Issuu on Google+

1


SOMMAIRE

Notre histoire

2

Société Nautique de Genève

5

Alinghi 5

6

Sailing team

7

Design team

8

École Polytechnique Fédérale de Lausanne

9

Sponsor Alinghi: Hublot

10

Programme Performance d'Alinghi

11

Alinghi Swiss Sailing Clinics

12

Alinghi en quelques mots

13

Contacts Presse et Site Internet

14

2


NOTRE HISTOIRE

UN REGARD SUR LE PRÉSENT PRÉSENT – OCTOBRE 2009 Alinghi a récemment rejoint le Lieu de la 33 America's Cup, Ras al-Khaïma aux Émirats Arabes Unis, où les préparatifs se poursuivent pour la 33e America's Cup qui débutera le 8 février 2010. Le catamaran géant de l'équipe est ré-assemblé et navigue sur les eaux émiriennes pour la première fois, et la base de l'équipe est bientôt terminée. e

Alinghi 5 constitue la première étape sur le chemin qui mène le Defender suisse à la 33 America's Cup. Le multicoque de 90 pieds est aussi large que deux terrains de tennis mis côte à côte et possède un mât aussi haut qu'un immeuble de 17 étages. Le bateau a été mis à l'eau le 8 juillet dernier et a tiré ses premiers bords le 20 juillet sur le Lac Léman en Suisse. Il a ensuite été hélitreuillé jusqu'à une base temporaire à Gênes en Italie pour les premiers tests en mer. e

Bien que le Challenger pour le Record de la 33 America's Cup poursuive sa stratégie devant les tribunaux de New York – avec une septième action en justice - Alinghi continue de placer le sport au cœur de son quotidien. Les marins passeront les quatre prochains mois avant l'America's Cup Match à mieux apprivoiser le bateau pendant que les designers suivront de près les résultats des tests et transmettront ce qu'ils apprennent à l'équipe du chantier, toujours à disposition. e

"Je suis à 100% déterminé à me battre sur l'eau pour la 33 America's Cup et à défendre une nouvelle fois notre titre", affirme le président d'Alinghi Ernesto Bertarelli. e

CES DERNIÈRES ANNÉES : JUILLET 2007 – JUILLET 2009 Aussitôt après la victoire de 2007, Alinghi et son yacht club, la Société Nautique de Genève (SNG), lancent la 33 America's Cup pour profiter de l'élan suscité par ce qui est considéré comme l'édition de l'America's Cup la plus réussie de toute l'histoire. Objectif : développer ce modèle d'organisation et appliquer des mesures visant à maîtriser les dépenses. e

Le processus consistant à présenter un Protocol en partenariat avec le Challenger of Record espagnol et à élaborer la nouvelle jauge et les règlements de la compétition et de l'événement avec les challengers inscrits est déjà bien entamé l'année dernière lorsque le Golden Gate Yacht Club (GGYC) lance une action en justice qui vient perturber la 33 America's Cup multichallengers, à l'origine prévue en 2009. e

Alinghi, la Société Nautique de Genève (SNG) et les challengers inscrits reçoivent une bonne nouvelle le mardi 29 juillet lorsque la Chambre d'Appel de la Cour Suprême de New York redonne au Club Náutico Español de Vela (CNEV) le statut de Challenger of Record de la 33 America's Cup. Mais la joie est de courte durée. Quatre jours plus tard, BMW Oracle Racing e

3


(BOR) met de nouveau un coup d'arrêt à la 33 America's Cup en se présentant une fois de plus devant la Cour d'Appel de New York. e

Le 7 avril 2009, l'équipe américaine gagne son appel et s'impose dès lors comme Challenger of Record. Alinghi les invite à Genève pour discuter des termes de la 33 America's Cup dans le cadre de leur Notice of Challenge (Avis de Défi) qui mentionne un voilier de 90 x 90 pieds, autrement dit un multicoque. Le Defender accepte le défi du GGYC/BOR, respectant ainsi la décision du tribunal, et suggère d'ouvrir la sélection du challenger à d'autres yacht-clubs. La SNG invite également le nouveau Challenger of Record à discuter du format, du lieu et du calendrier de l'événement. BOR laisse entendre qu'une autre réunion sera organisée sous peu, mais le 28 avril, le GGYC et BOR portent un nouvelle fois l'America's Cup devant la Cour Suprême de New York pour outrage à magistrat sur la date du Match. e

