois ferroviaires des XIXème et XXème siècles.

certaines sont bi-centennaires déjà et comprendre le lien fort entre l’industrie automobile et le besoin en énergie pour faire tourner les usines : certaines machines avaient été créées spécialement pour la Ford Motor Company !

Après le matériel roulant, le volant : le musée expose un certain nombre d’avions et de maquette, et retrace l’histoire des pionniers de l’aviation : les frères Wright, Louis Blériot, Charles Lindbergh, Amelia Earhart...

Henry Ford avait eu la bonne idée de ramasser ce patrimoine, et d’en faire un musée de son vivant, que tout le monde peut visiter aujourd’hui : le ticket d’entrée est un peu salé tout de même, 20$ pour le seul musée, 25$ pour le Greenfield Village, et 6$ de parking. Mais ça les vaut bien, rien que pour la Bugatti, la Tucker et la Chrysler Turbine. Merci Monsieur Henry !

Il y a de tout chez Henry, et l’on en ressort ravi.

Le musée expose aussi un diner (en service, où l’on peut déjeuner), et surtout la maison Dymaxion toute en alu, prototype d’un projet qui ne vit jamais le jour : celui de la maison ‘‘consommable’’ et ‘‘prête à l’emploi’’, toute en alu, comme les AirsParmi les voitures, on trouve l’essentiel, et le tream, avec cuisine et mobilier intégrés. rarissime : Bugatti Royale (don du PDG de la L’exemplaire exposé (unique au monde) General Motors Charles Chayne en 1958), date de 1946, et se visite. Tucker Torpedo (1948), Chrysler Turbine expérimentale construite par Ghia (1963), les On a donc là un concentré d’un peu de voitures présidentielles (dont la Lincoln où tout ce qui faisait la vie quotidienne : la Kennedy fut assassiné), ou encore bien évi- voiture (des toutes premières aux hydemment la Ford T, dont un exemplaire est brides), les trains, les avions, l’énergie, la continuellement monté puis démonté par maison, la TV, l’industrie, la vie quotidienne. deux animateurs.

A côté de tout ce matériel qui a permis à l’humanité de se déplacer partout sur la planète, on peut voir un certain nombre de machines à vapeur et de génératrices électriques dont

E-N-O-R-M-E !!!

Véhicule publicitaire avec la forme d’un hot dog... Cars & People

Toutes les infos sur www.thehenryford.org

Le Mag

49


Page-52-55-Batterie_Batterie 12/09/2015 18:17 Page 1

Tips and tricks

Tech

Bon, c’est sûr, il n’y a pas qu’une batterie faiblarde qui risque de vous empêcher de vous balader en hiver...

Avec la fin de l’été qui approche, les températures comme les jours, vont diminuer, la météo sera plus souvent mauvaise et les sorties vont s’espacer. Si vous voulez que votre voiture passe l’hiver sans souci, et pouvoir toujours démarrer lorsque vous vous mettrez au volant pour profiter d’une belle journée ou lorsque vous ressortirez au printemps prochain, voici quelques éléments à appliquer à votre batterie, et qui vont facilement doubler sa durée de vie !

Trucs et astuces 50

Le Mag

Démarrer son auto quand l’air se refroidit peut parfois poser des problèmes. C’est peut-être le moment de voir où en est votre batterie. Celle-ci, comme beaucoup d’autres pièces ‘‘actives’’ de votre ancienne, a une durée de vie limitée, et ses performances se dégradent avec l’âge. On estime qu’une batterie a une durée de vie moyenne entre 2 et 5 ans. Bien évidemment, il est possible d’aller bien au-delà, si on l’entretient bien, voyons comment... Une batterie c’est quoi ? En gros, et sans entrer dans une description trop détaillée, c’est un boîtier en plastique contenant des cellules en série. Chaque cellule est composée de plaque de plomb et d’oxyde de plomb, baignant dans une solution acide. C’est le principe de la batterie inventée en 1881 par Henry Tudor qui est encore largement utilisé de nos jours. L’électrode positive est composée d’oxyde de plomb, l’électrode négative de plomb. Tout ceci baigne dans une solution qu’on appelle l’électrolyte et dont la fonction est d’assurer le transfert des ions entre les électrodes pendant la réaction chimique réversible qui se produit lorsque l’on charge ou décharge celleci. La formule de cette réaction est la suivante :

