Issuu on Google+

• kickoff

Information aux partenaires de swisspor Romandie SA · Edition n° 1 · 13

0.0W2/(m0·K)

new

0.0W2/(m0·K) swissporPUR Premium

new

0.0W2/(m0·K)

new

0.0W2/(m0·K)

- Toujours un λ d‘avance


new

new

0.0W2/(m0·K)

0.0W2/(m0·K)

6 w w e e n n 0.0W2/(m0·K) 4 0.0W2/(m0·K)

O K O M O R ST

% 100 RANT C OU

VERT

14

Châtel-St-Denis

12 18

4000

2000

1000

21. Juni

20. Juni

19. Juni

18. Juni

17. Juni

16. Juni

15. Juni

(8,8 m x 4,4 m) avec/sans auvent (dépassant de 2,5 m) Fenêtre de corps de bâtiment (orientée au sud) Surface vitrée importante

20 Solarstrahlung [W/m2]

Temperatur [°C]

3000

25

0

22. Juni

33 31 29 27 25 23 21 19 17 15 13 11 avec Pièce de référence toiture horizontale 9

Basisgebäude mit EPS Basisgebäude mit Steinwolle (SW) Aussentemperatur (Zürich SMA) Solarstrahlung

28

0.007

W/(m·K)


Sommaire

8

4 swissporPUR Premium – Toujours un λ d‘avance Isolation haute performance

6 100% courant vert : 'saving energy', bien plus qu'un slogan !

Une autre preuve de l’engagement écologique de l’entreprise, dans la droite ligne de « saving energy ».

8 Le prix de l'électricité devrait refléter

la disponibilité réelle de cette énergie

Dulliken

Interview : Kurt Rohrbach, président de l'AES

Boswil

Rothrist Steinhausen

16

Bilten

Turtmann

12 Aéroport de Sion, le jaune à l’honneur ! A l’été 2012, swisspor se lançait dans l’aventure XPS en ouvrant la première production de polystyrène extrudé de Suisse.

14 Du polystyrène recyclé pour isoler la toiture ? Avec son cœur recyclé, caché sous 50 mm d’EPS, swissporEPS 150 ECO garde ses atouts bien cachés !

16 Un service de transport à la pointe ! Avec l'achat de nouveaux camions, swisspor améliore encore l'efficacité de son service logistique.

27

18 Confort thermique estival - EPS et laine minérale au coude à coude

Avec l’atteinte de labels tels que MINERGIE, les surfaces vitrées et les gains solaires passifs augmentent constamment.

20 Les lés d’étanchéité swisspor à l’épreuve de la pratique !

25 Info Intox « Caractéristiques requises du support »

32

27 Le choix du produit approprié 28 Technologie de pointe :

la performance de la super isolation

32 Le choix de l'isolant au premier plan


PUR Premium - Toujou Les équipes swisspor ont produit un excellent travail : le matériau isolant haute performance swissporPUR Premium a été amélioré. Il présente aujourd’hui une valeur λ record de 0.020 W/(m·K)*, soit une amélioration de 10 % par rapport à son ancienne valeur.

4

Une valeur U de 0.14 est atteinte avec une épaisseur de 14 cm. Cette valeur se situe bien en deçà des exigences du standard Minergie qui fixe cette valeur à 0.15. Avec cette valeur, swissporPUR offre des avantages incontestables dans les domaines d’applications des toitures plates ou souschapes.

Domaines d’applications : · Construction neuve et rénovation · Isolation thermique pour toitures plate et en pente (toiture chaude) · Isolation des sols – sous chapes flottantes ou sous couches de répartition de charges


.0W2/(m0·K) 0 rs un λ d‘avance

new

0.0W2/(m0·K)

new

n

0.0W2/(m0·K)

new

0.0W2/(m0·K)

5

Des performances identiques… voire meilleures ! swissporPUR Premium

Panneau en résine phénolique (esquisses)

Sous chapes flottantes (chape) Les épaisseurs d’isolation tendent à devenir de plus en plus minces. Avec des exigences élevées en termes d’isolation de sol, la place se réduit sous-chapes. Jusqu’à aujourd’hui, les plaques en mousse phénolique offraient les meilleures valeurs thermiques. Aujourd’hui, le panneau swissporPUR Premium constitue une alternative intéressante. Cette plaque dorée présente les mêmes valeurs que les plaques en mousse phénolique dans les épaisseurs de 45 à 70 mm. Au-delà de 70 mm, le swissporPUR Premium offre une isolation supérieure.

*A partir d’une épaisseur de 80 mm

Moitié moins épais et pourtant 11 fois plus léger swissporPUR Premium, 140 mm

Laine de roche 300 mm (esquisses)

Toitures plates praticables Ceux qui, jusqu’à aujourd’hui, isolaient les toitures plates avec de la laine de roche vont pouvoir se réjouir ! L’amélioration de la valeur thermique du swissporPUR Premium permet une diminution de l’épaisseur de l’isolation de 55 %. Pour une toiture plate praticable, cela représente 11 fois moins de poids. Ces deux avantages majeurs permettent de mieux utiliser l’espace ainsi que de construire des toits plus fins et plus légers. Autres avantages qui sauront être appréciés sur le chantier : légèreté, facilité et rapidité de pose.


‘‘

100% courant vert : 'saving energy', bien Une autre preuve de l’engagement écologique de l’entreprise, dans la droite ligne de « saving energy ».

6

O K O M O R T S

% 0 0 1 RANT C OU

T R E V


’’

plus qu'un slogan !

Depuis le 1er janvier 2013, les sites de production de swisspor sont exclusivement alimentés en courant vert. Suite à la décision du Conseil fédéral d’abandonner progressivement le nucléaire, swisspor a souhaité envoyer un signe fort. Aussitôt dit, aussitôt fait : depuis le 1er janvier 2013, l’ensemble des sites de production fonctionnent au courant vert. Aucun compromis n'a été toléré. En tant que producteur de matériaux isolants, swisspor contribue activement à l'efficacité énergétique des bâtiments d'habitat et de services. Cette volonté se retrouve dans la communication de swisspor à travers le slogan « saving energy ». Au-delà de ce leitmotiv, l’engagement de swisspor se traduit par des actions concrètes positives. Ainsi, depuis le 1er janvier 2013, les sept sites de production situés sur l’ensemble du territoire Suisse sont alimentés en courant vert. Présentation de cette initiative qui va aux devants des directives légales et des normes usuelles. Le courant vert : de l’électricité issue des énergies renouvelables et qui protège nos ressources Le courant vert porte bien son nom ! Cela signifie que ce courant, issu d’une production écologique, est généré à partir d’énergies renouvelables. Les sources d'énergie renouvelables les plus connues sont les installations éoliennes, les centrales hydrauliques, les réservoirs de biogaz et les installations photovoltaïques. Ces nouvelles énergies excluent ainsi les sources d’énergie polluantes type pétrole, charbon ou énergie nucléaire.

CO

VE

En Suisse, il existe différentes possibilités pour s’alimenter en courant vert. Il existe, par exemple, des solutions mixtes, pour lesquelles un certain pourcentage provient des sources renouvelables susmentionnées. Mais swisspor est une entreprise responsable qui ne fait pas les choses à moitié ! Depuis le début de cette année, l’ensemble des sites du groupe ne sont alimentés qu’en courant vert, issu presque intégralement de l’énergie hydraulique. Pour schématiser, cette source d'énergie renouvelable convertit l'énergie cinétique potentielle de l'eau en énergie de rotation à l'aide de turbines. L'énergie hydraulique ne cesse d’ailleurs de gagner en importance dans le cadre de la transition énergétique mondiale. 100% courant vert : une source d’électricité certifiée sans nucléaire Afin de valoriser cette action et de donner de la visibilité à cette démarche auprès d’autres entreprises, swisspor a certifié l'ensemble de ses sites de production. Ce certificat atteste aux clients et partenaires que swisspor assure l’ensemble de sa production sans recourir à l’énergie nucléaire. Un logo propre a également été mis en place. Il illustre le fait que swisspor joue la carte de l'écologie absolue dans l'approvisionnement énergétique de sa production. Pour swisspor, la devise « saving energy » ne se limite pas à une alimentation énergétique verte. Des processus de recyclage intégrés sur diverses lignes de production, des circuits de distribution courts et l’optimisation permanente des processus de production ne sont que trois des nombreuses mesures destinées à donner des signaux écologiques forts pour aujourd'hui et pour demain. swisspor s’engage pour un intérêt commun, celui de protéger et préserver au mieux nos ressources pour les générations à venir.