Le yacht-club defender demande alors à la cour de délibérer aussi sur la question du Certificat Custom-House du GGYC lors de l'audience du 14 mai, pour ne pas perdre de temps et remettre la compétition sur l'eau le plus vite possible. Le Juge Shirley Werner Kornreich de la Cour Suprême de New York, qui préside l'audience le 14 mai, rend immédiatement sa décision. Elle déclare que, à moins de trouver une autre date par le biais d'une médiation (qui devra avoir lieu), la décision du Juge Cahn du 12 mai 2008 sera effective et le match devra avoir lieu en février 2010 à Valencia ou dans un autre lieu du choix du Defender (dans l'hémisphère nord ou dans l'hémisphère sud). Autre décision importante, le Juge Kornreich impose au GGYC de respecter les caractéristiques avancées dans son Avis de Défi, sous risque de disqualification, et présenter au Challenger of Record le Certificat Custom-House le plus tôt possible. Le GGYC présente finalement ce document le 30 septembre 2009, longtemps après l'audience du 10 août sur la question au cours de laquelle BMW Oracle a été contraint de reconnaître que le bateau sur lequel ils naviguaient depuis près d'un an était en fait 'USA' le challenger de l'America's Cup Octobre 2009, lu multicoque Alinghi est mis à l'eau et navigue devant sa nouvelle base à Ras al-Khaïma aux Émirats Arabes Unis, lieu de la 33e America's Cup. BMW Oracle continue de menacer la 33e America's Cup par ses actions en justice, avec récemment un septième recours au tribunal (cette fois pour contester le choix du lieu de l'événement) le jour où Alinghi est arrivé aux Émirats Arabes Unis. UNE VICTOIRE À UNE SECONDE SECONDE PRES : LE 3 JUILLET JUILLET 2007 Le 3 juillet 2007, Alinghi gagne la 32 America's Cup à Valencia sur le score de 5-2 face à son vieux rival Emirates Team New Zealand, après l'une des régates les plus passionnantes de toute l'histoire. La dernière manche est remportée à une seconde près ! Cette victoire permet à Alinghi et à la Suisse d'entrer dans les livres d'histoire aux côtés des États-Unis et de la Nouvelle-Zélande comme multiple vainqueur de l'America's Cup. e

4


La 32 America's Cup, organisée sur le nouveau modèle proposé par Ernesto Bertarelli, est largement acclamée comme le plus grand spectacle nautique jamais présenté. Avec quatre années de compétition, 12 équipes issues des cinq continents, plus de 6,4 millions de visiteurs et 4,2 milliards de téléspectateurs, l'épreuve finit par reverser d'importants bénéfices à toutes les équipes participantes. e

LES TOUT DÉBUTS Alinghi, créé en 2000, remporte l'America's Cup pour la première fois le 2 mars 2003 lors de la 31 édition à Auckland sur le score sans appel de 5-0 face à Team New Zealand. La Coupe fait ainsi son retour en Europe pour la première fois depuis l'édition inaugurale en 1851. e

5


DE CHALLENGER À DOUBLE DOUBLE DEFENDER : PRINCIPALES PRINCIPALES DATES 2009

16 octobre : Alinghi 5 tire ses premiers bords sur les eaux émiriennes 30 septembre : Après un convoyage de 12 jours et 4400 milles nautiques, Alinghi 5 arrive sur le site de la 33 America's Cup, aux Émirats Arabes Unis e

18 septembre : Alinghi 5 et son entourage quittent Gênes en Italie pour Ras alKhaïma, aux Émirats Arabes Unis. 7 août : Alinghi 5 est transporté par hélicoptère du Lac Léman à Gênes en Italie pour les tests en mer. 6 août : La SNG publie les Procédures de Jauge pour la 33 America’s Cup e

4 août : La SNG annonce Ras al-Khaïma, aux Émirats Arabes Unis, comme Lieu de la 33 America’s Cup pour ses conditions idéales de brise thermique et les excellentes infrastructures proposées pour l'événement. e

20 juillet : Alinghi 5 tire ses premiers bords sur le Lac Léman 8 juillet : Alinghi 5, le catamaran géant d'Alinghi est mis à l'eau sur le Lac Léman en Suisse. Le bateau représente la première étape de l'équipe en vue de la 33e America's Cup. 2007