Les chiffres clés de votre batterie L’étiquette d’une batterie affiche plusieurs valeurs : - La tension : les autos fonctionnent en 6 ou en 12 volts, cela peut paraître évident, mais il vaut mieux choisir la batterie adaptée ! Un autre moyen simple de savoir si l’on a affaire à une batterie de 6V ou de 12V est de compter le nombre de bouchons. En effet chaque cellule composant la batterie donne une tension de environ 2V, ce qui donne donc, 3 cellules (ou bouchons) pour une batterie de 6V, et 6 cellules (autant de bouchons) pour une batterie de 12V. - Les ampères-heure (Ah) indiquent sa capacité à fournir un courant dans la durée (soit pour une batterie de 50 Ah, un peu plus de 12 heures d’autonomie avec une ampoule consommant 4 A). - Les Ampères* quantifient le courant maximum qu’elle peut délivrer au démarreur. Après que la batterie ait été en charge, il est important de la laisser 2 ou 3 heures sans charge ni chargeur connecté pour qu’elle se stabilise avant de la tester, sinon votre lecture sera trop élevée, à cause du phénomène appelé ‘‘charge de surface’’.

Les pourcentage de charge est fonction de la tension mesurée, et sont indiqués dans le tableau page ci-contre. Pour résumer : PbO2 + Pb + 2 H2SO4 <> 2 PbSO4 + 2 H2O - 13,8V [6,9V] : bien chargée (c’est la valeur normale pour une batterie neuve) De la gauche vers la droite (>) : décharge - 14,4V [7,2V] : charge maxi à ne jamais déDe la droite vers la gauche (<) : charge passer, au-delà il y a dégagement excessif - PbO2 : dioxide de plomb, électrode +. de gaz et danger d’explosion !!! - Pb : plomb, électrode -. - Bien évidemment la bonne plage de ten- H2SO4 : acide sulfurique, électrolyte. sion dans laquelle il faut que la batterie soit - PbSO4 : sulfate de plomb, électrode +. maintenue se situe entre 12,5V [6,3V] et - PbSO4 : sulfate de plomb, électrode -. 13,8V [6,9V], en-dessous il faut penser à la - H2O : eau, électrolyte. recharger.


Page-52-55-Batterie_Batterie 12/09/2015 18:17 Page 2

Tension (12 volts)

Tension (6 volts)

Charge

> 12,6

> 6,3

100%

12,5

6,25

90%

12,4

6,2

80%

12,3

6,15

70%

12,2

6,1

60%

12

6

50%

11,9

5,95

40%

11,75

5,88

30%

11,6

5,8

20%

11,3

5,65

10%

10,5

5,25

0%

Principe de fonctionnement Charge et décharge Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que toute batterie génère une décharge naturelle. Celle-ci est proportionnelle à sa capacité et à la température ambiante. Ce qui explique que l’on peut retrouver sa batterie à plat après avoir laissé sa voiture sans tourner pendant quelques mois, ou même si celle-ci n’est pas branchée du tout…