7


8


‘‘

’’

Le prix de l'électricité devrait refléter la disponibilité réelle de cette énergie La politique fédérale en matière d’énergie et d’approvisionnement en électricité est à l’aube d'un profond bouleversement. Kurt Rohrbach, président de l'AES (Association des entreprises électriques suisses) nous précise quelles sont les évolutions qui attendent le consommateur et quelles sont les opportunités pour le secteur de la construction.

Interview : Jost Dubacher ; Photos : Ben Huggler

Kickoff : Monsieur Rohrbach, vous représentez une industrie qui effectue – dit on – un puissant et fructueux travail de lobbying, est-ce un compliment à vos yeux? Kurt Rohrbach : Je formulerais les choses différemment. Si on nous écoutait ne serait-ce que moitié moins que ce que l’on dit, j’en serais très heureux !

Vous exercez tout de même une influence sur la politique énergétique suisse, comme récemment dans le cadre de la procédure de consultation « stratégie énergétique 2050 » du Conseil fédéral. Quel est l'enjeu du point de vue de la branche de l'électricité ? Renoncer à la construction de nouvelles centrales nucléaires figure au premier plan. Les usines existantes, qui produisent actuellement près de 50% de l'électricité nationale, resteront en service jusqu'au terme de leur cycle de vie technique. Puis à l’horizon 2040, la Suisse devra trouver d'autres sources d'énergie pour couvrir ses besoins en électricité. Quand on lit la prise de position de l'AES, on en conclut que les projets du Conseil fédéral ne vous enchantent pas. Je souhaiterais apporter ici quelques nuances. Nous saluons l'orientation de la stratégie énergétique 2050 mais, à plusieurs égards, nous ne pouvons souscrire à la mise en œuvre telle qu'elle est envisagée aujourd’hui. Pouvez-vous être plus concret? Pour remplacer la production des centrales nucléaires, les propositions du Conseil fédéral tablent sur une augmentation de la production dans le secteur des nouvelles énergies renouvelables. De premiers jalons ont déjà été posés en ce sens. Le Parlement vient d'instaurer les conditions d'un soutien renforcé des petites centrales électriques dans le cadre de la « rétribution à prix coûtant du courant injecté » (RPC). Le prix maximal a été augmenté, passant de 1 à 1,5 centime le kilowattheure. Qu'y a-t-il de mal à cela? Subventionner des énergies renouvelables, indépendamment de la demande, entraine des distorsions intempestives du marché. On observe actuellement ce phénomène en Allemagne, où chaque kilowattheure d'origine solaire bénéficie d'une subvention de 6 centimes d'euro. En conséquence, les panneaux installés sur les toitures du sud de l'Allemagne génèrent, aux heures de pointe, une puissance équivalant à

Suite page 10 ➔ ➔ ➔

9


30 centrales nucléaires du type de celle de Gösgen. Ces installations subventionnées ruinent le prix de l'électricité durable issue d'autres sources. De ce fait, il n'est pas rentable d'investir dans la création ou l'extension de lacs de rétention d'eau. Pourtant, ce qui s'impose n'est pas de réduire, mais bien d’avantage d'augmenter le nombre de centrales hydrauliques de montagne car, en l'état actuel des connaissances, elles fournissent le réservoir d'électricité le plus efficace. En résumé, les installations solaires évincent du marché les solutions de stockage dont nous aurions pourtant le plus besoin. Nous abordons ici une autre critique de l'AES vis-àvis de la stratégie énergétique 2050. Vous déplorez l'absence d'un concept probant pour la fourniture d'électricité. D'un point de vue technique, la production du courant électrique n'est que l'un des trois axes de la fourniture d'électricité. Les deux autres concernent le stockage et le transport. Ces deux aspects sont d'autant plus importants qu'il est difficile de planifier la production...

10

... dans la mesure où le rendement des installations solaires et éoliennes est fortement tributaire des conditions climatiques et météorologiques. C'est exact. Miser sur des systèmes de production intermittents – de ce fait aléatoires – nécessite la mise en place d'un faisceau de dispositifs visant à garantir la sécurité et la stabilité de l'exploitation des réseaux, ainsi que la disponibilité des capacités de stockage requises. A cela s'ajoutent des solutions IT, qui permettent de synchroniser la production et la consommation à l'échelle locale. Le réseau de distribution suisse a un âge moyen de 40 ans. Il date d'une époque qui coïncide avec la mise en service des grandes centrales électriques. Que se passera-t-il si le réseau n'est pas étendu ? Sans investissements dans les solutions IT mentionnées, plus précisément dans le « SmartGrid », il sera impossible de décentraliser la fourniture d'électricité en Suisse. La stratégie énergétique 2050 prévoit non seulement une restructuration de la fourniture d'électricité, mais aussi un taux de diminution à deux chiffres de la consommation. swisspor adhère à cet objectif et investit des sommes importantes dans la performance énergétique. A ce titre, depuis le 1er janvier 2013, l’ensemble des sites de production swisspor sont alimentés en courant vert. Les économies les plus importantes devraient être réalisées dans le domaine des énergies fossiles. Toutes les actions pouvant conduire à une gestion plus rentable de l'énergie sont naturellement bienvenues. On peut toutefois se demander si les objectifs ambitieux de la stratégie énergétique 2050 pourront être réalisés sur la seule base du volontariat de quelques entreprises. Le Conseil fédéral souhaite introduire une taxe d'incitation qui entraînera une augmentation ciblée du prix des énergies. L'AES regrette le choix

d'attendre jusqu'en 2020 pour s'atteler à cette réforme fiscale à vocation écologique. Pour quelles raisons ? L'AES se mobilise pour une introduction aussi rapide que possible du marché et d'élément de marché. Les subventions entraînent toujours des distorsions de prix et fréquemment des effets secondaires indésirables. Dans l'intérêt des consommateurs et de l'économie, il faut empêcher que la mise en place d'une fourniture d'électricité durable ne provoque, un jour ou l'autre, un nouveau choc sur les prix. Nos concitoyens n'accepteraient certainement pas une augmentation rapide du prix de l'électricité. Quelles seraient les conséquences d'un « non » populaire aux taxes d'incitation à partir de 2020 ? Dans ce cas, nous commettrions la même erreur que notre voisin allemand, qui recourt aujourd'hui au gaz et au charbon pour pallier à la pénurie d'électricité. On peut alors faire valoir que les subventions sont toujours préférables à un statu quo. Il est incontestable que de subventionner les nouvelles énergies renouvelables favorise l’augmentation de leur consommation. Mais je ne change pas d'avis ; nous parlons de subventions pour des ressources rares et à ma connaissance il n'y a pas de régulation plus efficace que le marché. Selon l'AES, comment se déroulerait une restructuration de la fourniture d'électricité en Suisse, qui serait soumise aux seules lois du marché ? Nous avons besoin d'un prix de l'électricité qui reflète la disponibilité réelle – et très fluctuante – de cette énergie. Le consommateur aurait alors intérêt à acheter l'électricité lorsqu'elle est à bas prix. Nous pourrions éliminer parallèlement les pics de charge sur les réseaux d'acheminement et de distribution et réduire ainsi le coût de l'extension du réseau. En tant que représentant des producteurs d'électricité suisses, l'AES ne serait-elle pas en mesure d'introduire des modèles de prix adéquats ? Ce n'est pas son rôle. L'AES peut proposer de tels modèles


