Issuu on Google+

BOOK E S A -

Alizee Cleach

2 0 1 1 / 2 0 1 2

1


2


«Ce ne sont pas les conditions matérielles qui sont à l’origine de la forme d’un bâtiment. Celui-ci ne doit pas révéler son usage, il n’est pas l’expression de sa construction, ni une enveloppe, ni un abri. Un bâtiment est un bâtiment. L’architecture n’a pas de but. Ce que nous bâtissons se trouvera un usage. La fonction ne crée pas la forme. Celle-ci ne nait pas d’elle-même. L’homme a le pouvoir de donner la forme

BOOK

qu’il veut à un édifice : racine, pyramide ou sphère.

Hans Hollein, Architecture absolue, Programmes et manifestes de l’architecture du XXème siècle.

3


S O M M A I R E PARTIE I ESAT+ESA

LOGEMENTS-D-ARTISTES P 2-9

TIGE DE SPIRALITÉ P 10-21

PYRITE P 22-25

ABI/Maximilien P 26-27

les escaliers du THEATRE du PALAIS ROYALE

P 28-31

WAVE-WOOD P 32-33

STREET-ART P 34-37

LE POINT EPHEMERE P 38-43

STATUE EN LUMIERE P 44-47

4


PARTIE II

Licence

BUNKEY-ROCK P 48-49

BUNKEY-ROCK II P 50-53

PAVILLON ÉTOILLÉ P 54-55

STAR-SHIP P 56-61

LABO DE L’ÉDITION P 62-63

OTTAGONO ABBANDONATO P 64-71

...

5


LOGEMENTS- D-ART

ISTES

Imagination d’un

equipement

relation

logements

avec des

,

Sur un site avec un bâtiment existant appartenant à la RATP.

6


Semestre 3/ M.Moreau 7


LOGEMENTS- D-ART

ISTES

300 rue de belleville, 75020 Paris

L ’art

n’étant

pas

assez

présent dans le quartier de Saint fargeaux le programme proposé permettra aux artistes (de tout ages), du quartier ou non, de se loger dans un environnement où l’art sera la dominante puisque le bâtiment proposera une salle d’éxpostion mettant aux

et

ainsi

riverains

un

aux

atelier,

per-

locataires

d’exposer

et

leur

propres oeuvres, et de travailler sur place.

Toutes

sortes

d’exposi-

tion pourront y être organisées: peinture, sculpture, design, dessin, maquette archicturale, stylisme... Les oeuvres pourront être vendues.

Les

habitants auront éga-

lement des ateliers privés accessibles uniquement depuis les appartements.

8


Vue de la rue de Belleville Croquis

9


Coupes Coupe

transversale aa’

Coupe Longitudinale bb’

10


Plan plan du premier niveau- ech: 1/200

11


T

ige

de

Spiral

Imagination

d’un bâtiment et de son

-ité

p r o g r a m m e

en accord avec le site proposé.

12


S e m e s t r e 4 / M . C h a b e r t1 3


T

ige

de

Spiral

-ité

45 rue Bargues, Paris 15ème

La

parcelle

utilisable

a

une emprise au sol de 4x4m et traverse

une

couvrant

passerelle une

grande

en

béton

partie

du

site. Il est donc nécéssaire d’utiliser au maximum la hauteur pour construire. Le bâtiment imaginé accueille une bibliothèque-cinémathèque, chaque

étage

sera

une

pièce

à

lui seul, ainsi selon les espaces créés, par les variations de lumière et de taille, aurait une utilitée propre, les étages les plus bas, sombres et

intimes

de

télévision,

serviront et

de

de

salles

projection

de film, plus l’on monte plus les pièces s’élargissent et sont lumineuses, plus les espaces sont dédiés à la rencontre, la discussion...

14


Incrustation du projet dans le site

circulation

Ascenseur

Passerelle existante

Plan masse 15


Evolu -tion

du projet 1 Premiè«re maquette

»

concept structurel

La maquette concept

est un compromis entre les intentions structurelles. Un

pilier

duquel viennent

central les

autour

planchers

s’accrocher

ain-

si que l’enveloppe qui stabilise et équilibre les paliers.

2 Mise en situation en

fonction de la structure.

ture

Reprise de la struc«concept»

et

trans-

formation en fonction des besoins en terme d’espace.