Baisse de charge (ordonnée) en fonction du temps (abscisse), pour diverses températures. De plus, tous les consommateurs permanents (branchés en (+) avant contact) s’ajoutent à cette décharge naturelle. Certes, sur une Chevrolet ancienne ils sont limités, mais on peut tout de même couramment trouver l’horloge et parfois aussi : - montre 10 à 20 mA - autoradio à mémoire 2 à 20 mA - antivol à batterie incorporée 0 à 40 mA - fuite électrique, relais fatigué, etc…

batterie est sulfatée lorsque, par suite d’une décharge prolongée ou d’une trop longue période d’inactivité, ou encore par manque d’eau, on voit apparaître du sulfate de plomb sous forme de cristaux de couleur blanche qui ne s’éliminent pas à la recharge : la batterie est alors inutilisable. Souvent, de tels cristaux se forment également sur les bornes, indiquant que la batterie est en mauvais état. Cycles de charge et décharge Principe général de charge Le régulateur, la dynamo (ou l’alternateur) font partie du circuit de charge de la batterie lorsque le moteur de la voiture est en fonctionnement. La dynamo ne commence à charger qu’à partir de 1500 à 1600 tr/min (donc la batterie ne se recharge pas lorsque le moteur est au ralenti vers 800-900 tr/min).

La solution est donc de recourir à un chargeur de batterie pour améliorer la charge de celle-ci lorsque l’on ne peut rouler avec la voiture régulièrement et donc bénéficier de la recharge ‘‘normale’’ en fonctionnement. Rappel des consignes de sécurité Pendant la charge, les batteries produisent un dégagement gazeux détonant (présence d’hydrogène hautement inflammable, surtout combiné à l’oxygène présent dans l’air ambiant). Donc, par sécurité, il est prudent de : - procéder à la charge dans un lieu ventilé, - ne pas fumer à proximité, - éviter les flammes et les étincelles, - commencer par relier les pinces du chargeur aux bornes de la batterie, et ensuite alimenter le chargeur, - à la fin de la charge, couper le chargeur avant de débrancher les pinces.

L’alternateur lui a un régime de coupure L’entretien de la batterie beaucoup plus bas (env. 700-800 tr/min) donc la batterie charge aussi lorsque le mo- Côté entretien, il y a 2 points à contrôler : il teur est au ralenti). faut d’abord s’assurer périodiquement que l’électrolyte recouvre bien les plaques La batterie de votre voiture se recharge donc jusqu’au repère qui indique le niveau correct toute seule lorsque vous roulez, plus ou (sauf sur les batteries sans entretien), en gémoins rapidement en fonction des autres néral 3mm au dessus des plaques. Attensources de consommation de courant. Vous tion, ce liquide est un mélange d’eau et rechargerez plus vite votre batterie en rou- d’acide sulfurique qui brûle la peau et ronge lant en journée que par une nuit pluvieuse les textiles. S’il n’est pas à niveau, ajoutez sur le même trajet, pour cause de consom- uniquement de l’eau déminéralisée, car il n’y mation électrique par les phares et les es- a qu’elle qui s’évapore, l’acide lui sans rensuie-glace. D’ailleurs, si vous avez un versement de la batterie ou fuite ne verra ampèremètre convenablement branché sur pas son niveau bouger. Ne rajoutez que de votre tableau de bord, vous pouvez visuali- l’eau déminéralisée, et surtout pas d’eau du ser en temps si vous êtes dans un cycle de robinet ! Deuzio, veillez également à ce que les cosses soient toujours propres, correctecharge ou de décharge. ment graissées, bien serrées et que le corps Bien souvent, l’hiver, les sorties en ancienne Augmentation de la capacité de la batterie (ordons’espacent et les distances parcourues racnée) en fonction de la température (abscisse). courcissent, donc entre démarrages laborieux et courts trajets, les jours sont plus courts, donc on utilise les feux plus souvent, votre batterie est donc nettement plus sollicitée qu’en été et surtout ne bénéficie pas des même conditions de fonctionnement, les cycles de décharge sont donc plus fréquents que ceux de charge.