et mettre en avant un certain nombre d'arguments. Il s'agit en premier lieu d'instaurer les conditions techniques requises, en déployant par exemple des compteurs intelligents, idéalement sur tout le territoire. Ces « smart meters » permettraient d'établir un flux de données constant entre les consommateurs et les producteurs. Chaque acteur du marché pourrait alors décider d'acheter ou de vendre de l'électricité à telles ou telles conditions sur une période donnée. Selon certaines estimations, le coût de déploiement de ces compteurs intelligents s'élèverait à près d’un milliard de francs. Qui doit payer ? Pour le moment, il me semble que les compagnies d'électricité sont en mesure de financer un tel investissement. Dans la mesure où ils ne seront pas rentables dans un premier temps, ils doivent être financés via la rémunération pour l’utilisation du réseau. Revenons au présent. 30 % de l'énergie consommée en Suisse est utilisée pour chauffer des bâtiments. Jusqu'à présent, on chauffait surtout avec des énergies fossiles. Mais les bâtiments parfaitement isolés se prêtent à la mise en œuvre de plusieurs types d’énergies, avec le plus souvent des appareils électriques d'appoint comme des échangeurs thermiques. Compte tenu de ce processus de substitution, ne faut-il pas supposer que les secteurs du bâtiment et de l'électricité sont appelés à dialoguer ? Vous avez raison. Mais nous n'en sommes qu'au tout début. Cela demandera encore des efforts des deux côtés, d'autant plus que l'immobilier jouera un rôle important dans la fourniture d'électricité de demain. L'immobilier assumera des fonctions de production, mais aussi de stockage. Les systèmes de production d'eau chaude, si souvent dénigrés, recèlent d'ores et déjà un potentiel de stockage considérable. Ils accumulent de l'énergie pendant la nuit, délestant ainsi les réseaux d'électricité aux heures de pointe de la consommation. Qui, selon vous, devrait entamer le dialogue : le secteur de l'énergie ou celui du bâtiment ? J'observe que de nombreux architectes et concepteurs accordent beaucoup d'importance au thème du développement durable, sous toutes ses facettes. D'un autre côté, les maîtres d'ouvrages subissent bien entendu la pression des prix et basent leurs décisions sur les coûts d'installation et d'exploitation exclusivement. Il me semble d'autant plus urgent de mettre en place un véritable marché de l'électricité. Pour les maîtres d'ouvrages qui font des calculs précis, il serait alors intéressant d'exploiter davantage les potentiels offerts actuellement par l'éco-construction et cela inciterait les concepteurs à proposer des solutions innovantes.

11

Après des études à l'EPF de Zurich, Kurt Rohrbach rejoint la société BKW FMB Energie SA. En 1992, il devient chef du secteur Énergie et membre de la direction. De 2001 à 2012, il est Président de la direction du groupe BKW. Depuis 2008, cet homme âgé aujourd'hui de 57 ans est Président de l'Association des entreprises électriques suisses (AES) et représente la branche de l'électricité en Suisse au sein de diverses assemblées internationales.


‘‘ 12

’’

Aéroport de Sion le jaune à l’honneur ! A l’été 2012, swisspor se lançait dans l’aventure XPS en ouvrant la première production de polystyrène extrudé de Suisse. A peine les premières plaques « swissmade » sorties de l’usine de Boswil, que déjà swisspor livrait des chantiers conséquents en Suisse romande au cours de l’automne. Un bel exemple d’application avec l’aéroport de Sion. Il y a du jaune sur le chantier !

Sur le site de l’aéroport de Sion, une nouvelle halle a été réalisée afin abriter des avions privés. Cette halle de 400 mètres de long et de près de 45 mètres de large offre une surface de parkage de plus de 16'000 m2. Chauffé à 50% de sa surface, le hangar nécessitait une isolation performante pour éviter les déperditions de chaleur. Au total, ce sont près de 10'000 m2 de swissporXPS qui ont été appliqués sous le radier de ce hangar. Pour constituer une ceinture d’isolation efficace, swissporXPS est posé sous radier et en plaque périmétrique. Apprécié pour ses propriétés thermiques, swissporXPS présente également l’avantage d’une résistance à la compression élevée. Avec une conductivité thermique de 0,035, swissporXPS apporte à la partie isolée du hangar le confort thermique nécessaire. Premier polystyrène extrudé de production suisse, swissporXPS est livrable en 3 jours ouvrables sur l’ensemble des chantiers de suisse romande.

XPS

Réalisation : Implenia SA


swiss made … tout l’assortiment Jusqu’à 360 mm, avec surface gaufrée ou lisse swissporXPS est fabriqué pour toutes les applications et dans toutes les épaisseurs courantes. Nous proposons une gamme complète – dans la droite ligne de la tradition swisspor. Passez à la grande différence : swissporXPS, un polystyrène extrudé produit en Suisse pour le marché suisse. … pour la meilleure qualité Qualité suisse - Production maison swisspor est le premier et le seul producteur d’isolants à fabriquer des isolants en polystyrène extrudé (XPS) en Suisse. Les installations de production ultramodernes de Boswil (AG) travaillent avec une technologie de pointe : excellence et haut niveau de productivité sont ainsi assurés.

13


‘‘

Du polystyrène recyclé

14

Avec des propriétés thermiques performantes, le polystyrène expansé dispose d’un avantage majeur : être recyclable à l’infini tout en gardant des propriétés isolantes inchangées. L’expérience acquise par swisspor en matière de recyclage ainsi que l’évolution des technologies permet de produire des matériaux toujours plus performants. Si le polystyrène expansé est largement utilisé pour l’isolation de façade, il ne se borne pas au seul domaine périphérique. C’est pourquoi swisspor diversifie et améliore continuellement sa gamme et propose des produits recyclés aux applications multiples. Hôtel du Parc. Etanchéité: G. Dentan SA.


’’

pour isoler la toiture ? Avec son cœur recyclé, caché sous 50 mm d’EPS, swissporEPS 150 ECO garde ses atouts bien cachés ! Pourtant, il est aujourd’hui devenu un produit phare de l’isolation de toiture. Des produits recyclés toujours plus performants Atteindre les valeurs énergétiques des bâtiments fixées dans les normes ne suffit plus pour atteindre certains labels, qui intègrent des facteurs de plus en plus globaux comme l’énergie grise ou les aspects sociaux et économiques. Le choix des produits devient ainsi un paramètre déterminant, permettant la prise en compte de l’ensemble de ces facteurs. Opter pour du swisspor150 ECO en toiture, c’est bénéficier d’un coefficient thermique de 0.033 W/(m·K) et d’un bilan énergétique maîtrisé. Si on le compare avec d’autres produits aux applications similaires, swissporEPS 150 ECO est 21% moins gourmand en énergie grise (MJ/m2) qu’un produit polyuréthane et 81% moins gourmand que la laine de pierre. En termes de gaz à effet de serre (CO2 eq/m2), la production de swissporEPS permet de diminuer les émissions de 200% et 300% par rapport à une consommation de polyuréthane ou de laine. Les 50 mm d’EPS entourant le cœur recyclé permettent à cette plaque de toiture d’afficher une résistance à la compression de 150 kPa, bien au-delà des exigences fixées dans la norme SIA 271 relative à l’étanchéité des bâtiments, fixant les valeurs à 50 kPa pour les toitures non praticables et à 120 kPa pour les toitures praticables. Sur une toiture en polystyrène, on peut alors installer toutes installations techniques nécessaires au bâtiment : panneau solaire, installations techniques ou tour de refroidissement.

lement apprécié par les architectes qui peuvent ainsi envisager des constructions audacieuses et contemporaines. En implantant une ligne de recyclage propre sur le site de production de Châtel-St-Denis, swisspor Romandie SA s’assure un approvisionnement régulier et diversifié en matériau. Grâce à une capacité de stockage élevée, swisspor peut influer sur la composition de ses matériaux recyclés, ce qui explique qu’en moins de 4 ans, les produits soient passés d’une conductivité thermique de 0.036 à 0.033 W/(m·K).