3 juillet : Alinghi remporte la 32 America's Cup sur le score de 5-2 face à Emirates Team New Zealand (ETNZ) e

D'avril à juin : Louis Vuitton Cup à Valencia en Espagne Du 3 au 7 avril : Louis Vuitton Act 13. Alinghi rencontre les challengers pour la dernière fois avant l'America's Cup Match. 1 avril : cérémonie de l'unveiling pour tous les bateaux en compétition er

17 mars : mise à l'eau de SUI100 à Valencia en Espagne 2006

Du 30 août au 17 septembre : La tournée SUI06 Swiss Roadshow accueille 70,000 visiteurs Du 22 juin au 2 juillet : LV Act 12. Alinghi termine 2 derrière ETNZ e

Du 11 au 21 mai : Louis Vuitton Act 10 (Alinghi 4 ) et 11 (Alinghi 1 ). SUI91 est mis à l'eau à Valencia. e

2005

er

Du 29 septembre au 9 octobre : Louis Vuitton Acts 8 et 9 (Alinghi remporte les deux), à Trapani, en Italie. Alinghi sort également vainqueur du Championnat ACC 2005 Du 25 août au 4 septembre : Louis Vuitton Acts 6 et 7 (Alinghi remportent les deux), à Malmö, en Suède Du 16 au 26 juin : Louis Vuitton Acts 4 (victoire d'Alinghi) et 5 (Alinghi 2 ), à Valencia e

Février : Alinghi quitte la Suisse pour s'installer à Valencia, ville d'accueil de la 32 America's Cup

e

6


2004

Novembre : Ed Baird rejoint Alinghi en tant que barreur Du 4 au 17 octobre : Louis Vuitton Acts 2 et 3 (Alinghi remporte le l’Act 3), à Valencia Du 5 au 11 septembre : Louis Vuitton Act 1 (Alinghi 2 ), à Marseille e

2003

2 mars : Alinghi remporte l'America’s Cup sur le score de 5-0 face à Team New Zealand. La Coupe revient en Europe pour la première fois depuis 152 ans. Janvier : Alinghi gagne la Louis Vuitton Cup

2002

Juillet : Alinghi arrive à Auckland, en Nouvelle-Zélande avec SUI75 Mai : Alinghi ouvre les portes de sa base à Auckland. C'est la première équipe à la faire. Ils accueillent 100 000 visiteurs.

2001

Novembre : l'équipe navigante d'Alinghi s'installe à Auckland avec SUI59 et SUI64, les tests et les entraînements commencent.

2000

Septembre : Alinghi, l'équipe suisse pour America’s Cup, est officiellement lancée à la Société Nautique de Genève.

7


LA SOCIÉTÉ NAUTIQUE DE GENÈVE

Alinghi, Defender suisse de l'America’s Cup, porte les couleurs de la Société Nautique de Genève (SNG) et le drapeau suisse. La SNG est un des clubs fondateurs de la Fédération Internationale de Voile et a longtemps représenté la Suisse au sein des institutions internationales de voile. L'implication de la SNG dans l'America's Cup constitue une nouvelle étape dans l'histoire passionnante du club. UN CLUB DYNAMIQUE Depuis sa création en 1872, la Société Nautique de Genève (SNG) s'est toujours consacrée à la promotion et au développement des sports nautiques et soutient activement de grands champions. Avec plus de 3000 membres, la SNG entraîne des athlètes hommes et femmes dans quatre disciplines : la voile, l'aviron, le bateau moteur et le ski nautique. Installée sur les rives du Lac Léman, avec une vue exceptionnelle sur le jet d'eau et sur le port de Genève, la SNG organise plusieurs régates, notamment le célèbre Bol d'Or qui accueille chaque année plus de 500 bateaux.

Pierre-Yves Firmenich, Président de la SNG : “La victoire d'Alinghi dans l'America's Cup a eu un énorme impact sur nos clubs, aussi bien en Suisse que dans toute l'Europe. La motivation des jeunes marins est beaucoup plus forte et nos cours de voile sont pleins. Le rêve est devenu réalité.”