Enfin et surtout lors de l’utilisation de la voiture, la décharge de la batterie est provoquée par tous les périphériques consommateur de courant qui sont branchés dessus, avec en premier lieu le démarreur (qui est de loin le plus gros consommateur de courant), alors qu’en fonctionnement, le seul et unique élément qui en assure la recharge est la dynamo (ou l’alternateur). On peut donc en déduire que pour une immobilisation longue du véhicule, il est nécessaire soit de débrancher la batterie soit de la recharger régulièrement, notamment en période de froid. Une batterie vieille ou faible a tendance à sulfater. On dit que la

Le Mag

51


Page-52-55-Batterie_Batterie 12/09/2015 18:17 Page 3

de la batterie soit bien arrimé (justement passer le courant. pour éviter que celle-ci ne vienne cogner, - Débranchez préalablement le chargeur une fois la charge terminée, pour éviter de faire s’éventrer ou se retourner). des étincelles, et donc, de provoquer une explosion. Comment tester la batterie et le circuit de charge Dans tous les cas il est préférable de charPour tester votre circuit de charge, mesurez ger sa batterie avec un faible courant (à la tension aux bornes de l’appareil à l’aide 1/50ème de sa capacité) mais pendant longtemps plutôt qu’avec un fort courant (le d’un voltmètre digital : - Moteur à l’arrêt, en dessous de 12,6 V [6,3 maximum généralement admis est 1/10ème V], la batterie est considérée mal chargée de sa capacité) pendant peu de temps. (cette mesure doit se faire une heure après Pour déterminer le temps de charge on utisa dernière recharge). - Moteur à 1.500-1.600 tr/min, vous devez lise la formule suivante : capacité (Ah)/coulire environ 13,4 V [6.7 V] (en dessous, l’al- rant de charge (A) = temps de charge exprimé en heures. ternateur ou la dynamo a un problème). - Moteur à 3.000 tr/mn si le cadran affiche plus de 14,6 V [7.3 V], c’est qu’il y a survol- N’oubliez pas de consulter la notice de vote tage (provoqué par une panne du régula- chargeur, certains peuvent avoir des recomteur), lequel fait bouillir la batterie et peut mandations d’usage particulières. détruire les accessoires électriques (relais, Les différents types de chargeurs ampoules, manos, radios, etc...). On détecte disponibles sur le marché souvent une odeur d’oeuf pourri caractéristique d’un dégagement gazeux excessif de Les chargeurs ‘‘traditionnels’’ sulfure d’hydrogène. Pour les voitures équipées d’une jauge de batterie, on peut voir le phénomène de charge par l’aiguille qui monte vers le ‘‘+’’ avec le régime moteur. Quand la tension devient trop forte, le régulateur entre en jeu et on voit l’aiguille qui est stoppée dans sa course vers le ‘‘+’’.

Comment charger sa batterie à l’aide d’un chargeur Avec un chargeur ‘‘traditionnel’’, il est préférable de débrancher au moins une cosse avant de connecter votre chargeur. Il est important d’utiliser un chargeur délivrant au plus au 1/10ème de la capacité de la batterie (5,5 A pour une 55 Ah). La charge doit avoir lieu sur une période d’environ 10 heures. Audelà si votre batterie n’est toujours pas chargée, c’est probablement qu’elle a un problème. Avec un chargeur ‘‘lent’’, il est inutile de débrancher la batterie.

terie que l’on charge. Il faut utiliser un modèle délivrant au maximum le 1/10ème de la capacité en Ah de la batterie à charger. La charge se déroule habituellement sur une période d’environ 10 heures. Exemple : pour une batterie de 45 Ah, on utilisera un chargeur de 4A comme celui présenté, et la charge durera environ 11 heures (4A x 11h = 44Ah) et il faudra alors débrancher le chargeur à ce moment.