15

Des produits adaptés aux nouvelles techniques de construction Choisir une isolation en polystyrène expansé permet également de s’adapter avec souplesse aux nouveaux modes de construction. swissporEPS 150 ECO se combine parfaitement avec une isolation à pente intégrée, une solution de plus en plus appréciée pour obtenir 1,5% de pente sur une dalle plate, conformément aux prescriptions de la norme SIA 271. swissporEPS 150 ECO se coupe facilement sans faire de poussière au moyen d’un fil chaud, améliorant confort et facilité de pose. Matériau léger, swissporEPS 150 ECO est facile à mettre en œuvre et les battues permettent d’éviter les ponts thermiques tout en facilitant l’imbrication des plaques entre elles. Appliquer directement sur le pare vapeur, les rainures de ce panneau (bandes de décompression) permettent de répartir la vapeur d’eau résiduelle dans le système. Combiné à la gamme de lés bitumineux swisspor à bandes autocollantes, swissporEPS 150 ECO assure un confort de pose reconnu des étancheurs (cf. pp 20-24). Par sa légèreté, ce produit est éga-

swissporEPS 150 ECO se coupe facilement au moyen d'un fil chaud et laisse affleurer son coeur recyclé.

swissporEPS 150 ECO se combine parfaitement avec une isolation à pente intégrée.


Dulliken

Boswil

Rothrist Steinhausen

Bilten

16

Châtel-St-Denis Turtmann

601 véhicules et un seul but : des livraisons avec un maximum d'efficacité et de rapidité. En étoffant récemment sa flotte, swisspor prend en compte sa rapide croissance. En investissant dans neuf2 nouveaux modèles Actros de Mercedes-Benz, swisspor prouve une nouvelle fois que sa philosophie d'entreprise est axée sur la durabilité. Ces nouveaux camions satisfont déjà la norme Euro 6 qui n'entrera en vigueur qu'en 2014. La qualité d’un service logistique est toujours fonction d’une planification intelligente, mais elle ne peut fonctionner que si l'on met les ressources nécessaires à disposition. Pour swisspor, le terme ressources revêt un sens tant logistique qu’écologique : les ressources sont certes les moyens à disposition de l’entreprise mais elles se comprennent égale-

ment comme les matières premières issues de notre planète. Avec l’acquisition de neuf nouveaux Actros 1842 L/NR 4x 2 ultramodernes de Mercedes-Benz, swisspor va dans le sens de ces deux définitions et satisfait ainsi aux exigences qui en découlent. Depuis l'été 2012, ces camions apportent une réponse fiable aux impératifs logistiques de swisspor. Ils participent à une meilleure préservation de notre environnement, en respectant d’ores et déjà la norme Euro 6 qui ne sera obligatoire qu'à partir de 2014. Cette nouvelle norme réduira de 67% la valeur limite des émissions de particules et de 80% celle des émissions d'azote. Une flotte diversifiée assurant un service de transport fiable et flexible Avec l'arrivée de ces nouveaux camions à la pointe de la technologie, la flotte swisspor compte désormais un total


’’

Un service de transport à la pointe !

de 60 véhicules dont 43 trains routiers, six camions solo, neuf véhicules de livraison légers et 2 semi-remorques. La diversité des véhicules swisspor permet d’adapter le moyen de transport à chaque mandat. Les grands modèles offrent des possibilités de chargement importantes avec un volume maximal de charge d'env. 100 m3 (selon le produit) tandis que les camions plus petits sont adaptés à des livraisons moins conséquentes et dont les adresses de livraison sont plus difficiles d'accès. swisspor offre ainsi les meilleures conditions de travail à ses chauffeurs et garantit une performance logistique optimale à ses clients. La répartition des 7 sites swisspor (production et entrepôts) sur l’ensemble du territoire suisse permet de réduire les distances de livraison et d’optimiser l’efficacité du service. Pour swisspor, des délais de livraison réduits sont particulièrement importants lors de la livraison des chantiers, soumis à de fortes pressions pour respecter les délais de construction. C’est pourquoi swisspor garantit que chaque commande passée avant midi sera livrée le jour ouvrable suivant, promesse qui s’applique tant aux livraisons « porte-à-porte » qu’aux livraisons sur chantiers.

Du transport au déchargement sur les chantiers, la flotte swisspor laisse derrière elle une image « propre ». La

Avec l'achat de nouveaux camions, swisspor améliore encore l'efficacité de son service logistique.

rapidité du déchargement, garantie notamment grâce à notre système « Big Mamma », ainsi que l'amabilité des collaborateurs y contribue fortement et sont également appréciées des clients swisspor. C’est ainsi que la flotte swisspor véhicule en Suisse et à l’étranger l’image d’une entreprise responsable et respectueuse de son environnement. Le nouveau Actros, l'un des camions les plus écologiques et les plus modernes du marché Pour les équipes logistiques, le choix de Mercedes-Benz – constructeur haut de gamme et leader sur le marché en termes de qualité – était presque une évidence lors de l'achat des nouveaux camions. Le nouvel Actros consomme nettement moins de carburant que son prédécesseur pour une conduite écologique presque inégalée sur le marché des utilitaires. Avec ces nouveaux véhicules, le confort des chauffeurs a été nettement amélioré, en témoigne la nouvelle conception de la cabine, qui offre davantage de place et où le nouveau concept d'utilisation place la sécurité au cœur du nouveau cockpit. Ainsi, en équipant sa flotte du dernier modèle d’utilitaire lancé sur le marché, swisspor réalise un pas en avant décisif vers un avenir durable tant sur le plan logistique qu'écologique. 1. swisspor AG : 44 véhicules, swisspor Romandie SA : 16 véhicules 2. swisspor AG : huit véhicules dont deux de remplacement, swisspor Romandie : un nouveau véhicule (remplacement)

17


Confort thermique estival - EPS et

Avec l’atteinte de labels tels que MINERGIE, les surfaces vitrées et les gains solaires passifs augmentent constamment. De ce fait, la question du confort thermique estival prend également de plus en plus d’importance.

27 26 25 24

Pièce de référence avec toiture horizontale (8,8 m x 4,4 m) avec/sans auvent (dépassant de 2,5 m) Fenêtre de corps de bâtiment (orientée au sud) Surface vitrée importante

23 22 21 20 10

15 20 25 30 Maximum de température journalier °C θe,max in °C

35

40

Figure 1 : Exigences (SIA) sur la température des pièces en fonction de la température extérieure.

Mesures en faveur du confort thermique estival Une protection solaire extérieure constitue la meilleure mesure en faveur d'un confort thermique élevé. Suivant la dimension des fenêtres et leur orientation, des exigences s’appliquent à la proportion du flux énergétique transmis par la fenêtre (facteur solaire g). D’autres critères sont également pris en compte tels que l’inertie thermique de la pièce et l’efficacité de l’aération (refroidissement nocturne).

Figure 2 : Modèle d’un salon orienté sud.

Résultats Les principaux résultats des différents calculs peuvent être résumés de la manière suivante. Comparaison EPS / laine minérale Sur un corps de bâtiment « MoPEC/MINERGIE », la différence entre une isolation EPS et laine minérale en murs et toiture a été étudiée en détail. La simulation d’une semaine d’été n’a pas montré de différences significatives dans la température de la pièce ; les deux options sont équivalentes (cf. figure 3).

Procédure de calcul Le respect du confort thermique estival peut être démontré par trois procédures différentes.

3000

2000

1000

0

22. juin

21. juin

20. juin

19. juin

18. juin

17. juin

3. Simulation dynamique • Calcul par simulation dynamique • Les cas spécifiques, comme les systèmes de protection solaire non résistants au vent, transparents ou fixes peuvent être étudiés séparément pour être introduits dans le calcul.

4000

16. juin

2. Note de calcul simple • Calcul du facteur solaire • Calcul de l’inertie thermique

33 31 29 27 25 23 21 19 17 15 13 11 9

15. juin

1. Procédure simple Respect de tous les « critères simples », notamment : • Surface vitrée maximale • Présence d’une protection solaire résistante au vent sur l’ensemble des fenêtres • Inertie thermique moyenne • Aération par les fenêtres

Température [°C]

18

Simulation dynamique d’un salon A la demande de swisspor, Ragonesi Strobel et Partner AG (RSP) a élaboré un modèle (IDA ICE 4) afin de calculer l'ensemble des processus dynamiques dans le bâtiment. Avec les données climatologiques du site de Zurich SMA, plusieurs variantes ont été étudiées.