8


ALINGHI 5

Alinghi 5 a été mis à l'eau sur le Lac Léman le 8 juillet par un Mil Mi26, le plus grand et le plus puissant hélicoptère au monde et après environ une semaine de préparation, le 20 juillet, Alinghi 5 a quitté le quai du Bouveret pour tirer ses premiers bords. Le 7 août dernier, l'équipe a hélitreuillé le bateau du Lac Léman jusqu'à une base temporaire à Gênes en Italie pour les premiers tests en mer, avant de convoyer le catamaran et tout l'équipement par cargo pour un voyage de 12 jours et 4400 milles nautique jusqu'à Ras alKhaïma aux Émirats Arabes Unis, site de la 33 America's Cup. Le bateau est arrivé le 30 septembre 2009 et a navigué pour la première fois sur les eaux émiriennes les 16 octobre. e

Type de bateau : Catamaran construit en composite carbone Construit à : Alinghi Villeneuve + Décision Corsier, Suisse Longueur à la flottaison : 90 pieds Heures de travail : 100,000 heures Surface de carbone utilisée : 30,000m2

9


LE SAILING TEAM D'ALINGHI D'ALINGHI

Les 22 membres du sailing team d'Alinghi comptent quelques grands talents de la voile issus de 10 pays différents. Brad Butterworth, quadruple vainqueur de l'America's Cup, est à la tête de l'équipe en tant que skipper et tacticien. Il est entouré d'autres quadruples vainqueurs de la Coupe, Warwick Fleury, Dean Phipps et Murray Jones. L'équipage regroupe des marins à l'expérience variée, du barreur vainqueur de la Coupe Ed Baird, aux spécialistes du multicoque Alain Gautier, Franck Proffit et Loïck Peyron, sans oublier les champions suisses et vainqueurs du Bol d'Or Yves Detrey et Nils Frei. Les tourdumondistes sont également en force : Piet van Nieuwenhuyzen, Rodney Ardern et Curtis Blewett entre autres.

Rodney Ardern (NZL)

Alain Gautier (FRA)

Ed Baird (USA)

Murray Jones (NZL)

Ernesto Bertarelli – team president (SUI)

Lorenzo Mazza (ITA)

Curtis Blewett (CAN)

Will McCarthy (AUS)

Brad Butterworth – skipper (NZL)

Loïck Peyron (FRA)

Simon Daubney (NZL)

Dean Phipps (NZL)

Jan Dekker (RSA&FRA)

Franck Proffit (FRA)

Yves Detrey (SUI)

Francesco Rapetti (ITA)

Peter Evans (NZL)

Nicolas Texier (FRA)

Warwick Fleury (NZL)

Pieter van Nieuwenhuijzen (NED)

Nils Frei (SUI)

Juan Vila (ESP)

Pour plus d'informations sur les marins et www.alinghi.com/en/alinghi/team/sailing_team.php

sur

les

membres

de

l'équipe

:

10


LE DESIGN TEAM D'ALING D'ALINGHI NGHI

Le design team est composé de 23 personnes et coordonné par Grant Simmer. Rolf Vrolijk est à la tête du design en tant que premier architecte. Il est entouré de Dirk Kramers, ingénieur en chef, de Michael Richelsen, responsable de la Dynamique des Fluides et de l'estimation des performances, de Kurt Jordan, responsable de l'analyse structurelle et des matériaux composites, de Kirst Feddersen, dessinateur des mâts, et de Mike Schreiber dessinateur des voiles. Pour la 33 campagne, l'équipe est complétée par Andrew Mason, Daniele Costantini, Daniel Bernasconi, Andreas Winistoerfer et Silvio Arrivabene. e

Silvio Arrivabene (ITA)

directeur de la construction et du programme

Daniel Bernasconi (GBR)

ingénierie estimation des performances

Jim Bungener (SUI)

Dynamique des Fluides / analyse des fluides

Daniele Costantini (ITA)

Ingénierie des fibres optiques

Mark De Gids (NED)

ingénierie et logiciels

Luc Dubois (SUI)

analyse des performances

Brett Ellis (AUS)

ingénierie et dessin technique

Kirst Feddersen (USVI)

dessin des mâts

Pierre-Yves Jorand (SUI)

Analyse des données et coach

Kurt Jordan (USA)

matériaux composite / analyse structurelle

Dirk Kramers (NED)

ingénieur en chef

Andrew Mason (AUS)

responsable du velocity prediction program (VPP), ingénieur consultant

Patrick Mazuay (FRA)

dessin des voiles

Jean Claude Monnin (SUI)

développement performances

Virginie Nivelleau (FRA)

