Issuu on Google+

Bulletin d’information de l’Ambassade du Mexique

Éditorial Le sud du Mexique a vécu il y a quelques semaines l’une des étapes les plus difficiles de son histoire récente. Soumis à la force de la nature, les Etats de Tabasco et du Chiapas ont été gravement touchés par des inondations sans précédent. Aujourd’hui, l’enjeu consiste à reconstruire les zones dévastées. La solidarité nationale et internationale, ainsi que l’effort conjoint des différents niveaux du gouvernement, permettront à cette région du pays de se remettre rapidement de cette situation.

Après les inondations qui ont frappé Tabasco à la fin du mois d’octobre, les pires jamais enregistrées dans cet Etat du sud du Mexique, le bilan est lourd. On déplore à l’heure actuelle trois morts et plus d’un million de sinistrés (dont près de 80.000 personnes ont dû être déplacées et 60.000 sont dépourvues d’énergie électrique). Par ailleurs, 90% des cultures ont été dévastées. Dés le début, le président de la République, Felipe Calderón Hinojosa, s’est rendu sur les lieux, puis à plusieurs reprises. Il a également annoncé la création d’un fonds pour la reconstruction de Tabasco avec un montant initial d’environ 700 millions de dollars. De nombreux pays ont exprimé leur solidarité au gouvernement et au peuple mexicains, laquelle s’est traduite par l’envoi de dons financiers et de fournitures diverses. En outre, la Chambre des députés a récemment approuvé la création d’un fonds de 1,6 milliard de pesos (près de 146,4 millions de dollars), afin de permettre la réhabilitation des zones affectées et de venir en aide à la population. Les autorités locales ont pour leur part mis en place une série de mesures pour tenter d’éradiquer tout risque sanitaire. Quant aux compagnies d’assurance, elles estiment que les inondations, provoquées par des pluies diluviennes et le débordement de

Mais les efforts entrepris par tous permettent à la reconstruction de progresser vite et bien.

La France apporte son aide à l’Etat de Tabasco Que s’est-il passé à Tabasco ? Safran investit au Mexique La réforme fiscale porte ses fruits Le Mexique renforce l’état de droit Le secteur touristique attire des capitaux Carlos de Icaza Ambassadeur du Mexique en France Rédacteur en chef : Eduardo del Río Traducteurs : Aurélien Talbot, Dina Carvalho Collaborateurs : Rafael Cervantes, Jaime Moreno Villarreal, José Poblano

www.sre.gob.mx/francia

ISN 1952-8566

> 15 novebre 2007

à Tabasco

deux fleuves, ont occasionné d’importantes pertes économiques.

> no. 85

>Bilan des inondations




>La France apporte

son aide à l’Etat de Tabasco

> A la suite des pluies torrentielles qui se sont récemment abattues sur l’Etat de Tabasco, le gouvernement français a annoncé qu’il apporterait une assistance technique à cet Etat. Cette action de solidarité se traduit par l’envoi d’un chargement de pastilles d’hydroclonazone, un produit médical qui permettra de purifier au moins cinq millions de litres d’eau, au travers de la compagnie aérienne AeroMéxico, qui s’est chargée du transport des conteneurs.

>Que s’est-il

passé à Tabasco ? Le 23 octobre 2007, un front froid suivi rapidement par l’arrivée d’une nouvelle masse d’air froid a entraîné de fortes précipitations dans l’Etat de Tabasco. En effet, plus de 700 millimètres d’eau sont tombés en trois jours, soit deux fois plus que la quantité normalement accumulée en un mois à Tabasco. Ces pluies et la puissance du courant ont provoqué la rupture des digues, et de ce fait le débordement des fleuves collatéraux. La montée des eaux a ainsi inondé 17 localités de cet Etat. Face à l’ampleur annoncée de ces intempéries, les autorités locales et fédérales ont très vite mis en place les programmes de protection civile existants. Grâce à cette vive réactivité, le nombre de décès qui aurait pu s’élever à des centaines, voire des milliers, a été considérablement réduit, alors que la situation sur place était plus grave que ce qui s’était passé à la Nouvelle-Orléans avec le passage du cyclone Katrina.

Le président Felipe Calderón s’est rendu à plusieurs reprises dans les zones sinistrées

Les personnes souhaitant apporter une aide financière aux sinistrés de l’Etat de Tabasco peuvent le faire au travers du compte bancaire suivant : Titulaire du compte : Ambassade du Mexique Ayuda Tabasco Banque : Société Générale Paris Bourse 75002 Paris Code Banque : 30003 Code Guichet : 03020 Numéro de compte : 00050752139 Clé RIB : 66

> Tabasco

TABASCO




>Safran investit

au Mexique

Le secteur aéronautique se consolide au Mexique. En témoigne l’annonce faite par le Groupe Safran, entreprise française spécialisée dans le secteur des services aéronautiques, d’un investissement de 20 millions de dollars dans une usine d’équipement dans l’état de Querétaro. Ce site, où seront créés 200 emplois qualifiés, fera partie du réseau industriel aéronautique du pays, secteur en plein essor, qui comprend aujourd’hui 140 sites et emploie 16 500 salariés dans 14 états du pays. En 2006, le volume des exportations de ce secteur a représenté 550 millions de dollars. En vue de renforcer la formation des techniciens qualifiés, le gouvernement contribuera à la création d’une école de spécialisation dans les métiers de l’aéronautique, qui se trouvera sur le site de l’aéroport international de Querétaro. Par ailleurs, un accord entre le Mexique et les États-Unis, signé le 18 septembre dernier, garantit une reconnaissance mutuelle des procédures de certification des composants aérospatiaux fabriqués dans les deux pays, conformément à des normes internationales favorisant la sécurité de l’aviation et la qualité de l’environnement.