Rayonnement solaire [W/m2]

Température de la pièce θi [°C]

Confort thermique estival Les exigences en termes de confort thermique sont définies dans la norme SIA 382/1. La température maximale admise au sein d’une pièce est fonction de la température maximale extérieure. Une pièce est considérée comme confortable si les températures ne dépassent pas la courbe supérieure plus de 100 heures par an (fig. 1)

Bâtiment isolé EPS Bâtiment isolé laine minérale (SW) Température extérieure (Zurich SMA) Rayonnement solaire

Figure 3 : Évolution hebdomadaire des températures des pièces en juin, pour un « mode de construction massif » selon MoPEC/MINERGIE, avec protection solaire résistante au vent, et aération par les fenêtres le jour et la nuit.


’’

laine minérale au coude à coude Impact des différents facteurs Les variantes étudiées sont représentées dans la figure 4. On distingue trois catégories concernant le confort thermique à atteindre. Le confort thermique est influencé essentiellement par les facteurs suivants 1. Inertie thermique du bâtiment • Le confort est légèrement supérieur dans le cas d’un mode de construction lourd. • Ces différences sont cependant trop faibles pour constituer un critère négatif, concernant par exemple les constructions bois. 2. Possibilités d’aération • Lorsque les fenêtres ne peuvent être utilisées nuit et jour pour un refroidissement naturel, on doit s'attendre à des températures de pièces plus élevées. • Avec un mode de construction léger, il est possible que la limite SIA ne soit plus respectée, notamment en cas de refroidissement nocturne insuffisant.

4. Surfaces vitrées • Lorsque les pourcentages de surfaces vitrées sont élevés, les effets de surchauffe sont accentués. 5. Climatisation douce • Une climatisation douce par le sol avec une pompe à chaleur géothermique est une solution élégante et respectueuse de l’environnement pour améliorer le confort thermique en été. Simulation et article technique Iwan Plüss, Ragonesi Strobel & Partner AG, Lucerne www.rsp.lu

Évaluation pour mode de construction lourd dans le standard MoPEC/ MINERGIE

19 0

50

100

150

200

250

20

22

24

26

28

30

Sans auvent

Corps de bâtiment isolé - laine minérale (protection solaire résistante au vent) Protection solaire non résistante au vent Mauvaise utilisation de la protection solaire Sans protection solaire Sans ventilation mécanique Ventilation par les fenêtres uniquement en journée Ventilation par les fenêtres uniquement la nuit Climatisation par le sol Surface vitrée importante Surface vitrée importante + climatisation par le sol Corps de bâtiment isolé - EPS (protection solaire résistante au vent) Protection solaire non résistante au vent Mauvaise utilisation de la protection solaire Sans protection solaire Surface vitrée importante : Avec protection solaire résistante au vent Surface vitrée importante : Avec protection solaire non résistante au vent Surface vitrée importante : Mauvaise utilisation de la protection solaire Surface vitrée importante : sans protection solaire

Nombre d’heures au-dessus de la valeur limite SIA 382/1

Avec auvent (protection fixe)

VAuvent / protection solaire

Synthèse des variantes de calcul

MoPEC/MINERGIE

MINERGIE-P

MoPEC/MINERGIE

MINERGIE-P

MoPEC/MINERGIE

Mode de construction Léger Lourd

MINERGIE-P

Mode de construction Léger Lourd MoPEC/MINERGIE

EPS

MINERGIE-P

Laine minérale

3. Protection solaire • Une protection solaire extérieure est nécessaire la plupart du temps ; si elle n’est pas résistante au vent, le problème reste minime. • Les pièces protégées par un élément fixe (auvent ou balcon) réagissent de manière moins sensible à l’absence ou à la mauvaise utilisation des systèmes de protection solaire.

Température maximale des pièces [°C] Exigences de la norme SIA 382/1 non respectée 1 à 100 heures au-dessus de la valeur limite SIA 382/1 aucune heure au-dessus de la valeur limite SIA 382/1

Figure 4 : Synthèse des résultats pour différentes variantes de simulation dynamique Lorsque les températures dépassent, plus de 100 h/an, les valeurs de la norme SIA 382/1, le confort n’est plus assuré et une climatisation peut être nécessaire.


‘ 20

Les lés d’étanchéité


’’

swisspor à l’épreuve de la pratique ! Depuis l’usine de Tourtemagne, swisspor produit des lés d’étanchéité à destination de l’ensemble de la Suisse. Avec près de 55 produits différents, swisspor propose des gammes de produits diversifiés, des lés bitumineux standard aux produits avec élastomère de qualité supérieure (gamme Long Life). Kickoff est allé à la rencontre de différentes entreprises d’étanchéité partenaires sur l’ensemble de la Suisse romande pour obtenir un retour pratique sur la qualité des produits et des services proposés. Kickoff : Vous travailler exclusivement et depuis de nombreuses années avec les produits swisspor. D’où est née cette fidélité à notre marque ? Monsieur Jermini,G. Dentan SA (VD) : Pour le groupe G. Dentan, la collaboration est ancienne. Les relations se sont renforcées et développées ces dernières années et nous avons aujourd’hui une véritable relation de partenaires. Nous connaissons les produits swisspor ; leur qualité est excellente et nous permet de travailler sur l’ensemble de nos chantiers avec des produits équivalents. En tant que groupe Suisse romand, nous exécutons des chantiers sur l’ensemble du territoire romand et il est pour nous important de travailler avec des matériaux produits en Suisse pour les appliquer sur des réalisations suisses. Monsieur Duay, Pradervand et Duay SA (VS) : Il est vrai que pour l’entreprise Pradervand et Duay, l’origine des produits a joué un grand rôle. En tant que valaisan, mon père a toujours travailler avec les matériaux produits par l’usine voisine. La qualité nous a toujours donné satisfaction, c’est pourquoi nous n’avons jamais cherché à travailler avec d’autres produits. Depuis toutes ces années, nous avons aussi des habitudes de travail et des produits qui nous permettent d’exécuter notre travail dans les règles de l’art. Travailler avec d’autres produits, ce serait revoir nos certitudes quant à nos réalisations. Monsieur Piovano, Piovano SA (VD) : En effet, je travaille également avec swisspor car la confiance que j’accorde aux produits me permet de garantir l’ensemble de mes réalisations. De plus, je sais que je peux toujours demander conseil sur les applications d’un produit ou les solutions à mettre en œuvre pour répondre à certaines données techniques complexes. Monsieur Pfammatter, Plasco AG (VS) : Pour Plasco, la proximité joue également un rôle dans la relation que j’ai nouée avec swisspor. Utiliser les lés d’étanchéité swisspor, intégralement produits à Tourtemagne, c’est aussi soutenir l’activité industrielle et économique de notre région. Vous nous parlez de qualité des produits, mais pouvez-vous préciser quels sont pour vous les points