16


3 Mise en situation en fonction du et du

site programme

Le

programme

défi-

nie la hauteur des pièces, la largeur des paliers ainsi

que

l’espace

et

la

lar-

geur de l’enveloppe.

4 Essai de gain d ’

espace

Recherche

d’espace

pour

de

avoir

gain des

pièces plus grandes et des toits

terrasses,

Malheu-

reusement la tour devient trop

imposante

face

aux

batiments voisins.

5 Projet

f inale

L’ascenseur

mis

à

l’exterieur pour un besoin de

plus

plus c’est

d’espace,

de donc

l’escalier

pilier

il

n’y

a

central,

l’enveloppe exterieur

et qui

font office de structure.

17


ElĂŠvation sud

18


19


Coupe transversale

Terrasse

Café- salon

Café- salon Passerelle d’accès 111

Sanitaires

Salon lecture Salon lecture Bibliothèque

Bibliothèque Passerelle d’accès 11

Sanitaires

Salon TV

Bibliothèque film

Salon musique Passerelle d’accès 1

Informatique Salle technique Salle projection Salle projection

20


Plans Surface totale du bâtiment: 1060 m2

Plan R+4 échelle 1:100

Plan R+14 échelle 1:100

21


vue de la rue

La

escalier

tour

tiens

imposant

grâce qui

à

un

sert

de

poutre principale, contreventée par les lamelles ,qui sont elles même

fixées

sur

une

structure

en acier pouvant servir de base à des étagères de rangement. Le

bâtiment

est

également

sta-

bilisé par les couloirs d’accès à l’ascenseur situé dans une tour annexe.

22


Croquis

de

l’interieur

de

la

pièce

«salon-café» La structure de l’enveloppe devient les étagères des bibliothèques.

23


de

modélisation 3D sur rhinocéros et

réalisation d’une maquette.

P

yrite

Projet d’informatique, travail

en

s’inspirant

de

la

pyrite,

nous avons imaginé une «sculpture» de cubes imbriqués les uns dans les autres sés la

(sans

colle),

simplement

po-

sur un bloc de 85cm de haut, maquette

d’un

mètre

formée

de

cubes de six tailles différentes représente l’ effet d’une chute.

24

Semestre 3/ Minh


Plan

vue de face

vue de dos 25


Réalisation 1-

assemblage de cubes s’interpéné-

trant. 2- Etude de deux pistes différentes: - assemblage de cube avec des rotations sur le plan xy. - rotations plus libres sans direction précise. réunion des deux idées pour former un modèle. 3- Six tailles différentes de cubes ont été nécéssaires.

exemple de patron d’un cube

26


photo maquette

27


AB1 /M a x i m i l i e n Imagi -nation

d’une

chaise,

d’un socle ou d’un abris et d’une

28

table.

Semestre 4


1 4

2 5

3

6

Inspiration 1- glag chair/Design hans wegner 2- Rar chair/ Design Eams 3- Tettonica/ Design Janina Loeve 4- Nurbs chair/ Design Untothislast 5-Rocking chair/ Design Double rocker 6- Sway/ Design Markus Krauss

29


AB1 /M a x i m i l i e n étaient

de

quatres personnes, qui inspire

e

la tranquilité et les calins en

s

intentions

créer une chaise pour deux ou

r

Les

m o b i l i e r

u

D e s i g n

face

permet

à

la

face,

Maximi-

discussion

au-

tour d’une tasse de café grâce aux tablettes

coulissantes. Le

o

lien

c

Installés

u

l

amoureux.

trouve pas autour d’une table

d

lement une intimité que l’on ne

e

face à face décalé permet éga-

aussi

bien

l’exterieur permet

à

la

puisque chaise

le de

socle ne

pas

être posée directement au sol.

30

m

est

a

utilisation

prévu pour l’interieur que pour

G

Son

m

e

classique.


m

o

d

ĂŠ

l

i

s

a

t

i

o

n

3

D

Tablettes coulissantes

31


Escaliers du

Theatre

Palais Royale prise de

mesures

réalisation

des plans,

coupes et élévations.

32


2 è m e a n n é e A r c h i i n t é r i e u r e / M . M a r c h a n d3 3


Escaliers du

Theatre

Palais Royale

Travail de prise de mesures

des escaliers du théatre du Palais Royale et de la façade, puis réalisation des plans, coupes et élévations en détails.