>La réforme fiscale

porte ses fruits

Suite à la récente réforme fiscale, l’État mexicain enregistrera une hausse de ses recettes en 2008. En effet, le Congrès a adopté le volet recettes de la loi de finances de l’année prochaine qui prévoit des rentrées de 2,56 billions de pesos (233,6 milliards de dollars). Le budget de l’année prochaine doit ainsi augmenter de 127 milliards de dollars. Sur cette somme, le Président Felipe Calderón a indiqué que 45 milliards de pesos seraient directement destinés aux états du pays. Deux nouveaux fonds seront créés. Le premier, à hauteur de 4 milliards de pesos, sera consacré aux dix états les plus pauvres du Mexique. Le deuxième – le Fonds d’extraction des hydrocarbures –, destiné aux états producteurs de pétrole, permettra de leur reverser une partie des bénéfices pétroliers et à répondre ainsi à une demande largement exprimée.

> économie

Le Mexique devient ainsi une porte d’accès privilégiée au marché nord-américain dans le domaine de l’aéronautique.




l’état de droit

Au Mexique, la lutte contre le crime organisé a donné ses premiers résultats. L’objectif des opérations lancées par le Président Felipe Calderón en décembre 2006 était de récupérer les territoires tombés aux mains de la délinquance et d’offrir

>Le secteur touristique

attire des capitaux

aux citoyens mexicains, ainsi qu’aux investisseurs étrangers, la certitude que les conditions de la paix et de la sécurité étaient réunies. Récemment, les autorités fédérales ont effectué la plus importante saisie de cocaïne de l’histoire du pays. Plus de 11 tonnes de drogue ont été interceptées dans le port de Tampico. En juillet dernier, 32 tonnes de marijuana ont été capturées, ce qui représente l’opération la plus importante de l’année. De même, en mai dernier, une saisie historique de 205 millions de dollars en liquide a été réalisée. À ces résultats, il faut ajouter les arrestations de chefs de groupes criminels, les extraditions de délinquants, la saisie d’armes et la baisse de l’insécurité.

Le Mexique confirme son statut de destination attractive pour les capitaux investis dans le secteur touristique. Selon les chiffres officiels, entre janvier et septembre 2007, l’investissement dans ce secteur s’est élevé à 3,073 milliards de dollars, soit une hausse de 13% par rapport à la même période en 2006.

Parmi les mesures adoptées par un gouvernement uni dont la détermination à lutter contre le crime organisé lui a valu la reconnaissance de ses principaux partenaires commerciaux, il faut enfin signaler celles visant à assainir profondément les effectifs de la police en vue de changer leur image.

Ce chiffre représente 92% de l’objectif annuel pour 2007 (3,333 milliards de dollars). Soulignons que 58% de ces investissements proviennent de capitaux nationaux et 42% de capitaux étrangers.

Les chiffres au 31 août • 9 433 personnes liées au trafic de drogue ont été arrêtées (en moyenne, 40 arrestations par jour) • 302 détenus liés aux structures criminelles des cartels • 5 065 personnes détenues avec des mandats d’arrêt (22 arrestations par jour en moyenne) • 8 laboratoires de drogues synthétiques démantelés • 22 tonnes de cocaïne saisies en 2006 • 14 tonnes de marijuana en moyenne saisies par mois

Suivant les données fournies par le Ministère du Tourisme, les états qui concentrent le plus d’investissements actuellement sont le Quintana Roo, le Sonora, le Nayarit, le Sinaloa et la Basse Californie.

AMBASSADE 9 rue de Longchamp 75116 Paris t. 01 53 70 27 70 f. 01 47 55 65 29 www.sre.gob.mx/francia SERVICE COMMERCIAL Bancomext 4 rue Notre-Damedes Victoires, 75002 Paris t. 01 42 86 60 00 CONSEIL DE PROMOTION TOURISTIQUE même adresse t. 01 42 86 96 13 N. Vert: 00 800 11 11 22 66 france@visitmexico.com INSTITUTO DE MÉXICO 119 rue Vieille-du-Temple 75003 Paris t. 01 44 61 84 44 www.mexiqueculture.org MAISON DU MEXIQUE Cité universitaire 9C boulevard Jourdan 75690 Paris cedex 14 t. 01 44 16 18 00 www.casademexico.org

Alamos, ville coloniale de l’Etat de Sonora

SECTION CONSULAIRE 4 rue Notre-Damedes Victoires, 75002 Paris t. 01 42 86 56 20 CONSULATS HONORAIRES Barcelonnette t. 04 92 81 00 27 Bordeaux t. 05 56 79 76 55 Dijon t. 03 80 68 20 19 Fort-de-France t. 05 96 72 58 12 Lyon t. 04 72 38 32 22 Marseille t. 04 91 54 70 50 Monaco t. 00 377 93 25 08 48 Strasbourg t. 03 88 45 77 11 Toulouse t. 05 34 41 74 40 Le Havre t. 02 35 42 37 72

www.sre.gob.mx/francia

> économie

>Le Mexique renforce




Bulletin d’information de l’Ambassade du Mexique