Sail Vision & projets électroniques

François Nivelleau (FRA)

Sail Vision & projets électroniques

Aaron Perry (USA)

ingénierie et dessin technique

Michael Richelsen (DEN)

architecte, estimation des performances et dynamique des fluides

Tom Schnackenberg (NZL / CAN)

Designer et prédiction des performances

Mike Schreiber (USA)

dessinateur de voiles en chef

Grant Simmer (AUS)

directeur général & coordinateur

Rolf Vrolijk (NED)

premier architecte

Andreas Winistoerfer (SUI)

dessin du composite

de

gréement

logiciels

&

&

estimation

spécialiste

en

des

gréement

11


ÉCOLE POLYTÉCHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE

L'EPFL est le conseiller scientifique d'Alinghi pour la 33 America's Cup. Le Defender Suisse entretient cette relation avec l'école depuis 2000. e

Principaux domaines de collaboration : 1-DÉVELOPPEMENT DES MATÉRIAUX MATÉRIAUX ET STRUCTURES STRUCTURES Les matériaux composite sont utilisés pour la construction du bateau. Ces structures en composite sont conçues à partir d'un matériau composite polymère incroyablement léger et rigide renforcé par du carbone, qu'on appelle "sandwich". La production de ce sandwich composite se fait en plusieurs étapes, et plusieurs facteurs doivent être optimisés pour plus de fiabilité et de performances. L'insertion des fibres optiques dans la structure sandwich offre un composite "intelligent" qui permet d'envoyer en temps réel des informations sur les performances du bateau. Des tests grandeur nature de pièces importants de la structure sont menés dans le laboratoire pour définir la résistance et le programme d'entretien des éléments sensibles. En parallèle, les nouvelles techniques de tests non destructrices sont développées en collaboration avec le School of Business and Engineering Vaud (HEID-VD) qui permet d'évaluer la "santé" du sandwich composite dans le temps. 2-ANALYSE DE LA DYNAMIQUE DYNAMIQUE DES FLUIDES Le "Computational Fluid and Structural Dynamics" (CFSD) est une approche mathématique qui vise à simuler une vaste gamme de conditions de flux. Des modèles numériques sont utilisés pour simuler ces flux - à la fois d'air et d'eau – autour d'une version informatisée du bateau en conditions de course. Ces modèles permettent un grand nombre de tests de configuration. Des outils aussi fiables sont nécessaires pour réduire le nombre de tests en bassin très coûteux. 3-ANALYSE VIDÉO POUR LA LA CONCEPTION DES VOILES VOILES Une manière d'améliorer le dessin des voiles est d'analyser comment elles se comportent dans telle ou telle condition de vent et d'en tirer des données sur la façon dont les voiles et le bateau répondent aux conditions physiques. Une solution actuellement développée par l'EPFL pour évaluer ces performances est d'extraire les informations de séquences vidéo. 4-PRÉVISION DE ROUTE STRATÉGIQUE STRATÉGIQUE Un autre projet aide le navigateur à avoir une approche de la navigation la plus scientifique possible. Les chercheurs développent un modèle mathématique qui pourra fournir au navigateur une méthode rationnelle pour prévoir la route la plus rapide possible sur un parcours donné, même dans des conditions variables.