Si on utilise la position ‘‘moto’’, le chargeur Ces chargeurs existent depuis que les bat- ne délivre plus qu’1,6A, et la charge durera teries au plomb sont utilisées, on en trouve alors environ 45 Ah/1,6A = 28 heures ! de toutes capacités et de toutes époques. Le ‘‘problème’’ de ce type de chargeur c’est A - Le chargeur manuel traditionnel qu’il n’y a aucun contrôle de la tension de la Il délivre à la batterie un courant fort au dé- batterie en cours de charge et si on le laisse part (précisé sur l’appareil), qui baisse natu- plus longtemps que prévu, celle-ci peut dépasser la valeur maximale recommandée, ce qui peut conduire à dégrader la batterie (ébullition de l’électrolyte), soit l’effet inverse de celui recherché...

rellement au fur et à mesure que la batterie se charge, on peut le contrôler sur l’ampèremètre intégré. Cela dit, la tension peut atteindre ou dépasser les 15 volts en fin de charge. Si la batterie n’a pas été sortie du moteur pour la charge, il y a un vrai danger pour les périphériques qui seraient toujours connectés (n’oubliez pas que sur nos anciennes, le circuit électrique est assez sommaire parfois, et un tas d’équipements restent branchés même moteur coupé). Ce chargeur n’est adéquat que sur une batterie démontée. Par ailleurs, une surveillance est indispensable, car il faut l’éteindre à la fin du temps de charge.

B - Le chargeur manuel ‘‘régulé’’ Il se coupe quand la batterie atteint 14,7 volts [7,3 V] et se remet automatiquement en route si la tension descend sous une certaine valeur. Certes, il limite les dégâts sur les périphériques, mais si on le laisse longtemps en action (comprendre au-delà du cycle de charge ‘‘normal’’ d’une dizaine d’heures), il peut, à terme, également dégrader la batterie (ébullition de l’électrolyte). C’est un chargeur traditionnel qui dispose en plus d’une protection, les conditions d’utilisation sont identiques au modèle manuel traditionnel. Ces chargeurs représentent l’option la plus économique mais pas la plus intéressante. Les chargeurs ‘‘lents’’

Depuis quelques années, on voit un nouveau type de chargeur proposé à la vente, il s’agit des chargeurs dits ‘‘lents’ qui utilisent Dans tous les cas: un courant de charge faible et une régulation - Veillez à faciliter la ventilation de la batterie Ce type de chargeur simple de conception précise de la tension de la batterie. Ils sont en ouvrant les bouchons si possible. et très répandu est celui que l’on trouve en conçus pour rester branchés sur de longues - Branchez d’abord les pinces aux bornes premier prix dans les centres autos. Il est im- périodes sans surveillance. (rouge au ‘‘+’’, noire au ‘‘-’’) avant de faire pératif d’utiliser un modèle adapté à la bat52

Le Mag


Page-52-55-Batterie_Batterie 13/09/2015 14:06 Page 4

A - Le chargeur automatique ‘‘floating’’ ou ‘‘3stage’’ Il s’occupe de tout. Il amène rapidement la batterie à son niveau optimal de 14,4 volts [7,2 V], puis délivre un courant d’entretien de faible ampérage afin de la maintenir à 13,5 volts [6,7V]. Il peut rester branché sans interruption, même sur de longues périodes, sans danger ni pour la batterie ni pour l’électronique. La majorité de ces chargeurs fonctionnent en 3 étapes (3 ‘‘stages’’). On les trouve chez différents fabricants, mais en Europe, les deux principaux sont Tecmate et CSI Airflow. Voici les trois étapes de ce type de chargeur. Les valeurs données peuvent légèrement différer d’un chargeur à l’autre. Etape 1 : charge principale. Courant constant d’1,2 A jusqu’à ce que le voltage atteigne les 14,3 V [7,15 V]. Etape 2 : absorption. Le voltage est maintenu à 14,4 V [7,2 V] jusqu’à ce que le courant encore absorbé par la batterie ait chuté à 200mA. Etape 3 : maintenance. Mode flottant : le voltage est maintenu à 13,5 V [6,7V], valeur idéale pour la conservation long terme. Si le courant redépasse les 200mA durant la maintenance (allumage de la radio ou du plafonnier) le chargeur repasse en étape 1.

l’inverse. Et si votre batterie était bien déchargée, il est fort probable qu’un chargeur d’entretien ne puisse pas grand-chose, alors qu’un chargeur automatique pourra récupérer votre batterie.