forts des cartons bitumés swisspor ? Monsieur Zbinden, ETSA Etanchéité (FR) : Les produits swisspor sont faciles à utiliser et offre un confort de pose indéniable. Les bandes autocollantes sont très appréciées par exemple. La qualité du bitume, surtout sur les produits de la gamme swisporBIKUTOP LL, est telle que nous n’avons pas besoin de préchauffer les lés en hiver. La qualité, c’est aussi l’assurance de recevoir des lés réguliers. Je sais qu’en commandant auprès de swisspor, mes lés auront tous une longueur et une largeur identiques. A travailler cela signifie moins de découpe, moins de chute et c’est agréable de savoir le nombre de rouleaux à préparer pour la surface à travailler sans avoir besoin de rechercher des lés supplémentaires alors que l’on a déjà commencé la pose. Monsieur Siffert, G. Dentan SA (FR) : En termes de réalisation, quand nous parlons de qualité, nous accordons une grande importance à la finition. Avec les produits swisspor, la facilité et le confort de pose nous permettent d’atteindre un niveau de finition élevé. A titre d’exemple, le mandrin en carton, situé au cœur des lés swisspor, permet d’éviter les biaisages en fin de lés, ce qui permet d’obtenir un rendu visuel très propre. Monsieur Piovano, Piovano SA (VD) : J’aime bien dire que la qualité du produit participe à 25 % de la bonne réalisation de l’étanchéité d’une toiture ! Avec la gamme de produits Long Life, on peut également travailler presque toute l’année : avec les élastomères de qualité supérieure, les lés sont moins cassants et peuvent ainsi s’utiliser à de basses températures. On utilise également moins de talc en été car les bitumes ramollissent moins. Monsieur Zbinden, ETSA Etanchéité (FR) : En effet, la qualité c’est aussi avoir confiance dans les produits et savoir qu’ils suivront l’évolution de nos besoins. Pour suivre l’évolution des normes, swisspor diversifie et améliore régulièrement sa gamme de produits. Comment avez-vous accueilli par exemple les produits de la gamme Long Life ? Travaillez-vous souvent avec ce type de lés ? Gérald Duay, Pradervand et Duay SA (VS) : Il faut dire que quand on connaît la gamme de produits swisspor, on a ses habitudes avec certains produits, il y en a que l’on préfère. Mais naturellement l’arrivée de nouveaux produits dans l’assortiment signifie aussi de nouvelles performances et des matériaux plus confortables à poser. J’ai toujours aimé travailler avec le swissporBIKUTOP EGV 3.5 : je le trouve plus facile à manier pour les compartimentages et avec ses deux revêtements flam et voile on n’a pas besoin de mettre de talc. Mais dans la pratique, je note certains avantages à utiliser ces produits Long Life. Par exemple, j’utilise de plus en

21


ETSA Etanchéité, En Sully, Tour de Peilz (VD). Réalisation de remontées.

22

plus le swissporBIKUTOP LL VERTE car il offre un vrai confort de travail : son épaisseur est plus confortable à chauffer que l’EP 4S, ce qui lui donne une tenue appréciable pour la réalisation des remontées. Monsieur Schulthess, Daniel Schluthess SA (GE) : Si le swissporBIKUTOP LL Vario s’utilise pour des applications variées, ces produits Long Life se combinent surtout très bien avec une isolation en polystyrène expansé. Par exemple, lors de la réalisation de la toiture de la Maison des étudiants de l’Institut des hautes études Internationales et du développement, nous avons, avec le bureau Lacroix-Chessex choisit de recourir au swissporLAMBDA Roof pour que la performance énergétique de la toiture permette d’atteindre le label Minergie malgrés des surfaces vitrées importantes sur l’ensemble du bâtiment. Nous avons alors appliqué en barrière vapeur swissporBIKUTOP EP5, pour l’isolation thermique swissporLAMBDA Roof (250 mm) avec pente intégrée, puis swissporBIKUTOP LL Vario et enfin swissporBIKUTOP LL Speed. Nous réalisons de plus en plus de toiture en polystyrène et de ce fait de plus en plus les produits Long Life. Grâce aux élastomères, ces lés se collent bien sur l’EPS, sans devoir chauffer de manière trop importante. Messieurs Jermini et Siffert, G. Dentan SA (VD, FR) : Nous essayons de promouvoir ces nouveaux produits, qui ont une durée de vie supérieure. C’est un « système » performant proposé par swisspor, afin de combiner avec les toitures qui se font de plus en plus en EPS. Avantage appréciable dans la collaboration avec swisspor : l’accompagnement technique en place pour conseiller sur ces nouvelles applications. swisspor organise également régulièrement des conférences sur l’actualisation des normes. Le mandrin en carton augmente le confort de pose.


23


Pravervand et Duay SA, habitation, Fully (VS). Toiture réalisée avec un swissporPUR Premium pour garantir une résistance à la compression élevée et capable d’accueillir des panneaux solaires.

24

swisspor propose des formations et des visites du site de production de Tourtemagne. swisspor dispose d’un bureau technique qui peut épauler la réalisation de toitures plates, de la conception à la réalisation. Alexandre Duay, conseiller technique en charge de l’étanchéité, se rend également très régulièrement sur les chantiers pour répondre à différentes questions. La qualité chez swisspor se comprend également comme le service rendu aux clients. Monsieur Piovano, Piovano SA (VD) : C’est pratique de pouvoir contacter le bureau technique swisspor pour la réalisation d’un plan de calpinage pour une toiture plate ou de pouvoir demander conseil dans le choix de la réalisation de certaines de nos toitures. Cela nous libère du temps à l’interne et nous assure d’appliquer le bon produit au bon endroit, au meilleur coût. Cela nous permet de rester compétitifs sur le marché. Monsieur Zbinden, ETSA Etanchéité (FR) : Nous échangeons régulièrement avec l’équipe du bureau technique swisspor. Cela nous permet de valider certains choix de réalisation. Pour nos apprentis, c’est aussi une bonne manière d’élargir les connaissances. Il est important de montrer comment sont fabriqués les produits que l’on travaille tous les jours. On comprend aussi comment swisspor maintient en Suisse une production à des prix compétitifs. Monsieur Jermini, G. Dentan SA (VD) : Il y a trois ans, nous avons mis en place, nous aussi, une équipe technique pour l’exécution des soumissions pour l’ensemble du groupe G. Dentan. Je remarque que les synergies sont grandes avec le bureau technique de swisspor et cela même trois ans après la mise en place de ce service. Mais swisspor, au-delà des aspects techniques, c’est également un service logistique efficace. A Renens nous sommes livrés tous les deux jours au dépôt, tous les jours à Givisiez. swisspor nous livre surtout directement sur les chantiers, ce qui nous permet d’adapter l’acheminement des marchandises sur le chantier en fonction des conditions météorologiques ou de l’avancement quotidien du chantier.

Plasco AG, Autoroute A9 - Haut Valais. Application de 70'000 m2 d’étanchéité : EP 5 et EP 5 ardoisé.

Daniel Schulthess SA, Maison des étudiants IHEID, Genève.


Info & mise au point

Dans un second temps, le laboratoire en charge de l’analyse du support procède au test de rugosité. Pour ce test, un volume normé de sable, dont la granulométrie est également normée, est apposé en plusieurs points du support. Il faut en suite procéder à l’étalement du sable sur le support : en fonction de la surface de l’étalement, on détermine la rugosité. Les points du support trop lisses (rugosité < 0.5 mm) sont marqués pour ensuite être grenaillés.

Afin d’éviter le traitement de certains problèmes en frais de régie, un contrôle de la qualité du support doit être réalisé avant les travaux d’étanchéité (norme SIA 118/271). Cette analyse, qui sera remise aux différentes parties, se base sur 5 propriétés qui doivent être observées simultanément.

25

Test de rugosité : mesure de l’étalement du sable

Au contraire, si le support est trop rugueux (rugosité > 1.2 mm), il convient de ré-agréer ou d’appliquer une résine epoxi. Carottage du béton

Le test de résistance permet de vérifier l’adhérence de la dalle grâce à un carottage du béton effectué sur environ 30 mm de profondeur. L’appareil mesure alors la traction nécessaire jusqu’à rupture du béton. La valeur obtenue doit être supérieure ou égale à 1.5 N/mm2 pour que le support corresponde aux exigences de la norme. De manière générale aujourd’hui, la qualité du béton permet d’atteindre facilement ces valeurs si le grenaillage a été fait correctement.

Autre point de contrôle : la planéité du support. Au moyen d’une règle d’une longueur de 2 mètres, on teste le support en différents points sur la largeur et la longueur. Si la surface n’est pas plane, alors il faut procéder à un marquage afin de combler les trous au moyen d’un ré agréage. La propreté du support est également prise en compte dans cette analyse. Elle se comprend comme le fait de disposer d’une surface dépourvue de poussière, sable, laitance, rouille, parties libres, résidus de peinture, huile, agent de traitement ou produit de grenaillage.