12


HUBLOT: SPONSOR D’ALINGHI D’ALINGHI

Hublot a été créé en 1980 et le design de la montre a été inspiré par un hublot de bateau. La combinaison de caoutchouc naturel et d’or était une première dans l’histoire de la fabrication des montres. La sobriété, le confort et la forme particulière des montres en a rapidement fait des pièces très recherchées. Depuis 2004, quand Jean-Claude Biver est devenu le PDG de Hublot, « l’art de la fusion » est devenu la philosophie de pensée et de création chez Hublot : le mélange de matériaux inattendus tels que la céramique, le carbone, le tantale, letungstène, le titane et le magnésium avec des matériaux classiques et précieux, l’utilisation des dernières technologies de pointe et le savoir-faire des ancêtres de la maison préservé. La nouvelle collection lancée en 2005 était baptisée « Big Band » et représentait parfaitement le concept de fusion. Le chaton et le boîtier avaient des coins plus précis avec des vis qui traversaient le boîtier et évoquaient toujours un hublot. Le style des premières montres Hublot avec le bracelet en caoutchouc était préservé. En un an, le Big Band a remporté de nombreux prix dans le monde entier, et par la suite, tout en gardant la même forme, a été éditée en plusieurs tailles avec des « complications » assorties tel le tourbillon, la date en gros, l’indicateur du niveau de batterie et les fractions de secondes. Hublot a depuis bénéficié d’une croissance éclatante, s’engageant dans de nombreuses activités pionnières telles qu’une première internet et TV pour une marque de luxe, le sponsoring de l’équipe de football de Manchester United, le sponsoring de la Polo Gold Cup à Gstaad, le premier set complètement invisible avec des aiguilles en diamants, des écrans interactifs révolutionnaires et divers partenariats. Les premiers magasins de la marque ont été ouverts à Paris et Saint-Tropez, puis à Genève, Moscou, Dubai, Budapest, Kuala Lumpur, Shangai, Varsovie et Hong Kong. Le succès de cette montre a permis à la marque de décupler son chiffre d’affaires en quatre ans et en 2008 le leader mondial des produits de luxe, le groupe LVMH a racheté la marque pour l’ajouter à sa gamme de montres. Aujourd’hui, en 2009, Hublot est fier de sponsoriser Alinghi, le tenant du titre de la 33 America’s Cup pour le match de 2010 à Ras al-Khaimah.

ème

13


LE PROGRAMME PERFORMANCE PERFORMANCE D'ALINGHI

Alinghi lance un Programme Performance, une nouvelle initiative visant à favoriser et à soutenir les jeunes talents de la voile. "L'objectif d'Alinghi avec ce programme est de

transmettre les connaissances, l'expérience et les ressources à des figures montantes de la voile, explique le skipper de l'équipe Brad Butterworth. Notre soutien commence avec les jeunes espoirs suisses pour les Jeux Olympiques et se poursuivra après les JO de 2008 dans d'autres secteurs de la voile.” Le Defender de la 33 America's Cup soutient les membres du Programme Performance grâce à l'aide technique de ses spécialistes en météo, électronique, tactique de navigation, méthodologie d'entraînement, préparation physique et psychologique. Alinghi met également sa base à disposition pour les séances d'entraînement. “Les athlètes ont déjà une grande e

expérience de l'entraînement, explique Brad Butterworth. Nous cherchons simplement à intervenir chaque fois que nous pouvons apporter quelque chose de plus. Il est fort probable qu'ils nous apprennent autant que nous leur en apprenons”.

Le Programme Performance d'Alinghi consiste au départ en une collaboration avec le Swiss Sailing Team, organisation responsable de la participation des marins suisses aux épreuves internationales telles que les Jeux Olympiques et il se poursuivra dans le cadre d'un engagement à long terme. Les équipes sélectionnées pour représenter la Suisse à Pékin seront les premières à bénéficier du soutien d'Alinghi dans différents domaines de leur campagne. Pendant les Jeux Olympiques, l'équipe de voile suisse a bénéficié des briefings météo quotidien du spécialiste météo d'Alinghi Arnaud Monge. Nathalie Brügger (Club de Voile Estavayer-le-Lac), en Laser Radial, a en outre reçu des conseils en météo de Jon Bilder qui a analysé avec elle le parcours et les prévisions pour sa participation aux Championnats du Monde à Auckland. Emmanuelle Rol et Anne-Sophie Thilo (Club Nautique de Pully), en 470, ont passé une semaine d'entraînement à Valencia avec Jordi Calafat, Médaillé d'Or Olympique des JO de 1992 et stratège d'Alinghi. Christoph Bottoni, (Circolo Vela Lugano), en Laser, s'est lui aussi entraîné à Valencia. “Ce programme consiste à partager les compétences et le savoir-

faire pour aider ces jeunes à améliorer leurs résultats aux Jeux Olympiques à Qingdao, confie Brad Butterworth. La Suisse compte de grands talents de la voile et l'intérêt pour ce sport ne cesse d'augmenter, notamment grâce au succès d'Alinghi dans l'America's Cup.” La toute dernière collaboration d'Alinghi avec le Swiss Sailing Team a été consacrée aux Alinghi Talent Camps. Cet événement est l'aboutissement des stages Swiss Sailing Clinics 2009 et fait partie à plus grande échelle du Programme Performance d'Alinghi. La participation d'Alinghi est à la fois technique et financière et l'objectif de ces Camps est d'encourager les jeunes marins qui ne font pas encore partie de l'équipe olympique à continuer l'entraînement et à améliorer leur savoir-faire.