Élévation rue du palais Royale 34

Plan


Élévation rue du théatre 35


WAVE -WOOD

I m a g i n a t i o n d’un Paravent d’interieur.

Invention

réalisation

des

d’un

paravent,

plans,

coupes,

élévation, et images 3D.

Wave-wood

est

un

para-

vent dont le socle est en bois laqué blanc, et les tiges s’élevant à 1m80 sont en bois naturel.

Le socle est constitué de

deux parties: celle au sol très basse

qui

permet

de

fixer

les

tiges de bois, et, un module qui est encastré dans la forme arquée du paravent, permettant de servir d’assise ou de table d’appoint. Ainsi il serait possible de créer une collection de module venant s’ajouter au simple paravent.

36

2ème année archi intérieure/ M.Bommier


37


STREET ART

Imagination d’une

G a l e r i e d’exposition autour d’un escalier.

38


2ème année archi intérieure/ Mme Swarovsky 39


STREET ART

4 rue Biot, Paris 17ème

La coque de la galerie déstinée à exposer des oeuvres de «street art» est faite d’un textile Serge Ferrari, gonflé et tendu. Ainsi, un

sas

d’entrée

est

nécéssaire

pour maintenir la pression à l’intérieur.

les

artistes

graffent

directement sur la matière. La

transparence

de

la

toile

laisse entrer la lumière du jour, autorisant un très faible éclairage

artificiel,

et

créant,

la

nuit, un effet de lampe géante. La toile tendu a été choisie afin de créer un contraste entre la douceur qu’elle produit et l’aspect brut de l’acier , ainsi que la dureté de certains tags des artistes choisis.

40


Escalier en tôle d’acier patinée. Le

garde

corps

sert

également

de limon auquel les marches sont soudées. Chaque des

palier

poutres

est

soutenu

d’acier

IPN

par

fixées

dans le mur pignon.

Plan rez de chaussée

Plan 1er Étage

Plan 2ème Étage

41


LE

POINT

É P H - É M E R E RÉAMÉNAGEMENT D’UN

b

a

r

de

sur le canal

42

n

u

i

t

st m a r t i n


2ème année archi intérieur/ M. Marchand/ M. Bommier 43


POINT

LE

É P H - É M E R E 200 Quai de Valmy,Paris 10èmé

de

L’idée première était créer

un

duction,

lieux

de

de

sé-

rencontres,

tuée

de

lamelles

courbées, parquet

fixées

de

technique

presque érotique et chic à

faux

la fois.

un serpentin.

plafond,

bois

dans et

un un

dessinant

L’espace est éclairé grâce

Cet

sa

espace

généralité

dans

apparait

plafond

l’éxtèrieure

de

la

à

struc-

ture,

sa

acier

n’est éclairé que très peu

patiné micro perforé, lais-

par les vides entre les la-

sant

melles de bois.

seule

un

façade

entrevoir

mur

et

étoilé

la

en

lumière formant

forçant

la

curiosité. Ce n’est qu’en entrant que l’on peut découvrir une structure consti-

ainsi

uniquement

d’abord, de l’éxtérieur, par

intérieure

44

au

l’interieure


Plan

coupe transversale

coupe longitudinale

45


STATUE EN

LUMIERE I L L U M I N A T I O N d’une

46

OEUVRE


2 è m e a n n é e a r c h i i n t é r i e u r / M . M a r c h a n d4 7


STATUE EN

LUMIERE Travail

de

mise

en

lumière

d’une oeuvre, ici Sophia, réalisée par Xavier Veillant,dans un espace de 6mx6m. Le

choix

du

papier

d’allumi-

nium à été fait afin de recréer l’ambiance d’une grotte et la découverte

d’un

«diamant»

éclairé par hasard par de légers faisceaux de lumière naturelle.