INFO INTOX

à détacher et conserver

La norme SIA 118/271 pose les responsabilités des différents corps de métier vis-à-vis des caractéristiques du support. Il est de la responsabilité du maître d’ouvrage de fixer les exigences du support et de participer à son contrôle. L’entrepreneur, quant à lui, contrôle la pente du support ainsi que son taux d’humidité. Pour répondre à ces exigences, la norme définie les caractéristiques du support pour les systèmes collés et les systèmes en pose libre. Monsieur Sonney, en charge des essais au sein du Laboratoire de Contrôle Bétons, Enrobés et sols SA (LCBE) présente la réalisation des tests à effectuer sur le support.

Monsieur Sonney Responsable des essais, LCBE, Bossonnens

La nouvelle directive concernant la norme SIA 271 ''L'étanchéité des bâtiments''

Article 2.2.1.3 de la norme de la norme SIA 271 sur l’ « Etanchéité des bâtiments » « Caractéristiques requises du support »

15


26

Une fois ces 5 mesures effectuées, le laboratoire remet son rapport sur l’état du support. En cas de résultats négatifs, les recommandations doivent être effectuées.

Matériel nécessaire au test de siccité

INFO INTOX

Enfin, le test de siccité vient achever cette analyse. Cette mesure de l’humidité du béton, réalisée au minimum 28 jours après que le béton ait été coulé, a pour but d’éviter d’éventuelles malfaçons liées à la présence d’humidité. Ce test s’effectue selon la méthode de mesure CM (carbure de calcium), méthode également utilisée sur les ponts. Un prélèvement est effectué dans la masse de béton de la dalle entre 1 et 4.5 cm de profondeur puis est concassé. La poudre (20 g) est ensuite placée dans un flacon en inox, dans lequel on ajoute des billes métalliques ainsi qu’une ampoule de carbure de calcium. Grâce à un mouvement de rotation, les billes cassent l’ampoule et engendre une réaction chimique : le carbure de calcium et l’humidité contenu dans le prélèvement génère de la pression. Celle-ci est mesurée et permet de définir si le support doit sécher encore davantage.

Prendre le temps de s’assurer de la qualité du support garantit une base saine aux travaux d’étanchéité. Si le support répond aux 5 exigences décrites ci-dessus et que les travaux d’étanchéité sont réalisés dans les règles de l’art, les problèmes d’étanchéité seront en diminution. « Nous sommes très fréquemment contactés pour expertiser des ouvrages d’art, précise Monsieur Sonney, et cela permet d’éviter bien des problèmes. Mais la pratique n’est pas encore très répandue pour les constructions classiques. Les conséquences ne sont certes pas les mêmes, mais bien des frais pourraient être évités si ces tests étaient réalisés au moment opportun ».


‘‘

La salle de gymnastique et polyvalente de Haute Nendaz : le choix du produit approprié

Avec un pan de toiture particulièrement visible depuis le centre du village, la toiture de la nouvelle halle de sport de Haute Nendaz a été, depuis la présentation du concept architectural aux autorités, considéré comme la cinquième façade d’un bâtiment moderne et fonctionnel au centre de la commune. Dans ce cadre, le bureau d’étude TECH-TOIT Sàrl a développé une toiture avec un niveau de finition de haute qualité. Retour avec Fabio Ceccaroni et Gérald Déglise sur les enjeux liés à la réalisation d’une telle toiture. Vous avez réalisé les études préalables à la réalisation de cette toiture. De quelle manière avez-vous procédé pour respecter le souhait des architectes ? Le souhait d’intégrer une toiture métallique à joints debout exigeait la réalisation, sur ce support béton, d’une structure capable de garantir une parfaite planéité. Aux exigences esthétiques s’ajoutaient les exigences thermiques, afin d’atteindre un coefficient de transmission thermique U en dessous de 0.20 W/(m.K), proche des valeurs Minergie. Avec une conductivité thermique de 0.023, swissporTETTO Alu permet d’atteindre ces valeurs tout en garantissant une épaisseur de matériau isolant faible. La simplicité et la rapidité de pose sont également des caractéristiques essentielles qui en font un produit appréciable pour ce genre de projet. Autre avantage, swissporTETTO est muni d’une sous-couverture qui permet de directement rendre la toiture étanche.

’’

aux capteurs solaires ont été placés dans un décaissement pour respecter la ligne de toiture. Nous avons par ailleurs, pour soigner l’aspect visuel, placer les différents éléments – fenêtre, garnitures, capteurs solaires – le long de la ligne de pénétration du gradin. Au final, nous obtenons une toiture élégante et dont les caractéristiques isolantes correspondent aux standards de construction actuelle. Pour TECH-TOIT Sàrl qui travaille régulièrement avec swissporTETTO depuis de nombreuses d’années, ce produit offre, grâce à son excellent pouvoir isolant, un avantage dans la réalisation de produits techniquement exigeants et permet de satisfaire des attentes architecturales élevées.

27

Architecte : BFN Architectes Sàrl

Ce point a d’ailleurs été un élément important pour vous, puisque vous avez réalisé cette toiture en deux étapes. En effet. Nous avons mis la toiture hors d’eau à la fin 2011 au moyen d’un pare-vapeur EGV 3 collé en plein. Puis, afin de laisser sécher la dalle, l’isolation sous et sur toiture a été réalisée au printemps 2012. swissporTETTO est particulièrement adapté à ce type de projet, car il permet également de soigner les finitions. Travailler sur un support béton reste peu conventionnel en Suisse. Comment avez-vous abordé cet aspect qui ne laisse aucune place à l’imprévu ? Dans le cadre d’une toiture inclinée avec support béton, les travaux demandent un niveau de planification aigüe : il faut prévoir en amont l’ensemble des percements à effectuer dans la dalle afin que tous les éléments traversant la toiture soient placés très précisément entre les agrafes du placage à joints debout. Pour des raisons esthétiques, nous avons fait réaliser des réservations dans le béton avant d’y loger la goutte pendante, de sorte que l’enveloppement ne dépasse pas de la ligne de façade. Par ailleurs, les fils des paratonnerres ont été intégrés dans les murs et les installations techniques liées

Couverture : Jean-Michel Sarrasin SA

Le 16 mai 2013 prochain, TECH-TOIT Sàrl fêtera ses 20 ans d’existence. En 1993, Gerald Déglise créait un bureau technique. Depuis, TECH-TOIT Sàrl s’est diversifié dans les expertises pour malfaçons et est habilité pour les mises à l’enquête. Tout en restant dans la société, depuis le 1er janvier 2013, G. Déglise a remis son bureau à Monsieur F. Ceccaroni.


‘‘

Technologie de pointe : la performance de la super

Au mois de janvier 2013, swisspor Romandie SA élargissait sa gamme de produits en lançant son isolant sous vide, swissporVIP. Avec des propriétés thermiques exceptionnelles, le petit dernier de la famille swisspor s’est déjà fait une place aux côtés des isolants standards de la gamme swisspor.