14


LES STAGES ALINGHI SWISS SWISS SAILING CLINICS

Alinghi, en partenariat avec la Fédération Suisse de Voile lance les Alinghi Swiss Sailing Clinics, un programme de stages qui fera escale dans chaque canton suisse cet été. Le Defender de l'America's Cup, en collaboration avec Swiss Sailing et les clubs de voile régionaux, organisera des journées de perfectionnement destinées aux jeunes de 8 à 18 ans ayant un niveau intermédiaire en voile, de l'Optimist au 29er en passant par le Laser et le 420. Chaque stage sera taillé sur mesure pour les jeunes membres des différents clubs et débutera par un atelier avec des membres du sailing team d'Alinghi, des designers et des membres du chantier, avant de se poursuivre par une sortie régate l'après-midi. Swiss Sailing suivra de très près ces stages et recherchera les meilleurs jeunes marins pour participer à l'Alinghi Sailing Camp prévu à l'automne.

Calendrier des Alinghi Swiss Sailing Clinics 28 mars 2009: Alinghi Swiss Sailing Clinic – Romanshorn, Bodensee 26 avril 2009: Alinghi Swiss Sailing Clinic – Stäfa, Zürichsee 9 mai 2009: Alinghi Swiss Sailing Clinic – Lugano, Ticino 8 août 2009: Alinghi Swiss Sailing Clinic – St Moritz, Graubünden-Walensee 19 septembre 2009 : Alinghi Swiss Sailing Clinic - Lucerne (Luzern) 21 septembre 2009 : Alinghi Swiss Sailing Clinic – Vidy (Lausanne)

Alinghi Talent Camps 10-14 octobre : Talent Camp Optimist et Laser, Ipsach 17-21 octobre : Talent Camp 420 et 470, Ipsach

15


ALINGHI EN QUELQUES MOTS

Nom du syndicat

Alinghi

Yacht-club

Société Nautique de Genève

Président du syndicat

Ernesto Bertarelli

Skipper et tacticien

Brad Butterworth

Coordinateur du design team

Grant Simmer

Numéros de voile

Alinghi 5, mis à l'eau en juillet 2009 SUI100, mis à l'eau en mars 2007 SUI64, mis à l'eau en novembre 2001

Sponsor

Hublot

Équipementier Officiel

ODLO

Fournisseurs Officiels

ANSYS SolidWorks Wenger Manotel Laurent Perrier Germanier

Conseiller scientifique officiel

EPFL

16


CONTACTS PRESSE

Paco Latorre

m: +41 79 571 62 07

Directeur de la Communication paco.latorre@alinghi.com

Eugenia Manzanas de las Heras Attachée de Presse pour l'Espagne, la France et la Suisse eugenia.manzanas@alinghi.com

Daphne Morgan Barnicoat Attachée de Presse pour les pays anglophones et la Suisse daphne.morganbarnicoat@alinghi.com

Massimo Procopio

m: +34 678 660 657 m: +971 50 589 1897

m: +34 678 659 317 m: +971 50 589 4437

m: +39 335 816 5281

Attaché de Presse pour l'Italie max.procopio@alinghi.com

Alinghi Base, c/o RAK Ceramics Ras Al Khaimah, UAE E-mail: media@alinghi.com Si vous souhaitez recevoir des informations pour la presse, des vidéo B-roll via DVCAM ou serveur FTP, des fichiers audio de qualité radio, et avoir accès à des photos haute résolution et à des graphiques libres de droits, merci de vous inscrire sur l'espace presse : http://media.alinghi.com/en/ Le site Internet Alinghi.com regroupe des informations complètes en anglais, français, espagnol, allemand et italien sur le team, l'America's Cup, les membres de l'équipe, leur histoire et bien plus encore. Vous y trouverez également une partie multimédia avec l'Alinghi TV, des vidéos des régates, des interviews et des images des coulisses, ainsi qu'une rubrique photos et des sujets magazine sur tous les thèmes de la campagne Alinghi.

17


http://www.alinghi.com/multimedia/docs/2009/11/091017_33AC_Press_kit__FR