Issuu on Google+

Replicants projet mêlant encre de Chine / performance FACEBOOK GIRLS / J’ASPIRE à... Johanna Perret / Amandine Zaïdi


2 1


FACEBOOK GIRLS Encre de chine sur papier Indian Ink on paper Série de 60 portraits 65x45 cm 2012-2011

1

Ce travail aborde des notions relatives aux normes de beauté et de la normalisation des critères de séduction établis dans la culture populaire. Les modèles des portraits sont tirés de photos de profils Facebook, sélectionnés selon leur composition. Cette série raconte l’histoire de la recherche d’idéal et de perfection qui, irrémédiablement, se solde par un échec. On peut dire que, d’une certaine manière, le médium rend son individualité et son originalité aux modèles qui, par les imperfections retrouvées, redeviennent plus humains au lieu d’être de simples répliques. Pour résumer mon cheminement de pensée, je dirais que ce travail remet en question notre perception des canons de beauté féminins en perturbant les images stéréotypées qui sont celles qui, originellement, perpétuent cette quête de perfection et de normalisation. J’aspire à... Photographie numérique Mise en scène de la performance 87x130 cm 2012

2

Au travers de biens marchands visant les enfants, la femme devient une réplique du cloisonnement toujours existant dans la socialisation primaire. Certains diront que les petites filles, moins imaginatives que les garçons, veulent ressembler à maman. Alors comment faire face à ces rayons de magasins baignant dans le rose, proposant des jouets laissant peu de place à la créativité, au profit d’une banalisation stéréotypée des rôles prédéfinis? L’enjeu ici est de transposer une caricature de la « petite fille parfaite » sur une adulte, la sexualiser par l’aspiration fastidieuse de sa traîne de princesse, permettant de nous interroger sur le poids marchand des éléments de socialisation qui entretiennent ces stéréotypes rétrogrades.


> Harrison Ford et Joanna Casssidy, Blade Runner (1982), écrit par Hampton Fancher et David Peoples

Rick Deckard : Je voudrais jeter un coup d’œil dans votre loge, si vous permettez. Zhora : Pourquoi ? Rick Deckard : Voir s’il y a des trous. Zhora : Des trous ? Rick Deckard : Oui, vous seriez surprise de savoir ce qu’un type est capable de faire pour voir un beau corps de fille. Zhora : Non, je ne le serais pas.

C’est de l’incessante oscillation, entre la réincarnation de ces images et la désincarnation de ce corps humain, que s’installe un dialogue entre corporalité et entité/image, entre le modèle et le modelé, entre l’icône et sa réplique. L’encre de Chine et le papier prêtent leur corps à des images ternes et uniformes; de part ses qualités physiques et sensibles, l’encre leur donne un nouveau souffle. A l’inverse, le corps de l’artiste se déshumanise par la répétition d’un geste devenu mécanique.


Johanna Perret http://johannaperret.blogspot.de/ johannaperret@gmail.com Née à Bonneville, Haute-Savoie, en 1986. Diplômée avec mention d’un DNSEP obtenu aux Beaux-Arts d’Annecy, je vis et travaille entre Cluses et Berlin. Ma pratique artistique consiste à poser un regard sensible sur le monde et les humains. Souvent, le monde que je perçois m’apparaît si déroutant qu’il me semble générer bien plus d’interrogations que de certitudes... Je vois l’art comme étant un moyen permettant de pointer du doigt les dissonances et les désaccords autant que la beauté de ce monde. Je m’intéresse au langage des corps, à celui du corps humain bien sûr mais aussi à celui des autres corps sensibles comme la matière, la lumière et les couleurs qui en découlent. C’est ce qui oriente ma recherche picturale, je cherche à créer un langage sensible qui interpréterait au mieux le ressenti des images.

Amandine Zaïdi http://amandine-zaidi.over-blog.com/ zaidiamandine@gmail.com Née à Lyon (69), le 23 mars 1983, a obtenu son DNSEP avec mention aux Beaux-Arts d’Annecy (74). Vit et travaille à Berlin. Que ce soit dans l’accessoirisation désireuse ou désirable, à une banalisation de différentes formes et pratiques sexuelles, aux caractères induits par une socialisation marchandisée codifiant les genres, dans chacun de ces cas nous retrouvons des normes, des pratiques et des comportements dictés par un archétype marchand et patriarcal.


Replicants johanna perret amandine zaidi