28

A l’heure où l’on conjugue efficience énergétique des bâtiments avec concept architectural, économique et social, le recours à des matériaux novateurs permet d’apporter des réponses performantes, y compris dans le cadre de contraintes techniques importantes. L’isolation sous vide constitue une solution prometteuse pour la rénovation énergétique du parc immobilier existant ainsi qu’une réponse aux exigences de la construction neuve. Une conductivité thermique exceptionnelle Les panneaux isolants sous vide se distinguent par leur capacité à surpasser les propriétés isolantes de l’air, ce qui en fait des isolants jusqu’à 5 fois plus performants que les isolants standards. Les panneaux swissporVIP se composent de trois éléments : - Un noyau, constitué de silice pyrogénée et d’opacifiant, dont la combinaison assure une conductivité thermique faible

- Une enveloppe, composée de plusieurs couches minces en polyester métallisé garantissant l’étanchéité du panneau - Une pression interne < 5 mbar L’ensemble est mis sous vide, rendant la distance entre les molécules tellement grande qu’aucune transmission d’énergie calorifique n’est possible. Le nouveau produit swissporVIP est certifié SIA et présente une conductivité thermique de 0.007 W/(m2·K). Une solution technique efficace Afin d’atteindre des performances énergétiques du bâtiment toujours plus élevées tout en respectant les caractéristiques architecturales, prescripteurs et architectes se tournent de plus en plus vers des technologies de pointe. Les panneaux isolants sous vide swissporVIP permettent de réaliser des constructions plus légères, plus minces et s’inscrivant dans les courants architecturaux contemporains tout en répondant aux normes exigeantes en termes de bilan énergétique. Par la finesse des épaisseurs nécessaires, swissporVIP se révèle particulièrement efficace même dans les espaces limités ou lorsque l’on cherche à économiser des surfaces. Ces caractéristiques font du swissporVIP un produit adapté pour la rénovation des bâtiments. Applicable pour la rénovation de toitures, plates ou inclinées, de parois intérieures et de planchers, swissporVIP améliore l’isolation du bâti existant, où la place pour des épaisseurs plus importantes n’est pas disponible. Ainsi, l’application en terrasse ou en balcon permet de réduire les déperditions de chaleur dans des situations ou les hauteurs de seuil sont insuffisantes. Appliquer comme isolation intérieure, swissporVIP apporte un confort thermique élevé en diminuant fortement l’impact sur les surfaces habitables. Une épaisseur de 25 mm permet d’atteindre les valeurs thermiques exigées dans le cadre d’une rénovation. swissporVIP s’apprécie également dans la construction neuve où il permet de contourner les contraintes techniques et


’’

isolation

7 0 0 . 0

) K · m ( / W 29

de placer l’esthétique au centre du projet de construction. L’emploi du swissporVIP permet par exemple d’éviter les décalages dans les dalles et / ou support lors de l’isolation de terrasses. Il permet ainsi de rabaisser les raccords de seuil de portes. Les panneaux swissporVIP sont parfaitement adaptés à une application dans les caissons de stores, afin de réduire les déperditions de chaleurs dans les embrasures de portes et de fenêtres. Avec les panneaux isolants sous vide swissporVIP, swisspor propose un isolant de pointe. Ses épaisseurs en font un produit exceptionnel pour la rénovation ou l’agrandissement de bâti existant.

Ils ont choisi de poser du swissporVIP … A Bulle, le bureau d’architecte RBCH réalise un projet de rénovation consistant en l’aménagement de surfaces habitables en sous-sol. Pour garantir la hauteur de vide d’étage, les architectes ont opté pour la pose de panneaux swissporVIP sous chape. Pour ce bureau d’architectes, qui n’avait encore jamais eu recours à de l’isolation sous vide, les panneaux swissporVIP représentaient la seule solution pour réaliser la transformation selon les normes actuelles de valeur thermique du bâtiment de 0,20. Le recours au swissporVIP apporte ainsi un confort thermique élevé. Le bureau RBCH Architectes, enthousiasmé par ce produit, envisage déjà de le placer sur d’autres réalisations afin d’optimiser ponts thermiques et déperditions de chaleur. Par ailleurs, les conseils de pose swisspor ont permis à l’entreprise Gachet une mise en œuvre rapide et sûre.


Seuil sans swissporVIP

Seuil avec swissporVIP

30

Embrasure de fenêtre

Façade sans swissporVIP

Caisson de store

Façade avec swissporVIP

Exemples d'applications pour un confort thermique élevé.

Dans le cadre d’une rénovation privée, l’entreprise Zurbuchen SA, spécialisée dans la réalisation de vérandas, a travaillé avec le bureau technique de swisspor Romandie SA afin de réaliser une veranda de haut standing avec un confort thermique élevé. Si Monsieur Zurbuchen connaissait déjà les avantages de l’isolation sous vide, ce curieux des nouvelles techniques de construction s’est réjoui de pouvoir réaliser la première pose de ce type de produit. « Il y a quelques années, je m’étais intéressé à ce type de produits, qui paraissaient très prometteurs. A ce moment-là, ces isolants devaient être placés entre deux plaques de verres ; solutions difficile à mettre en œuvre sur un chantier ! Aujourd’hui, les valeurs des isolants sous vide se sont encore améliorées et les conditions de pose ont été facilitées », explique Monsieur Zurbuchen. Pour la mise en œuvre du produit, certaines précautions doivent être prises afin de s’assurer que les plaques ne se percent pas. C’est pourquoi swisspor propose également de livrer les panneaux swissporVIP avec une protection en swissporEPS, swissporLAMBDA ou swissporPUR. Monsieur Zurbuchen poursuit : « j’ai apprécié la collaboration avec swisspor Romandie SA qui m’a épaulé de la réalisation du plan de calpinage au choix du produit, en passant par les conseils


de pose et de mise en œuvre ». Cette première expérience s’est suivie d’une seconde réalisation au moyen de panneaux swissporVIP à Grandvaux. « Cette solution de pointe commence à être connue au niveau de nos clients, qui, s’ils entreprennent une rénovation ou un agrandissements, souhaitent disposer d’un confort thermique élevé ». A Delémont, la CSS Assurance réalise avec la communauté d’architectes Arches 2000 et Burri+Tschumi+Benoit le projet mixte d’habitat et de commerces « Îlot Sorne ». Dans le cadre de ce projet en PPE, ce sont près de 150 m2 d’isolation sous vide qui sont mis en place et participent à l’atteinte des valeurs énergétiques exigées par Minergie. Les panneaux swissporVIP isolent les terrasses et balcons des attiques de ce bâtiment, permettant de supprimer les seuils et de diminuer considérablement les épaisseurs d’isolation. Pour la communauté d’architectes qui a déjà travaillé avec des panneaux isolants sous vide dans le cadre de rénovation, l’utilisation de swissporVIP dans le cadre de construction neuve donne également une grande satisfaction.

31


‘‘

’’

Le choix de l'isolant au premier plan

Sur une parcelle de 80'000 m2, Losinger Marazzi réalise le plus grand éco-quartier de Suisse Romande qui offrira 450 logements de standing. Une conception visionnaire qui conjugue responsabilités sociale et environnementale. En plus du standard Minergie qui prend en compte la qualité de construction de l’enveloppe du bâtiment, son isolation et son renouvellement d’air, les bâtiments certifiés Minergie-Eco répondent également aux critères d'une construction saine et écologique. Dans ce cadre, le choix des matériaux joue un rôle important : au-delà des seuls coefficients thermiques, l’énergie grise et les bilans énergétiques des produits sont pris en considération. Retour sur deux produits swisspor appliqués en isolation périphérique et sous radier. swissporLAMBDA Vento est appliqué en tant que système complet d’isolation dans le cadre de façades ventilées. Le lattage bois garantit la planéité de la façade et le joint EPDM assure l’étanchéité du bardage au droit des joints. Le polystyrène extrudé, grâce à ses cellules fermées, est particulièrement adapté aux conditions extrêmes et aux fortes sollicitations.

Avec une résistance à la compression élevée, swissporXPS répond ainsi parfaitement aux exigences d’une application sous-radier. Avec une faible absorption d’eau, il s’applique dans les milieux humides, en particulier dans la variante SF (surface lisse).

32

13-0322 · sli.ch · sli.communication ltd liab. co · the advertising agency · switzerland

Le projet EikenØtt a accueilli au cours du mois de mars ses premiers habitants. L’ensemble de l’éco-quartier sera livré d'ici l'été 2014.

swisspor AG Bahnhofstrasse 50 CH-6312 Steinhausen Tel. +41 56 678 98 98 Fax +41 56 678 98 99 www.swisspor.ch

Verkauf swisspor AG Industriestrasse CH-5623 Boswil Tel. +41 56 678 98 98 Fax +41 56 678 98 99

Vente swisspor Romandie SA Z.I. Pra-de-Plan / CP 60 CH-1618 Châtel-St-Denis Tél. +41 21 948 48 48 Fax +41 21 948 48 49

Support technique swisspor Romandie SA Z.I. Pra-de-Plan / CP 60 CH-1618 CHâtel-St-Denis Tel. +41 21 948 48 11 Fax +41 21 948 48 19

Produits et services du groupe swisspor


Kickoff 1/2013