Sophia

48


Maquette

Xavier Veihlan

Xavier

1963,

est

un

Veilhan, plasticien

en

fran-

çais, il succède à Jeff Koons et expose dans le château de Versailles

et

ses

jardins

en

2009. Il réalise également la série «architectes» de

statues

constituées

représentant

les

plus grands architectes (selon lui).

coupe face

coupe transversale

49


BUNKEY

ROCK

Réalisation d’une

vidéo

Réinterprétation du

le

Cette cadre

ture, du

vidéo

du

est

réalisé

cours

une

C h â t e a u Fort dans

d’architec-

représentation

château-fort

réactulisé

au

monde d’aujourd’hui. Cet objet creusé dans le sol à l’aspect d’un rock, aiguisé et solide rappelant l’aspect militaire du château. Les

pulsasions

de

l’objet,

vi-

sible sur la vidéo, représente la vie, la force ainsi que le pouvoir de dissuasion.

50


PARTIE II

Semestre 5/ Ricardo De Ostos 51


BUNKEY-

ROCK

Bunker /Observatoire

Imagination d’un

astronomique au bord d’une falaise Corse. BONNIFACIO,

52


Semestre 5/ Ricardo De Ostos 53


implantation 1

Programme In a period of war & natural catastrophy

/ Military base

/ bunker

/ Computer knowledge base

in its everyday use

/ Restaurant

/ point of view

/ Suspended balcony

/ cinemas rooms

/ Astronomy centre

/ science centre

geographic

Location,

away

from

the lights of the city, view, projecting cades.

experiences

on

the

fa-

The

lightsky

entering

will allow the room to be filled with natural light and give a direct contact with

the

underground

rocky surface. This will give a beautiful indirect light underground. 54


reference images

Site

/ On the edge of a cliff

/ Away from the city

Projet

/ in and under earth

/ Military base

/ restaurant

/ night club

/ Point of view

/ suspended balcony

Enveloppe

/ moving

/ pulsating

/ camouflage

/ solide / metalic

/ light holes

/ glass face

Accès

/ town

/ «bridge»

implantation 2

55


PAVILLON

ÉTOILÉ

Imagination d’un

Observatoire

astronomique Place de l’île-de-sein, Paris 14ème

Dans la continuité du projet Bun-

key-Rock, nous nous implantons maintenant à Paris. En effet les étoiles n’étant pas visible depuis la ville à cause de la pollution lumineuse,

nous

créeons

une

annexe

à

l’observatoire de paris. L’observatoire

de

paris

est

désormait

fermé au public et sert de lieux de recherches astronomiques, astrophiques, ainsi qu’a l’enseignement.

Notre pavillon proposera d’expo-

ser les recherches faites à l’observatoire de paris, et offrira au public un lieu agréable dans lequel il sera possible d’admiré les constellations visible au dessus de paris ainsi que des installations étoiles.

56

lumineuses

représentant

les


Installation per-

mettant de voir les étoiles depuis Paris grace à une vue orienté vers le parc de l’observatoire. Un lien avec le sous-sol et les catacombes serait fait. «Sous terre jusqu’aux

étoiles».

Coupe du sous -sol

Semestre 5/ Ricardo De Ostos 57


STAR - S H I P /Bateaux étoilé P r o j e t

Dans

la

F i n a l

continuité

du

projet Bunkey-Rock, nous nous implantons maintenant à Paris. En effet les étoiles n’étant pas visible depuis la ville à cause de la pollution lumineuse, nous créeons une annexe à l’observatoire de paris. L’observatoire de paris est désormait fermé au public et sert de lieux de recherches astronomiques, astrophiques,

Notre

pavillon

propo-

sera d’exposer les recherches faites à l’observatoire de paris,

et

lieu

agréable

sera

offrira

possible

au

dans

public

un

lequel

d’admiré

il

les

constellations visible au dessus de paris ainsi que des installations

lumineuses

sentant les étoiles.

58

repré-


m ĂŠ r i d i e n

d e

V

p a r i s

N o r d

p e d e s t r i a n

w a l k w a y

Plan masse E c h e l l e

1 : 2 0 0

S e m e s t r e 5 / R i c a r d o D e O s t o s5 9


Schéma du dispositif planaire

Installation permettant

de voir les étoiles depuis Paris grace à une vue orienté vers le parc de l’observatoire. Un lien avec le sous-sol et les catacombes serait fait. «Sous terre jusqu’aux étoiles».