Enfin, la technologie de la batterie ellemême peut jouer un rôle dans sa longévité : celles au gel ont un certain nombre d’avantages qui leur permettent de durer plus longtemps, mais cela se paie au prix fort.

Voici un modèle intéressant avec voltmètre Voilà, vous savez tout maintenant. Gardez la intégré, de chez CSI Airflow. Il est très com- charge ! pact et particulièrement pratique d’utilisation avec support pour l’accrocher à une vitre de Source : www.flat4ever.com, par jvila. portière. Il n’est disponible qu’en 12V. * Le terme exact écrit sur la batterie est CCA Conserver longtemps sa batterie (courant de crête en ampères), appelé aussi courant maximum au démarrage. Par exemVoici les règles de base à appliquer pour ple une batterie de 600 CCA peut fournir conserver longtemps sa batterie en bon état 600A pendant quelques fractions de sede fonctionnement. conde au démarreur. Une batterie doit toujours être chargée, la charge doit être arrêtée entre 2,25 V et 2,4 V par élément. Soit entre 6,75 V et 7,2 V pour une batterie 6 volts, et entre 13,5 V et 14,4 V pour une batterie 12 volts. Par contre si l’on veut conserver une batterie pendant de nombreuses années surtout si elle a des grandes périodes de repos il s’agit de la maintenir à une tension permanente minimum de 2,15 V par éléments avec une précision de 1% !

Cela vous donne 3 x 2,15V = 6,45V minimum pour une batterie 6 volts et le double soit 12,9V minimum pour une batterie 12 volts. C’est là que l’on retrouve tout l’intérêt de chargeurs lents qui vont assurer une surLe chargeur Accumate est un modèle com- veillance continue et une correction lorsque pact et très polyvalent puisqu’il est bi-voltage cela devient nécessaire. 6/12V. On le trouve pour moins de 50€ chez des revendeurs de matériel pour anciennes. Ce qu’il faut bien retenir, c’est que la cause principale de mort rapide d’une batterie est Les Ctek : il existe plusieurs modèles chez la décharge profonde c’est-à-dire qu’à partir ce fabricant (CSI Airflow), en 6V ou en 12V. du moment où une batterie descend en desIl fonctionne aussi bien que l’Accumate mais sous de sa valeur faciale 12V [6V], une batil vous faudra choisir entre le modèle 6V et le terie va se sulfater rapidement et perdre de modèle 12V mais vous ne pourrez pas avoir sa capacité. Si le phénomène a été de les deux dans le même appareil. Son prix est courte durée, il faut recharger la batterie à un peu inférieur à celui du chargeur Accu- régime très lent pendant un grand nombre mate. d’heures et surveiller la tension pour ne pas dépasser 14,4 V [7,2V] qui est la fin de Il existe bien sûr quelques autres marques charge et la limite avant l’ébullition du médont une chez Lidl, mais il ne faut pas se lou- lange d’acide. Enfin, une batterie ayant subi per, car ils ne sont disponibles qu’une fois une décharge profonde ne pourra jamais rél’an, mais à moitié prix. Explorez aussi eBay, cupérer complètement sa capacité initiale, c’est parfois moins cher... mais au maximum environ 70% de celle-ci.

Dans le pire des cas, on peut toujours déménager sous des cieux où l’on peut rouler toute l’année en ancienne sans craindre le froid ou le mauvais temps.

B - Le chargeur d’entretien Il délivre un courant très faible. Aussi lui faudra-t-il parfois plusieurs jours pour recharger une batterie. En fait, son rôle est juste de l’amener au meilleur de sa forme. Il ressemble davantage à un chargeur d’accus domestiques avec souvent, au lieu des deux pinces, une prise d’allume-cigares. Il peut lui aussi rester brancher sans problème pendant de longues périodes. Un chargeur d’entretien est moins intéressant qu’un chargeur automatique 3-stage car qui peut le plus peut le moins, mais pas

Le Mag

53


Page-56_Page 56 12/09/2015 18:18 Page 1

Publicité pour la Pontiac LeMans 1988... enfin... Opel Kadett plutôt, hâtivement mise aux normes US. Pire encore, cette Pontiac était en fait une Daewoo made in Korea, elle-même la copie de l’Opel. Bref, un très bel exemple de ‘‘badge engineering’’. On se demande où est l’excitation mentionnée par la publicité... Plus rien à voir avec les générations précédentes de LeMans... Pontiac a fini par disparaître en 2010.


Page-57_Mise en page 1 12/09/2015 18:19 Page 1

Books & Co.

Par Didier Hardy

C’est l’automne et avec ses feuilles mortes, les sorties deviennent plus rares (je ne suis pas sûr de la relation de cause à effet). Nos voitures roulent moins et c’est l’occasion pour jeter un coup d’œil sur leur état mécanique. Pour ceux qui disent ‘‘je n’y connais rien, je ne sais pas faire, je n’ose pas...’’ je vous ai trouvé un ouvrage qui leur permettra de s’y connaître, de savoir faire, d’oser... Il s’agit de Entretenir et réparer sa voiture soi-même paru aux éditions Eyrolles. Ce livre, écrit par des auteurs du continent américain et traduit en français, expose les techniques et savoir-faire des opérations de base à effectuer sur une automobile. Cela va du plus simple comme ‘‘comment remplir le réservoir du lave-glace’’ à plus compliqué comme ‘‘vidanger et remplacer les filtres d’une boîte de vitesses automatique’’. Le tout est abondamment illustré et vous vous retrouverez en territoire connu puisque la plupart des interventions ont lieu sur des modèles commercialisés en Amérique du Nord. Après cette lecture, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas avoir un véhicule en parfait état de marche au printemps prochain ! Entretenir et réparer sa voiture soi-même Par Paul Brand et traduit par Monique Laoudi Editions Eyrolles Disponible à la vente

Le Mag

55


Back to the past

Page-58_Temps Anciens 12/09/2015 18:20 Page 1

56

Le gigantisme américain, ici, au parking pour les spectateurs à Indianapolis, en 1959, laisse apercevoir un pot d’yaourt italien, une Dauphine Renault et une MG MGA. Et aucune voiture du groupe Chrysler... Les Ford semblent les plus nombreuses. G.M.B... mais qu’est-ce donc ? C’est tout simplement General Motors do Brasil. Les voitures arrivaient en ‘‘C.K.D.’’ - Completely Knocked Down (à savoir, entièrement démontées), et l’usine de São Caetano do Sul (Etat de São Paulo) se chargeait simplement d’assembler le puzzle : Chevrolet, Buick, Cadillac... Ici, la 10.000ème tombe de chaîne pour l’année-modèle 1940, et un an plus tard, la G.M.B. atteignait la marque des 150.000 voitures montées sur place depuis son arrivée. Les Chevrolet représentaient la quasi-totalité des kits C.K.D.

Le Mag

Rendez-vous au prochain numéro ...


Une Ford Galaxie 1966... mais ‘‘retouchée’’ pour sa longue carrière chez Ford do Brasil de 1967 à 1983. Ici, une version Landau de 1979 à petite lunette arrière. Quelle est cette américaine, qui en même temps ne l’est pas vraiment ? Page-59_3ème de couverture 12/09/2015 18:21 Page 1


Page-60_4ème de couverture 12/09/2015 18:21 Page 1