Ob

se

rv

at

oi

re

Alioth Kochab

Polaire

Alcor mizar

ro

of

le

Perkhad

ve

l

petite Ourse

st

Gr

Le

60

ou

ve

nd

l 0

fl

re

oo

et

le

r

Orion+ Grande ourse

ve

l


Plan niveau rue E c h e l l e

1 : 1 0 0

A 8.1

B .5 4

B’

11.5

A’

12

.6

Plan mezzanine E c h e l l e

1 : 1 0 0

61


Coupe BB’ E c h e l l e

1 : 1 0 0

Coupe AA’ E c h e l l e

1 : 1 0 0

62


Vue du b창timent

63


Labo

de l’

Édition

2 rue Saint Médard, Paris 5ème système de

modulation

spatiale Après une étude des lieux et des activités

nous avons tenté de répondre

au sujet d’une façon architecturale tout en utilisant un outil numérique pour manipuler l’espace. Grâce

à

une

borne

tactile

située

à

l’entrée du labo de l’édition, il sera possible

en

nombreuses

choisissant données

de

espace qui conviendra

parmis générer

de un

le mieux pos-

sible à l’usager. Un espace serait donc crée par des lamelles

-glissant

accrochées deployées

au

des

railles

plafond-qui

seront

formant

sur ainsi

un

espace

adéquat. Celles-ci créeront des murs composés alignées

d’écailles sur

des

rectangulaire

câbles

qui

pivote-

rons sur eux même laissant passer la lumière et le regard, ou non. Ces murs temporaires pourront aussi se retirer complètement pour laisser place aux conférences, expositions...

64


Semestre 5/ Marina Wainer

65


Ottagono Abbandonato

/ABOK Travail

autour

du

dessin

dans la lagune de Venise

66


Ottagono Abbandonato

Chacune par

un

précis,

des

îles

tracé on

est

plus

peut

définie

ou

les

moins

classer

en trois catégories: informes (crée

par

les

maraiquages),

semi-definies (qui ont à un moment ou un autre été définies L’île que nous avons choisi est

par l’homme mais

un ancien octogono situé dans

plus ou moins disparu), et les

le sud de la lagune.

îles

L’octogone n’est presque plus

l’homme

visible,

parfaitement défini.

Néanmoins nous sommes partis

Ottagono

Abbandonato

de cette forme et de l’idée du

crit

la

tracé autour de cette île pour

c’est

dessiner des rosaces.

nous avons souhaité rammener

ce dessin à

complètement dont

dans

le

crées

par

dessin

est

2ème

pourquoi

par

s’ins-

catégorie, le

dessin

En effet le tracé est un sujet

le tracé imaginé par l’homme

important

puisque c’est grâce à ça que

dans

l’histoire

la lagune de venise,

de

l’île existe.

Semestre 6/ Cédric Libert

67


Ottagono Abbandonato L a g u n e

d e

v e n i s e

ie Anc

68

t n oc

ogo

ne


Recherche de Rosaces 69


Recherches T r a m e s

e t

c o n t o u r s Les reches de trames et de dessin ont donnĂŠ de nombreuses possibilitĂŠs. Est-ce

des

contours?

70

poteaux?

Est-ce

Est-ce visible?

des


Abok La rosace retenue nous permet de dessiner la forme qu’aura le bâtiment , c ’est la ligne qui s’épaissit pour devenir un objet

fin et

fluide posé sur l’eau. jusqu’au

moindre

détails,

les

lignes nous ont données les ouvertures, les cloisons...

d é c o m p o s i t i o n

d e

l a

r o s a c e

Rosace retenue

Principe d’organisation de l’espace

71


Plan Abok E c h e l l e

1 : 1 0 0 0

o A’

0

B

B’ A

72


SchĂŠma ĂŠtages E n

f o n c t i o n

d e s

p r o g r a m m e s

73


Coupe AA’

Coupe BB’

Le programme envisagé propose la

des

logements

clientel

ainsi

que

pour pour

le personnel, des salles de sports, de soins et de massages, maquette

des

restaurants,

et

des espaces de loisirs et de détente. L’accès par bateaux se fait grâce

à

deux

pontons/ter-

rasses. Une piscine exterieure avec terrasse se trouve aux pieds des

logements

et

l’île

de-

vient «le jardin interieur». Les

espaces

sont

définies

tel que l’exterieur de la rosace

soit

le

plus

intime

l’interieur le plus public.

Incrustation à l’échelle de la lagune

74

et


Alizee Cleach Book